Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 19 mai 2019

SAUVONS VINCENT LAMBERT !

60721518_10219388935816886_8890285825422524416_n.jpg

Un communiqué de Maître Elie Hatem :

En ma qualité d'avocat, je m'associe à l'appel ultime lancé par une centaine de juristes pour sauver Vincent Lambert.

Je rappelle que ce dernier n'est pas en fin de vie, qu'il n'est pas atteint d'une maladie incurable: il est lourdement handicapé à la suite d'un accident.

L'équipe médicale qui en a la charge a pris la décision (contre la volonté de ses parents) de ne plus l'alimenter ni de l'hydrater à partir du 20 mai. En d'autres termes, il a été décidé de le laisser crever de faim et de soif !

Il s'agit d'un homicide volontaire avec préméditation que le droit qualifie d'assassinat, ni plus ni moins.

La principe de la dignité humaine interdit qu'une personne soit volontairement supprimée parce qu’handicapée. La valeur d'un homme ne s'évalue pas à son degré d'autonomie.

Nous sommes nombreux a avoir compris que derrière le cas effrayant de Vincent Lambert s'organise le funeste projet de l'euthanasie de ceux qui constituent une charge financière pour la société: aujourd'hui les handicapés, demain les personnes âgées.

Cette grave dérive doit être dénoncée et combattue.

Je m'y engage.

2017 12 01 PUB SITE 2.jpg

11:52 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 18 mai 2019

Elections européennes : non à Macron !

MNR.jpgUn communiqué du MNR :

A quelques jours des élections européennes le M.N.R. se déclare profondément inquiet de la situation de l'Europe dans le monde multipolaire d'aujourd'hui où prévaut le choc des civilisations.

Il préconise en conséquence d'ériger l'Europe  en un pôle de puissance capable de défendre son identité, son indépendance et sa souveraineté.

Pour rendre ce projet possible le M.N.R. appelle en conséquence a émettre un vote qui pénalise M. MACRON et son projet clairement mondialiste.
 
2017 12 01 PUB SITE 1.jpg

10:42 Publié dans Communiqués de presse, Européennes 2019 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 04 mai 2019

Jeudi 9 mai : hommage aux morts pour la cause

53221695_383944688823647_1807562691900866560_o.jpg

2017 12 01 PUB SITE 2.jpg

jeudi, 02 mai 2019

Vincent Vauclin, Président de la Dissidence française, a déposé ce jeudi la Liste de la Reconquête aux élections européennes

59546312_10218674948166192_9059257952040386560_n.jpg

Communiqué de Vincent Vauclin :

La Liste de la Reconquête a été déposée aujourd’hui au Ministère de l’Intérieur : nous sommes officiellement dans la course !

Emission avec Vincent Vauclin sur Radio Libertés cliquez ici

57583233_2171215489599801_8156805930680320000_o.png

2017 12 01 PUB SITE 2.jpg

23:04 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 16 avril 2019

Notre-Dame : après l’effroi, le temps des questions et de l’indignation

safe_image.png

Un communiqué de la Dissidence française :

Hier soir, un violent incendie s’est déclaré dans la Cathédrale Notre-Dame de Paris, ravageant l’édifice millénaire et plongeant la France entière dans la stupeur et l’effroi.

Malgré les efforts des pompiers de Paris, la flèche de la Cathédrale s’est effondrée et les deux tiers de la toiture sont partis en fumée, défigurant ce monument emblématique du patrimoine religieux, culturel et historique de notre pays.

Si les causes précises de l’incendie ne sont pas encore connues, il est à noter que ce désastre survient le premier jour de la Semaine Sainte et dans un contexte marqué par une vague de vandalisme et de christianophobie sans précédent. Ainsi en 2018, le Ministère de l’Intérieur a dénombré pas moins de 1036 actes antichrétiens en France. Depuis le début de l’année 2019, le nombre de profanations d’églises a explosé (+53% par rapport au 1er trimestre 2018, selon l’Observatoire de la Christianophobie) et pose évidemment la question du caractère criminel ou terroriste de cet incendie dévastateur.

À cette question s’ajoute la colère et l’indignation légitime des Français, face à la jubilation inqualifiable de milliers d’immigrés qui ont affiché publiquement sur les réseaux sociaux leur mépris sarcastique de notre patrimoine et de notre douleur devant cette scène d’horreur. Une telle vague de moqueries conjugue l’indécence à l’affront, et témoigne de la faillite intégrale de la fiction du « vivre-ensemble » et de l’assimilation.

Source cliquez ici

17:42 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 11 avril 2019

Commission parlementaire « extrême droite » : auditions publiques pour les accusateurs, huis clos pour les accusés !

montage_exd.jpg

Depuis le 23 janvier 2019, et jusqu'au 16 mai prochain, se tient une curieuse commission d'enquête contre de supposées violences des groupes d'extrême droite, à la demande de Jean-Luc Mélenchon. Cette commission est présidée par Mademoiselle Muriel Ressiguier, député des Insoumis de l'Hérault. Elle devait conclure ses travaux le 16 mai, et rendre son rapport le 11 juin.

Communiqué commun de la Ligue du Midi, de Vigilance Halal, de Riposte laïque et de Résistance républicaine :

Nous avons appris, par une fuite du Figaro, qui n'a pas été démentie, que nos responsables devaient faire partie des personnalités auditionnées. Pourtant, nous ne nous reconnaissons absolument pas dans cette définition donnée par les députés : « Tous ces groupes ont en commun la violence, l’incitation à la haine raciale, homophobe et sexiste. Ils agressent des couples, des cyclistes, des passant-e-s, des étudiant-e-s pour leurs opinions, leur orientation sexuelle ou leur origine. Ils agressent, insultent, intimident, menacent de simples citoyen-ne-s mais aussi des élu-e-s de la Nation ».

Nous y verrions plutôt les pratiques des groupes d'extrême gauche, antifas ou Black Blocs, qui ont multiplié, à l'occasion du mouvement des Gilets jaunes, les actes de vandalisme contre des symboles qui leur déplaisent, des agressions contre des journalistes, des librairies ou des opposants politiques, ainsi que des violences graves contre les forces de l'ordre, ce qui ne paraît pas émouvoir le chef des Insoumis, ni Mademoiselle Ressiguier.

À quelques jours de leur éventuelle audition par la Commission d’enquête, les personnalités et leaders des groupes visés, n’ont toujours reçu aucune notification. Par conséquent, en fonction de leur éloignement ou de leur emploi du temps déjà engagé, certains d’entre eux pourraient avoir à demander des reports d’audience.

Par ailleurs, si aucun texte ne précise les conditions permettant de décréter le huis clos en commission, il semble pourtant que les règles constantes du droit commun, ainsi que l’usage, commandent d’en justifier l’emploi.

Les parlementaires voudront bien se demander pourquoi Madame HERVOUËT, présidente d’une association immigrationniste - dont les curieuses pratiques ont été épinglées par le conseil départemental socialiste de l’Hérault - a été auditionnée à huis clos alors qu’elle était là en infraction totale avec le principe de séparation des pouvoirs ; pourtant, dans le même temps cette disposition a été refusée à Monsieur BATTESTI, président de Facebook, qui la demandait, terrorisé par les menaces induites par la Présidente.

Pareillement, on se demandera ce qui justifie le huis clos pour les auditions de Messieurs Fabrice ROBERT et Romain ESPINO, animateurs de mouvances identitaires, convoqués ce jeudi 11 avril. Ce refus du principe du « contradictoire » n’est pas sans rappeler les pratiques d’autres pays, d’autres époques et d’autres mœurs.

De notre point de vue, aucune raison réelle et sérieuse ne justifie le huis clos pour les personnalités et leaders des groupes visés ; sinon celle de leur fermer la tribune qui leur est due et d’occulter aux yeux du public les éléments qu’ils pourraient faire valoir en défense ; alors que tous les éléments à charge les concernant ont été largement rendus publics et de manière tendancieuse et très exagérée ; parfois même en infraction avec le principe de séparation des pouvoirs.

Les parlementaires devraient s’interroger sur le sens de ces manœuvres arbitraires qui n’ont d’autre but que de nous bâillonner et de présenter au public un seul son de cloche : démarche publique résolument à charge d’un côté, interdiction de publicité de notre défense de l’autre. Ce déséquilibre est inadmissible dans un état de Droit, surtout émanant du pouvoir législatif.

En conclusion de tout ce qui précède, les signataires entendent, si leur convocation était confirmée, se présenter à un débat public, équilibré et contradictoire.

Par conséquent, ils demandent la levée du huis clos en ce qui les concerne, et à défaut, qu’en soient publiquement justifiées les raisons dès avant leur audition.

Montpellier, le 9 avril 2019

09:07 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 30 mars 2019

Réalité du Grand Remplacement et nécessité de la remigration

prieres_de_rue_islam_paris.jpg

Communiqué de la Dissidence Française cliquez ici

L’attentat de Christchurch en Nouvelle-Zélande – que nous ne pouvons évidemment que condamner – a donné lieu à une offensive médiatique sans précédent, destinée à démontrer que le Grand Remplacement « ne correspond à aucune réalité » et relève « d’une théorie d’extrême-droite ». Pire, une tribune parue dans Libération appelle même à « inclure le Grand Remplacement parmi les thèmes relevant du discours raciste et de l’incitation à la haine », ce qui constituerait une nouvelle étape dans le processus totalitaire de répression de la liberté d’expression et d’opinion, déjà bien avancé en France.

Pourtant les faits sont têtus, et les chiffres ne mentent pas. Nous avons sélectionné 7 chiffres incontestables qui établissent la réalité du bouleversement démographique qui est en train de se produire dans notre pays. Tous ces chiffres proviennent de sources officielles et vérifiables :

  • 2400 : c’est le nombre de mosquées que compte aujourd’hui notre pays. A titre de comparaison, la France ne comptait que 150 mosquées en 1976, soit 16 fois moins. Le nombre de mosquées salafistes approche la centaine. (chiffres du Ministère de l’Intérieur)
  • 12 millions : c’est le nombre d’immigrés ou de descendants d’immigrés extra-européens qui se sont installés dans notre pays en quelques décennies, profitant du droit du sol, du regroupement familial et des naturalisations massives opérées par les gouvernements successifs. Le nombre de musulmans en France s’élève à 8,5 millions. (chiffres de M. Tribalat, 2011 ; chiffres de J-P Gourévitch, 2017 ; confirmés par F. Héran, ancien directeur de l’INED)
  • 40% : soit 2 personnes sur 5. C’est aujourd’hui la part de la population française issue de l’immigration sur 3 générations. (estimation C. Beauchemin, INED, 2018)
  • 400 000 : c’est le nombre d’immigrés supplémentaires – légaux, clandestins ou au titre de l’asile – qui entrent chaque année en France. (chiffres du Ministère de l’Intérieur)
  • 39,39% : c’est la part nationale des nouveaux-nés qui ont fait l’objet en 2016 d’un dépistage pour la drépanocytose, une affection qui ne concerne que les populations d’origine extra-européennes (essentiellement africaines et maghrébine). Pour la région d’Île-de-France, ce taux s’élève à 73,56%, soit 3 naissances sur 4. (chiffres de l’AFDPHE)
  • 700 000 : c’est le nombre de musulmans dans le seul département de la Seine-Saint-Denis (93), où l’Islam est désormais la première religion pratiquée. (P. Galli, ancien préfet de Seine-Saint-Denis)
  • 20% : c’est la part des prénoms musulmans donnés aux enfants nés en France en 2017, soit 1 sur 5. Ce taux était de 6,5% il y a 20 ans. Pour le seul département de Seine-Saint-Denis (93), ce taux grimpe à plus de 50%. (chiffres de l’INSEE)

Ces quelques chiffres suffisent à établir la réalité statistique du Grand Remplacement et de ses implications : un bouleversement démographique majeur qui pourrait bien changer à jamais la physionomie millénaire de notre pays.

La recrudescence d’attentats terroristes, l’explosion de la délinquance et le développement du communautarisme procèdent du multiculturalisme et d’une immigration de peuplement imposés au peuple Français par les gouvernements successifs des quarante dernières années.

Face au mondialisme et au cosmopolitisme, seule la Dissidence Française propose l’organisation sans délai d’une politique de remigration, c’est-à-dire d’inversion des flux migratoires, par 8 mesures immédiates et concrètes :

  1. le rétablissement permanent des contrôles aux frontières ;
  2. l’instauration immédiate de la préférence nationale ;
  3. l’expulsion systématique des clandestins et délinquants étrangers ou binationaux ;
  4. l’abolition du droit d’asile et du regroupement familial ;
  5. la suppression de l’A.T.A., de l’A.M.E. et des allocations destinées aux clandestins et demandeurs d’asile ;
  6. la réforme du code de la nationalité, impliquant l’abolition du droit du sol et la réintroduction de la prééminence du droit du sang pour l’acquisition de la nationalité française ;
  7. la dissolution des associations immigrationnistes ou communautaristes et l’application des peines concernant l’aide au séjour irrégulier et l’emploi de travailleurs clandestins ;
  8. l’interdiction des financements publics ou étrangers des mosquées et l’interdiction des associations liés aux réseaux islamistes internationaux.

Pour la France et les Français d’abord !

22:59 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 29 mars 2019

Si Macron veut dissoudre le Bastion social, celui-ci s'organisera sous une autre forme...

55523526_10157250141884216_374228476254748672_n.jpg

00:10 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 12 mars 2019

Vandalisme à la basilique de Saint-Denis : le grand silence du gouvernement et des médias

capture-de28099ecc81cran-2019-03-08-acc80-12.53.09.png

Un communiqué du MNR :

Dans la nuit du 2 au 3 mars derniers, l'un des vitraux de la basilique de Saint-Denis, près de Paris, a été cassé, les portes du buffet du grand orgue (l'un des plus beaux de France) ont été endommagées, ainsi que le moteur. On ignore l'identité et les mobiles du ou des malfaiteurs. Cependant, compte tenu du prestige de cet édifice (nécropole des rois de France), on est éberlué par le silence total des « grands » médias et de nos gouvernants, contrastant avec le battage effectué dès que les lieux de culte musulmans ou israélites sont touchés, si peu soit-il. Comment s'étonner d'une certaine désaffection du public à l'égard des médias ?

Avec tous les défenseurs de notre civilisation, battons-nous pour que cesse le « deux poids, deux mesures » dont est victime le christianisme dans le traitement des (nombreux) faits divers le concernant.

15:30 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 24 février 2019

DE LA DISSOLUTION DU BASTION SOCIAL A L'INTERDICTION AUX GILETS JAUNES DE MANIFESTER ?

ESCADA ALAIN 2.jpg

Un communiqué d'Alain Escada, Président de Civitas 

A l'issue du très médiatisé trente-quatrième dîner du CRIF (conseil représentatif des institutions juives de France), nous sommes en droit de nous interroger : qui donc gouverne aujourd'hui la France ?

Premier constat : une conception de la laïcité à géométrie variable

Emmanuel Macron, président de la république très attaché à la laïcité et aux lois antichrétiennes de 1905 ayant séparé l'Eglise de l'Etat, s'est affiché à ce dîner d'une façon qui témoigne par contre de l'union du CRIF et de l'Etat.
Il y arborait d'ailleurs à la boutonnière un badge frappé de l'étoile de David, emblème religieux par nature.

Deuxième constat : l'indignation sélective

Emmanuel Macron, trémolos dans la voix, a déploré une hausse des actes antisémites. Le même est resté jusqu'ici silencieux à propos de la hausse des actes antichrétiens. Il faut pourtant rappeler que plus de 80 % des profanations commises en France concernent des lieux de culte ou des cimetières chrétiens.
Ajoutons que pour évaluer l'antisémitisme en France, la république laïque s'en remet au SPCJ, un organisme présidé par Eric de Rothschild et fondé par le CRIF.

Troisième constat : selon que vous occuperez des bâtiments pour y loger des Français ou des immigrés…

Au cours du dîner du CRIF, Emmanuel Macron a annoncé qu'il demandait au Ministre de l'Intérieur d'entamer une procédure de dissolution du Bastion Social sans préciser les motivations juridiques de cette dissolution. Le Bastion Social est une organisation qui promeut la préférence nationale et occupe des bâtiments à l'abandon pour y loger des Français. Cette pratique est fréquemment utilisée par des associations de gauche pour loger des immigrés illégaux dans des bâtiments inoccupés. Emmanuel Macron a-t-il également l'intention de demander la dissolution de ces associations de gauche ? Nous en doutons.

Quatrième constat : En Marche vers des lois de plus en plus liberticides

Outre la dissolution du Bastion Social, Emmanuel Macron a également promis au CRIF le bannissement des réseaux sociaux de tous ceux qui s'écartent de ce que la police de la pensée autorise encore, ainsi que la pénalisation de l'antisionisme, ce qui équivaut à interdire toute critique de la politique israélienne.
Dans la foulée, Emmanuel Macron satisfera-t-il également la demande du président du CRIF (entretien au Parisien, 18 février 2019) de "faire cesser" les manifestations des gilets jaunes ?

Conclusion

Pour mettre fin à ces dérives, CIVITAS propose :
. de restaurer le catholicisme comme religion d'Etat;
. de séparer le CRIF et l'Etat.

16:39 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 23 février 2019

"Ils" veulent dissoudre le Bastion social... Sommes-nous chez les fous...

JOLY THOMAS 4.jpg

Un communiqué de Thomas Joly

Secrétaire général du Parti de la France

Parfois, on se demande si on n’est pas chez les fous. Mercredi soir, au dîner du CRIF, Emmanuel Macron évoquait « une résurgence de l’antisémitisme sans doute inédite depuis la Seconde Guerre mondiale ». S’il le dit. La veille, Gilles-William Goldnadel déclarait : « Depuis 1945, toute goutte de sang juif qui a coulé en France vient de l’islamisme, personne d’autre », et l’avant-veille, la journaliste Judith Waintraub soulignait qu’« aujourd’hui, l’antisémitisme qui tue et qui a tué depuis 2003, ce sont des crimes qui ont été perpétrés par des arabo-musulmans, ce n’est pas l’extrême droite ».

Alors, sans doute un peu naïf, on imagine qu’Ils vont taper un grand coup. Par exemple, fermer quelques salles de prière où l’on prêche – pas en latin – la haine de la France, des croisés, des juifs, expulser quelques imams étrangers. Mais non, pas du tout. Le Président annonce qu’il a demandé au ministre de l’Intérieur d’engager la procédure pour dissoudre trois groupuscules d’extrême droite, dont le Bastion social. « Une annonce d’opportunité », affirme Mediapart, révélant que la décision était dans les tuyaux du ministère de l’Intérieur depuis plus de deux mois. Dans opportunité, il y a opportunisme, que voulez-vous… Et, toujours selon Mediapart, le motif de dissolution du Bastion social ne serait pas l’antisémitisme mais son incitation à la constitution d’un groupe armé...

12:38 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 22 février 2019

Européennes2019 : la DF appelle au rassemblement des nationalistes

44091727_10217139646744616_4420445491402113024_n.jpg

Communiqué Vincent Vauclin,

Président de la Dissidence Française cliquez ici

Dans un contexte de crise profonde de représentation politique, de répression arbitraire de la liberté d’expression et d’opinion, et de révolte populaire contre la lobbycratie incarnée par Macron, il est plus urgent que jamais de formuler une alternative politique véritable au mondialisme libéral.

Ainsi, les élections européennes de Mai prochain seront l’occasion de faire entendre une autre voix, et de mener une offensive résolue contre le politiquement correct et la pensée unique.

C’est la raison pour laquelle nous avons proposé, il y a deux semaines, l’organisation d’une primaire de la droite nationale, destinée à désigner une candidature unique qui représenterait notre famille politique aux élections européennes. Si cette idée a reçu un large soutien de la part des militants de tous horizons, elle ne semble pas avoir convaincu les responsables des autres organisations puisqu’aucun n’y a répondu positivement.

Il est pourtant capital que toutes les tendances du nationalisme français soient représentées par une liste unitaire lors de ce scrutin : ce sera l’une des ambitions de la Liste de la Reconquête, présentée par la Dissidence Française et qui se veut ouverte aux candidatures extérieures.

Nous lançons donc un appel aux cadres et militants nationalistes, quelles que soient leurs appartenances, pour qu’ils participent à nos côtés à cette grande mobilisation et soutiennent cette dynamique de rassemblement des forces de résistance au Système.

23:56 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 21 février 2019

Une seule issue pour les Gilets jaunes : casser le Système à bout de souffle

45893031_1946006748787344_439885770157719552_n.jpg

Communiqué de Vincent Vauclin, Président de la Dissidence française :

« L’issue du mouvement des Gilets Jaunes sera donc nécessairement celle d’une reconquête nationale, sociale et identitaire qui devra trouver sa représentation politique aux marges de ce Système à bout de souffle, là où échappent à la doxa de la pensée unique et au politiquement correct les dissidents du nouveau siècle que sont les nationalistes français. »

09:26 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 20 février 2019

Prochain voyage en Syrie : il reste encore trois places

1-6374 - Copie.jpg

Nos amis de la Communauté syrienne de France nous font savoir qu'il reste encore quelques places (trois) pour le prochain voyage qu'ils organisent en avril prochain en Syrie.

Profitez-en, tous ceux qui ont participé aux précédents voyages en gardent un souvenir extraordinaire...

Renseignements : rcsfrance@gmail.com

23:04 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 15 février 2019

Samedi 14 février, le SIEL rendra hommage au Général Bigeard

51907632_767492470293228_4929976552856223744_n.jpg

01:03 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 29 janvier 2019

Jany Le Pen agressée à La Celle-Saint-Cloud

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE JEAN-MARIE LE PEN .png

En savoir plus cliquez ici

La réaction de Thomas Joly cliquez là :

Jany, l'épouse de Jean-Marie Le Pen, a été agressée, samedi, à La Celle-Saint-Cloud, par un homme qui lui a dérobé son sac à main.

Il était près de 13 heures. Jany Le Pen, 86 ans, garait sa voiture pour aller au marché. A peine sortie du véhicule, elle a été attaquée par un homme qui l’a projetée au sol, lui donnant un coup de poing et un coup de casque, avant de s’emparer de son sac à main.

Le voleur a ensuite pris la fuite en montant sur un scooter conduit par un complice. Les voleurs sont parvenus à faire deux retraits frauduleux avec sa carte bancaire, pour un montant de 2 410 €, avant que la victime ne fasse opposition.

Conduite à l’hôpital, Jany Le Pen souffre d’une contusion au coude gauche et de douleurs aux cervicales. Les enquêteurs du commissariat de Versailles sont chargés de l’enquête pour retrouver ses agresseurs.

19:22 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 18 janvier 2019

Le Parti de la France soutient la Marche pour la Vie de dimanche prochain à Paris

LANG CARL 9.jpg

Un communiqué du Parti de la France :

Comme chaque année, le Parti de la France appelle ses militants et sympathisants à participer à la grande Marche pour la Vie qui se déroulera dimanche 20 janvier à Paris (13h30 - porte Dauphine).

Face aux tenants de la Culture de mort qui veulent tout à la fois banaliser l'interruption volontaire de grossesse et légaliser l'euthanasie, le Parti de la France et Carl Lang proposent l'inscription dans la Constitution du principe du respect de la Vie, de la conception jusqu'à la mort naturelle, ainsi que le remplacement des lois Veil, Roudy et Aubry par une grande politique familiale favorisant l'accueil de la Vie.

00:01 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 15 janvier 2019

Dédicaces du mois de janvier à la Nouvelle Librairie

images.pngLa Nouvelle Librairie recevra Philippe Bornet en dédicace le vendredi 18 janvier, à l’occasion de son dernier ouvrage "Demain la dictature" aux éditions Presses de la délivrance. Dédicace de 18 à 20 heures.
 
Le mercredi 30 janvier, François-Bernard Huyghe, Xavier Demaison et Damien Liccia viendront signer et présenter leur ouvrage "Dans la tête des Gilets Jaunes" (VA Press). Signature-rencontre autour d'un verre à partir de 18 heures.
 
La Nouvelle Librairie 11, rue Médicis 75006 Paris

19:18 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 10 janvier 2019

RAPPEL samedi 12 janvier : Paris Fierté honore Sainte Geneviève

2169981665.jpg

Un communiqué de Paris Fierté :

L’association Paris Fierté vous donne rendez-vous le 12 janvier pour sa traditionnelle Journée de la Fierté Parisienne, suivie d’une marche aux flambeaux en l’honneur de Sainte-Geneviève, patronne de Paris.

Cette année, la Journée de la Fierté Parisienne honorera celles qui sont tout à la foi saintes, mères et guerrières, celles sans qui Paris ne serait rien : les Parisiennes.

Samedi 12 janvier
13 h : Journée de la Fierté Parisienne
La Journée de la Fierté parisienne se tiendra dans une péniche. Vous pourrez profiter d'un bistrot Guinguette à la parisienne dans une ambiance familiale. Un espace dédié sera prévu pour les enfants.
Le lieu d’amarrage exact de la péniche sera communiqué ultérieurement.

18 h : Marche en l'honneur de Sainte-Geneviève
La Marche en l’honneur de Sainte Geneviève débutera au pont de la Tournelle au niveau de la statue de Sainte-Geneviève (Paris V, métro Pont Marie, près de l’Île Saint Louis). Cette marche aux flambeaux, festive et animée, se terminera par un spectacle surprise.

A la journée ou à la marche, ne fut-ce qu’un moment, seuls, en couple ou en famille... le 12 janvier 2019, vous êtes pris !

Nous comptons sur tous les amoureux du Paris populaire et enraciné pour nous rendre visite et faire de cet événement unique un grand succès !

La sécurité du public sera garantie pendant l'intégralité de la journée par un service d'ordre professionnel, en lien avec la Préfecture de Police.

21:17 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 08 décembre 2018

Contre le Pacte de Marrakech

safe_image.jpg

Communiqué de la Dissidence Française

Il doit être signé le 10 décembre prochain par le gouvernement de Macron : le Pacte de Marrakech, ou plus exactement « Pacte mondial des Nations Unies pour des migrations sûres, ordonnées et régulières« , est un traité international visant à faciliter la « circulation », « l’installation » et « l’intégration » des populations immigrées en Europe.

Concrètement ce traité, signé par près de 190 pays, marque une étape majeure dans la marche forcée vers un monde sans frontières et l’effacement des identités nationales sacrifiées sur l’autel des « droits de l’homme » et du mondialisme cosmopolite. Le texte prévoit notamment d’encourager les dispositifs d’intégration, d’étendre les droits à la protection sociale à l’ensemble des migrants, de faire disparaître la notion d’immigration clandestine ou encore de censurer les propos incitant à la « stigmatisation » et à la « discrimination ».

En clair, ce texte pose les bases d’un droit international qui dénient aux nations leurs droits fondamentaux à la souveraineté, à l’indépendance et à l’identité. Alors que notre pays accueille déjà chaque année près de 300 000 immigrés supplémentaires malgré une précarité, un endettement public et un taux de chômage en constante augmentation, le gouvernement Macron s’apprête à signer ce traité qui ne fera que désarmer encore davantage la France face à une pression migratoire – notamment afro-maghrébine – qui ne pourra que s’accentuer dans les années à venir.

Avançant à contre-courant du mondialisme cosmopolite, les nations du groupe de Visegrad (Hongrie, Pologne, République Tchèque, Slovaquie) ont fait savoir le refus de signer ce traité, et ont notamment été rejoint par l’Autriche, la Bulgarie, l’Estonie ou encore l’Italie.

Nous appelons à la mobilisation contre la signature de ce traité par le gouvernement français. Face au Grand Remplacement et à la sédition communautariste, le programme de la Dissidence Française cliquez ici formule des propositions claires pour endiguer la submersion migratoire, organiser une politique de remigration et tuer le multiculturalisme avant qu’il ne nous tue :

  • Rétablissement intégral et permanent du contrôle aux frontières, la suspension des Accords de Schengen, et l’abolition du droit d’asile ;
  • Expulsion systématique des immigrés clandestins et des prétendus demandeurs d’asile présents sur le territoire national ;
  • Lutte contre les filières d’immigration clandestine en coopération avec les États d’Afrique du Nord, et l’obligation d’effectuer les demandes de visas ou de titres de séjour depuis le pays d’origine, et non sur le territoire national ;
  • Refondation du principe de nationalité, avec la réintroduction du droit du sang pour l’acquisition de la nationalité Française et la fin du regroupement familial ;
  • Expulsion systématique des étrangers ou binationaux ayant commis un crime ou un délit sur notre territoire ces 10 dernières années ;
  • Lutte contre le communautarisme, en refusant les financements publics ou étrangers des mosquées, et en fermant les mosquées où sévissent les prêcheurs salafistes ;
  • Instauration immédiate de la préférence nationale, en réservant en priorité les offres d’emplois, de logements, de formation et d’allocations sociales aux Français et non aux étrangers.

Pour la France et les Français d’abord !

Source cliquez ici

12:00 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 03 décembre 2018

Marie-Jeanne Vincent victime des attaques de Nord Littoral attaque le journal gauchiste en justice

ob_2a5c75_mj-vincent.png

Communiqué du Parti de la France de Calais :

Marie-Jeanne Vincent, Déléguée du Parti de la France pour le Calaisis, était candidate pour l'Union des Patriotes sous l'étiquette Civitas aux élections législatives en juin 2017. Jusqu'au scrutin, pendant 13 jours, le torchon d'extrême-gauche Nord Littoral a publié quotidiennement un nouvel article diffamatoire, calomnieux et insultant pour la candidate. 13 articles haineux, s'attaquant même à son intégrité professionnelle de professeur.

Relayant ces articles sur son compte Facebook, Nord Littoral a laissé libre cours à un déversement de haine sur sa page, alors même que le moindre commentaire un tant soit peu patriote est immédiatement censuré.

Cette campagne de diffamation a abouti à la dégradation de son véhicule de Marie-Jeanne Vincent, à du vandalisme sur la façade de sa maison et même à des agressions physiques lors de collages d'affiches.

Marie-Jeanne Vincent poursuit le directeur de publication de Nord Littoral pour diffamation et injure publique et l'audience se déroulera mardi 4 décembre à 8 h 30 au Tribunal de grande instance de Boulogne-sur-Mer.

Le Parti de la France invite ses militants, adhérents et sympathisants à venir soutenir Marie-Jeanne Vincent au tribunal.

NDLR : Dernièrement, les "journalistes" sont repassés à la charge à la suite de l'intervention de Marie-Jeanne Vincent le 14 octobre dernier à la 12e Journée de Synthèse nationale cliquez ici. Les attaques contre notre amie sont ignobles. Elles auront les mêmes suites que le précédentes.

20:35 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 27 novembre 2018

Manifestation samedi prochain 1er décembre au cimetière militaire de Le Sourd dans l'Aisne contre l'installation d'éoliennes à proximité

thumbnail_Image (687).jpg

Notre ami Bruno Dekkers nous informe qu'une manifestation est organisée samedi 1er décembre à 14 h au cimetière de Le Sourd dans l'Aisne où reposent des dizaines de soldats tombés pour la France. En effet, au mépris de ces morts, l'implantation d'un champ éolien est programmé à proximité de ce lieu de mémoire.

Il faut savoir que le département de l'Aisne est particulièrement saccagé par les éoliennes et les habitants sont exaspérés par la prolifération de celles-ci. Les promoteurs éoliens, après avoir souillé les paysages, ne respectent plus rien, même pas la quiétude de ceux qui sont morts pendant la Grande guerre.

Sur le champ de bataille autour du cimetière sont ensevelis des milliers de soldats de toutes nationalités et, si rien n'est fait, ils vont déterrer les restes de ceux-ci avec leurs pelleteuses ! 

La manifestation aura donc lieu à la Nécropole de Le Sourd-Lemé. Venez nombreux montrer votre réprobation devant un tel sacrilège. Venez dire NON à la mauvaise farce éolienne. Onéreuses, dangereuses et (surtout) inutiles, les éoliennes ne servent qu'à enrichir les financiers qui se gavent sur le malheur de ceux qui doivent en subir quotidiennement l'existence.

TOUS SAMEDI 1er DECEMBRE AU CIMETIÈRE DE LE SOURD !

Nous rappelons qu'au mois de février dernier une conférence d'Alban d'Arguin, auteur du livre Eoliennes un scandale d'Etat cliquez ici, sur le danger éolien s'est tenue à Vervins (02) cliquez ici.

19:07 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 12 novembre 2018

Samedi 7 novembre à Paris : 4e FORUM DE LA DISSIDENCE ORGANISÉ PAR POLÉMIA

affiche_372783.thumb53700.1538732806.jpg

En savoir plus cliquez ici

10:13 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 08 novembre 2018

Commémorations nationales du 11 novembre

27397389-27620854.png

Communiqué du Parti de la France :

Le Parti de la France invite ses élus (ceints de leurs écharpes), militants, adhérents et sympathisants à participer aux cérémonies du 11 novembre dans leur commune en se rendant devant les monuments aux morts ou sur les sites où se dérouleront la commémoration.

Au moment où Emmanuel Macron entend « démilitariser » cette fête de la Victoire en se contentant d'organiser un forum pour la paix et en multipliant les opérations de communication « itinérantes », il est bon que les patriotes rendent hommage aux 1,4 million de morts pour la France de la Grande guerre.

Le 11 novembre doit être et demeurer le jour du souvenir national en communion avec la mémoire éternelle de tous ceux qui se sont battus pour la France. Renoncer à cette mémoire, c’est nier notre terre et abandonner à l’oubli ceux qui en furent les défenseurs. C'est aussi adresser au monde entier un message de faiblesse, d’abdication et de capitulation.

Les nationaux doivent montrer l'exemple et être au premier rang.

22:46 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 02 novembre 2018

Référendum en Nouvelle Calédonie : le Parti de la France appelle à voter contre l'indépendance

ob_9c5ab9_manif-1.png

Communiqué du Parti de la France :

Trente ans presque jour après celui de 1988 qui visait à entériner les « Accords de Matignon » voulus et négociés par Michel Rocard alors Premier ministre socialiste, le référendum organisé en Nouvelle Calédonie ce 4 novembre se veut l'ultime étape du processus d’indépendance du territoire confirmé par les Accords de Nouméa signés en 1998 par le gouvernement Jospin.

Ultime étape si le oui à l’indépendance venait à l'emporter… Car, dans le cas contraire, les pouvoirs publics, acquis aux revendications mélanésiennes et soumis aux pressions australiennes et néo-zélandaises, ont, dans leur acharnement à brader ce sol français depuis un siècle et demi, prévu de nombreux autres scénarii permettant a une majorité qualifiée aux Congrès de revenir sur ce vote et de continuer le processus d’autodétermination canaque.

Riche de ses ressources minières (le Nickel en particulier), la Nouvelle Calédonie constitue, pourtant, pour la France un atout important permettant une présence renforcée dans la zone pacifique et une consolidation majeure de notre espace maritime national (la zone économique exclusive, normalement fixée à 200 milles des côtes a été étendue à 350 milles en 2015 après l'avis favorable de l'ONU).

Le Parti de la France appelle tous les sympathisants de la droite nationale et en particulier ceux faisant partie du corps électoral appelé à voter dans le territoire dimanche (tout à été fait pour en réduire le nombre et pour favoriser le vote aborigène), à se mobiliser contre le bradage de ce territoire français pour lequel se sont battus bien des nationaux et sont morts nos gendarmes dans la grotte d'Ouvéa en 1988.

Rappelons que la Droite nationale fut en pointe pendant toute les années 80 contre les exactions commises par les activistes kanaks et les agents du séparatisme. C'est à son retour de Nouvelle Calédonie où, à la tête d'une délégation Front National, il avait mené une rude et dangereuse campagne, que notre camarade et ami Jean-Pierre Stirbois, Secrétaire général du FN trouva la mort le 5 novembre 1988 à Pontchartrain dans le département des Yvelines (NDLR SN cliquez ici).

Deux jours plus tard, grâce à l'apathie des Français et surtout à la trahison (une fois de plus) du RPR de Jacques Chirac qui avait appelé à l'abstention, le référendum, au niveau national, entérinait à 79% le processus d'autodétermination tandis qu’en Nouvelle Calédonie, les Caldoches, sous l’influence et par l’action de Jean-Pierre Stirbois, refusant dans leur immense majorité de suivre le RPR dont beaucoup étaient pourtant adhérents, répondaient clairement non à la séparation d’avec la France.

Faisons en sorte qu'il en soit de même dimanche.

10:44 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Pierre Vial soutient le mouvement du 17 novembre

1037459448.jpg

Pierre Vial, Président de Terre et peuple

Le 17 novembre beaucoup de Français vont manifester leur ras le bol contre l’exploitation éhontée qu’ils subissent en tant qu’automobilistes, dont pour beaucoup l’automobile n’est pas un objet de luxe, de loisir mais bel et bien un outil de travail ou un moyen de liaison indispensable dans la vie quotidienne, en particulier dans les zones rurales, pour lesquelles les technocrates parisiens ont un souverain mépris. C’est pourquoi Terre et Peuple appelle ses membres et ses amis à participer activement aux manifestations du 17 novembre. Le peuple doit se faire entendre et respecter. Seule paie la rébellion.

Le mouvement est aussi soutenu par Carl Lang cliquez là et par la Ligue du Midi cliquez ici

10:40 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 28 octobre 2018

Face à la hausse des taxes et impôts : Carl Lang apporte son soutien à l'initiative populaire du samedi 17 novembre

44827860_944991002359638_2533976459203051520_o.jpg

Un communiqué de Carl Lang,

Président du Parti de la France :

Tandis que le prix du pétrole ne cesse de monter et que le baril de brent vient de dépasser les 80 dollars (+ 15% en deux mois), le gouvernement choisit d'aggraver encore la charge fiscale sur les carburants, soumettant ainsi les automobilistes français  – et singulièrement nos compatriotes vivant dans les zones rurales ainsi que ceux pour qui la voiture est un instrument de travail indispensable – à une pression intolérable. 

Depuis janvier, les taxes ont augmenté de 7,6 centimes par litre pour le gazole et de 3,9 pour l'essence.

Pour faire simple, pour un plein de 50 litres de diesel hebdomadaire, l'augmentation fiscale sur l'année 2018 sera de 200€ et de 100€ pour l'essence. Une hausse inacceptable qui obère un peu plus le pouvoir d’achat des familles et contraint certains de nos compatriotes à limiter leurs déplacements. 

Le samedi 17 novembre 2018, à l'appel de nombreuses associations et collectifs, les automobilistes français sont appelés à manifester leur colère et à bloquer pacifiquement les routes. Le Parti de la France s'associe à cette mobilisation nationale et invite ses adhérents et sympathisants à y participer.

12:38 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 18 octobre 2018

Conférence de l’Entraide savoyarde samedi 20 octobre à Aix-les-Bains

Diapositive1.jpg

Communiqué de l'Entraide savoyarde :

L’association Entraide savoyarde recevra Hristo Xiep le samedi 20 octobre 2018 à 15h00 à Aix-les-Bains pour une conférence où il évoquera la problématique de la manipulation de l’opinion en France, tant par les partisans de l’Amérique (Oceania) que de la Russie (Eurasia), à la lumière de l’œuvre de George Orwell.

A la suite de sa conférence, Hristo Xiep dédicacera ses brochures « Ce que j’en dis… »

Réservations : conference7373@gmail.com

08:53 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 05 octobre 2018

Un communiqué de Lorrain de Saint Affrique :

43223526_2204898192865388_3751946763926241280_n.jpg

12 JNI JMLP 1.jpg

18:48 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 01 octobre 2018

Réunion du Bureau politique du Parti de la France samedi dernier à Paris

 Communiqué du PdF :

 
Réuni à Paris le samedi 29 septembre autour de son Président Carl Lang, le Bureau Politique du Parti de la France a acté plusieurs décisions structurelles et organisationnelles touchant à sa communication (site internet, réseaux sociaux, diffusion accrue du magazine en ligne et de la lettre hebdomadaire Connexion, rapports avec la presse), à son implantation (nomination de nouveaux chargés de mission départementaux, formation des cadres), et à son animation (réunions en région, éditions de tracts, d'affiches et d'autocollants, hommage à Jean-Pierre Stirbois, ancien secrétaire général du Front National à l'occasion du trentième anniversaire de sa mort, organisation d'un grand banquet national à Paris mi-mars pour fêter les dix ans du PDF, préparation du prochain congrèsstatutaire qui se tiendra à l'automne 2019…).
 
Après un long exposé de Carl Lang sur l’actualité et la situation politique, le Bureau Politique a abordé la question stratégique des élections européennes. La position du Parti de la France donnera lieu dans les semaines qui viennent à une communication de Carl Lang.
 
NDLR SN : Carl Lang prendra la parole dimanche 14 octobre à Rungis cliquez ici lors de la 12e Journée de Synthèse nationale.

12 JNI C LANG.jpg

09:06 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook