Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 21 juin 2022

SECOND TOUR DES LÉGISLATIVES : LA RÉACTION DU PARTI DE LA FRANCE

289453225_703605347589497_8428678456804457915_n.jpg

Communiqué du Parti de la France
 
De nouveau marqué par une abstention massive, le 2nd tour des élections législatives aboutit à une composition de l'Assemblée plutôt inédite.
 
Tout d'abord, les députés macronistes n'auront pas la majorité absolue comme lors de la précédente mandature. Il va leur falloir « composer » avec d'autres forces politiques. Nul doute qu'Emmanuel Macron n'aura pas grand mal à trouver une force d'appoint plus ou moins ponctuelle au sein des élus LR - formation politique moribonde - dont la veulerie n'est plus à démontrer.
 
Le demi-succès de la coalition socialo-écolo-communiste de Mélenchon est très relatif tant cet aréopage risque d'être politiquement ingérable, chaque parti voulant sûrement conserver sa liberté de vote.
 
La vraie surprise vient de l'entrée de 89 députés du Rassemblement National au Palais Bourbon, malgré un mode de scrutin qui a toujours été très défavorable à la droite nationale ; l'hideux « Front républicain » n'a semble-t-il pas fonctionné cette fois-ci. Toutefois, vu la capacité de Marine Le Pen à transformer l'or en plomb, il est à craindre que le groupe RN s'astreigne à un conformisme républicain et parlementaire, toujours en quête de « respectabilité » au lieu d'incarner une opposition radicale et frontale aux forces anti-nationales au pouvoir.
 
Face à ce théâtre parlementaire, la droite nationale non-reniée se doit de proposer une alternative politique sans concessions à nos compatriotes qui doivent s'attendre à la poursuite de l'effondrement économique du pays sur fond d'immigration, d'islamisation et d'insécurité massives. Le Parti de la France s’attèlera à cette tâche avec détermination dans les mois à venir.

00:19 Publié dans Communiqués de presse, Législatives 2022 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 01 juin 2022

MACRON, ENTREPRENEUR EN DÉMOLITION DE LA MAISON FRANCE

elisabeth-borne-et-emmanuel-macron_6468740_676x375p.jpg

Un communiqué du MNR :
 
Avec la nomination de son nouveau (si peu : maintien des calamiteux Darmanin et Dupont-Moretti, recrutement du traître Abad) gouvernement, Macron accélère la destruction de l’identité française en promouvant la société multi-culturelle, multi-raciale et multi-religieuse, reniant nos racines (peuple de race blanche, de religion chrétienne et de culture celto-gréco-latine).
 
La désignation de Pap Ndiaye comme ministre de l’Education nationale en constitue le parfait symbole : renonciation à nos valeurs traditionnelles, à l’assimilation et même à l’intégration, la laïcité n’étant qu’un leurre.
 
Cet universitaire de père sénégalais, (dé)formé aux USA, spécialiste des minorités, soutien du CRAN (association noire racialiste), n’a jamais fait mystère de son aversion à la culture européenne, de sa condamnation de la colonisation (il est vrai, un crime contre l’humanité, selon notre Pdt !) et de l’esclavage, oubliant la traite arabo-musulmane avec la complicité des « rois nègres ».
 
Devant un tel pedigree, on ne peut que craindre la promotion exacerbée de la discrimination positive, de l’indigénisme, du wokisme (idéologie de gauche progressiste à tout va : contre le racisme, le sexisme, le fascisme, pour le féminisme, les LGBT, migrants…) et la fin du « roman national » ; exit Clovis, Charles Martel, Jeanne d’Arc, Louis XIV et Napoléon (Macron n’a-t-il pas déclaré « Nous devons déconstruire notre propre histoire pour nous débarrasser du racisme » !).
 
En effet, son modèle, importé des States, implique la culpabilisation de l’homme blanc, l’immigré, éternelle victime, étant paré de toutes les vertus. Désormais, ce sera le règne des minorités face aux vieux gaulois rebelles et réactionnaires (voir par ailleurs. l’exemple du footeux Mbappé exhibé fervent patriote alors qu’il s’est vendu au Qatar, pays esclavagiste, contre des espèces sonnantes et trébuchantes ou la soumission ubuesque du maire islamo gauchiste au burkini à Grenoble).
 
En route pour le meilleur des mondes, celui de la fin de l’Occident et du retour à la barbarie. Si nous ne voulons pas disparaître, il va bien falloir entrer en résistance ! Vivre c’est réagir (Charles Maurras) !
 
Site du MNR cliquez ici

00:22 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

L'hebdomadaire Rivarol privé des facilités accordées à la presse... Réactions au sein de la Droite nationale

rivarol.jpg

Réaction du Parti de la France cliquez ici:

Le Parti de la France apporte tout son soutien à l'hebdomadaire « Rivarol » qui vient de se faire retirer, pour des motifs politiques, son agrément par la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP).

Cette décision inique va priver ce journal d'environ 100.000 € d'aides indirectes de l'État (TVA réduite, tarifs postaux préférentiels, distribution dans les kiosques, etc).

Alors que la presse de gauche vit exclusivement aux crochets du contribuable français, l'un des seuls journaux d'opposition nationale se voit priver d'un dispositif pourtant accordé à l'ensemble de la presse d'opinion.

Cette volonté de museler l'un des derniers médias nationaux en dit long sur l'état de notre soi-disant démocratie qui n'a rien à envier au paradis soviétique de la grande époque.

Réaction du MNR cliquez là :

A l’instigation d’un certain lobby, Le Monde («l’immonde» aurait dit feu Jean Madiran) a publié le 22 mars dernier une tribune signée par les Klarsfeld, Mendès-France, Stasi et autres scribouillards, (sans oublier la Licra ou SOS Racisme), lançant un appel à la CPPAP (Commission paritaire des publications et agences de presse) afin qu’elle retire son agrément (renouvelable tous les 5 ans et dont bénéficient tous les organes de presse), sous les fallacieux prétextes de racisme, antisémitisme, xénophobie, à l’hebdo d’opposition nationale, Rivarol, qui paraît sans discontinuer depuis 1951 et dans lequel des plumes célèbres se sont illustrées.

Il est vrai que ces délateurs sont prêts à tout pour faire taire un journal qui n’a cessé de défendre avec talent la Tradition et la liberté de pensée quels que soient les pouvoirs en place.

La dite commission, a décidé de réexaminer son autorisation avant terme ce qui est tout à fait exceptionnel et démontre l’influence puissante et néfaste de ces gens-là.

Il faut savoir, en effet, qu’une telle décision entrainerait la perte du bénéfice de la TVA à taux réduit (passant alors de 2% à 20% pour chaque exemplaire vendu), une très forte augmentation des tarifs postaux et même l’interdiction de la vente en kiosques ; en outre, ces vautours demandent que leur diffuseur les MLP (Messageries de presse lyonnaises) refuse de le distribuer sur le territoire. Autant dire qu’il s’agirait d’une véritable mise à mort !

On mesure l’ignominie du procédé, digne de l’Anti-France et de la Macronie liberticide qui ont déjà obtenu la dissolution de mouvements identitaires et patriotes réclamée par les communautés auxquelles les tristes sires qui prétendent nous gouverner sont soumis.

Notre famille d’esprit se doit d’être solidaire de Rivarol et de son courageux directeur, Jérôme Bourbon, et lui apporter tout son soutien en l’achetant au numéro ou mieux en s’abonnant afin de lui permettre de survivre et de continuer à délivrer la bonne parole plus que jamais nécessaire en ces temps décadents et barbares.

Il faut dénoncer les méthodes intolérables d’un régime failli qui ne supporte plus la moindre critique, ni voix indépendante.

00:20 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 19 avril 2022

RECONQUÊTE ! s'organise...

278615899_337983605065736_1894210387320906759_n.jpg

278304786_389305493203293_6863948351490517454_n.jpg

23:40 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Eric Zemmour appelle à la création d'une coalition des droites en vue des législatives

278570123_338012785062818_6088588436012512245_n.jpg

23:02 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 28 mars 2022

La déplorable petite musique médiatique autour du « Macron assassin »...

277361282_133626535895146_9043260163364854307_n.jpg

Un communiqué de Marion Maréchal :
 
Depuis hier, nous assistons à une déplorable petite musique médiatique autour du « Macron assassin » entendu à l’occasion du meeting d’Eric Zemmour.
 
Ce qui n’aurait dû être qu’une information accessoire est montée en épingle de toute pièce pour transformer ce sujet en « polémique » de campagne. Comment ne pas voir comme partial et partiel le fait de réduire ce grand événement à dix secondes d’un « slogan » lancé par une partie de la foule (et non par l’orateur lui-même) sur trois heures de discours ? Le seul véritable fait politique était la tenue du plus grand meeting de la campagne autour d’un candidat qui a réussi l’exploit de réunir près de 100 000 personnes. Nous aurions donc pu légitimement attendre de la part des journalistes une analyse de ce succès et du contenu des discours, en particulier celui d’Éric Zemmour. Un discours très dense dans lequel il a parlé sans détour de sa vision de la France, de l’État, de l’assimilation et de l’avenir.
 
Au lieu de cela, un certain nombre de journalistes semblent plus préoccupés par le fait d’obtenir la « condamnation » et la « contrition » des responsables politiques de Reconquête! qui n’y sont pourtant strictement pour rien. Certains journalistes ont manifestement raté leur vocation de curé ou de procureur.
 
J’ajouterai que l’on aurait pu attendre un tel émoi de la part de Madame Pécresse lorsque son soutien Jean-Christophe Lagarde parlait de « balle dans la tête d’Éric Zemmour » ou encore le même entrain de la classe politique à condamner les multiples attaques verbales et physiques subies par des militants RN et Reconquête! ces dernières semaines dans l’indifférence générale.
 
Il ne s’agissait pas en l’état de violence « symbolique » mais d’agressions bien réelles avec des militants aspergés d’essence, frappés à coups de couteau ou de matraque.
 
J’irai même plus loin et j’inviterais les journalistes à essayer de comprendre le fond de la colère qui pousse une foule pacifique à scander ce type de phrase. Bien que le contenu soit évidemment déplacé et critiquable, les personnes réagissaient alors à la liste de crimes énoncés par Éric Zemmour qui ont abouti au massacre de Français innocents, tués par la racaille ou le jihadisme sur notre sol. C’est la colère des dizaines de milliers de familles, de pères et de mères qui s’est alors exprimée devant un État et une justice qui ne les protègent plus, devant l’aveuglement du gouvernement, face à l’ensauvagement de la société qui s’exprime quotidiennement sur notre sol.
 
Je considère qu’un tel traitement médiatiquement est révélateur de l’inquiétude que suscite Éric Zemmour dans sa capacité à perturber un scénario électoral bien huilé. Les Français ont été les témoins de ces méthodes injustes durant des décennies, je suis convaincue qu’ils n’en sont plus dupes.

23:41 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

"Macron assassin" : la minable polémique

image_0931529_20220328_ob_d628d3_troc-1.jpeg

Réaction de Thomas Joly, président du Parti de la France :

La minable polémique sur le slogan « Macron assassin », que d'ailleurs quasiment personne n'a entendu dimanche au Trocadéro, est significative de la frustration de la caste politico-médiatique face au succès de ce rassemblement historique. Ils enragent et savent bien qu'Éric Zemmour a toutes ses chances d'accéder au second tour de l'élection présidentielle.

16:21 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 02 mars 2022

SANCTIONS CONTRE LA RUSSIE : RÉACTION DE THOMAS JOLY

téléchargement.pngThomas Joly
 
Président du Parti de la France
 
La vague de « sanctions », aussi puériles qu'inefficaces, à l'égard de la Russie démontre à quel point l'oligarchie occidentale enrage de son impuissance face à l'ogre russe.
 
La géopolitique, c'est un rapport de force. Et Vladimir Poutine l'a bien compris. Les arbitres des élégances progressistes peuvent bien multiplier les vociférations et les petites humiliations, ils ne sont que des roquets émasculés qui s'agitent en vain sur la scène internationale.
 
Sous des airs martiaux, ces va-t-en-guerre en carton achèvent de nous ridiculiser aux yeux du monde. La propagande de guerre anti-russe sur toutes les chaînes et radios a désormais remplacé le covidisme anxiogène que l'on subit depuis deux ans.
 
La paix en Europe ne s'obtiendra pas à coups de déclarations ineptes et de menaces impossibles à assumer mais en refusant d'être les larbins des États-Unis - qui ont lâchement abandonné l'Ukraine après l'avoir excitée contre son voisin russe - et en sortant de l'Otan qui, comme on le voit, est désormais source de troubles plutôt que de stabilité.

01:42 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 14 février 2022

Le Parti de la France aux côtés d'Eric Zemmour

273898848_623959445554088_7928157337338780916_n.jpg

Communiqué du Parti de la France

Le Parti de la France tenait le 11 février dernier un Bureau politique exceptionnel, suite au déferlement d’injures et de diffamations visant à dénoncer notre soutien à la candidature d’Eric Zemmour.

Le Parti de la France a pris acte de la décision du candidat de ne pas participer à la campagne de dénigrement du PdF, et nous saluons sa volonté de ne rien céder au politiquement correct.

Le Parti de la France continue donc sa campagne de soutien à la candidature d’Eric Zemmour, seule candidature offrant la possibilité aux idées nationales d’accéder au pouvoir

Notre campagne d’affichage est maintenue, ainsi que notre meeting parisien du mois prochain : La droite nationale avec Zemmour.

23:25 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 08 février 2022

Attaques anti-cathos tradis de Marine Le Pen : la réponse de Bernard Antony

Unknown.jpg

Bernard Antony, président de Chrétienté-Solidarité, directeur de la revue Reconquête, communique :

Dans son entretien du vendredi 4 février au Figaro, Marine Le Pen, pour la 3° fois candidate à la présidence de la République, a été interrogée sur son concurrent Éric Zemmour.

Les médias ont largement relevé dans ses dires les deux phrases que voici :

« Je retrouve chez Éric Zemmour toute une série de chapelles qui, dans l’histoire du Front National, sont venues puis reparties, remplies de personnages sulfureux. Il y a les catholiques traditionalistes, les païens, et quelques nazis » (sic !).

Très responsablement, quelques jours auparavant, le 3 janvier, nous réaffirmions d’une part notre choix de voter pour Éric Zemmour au premier tour de ce scrutin si déterminant.

Et simultanément, nous rappelions que si le résultat du vote la plaçait en deuxième position derrière le si politiquement nuisible Emmanuel Macron, alors nous voterions pour Marine au deuxième tour.

Nous avons donc été abasourdis par ces phrases.

Sur le fond d’abord, comment a-t-elle pu se laisser aller à commettre la grossière perfidie, d’ailleurs objectivement auto-destructrice, de lancer contre Zemmour le pitoyable propos, aussi politiquement cyanuré que totalement mensonger et absurde, de l’existence de « quelques nazis » dans le parti zemmourien !

Procédé archi-usé depuis les années 1950 des rengaines diffamatoires contre les patriotes (et notamment contre elle !) de tout le conglomérat des partis et groupes marxistes-léninistes !

Comme si dans le parti d’Éric Zemmour toute la diversité des sensibilités militantes n’était pas unanime pour refuser, avec ce dernier, toute éventuelle présence de « quelques nazis », qui d’ailleurs ne pourraient être que des provocateurs infiltrés, selon les usages de la barbouzerie de la police politique tels qu’utilisés  jadis contre le Front National.

Présence qui, une fois détectée, serait rendue aussitôt tout à fait impossible, aussi bien par les nombreux militants français juifs patriotes dans le parti zemmourien que par ceux du catholicisme de conviction, tous unis dans la même répulsion idéologique à l’égard de la monstruosité nazie heureusement vaincue et pour l’abomination du communisme, hélas toujours vivant.

Mais, avant d’évoquer dans sa trilogie dénonciatrice la chapelle des « nazis », Marine a donc nommé d’abord la chapelle des « catholiques traditionalistes ». C’est décidément chez elle une vieille obsession de nature complotiste dont on pouvait penser qu’elle s’en était libérée, alors qu’elle l’avait déjà amplement manifestée en avril 2006 dans son livre « À contre-flots » dans lequel on pouvait hélas déjà constater qu’elle était de moins en moins à contre-courant dans l’ordre appelé aujourd’hui « sociétal ».

Étant donné quelques fantasmagoriques assertions nous concernant, nous nous vîmes alors dans l’obligation de publier un petit livre titré « Devoir de réponse », auquel elle ne répliqua pas.

Nous pensions qu’avec les années cela méritait d’être mis aux oubliettes.

Mais alors qu’elle est candidate au plus haut poste de l’État, voilà qu’elle a aussi cru bon d’user contre son concurrent Zemmour de sa vigilance laïcarde contre la chapelle des « catholiques traditionalistes » !

Chose tout bonnement stupéfiante !

Nous nous épargnerons ici de commenter sa deuxième assertion selon laquelle il y aurait encore, chez Zemmour, une chapelle de « païens ». Les lecteurs du Figaro se sont probablement demandé ce qu’elle peut bien désigner sous ce vocable ?

Ces ahurissantes et stupides allégations évoquées pour un grand entretien dans cet important quotidien, largement répercutées et commentées à profusion dans les médias, n’aideront sans doute pas les catholiques de conviction à lui pardonner ses positions d’approbation, moins surréalistes mais tragiquement plus contestables, sur les lois « sociétales ».

Tout comme, surtout, ses propos bien décevants, politiquement corrects, sur l’islam et l’islamisme entre lesquels elle s’obstine à ne pas voir que, s’il y a des différences de degrés, il n’y a pas de différence de nature.

En conclusion, nous pensons que les quelques amis que nous avons toujours au Rassemblement National feront bien de s’employer très vite à effacer l’irresponsable triptyque d’amalgame des catholiques traditionalistes, de païens et de quelques nazis.

Pour vaincre Emmanuel Macron, ce qui doit rester l’objectif premier des deux concurrents patriotes non macronisés, il faudra nécessairement au second tour que l’un des deux appelle à voter pour l’autre.

Et le résultat final pourrait se jouer à quelques milliers de voix !

Perdre cela de vue serait suicidaire !

Pour notre part, au-dessus des légitimes divergences, nous ne l’oublions pas.

Source cliquez ici

11:43 Publié dans Communiqués de presse, Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Elucubrations de Marine Le Pen sur le Parti de la France et sur les catholiques de Tradition : le président Thomas Joly remet les pendules à l'heure

273032645_622258539057512_3465628310291032767_n.jpg

Un communiqué de Thomas Joly :
 
Non contente de s'en prendre aux catholiques français, Marine Le Pen, dans une interview accordée à Boulevard Voltaire, se permet de dire que moi-même et Bruno Hirout n'avons « rien à faire en politique », sommant Éric Zemmour de rejeter le soutien du Parti de la France, mouvement radical selon ses critères de femme de gauche déconstruite.
 
Paradoxalement, le seul boulet politique que se traîne la droite nationale depuis plus de 10 ans, c'est bien cette rentière qui a renié tout l'héritage politique de son père et du Front National historique.
 
S'il y a donc quelqu'un qui doit disparaître de la vie politique, c'est bien cette harpie aussi méchante qu'incompétente qui n'en finit plus de démontrer à quel point elle est éloignée de la cause nationale qu'elle prétend défendre.
 
Heureusement, ce moment approche et nous devrions être enfin débarrassés, au soir du 1er tour de l'élection présidentielle, le 10 avril prochain, de cette calamité ambulante. Souhaitons-le de tout cœur, pour la France et le peuple français.
 

11:27 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 04 février 2022

MACRON ET LA GUERRE D’ALGÉRIE

22271930lpw-22271966-article-jpg_8275071_1250x625.jpeg

Un communiqué du Mouvement national républicain :

Après avoir qualifié la colonisation de crime contre l'humanité et pratiqué à plusieurs reprises la repentance vis-à-vis de l'Algérie héritière des terroristes FLN, Macron, à la veille des élections, découvre la fusillade de la rue d'Isly le 26 mars 1962 (une centaine de morts), le massacre des européens le 5 juillet à Oran et l'accueil déplorable des pieds-noirs en métropole (sans parler de l'abandon des harkis) .
 
Mieux vaut tard que jamais ! Mais le problème est qu'il omet de désigner les responsables, à savoir le Chef de l'État de l'époque, le Général De Gaulle (manifestation réprimée par l'armée à Alger ; à Oran, sur ordre, le Général Katz resta l'arme au pied) et les tueurs de l'ALN.
 
Si la vérité doit se faire jour, ne passons pas sous silence ceux qui doivent comparaître devant le tribunal de l'Histoire et cessons toute contrition. La France doit être fière de l'oeuvre accomplie en Algérie.
 

16:13 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 03 février 2022

Attaqué sur le soutien du Parti de la France, Éric Zemmour tient bon !

272878114_619349699348396_2436102281808040671_n.jpg

Un communiqué de Thomas Joly,
président  du Parti de la France 
 
Mercredi 2 février, dans l'émission « Mission Convaincre » sur LCI, David Pujadas et Ruth Elkrief ont sommé Éric Zemmour de rejeter le soutien du Parti de la France à sa candidature car nous serions un mouvement « antisémite », « néo-fasciste » et composé de « skinheads ».
 
Refusant de se plier aux oukases de la bien-pensance journalistique, Éric Zemmour ne leur a rien cédé.
 
Ces élucubrations sont d'ailleurs cocasses, les quelques marginaux de la mouvance nationale, confits dans un antisémitisme pathologique et/ou un folklore suranné, qualifiant le Parti de la France de « judéo-servile » en raison de notre soutien à Éric Zemmour !
 
Ne pratiquant pas la dédiabolisation obsessionnelle des patriotes en carton de la direction du RN, le Parti de la France ne répondra pas à ces accusations initiées par un Louis Aliot bouffi d'aigreur et de rancœur.
 
Me ne frego et vive Zemmour !

08:54 Publié dans Communiqués de presse, Présidentielle 2022 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

dimanche, 23 janvier 2022

Marine Le Pen renonce à abolir la double nationalité

double_nationalite.jpeg

Un communiqué de Jacques Bompard (Ligue du Sud)
 
Marine Le Pen raye la suppression de la double nationalité de son programme cliquez ici. Après la mise sous le tapis du souverainisme, l’abandon du combat pour la vie et la lâcheté assumée à propos du grand remplacement, cette nouvelle renonciation signe la fin d’un parti qui s’englue, compromis après compromis, dans la billevesée des partis et du prêt-à-penser.
 
Le Rassemblement National dérive lentement vers le naufrage et, déjà, nombre de ses militants et de ses cadres se rallient à la candidature d’Éric Zemmour, la seule crédible qui assume clairement nos idées et notre combat contre le Système.
 
J’appelle tous les patriotes sincères à mettre de côté les rancœurs personnelles et les ambitions individuelles pour donner à Éric Zemmour les moyens de la victoire que nous attendons tous. Celle de la France et des Français d’abord !

01:45 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 21 janvier 2022

21 janvier...

269665114_10216635631163567_5667754296765800101_n.jpg

Communiqué d'Alexandre Simonnot :
 
Rendons hommage à notre bon Roi Louis, seizième du nom, assassiné il y a aujourd'hui 229 années par la barbarie révolutionnaire.
 
Homme, Roi et père, Louis XVI fut porté à l'échafaud après un procès en sorcellerie dont s'inspireront directement les réquisitoires staliniens.
 
Roi de tous les Français, et non "citoyen Capet", Louis XVI est mort en martyr tel un très grand Saint.
Séparé de tous les siens et emprisonné au cachot de la Tour du Temple, il refusera de recevoir les derniers Sacrements d'un prêtre jureur.
 
Parfaitement innocent des crimes dont on l'accusa publiquement et ayant toujours refusé de faire couler le sang français, Louis XVI fut froidement guillotiné et rendit sa belle âme à Dieu le 21 Janvier 1793. Il n'avait que 38 ans.
 
Plus qu'un monarque, la France des Rois qui l'ont faite perdit ce jour-là son coeur et son âme. Orchestrée par la franc-maçonnerie, la Révolution restera l'un des pires bains de sang de notre histoire.
 
Demeurant un chef-d'oeuvre poignant d'amour de la France, d'émotion et de vérité, le testament de Louis XVI s'achève par ces mots édifiants :
 
"Je déclare devant Dieu, et prêt à paraître devant Lui, que je ne me reproche aucun des crimes qui sont avancés contre moi !"
 
Qu'il repose en paix.
 
Alexandre Simonnot est membre de la direction du Parti de la France.

 

10:48 Publié dans Communiqués de presse, Un peu d'Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 08 janvier 2022

2022 : l'année décisive

mnd.jpg

Communiqué du Mouvement National-Démocrate

Après une année 2021 particulièrement chaotique, marquée par l'apogéede la désinformation médiatique et la fuite en avant totalitaire d'un systèmeà bout de souffle, l'année 2022 s'annonce d'ores et déjà comme décisivepour l'avenir de la France. Si les médias ne manqueront pas de braquer leurs projecteurs sur le scrutin présidentiel - dont nul ne peut aujourd'hui garantir la tenue ni même la régularité démocratique - le véritable enjeu del'année 2022 sera en réalité celui de l'issue du coup d'Etat covidiste et dela plus vaste opération d'ingéniérie sociale jamais conçue.

Depuis près de deux ans, le peuple Français et la plupart des peuples occidentaux ont été projeté dans une "nouvelle normalité" dont la peur, les injonctions contradictoires et les menaces arbitraires constituent l'essentiel de la trame narrative. Partout en Occident, les gouvernements usent du prétexte sanitaire pour instaurer un état d'exception permanent et confisquer aux citoyens l'ensemble de leurs libertés fondamentales. L'instauration du passeport intérieur ("pass sanitaire", puis "pass vaccinal") constitue ainsi la première étape vers la généralisation d'un régime de liberté conditionnelle qui n'est pas sans rappeler le système de "crédit social" déjà en vigueur en Chine. Face à ce véritable coup de force, les vieux clivages qui structuraient jadis la vie politique française ont implosé et les catégories du passé n'ont plus cours. Une nouvelle ligne de démarcation se dessine, opposant les forces de la liberté à celles de l'asservissement, les défenseurs de l'état de droit et de la démocratie aux auxiliaires de l'Etat profond et de ses velléités totalitaires.

Anticipant ce mouvement de recomposition radicale de la vie politique française, le Mouvement National-Démocrate a placé au coeur de son projet fondateur, dévoilé dès 2020, la reconquête et la sanctuarisation denos libertés fondamentales, et la réforme en profondeur de notre démocratie pour la libérer de l'emprise de cette lobbycratie qui court-circuite le fonctionnement régulier de nos institutions et entend retourner les moyens de l'Etat contre sa propre population. Manifestations hebdomadaires à Paris comme en régions, effort quotidien de réinformation sur les réseaux sociaux, participation à un recours collectif devant la CEDH, soutien à toutes les initiatives et mobilisations unitaires : en 2021, le MND fut mobilisé en première ligne et sur tous les fronts de cette guerre de nouvelle génération, malgré la faiblesse de ses moyens et l'absence total de relais médiatiques.

En 2022, nous poursuivrons le combat engagé pour la reconquête de nos libertés et de l'indépendance de la France. Ce sont donc des voeux d'engagement, de mobilisation et de pugnacité que nous vous adressons à l'aube de cette année décisive.

00:58 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 17 décembre 2021

"La France insoumise" montre son vrai visage : celui de la haine et de la soumission à l'idéologie dominante

Hier soir, à la suite de l'émission de Cyril Hanouna où était invité Eric Zemmour, une violente agression provoquée par deux histrions se réclamant du groupe stalino-mélenchoniste intitulé "La France insoumise" (une dénommée Raquel Cariddo et le mono-maniaque de l'antifascisme de salon Alexis Corbière), a visé le jeune et talentueux Stanislas Rigault, responsable des jeunes du mouvement Reconquête.

Ces méthodes d'intimidation dignes du système le plus criminel de tous les temps, à savoir le système soviétique, montre à la France entière le vrai visage de la cour de Mélenchon : celui de la haine de la France, de la soumission au prêt-à-penser mondialiste et de la violence anti-française.

Eric Zemmour, quant à lui, a montré une fois de plus lors de cette émission, avec brio et sincérité, qu'il devient jour après jour le seul candidat crédible de la droite de conviction capable de s'opposer victorieusement à Macron au printemps prochain.

S N

DGYITdQDqKT9koNkb3gF_N.jpg

12:31 Publié dans Communiqués de presse, Présidentielle 2022 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 10 décembre 2021

Eric Zemmour sur France 2 : la réaction de Thomas Joly

266018240_587714085845291_2779665869020207821_n.jpg

Communiqué de Thomas Joly,
Président du Parti de la France
 
Éric Zemmour a brillamment réussi son rendez-vous avec les Français sur France 2 hier soir.
 
Malgré une Léa Salamé arrogante et insupportable, il a pu développer avec calme et fermeté son diagnostic et ses solutions.
 
Comme prévu, Bruno Le Maire est venu réciter son catéchisme politiquement et économiquement correct, se drapant dans un antiracisme et un antifascisme éculés ; il a été laminé par un Eric Zemmour maîtrisant son sujet sur le bout des doigts. Quant à Samia Ghali, elle n'était clairement pas au niveau...
 
Enfin, s'il a été décevant sur les questions sociétales (IVG, mariage pour tous, peine de mort), cela démontre que Zemmour a besoin d'une aile droite capable de peser sur sa campagne. C'est ce à quoi le Parti de la France va s'atteler.

10:12 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 09 décembre 2021

Le MNR soutient la candidature d'Eric Zemmour à l'élection présidentielle

MNR.jpgESPOIR POUR LA FRANCE

Depuis l’annonce de la candidature Zemmour à l’élection présidentielle, et depuis le magnifique meeting de Villepinte, la campagne présidentielle prend un tour inattendu : les patriotes français vont-ils enfin être entendus ?

Les attaques violentes que subit Eric Zemmour montrent que le Système se sent blessé au coeur.

Car Zemmour dénonce sans faux-semblant, sans langue de bois, toutes les tares du système, celles qui risquent d’entraîner la mort de notre pays.

Dans ces circonstances exceptionnelles, soutenons sans réserve la candidature Zemmour, c’est notre avenir qui est en jeu.

14:20 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 24 novembre 2021

DISSOLUTION DE L’ALVARIUM : LES ÉTRANGERS AVANT LES FRANÇAIS !

9997-p3-lm-alvarium.jpeg

Un communiqué du MNR :

Le mercredi 17 novembre 2021, en conseil des ministres, a été dissous l’Alvarium, groupe angevin créé en janvier 2018, qui se définit comme « un centre communautaire d’actions sociales et culturelles en Anjou ». Le décret de dissolution précise que l’association :

« alimente un discours de haine assumée », « incitant à la discrimination ou à la violence envers des personnes en raison de leur origine ou de leur religion ».

Dans sa présentation, l’Alvarium dit :

« Aux confluents du catholicisme social et des doctrines nationalistes, son but premier est l’action sociale auprès des nôtres et la lutte contre le nihilisme européen.»

Il faut vraiment que nos autorités soient mentalement malades pour y voir un discours de haine.

Une fois de plus, notre gouvernement trahit le peuple qu’il est censé défendre. A quelles ignominies faut-il encore s’attendre ?

Source cliquez ici

02:26 Publié dans Combat nationaliste et identitaire, Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 03 novembre 2021

Samedi 6 novembre : l'Action sociale populaire du Pasteur Blanchard fête ses 25 ans de combats

Fête-25-ans.jpeg

Qui est le Pasteur Blanchard ?

Depuis des années, le Pasteur Blanchard se dévoue corps et âmes pour soulager la misère en Île-de-France. De la Cité de refuge de l’Armée du Salut dans les années 70, à l’actuelle présidence de l’Action Sociale Populaire (ASP), en passant par les médiatiques « soupes de la Gare Saint-Lazare » dans les années 90, il aura été de tous les combats contre la précarité.

Le combat continue depuis 2005 par le biais de maraudes organisées par l’ASP dans les rues de Paris. Une équipe soudée qui ont foi en l’engagement caritatif du Pasteur et de son épouse Catherine qui anime les activités de l’association. Depuis 2008, les actions ont été élargie à la visite de personnes âgées et en 2011 à l’aide de familles  défavorisés.

Comment peut-on les aider ? 

Par vos dons en argent CCP : 601 0275 Y 033 (délivrance de reçus fiscaux) ou matériels, duvets, couvertures, vêtements.

Contact :

Adresse postale : ASP BP7 91201 Athis-Mons Cedex

Téléphone : o6 74 03 18 15

Mél. : simonnot.fn@gmail.com

FAITE UN ACTE MILITANT EN VISITANT LE BLOG DE L’ACTION SOCIALE ET POPULAIRE, cliquez ici

Prenant conscience de sa vocation de travailleur social, le futur pasteur des pauvres découvre l’étendue de la misère, en tant qu’éducateur à l’Armée du Salut à Paris. Croyant, de culture protestante, il devient pasteur, après un stage pastoral et une ordination au Saint Ministère. En 2005, le Pasteur Blanchard portera sur les fonts baptismaux l’Action sociale populaire (ASP).

Il a publié plusieurs livres aux éditions Dualpha :

Martin Heidegger, philosophe incorrect, 2e éd., 2017
Aux sources du national-populisme : Maurice Barrès et Georges Sorrel, 2e éd., 2017
Mythes et races. Précis de sociologie identitaire, préface de Philippe Gautier, 2e éd., 2017
L’Alternative holiste ou la grande révolte antimoderne, préface de Patrick Gofman, 2017
Vilfredo Pareto, génie et visionnaire, préface de Georges Feltin-Tracol, 2019

… et aux éditions de l’Atelier Fol’Fer :

Faim-justifie-moyens-quadri.jpeg

La faim justifie les moyens, préface de Philippe Randa, (suivi d’un entretien avec le Pasteur Blanchard, par Gilles Clavel, vice–président de l’ASP, 2e éd.

(Pour commander un ou plusieurs des livres de Jean-Pierre Blanchard, cliquez sur les titres).

18:18 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 29 octobre 2021

Les cités sont en feu, mais le gouvernement veut dissoudre l'Alvarium d'Angers...

alvarium-angers-7f25b1-0@1x.jpg

Un communiqué de l’Alvarium :
 
Nous venons d’apprendre par le compte twitter du ministre de l’intérieur Gérald Darmanin qu’une procédure de dissolution avait été engagée contre l’Alvarium.
 
Que faire ? Que penser ? Que dire ?
 
Déjà rétablir les faits, il y a l’Alvarium et la caricature qu’en ont produit des journalistes, militants d’extrême gauche (Josué Jean Bart, Emeric Evain, Maël Fabre, Maxime Macé, Pierre Plotu…).
 
L’extrême gauche, constituée essentiellement par une minorité de boomers vivant dans le ressentiment permanent et quelques uns de leurs enfants ayant succombé au lavage de cerveau parental, ne supporte pas l’Alvarium.
 
Pourquoi ? Parce que voir de très nombreux jeunes, beaux, intelligents, intègres rappeler par leurs paroles et leurs actes qu’il est impératif de s’occuper des nôtres avant les autres, que notre lien à nos racines est vital et essentiel, et que la solidarité communautaire est le seul mode de vie durable pour résister à la déshumanisation qui vient, leur est tout simplement insupportable. Alors pour lutter contre ce qu’on ne peut pas supporter, on calomnie, on défigure, on salit, on harcèle, on dénonce, on caricature, on attaque, on violente, on insulte.
Depuis sa fondation l’Alvarium essuie avec le plus grand sang-froid les attaques quotidiennes de l’extrême gauche, dénonciations publiques des militants à leurs employeurs suivies de licenciements par peur du politiquement incorrect, tombes familiales profanées, local tagué, sali, recouvert d’urines, menaces personnelles, harcèlement.
 
Comme le but de l’Alvarium est de rebâtir un peuple et une civilisation et non de s’attaquer à qui que ce soit, ses partisans n’ont jamais porté de l’attention à toutes ces attaques, ils n’ont pas cherché à y répondre ni même à porter plainte. La seule règle a toujours été de se défendre lorsqu’on est attaqué physiquement ou lorsque des plus faibles sont menacés. Toutes les soit-disant accusations de violence ont eu lieu dans ce contexte. Aucune attaque n’a jamais été menée par l’Alvarium. Les militants de l’Alvarium ont même de l’humour et ont souvent parodié les calomnies des journalistes militants.
 
Cette dissolution qui n’est pas la première, souvenons-nous de Génération Identitaire, vient confirmer le fait qu’il y a dorénavant en France des crimes de pensée. Certes ce n’est pas nouveau, la République Française a toujours eu tendance à idéologiser tout débat en divisant les Français en deux camps, en créant des ennemis intérieurs… mais un certain nombre de principes juridiques pouvaient encore laisser penser que le pluralisme, la liberté d’expression et la tolérance subsistaient malgré tout, de manière infime, résiduelle. Aujourd’hui c’est absolument fini.
 
Il est interdit de penser en France que notre héritage civilisationnel mérite d’être respecté et honoré, transmis aux générations futures, que notre peuple a une identité, que l’immigration dissout la société en communautés ethniques antagonistes, que la société de consommation pourrit l’humanité, que la mentalité du capitalisme individualiste et court-termiste produit de plus en plus d’injustices et de désastres écologiques. Maintenant vous n’aurez plus du tout, du tout, le droit de penser différemment de la pensée officielle du gouvernement. Alors s’il est interdit de penser différemment, imaginez ce qu’implique le fait de vivre différemment. Tout cela implique déjà aujourd’hui l’illégalité, le séparatisme.
Pourquoi le ministre de l’intérieur agit-il ainsi ? Sans doute pour des impératifs de communication liés à la campagne présidentielle, pour donner des gages à l’extrême gauche, pour conserver le « en même temps » macronien et dissoudre demain une organisation islamique, ou l’inverse, dissoudre une association musulmane pour plus facilement dissoudre après-demain une association française et catholique.
 
Ce dont ils semblent ne pas se rendre compte c’est que l’Alvarium, plutôt que d’inciter à la violence, la canalise. Combien de jeunes Français sensibles aux injustices que subit leur pays ont envie de laisser exploser leur colère ? S’ils ne le font pas c’est d’abord parce que la société neutralise la virilité des jeunes Européens mais aussi parce que des mouvements comme l’Alvarium savent transformer une colère en quelque chose de constructif : maraudes, nettoyages d’espaces publics, cercles culinaires, culturels, littéraires, artistiques, solidarité communautaire, formation…
 
Que faire ? Il importe de clamer haut et fort la vérité ! Non, l’Alvarium ne correspond aucunement aux caricatures médiatiques et gouvernementales. Tout cela n’est qu’un tissu de mensonges. Les militants de l’Alvarium sont des jeunes femmes et des jeunes hommes généreux, souriants, courageux, bons, sérieux, travailleurs, intelligents, cultivés, serviables… Ce sont de futurs pères et mères de familles, certains parmi eux sont même entrés au séminaire pour devenir prêtre. L’Alvarium, c’est un concentré de la meilleure jeunesse du pays. Ce ne sont même pas de petits bourgeois politicards qui essayeraient de faire une carrière et de vivre de la politique. Ce sont tous des étudiants ou de jeunes travailleurs humbles et honnêtes. Certains sont des bourgeois, d’autres des fils d’ouvriers ou d’artisans, d’autres encore sont fils d’immigrés.
 
Ensuite il faut préparer l’avenir. Certes on ne dissout pas des idées, mais une dissolution a quand même des conséquences pratiques pénibles. Vous n’aurez plus le droit de militer avec le même objet social, avec les mêmes dirigeants, avec le même noyau militant ni avec les mêmes méthodes. Tout est à reconstruire : locaux, communication, finances…
 
Faut-il recommencer exactement la même chose ? Cela serait peut-être une erreur car de toute façon nous serions amenés à être dissous de nouveau dès que le mouvement gagnerait en ampleur. Faut-il faire des petites choses cachées ? Peut-être pas non plus car c’est le meilleur moyen de disparaître totalement. Il faut réfléchir à une nouvelle manière d’exister en créant de véritables poches de résistance face à la dictature. Il faut se rendre tout simplement moins dépendant de l’Etat, des banques et des réseaux sociaux et pour cela il faut donc recréer des liens de proximité réels loin des villes et de la surveillance étatique.

22:59 Publié dans Combat nationaliste et identitaire, Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 28 octobre 2021

Au Puy-en Vellay, la Librairie non-conformiste "Arts enracinés" est victime d'un attentat

dfreza.jpeg

Un communiqué de Maxime Sanial, libraire :

Suite à une campagne d’une agressivité sans précédent exercée contre nous par l’essentiel des organisations de gauche locales (LFI, EELV, PCF, CGT, FSU, SUD, le planning familial, Amnesty, l’opposition au sein du conseil municipal…) concentrée sur notre librairie et notre présence dans les manifestations anti-pass où des extrémistes cagoulés nous ont menacés de mort - ils ont heureusement été proprement virés de la manif’ par les organisateurs - et qui atteint son paroxysme depuis la semaine dernière, suite à l’annonce de la tenue samedi dernier 23 octobre d’une conférence sur le nationalisme, nous avons subi deux agressions, la première dans la nuit du 22 au 23 octobre durant laquelle notre vitrine a été détruite par le jet d’un pavé et la seconde la nuit dernière où notre vitrine a été encore davantage détériorée.

Non contents de ces actes qui démontrent magistralement leur niveau d’argumentation, lesdites organisations ont lancé une “manifestation” violente le lendemain à 16h, devant la mairie, non seulement pour faire annuler la conférence mais pour faire fermer notre librairie - objectif assumé par une responsable du “collectif antifasciste” interrogée par la presse. Sachant que nous participons tous les samedis à la manifestation anti-pass, que celle-ci se conclut habituellement à 16h devant la mairie et que notre librairie est située à trois minutes à pied de leur lieu de rassemblement, il s’agissait clairement d’un traquenard qui nous était tendu pour nous agresser à l’issue de la manif. Prévenus à temps, nous avons quitté le cortège et réussi à rejoindre notre librairie pour préparer la conférence qui devait se tenir à 17h. Ne nous voyant pas à l’arrivée du cortège, le groupe de 150 antifas agressifs et violents qui nous attendait a foncé en direction de la librairie pour nous attaquer. Heureusement, la police a pu nous protéger jusqu’à l’issue de la conférence qui s’est tenue comme prévu, en présence d’environ quarante-cinq personnes. Je tiens à remercier la police pour son intervention massive et la presse locale pour avoir communiqué sur la campagne agressive et les actes de vandalisme que nous avons subis, tout en précisant que la police est intervenue, non pas pour séparer deux groupes venus pour en découdre mais bien pour protéger les personnes venues voir une conférence d’une groupe violent qui s’était réuni dans l’unique but de les agresser. Cette manifestation violente et haineuse a très probablement excité contre nous des voyous qui nous ont vandalisés la nuit par deux fois.

Pour rétablir la vérité face à la campagne calomnieuse que nous subissons, nous invitons chacun d’entre vous, ainsi que la presse - locale ou non - à une réponse publique que je tiendrai ce samedi 30 octobre à 17h dans les locaux de notre librairie. Ce moment convivial autour d’un café sera l’occasion de répondre à cette campagne ordurière et mensongère en nous présentant aux Vellaves tels quels et sans les lunettes déformantes des calomniateurs, mais aussi de tendre la main à ceux qui s’interrogent sur nous mais qui souhaitent entamer un dialogue constructif et enfin d’appeler les responsables de cette situation à apaiser les tensions pour que cessent ces agressions qui, en plus de mettre en danger une famille qui n’a d’autre moyen de vivre que son commerce, a semé un climat de terreur dans le quartier samedi dernier et continue d’entretenir une insécurité ambiante la nuit, après la fermeture de notre librairie.

Enfin, étant donné le climat de menaces et de terreur que ces personnes tentent de répandre, il est plus que probable que notre vitrine soit vandalisée à nouveau, après que nous l’ayons reconstruite. Par conséquent, nous nous trouvons dans l’obligation de poser temporairement un contreplaqué, puis d’envisager rapidement l’installation d’un rideau métallique. Etant donné nos moyens limités et l’absence de subventions publiques, je fais appel à votre générosité en lançant une collecte de dons pour nous aider à supporter ces épreuves et à tenir dans le temps pour continuer à vous proposer une offre culturelle alternative et libre. Pour nous aider, je vous invite à relayer ce message sur vos réseaux et, si vous souhaitez nous soutenir financièrement, à me contacter par courriel à l’adresse suivante : maxime.sanial@protonmail.com

Merci beaucoup pour votre présence. Ensemble, nous gagnerons !

A bientôt

Arts Enracinés 06 32 25 93 59  

Le site cliquez ici

NDLR - SN : Soutenir Maxime Sanial et sa librairie agressée est un devoir militant. 

Avec Philippe Randa, au mois de juillet dernier, alors que nous nous rendions à l'université d'été des Lansquenets en Provence, nous nous sommes arrêtés visiter l'endroit. En plein coeur d'une ville moyenne comme Le Puy, ouvrir une telle librairie dans laquelle on peut trouver de nombreux ouvrages nationalistes et identitaires (y compris les Bouquins de Synthèse nationale) est, reconnaissons-le, un pari à la fois audacieux et courageux. Voilà pourquoi nous tenions à rencontrer Maxime et sa charmante épouse qui en sont les responsables. 

Non seulement cette librairie est parfaitement tenue et en plus, elle semble attirer de nombreux habitants de la régions qui viennent la visiter, y acheter et, souvent, assister aux conférences avec auteurs qui y sont organisées. Il n'en fallait pas plus pour susciter la colère et la violence des petits domestiques locaux du mondialisme et du parti de la finance apatride... La suite, Maxime vous la raconte ci-dessus.

En attendant qu'elle puisse rouvrir, n'hésitez pas à manifester votre soutien à cette sympathique librairie. 

R H

18:38 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 19 octobre 2021

Décès de François Porteu de la Morandière

6435.jpegUn communiqué de l'Union nationale des combattants (UNC UNC-AFN) :

Hervé Longuet, président national de l’UNC, les membres du conseil d’administration national et l’ensemble des adhérents font part du décès de François Porteu de la Morandière, président honoraire de l’UNC
 
Né à Sèvres le 20 mai 1928, le président François Porteu de La Morandière était à la fois un combattant, un chef d’entreprise et un citoyen engagé. Officier de réserve, il avait été rappelé pour servir sur le territoire algérien. A son retour, avec une poignée de camarades démobilisés comme lui, il avait fondé l’UNC-AFN qui s’était rapidement développée.

Il présidera cette UNC-AFN 27ans durant, contribuant à la fusion de cette jeune association avec l’UNC « historique ». Il avait assumé ensuite les fonctions de vice-président de l’UNC puis avait été élu président honoraire lors qu’il renonça à son mandat. Dans le même temps, François Porteu de La Morandière exerçait une activité professionnelle particulièrement intense comme Président directeur général de la société Galeries Malouines et Dinandaises.
 
Citoyen engagé au service de la cité, François Porteu de La Morandière avait démissionné de toutes ses fonctions associatives pour se lancer en politique. Il sera député (NDLR SN : FN) du Pas-de-Calais de 1986 à 1988, conseiller municipal d’Arras de 1989 à 1994, et conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais de 1992 à 1998. Depuis 2006, il présidait aux destinées de l’Institut européen de relations et d’études internationales.
 
François Porteu de La Morandière était Chevalier de la légion d’honneur et officier de l’Ordre national du mérite. (...)

17:14 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 09 septembre 2021

Le CSA s'en prend à Eric Zemmour

241650695_126240676372087_4766478257184350416_n.jpg

08:44 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 08 septembre 2021

Manifestations anti-passe sanitaire : comment s’en étonner ?

MNR.jpgUn communiqué du MNR :

Depuis plusieurs semaines, de nombreuses personnes manifestent leur refus de la politique sanitaire du gouvernement : en effet les obligations instaurées pour accéder à de nombreux services sont vécues, avec raison, comme des entraves à la liberté.

Mais la liberté fondamentale qui est bafouée est, pour les médecins, la LIBERTÉ DE PRESCRIRE.

Comment justifier le refus, par les autorités, de l’utilisation de l’hydroxychloroquine et de l’ivermectine ?

En vérité, de nombreux médecins seraient prêts à les prescrire contre la covid : le Conseil National de l’Ordre des Médecins ferait-il régner la terreur parmi les praticiens ?

Le refus d’utiliser des médicaments peu chers et connus depuis de nombreuses années est le scandale fondamental de la politique sanitaire, menée pour le plus grand profit des fabricants de vaccins.

18:56 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 19 août 2021

Mobilisations contre la dictature sanitaire

phprCgbFz.jpeg

Un communiqué de Florian Philippot,

Président des Patriotes

Cela fait pile un mois aujourd’hui que le Royaume-Uni a rendu toutes ses libertés au peuple. Il y a des reportages dans les médias français ce matin pour s’étonner qu’il n’y ait pas eu l’explosion de l’épidémie annoncée par les covidistes ! Eh oui, les restrictions de liberté ne sont pas une stratégie sanitaire, c’est une stratégie politique, une supercherie qui trompe de moins en moins !
Notons d’ailleurs que si le Royaume-Uni a pu faire le choix de la liberté, c’est parce qu’il est aujourd’hui une nation souveraine, depuis qu’il a quitté l’Union européenne !

Les covidistes savent que nous savons. Ils voient le peuple français monter en résistance. De plus en plus de rassemblements se font partout, y compris, pacifiquement, devant des hôpitaux ou des supermarchés qui réclament le pass de la honte.

L’oligarchie voit que nous avons compris. Alors elle se radicalise. Ce 18 août, on a appris qu’ils voulaient évincer le professeur Raoult de l’IHU de Marseille, qu’il a pourtant créé en 2011 ! Ils veulent aussi se débarrasser du Docteur Louis Fouché. Nous ne laisserons pas faire !

Ces dérives tyranniques nous poussent à accentuer notre pression populaire et à diversifier. Pour la 40è semaine consécutive, Les Patriotes prennent leurs responsabilités. Pendant longtemps dans un désert médiatique et politique, aujourd’hui dans une grande effervescence populaire, tant mieux !

Ce jeudi 19 août à 18h30 j’anime ainsi un grand rassemblement pour la liberté en Bretagne, à Saint-Brieuc, et Maître Di Vizio sera avec nous. Ce samedi 21 août, un cortège national gigantesque partira à 14h de la place Denfert-Rochereau à Paris. Maître Di vizio sera là aussi. Et de nombreux intervenants. D’autres événements sont organisés partout en France par Les Patriotes.

Venez avec des pancartes : « liberté ! ». Venez avec des drapeaux français. Venez accompagné d’un maximum de monde. Soyez dans la paix, l’énergie, montrez le meilleur visage de la France éternelle.

Un sincère bravo à ceux qui nous aident à mener ces actions en adhérant, en reprenant leur adhésion aux Patriotes, ou en faisant un don de soutien au mouvement pour lui permettre d’organiser et de financer ces manifestations géantes. En effet, nous n’avons pas un seul centime d’aide de l’État ni des banques ! (Voir pour cela les liens en fin de mail).

Voici la liste des rassemblements organisés. N’hésitez pas aussi à rejoindre ceux qui se font près de chez vous et qui sont bien organisés :

JEUDI 19 AOÛT
22 SAINT-BRIEUC 18h30 Grand rassemblement avec Florian PHILIPPOT et Maître DI VIZIO – Place du Guesclin

VENDREDI 20 AOÛT
61 ALENÇON 14h30 Place de la Magdeleine

SAMEDI 21 AOÛT
75 PARIS 14h Défilé pour la liberté Départ : Place Denfert-Rochereau Avec Florian Philippot et Maître Di Vizio.

49 ANGERS 15h Place du ralliement près de l’entrée des Galeries Lafayette

DIMANCHE 22 AOÛT
06 NICE 14h30 Place Masséna – coulée verte

Le fiasco afghan démontre lui aussi la nécessité d’être un pays libre. 20 ans après l’invasion de 2001, à laquelle la France s’est associée via l’OTAN pendant 13 ans, retour à la case départ ! Pertes humaines, perte de réputation et pertes économiques à la clé. Nous devons quitter l’OTAN au plus vite. Nous devons quitter toutes les organisations supranationales au plus vite ! Nous devons porter de belles valeurs, la voix de la France, une politique conforme à nos intérêts, au Bien commun. Nous ne pourrons le faire que libres et souverains !

Le combat que mène actuellement le peuple français est un combat de liberté, de dignité et de souveraineté. Soyez rayonnant d’espérance. À la fin, la vie et la France gagnent toujours !

12:28 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 16 août 2021

Kaboul : humiliation pour tout l’Occident

téléchargement.jpegUn communiqué
de Bernard Antony,
Président de Chrétienté-Solidarité,
Président de l’AGRIF 
 
Après leur victoire jadis sur les Soviétiques, les talibans afghans viennent non seulement de liquider en un tour de main un régime et une armée minés par la trahison et la corruption mais peuvent s’enorgueillir d’avoir chassé les Américains et leurs alliés occidentaux.
 
Trump avait sonné l’heure du retrait. Biden l’a réalisé.
 
Les talibans l’ont emporté avec l’appui du Pakistan, non sans le jeu trouble de la Chine satisfaite de l’humiliation des États-Unis et des autres nations engagées dans le conflit. Une fois encore, des centaines de soldats occidentaux dont plusieurs de notre armée française sont morts pour rien.
 
Les images de la débâcle de Kaboul font ressurgir celles de Saïgon et de Phnom-Penh au siècle dernier. Et aussi, avant elles, celles de l’effroyable abandon de l’Algérie dans les pires conditions d’abjection, de trahison et de déshonneur.
La débâcle de Kaboul signe-t-elle la fin de l’Occident ?
 
Toujours est-il que les répercussions de la victoire des islamistes afghans vont être immenses. Elles vont réveiller d’abord en Afrique et en Orient la dynamique barbare des États islamiques mais simultanément, comme en France, les implantations de populations musulmanes en Europe faisant tache d’huile vont s’agrandir inexorablement tant que déferleront les tsunamigrations islamiques.
 
Ce que nos politiciens désignent absurdement comme un « séparatisme » est, hélas, au contraire, un mouvement conquérant.
 
On attend le surgissement du personnage politique qui entreprendra d’en relever le formidable défi en réveillant notre peuple.

15:00 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 13 août 2021

Appel à manifester des soignants opposés à l'obligation vaccinale et au pass sanitaire.

B9727940163Z.1_20210809075841_000+G4LINDBTK.1-0.jpg

Communiqué de presse du collectif « SOIGNANTS LIBRES »

« Vous prenez notre liberté, mais vous n'aurez pas notre libre-arbitre ! » Le collectif « soignants libres », crée début juillet 2021, regroupe des médecins, des internes, des infirmiers, des aide soignants, des sages-femmes, des puéricultrices, des auxiliaires de vie et autres professions paramédicales ou d'aides à la personne.

Né pour dénoncer le refus de l’obligation vaccinale et du pass sanitaire, il est apolitique et rassemble plus de 300 soignants de toute la France, issus de la FPH, du privé et du libéral.

Nous sortons aujourd’hui du silence pour faire entendre nos voix et celles des patients dont nous nous occupons. Le pass sanitaire est, pour eux, source de discrimination et d’inégalité particulière pour l’accès aux soins. De même, l'obligation vaccinale remet en cause un élément fondateur de la médecine : le libre consentement du patient.

Notre refus de l'obligation vaccinale n'est pas idéologique mais née d'un raisonnement fondé sur notre réflexion et notre expérience professionnelle.

1. Nous nous interrogeons encore sur la réelle efficacité des vaccins qui ne bénéficient actuellement que d'une AMM conditionnelle (et ATU) et qui sont en phase de test jusqu'en 2022 et 2023. De fait cette précocité d'usage empêche tout recul et donc tout discernement objectif. De plus, la réalité démontre que ce vaccin ne protège pas de la contamination des variants.

2. Notre expérience de terrain (nous sommes dans les services !), montre actuellement une réalité hospitalière plutôt différente que celle annoncée dans les médias ;

- peu de patients hospitalisés (les services « covid » sont fermés depuis plusieurs mois maintenant).

- très peu de formes graves nécessitant d'être en réanimation,

- plus de la moitié des patients hospitalisés (60 à 70 % selon les témoignages des soignants du collectif) ont reçus deux doses de vaccins ; pour autant, il est vrai qu'ils font des formes légères,

- les non vaccinés font des séjours hospitaliers cours,

- « visites » aux urgences d'un nombre important de patients ayant des syndromes grippaux, une forte fièvre, une asthénie majeure, des douleurs thoraciques persistantes, qu'ils associent spontanément au vaccin administré quelques heures ou quelques jours auparavant.

3. Des traitements efficaces existent pour traiter ce virus et ses symptômes ; pourquoi ne pas favoriser leur usage et même l'interdire ?

4. Les informations données par les médias sont sources de doutes majeurs et génèrent une perte de confiance totale dans ce que nous transmettent les journalistes. Ce qui est rapporté de la situation actuelle en Guadeloupe en est un exemple probant.

Ainsi, le collectif « Soignants libres » appelle tous les professionnels des services de santé, qu’ils soient vaccinés ou pas, à le rejoindre pour qu’ensemble nous défendions les droits fondamentaux de tout citoyen afin qu’il reste libre et décisionnaire de ses actes en toute conscience.

Claire

Claire est porte parole du collectif des soignants libres :

collectifinfirmierlibre@protonmail.com

18:19 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 09 août 2021

Affaire de la pancarte de Cassandre Fristot : le Système veut diaboliser les manifestants anti-pass

image-0931529-20210809-ob_e8b966_cassandre-pancarte.jpg

Un communiqué de Thomas Joly,

président du Parti de la France cliquez ici

Depuis deux jours, nous assistons à un emballement médiatique complétement artificiel dont les professionnels de la manipulation et de la désinformation ont le secret.

Samedi à Metz, au cours de la manifestation contre le pass sanitaire, Cassandre Fristot, militante catholique de la véritable droite nationale, portait une pancarte listant un certain nombre de personnalités appartenant à l'oligarchie cosmopolite et les accusant de trahir les Français avec cette ségrégation vaccinale qu'ils contribuent à mettre en place. Parmi ces noms, horresco referens, des gens de confession juive. Il n'en fallait pas plus pour qu'une meute de mythomanes enragés se précipite pour dénoncer un soi-disant insupportable antisémitisme. Et de diffuser la photo de la jeune femme avec son identité sur tous les réseaux sociaux, campagne de harcèlement immédiatement reprise par les médias d'État, le ministre de l'Intérieur en personne et les officines habituelles de chouineurs compulsifs.

Évidemment, il ne s'agit que d'un prétexte pour diaboliser l'énorme mobilisation populaire, qui grossit chaque samedi, contre la tyrannie sanitaire. Le bouc émissaire sera donc Cassandre Fristot, jetée en pâture avec l'accusation infamante d'antisémitisme.

Cette manipulation grotesque de la part du pouvoir en place traduit le grand manque de sérénité de nos élites face aux Français de plus en plus nombreux à s'apercevoir du scandale politique qui est en train de se produire.

Pour toutes ces raisons, j'apporte mon soutien à Cassandre, interpellée ce lundi matin par la police du régime, qui a bien le droit de livrer les noms de tous ceux qui œuvrent à détruire nos libertés et notre identité nationale.

image-0931529-20210809-ob_bdfaee_cass-tj.jpg

14:30 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |