Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 24 juin 2016

Brexit, une gifle du pays réel au pays légal

Alain-Escada-20juin2015.jpg

Alain Escada, Président de Civitas

La nouvelle est tombée ce matin : le référendum organisé ce 23 juin au Royaume-Uni a donné gagnante la sortie de ce pays de l’Union Européenne.

C’est une victoire des paysans, des pêcheurs, des artisans, des petits commerçants, des petites entreprises, des ouvriers, des employés, des “sans dents”, des familles, des patriotes et du bon sens.

C’est une défaite des mondialistes, des banksters, des multinationales, de la gauche internationaliste et apatride, des lobbies interlopes, des promoteurs du vice, des forces occultes, de la synarchie, du syncrétisme religieux, des médias du système et de la jet-set décadente et cosmopolite.

CIVITAS félicite les électeurs britanniques pour cette victoire du pays réel sur le pays légal. Une victoire qui fait du bien au moral.

Il faut maintenant espérer que le pays réel ne sera pas spolié de cette victoire par des politiciens corrompus, comme cela fut le cas en France et aux Pays-Bas lors de précédents référendums.

Il faut surtout avoir bien en tête que le système vient de recevoir une gifle mais qu’il n’est pas à terre, loin de là. La propagande va redoubler d’efforts dans les prochaines heures et prendre prétexte du Brexit pour justifier de nouvelles mesures urgentes en faveur du renforcement du mondialisme contre le prétendu “repli sur soi”. Des représentants de la haute finance vagabonde aux tenants de la haine de Dieu, de la Patrie et de la Famille, en passant par les troupeaux de bien-pensants manipulés, tous vont se donner la main pour utiliser ce Brexit à leur profit.

A nous de résister et de préparer la suite !

11:25 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

BREXIT : réaction de Philippe Milliau (Groupe Libertés)

Philippe-Milliau.jpg

La réaction de Philippe Milliau Président du Groupe Libertés

Le contexte : avant que d’en sortir, la question me parait être d’abord de savoir si la Grande Bretagne aurait dû y rentrer…

En termes géopolitiques, la séparation entre le bloc américain et le bloc continental européen est-elle l’Atlantique ou la Manche ? La question mérite d’être posée…

En termes ethniques, culturels et religieux, la proximité des Anglais et des Américains n’est-elle pas une évidence ?

Dans l’histoire, l’attitude anglaise vis-à-vis du continent a été équivoque et à géométrie variable. Dans sa période la plus récente, elle a été sur un plan politique, économique, financier et migratoire complice du grand frère américain plus que partie prenante européenne.

Tout d’abord hostile à son adhésion, la Grande-Bretagne est rentrée pour y imposer sa vue strictement commerçante d’une Europe sans pouvoir politique. Par les votes, ses vétos, le soft power qu’elle a exercé auprès des instances européennes, la puissance anglaise, non seulement ne s’est pas intégrée, mais a en permanence et sur tous sujets travaillé contre une véritable souveraineté européenne, contre la monnaie européenne sans même daigner y rentrer, contre le conditions de sa puissance, contre son harmonisation sociale et fiscale, mais pour l’élargissement sans fin de l’Union européenne au détriment de sa profondeur. Pour comble, l’obtention grâce à de honteuses complicités dans les pouvoirs politiques des autres nations, du retour (I want my money back) des deux tiers de la différence entre ce que les Anglais paient et ce que qu’ils reçoivent de l’Union européenne et, autre dérogation, du droit de quitter à sa convenance (opting out).

Comme Nicole Fontaine et les disciples de Dominique Venner aujourd’hui ou le général De Gaulle hier, j’estime qu’une Grande-Bretagne hors d’Europe, c’est une grande chance (la dernière ?) de sauver et relancer un vrai projet européen, indépendant et puissant. Le monde bouge, partout. Il est plus que temps pour le continent européen de poursuivre un projet commun, s’il ne veut pas être hors jeu dans ce siècle qui voit ressurgir une multipolarité à taille continentale. Refonder l’empire carolingien, une Europe resserrée, dynamique, homogène, voici l’urgence.

Réaction publiée sur EuroLibertés cliquez là

10:33 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 07 juin 2016

Suite à l'arrestation d'un pseudo nationaliste français en Ukraine

autoc-Revnatio.jpgUn communiqué du

Renouveau français :

Les médias évoquent depuis quelques jours le cas d’un jeune Français arrêté en Ukraine par les services secrets de ce pays, alors qu’il transportait un impressionnant arsenal, lequel lui aurait été fourni par… ces mêmes services. Toujours selon ces derniers, l’individu préparait des attentats en France (15 précisément !).

Une affaire fumeuse et des assertions qui sont prises avec beaucoup de suspicion du côté du gouvernement français, le gouvernement ukrainien voulant actuellement faire pression sur la France et se présenter comme un précieux ami ; sans parler de ses services secrets réputés pour leurs coups tordus et manipulations grossières.

Quoiqu’il en soit, d’après la presse, il a été retrouvé dans le domicile lorrain du suspect un « tee-shirt » avec le sigle de notre mouvement, et certains médias en profitent pour prétendre abusivement que l’individu est « proche » du RF.

Il nous revient donc de préciser que ce Grégoire M. n’a jamais été adhérent, et qu’il est inconnu du RF.

Quant aux « tee-shirts », ils sont en vente libres sur plusieurs sites internet et lors de certains grands rassemblements et manifestations : il en circule des centaines d’exemplaires sans que cela ne saurait bien sûr constituer un lien formel avec notre organisation.

La police et la justice françaises ne s’y trompent d’ailleurs pas et n’ont pas dérangé à ce sujet nos militants et notre organisation, une organisation publique, légale et prudente.

Il serait de mauvaise foi de vouloir entacher l’image de notre mouvement sous prétexte qu’un objet en vente libre a été trouvé chez telle ou telle personne.

On voit mal Nicolas Sarkozy être convoqué ou perquisitionné (choses dont il est par ailleurs familier) parce qu’on aurait trouvé un autocollant LR chez un criminel.

Dans un registre plus grave, on ne se souvient pas que les Verts ou la Ligue des Droits de l’homme aient été importunés judiciairement ou policièrement, ou même médiatiquement, après que Richard Durn (pour le coup réellement membre de ces structures) a assassiné huit personnes en 2002.

Le RF se réserve le droit de porter plainte contre toute diffamation qui pourrait être portée à son encontre.

Source cliquez ici

16:41 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 28 mai 2016

Festival de Cannes : 219.000 € ... on connait enfin le prix de la merde

Merde[5].jpg

Un communiqué de la Ligue du Midi

Nous venons d'apprendre qu'un film présenté au festival de Cannes avait touché 219.000 Euros de subvention diverses et encore ce n'est qu'une estimation puisque plusieurs autres partenaires -eux mêmes subventionnés- auraient craché au bassinet.

Il s'agit d une co-production: les Films du Worso en coproduction avec ARTE France Cinéma avec comme partenaires financiers, le CNC (Centre National du Cinéma), Canal+, Ciné+, Arte France, avec le soutien du département de Charente-Maritime et de la région Poitou-Charente, de la région Languedoc-Roussillon, de la région Midi-Pyrénées, ces dernières en partenariat avec le CNC.

« Rester vertical », c'est le nom de cette aventure « extraordinaire » du réalisateur Alain Guiraudie tournée partiellement en Charente-Maritime est soutenue à hauteur de 40 000 euros par l’ex-Région Poitou-Charentes et 50.000 euros par le département de Charente-Maritime. Mais le film a bénéficié également d’un soutien important (129 000 €) de l’Antenne Cinéma de la Région Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées. « Rester vertical » a reçu également le soutien logistique de la Commission du film Languedoc-Roussillon Cinéma. Il se murmure également qu'il aurait bénéficié de subventions de l’Union Européenne. Avec de telles aides, l'apport culturel aurait du être conséquent pensions-nous… Que nenni… et en tout cas, une fois encore, c'est nous qui payons.

Ce film, donc, raconte l’errance d’un cinéaste, Léo (Damien Bonnard), en panne d’inspiration et en mal de paternité. « Rester vertical » renvoie à une histoire de loup, mais surtout de phallus, car l'oeuvre du cinéaste tourne autour de ce sujet existentiel pour lui. Ce réalisateur avait déjà fait sensation à Cannes en 2013 avec L’Inconnu du lac, “un polar aux scènes très crues. [...]montrant de manière décomplexée des ébats dans des lieux de dragues homosexuelles…”. Mais cette fois-ci, Guiraudie explore aussi le féminin, l’instinct maternel, le genre (on s'y attendait un peu) pour séduire le lobbye LGTB.

Comme dirait Fabrice Luchini : “ Du point de vue du scénario, c'est hénaurme, c’est hallucinant”. Jugez-en : Marcel, un vieux monsieur, vit avec un jeune et ne veut pas mourir seul. Léo va l’assister dans son suicide. Jean-Louis, qui surveille ses moutons, a besoin de chaleur humaine et le « héros » (excusez moi, je n'ai pas trouvé de synonyme) “ va sodomiser le vieil homme pour l’euthanasier sous les yeux de son bébé “. Voilà, c'est ce film (excusez moi, je n'ai toujours pas trouvé de synonyme), qui a ouvert le jeudi 12 mai, la première journée de compétition du 69ème Festival de Cannes . Je vous passe le scènes où le réalisateur n’hésite pas à filmer en direct un accouchement, des sexes féminins et masculins filmés très gros plans , des moutons éventrés etc. Ce qui a permis au journaliste de France Info le 20/05/2016 de classer le film parmi les “ Top 10” dans la série des films “réalistes” avec ce commentaire de “très contemporain”. Heureusement ce réalisateur n’a pas été récompensée à Cannes en 2016, mais on peut parier qu’il a toutes ses chances pour les années à venir... Comme on, dit souvent: “ A Cannes ce n’est pas la qualité des films qui est importante, ce sont les discussions que soulèvent les films”

Alain Guiraudie qui est originaire d'un département rural, le Tarn, explique qu’il a conçu le film “avec l’idée de rendre l’invraisemblable crédible, l’impossible envisageable et de faire un grand voyage pas très loin de chez lui, de rapprocher “l’ailleurs“ et de s’évader au coin de la rue”. Il ajoute : “Le film se déroule dans une France que l’on appelle “profonde”, une diagonale qui va de la Lozère à Brest”.

Ce n'est pas parce que les champs de ces gens là sont jonchés de bouses qu'il faut, en plus, leur dédier de la merde...

01:45 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 26 mai 2016

Manif de Génération identitaire samedi prochain à Paris

Génération Identitaire.jpg

Rendez-vous le 28 Mai à Paris, place Monge, à partir de 15h.

07:37 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

HALTE À LA CHIENLIT ORGANISÉE PAR LES COMMUNISTES DE LA CGT

9549909-15341167.jpgUn communiqué du

Parti de la France :

Le Parti de la France demande au gouvernement d'assumer ses responsabilités en mettant fin aux tentatives de déstabilisation de notre pays par une minorité d'agitateurs professionnels communistes qui bloquent les raffineries et paralysent les transports.

Halte à la chienlit organisée par les communistes de la CGT. Il est intolérable que les Français subissent les agissements de ces syndicalistes subventionnés qui ne représentent qu'eux-mêmes et sont à mille lieux des préoccupations des travailleurs dont ils entravent la liberté de circuler.

Le rôle d'un gouvernement digne de ce nom est de rétablir l'ordre et de garantir la libre circulation des biens et des personnes ; si le pouvoir socialiste en est incapable, qu'il démissionne et laisse la place à des dirigeants patriotes de la droite nationale qui auront la volonté de mettre fin au désordre et au chaos social.

00:09 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 12 mai 2016

Verdun : la réaction du Parti de la France

13094405_819017128231771_4996408677067653515_n.jpg

Communiqué de Nicolas Goas, délégué national des étudiants du Parti de la France

Cent ans après le terrible carnage de Verdun où la France perdit plus de cent cinquante mille de ses meilleurs fils, nous pouvions et nous étions en droit, nous leurs descendants, de réclamer une cérémonie solennelle, digne et auguste afin de révérer et de raviver la mémoire de ses valeureux tombés au champ d’honneur. Nous étions en droit d’attendre, nous leurs descendants, une commémoration empreinte d’émotion et de recueillement pour ces héros qui ont accordé le sacrifice ultime à la patrie.

Vous ne salirez pas la mémoire de nos pères !

Mais apparemment, cette exigence pourtant simple, innocente et évidente était inconcevable pour le pouvoir socialiste. Toujours plus acharnés et déterminés dans leur délire « vivrensemblesque » et universaliste, les pandores de la bien-pensance ont cru bon de programmer pour le centenaire de la bataille de Verdun, un concert de Rap avec la venue de « l’artiste » Alpha Diallo alias Black M.

Outre le caractère profondément indécent d’organiser ce type d’évènement pour une commémoration historique, il faut rappeler que ce sympathique « Black M » fait partie d’un groupe de rap crachant allègrement sur la France.

La France ? Un pays de « koufars » selon ce même Alpha Diallo (en arabe, terme péjoratif pour définir les non-croyants) surnommé également « la conne de France » ( voir sa chanson « le ghetto s’exprime »). Et pour finir dans les sentiments les plus anti-nationaux que l’on puisse trouver, cet énergumène anti-Français, rajoutait (voir sa chanson « Comment veux-tu ») : « je baiserai la France jusqu’à ce qu’elle devienne amour. »
Le Parti de la France exprime son indignation totale face à la tenue de cet évènement qui est une véritable insulte et souillure portée à la mémoire de nos aïeux.

Le Parti de la France demande la déprogrammation immédiate de ce concert. L’anti-France doit cesser. Vous ne salirez pas la mémoire de nos Pères !

Par ailleurs, je ferai le déplacement avec plusieurs cadres et militants « koufars » du Parti de la France, ce 29 mai à Verdun, afin d’honorer comme il se doit ces héros morts pour la patrie.

23:01 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 22 mars 2016

Bruxelles : NOUVELLE TUERIE ISLAMISTE DANS UNE VILLE EUROPEENNE COLONISEE

12821588_790371301096354_6234466912231282057_n.jpg

Un communiqué de Carl Lang,

Président du Parti de la France :

L'internationale islamiste a cette fois-ci frappé à Bruxelles, quelques jours après l'arrestation du terroriste Salah Abdeslam dans le quartier désormais musulman de Molenbeek.

Le Parti de la France adresse tout d’abord ses condoléances et son soutien à nos voisins belges, Flamands et Wallons, et surtout aux familles des victimes innocentes de la barbarie islamiste.

Tout comme en France, le pouvoir politique belge est au mieux irresponsable, sourd et aveugle et au pire responsable d’une politique ayant facilité et permis ces attentats.

Le Parti de la France ne cesse d’alerter l’opinion et de mettre en garde les Français et les Européens sur la véritable nature de ces actions terroristes : il s’agit clairement, d’un processus de guerre révolutionnaire, d’une guerre politique, psychologique et religieuse, d’une guerre totale, dont l’objectif final est l’établissement d’un califat mondial et d’un ordre islamique basé sur la charia. Il s’agit d’une guerre de domination et de conquête, menée par une internationale révolutionnaire islamique, pour laquelle le terrorisme est un instrument d’action classique, au service d’un projet politique et religieux.

La colonisation migratoire de peuplement qui submerge la France, idéologiquement et politiquement organisée, par la gauche française depuis plus de trente ans, permet aujourd’hui aux organisations révolutionnaires islamistes de recruter, de former et d’armer des militants djihadistes, qui se déplacent et agissent en Europe comme des poissons dans l’eau.

Le temps est venu d’en finir avec des politiques qui menacent l'Europe, l’affaiblissent, la détruisent de l’intérieur et brisent l’identité et l’unité des Nations.

Une nouvelle fois nous réclamons l’inversion du courant migratoire, la mise en œuvre du patriotisme social, la préférence nationale, le rétablissement du contrôle aux frontières nationales, la création dans les délais les plus brefs, d’une garde nationale permettant à des dizaines de milliers de jeunes Français, de participer à l’effort de sécurité intérieure, des moyens décuplés, affectés à nos services de renseignement, ainsi que plus de pouvoir à notre police, avec notamment une réforme urgente de la législation sur la légitime défense, afin que nos forces de police puissent agir plus sereinement et plus efficacement.

Enfin, une coopération diplomatique et politique active, avec la Russie et le gouvernement légal syrien sont, plus que jamais, une nécessité et un devoir, pour contrer les assassins fanatiques de l’État islamique et des groupes islamistes qui pullulent en Europe et dans le monde.

Pour nos libertés et notre sécurité, nous devons reprendre notre destin en mains.

20:36 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

dimanche, 13 mars 2016

La Ligue du Midi solidaire de Génération Identitaire : face à l'invasion, de Calais à Montpellier, la résistance est un droit sacré !

GI%20Calais1[2].jpg

Un communiqué de la Ligue du Midi :

Ce samedi 12 mars, les jeunes identitaires ont bloqué les deux ponts qui reliaient le centre-ville de Calais à la « jungle » qui héberge encore des milliers de migrants. Cette action symbolique est un acte fort, un message clair pour ceux qui aujourd'hui envahissent l'Europe : « On est chez nous, rentrez chez vous ! »

Un message que refuse d'entendre ceux qui prétendent nous diriger. Pire, le système qui protège avec tant de passion, les migrants, s'acharne en revanche contre ceux qui veulent défendre leur terre. Après les sept Calaisiens qui sont déja en prison, plus une deuxième fournée de quatre et l'arrestation infame du général Piquemal, ce sont maintenant quatorze militants de Génération Identitaire qui sont détenus en garde à vue et qui ont passé la nuit derrière les barreaux.

La stratégie du “deux poids , deux mesure” d’un gouvernement aux abois, obligé de donner des gages à son extrême gauche, apparait en pleine lumière : on laisse les migrants et les no-borders monter à l’assaut d’un paquebot et on réprime impitoyablement toutes les manifestations patriotes ou identitaires. Preuve de ce double langage, on a vu hier à Perpignan un préfet autoriser dans une salle municipale du centre-ville une conférence donnée par des salafistes (partisans avoués de la charia).

Face à cette répression insupportable du gouvernement socialiste, face aux attaques contre nos libertés fondamentales, il est plus que jamais nécessaire de revendiquer notre droit à s'opposer à cette invasion ! On se rappelle que la Ligue du Midi avait manifesté il y a une semaine à Montpellier devant le Centre d’accueil des migrants - dans les locaux de l’ancienne gendarmerie -, pour justement s’opposer à la venue de clandestins en provenance de Calais.

Engagé depuis des années dans ce combat pour la défense de nos libertés et de notre identité, la Ligue du Midi appelle à soutenir les militants de Génération Identitaire emprisonnés.

De Calais à Montpellier, soyons maîtres chez nous !

17:30 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 08 mars 2016

Vannes : la police de la pensée en action

BQSN 2014 Liberté surveillée.jpgUn communiqué

du Parti de la France :

Durant les vacances scolaires de février, des élèves de 3e d'un collège privé et catholique de la région de Vannes, en Bretagne, ont été convoqués par la gendarmerie.

Il n'était pas question de trafic de drogue, qui sévit dans la région, ni d'agressions physiques, qui se multiplient, mais ...d'un cours d'histoire.

En effet, à l'occasion de "l'introduction à la géopolitique contemporaine", un professeur aurait commis le crime suprême d'évoquer la Russie de Vladimir Poutine et la société russe dans des termes d'analyse objective, ce qui constitua sans doute un crime insupportable pour le commissaire politique l'ayant dénoncé.

Un commissaire politique - digne des pires heures de l'Union Soviétique - qui s'est précipité dans les bras de la Justice et qui a donc mandaté une « enquête de voisinage » dans le but évident de faire taire ce professeur, professeur par ailleurs apprécié de ses élèves et bien noté par la hiérarchie.

Le Parti de la France dénonce ces méthodes totalitaires et réclame la suspension immédiate de cette enquête insupportable pour nos libertés publiques.

Le Parti de la France rappelle par ailleurs que la Russie est un pays ami de la France et que le rôle de l'Education nationale est d'apprendre à nos enfants à réfléchir sur le monde, pas à devenir de petits militants conditionnés au service d’intérêts qui ne sont manifestement pas ceux de la France

Il est temps de mettre fin à 50 ans de marxisme, de dérives gauchistes et de manipulations historiques et politiques véhiculées par l'Education dite nationale qui aboutissent aujourd'hui à la baisse du niveau général , à une véritable dictature de la pensée et à la tiers mondialisation de la France. Le temps est venu de tourner le dos à toutes les idéologies antinationales contraires à nos valeurs de civilisation, à nos traditions et à l’identité Française.

3169041487.2.jpg

En savoir plus cliquez ici

01:18 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 05 mars 2016

CIVITAS invite Jean-Marie Le Pen et les sympathisants du FN à rejoindre son défilé d’hommage à Jeanne d’Arc le 8 mai à 14h30 place Saint Augustin

2356718711.jpg

Un communiqué d'Alain Escada, Président de Civitas :

Civitas vient d’apprendre la décision du Front national d’abandonner son défilé d’hommage à Jeanne d’Arc.

J’invite Jean-Marie Le Pen et tous les membres et sympathisants du Front National qui souhaitent continuer à honorer la Sainte de la Patrie à rejoindre le défilé organisé par CIVITAS ce dimanche 8 mai, à partir de 14h30, de la place Saint Augustin à la place des Pyramides.

Tous les patriotes y seront les bienvenus.

Nous rendrons hommage avec faste et panache à Jeanne d’Arc, sainte héroïne de la France. Elle, qui a chassé l’envahisseur et accompli sa mission sans faillir, est et reste le modèle de chef dont nous avons cruellement besoin pour l'indispensable restauration nationale.

11:15 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 03 mars 2016

LIBÉRONS CALAIS, PROTÉGEONS LES FRANÇAIS, REFUSONS LA COLONISATION DE LA FRANCE ET DE L’EUROPE

9051659-14383462.jpgUn communiqué de Carl Lang, Président du Parti de la France :

Depuis plusieurs jours, le gouvernement envoie les forces de l'ordre afin de démanteler une partie de la Jungle de Calais.

Un démantèlement bien évidemment émaillé de violences à l’encontre des forces de l'ordre, des riverains et des automobilistes commises par des hordes déchaînées dont très peu des auteurs sont arrêtés.

Libérons Calais, protégeons les Français, refusons la colonisation de la France et de l’Europe !
Mais derrière cette opération se cache avant tout une immense imposture ; une partie de la Jungle de Calais va être fermée, mais pour mieux la répartir sur l'ensemble du territoire français. Ces délinquants migratoires que le peuple français n'a pas invités ici, arrivent désormais en bus dans les Centres d'Accueil et d'Orientation dans toutes nos régions. Ils n'en repartiront plus, la France ne pratiquant plus d'expulsions dans leur cas.

Le Parti de la France souhaiterait que les sans domicile fixe français livrés à eux-mêmes dans nos rues puissent bénéficier des mêmes attentions humanitaires de la part du gouvernement socialiste et que le ministre de l’intérieur puisse leur offrir, à eux aussi, la garantie d’un logement et d’une régularisation sociale.

Le Parti de la France réclame non seulement le démantèlement total et immédiat de la Jungle de Calais, mais aussi l'expulsion de la totalité des clandestins présents sur notre territoire national.

Pour se faire, la France se doit d'avoir le courage de rompre avec l’ensemble des politiques qui font systématiquement basculer les procédures administratives en faveur des clandestins.
Elle doit ensuite mettre sa flotte aérienne en situation de pouvoir expulser tous ces individus hors des frontières de l'Europe, sauf menace réelle et prouvée dans leur pays d’origine pour les demandeurs d'asile potentiels.

La France doit enfin engager une partie de son armée aux frontières maritimes de l’Union européenne afin de nous protéger contre l’arrivée massive et quotidienne de clandestins. Un dialogue et un travail doivent être menés conjointement avec le groupe de Visegrad qui s'est montré efficace dans la lutte contre l'immigration sauvage.

Le temps est venu de tourner le dos à la démagogie pseudo humanitariste et aux politiques immigrationistes qui sont mortelles pour l’identité, la sécurité et les libertés des peuples d’Europe. L'heure est au déploiement de forces capables de protéger nos patries d’Europe du danger de la colonisation migratoire et de la submersion étrangère.

Libérons Calais, protégeons les Français, refusons la colonisation de la France et de l’Europe !

11:47 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 08 février 2016

AFFAIRE PIQUEMAL, ENCORE UNE PROVOCATION GOUVERNEMENTALE

Holeindre Roger.jpgUn communiqué de Roger Holeindre, Président du CNC :

Le 6 février dernier, le général Chistian Piquemal, ancien « patron » de la Légion Étrangère, ancien président de l’Union Nationale des Parachutistes (UNP) et ami notoire de notre Cercle a eu le courage de s’opposer publiquement à une interdiction de manifestation à Calais. Ce faisant, le général Piquemal n’a pas hésité à s’opposer aux autorités gouvernementales au nom de l’intérêt supérieur du pays, notre pays, la France. Nous lui en saurons toujours gré. Précisons que Calais – ville française ? – est devenue, de fait, une enclave soumise à un autre droit que le droit français légal, ville dont les habitants de certains quartiers sont devenus des otages en puissance que la force publique n’est plus en mesure de protéger. Le scandale est patent.

Le rassemblement entièrement pacifique qui s’est opéré autour du général Piquemal le 6 février dernier était là, comme dans d’autres villes de France, pour justement dénoncer ce scandale. Alors que les trois sommations d’usage avaient été effectuées, le général, dans une adresse aux forces de l’ordre, plus particulièrement en direction des gendarmes présents qu’il traita de « frères d’armes », venait de donner la consigne de dispersion de la manifestation et allait achever son discours, un groupe de policiers en tenue se précipita, l’encercla et, sans ménagement, bousculant même une personne âgée, s’empara de sa personne… Ce, en vue d’une comparution immédiate.

Dans cette affaire, les provocations délibérées sont multiples :

  • le deux poids deux mesures systématique pour l’autorisation de manifester malgré l’état d’urgence, les casseurs gauchistes manifestent et cassent joyeusement ;
  • les manœuvres de désinformation de la part des autorités et de la presse serve au sujet de la nature de cette manifestation de Calais ;
  • les persécutions en tous genres, y-compris fiscales, contre les associations qui déplaisent, comme actuellement nos amis de CIVITAS ;
  • l’interpellation abusive et médiatisée d’un officier général populaire dans le milieu combattant…

Malgré notre indignation légitime, sachons garder le moral et la sagesse des vieilles troupes et ne cédons pas à ces provocations qui visent à nous faire sortir de nos gonds et à manifester bruyamment notre réprobation, ce qui serait le prétexte attendu pour nous faire dissoudre. Rappelons-nous du 6 février 1934 qui servira de prétexte à la dissolution par le gouvernement de tout un ensemble de ligues et associations patriotes, le tout couvert, comme toujours, par le mensonge officiel qui s’imposa par la suite comme vérité…

Ne tombons pas dans leur piège, soyons patients, le régime actuel, à l’agonie, se délite peu à peu…

18:30 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Samedi prochain, un dîner organisé par la Communauté syrienne de France

12714319_1026321960774422_258158159_n.jpg

13:41 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Suite à l'arrestation du Général Piquemal, un communiqué du Général Didier Tauzin

x240-ryE.jpg

Ancien commandant du 1er RPima 

En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu, et on persécute ceux qui tentent de l’éteindre.

Hier à Calais, les forces de l’ordre ont procédé à l’interpellation du Général Christian Piquemal, ancien commandant de la Légion Etrangère. Il s’agit d’un incident grave.

Le Général Piquemal, que je connais personnellement et pour qui j’ai un profond respect, savait que sa présence à cette manifestation était illégale du fait de l’interdiction préfectorale dictée par le ministre Cazeneuve. Il était prêt à en payer le prix pour des raisons supérieures à la légalité : le service de la France et la défense des Français face aux vagues migratoires.

Officier, il a consacré sa vie à la France et, à 75 ans, il reste prêt à la donner pour que la France vive. Officier de la Légion Etrangère, il ne peut en aucun cas être considéré comme un raciste.

Cette arrestation brutale se traduit aujourd’hui par un jugement en comparution immédiate, ce qui me révolte profondément étant donné que notre « justice » manifeste par ailleurs un laxisme insupportable envers la délinquance réelle.

Je remercie vivement le Général Piquemal et lui dis tout mon respect. J'appelle toutefois au calme, car cette arrestation constitue, de la part de nos gouvernants, une grossière tentative d’intimidation, une méthode classique des régimes à l'agonie. Ne nous laissons pas entraîner là où ils veulent nous conduire : l'action violente.

Ce gouvernement - dont l’incompétence confine de plus en plus à l’illégitimité - nous provoque et espère nous pousser à la faute. Ne cédons pas aux manipulations et préparons l’avenir avec détermination.

Dans la tempête qui se prépare, nous devons rester calmes, avoir confiance en la France car elle a connu bien d'autres difficultés, et préparer avec courage son redressement.

Ensemble, nous rebâtirons la France !

Général Didier Tauzin

09:45 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

dimanche, 07 février 2016

Vague de protestations après l'arrestation du Général Piquemal

Lang Carl.jpgUn communiqué de Carl Lang :

Carl Lang et Le Parti de la France dénoncent la scandaleuse interpellation par les forces de l'ordre du Général Piquemal lors de la manifestation de ce samedi 6 février à Calais.

C'est au moment où il quittait le lieu du rassemblement et à l'issue de l'appel à la dispersion des manifestants qu'il a été brutalement ceinturé et arrêté par les forces de l'ordre. Alors qu'il y a quelques jours des milliers de migrants en situation irrégulière encadrés par des militants d'extrême gauche défilaient librement dans Calais, le rassemblement à l'appel de l'association Pegida a été interdit par le gouvernement socialiste. Il est clair qu'une fois de plus la gauche protège les clandestins et persécute les patriotes. La trahison du peuple français règne au sommet de l'Etat.

 

220px-Alain.Escada.jpgUn communiqué de Alain Escada (Civitas) :

Civitas apprend avec stupeur que la République maçonnique a fait procéder ce samedi 6 février 2016 à l'arrestation à Calais du Général Piquemal, ancien commandant de la Légion étrangère, au motif que celui-ci s'est rendu à une manifestation contre l'invasion migratoire, manifestation interdite par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Civitas salue avec respect le Général Piquemal dont l'engagement au service de la vraie France persiste dans l'honneur et la fidélité.

Honte à ce gouvernement socialiste qui méprise les meilleurs serviteurs de la France. Honte à cette dictature socialiste qui réprime les patriotes mais permet à des immigrés illégaux de semer impunément le désordre.

Autres réactions : 

La députée Marion Maréchal-Le Pen a elle aussi apporté son soutien au général, de même que Gilbert Collard, Secrétaire général du Rassemblement Bleu Marine, qui a qualifié son arrestation de «honte».

Le Sénateur du parti de Marine Le Pen, Stéphane Ravier, a rallié l'indignation de ses colistiers, qualifiant l'incident d'«injure du pouvoir à l’héroïsme français».

Quant au maire de Béziers, proche du FN, Robert Ménard, il a tweeté : «Clandestins en liberté, général arrêté, bienvenue en Hollandie». Réagissant ensuite à l'annonce de la comparution immédiate du général, qui doit être jugé lundi, il a estimé que la justice était «plus rapide avec un général patriote qu’avec les voyous du quotidien».


Pour Thierry Mariani, il y a un double standard en France

Contacté par RT France cliquez ici, le député des Républicains a estimé qu’il y avait un deux poids deux mesures dans le traitement des manifestations en France. S’il a insisté sur le fait que tous les débordements racistes devaient être condamnés, l’arrestation de ce général, «qui ne présentait aucun danger», lui semble profondément choquante.

Thierry Mariani a également fait remarquer que la comparution dès lundi du général Piquemal pour «non-dissolution de manifestation après sommation» était exceptionnelle en France. «J’espère que tous les manifestants gauchistes qui ne dissolvent pas les rassemblements après sommation seront traités de la même manière», a-t-il déclaré, ajoutant qu’il y avait un double standard entre les manifestants en faveur des migrants et l’arrestation du général Piquemal dans le rassemblement de Pegida.

Il peut toujours rêver...

19:18 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 01 février 2016

Civitas a fait l’objet ces jours-ci d’un contrôle fiscal aux évidents relents politiques.

220px-Alain.Escada.jpgCommuniqué d'Alain Escada, Président de Civitas 

Civitas a fait l’objet ces jours-ci d’un contrôle fiscal aux évidents relents politiques. L’administration fiscale, agissant sur ordre, vient de décider de priver Civitas de la possibilité d’émettre des reçus fiscaux permettant à ses donateurs une déduction partielle de leurs impôts. Mais ce qui est plus grave, c’est que cette mesure est prise avec effet rétroactif, en conséquence de quoi l’administration fiscale nous réclame 55.000 euros !

Voilà un long moment que des organisations laïcistes associées au lobby LGBT, aux loges maçonniques et à des mouvements politiques de gauche et d’extrême gauche exigeaient de l’Etat que les dons faits à Civitas ne puissent plus être partiellement déductibles des impôts, déductibilité pourtant pratiquée par de très nombreuses associations de tous bords. Soulignons que les plaignants représentent des organisations qui, elles, ne bénéficient pas simplement de la déductibilité fiscale mais aussi et surtout de larges subventions prélevées sur l’argent versé par le contribuable sans le consentement de celui-ci.

L’Etat ne s’est pas contenté de donner gain de cause à ces organisations de l’anti-France, il veut nous serrer à la gorge et nous étrangler financièrement. Les 55.000 euros qu’il nous réclame vont mettre nos caisses à plat et nous dépouiller de nos moyens de fonctionnement.

La loi interdit de faire appel à votre générosité pour payer une amende.

Mais vous pouvez choisir de nous montrer votre soutien et vos encouragements à continuer le combat qui est le nôtre. Vos adhésions, vos abonnements, vos dons (non déductibles d’impôt) peuvent renflouer les caisses de Civitas et permettre à notre mouvement de se relever de cette épreuve et de se remettre en ordre de bataille.

. Vous ne partagez peut-être pas toutes les convictions de Civitas mais vous avez à cœur de nous témoigner votre solidarité ?
. Vous avez depuis longtemps remis au lendemain votre adhésion à Civitas mais vous comprenez que c’est le moment ou jamais de le faire ?
. Vous appréciez le travail de Civitas et vous refusez de laisser nos adversaires triompher ?

Alors, de grâce, secourez-nous par un don, un abonnement à la revue Civitas ou une adhésion à Civitas.

Civitas dérange ? C’est bon signe. Il est hors de question que nous courbions l’échine. Je sais que je peux compter sur vous. Ensemble, si Dieu veut, nous relèverons l’étendard de la Chrétienté. Notre volonté ne faiblira pas, quels que soient les coups bas du Pouvoir et de ses séides.

Source cliquez ici

10:48 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 27 janvier 2016

BON DEBARRAS !

12642786_1549143612066009_3292684788938118315_n.jpg

La réaction de Thomas Joly,

Secrétaire général du Parti de la France :

La plus calamiteuse Ministre de la justice de l'Histoire de la Ve République a présenté sa démission à François Hollande qui l'a acceptée. Jean-Jacques Urvoas, un apparatchik socialiste breton, la remplace. Il ne faudra hélas pas s'attendre à beaucoup de changements de la part du gouvernement socialiste, toujours dans le camp des criminels et des délinquants - pourvu qu'ils soient étrangers - plutôt que dans celui des victimes, surtout s'il s'agit de Français de souche.

Source cliquez ici

10:03 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 25 janvier 2016

Calais : le Parti de la France apporte son soutien aux Calaisiens agressés

ob_1ee12a_calais.jpg

Communiqué de Kévin Reche, Délégué du Parti de la France pour le Calaisis :

Dans l’après-midi du samedi 23 janvier s’est tenue à Calais une manifestation de clandestins et d’extrémistes de gauche demandant la « destruction des frontières ». La marche est partie de la « Jungle », direction la Place d’Armes en passant par les axes de Calais les plus fréquentés.

Une fois arrivées rue Mollien, des racailles d’extrême-gauche reconnaissent Gaël et David, un père et son fils, militants très fidèles du collectif Sauvons Calais qui prenaient l’air devant leur domicile avec d’autres membres de leur famille.

Entre 100 et 150 personnes (clandestins et crasseux gauchistes) se sont alors précipitées devant la maison en insultant et menaçant la famille. Pendant plusieurs minutes, des projectiles (pneus de vélo, pierres et bâtons) ont été lancés sur la famille calaisienne qui tentait, tant bien que mal, de faire partir les indésirables de leur parcelle (voir la vidéo). Le courage de cette famille, énervée et apeurée à la fois, a payé puisque les agresseurs ont finalement reculés. La police est intervenue, une fois que tout était terminé, et a embarqué David (le père de famille) ainsi que Gaël (le fils) en prétextant qu’ils les emmenaient pour déposer plainte contre les clandestins et les No Border. Une fois au commissariat, ils seront tout deux placés en garde à vue. Pour ce qui est du cortège de clandestins et de pseudos-humanistes, il dégradera plusieurs véhicules sur son passage et taguera des inscriptions comme « FUCK CAPITALISM », « FEUX AUX FRONTIÈRES » ou encore « NIK LA FRANCE » sur des magasins et une statue de Charles de Gaulle.

Le Parti de la France apporte tout son soutien à la famille de Calaisiens agressés et dénonce la complicité active de l’État socialiste et de la municipalité avec les clandestins et les voyous d’extrême-gauche.

Cette situation de guerre civile encouragée par nos gouvernants n’est plus supportable, il est plus que temps de mettre un terme à cette submersion migratoire et de sauver Calais du chaos !

09:30 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 13 janvier 2016

Après l'agression d'un jeune juif à Marseille, la réaction du Parti de la France :

1930809_745916255541859_5886887265378461965_n.jpg

Communiqué d'Olivier Bianciotto,

Délégué du Parti de la France pour les Bouches-du-Rhône

Suite à l’agression d’un juif par un Kurde à Marseille, le Parti de la France tient à rappeler que tous les jours des Marseillais sans kippa sont victimes d'agressions verbales et physiques dans l'indifférence générale. Poignardés pour une cigarette refusée, un mauvais regard ou pour ne simplement pas être du bon « quartier ». Sans parler des femmes insultées ou agressées pour ne pas avoir répondu à un élégant « wesh cousine t'es bonne »…

Le Parti de la France considère que l’indignation ne doit pas être sélective face à la délinquance et la criminalité qui gangrènent la Cité phocéenne.

11:39 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 14 décembre 2015

Elections régionales : après le second tour, un communiqué de Thomas Joly

Thomas Joly PdF.jpgThomas Joly,

Secrétaire général du

Parti de la France

Son blog cliquez là

Si le Système a été ébranlé au 1er tour par un vote massif de rejet de ceux qui se partagent le pouvoir depuis des décennies et par une abstention massive de Français qui ne se reconnaissent plus dans l'offre électorale actuelle, il est tout de même parvenu à ressusciter le Frankenstein putréfié qu'est le « Front républicain » pour le second tour. Douchant ainsi les espoirs des Français lucides et les ambitions du Front Phillipot-mariniste.

Même si les scores élevés du néo-FN sont un bon indicateur de la capacité de résistance électorale du peuple français, la fameuse « dédiabolisation » - crédo obsessionnel de Marine Le Pen - a ici montré toutes ses limites. En effet, malgré tous les reniements idéologiques, toutes les reptations devant les lobbies dominants, l'épuration méthodique des cadres historiques de son parti pour les remplacer par des arrivistes issus du Système, nous avons eu droit à un entre-deux tours rappelant l'hystérie collective de 2002, où tous les parasites hors-sol de notre société (médias, associations, show-bizz, etc) ont mobilisé l'électorat pour « sauver la République ». Et ça a marché, une nouvelle fois.

De plus, il serait intéressant de connaître la part de mobilisation de la 5e colonne musulmane, toujours apte à se déplacer pour voter au mieux de ses intérêts ; en attendant bien sûr de présenter un jour prochain ses propres candidats.

Dans les conditions les plus « favorables » (chômage de masse, crise des migrants, attentats), le néo-FN n'est pas parvenu à obtenir une majorité électorale dans ne serait-ce qu'une seule région. Ce qui, au final, annonce un avenir difficile pour tous les défenseurs de la France française qui doivent, en plus de combattre l'invasion et l'oligarchie au pouvoir, encore éveiller bien des Français qui, inconsciemment espérons-le, creusent aujourd'hui leur propre tombe.

C'est pourquoi, plutôt que de se fourvoyer dans l'escroquerie politique qu'est devenue l'écurie électorale de Madame Le Pen et de son clan, j'invite les Français non-reniés à rejoindre l'action politique du Parti de la France qui, au-delà de toute considération électorale, continuera de dire la vérité, de défendre sans aucune concession nos valeurs de civilisation française et européenne, notre identité nationale et notre droit à vivre dans une France française, protégée et respectée.

11:09 Publié dans Communiqués de presse, Tribunes libres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 09 décembre 2015

A VOMIR !

Holeindre-CNC-Var.jpgRoger Holeindre,

Président du Cercle national

des combattants

Depuis les résultats du 1er tour des élections régionales, nous sommes soumis à un véritable bombardement médiatique qui ne tient en rien de l’INFORMATION… mais tout de la propagande la plus haineuse… la plus mensongère… la plus insultante pour les électeurs.

A priori pourtant, il semble que les résultats d’un vote démocratique sans violence sont à prendre en compte tels qu’ils sont. Quel que soit le vainqueur, le résultat reste démocratique et les conséquences politiques qui en découlent sont, elles aussi, démocratiques… et doivent donner lieu… sans aucune entrave… à la mise en place et au pouvoir (au prorata de ses scores), du parti qui a remporté ces suffrages. Personne ne peut contester ces chiffres autrement que par un dépôt de plainte… pour irrégularité, dans l’enceinte même où aurait eu lieu… la triche… la magouille… ou le bourrage d’urnes (spécialité communiste durant des décennies dans ses fiefs de la “ceinture rouge” que lui avaient concédée les gaullistes à la Libération).

Toutes ces accusations, tous ces délires, ne sont donc que des mensonges éhontés qui disqualifient à jamais ceux qui en font leurs principaux slogans électoraux… éructant ces idioties avec des mines graves ou des airs de matamores guillotineurs… Il ne leur manque plus que les chapeaux à plumes… de leurs prédécesseurs révolutionnaires de 1789… tuant et massacrant au nom des soi-disant valeurs de la République, imposées dans une mer de sang.

Malheureusement, tout cela est faux. J’ai eu l’honneur d’être un des 35 députés “Front national – Rassemblement national” élus à l’Assemblée nationale, voici quelques années. Notre arrivée, saluée par tout le petit personnel, aurait pu sonner définitivement le glas de la gauche et de l’extrême gauche… Mais… dès le premier jour, les Chirac… Giscard… Pasqua et compagnie… intimèrent à leurs troupes… l’interdiction de voter nos propositions de loi… d’applaudir nos discours… et de faire en sorte que nos votes ne servent à rien. Nos propositions concernaient pourtant… déjà… le contrôle des frontières… la suppression de la double nationalité… l’apprentissage à 14 ans… et le salaire familial pour les mères françaises désirant en priorité élever leurs enfants.

Par la suite, élu Conseiller régional d’Île-de-France, j’ai vu et entendu, dans cette autre assemblée, les élucubrations budgétaires et antinationales des khmers verts… dont les exécutifs… droite molle ou socialistes… faisaient tout… de concessions en concessions délirantes… pour ne pas avoir à accepter les voix du Front national.

Bien sûr, pour tous “ces démocrates pur beurre”, le Front national, surfe (sic) sur les malheurs de la Nation… comme s’il en était responsable en quoi que ce soit.

Pendant des décennies, les votes de millions de citoyens français honorables et patriotes, ont été décomptés… et jetés dans les poubelles de la soi-disant République « une et indivisible ».

Faut-il rappeler aussi à ces messieurs, les tripatouilleurs et falsificateurs… que si… la semaine prochaine… le FN conquièrt une ou plusieurs régions… cela sera le fait de la loi truquée… mise en place par les socialistes pour donner le maximum de sièges dans les régions… à la liste arrivant en tête. Cela n’était mis en place que pour empêcher le FN d’en obtenir une seule !

J’ai écrit, il y a peu de temps, il m’arrive d’être trivial… qu’à force de « jongler avec des seaux de “merde” ces messieurs en prendraient prochainement quelques uns sur la gueule ».

Je pense que dimanche prochain, il y aura du monde dans les douches de certains partis politiques.

Faut-il, pour en finir avec ces truqueurs…ces voyous de la politicaillerie… élus à vie, qui se goinfrent dans les palais nationaux… que si rien n’a changé en France depuis la Libération, c’est parce que ces donneurs de leçons ont tout mis en œuvre pour que le procès du communisme (qui a trahi de 1938 à 1941… en Indochine… et en Algérie) n’ait jamais lieu.

Face à ces malfrats… face à la déchristianisation de notre patrie… face à l’émigration-invasion… que Dieu nous aide… et que Vive la France !

Il est temps d’entrer en résistance !

20:08 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 05 décembre 2015

Régionales : la position du PNF...

emblc3a8me-du-parti-nationaliste-franc3a7ais.jpgCommuniqué du

Parti nationaliste français :

Dimanche 6 décembre aura lieu le premier tour des élections régionales faisant ainsi entrer dans les faits la réforme territoriale voulue par les mondialistes et appliquée par Hollande en 2014.

Son objectif majeur consiste à développer la puissance des régions et de l’intercommunalité. Cela a deux conséquences : d’une part, l’instauration de régions-länders sans réalité historique, économique, et charnelle, va tendre à affaiblir l’autorité de l’Etat et d’autre part, elle contribue à développer des puissantes féodalités régionales.

La destruction des services publics, à laquelle nous assistons, ne sera pas enrayée. Bien au contraire, les services de proximité vont s’éloigner un peu plus des administrés, les bureaux de poste vont continuer à fermer, accélérant la désertification de terroirs entiers de la France.

Contrairement au discours officiel, ce « remodelage du territoire » ne va pas induire d’économies. Les transferts des sièges des administrations, les nouveaux réseaux de communication informatique à mettre en place, l’inévitable relèvement des rémunérations des agents appelés à occuper des postes de plus grande importance au vu de régions agrandies vont coûter très cher.

Ce changement majeur est avant tout inspiré par la Commission européenne qui exige des « réformes » de la France et qui promeut une vision fédéraliste européenne au sein de laquelle les États-nations sont peu à peu démembrés et remplacés par une structure fédérale. La création de grandes régions et de grandes métropoles n’a d’autre sens que de vouloir inscrire ces régions et grandes agglomérations françaises dans une mondialisation qui met en concurrence les territoires et les grandes cités à l’échelon planétaire.

Ces élections vont donc consacrer une nouvelle étape du détricotage des pouvoirs publics et poursuivre la destruction de la souveraineté nationale dissoute dans l’affairisme sans frontières et sans scrupules. Elles vont concourir à la mise en œuvre de ce projet qu’Edmond de Rothschild énonçait en 1971 : « le verrou qui doit sauter, c’est la nation ».

Aucune des listes en présence ne dénonce cette réalité. Toutes veulent s’emparer des pouvoirs régionaux pour mieux renforcer leurs positions en vue des prochaines échéances électorales. Demain comme hier, les partis serviront leurs intérêts avant ceux des Français, s’accommodant sans peine du moule édicté par les cercles de pensée mondialistes et antinationaux.

Pas plus que les précédentes élections, la présente échéance électorale ne changera quoi que ce soit dans l’évolution funeste que subit la France. Au mieux, voter Front National permettra de dévoiler plus rapidement les turpitudes de ce mouvement et son ralliement au système, de le déconsidérer, préparant la voie à l’alternative véritable.

Le système n’est pas réformable. La seule action politique utile est de se former, de s’organiser pour préparer l’inéluctable révolution nationale que les événements exigent. C’est ce à quoi nous travaillons au sein du Parti Nationaliste Français.

16:52 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 25 novembre 2015

Face à la mascarade morbide des politicards : un émouvant témoignage

310x190_nordiste-francois-xavier-prevost-fait-partie-victimes-bataclan.jpg

Emmanuelle Prévost - Source cliquez ici

Vendredi 27 novembre, un hommage national sera rendu aux victimes des attentats terroristes du 13 novembre dernier.

En tant que famille de François-Xavier Prévost, victime de cette tuerie, nous n’y participerons pas.

Nous refusons cette main tendue par les représentants politiques de la France pour plusieurs raisons :

- Parce qu’en France, les attentats perpétrés du 7 au 9 janvier de cette année ont fait 17 victimes,

Que depuis, rien n’a été fait. Si des textes ont été votés, aucun décret d'application n'a encore été publié. Que 10 mois plus tard, les mêmes hommes, sont en mesure de recommencer et faire cette fois-ci, 10 fois plus de morts,

- Parce qu’en France, il est possible d’être en lien avec un réseau terroriste, de voyager en Syrie, et de revenir, librement,

- Parce qu’en France, des personnes fichées S (pour « atteinte à la sûreté de l’Etat » ou visées terroristes) circulent librement, empruntent n’importe quel moyen de locomotion (je pense notamment à l’attentat déjoué du TGV Thalys le 21 août dernier), louent des voitures (les voitures utilisées le 13 novembre pour perpétrer les fusillades dans les rues du 10e arrondissement de Paris avaient été simplement louées), travaillent à nos côtés (je fais ici allusion à l’un des employés de la RATP)…

Il faut rappeler que le recensement de certaines personnes en catégorie S n’entraîne aucune action automatique de coercition, ni même aucune obligation de suivi ou de surveillance par les autorités. Par ailleurs, les fiches S sont temporaires. Si une personne fichée ne commet aucune infraction et se fait oublier, sa fiche est effacée au bout d’un an.

- Parce qu’en France, 89 mosquées sont recensées comme étant radicales, c’est à dire qu’elles appellent ou profèrent la haine. Qu’il a fallu attendre les événements tragiques du 13 novembre pour que se pose enfin la question de leur dissolution.

- Parce qu’en France, un homme ayant perpétré un homicide en 2006, condamné en 2008, est libre en 2013. Parce que ce même homme n’a pas peur de dire à la France entière après avoir hébergé plusieurs jours des terroristes « On m'a demandé de rendre service, j'ai rendu service ». Ben oui…

- Parce que les représentants de l’Etat français ont décidé de mener des raids aériens contre l’Etat Islamiste en Irak puis en Syrie sans se soucier de préserver, avant d’agir, la sécurité de leurs concitoyens.

Alors NON, merci Monsieur le Président, Messieurs les politiciens, mais votre main tendue, votre hommage, nous n’en voulons pas et vous portons comme partie responsable de ce qui nous arrive ! C’est plus tôt qu’il fallait agir.

Les attentats du mois de janvier auraient dû suffire !

J’APPELLE AU BOYCOTT DE L'HOMMAGE NATIONAL RENDU AUX VICTIMES ET VOUS INVITE A PARTAGER MON STATUT.

07:52 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 24 novembre 2015

Roger Holeindre écrit au Premier Ministre...

4151282786.jpg

Monsieur le Premier Ministre,

J’ai attendu avec patience la fin des trois jours de deuil national pour vous envoyer cette lettre, car je ne voulais pas vous donner l’occasion de m’insulter, comme vous avez l’habitude de le faire depuis des mois, en accusant les français de droite de ne pas aimer leur pays.

Si comme la totalité de mes amis, je suis pour l’UNION SACREE face aux tueurs islamistes, je crois n’avoir aucune obligation d’obtempérer à vos ordres, car vous faites partie des hommes du gouvernement qui sont responsables de la situation désastreuse dans laquelle se trouve notre pays.

En effet, c’est votre politique laxiste, sectaire, et antichrétienne qui a fait des enfants de France des APATRIDES, non seulement ceux venus de l’immigration, mais aussi ceux nés ici, de parents et de grands-parents “Français de souche”… terme qui ne vous plait pas.

Faisant suite aux décisions suicidaires de M. Sarkozy, vous avez, avec entrain, continué à démolir l’armée française, et à vendre ses biens… tout en lui demandant de plus en plus d’efforts… pour en arriver à déclarer la guerre à un ennemi… que vous n’avez même pas le courage de nommer sciemment. Pas d’amalgame ! dites-vous en ne prenant d’ailleurs que des demi-mesures, car les annonces ronflantes du Président de la République quant au renforcement de nos armées, de la police, de la douane, etc… ne sera en fait réalisable que dans les mois, voir les années qui viennent.

D’après vous, notre pays, endetté à hauteur de 2 000 milliards d’euros, peut encore accueillir tous les “faux réfugiés politiques” qui passent nos frontières sans problème… puisqu’il parait (sic) que l’on ne peut les arrêter, avec, bien sûr, en plus, un contingent de futurs terroristes que drive l’État Islamique, super organiséfinancièrementpolitiquement… et, surtout, en matière de propagande, c’est-à-dire la guerre psychologique à laquelle la gauche ne croit pas, sauf quand il s’agit d’abrutir les Français.

Jamais, en effet, les médias n’ont été autant à la botte d’un pouvoir qui n’hésite pas à déclarer fausses, des déclarations officielles… à tronquer des phrases. L’affaire Morano étant un récent exemple frappant. De même était-il nécessaire, sinon pour des raisons purement électorales, d’annoncer urbi et orbide possibles attaques chimiques et bactériologiques… Si nos ennemis n’y avaient pas songé… les voilà avertis ! N’importe quel récipient abandonné dans un recoin de rue, ou dans un transport en commun… sèmera aussitôt la panique. Il suffira qu’un abruti crie… Attaque chimique !Attaque chimique !… pour… cent fois plus qu’à la République, la foule se carapate et déclenche un sauve-qui-peut général… en abandonnant ses pancartes… “Même pas peur !

Est-il aussi nécessaire… qu’au moment où l’on parle d’armer les polices municipales et de permettre aux policiers nationaux de porter leurs armes hors service… qu’un préfet en exercice vienne à la télé, à plusieurs reprises, déclarer que lors de l’intervention en Seine-Saint-Denis, les forces de l’ordre ont utilisé contre 8 terroristes… 5000 cartouches… ont croit rêver !

Ancien instructeur guérilla-anti-guérilla… je peux affirmer que cela est aberrent, et que si demain, comme cela est possible, nous sommes confrontés à une vraie guerre, il faudra faire suivre nos troupes à pieds par des camions de munitions.

Je suis étonné aussi de ne jamais entendre notre Président “Normal” remercier nos généraux… qui malgré tous les problèmes… logistiquesfinanciersmatérielshumains… qui leur tombent sur la tête, réussissent le tour de force de maintenir une armée, digne, fière, motivée, Il est vrai (mieux vaut en rire) que le Chef des armées c’est le Président de la République, qui compte bien sûr, sur ce genre de bobard pour gagner les élections à venir.

Il est étonnant de ne jamais entendre dire… que les principaux responsables de l’état d’esprit dans lequel était en train de sombrer la France, est en tout premier lieu, le million de fonctionnaires de l’Éducation nationale, chiffre que les socialistes veulent encore augmenter… alors qu’en plus… les effectifs de cette entreprise de démolition de la patrie, constamment en crise… en restructuration… fournissent chaque année un nombre incroyable d’analphabètes… de gosses ne sachant ni lire, ni écrire, et même dans les banlieues des gosses inassimilés… haïssant la France.

Je pense que pour trouver un peu d’argent pour renforcer notre armée, il faudrait, simplement, déjà, supprimer 50 % des détachés syndicaux à plein temps de cette Éduction… dite “nationale”… ce qui représenterait… dix régiments d’infanterie, au minimum.

Je ne sais pas si vous avez remarqué, Monsieur le Premier Ministre, que la réaction populaire à ces incroyables tueries, identiques à celles que pratiquait le FLN en Algérie, a été digne, patriotique, et a révélé que le peuple de France ne veut pas aller où vous essayez de l’entraîner.

Vous, en janvier, prenant les choses en main avec vos stipendiés des médias, vous en êtes arrivé avec vos “charloteries” a expliquer que les foules qui étaient descendues dans les rues de nos villes… étaient là pour dire “non” à l’islamophobie… Il faut quand même le faire !

Aujourd’hui, le peuple de France s’est nettement prononcé pour un véritable sursaut national, et je suis certain qu’il a étonné le monde, par sa tenue digne et fière, prouvant ainsi qu’il n’est en rien Charlie !

Le Président de la République et vous-même… pensez surtout à une seule chose… Comment vous servir de l’état d’urgence pour combattre la vraie droite de notre pays, que, bien sûr, vous classez avec l’aide des médias à votre botte… à l’extrême droite. Celle-ci, d’ailleurs, profiterait des problèmes de notre pays… oubliant que lesdits problèmes n’existent que de votre fait, ayant par des racontars éhontés, réussit à faire croire… que la France était un pays raciste… ce qui est totalement faux, quoi qu’en dise Mme Taubira, indépendantiste Guyanaise, dont le programme électoral, que j’ai lu, ne comporte pas une seule fois le mot “France”.

Déjà, au nom de la soi-disant laïcité, les catholiques de France sont jetés aux chiens.

Pour complaire à un islam qui n’est en rien pacifiste et tolérant, vous exigez… que nos racines chrétiennes se fassent de plus en plus discrètes.

J’ai de nombreux, de très nombreux amis de couleur. Bizarrement, ces amis aiment la France et la respectent. J’ai longuement servi dans l’armée coloniale… Je n’y ai jamais vu le racisme que vous prétendez combattre, allant jusqu’à jeter dans le tonneau des Danaïdes de nos finances, 80 millions d’euros pour un musée de l’esclavage en Guadeloupe, alors que cet argent aurait été mieux employé pour construire dans les Dom-Tom, des écoles hôtelières, des écoles agricoles, et en métropole, dans les quartiers que vous avez abandonnés hier aux “grands frères” (sic), des troupes scouts prônant, non pas les valeurs faisandées de votre République, mais celles de la France deux fois millénaire.

Voilà, Monsieur le Premier Ministre, ce que je voulais vous dire au nom de tous ces gosses de vingt ans que j’ai vu tomber pour la France… avec honneurcourageloyauté, et même, très souvent… une certaine gouaille… à la française !

Veuillez croire, Monsieur le Premier Ministre, à mon incroyable consternation.

Roger HOLEINDRE

Président du Cercle National des Combattants, Ancien Député, Chef Scout de France, Directeur de Maison de jeunes.

9 JNI Roger Holeindre.jpgL'intervention de Roger Holeindre lors de la 9e Journée de Synthèse nationale dimanche 11 octobre dernier cliquez ici

18:47 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 19 novembre 2015

Un message du Président Bachar Al-Assad

12274693_1071525739527281_7572178242792643910_n.jpg

01:19 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Après les attentats à Paris : à quand un changement de politique ?

LOGO-MNR.pngUn communiqué du MNR :

Le bilan des attaques du 13 novembre 2015 à Paris et au Stade de France, est le plus lourd jamais enregistré en France : plus de 130 morts, plusieurs centaines de blessés, dont un bon nombre en « état d'urgence ». Au-delà de l'émotion légitime suscitée, nos hommes politiques vont-ils ouvrir les yeux sur leur attitude face à l'immigration et l'islamisation ? La revendication de l'État islamique est faite «au nom d'Allah ». L'attaque a pris pour cible « la capitale des abominations et de la perversion, celle qui porte la bannière de la croix en Europe, Paris ». A quoi a donc servi la stupide islamophilie de nos dirigeants ? C'est clairement notre civilisation qui est visée, et même le christianisme. Certes, la France n'est pas la seule visée, mais il lui faut prendre lucidement sa part de responsabilité, sans présumer de ses forces : pour détruire DAECH, aucune aide n'est superflue, qu'il s'agisse du gouvernement légal syrien ou de la Russie. Quand nos dirigeants prétendent que l'homme à abattre est Bachar al Assad, ils se trompent clairement de cible. Quand ils nous demandent d'accueillir des milliers de « migrants », ils prennent le risque de faire entrer de nouveaux soutiens au terrorisme islamiste.

Pour que le terrible bilan du 13 novembre 2015 porte ses fruits, il faut que nos dirigeants arrêtent leur soutien à l'immigration et l'islamisation, et qu'en Syrie, ils coopèrent avec Bachar Al Assad et les forces russes, au lieu de soutenir de soit-disant « rebelles modérés » comme ceux d'Al Nosra, qui sont en fait des islamistes.

01:14 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 14 novembre 2015

Attentats à Paris : la réaction de Civitas

724388547.jpgUn communiqué de Alain Escada,

Président de l'Institut Civitas 

L’Institut Civitas présente ses condoléances aux familles et aux amis des victimes de ces effroyables attentats de Paris qui endeuillent la France entière. Nos prières accompagnent toutes celles et tous ceux dont la vie a été volée ce soir du 13 novembre 2015. L’Institut Civitas fera célébrer une messe de requiem à leur intention.

Par-delà la peine et le deuil, le devoir de justice impose d’identifier et de punir les coupables de ces actes odieux.

Or, les coupables ne sont pas uniquement ceux qui ont appuyé sur la gâchette d’une arme ou fait usage d’une ceinture d’explosifs.

Les coupables sont aussi ceux qui, de manière irresponsable, ont organisé le chaos au Proche et au Moyen-Orient puis ont facilité, voire orchestré, le développement d’organisations djihadistes (Front al-Nosra, Etat Islamique,...) en Irak et en Syrie.

De nombreux personnages politiques français, de droite comme de gauche, portent une grave responsabilité dans cette situation en ayant contribué directement ou indirectement au financement et à l’armement de factions islamistes dans le cadre de manœuvres géopolitiques d’apprentis sorciers aux côtés de prétendus alliés d’une coalition mondialiste et des pétro-monarchies du Golfe.

De la même façon, les personnages politiques français, de droite comme de gauche, portent une grave responsabilité dans l’invasion migratoire qui déferle sur l’Europe et affecte durement la France, et qui facilite l’entrée sur notre territoire d’individus aguerris au terrorisme et aux techniques de guerre.

La France est aujourd’hui en état de guerre, par la responsabilité même de ceux qui ont pour mission de la gouverner et de la protéger.

Il faudra bien qu’un jour le tribunal de l’Histoire s’en souvienne.

23:04 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Attentats à Paris : la réaction du CARED

images.jpg

Communiqué du CARED :

Le CARED (Comité d'action pour le respect de l'état de droit) rend hommage aux victimes du terrorisme et rappelle que le CARED demande, depuis sa création en 2010, l’application du principe de précaution dans le domaine de l’immigration et de l’islamisation.

Il dénonce la politique des gouvernements successifs et demande aux actuels dirigeants d’appliquer ce principe de précaution dans le domaine de l’immigration et de l’islamisation en :

- ne laissant pas entrer en France des centaines de milliers de clandestins, en grande majorité de confession musulmane, parmi lesquels se trouvent des terroristes.

- interdisant la diffusion de livres islamistes, incitant au meurtre, la tenue de congrès et conférences salafistes,

- fermant un certain nombre de mosquées et en incarcérant ou expulsant tous les prêcheurs de haine qui y sévissent,

- expulsant, incarcérant ou assignant à domicile tous les terroristes potentiels fichés « S » qui passeront à l’acte tôt ou tard comme le montre les faits d’actualité répétés,

- laissant partir des terroristes djihadistes vers la Syrie au lieu de s’opposer à leur départ, et en empêchant leur retour,

- ouvrant enfin un grand débat national lucide sur la place de l’islam dans notre République, seule religion aujourd’hui capable d’enfanter de tels monstres, au lieu de s’enfermer dans le déni  suicidaire du « pas d’amalgame ».

19:44 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

LA TUERIE, LE DRAME, LE DEUIL… ET MAINTENANT, QUE FAIT-ON ?

11872202_731975446935940_3307814410493822481_o.jpg

Carl Lang, Président du Parti de la France

Les tueurs islamistes viennent de frapper une fois de plus et sauvagement la France et les Français. Ce n’est pas la première fois et ce ne sera malheureusement pas la dernière. Carl Lang et le Parti de la France adressent tout d’abord leurs condoléances, leur soutien et leur affection aux familles des victimes de cette tuerie et font part de leur tristesse et de leur colère.

La tristesse devant le prix du sang payé par les victimes et la colère à l’égard d’un pouvoir politique au mieux irresponsable, sourd et aveugle et au pire responsable d’une politique ayant facilité et permis cette tuerie.

Le Parti de la France ne cesse d’alerter l’opinion et de mettre en garde les Français sur la véritable nature de ces actions terroristes : il s’agit clairement d’un processus de guerre révolutionnaire, d’une guerre politique, psychologique et religieuse, d’une guerre totale dont l’objectif final est l’établissement d’un califat mondial et d’un ordre islamique basé sur la charia.

Il s’agit d’une guerre de domination et de conquête menée par une internationale révolutionnaire islamique pour laquelle le terrorisme est un instrument d’action classique au service d’un projet politique et religieux.

La colonisation migratoire de peuplement qui submerge la France, idéologiquement et politiquement organisée par la gauche française depuis plus de trente ans, permet aujourd’hui aux organisations révolutionnaires islamistes de recruter, de former et d’armer des militants djihadistes qui se déplacent et agissent en France comme des poissons dans l’eau et, pour certains, partent faire le djihad en Syrie, en Irak ou ailleurs.

Dans le même temps la bien pensance de gauche, les donneurs de leçons de morale républicaine et droit de l’hommiste, de citoyenneté du monde ouverte à l’étranger et à l’islam ainsi que les extrémistes du droit des minorités étrangères en France n’ont cesse de réduire les moyens de nos forces armées et de nos forces de sécurité intérieure de police et de gendarmerie. La victime habituelle et expiatoire des budgets de l’Etat socialiste est toujours de budget de la défense nationale.

Le Parti de la France a alerté aussi l’opinion sur les risques des déclarations guerrières et tonitruantes de messieurs Hollande et Valls annonçant l’engagement des six avions rafale  francais en Syrie et indiquant que la France faisait la guerre au terrorisme.

Il se trouve que dans le même temps la diplomatie francaise n’a cessé d’agir contre le gouvernement légal syrien et de demander le départ de Bachar El Assad dont l’armée est pourtant la seule à combattre au sol les milices internationales de l’Etat islamique. Il se trouve aussi que la diplomatie française ne cesse de s’opposer à la politique étrangère russe  qui soutient militairement le gouvernement Syrien et que la gauche française est bien plus hostile aujourd’hui à Vladimir Poutine qu’elle ne l’était en son temps à l’égard de la dictature soviétique et du camarade Staline. Où est donc l’intérêt de la France et des Français dans tout cela ?

Ce n’est pas la première fois dans notre histoire contemporaine que des politiciens démagogues et irresponsables déclarent des guerres sans avoir donné à la France et à son armée les moyens de les mener et de les gagner...

Le Parti de la France adresse à nos forces armées et à nos forces de police et de gendarmerie un message de soutien, de confiance et de solidarité nationale au moment où elles sont en première ligne pour assurer la sécurité intérieure de notre pays alors qu’elles ne disposent, du fait d’un pouvoir politique irresponsable, ni des moyens ni des effectifs suffisants.

Le temps est venu d’en finir avec des politiques qui menacent la France, l’affaiblissent, la détruisent de l’intérieur et brisent l’identité et l’unité nationales.

Une nouvelle fois nous réclamons l’inversion du courant migratoire, la mise en oeuvre du patriotisme social, la préférence nationale, le rétablissement du contrôle aux frontières nationales, la création dans les délais les plus brefs d’une garde nationale permettant à des dizaines de milliers de jeunes Français de participer à l’effort de sécurité intérieure, des moyens décuplés affectés à nos services de renseignement ainsi que plus de pouvoir à notre police avec notamment une réforme urgente de la législation sur la légitime défense afin que nos forces de police puissent agir plus sereinement et plus efficacement.

Enfin, une coopération diplomatique et politique active avec la Russie et le gouvernement légal syrien sont, plus que jamais, une nécessité et un devoir pour contrer les assassins fanatiques de l’Etat islamique et des groupes islamistes qui pulullent en Europe et dans le monde.

Pour nos libertés et notre sécurité, nous devons reprendre notre destin en mains.

17:45 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |