Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 12 novembre 2016

Contre l'installation d'un camp de clandestins à côté de Versailles...

20161111_162125.jpg

Un millier de manifestants ce vendredi 11 novembre à Versailles pour protester, à l'appel des élus du groupe Versailles familles avenir cliquez icicontre l'implantation d'un camp de "migrants" à proximité de la ville, entre Louveciennes et Rocquencourt. Le cortège, après s'être formé Place d'Armes, devant le Château, s'est dirigé vers la Préfecture.

Plusieurs orateurs, parmi lesquels, Christine Tasin, Présidente de Résistance républicaine, Maître Frédéric Pichon, responsable du SIEL, les élus versaillais Valérie d'Aubigny et Fabien Bouglé et le Général Piquemal prirent la parole. Parmi les manifestants, on retrouvait de nombreux lecteurs et amis de Synthèse nationale.

Notons l'absence regrettable du FN qui suscita bien des commentaires de la part du public.

A Versailles comme ailleurs, c'est aux prémices d'une véritable réaction identitaire face au danger migratoire qui menace notre civilisation auxquels nous assistons.

00:00 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.