Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 16 mars 2020

L'improvisation de Macron

EDITO-Coronavirus-La-meilleure-prestation-tele-de-Macron-depuis-le-debut-du-quinquennat.jpg

Communiqué de Jean-François Touzé, délégué général du PdF

Cinq jours seulement après une première intervention consacrée au coronavirus, deux jours après celle de son Premier ministre, Emmanuel Macron a cru utile de reprendre la parole témoignant ainsi de l'improvisation totale dans laquelle l'Exécutif prend ses décisions, gérant la crise au jour le jour sans stratégie ni ligne de force.
 
Le pouvoir découvre ainsi, mais bien tard, qu'un confinement ne va pas sans contraintes, qu'une annulation du second tour des élections municipales s'impose quand la tenue du premier tour était indispensable à notre vie démocratique, que la fermeture des frontières extérieures de l'Europe pourrait s'avérer utile là où le dogme libre-échangiste l'interdisait, que le retrait de la réforme des retraites pouvait contribuer à l'unité nationale, et que seules des mesures autoritaires peuvent permettre l'application d'un plan d'endiguement. 
 
L'incompétence du pouvoir est patente et les annonces floues de soutien économique et social seront jugées à l'aune de leur application. 
 
Pour autant, la responsabilité de chacun d'entre nous est désormais engagée. Le Parti de la France appelle tous les Français à la discipline, au sang froid, au courage tranquille et à la patience. Les mauvais jours finiront. Il sera temps alors d'exiger des comptes.

23:18 Publié dans Communiqués de presse, Jean-François Touzé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Communiqué de TVLibertés

tv-libertes-1.jpg

TVLibertés a eu totalement raison de mettre en place de nombreuses plages spéciales pour vous informer de la réalité du drame sanitaire qui submerge notre pays et aussi nos amis européens.

La rédaction de votre chaîne alternative a fourni quotidiennement - et va continuer de le faire - une information précise et vérifiée.  Et je salue ce travail de ré-information nécessaire et exemplaire entrepris depuis plusieurs semaines.

Les journalistes et techniciens de TVLibertés considèrent que, contre vents et marées, ils ont une mission de service public. C’est pour cela qu’ils vont tout mettre en oeuvre pour continuer à vous proposer un programme quotidien de qualité.

Retrouver le Journal Télévisé, découvrir les meilleurs moments des programmes de la chaîne, renforcer l’actualité en continu sur notre site tvlibertes.com, assurer une présence accrue sur les réseaux sociaux, telle est notre volonté commune.

Nous allons le faire dans le respect des décisions des autorités et dans le souci d’assurer la sécurité de tous. Ce qui complique durablement notre tâche.

D’ores et déjà, je vous demande de prendre le temps de regarder TVLibertés en priorité, de faire preuve de bienveillance devant des programmes difficiles à construire et de nous aider à traverser cette période délicate pour tous.

Au nom du président de la chaîne, Philippe Milliau, je transmets à toute la communauté des donateurs et des téléspectateurs de TVL, un salut cordial.

Prenez soin de vous.

Martial Bild

Directeur Général TVL

TVLibertés cliquez ici

19:49 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 13 mars 2020

La France malade du mondialisme

img-aff-covid19-df.png

Communiqué de la Dissidence Française 

En quelques semaines, l’épidémie de COVID-19 d’origine chinoise est devenue planétaire. Le monde dénombre désormais plus d’une centaine de pays touchés, des centaines de milliers de cas et déjà des milliers de morts. En Europe, la totalité du territoire italien est désormais en quarantaine. Son système de soin est débordé et son économie est au bord de la récession.

En France, le gouvernement Macron a tardé à agir et s’est montré incapable d’anticiper cette crise pandémique. Ainsi, deux semaines avant le commencement de l’épidémie dans notre pays, le 18 février 2020, il décidait l’envoi de 17 tonnes de matériel médical à la Chine, dont des dizaines de milliers de masques qui font aujourd’hui défaut au personnel soignant, aux médecins généralistes, et à la population. Ce même gouvernement a également tardé à limiter les vols en provenance des zones à risque, n’a pas ordonné des contrôles systématiques des voyageurs en provenance de ces zones ni rétabli les contrôles aux frontières, ni pris les décisions nécessaires lorsqu’il en était encore temps, par exemple celle d’accroître les stocks de masques de protection et de solutions hydroalcooliques pour éviter les pénuries. Ainsi, l’annonce par Emmanuel Macron ce soir du renforcement des mesures contre l’épidémie arrive très tardivement, et il y a fort à craindre que notre pays ne soit pas prêt à affronter une crise sanitaire grave et de longue durée. Pire, dans un cynisme à peine croyable le gouvernement Macron poursuit ses réformes et notamment le processus de ratification du projet de loi de réforme des retraites ou celui de l’assurance-chômage alors que plusieurs parlementaires sont empêchés – pour cause de contamination – et que les rassemblements et les manifestations de ses opposants sont limités par mesure de précaution.

Dans ce contexte de crise, la Dissidence Française lance aujourd’hui sa nouvelle campagne militante : « La France malade du mondialisme ». Car si cette pandémie met une nouvelle fois en évidence la légèreté et l’impréparation du gouvernement Macron, elle est aussi révélatrice de la faillite intégrale du mondialisme libéral : ouverture des frontières, délocalisation des activités de productions essentielles en Chine, fragilité des chaînes d’approvisionnement et risques de pénuries, absence de contrôle et de régulation des flux de populations, financiarisation de l’économie, effacement des souverainetés nationales, dépendance accrue vis-à-vis de l’étranger… L’idéologie mondialiste a considérablement accru les risques socio-économiques, politiques et sanitaires qui pèsent sur les nations européennes, et notamment sur la France. Mais si notre pays est aujourd’hui malade du mondialisme, le nationalisme sera son remède. Car il apparaît désormais évident que seule une politique fondée sur le protectionnisme et le localisme, sur le contrôle des frontières et des flux de populations, sur le rétablissement de la souveraineté nationale et de l’indépendance stratégique de notre pays pourra permettre à la France de sortir de cette crise pandémique et de se prémunir des prochains soubresauts de la mondialisation sauvage

Source cliquez ici

10:02 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 08 mars 2020

Aux municipales, la Ligue du Midi soutient des listes enracinées

ROUDIER RICHARD.jpg

Un communiqué de Richard Roudier, président de la Ligue du Midi :

C’est un lieu commun d’affirmer que la Ligue du Midi n‘est pas un parti politique mais un mouvement. Il est de notoriété publique que l’action de la Ligue est plutôt axée sur le terrain de la métapolitique autour du concept d’identité et qu’elle agit en tant que lanceur d’alerte et promoteur d’idées.

Nous avons dit à maintes reprises dans ces colonnes que cependant elle avait toute légitimité, vu son implantation, à prendre position sur les grands évènements politiques et en particulier au moment des élections municipales.

Nous constatons que la manifestation de la Ligue contre l’insécurité devant la préfecture de Montpellier le 11 novembre 2019 a particulièrement marqué les esprits puisque ce thème est devenu récurrent pour la quasi-totalité des diverses listes dans cette campagne municipale, aussi bien dans les grandes que dans les petites villes, en milieu urbain ou rural.

Mais si la Ligue ne présente pas de liste, un nombre significatif de ses cadres et adhérents seront présents sur les « listes d’Union des droites, de rassemblement, d’ouverture ou d’intérêt communal » en particulier dans le Gard, l’Hérault et les Bouches du Rhône. Le développement de ce type de liste dans notre région sera un des éléments marquants de cette campagne électorale qui devrait faire école, le scrutin municipal étant le plus propice à des rapprochements souvent inattendus.

Sous le slogan : « Notre identité est notre force », La Ligue du Midi soutient donc une vingtaine de ces lites en Occitanie et il est d’ores et déjà sûr que des identitaires seront présents très prochainement dans un certain nombre de conseils municipaux.

23:14 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 03 mars 2020

Ne pas céder à Erdogan !

safe_image.php.jpg

Communiqué de la Dissidence Française 

En ouvrant les frontières turques au passage de milliers d’immigrés clandestins qui souhaitent se rendre en Europe, le président turc Recep Tayyip Erdogan a franchi une nouvelle étape dans l’inadmissible chantage à l’invasion migratoire qu’il exerce contre les pays européens depuis plusieurs mois.

Par son invraisemblable laxisme migratoire et ses atermoiements diplomatiques avec la Turquie d’Erdogan, à qui elle a volontairement délégué la gestion des flux migratoires en provenance du Proche et du Moyen-Orient, l’Union Européenne s’est elle-même exposée aux pressions et aux menaces du régime turc. Face à cette diplomatie agressive, l’Union Européenne fait une nouvelle fois la démonstration de son incapacité à peser sur la scène internationale et à protéger les intérêts de ses états membres. L’OTAN – dont est membre la Turquie – apparaît plus divisé que jamais, et le gouvernement Macron se montre incapable d’assumer une position de fermeté face au régime turc.

Seule et en première ligne face à cette nouvelle vague de migration sauvage, la Grèce continue d’empêcher le franchissement de ses frontières et se refuse à tolérer l’immigration illégale.

La Dissidence Française appelle à la solidarité avec le peuple grec dans cette nouvelle crise diplomatique et migratoire, et rappelle que seule une politique de fermeté en matière d’immigration, et de souveraineté en matière diplomatique, pourra permettre à la France de sortir de l’étau dans lequel les élites mondialistes l’ont enfermé.

Pour la France et les Français d’abord !

09:09 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 24 février 2020

Le Parti de la France soutient la liste de Stéphane Ravier à Marseille

safe_image.php.png

Jean-François Touzé Délégué général du PdF

Le Parti de la France annonçait, début février, son soutien plein et entier à la candidature de Stéphane Ravier, militant de toujours, sénateur courageux et patriote exemplaire.

La dynamique existe. Elle est forte. Un sondage place Stéphane Ravier en tête Tout, oui tout doit être fait pour assurer le succès de la droite nationale et son arrivée aux responsabilités municipales. Plus de 45 ans de combats militants, tant de grandes figures de notre camp engagés pour Marseille ville française, doivent aboutir à la libération de la cité phocéenne.

Pas une voix nationale ne doit manquer à Stéphane Ravier. Dès le premier tour !

15:48 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 14 février 2020

Un nouveau voyage organisé en Syrie par l'association Communauté syrienne de France

65084130_2220571688056224_896827594182230016_n - copie.jpg

Renseignements : rcsfrance@gmail.com

23:24 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 12 février 2020

Suite aux divagations du "journaliste" inculte Frédéric Martel qui voie des "nazis" partout : la réaction du CNC

main.jpg

Communiqué du Cercle National des Combattants

Monsieur Frédéric Martel, de France-Culture, s’est cru devoir émettre ce 9 février un tweet injurieux qui ne grandit pas son auteur.

Rappelons que Roger Holeindre fut résistant à 15 ans, âge auquel il s’empara sous le feu de deux mitrailleuses allemandes, qu’en Indochine et qu’en Algérie, il dirigea des partisans autochtones ainsi que des scouts musulmans qu’il aima et respecta toujours, et dont il parlait encore le jour de son décès.

Comment un « grand reporter » d’une radio d’Etat peut-il ainsi qualifier le salut scout de « salut nazi » ? Cet amalgame révèle une ignorance totale le la culture scoute. En effet, si l’auteur avait écouté l’homélie du Père Argouac’h puis le « Chant de la Promesse » qui retentissait au même moment, il aurait pu éviter de se vautrer dans le ridicule. Mais le ridicule ne tue pas, donc toutes le manipulations sont permises ! Comment peut-il faire croire que les proches du grand soldat (pour sa part ensuite vrai grand reporter) pourraient ainsi porter atteint à la mémoire de leur ami disparu ?

Roger avait souhaité des obsèques soient célébrées selon le rite dit  « extraordinaire », autorisé par Rome. La paroisse St Roch n’a en aucun cas pris une position politique mais a simplement accédé à la demande du défunt et de sa famille.

Le Cercle National des Combattants est fier d’avoir organisé une si belle cérémonie en hommage à son président disparu et remercie les donateurs qui nous ont permis d’offrir à Roger Holeindre et à sa famille ce grand moment de recueillement et de prière.

Eric Vieux de Morzadec

Secrétaire général du CNC

RL 222 2020 02 19 HOMMAGE RH.jpg

17:47 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 04 février 2020

Christine Tasin condamnée à 4 mois de prison avec sursis pour avoir dénoncé le terrorisme islamique

christine-tasin-presidente-de-resistance-republicaine-le-16-septembre-2010-a-dijon-1_5010405.jpg

Communiqué de Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque.

La 10e chambre correctionnelle de Paris vient de rendre son verdict. Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine, qui lutte depuis de longues années contre l’islamisation de notre pays, vient donc d’être condamnée à quatre mois de prison avec sursis, pour apologie du terrorisme.

La plainte émanait du CCIF, association proche des Frères musulmans, qui se livre à un véritable djihad judiciaire, en France, pour interdire toute critique de l’islam, comme si notre pays, qui a longtemps symbolisé l’insolence, l’irrévérence et la parole libre, devait se soumettre aux lois de la charia. Cette officine a ainsi, entre autres, déposé plainte contre Georges Bensoussan, Eric Zemmour, Pascal Bruckner, Céline Pina et même Natacha Polony !

Le Parquet a relayé la plainte de l’association, et a appuyé, à deux reprises, la demande des avocats du CCIF (dont l’un, Ouadie El Hamamouchi est un élu socialiste) de différer la date du procès, sous l’incroyable prétexte qu’ils n’auraient pas eu le temps d’étudier le dossier.

Et cela fut accordé à deux reprises, alors que l’accusée avait fait le déplacement.Lors du procès, qui se tint enfin, au mois de décembre, le procureur osa demander 6 mois de prison, dont 4 mois fermes, sans cacher une volonté de faire taire, ainsi, Christine Tasin, et lui interdire toute critique de l’islam, et toute information sur ce dogme qui sortirait du politiquement correct.Dans un contexte où la jeune Mila, 16 ans, ne peut plus aller à l’école depuis deux semaines, pour avoir dit, en termes crus, le mal qu’elle pensait de l’islam et du Coran, et où elle subit menaces de mort et de viols, ce verdict ne peut qu’encourager les soldats d’Allah qui, sur le territoire français, entendent interdire, par la menace ou la violence, 5 ans après les meurtres de Charlie Hebdo, toute critique de leur dogme.

Cette condamnation, voulue et impulsée par le Parquet, aux ordres du gouvernement, se situe quelques semaines après l’incroyable verdict délivré contre l’écrivain Renaud Camus, condamné à deux mois de prison avec sursis, et à une lourde amende, pour avoir affirmé qu’il préférait la guerre à la soumission !
Elle se situe dans le contexte où Eric Zemmour, qui, quatre soirs par semaine, redonne de l’oxygène au débat démocratique sur CNews, sera jugé dans quelques semaines pour incitation à la haine, suite à ses propos tenus lors de la Convention de la Droite.

Marine Le Pen et Gilbert Collard seront d’autre part jugés, eux aussi, pour apologie du terrorisme, pour avoir diffusé des images de la barbarie de Daesch, suite à une comparaison scandaleuse du journaliste Jean-Jacques Bourdin, entre l’Etat islamique et le Front national.

Lors de l’énoncé du verdict, le Président a fait savoir que ce verdict était bienveillant pour l’accusée, qui n’a pas été condamnée à de la prison ferme, et a expliqué que cela était sa dernière chance, et qu’elle devait le comprendre.

Naturellement, Christine Tasin fera appel, et, loin de se laisser intimider, continuera un combat mené depuis près de 15 ans, avec Riposte Laïque et Résistance républicaine, puisque, quotidiennement – il suffit de consulter l’actualité, en France et dans le monde – les faits, hélas, lui donnent raison.

19:28 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

PMA/Sénat : la réaction de Vincent Vauclin (La Dissidence française)

84811533_10162815901915332_5259327422641209344_n.jpg

19:12 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 30 janvier 2020

Roger, notre ami, notre camarade, notre étendard.

256765252.jpg

Communiqué de Jean-François Touzé, Délégué général du Parti de la France :
 
Le Parti de la France est en deuil qui vient de perdre son Président d'honneur. Mais c'est tout le mouvement national qui pleure aujourd'hui celui que chacun appelait Roger. Un prénom qui était un emblème et un étendard.
 
Étendard de la fidélité, du courage et de la droiture dans l'engagement pour la France. 
 
Étendard des combats pour la libération nationale, pour le maintien de l'Indochine dans l'Empire et pour l'Algérie française. Étendard d'une volonté constante: celle de la restauration de la grandeur française.
 
Étendard de la lutte contre le communisme et le gauchisme. Étendard de la résistance à la submersion migratoire. Étendard du refus de l'abandon et du renoncement à ce que nous sommes.
 
Renoncement... Le mot qu'il ne fallait pas prononcer devant Roger Holeindre. Parachutiste colonial, combattant de l'Algérie française, animateur sans relâche des organisations nationales militantes des années 60, il fut un des fondateurs avec Jean-Marie Le Pen du Front National dont il fut membre du Bureau politique sans discontinuer jusqu'en 2009, mais aussi député et conseiller régional.
 
 
Président du Cercle national des combattants, il sut œuvrer jusqu'à son dernier jour pour l'honneur de nos armées et de la France contre toutes les désinformations et toutes les repentances.
 
Dès la création du Parti de la France, Roger Holeindre fut aux côtés de Carl Lang, un président d'honneur actif, participant à tous les Bureaux politiques et à la vie du mouvement. Un engagement de fidélité qu'il confirma lors de notre dernier congrès en demeurant, fier et droit, à son poste.
 
Roger était aussi un orateur hors pair dont les interventions fortes et sans concessions ne manquaient jamais de faire vibrer les salles. Il devait prendre la parole mercredi prochain aux côtés de notre Président Thomas Joly, lors d'une réunion parisienne.
 
Ce n'est pas seulement un des siens que perd le Parti de la France aujourd'hui. C'est un ami très cher. Un camarade sans égal. 
 
Il était le meilleur d'entre nous.

mardi, 21 janvier 2020

"Primaires de la droite" : Vincent Vauclin, président de la Dissidence française, annonce sa candidature...

safe_image.php.png

Communiqué de Vincent Vauclin 

Nicolas Dupont-Aignan a proposé aujourd’hui l’organisation d’une Primaire pour la France afin de désigner un candidat dans la perspective de l'élection présidentielle de 2022.

Tous les courants du patriotisme français devront y être représentés. Tous les sujets devront y être abordés, sans tabou ni exception, car cette primaire devra être un moment essentiel de débat et de clarification des lignes. Nous devrons notamment pouvoir y aborder la question essentielle de la remigration face au Grand Remplacement.

C’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’être candidat lors de cette primaire, en tant que président de la Dissidence Française et candidat tête de liste de la Reconquête aux élections européennes de 2019, pour faire entendre la voix d’une nouvelle génération de Français déterminée à brusquer l’Histoire et à apporter des réponses nouvelles aux défis de notre temps.

09:12 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 20 janvier 2020

Primaires des droites : réponse de Thomas Joly, Président du Parti de la France à Nicolas Dupont-Aignan.

JOLY THOMAS 4.jpg

Un communiqué de Thomas Joly, Président du Parti de la France
 
Voici quelques jours, Marine Le Pen, montrant ainsi le peu d'intérêt qu'elle porte aux élections municipales qui approchent, annonçait avec deux ans d'avance sa candidature à la prochaine Présidentielle.
 
Ce lundi, c'est Nicolas Dupont-Aignan qui lance un appel à l'organisation d'une « grande primaire des droites conservatrices, souverainistes et indépendantes » à laquelle,  dans une sorte d'inventaire politicien à la Prévert, il convie, outre lui-même, la Présidente du Rassemblement national, les anciens candidats à la présidence des Républicains, Julien Aubert et Guillaume Larrivé, ainsi qu'Éric Zemmour et Natacha Polony.
 
Seuls les naïfs et les opportunistes verront dans cette initiative autre chose qu'un énième gadget publicitaire dont le Président de Debout la France s'est fait, en même temps que de la pratique de la reculade, une spécialité.
 
L'action politique est une affaire sérieuse. Elle impose la rigueur dans sa conduite, le sens des possibilités, la vision des chemins à parcourir et la patience dans son accomplissement. Le Salut national ne passe ni par des recettes éculées comme les primaires, ni par des combinaisons dérisoires, ni par le mythe de l'union des « conservateurs », mais par la cohérence politique du camp national et par son rassemblement sur la base de ses idéaux.
 
Le Parti de la France laisse donc Nicolas Aignan à ses rêves, a ses illusions, à ses manœuvres et à ses tentatives d'exister.
 
Le Parti de la France poursuit son chemin avec la volonté de servir à la recomposition et à l'unité de la droite nationale.

23:47 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 17 janvier 2020

La Dissidence française appelle à manifester dimanche contre la PMA-GPA

ni-pma-ni-gpa-df-2019.png

Communiqué de la Dissidence Française 

Dimanche prochain s’élancera une nouvelle grande manifestation à Paris contre le projet de loi bioéthique du gouvernement Macron.

En plein conflit social contre la réforme des retraites voulue par ce même gouvernement, une telle mobilisation contre la PMA-GPA peut sembler hors-sujet. Or, il n’en est rien. Car ces deux projets de lois bioéthique et de réforme des retraites participent d’une même vision du monde, à la fois libérale et libertaire, où tout s’achète et tout se vend, au nom de laquelle la dignité de l’homme s’efface devant l’impératif de la rentabilité, et où les intérêts particuliers prévalent sur l’intérêt général.

L’heure est donc à la convergence des luttes contre cette vision du monde réifiante et individualiste, et c’est la raison pour laquelle la Dissidence Française appelle l’ensemble de ses militants et sympathisants à prendre part à cette mobilisation contre un projet de loi :

  • qui entend faire de l’enfant un droit absolu et de la famille traditionnelle une structure dépassée,
  • qui prétend autoriser les couples de femmes homosexuelles à recourir à la PMA et priver ainsi délibérément un enfant d’un père et d’un environnement familial stable,
  • qui assume la mise en concurrence, pour l’accès aux gamètes, des couples hétérosexuels frappés d’infertilité médicale avec des couples homosexuels qui n’ont recours à la science que pour contourner les limites posées par la nature,
  • qui, par l’extension de la PMA aux couples de femmes, ouvrira la porte à la légalisation de la GPA pour les couples d’hommes au nom de la « lutte contre les discriminations »,
  • et qui, à l’heure où des millions de Français en grande précarité sont incapables de se soigner correctement, assume d’autoriser le remboursement par la Sécurité Sociale d’un acte qui ne relève pas d’une nécessité médicale, ce qui est profondément inique et contraire aux principes fondateurs de la Sécurité Sociale.

La Dissidence Française appelle l’ensemble des parlementaires, députés et sénateurs, à l’esprit de responsabilité, et les exhorte à refuser de voter le projet de loi bioéthique présenté par le gouvernement. Fidèle à son engagement pour la défense de la famille traditionnelle, la Dissidence Française rappelle son opposition totale à la légalisation de la Procréation Médicale Assistée pour les couples de femmes et à la Gestation Pour Autrui, et réaffirme sa ferme volonté d’abroger la loi Taubira instituant le mariage homosexuel qui fut l’acte fondateur de ces dérives libertaires.

RDV 13H, PLACE DE LA RESISTANCE, PARIS.

parcours-marchonsenfants1901.jpg

20:37 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 16 janvier 2020

Dimanche 19 janvier à Paris : mobilisation contre la PMA et la GPA

07_Site.jpg

En savoir plus cliquez ici

11:54 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 14 janvier 2020

Désinformation sur la colonisation : Quand Arte se surpasse...

AOF-1953-048.jpg

Communiqué de Bernard Lugan cliquez ici
 
La chaîne Arte vient de se surpasser dans le commerce de l’insupportable escroquerie historique qu’est la « légende noire » de la colonisation. Or, le bilan colonial ne pourra jamais être fait avec des invectives, des raccourcis, des manipulations et des mensonges.
 
Regardons la réalité bien en face : la colonisation ne fut qu’une brève parenthèse dans la longue histoire de l’Afrique. Jusque dans les années 1880, et cela à l’exception de l’Algérie, du Cap de Bonne Espérance et de quelques comptoirs littoraux, les Européens s’étaient en effet tenus à l’écart du continent africain. Le mouvement des indépendances ayant débuté durant la décennie 1950, le XXe siècle a donc connu à la fois la colonisation et la décolonisation.
 
Quel bilan honnête est-il possible de faire de cette brève période qui ne fut qu’un éclair dans la longue histoire de l’Afrique ? Mes arguments sont connus car je les expose depuis plusieurs décennies dans mes livres, notamment dans Osons dire la vérité à l’AfriqueJ’en résume une partie dans ce communiqué.
 
1) Les aspects positifs de la colonisation pour les Africains
 
La colonisation apporta la paix
 
Durant un demi-siècle, les Africains apprirent à ne plus avoir peur du village voisin ou des razzias esclavagistes. Pour les peuples dominés ou menacés, ce fut une véritable libération.
 
Dans toute l’Afrique australe, les peuples furent libérés de l’expansionnisme des Zulu, dans tout le Sahel, les sédentaires furent libérés de la tenaille prédatrice Touareg-Peul, dans la région tchadienne, les sédentaires furent débarrassés des razzias arabo-musulmanes, dans l’immense Nigeria, la prédation nordiste ne s’exerça plus aux dépens des Ibo et des Yoruba, cependant que dans l’actuelle Centrafrique, les raids à esclaves venus du Soudan cessèrent etc.
 
A l’évidence, et à moins d’être d’une totale mauvaise foi, les malheureuses populations de ces régions furent clairement plus en sécurité à l’époque coloniale qu’aujourd’hui…

Lire la suite

16:16 Publié dans Communiqués de presse, Un peu d'Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Chanson blasphèmatoire sur France Inter : la réaction d'Alain Escada, président de Civitas

IMG_4342.JPG

Un communiqué d'Alain Escada :

Le vendredi 10 janvier, sur les ondes de la radio France Inter, une «  chanson  » ordurière intitulée Jésus est pédéa été diffusée, entonnée par le soi-disant «  humoriste  » Frédéric Fromet.

Pour que chacun mesure la gravité du blasphème, voici quelques extraits de ce qui a été diffusé par une radio du service public.

« Jésus est pédé, membre de la LGBT… du haut de la croix pourquoi ne pas l’avoir encu**. »
« Jésus de Nazareth était en vérité, Jésus du quartier du Marais. »
« Jésus est pédé, il n’y a pas que l’hostie qu’il faut sucer. »
« Cette manif qu’on appelle la Cène fut la première gay pride. »
« Jésus est pédé, chante Boutin et de Villiers. »
« Jésus est pédé, à tous les homophobes » – comprendre à « tous les chrétiens ».

Ce « chanteur-humoriste » Frédéric Fromet n’en est pas à sa première provocation foncièrement antichrétienne. Il s’était déjà illustré sur cette même radio France Inter en chantant Elle a cramé la cathédrale – aux paroles également ignobles – quelques jours seulement après l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le blasphème public diffusé par France Inter vendredi dernier a entraîné l’hilarité des animateurs présents sur la plateau radio.

Il est bien évident qu’il serait inconcevable que France Inter diffuse une chanson qui se moquerait de façon équivalente du judaïsme ou de l’islam. Sous couvert d’humour, c’est le christianisme qu’ils haïssent publiquement.

CIVITAS appelle tous les catholiques a réagir massivement. Non pas par une pétition, mais en protestant directement auprès de France Inter. Nous devons exiger des excuses publiques et des sanctions à l’égard des responsables récidivistes d’actes antichrétiens.

Par mail : presidence@radiofrance.com  
Par téléphone : 01.45.24.70.00 / 01.56.40.22.22
Par courrier postal : Maison de la Radio – France Inter, 116 avenue du Président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16

Notre silence serait impardonnable. L’antichristianisme qui sévit en ce moment ne se résume ni à des paroles ni à des dessins immondes. Il se traduit aussi, en France, par de très nombreuses profanations de lieux de culte et même parfois des tentatives d’incendie de lieux de culte.

Cela doit cesser !

Site de Civitas cliquez ici

14:13 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 12 janvier 2020

Réunion du Bureau politique du Parti de la France

FB_IMG_1578822481757.jpg

Communiqué du Parti de la France :
 
Malgré l'absence de plusieurs de ses membres empêchés de se rendre à Paris par les grèves à la SNCF, le Bureau politique du Parti de la France s'est réuni samedi 11 janvier autour de son nouveau Président Thomas Joly.
 
Ambiance particulièrement studieuse et constructive pour cette séance de travail. A l'ordre du jour, la réorganisation administrative du mouvement, la refonte totale du site internet qui sera effective dans les prochaines semaines, la préparation d'événements ponctuels (réunions, manifestations, meetings, défilé du 1er mai), la rénovation de nos codes couleurs et de notre charte graphique pour le matériel de propagande, l'élaboration d'un document présentant le Parti et ses idées-forces, le développement de l'implantation et le lancement d'une campagne d'adhésions au printemps.
 
Une partie importante de cette réunion de l'instance dirigeante du Parti fut consacrée aux élections municipales de mars prochain.
 
Le Parti de la France présentera un certain nombre de listes dans des communes où aucune autre candidature du camp national ne sera déposée. Il en soutiendra activement d'autres. L'annonce en sera faite dans les prochaines semaines.
 
Le Président du Parti de la France Thomas Joly a insisté sur le nécessaire engagement de chacun, sur la cohésion de l'ensemble, et sur la responsabilité politique qui est la nôtre: consolider et développer une structure rigoureuse et responsable, et nous tenir prêts dans la perspective de l'inéluctable recomposition de la droite nationale.
 
Rappel : jeudi prochain, Jean-François Touzé sur Radio Libertés.

RL Annonces copie 8.jpg

12:08 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 10 janvier 2020

GROTESQUES ATTAQUES ORCHESTRÉES PAR LES LARBINS DU SYSTÈME : LA RÉPONSE DES BRIGANDES

SUR CETTE AFFAIRE AUSSI CLIQUEZ LÀ

Diapositive1 copie 8.jpg

COMMANDEZ LE NOUVEAU CD

DES BRIGANDES CLIQUEZ ICI

15:23 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 08 janvier 2020

Et si son intervention militaire en Libye était d’abord pour la Turquie un moyen de pression pour obtenir la révision du Traité de Lausanne qui fixa ses frontières maritimes en 1923 ?

LUGAN B 1.jpgCommuniqué

de Bernard Lugan 

Trois événements de grande importance rebattent le jeu géopolitique méditerranéen :

1) Le 7 novembre 2019, afin de contrôler le tracé du gazoduc EastMed par lequel se feront les futures exportations de gaz du gigantesque gisement de la Méditerranée orientale vers l’Italie et l’UE, la Turquie a signé avec le GUN (Gouvernement d’Union nationale libyen), l’un des deux gouvernements libyens, un accord redéfinissant  les zones économiques exclusives (ZEE) des deux pays. Conclu en violation du droit maritime international et aux dépens de la Grèce et de Chypre, cet accord trace aussi artificiellement qu’illégalement, une frontière maritime turco-libyenne au milieu de la Méditerranée.
 
2) La sauvegarde de cet accord passant par la survie militaire du GUN, le 2 janvier 2020, le Parlement turc a voté l’envoi de forces combattantes en Libye afin d’empêcher le général Haftar, chef de l’autre gouvernement libyen, de prendre Tripoli.
 
3) En réaction, toujours le 2 janvier, la Grèce, Chypre et Israël  ont signé un accord concernant le tracé du futur gazoduc EastMed dont une partie du tracé a été placée unilatéralement en zone maritime turque par l’accord Turquie-GUN du 7 novembre 2019.
Ces évènements  méritent des explications:
 
Pourquoi la Turquie a-t-elle décidé d’intervenir en Libye ?
 
La Libye fut une possession ottomane de 1551 à 1912, date à laquelle, acculée militairement, la Turquie signa le Traité de Lausanne-Ouchy par lequel elle cédait la Tripolitaine, la Cyrénaïque et le Dodécanèse à l’Italie (voir à ce sujet mes deux livres Histoire de la Libye  et Histoire de l’Afrique du Nord des origines à nos jours).
 
Depuis la fin du régime Kadhafi, la Turquie  mène un très active politique dans son ancienne possession en s’appuyant sur la ville de Misrata. A partir de cette dernière, elle alimente les groupes armés terroristes sahéliens afin d’exercer un chantage sur la France : « Vous aidez les Kurdes, alors nous soutenons les jihadistes que vous combattez   »…
 
A Tripoli, acculé militairement par les forces du général Haftar, le GUN  a demandé à la Turquie d’intervenir pour le sauver. Le président Erdogan a accepté en échange de la signature de l’accord maritime du 7 novembre 2019 qui lui permet, en augmentant la superficie de sa zone de souveraineté, de couper la zone maritime économique exclusive (ZEE) de la Grèce entre la Crête et Chypre, là où doit passer le futur gazoduc EastMed.

Lire la suite

11:03 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 06 janvier 2020

Carburant : le Parti de la France exige des mesures contre la hausse et les blocages.

20625975.jpg

Un communiqué du Parti de la France :
 
Au moment où le prix du Diesel connait une hausse constante particulièrement pénalisante pour les Français les plus modestes et pour ceux qui ont besoin de leurs véhicules pour travailler, considérant, par ailleurs, que celui de l'essence pourrait prochainement fortement remonter du fait des tensions extrêmes qui agitent le Proche Orient et la région du Golfe, le Parti de la France demande au gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires au maintien du pouvoir des ménages en matière d'achat de carburant en procédant à une réduction rapide et significative des taxes qui pèsent sur les prix.
 
Il demande également aux autorités publiques de réprimer avec la plus grande fermeté toute tentative de blocage des raffineries et des dépôts d'essence après les appels des syndicats révolutionnaires à des actions qui, si elles devaient être suivies, relèveraient du sabotage de l'économie française et de l'entrave à la liberté de circuler.

09:17 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 03 janvier 2020

Création d'un Conseil européen des Imams.

Quand-les-imams-profitent-des-Journees-du-Patrimoine-pour-nous-islamiser-encore-un-peu-plus_visuel.jpg

Un communiqué du Parti de la France :
 
Passée inaperçue, la création à Paris le Lundi 18 novembre, une semaine après la marche contre l’islamophobie, d'un "Conseil européen des imams" piloté par la Fédération des organisations islamiques en Europe (FOIE) sous la direction des Frères musulmans, marque une nouvelle avancée sur notre continent — et singulièrement en France — de l'islam radical.
 
Le Parti de la France dénonce le laisser-faire des pouvoirs publics face à ce processus de structuration religieuse et politique à vocation conquérante.
 
Il demande la dissolution immédiate de cette organisation, l'expulsion des imams étrangers liés à cette confrérie et la surveillance sans faille des détenteurs de la nationalité française qui lui sont affiliés. Des mesures bien plus contraignantes s'imposeraient. Mais nous savons qu'elles ne pourraient être prises que dans le cadre de l'Etat national que nous appelons de nos vœux.

10:26 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 29 décembre 2019

Marseille : le Parti de la France s'oppose à l'arrivée d'un nouvel iman

eric-younous-ajib.jpg

Communiqué de Jean-François Touzé, Délégué général du Parti de la France

Le Parti de la France dénonce la venue à Marseille du prédicateur wahhabite formé en Arabie saoudite, et fiché S, Éric Younous, pour y donner trois conférences dans des mosquées radicales inaugurées ou tolérées par la municipalité sous l'autorité de Jean-Claude Gaudin et Martine Vassal, candidate investie par Les Républicains aux prochaines élections municipales.
 
La venue de ce conférencier qui ne cache ni sa haine de l'Occident ni sa proximité avec les thèses les plus radicales de l'islamisme est une provocation qui aurait dû entraîner de la part des pouvoirs publics une interdiction.
 
Les électeurs marseillais devront s'en souvenir en mars prochain.

19:22 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 20 décembre 2019

Le Parti de la France demande l'arrestation et la condamnation des cégétistes qui sabotent le réseau électrique

Coupures-d-electricite-contre-la-reforme-des-retraites-Ce-n-est-pas-du-sabotage.jpg

Communiqué du Parti de la France

Dans plusieurs villes de France, notamment à Lyon, Nantes ainsi qu'en Gironde, des saboteurs d'extrême-gauche affiliés à des syndicats rouges et soutenus par la CGT ont procédé à des coupures d'électricité pénalisant ainsi en plein hiver des milliers de foyers et compromettant, par la rupture de toute une série de services publics, la sécurité de nos compatriotes.

Le Parti de la France demande aux différents Parquets territorialement compétents de se saisir de ces cas délictueux et de procéder à l'ouverture d'une enquête préliminaire.

Le Parti de la France rappelle que l'article R323-37 du code de l'énergie prévoit une amende de 1.500 euros pour de tels faits et que les auteurs d'actes de sabotage, de destruction ou de détérioration de matériels ou d'équipements publics, dès lors qu'ils portent atteinte aux intérêts de la Nation sont, quant à eux, en vertu de l'article 441-9 du code pénal, passibles de quinze ans de détention criminelle.

00:47 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 16 décembre 2019

Municipales : participation du Parti de la France

9051659-14383462.jpgCommuniqué du
Parti de la France :

Les élections municipales auront lieu dans trois mois. Le Parti de la France présentera un certain nombre de listes dans des villes où aucune autre formation du camp national, au sens le plus large du terme, ne sera présente.

Il en soutiendra activement d'autres dans un souci politique d'efficacité et cohérence.
 
Nous publierons mi janvier, à l'issue de la réunion de notre Bureau politique, la liste de ces candidatures et de ces soutiens.
 
Le Parti de la France demande, par ailleurs, à tous ses adhérents d'être attentifs à la constitution de listes d'intérêt local, en particulier dans les petites ou moyennes communes, et, lorsque celà est possible, d'y participer dans une perspective d'implantation et de maillage du terrain.

12:32 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 13 décembre 2019

Algérie : dialogue aujourd'hui, répression demain, nouvelle vague migratoire bientôt.

870x489_alger.jpg

Un communiqué du Parti de la France :
 
La victoire dès le premier tour - malgré une abstention majeure et les manifestations persistantes dans la capitale - d'Abdelmajid Tebboune qui devient ainsi le nouveau Président de l'Algérie concrétise la volonté du Système militaro-industriel qui dirige le pays depuis des lustres avec la complicité du FLN, de ne rien abandonner ni de ses prérogatives ni de ses privilèges ni de son pouvoir.
 
Proche du Chef d'Etat major Ahmed Gaïd Salah, Tebboune était le candidat de l'armée dont il sera le faux nez.
 
A noter que le candidat islamiste arrive en seconde position. Systèmo-compatible, il sera un allié choyé par le nouveau pouvoir. 
 
Lorsque bientôt viendra le temps de siffler la fin de la récréation et celui de la reprise en main, la répression qui se substituera au "dialogue" n'aura rien de printanière. Le choc qui s'en suivra se traduira alors inévitablement par des dizaines, voire des centaines de milliers, de nouveaux "demandeurs d'asile" qui traverseront la Méditerranée vers la France.
 
Le Parti de la France lance dès aujourd'hui un signal d'alerte que les pouvoirs publics seraient pour une fois avisés d'entendre.

23:40 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 11 décembre 2019

Le Parti de la France demande à Emmanuel Macron de retirer son projet de réforme des retraites.

B9721888148Z.1_20191210211027_000+GNDF3CJM1.2-0.jpg

Jean-François Touzé, 
Délégué général du Parti de la France.

Attaché à la cohésion nationale et aux libertés des Français de travailler, de se déplacer et de bénéficier des services publics, le Parti de la France condamne avec force les grèves/blocage organisées par des syndicats politiques d'extrême gauche uniquement soucieux de leurs intérêts catégoriels et animés par l'idéologie toujours présente de la lutte des classes.

 
Pour autant, cette réforme voulue par le Président de la République, réforme  inéquitable, hasardeuse, incertaine et inutilement aventureuse doit être rejetée en bloc par le peuple français. Sa mise en œuvre telle que présentée ce mercredi midi devant le Conseil économique social et environnemental par le Premier ministre se traduirait, en effet, par des mesures injustes, gravement pénalisantes pour des millions de nos compatriotes et coûteuses pour les finances de l'Etat en raison du report aux calendes grecques d'un plan paramétrique visant à l'équilibre des caisses de retraites et en laissant au bon vouloir des syndicats — la "nouvelle gouvernance" destinée à tenter de séduire la CFDT — le soin d'en fixer une hypothétique trajectoire.
 
Le Parti de la France appelle en conséquence l'ensemble des forces politiques de réelle opposition à se mobiliser, et soutiendra toute initiative civique non paralysante pour le Pays susceptible de contrer cette réforme anti sociale, mal conduite et mal engagée.
 
Nous demandons à Emmanuel Macron de retirer immédiatement ce projet et de soumettre à référendum, comme le permet la loi constitutionnelle du 4 août 1995, la question de l'avenir et de l'architecture générale du système français des retraites.

15:28 Publié dans Communiqués de presse, Jean-François Touzé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 10 décembre 2019

Le Parti de la France demande la démission de Jean-Paul Delevoye.

le-haut-commissaire-a-la-reforme-des-retraites-jean-paul-delevoye-le-12-septembre-2019-a-paris_6210678.jpg

Communiqué de Jean-François Touzé, Délégué général du Parti de la France :

Après les révélations sur les liens qu'il entretenait avec le secteur des assurances, liens qu'il avait "oublié" de déclarer auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie politique comme l'aurait voulu la loi, le Haut commissaire en charge de la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, vient de demissionner de son poste d'administrateur de l'Institut de formation des professions de l'assurance (IFPASS).

Au moment où le gouvernement entend imposer aux Français une réforme socialement injuste, aux contours incertains et à l'efficacité douteuse, à l'heure où sont bloqués transports et services publics par les syndicats politisés, et alors que menace une crise sociale majeure aux conséquences économiques lourdes, aucun soupçon de conflit d'intérêt ne peut être toléré.
 
Le Parti de la France demande au Premier ministre de tirer les conséquences de cette affaire : ce n'est pas de ses fonctions privées que doit immédiatement démissionner monsieur Delevoye. C'est du gouvernement.

11:29 Publié dans Communiqués de presse, Jean-François Touzé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 09 décembre 2019

Procès d' Évry : Le Parti de la France soutient les jeunes nationalistes

3067443781.jpg

Un communiqué du Parti de la France :
 
Le Parti de la France apporte son soutien total à Estéban Morillo et Samuel Dufour dont le procès en appel débute ce lundi devant les Assises de l'Essonne cliquez ici.
 
Violemment agressés par une bande d'activistes gauchistes, ces deux jeunes nationaux avaient usé de leur droit légitime de défense, entraînant la mort sans doute accidentelle de l'antifa Clément Méric.
 
Une juste décision à l'issue de ce procès serait la relaxe.
 

12:01 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 08 décembre 2019

FRANC SUCCÈS POUR LA 4e ÉDITION DE REVOLT !

78913002_2600835013304511_7364981662590959616_o.jpg

Vincent Vauclin, président de la DF,

prononce son discours d'ouverture

Un communiqué de la Dissidence française :

Samedi 7 décembre 2019, la Dissidence française organisait la 4e édition de ReVolt, son assemblée annuelle.

Après une première partie réservée aux adhérents et au cours de laquelle furent présentés le bilan politique et financier ainsi que les orientations générales du mouvement pour l'année 2020, la seconde partie de la journée fut consacrée aux interventions de Roland Hélie, Gabriele Adinolfi, Lucien Cerise et Vincent Vauclin.

Un franc succès pour cet évènement qui fit salle comble et rassembla une centaine de participants enthousiastes dans une ambiance conviviale et constructive.

Nous remercions tous les participants qui ont fait le déplacement malgré la grève et les difficultés de transport, ainsi que les bénévoles qui ont contribué activement à l'organisation de cet évènement. À tous nous disons : à très vite !

79237647_2600832679971411_6215338845823565824_o.png

Roland Hélie, lors de son intervention

79299096_2600832939971385_9143499144231387136_o.jpg

Gabriele Adinolfi

78919438_2600834339971245_5051172906382393344_o.jpg