Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 25 novembre 2022

L'avortement "constitutionnalisé" ...

Mlp-jeune-3.jpeg

L'époque où le Front national et Jean-Marie Le Pen manifestaient contre l'avortement...

Pour information, si vous désirez consulter la liste des députés RN qui ont voté "pour" et ceux qui ont voté "contre" cliquez ici

14:01 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 19 octobre 2022

Partout en France, les rassemblements pour Lola se multiplient

312323644_1304513033660303_3084159618873558296_n.jpg

La liste sera régulièrement actualisée 

311692349_208324441618602_9093026552054060209_n.jpg

23:27 Publié dans Communiqués de presse, Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 04 octobre 2022

Revue de presse : Législative partielle dans les Yvelines : à Versailles, Reconquête monte en force

KOXSIHZ6XRGM5BD3YQENPCLXDE.jpeg

Laurence Trochu, candidate de Reconquête !

Julie Ménard Le Parisien cliquez ici

Le parti d’Éric Zemmour a gagné trois points ce dimanche par rapport au premier tour de l’élection de juin sur l’ensemble de la circonscription. Il s’est même placé en deuxième position dans la cité royale, devant la Nupes, les LR et le RN.

La tendance se vérifie. Reconquête dispose bien d’un noyau dur à Versailles. À l’issue de ce premier tour de l’élection législative partielle sur la 2e circonscription des Yvelines, le parti d’extrême droite renforce ses acquis. Avec un score global de 11,07 %, la candidate Laurence Trochu se place en quatrième position du scrutin. Mais dans la cité royale, elle obtient 737 voix et se positionne comme principale opposante du ministre député sortant, Jean-Noël Barrot (MoDem), qui enregistre 1 371 bulletins en sa faveur.

« Ça montre que Reconquête est capable de mobiliser encore, commente Laurence Trochu. C’est la droite que veulent les Versaillais, c’est très clair. » Candidate sur la 1re circonscription en juin, elle a finalement repris la... 2e à la place de son homologue Céline Jullié « qui ne pouvait pas mener cette campagne au pied levé en septembre, pour des raisons familiales ».

Et malgré un taux d’abstention qui a atteint 73,33 % ce dimanche, les soutiens de son camp étaient bien présents aux urnes. « C’est l’électorat de Reconquête qui s’est le plus mobilisé, on a une base militante très solide à Versailles », analyse Laurence Trochu.

La Présidente du mouvement conservateur Sens Commun, conseillère départementale et conseillère municipale de Guyancourt, avait reçu le soutien de Marion Maréchal et d’Éric Zemmour, qui s’est déplacé dans un café versaillais la semaine dernière.

01:58 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 18 août 2022

LA FOLIE WOKE A ENCORE FRAPPÉ

300006259_10217355003707431_4841414960036501386_n.jpg

23:23 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 11 août 2022

Alerte INTOX !

visuel_petition_vitesse.png

Depuis quelques jours, vous voyez peut-être passer des gros titres dans les médias, affirmant que "les Français sont favorables à l'abaissement de la vitesse à 110 km/h sur autoroute".

Sauf qu'il s'agit d'une grossière manipulation sondagière orchestrée par un lobby écologiste…

…avec la bénédiction du gouvernement qui n'attend que ça pour dégainer son projet aberrant d'abaissement de la vitesse sur autoroute.

La manipulation, la voici :

* étape 1 : un lobby écologiste (Agir pour l'environnement) commande un sondage à l'institut Ifop sur "la réduction de la vitesse à 110 km/h sur autoroute". Cahier des charges : la réponse doit permettre d'interpréter les résultats comme un acquiescement à l'abaissement de la limitation à 110.

* étape 2 : l'institut de sondage pose une question bien travaillée pour déboucher à coup sûr sur une majorité de "oui".

Evidemment, ils se sont bien gardés de poser la vraie question : êtes-vous favorable à une baisse de la limitation de vitesse à 110 sur autoroute ?

La question, la voici dans son intégralité : "Vous personnellement, seriez-vous prêt à réduire votre vitesse sur l'autoroute à 110 km/h, spécifiquement dans le but de réaliser des économies de carburant ?"

Bien sûr que nous sommes tous prêts, ponctuellement, à baisser notre vitesse quand nous voulons "spécifiquement" faire attention au carburant. Tout comme nous baissons le chauffage ou éteignons la lumière à la maison.

29 % des participants ont répondu un oui franc : "oui, tout à fait". Et en ajoutant ceux qui sont plus indécis ("oui, plutôt"), on obtient 63 % de oui.

Cela ne veut absolument pas dire les personnes interrogées sont favorables à un abaissement obligatoire de la vitesse à 110 km/h sur autoroute !

* étape 3 : la présentation fallacieuse des résultats.

Le lobby écologiste et l'institut de sondage ont bombardé la presse de cette fausse info : "La réduction de 20 km/h sur autoroute est une des mesures qui permettrait de tendre vers cette sobriété et les Français y sont globalement favorables".

Ça y est. Le cap est franchi. Ils parlent d'une "mesure", c'est-à-dire d'une décision politique.

Et voilà comment on obtient, depuis une semaine, des journaux titrant sur "les Français majoritairement favorables à l'abaissement de la vitesse sur autoroute".

De quoi ouvrir un boulevard à nos dirigeants qui essaient de nous imposer l'abaissement de la vitesse sur autoroute depuis des années !

Aujourd'hui, la seule manière de contrer cette manipulation, c'est de la faire connaître au plus grand nombre !

SIGNEZ LA PÉTITION CLIQUEZ ICI

10:16 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 01 juillet 2022

Le coeur et la raison...

290760525_10159314477869794_6987467480129629213_n.jpg

12:18 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 27 juin 2022

Suite aux insinuations douteuses émanant de Marine Le Pen dont il est la victime, Tristan Mordrelle réagit

1517452184308.jpegLa réponse
de Tristan Mordrelle (1) :
 
A titre personnel, mes liens avec le Front national et son récent avatar le Rassemblement national, sont inexistants. Par mon histoire familiale et ma formation intellectuelle au sein du GRECE, tout contribue à mon éloignement de cette formation au programme politique trop tricolore à mon goût. Toutefois, mon chemin a croisé celui de Léon Gaultier, un des fondateurs du Front et surtout celui de Jean-Pierre Stirbois dont j’ai réalisé en 1988 le livre Tonnerre de Dreux, mais sa mort en novembre de cette même année a mis un terme brutal à ce rapprochement paradoxal.
 
En revanche, à titre professionnel, j’ai travaillé pour beaucoup de partis dont je ne partage pas la ligne politique, de la droite radicale à la gauche écologique en passant par les différentes nuances de droite nationale. Voilà pourquoi, écouter Marine Le Pen me dénoncer en direct à la télévision comme le « nazi de service » d’Éric Zemmour ne manque pas de sel pour les conoscenti des coulisses de la logistique des partis politiques.
 
L’arrivée en nombre du Rassemblement national au palais Bourbon et la traversée du désert qu’entreprennent les soutiens à Eric Zemmour ne constituent ni la validation du projet mariniste ni la condamnation de la vision du polémiste mu en homme politique.
 
L’avenir n’est écrit nulle part. L’aventure parlementaire du RN sera une formidable école du pouvoir pour une nouvelle génération d’élus. Nous verrons bien ce que Marine Le Pen sera en mesure d’obtenir dans ce rapport de forces inédit. Pour Reconquête, le chemin à parcourir sera plus difficile, une école de l’adversité, où cette formation devra réussir sa transformation en véritable parti politique.
 
L’irruption d’Eric Zemmour dans la vie politique française a d’ores et déjà changé la donne et je suis convaincu que le succès du RN lui est en partie imputable. Grâce à lui, des idées, des concepts, des mots, jadis interdits, sont désormais audibles.
 
Les projets d'Eric Zemmour pour les mois à venir sont autant d’étapes indispensables à la prise de conscience durable pour le pays que ce qui décide notre avenir, ce n’est pas le pouvoir d’achat mais les mesures d’urgence à prendre pour sauver notre identité.
 
Enterrer Eric Zemmour c’est aussi ridicule que de dire que Marine Le Pen est condamnée à l’échec perpétuel. C’est une erreur que je ne commets pas.
 
(1) NDLR SN : Homme de communication influent et non conformiste, Tristan Mordrelle est le fils de l'écrivain et militant nationaliste breton Olier Mordrelle.

22:19 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 13 mai 2022

Eric Zemmour relaxé en appel après ses propos sur le maréchal Pétain

image_0931529_20210204_ob_f199ea_zemmour-petain.png

Valeurs actuelles cliquez ici

Le fondateur de Reconquête! avait déclaré que l’homme d’Etat avait « sauvé » les Juifs français. Plusieurs associations, dont SOS Racisme et la Licra, s'étaient portées parties civiles.

Une nouvelle fois, Eric Zemmour a remporté son procès pour « contestation de crime contre l’humanité ». En décembre dernier, le parquet de Paris avait requis une amende de 10 000 euros contre l’ancien chroniqueur qui avait soutenu, en octobre 2019 sur CNews, que le Maréchal Pétain avait « sauvé » les Juifs français. Relaxé en première instance, l’ex-candidat à la présidentielle avait vu le parquet faire appel de la décision.

Plusieurs associations face à Eric Zemmour

Les propos du candidat aux législatives dans le Var avaient été prononcés le 21 octobre 2019 lors d’un débat avec Bernard Henri-Levy. « Un jour, dans une autre émission, vous avez osé dire que Pétain avait sauvé les Juifs français. C’est une monstruosité, c’est du révisionnisme », s’était emporté le philosophe. « C’est encore une fois le réel, je suis désolé », avait répondu l’écrivain.

Faisant face à plusieurs associations (Mrap, Licra, SOS Racisme…) qui s’étaient constituées parties civiles, Eric Zemmour avait persisté dans ses propos évoquant un débat qui doit être tranché par des historiens. « Je tiens à répéter ce que j’ai dit, les chiffres parlent d’eux-mêmes : en France, 40 % des Juifs étrangers qui ont été exterminés et 90 % des Juifs français qui ont survécu », avait-il affirmé. Avant de conclure : « J’admets que l’on puisse contester ce que je dis mais je ne vois pas en quoi ce que je dis conteste que des Juifs aient été exterminés par des Allemands. »

00:40 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 21 avril 2022

Jacques Perrin est décédé

278568465_156786480148297_1800533771283622116_n.jpg

Décès de Jacques Perrin, un homme de conviction, l’inoubliable sous-lieutenant Torrens dans "La 317ème section". Il a aussi excellé dans "Le crabe tambour" et "L'Honneur d'un capitaine" et dans tant d'autres films... Immense acteur...

Roland Hélie

278346486_118685544127457_5560174235043433911_n.jpg

23:50 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 31 mars 2022

SAMEDI DERNIER À PARIS : IMPOSANT DÉFILÉ PATRIOTIQUE À L'INITIATIVE DE L'ASSOCIATION "PLACE D'ARMES"

Présidée par Jean-Pierre Fabre Bernadac, un officier de gendarmerie à l'idéal patriotique bien encré, l'association Place d'armes est constituée d’anciens militaires, de membres de leurs familles et de soutiens civils, tous bien décidés à faire vivre les valeurs de l’Institution et à les diffuser au cœur de la société en développant un lien armée-nation.

Autrement dit Place d’armes poursuit deux objectifs :

• Créer une fraternité d’arme d’entraide et de camaraderie ;

• Peser de tout son poids pour que les valeurs inculquées par l’Armée : honneur, patrie et fidélité, soient à même de nous fédérer, au-delà des clivages politiques, pour préserver notre nation.

C'est dans cet esprit que samedi dernier elle organisait à Paris sa Marche de la fierté française à laquelle participèrent plusieurs milliers de Français attachés à leur nation et à leur civilisation. Un premier succès pour Place d'armes...

Lire le site cliquez ici

26-mars-Marche-Fierte-Paris-Place-Denfert-Rochereau-5.jpeg

26-mars-Marche-Fierte-Paris-Jean-Pierre-Fabre-Bernadac.jpeg

Le président Fabre Bernadac interrogé par la presse qui restera cependant fort discrète par rapport à cet événement.

16:55 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 14 mars 2022

Guerre de l’info… haine autorisée

presse.jpg

« La guerre est une vérité. Elle éclaire d’une lumière crue ceux qui la regardent »

Kamel Daoud,

écrivain algérien (Le Point, 10 mars 2022)

Les médias ont eux aussi déclaré la guerre à la Russie et à Poutine en particulier. Il ne  s’agit pas de prendre ici position mais de constater un fait. L’Observatoire du journalisme nous en offre un florilège.

  1. Vladimir Poutine a tué le Covid. Un récit a remplacé l’autre. Le récit crimes de guerre a remplacé le récit Covid. Avec le même fond musical et le même refrain : la peur et ses diverses orchestrations.
  2. Le conflit a tué également l’élection présidentielle française remplacée par un roman photo dont la dernière image – une réélection triomphale et heureuse – se laisse deviner de manière de moins en moins subliminale.
  3. L’unanimité est toujours suspecte. Du Monde au Figaro, de Médiapart au Point, des radios privées et publiques aux télévisons publiques et privées la ritournelle est quasi la même, avec des variations de style. Il n’est pas interdit de s’en étonner. Et même d’en analyser certaines causes, nous le ferons plus au calme.
  4. La propagande existe des deux côtés.
  5. La propagande russe est massive à domicile, les médias étrangers sont interdits et les journalistes russes muselés. Mais ceci en Russie seulement..
  6. La propagande américano-ukrainienne est toute aussi massive à l’ouest, les médias russes sont interdits. Chez nous et dans toute l’UE.
  7. Les russes ont renoncé au soft power de l’information, les seuls communiqués laconiques sont ceux du commandement russe indiquant les progressions militaires (avec retard bien entendu et sans doute de manière douteuse), le nombre de tués et de blessés (avec retard aussi, même commentaire).
  8. Le soft power américain est une arme de guerre. En 1990, le géopolitogue américain Joseph Samuel Nye l’avait théorisé dans un livre célèbre, The Changing Nature of American Power qu’il a complété en 2004, Soft Power: The Means To Success In World Politics. Le soft power, nous citons « met en forme les préférences de l’autre à travers la culture, les valeurs et les politiques étrangères», (nous mettons en caractères gras les derniers mots) ; en une phrase « la meilleure propagande n’est pas la propagande». Ce soft power n’exclut pas le hard power, il le complète à moindre coût.
  9. La haine, autrefois objet de répulsion devient autorisée. Les réseaux sociaux américains autorisent (encouragent ?) leurs utilisateurs à appeler au meurtre contre les russes et leurs dirigeants. Il faudra s’en souvenir plus tard quand les « discours de haine » seront de nouveau bannis de manière univoque et viendront justifier la censure.
  10. Le refrain de l’UE, repris par nombre de journalistes amnésiques, « il s’agit de la première guerre en Europe depuis 1945», n’est qu’un mensonge. En 1999 les avions de l’OTAN ont bombardé pendant 78 jours la Serbie, occasionnant des centaines de morts civils.

Le schéma narratif se poursuit. À suivre, hélas.

Source : site L'Observatoire du journalisme

11:59 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

dimanche, 12 décembre 2021

La Nouvelle Calédonie veut massivement rester française !

ddfrtty.jpg

Avec le résultat de la Nouvelle Calédonie qui veut rester française, pensons aujourd'hui à notre camarade Jean-Pierre Stirbois décédé pendant la campagne du référendum de novembre 1988...

13:17 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 30 octobre 2021

Face à la terreur antifa : il est temps d'exiger la mise hors la loi des thuriféraires de l'anti-fascisme

mmlkj.png

18:17 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 22 octobre 2021

Grenoble : l'UNI fait reculer la direction de l'IEP

247631770_4489319521090437_8402609123010358744_n.jpg

19:49 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 14 septembre 2021

Dernière minute : manif ce soir à Paris devant le CSA

241962032_181512890729033_7829417344573365535_n.jpg

15:23 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 13 septembre 2021

Voyageurs pas contents : le contrôleur ne leur demande pas leur Pass Sanitaire !

controleur-660x435.jpeg

Hugues Bouchu
 
Ce n’est pas la « Bataille du rail » qui m’aura inspiré pour prêter attention à l’attitude professionnelle du contrôleur du TGV dans lequel je me trouvais, mais bien plutôt la réaction de voyageurs à son encontre.
 
En effet, lors de son passage, plusieurs personnes lui ont présenté mécaniquement leur pas-sanitaire, avant même le titre de transport. À cela, notre contrôleur a préféré les rassurer en leur indiquant que sa déontologie personnelle et professionnelle l’empêchait de répondre à leur demande : « Ce n’est certainement pas moi qui vais vous demander votre pass-sanitaire ! ».
Surprise et agacement de plusieurs sollicitants…
 
J’ai fini par m’intéresser à la personne de ce courageux agent de la SNCF. Après plusieurs échanges autour d’un café dans le wagon restaurant, il me confiait qu’il risquait gros au vu de sa hiérarchie, car déjà remarqué par celle-ci. Les services internes de cette entreprise demandant apparemment d’assurer par équipe volante le contrôle des billets, mais aussi des codes QR dit sanitaire. Or notre ami s’est arrangé par un calcul savant sur l’organisation de son planning et de ses trajets, pour passer au travers de ces exigences.
 
Arrivé à une correspondance, notre contrôleur fut invité à rejoindre ses collègues de la sécurité, montés lors de cet arrêt en gare. Une vive discussion s’est alors fait entendre entre eux… Il m’était difficile de traduire les paroles, étant donné l’éloignement depuis ma place. Je crains que ce sympathique contrôleur n’ait été remarqué par un membre SNCF en civil et peut-être signalé auprès des services de sécurité…
 
Toujours est-il que cette petite histoire m’aura apporté un nouvel espoir de résistance silencieuse et discrète.
 
« Madame, Monsieur, la SNCF vous remercie de l’avoir choisie pour votre voyage… »

15:26 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 13 août 2021

Cassandre ne lâche rien...

235465157_194460566056089_2561120373669088229_n.jpg

La réaction de Jean-Marie Le Pen :

« La poursuite engagée contre une manifestante isolée portant une pancarte illisible, sauf par la télévision, est un de ces cas d'imbécillité qui, au lieu de combattre l'antisémitisme, le propage. »

 

23:25 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 09 août 2021

Assassinat du prêtre en Vendée : réaction d'Eric Zemmour

235323592_208712691269036_5623982170883086094_n.jpg

15:49 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 31 juillet 2021

Les chiffres qui en disent long...

IMG-6782.jpg

Pour rappel, la France enregistre environ 610 000 décès chaque année (les chiffres mentionnés ci-dessus par la JHU portent sur une période de 16 mois).
 
4,1 millions de décès ont été attribués au Covid-19 depuis le début de l’épidémie. Près de 57 millions de personnes décèdent chaque année dans le monde.

10:32 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 19 juillet 2021

Le professeur Jacques Rougeot, l'un des fondateurs de l'UNI, est décédé

220430300_2899467440325686_7173588876747729966_n.jpg

Un communiqué d'Olivier Vial, président de l'UNI
 
J’ai la tristesse de vous annoncer le décès du Président Jacques Rougeot. Il nous a quittés cette nuit laissant un vide immense à l’UNI. Après avoir participé à la fondation de notre mouvement, il l’avait présidé pendant 42 ans. C’est sa plume qui a tracé, avec clarté et durant des décennies, notre ligne politique. Ses livres, La contre-offensive, La voie droite, L’engagement civique restent pour chaque militant les fondations de cette « école du courage » qu’il avait contribué à bâtir et dans laquelle chaque génération de militants s’est épanouie et s’est préparée à défendre nos valeurs et cette « civilisation française » à laquelle il tenait tellement.
 
Quand j’ai eu l’honneur de lui succéder à la tête de notre mouvement, j’ai toujours pu compter sur lui, sur son regard, ses conseils, ses analyses. Je garderai toujours en mémoire nos longues discussions sur la politique, nos échanges sur la littérature et le cinéma. Il va profondément me, nous manquer.
 
Mes pensées accompagnent sa famille et ses proches. Reposez en paix Monsieur Le Président.
 
 
NDLR - SN : À la fin des années 1960, juste après Mai 1968, alors que la terreur gauchiste triomphait dans les universités, avoir lancé un syndicat anti-marxiste comme l'UNI était un geste audacieux. Certes, nous ne partagions pas toutes les orientations de cette belle machine de guerre, mais, comme toujours, il convient de se remettre dans la contexte tourmenté de l'époque. Nous saluons donc la mémoire de ce combattant courageux qu'était le professeur Jacques Rougeot.
 
Roland Hélie

17:41 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 16 juillet 2021

Samedi 17 et dimanche 18 juillet, dans toute la France : mobilisation nationale pour la Liberté

217563875_174352481400231_4400496238463063358_n.jpg

218332549_10224470101873567_352176464363359956_n.jpg

218307585_10224470102433581_5950659097372827367_n.jpg

00:38 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 14 juillet 2021

Ce qu'ils nous préparent :

2021 07 pass.jpg

Acheter le n°57 cliquez ici

Abonnez-vous à la revue cliquez là

12:09 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 13 juillet 2021

Passe sanitaire : la réaction de Jacques Bompard

dfrt.jpg

Jacques Bompard,

maire d'Orange, député du Vaucluse

En France, les fossoyeurs de notre système de santé font aujourd’hui le procès ceux qui nous soignent, sous prétexte qu’ils refusent un traitement médical expérimental, droit immémorial garanti par toutes les conventions depuis le serment d’Hippocrate. Cette vaccination obligatoire n’est en somme qu’une échappatoire pour un gouvernement qui a renoncé à soigner les malades et qui ne donne plus les moyens au corps médical d’exercer dignement leur métier.

Parallèlement, la généralisation du passe sanitaire à tous les aspects de notre vie sociale est un basculement significatif vers le fameux « monde d’après ». Un monde où il est plus facile de vivre sans papiers que sans passe vaccinal. Un monde où la faute de l’irresponsabilité et de la trahison permanente de nos élites est sans cesse rejetée sur le petit peuple Français, celui qui travaille et respecte les lois, et qui voit ses droits, ses acquis sociaux et même ses libertés sans cesse régresser tandis que, pour tous les autres, l’impunité règne.

Notre civilisation reposait sur deux piliers : l’usage de la raison et le droit universel à la justice. Le Système, dans sa folie, est en train de détruire l’essence même de notre société. L’usage de la force, comme durant l’épisode des gilets jaunes, est significatif de son inquiétude devant les échéances électorales qui arrivent. Emmanuel Macron fera tout pour dissuader les Français de se mobiliser et de retourner aux urnes. Que chacun prenne ses responsabilités, moi je continue le combat !

Source cliquez ici

15:47 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 26 juin 2021

David Rachline et Marine Le Pen cherchent-ils à empêcher Thierry Mariani de gagner ?

e4uakyyxmac-bjh-510x600.jpg

A 48 heure du second tour, David Rachline, maire RN de Fréjus, fait la promotion de la loi Taubira dénaturant le mariage et Marine Le Pen taille en pièce CNews, seule chaîne de télévision qui invite les représentants de la droite nationale. Combien de temps Thierry Mariani tiendra-t-il au sein de ce parti qui ne supporte pas qu’une tête puisse dépasser ? Grande tristesse pour Thierry Mariani…

Source Le Salon beige cliquez ici

15:49 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 15 juin 2021

L'équipe de la soumission : Jean-Frédéric Poisson lance une campagne contre l'acte lamentable de "l'équipe de France"

Pour signer la pétition cliquez ici

201003830_10226026226383997_8257068038084907189_n.jpg

La réaction de Philippe de Villiers :

200953751_3975755969140730_1492453553637832305_n.jpg

23:55 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 11 juin 2021

Selon que vous serez...

199276055_10222736495194281_562338232934091085_n.jpg

15:30 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 29 mai 2021

Affaire de la fac de droit de Montpellier : un procès politique marqué par le courage et la dignité des prévenus d’un côté et de lourdes peines de prison requises de l’autre

ROUDIER RICHARD.jpg

Richard Roudier, président de la Ligue du Midi

Premier coup de théâtre dans « l'affaire dite de la Faculté de droit », au premier jour de procès. Sollicitant une prise de parole « in limine litis » (à l'ouverture et avant toute défense au fond), Maître Demersseman, avocat des huit parties civiles ayant occupé illégalement la Faculté le 22 mars 2018, -cinquantième anniversaire de la création du Mouvement du 22 mars 1968 de Daniel Cohn-Bendit- arguant des nombreux défauts et du manque d’impartialité dans le déroulement de l'enquête et de l'instruction, quittait l'audience avec ses activistes.

Ainsi, après avoir geint devant la presse et mobilisé tout un Parquet et des dizaines de fonctionnaires de Police pendant des mois, craignant sans doute d'avoir à répondre de leurs propres infractions, ces révolutionnaires à géométrie variable claquaient la porte du tribunal et méprisaient l'institution judiciaire, préférant jouer les martyrs devant les caméras de télévision. Rappelons qu’ils avaient même demandé le « dépaysement », alors que tous les prévenus tenaient à un procès ouvert au public et à domicile.

Un des premiers enseignements de ce procès aura donc été la faible capacité de mobilisation de l’extrême-gauche obligée de compenser l’anémie de ses troupes par de faméliques cartons accrochés aux grilles du Palais de Justice.

Les auditions des prévenus purent donc néanmoins se dérouler avec un surcroît de sérénité et donner lieu à d'impressionnantes déclarations, toutes empreintes de courage, de dignité et d'élégance morale, tous ceux ayant agi ce soir-là revendiquant l'avoir fait par sens du devoir et pour apporter un indispensable secours aux « assiégés ».

On soulignera que les parties civiles, occupants illégaux de la fac parmi lesquels des malfaisants et des éléments au pedigree judiciaire chargé et en lien avec le réseau nuisible des squats, avaient en premier lieu et dans la soirée procédé à une évacuation violente des étudiants en droit opposés au blocage de leur Faculté ; ils avaient molesté et insulté ces étudiants et le personnel, frappé le professeur François Vialla, humilié un Doyen abandonné par son Président (Philippe Augé) et par le Préfet (Pouëssel) lequel avait refusé l'intervention des forces de l'ordre « quoi qu'il se passât ». Ce sont ces occupants dans lesquels le procureur de la république n’a vu que des « jeunes filles de vingt ans, endormies sur des bureaux » qui avaient été délogés fermement et les portes refermées au grand soulagement de toute la Faculté.

Second coup de théâtre avec l'arrivée à la barre du Doyen Philippe Pétel qui, mettant fin à une ligne de défense hésitante, finissait par reconnaître sa responsabilité dans la venue du groupe des « débloqueurs ».

Sept peines de prison requises par le procureur dont plusieurs « ferme »

Le Procureur Bélargent requerrait pour tous des peines de prison à hauteur de 1 ans avec une « gratification » à 18 mois pour le doyen Pétel.  Cela se traduit soit par de la prison ferme pour les auteurs de violences et du sursis pour les complices, le tout assorti de cinq ans d'interdiction d'exercer toute fonction publique pour les deux universitaires déjà iniquement condamnés par une instance disciplinaire délocalisée.

Tout ça avec pour seule explication : « On ne peut se substituer à la police ou à l’administration ». Que faire quand celles-ci sont déficientes ?

Plus fort encore : le procureur requiert un an de prison ferme contre un journaliste de la presse libre de ré-information qui nie toute participation depuis le début de l’enquête

Martial R. qui a toujours nié sa participation, que personne n’a vu sur les lieux, qu’aucune partie civile ni aucun prévenu n’a mis en cause, qui était présent alentour de la fac pour « couvrir l’évènement » en tant que journaliste pour Lengadoc-info… se voit assommé par un an de prison ferme. On aurait aimé que le procureur amène des éléments tangibles quant à sa présence à l’intérieur de la fac et nous explique ce qu’il entend quand il estime que ce garçon a géré « la direction matérielle du groupe ». En fait il s’agit d’une argutie peu compatible avec le droit. 

Mais Martial a le gros handicap de s’appeler Roudier.

Ces réquisitions délirantes, soviétoïdes …

…dignes de pays totalitaires démontrant une soumission aux déductions irresponsables de la presse militante ou aux ordres et au diktat de l'émotion instantanée, sont un signal supplémentaire et infiniment déplorable envoyé aux rares courageux de ce pays, qui s'abstiendront désormais d'intervenir quand leur conscience le leur commandera pour porter assistance aux personnes en danger, et passeront leur chemin. 

Même Médiapart qui ne fait pas vraiment partie du club des supporters des « débloqueurs » a titré ce matin : « A Montpellier, le procureur requiert lourdement contre « le commando » de la fac de droit ».

Lourd c’est lourd… d’autant que les parties civiles avant leur retrait ne pouvaient exciper que d’1 seul jour d’ITT !

Le jugement a été mis en délibéré jusqu'au 2 juillet 2021...

Lire aussi cliquez là

11:31 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 25 mai 2021

Ouverture du procès en appel d'Esteban

190746788_1439752066389151_8951089023211620753_n.jpg

Communiqué du Parti de la France :
 
C'est aujourd'hui que débute le procès en appel, devant la Cour d'Assises de l'Essonne, d'Esteban Morillo et de Samuel Dufour, scandaleusement condamnés respectivement à 11 et 7 ans de prison en première instance pour s'être défendus lors d'une agression par des racailles antifas en 2013 à Paris où Clément Méric a trouvé la mort.
 
Le Parti de la France apporte son soutien à ces deux jeunes hommes qui n'ont fait qu'user de leur droit à la légitime défense face à une bande de voyous d'extrême-gauche entièrement responsables du déclenchement de cette rixe tragique.
 
Ils méritent un procès équitable et non une parodie de justice politique comme en 2018 devant la Cour d'Assises de Paris.

16:03 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 01 mai 2021

Emouvant témoignage d'Hervé Ryssen après 7 mois de prison...

mmlkj.jpg
Que l'on soit d'accord ou pas avec tous les travaux d'Hervé Ryssen, il n'en demeure pas moins que cet écrivain vient de passer sept mois en prison, en France macédonienne, pour avoir exprimé des idées non-conformistes sans que cela ne semble émouvoir les grandes consciences universelles.

Il nous a donc paru intéressant de diffuser son témoignage, émouvant et sincère, au moment où il retrouve la liberté.

S N 

Lire aussi cliquez ici

18:18 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 26 avril 2021

Appel des généraux : quand les complotistes voient des complots partout...

Unknown.jpg

Depuis quelques jours, le microcosme politico-médiatique s'agite, c'est la panique générale chez les paranos du complot actuellement au pouvoir.

La raison qui motive une telle indignation : l'Armée ! Que se passe-t-il ? Les divisions blindées seraient-elles en route vers Paris ? Les généraux Salan, Zeller, Challe et Jouhaud, héros de l'Algérie française, seraient-ils sortis de leurs tombes ? Rien de tout cela !

A l'origine de ce brouhaha, une lettre-ouverte publiée dans un premier temps sur le site Place d'Armes cliquez icipuis reprise dans l'hebdomadaire Valeurs actuelles, signée par un grand nombre de militaires (en retraite pour la plupart) mettant en garde les Français sur les dangers, liés à l'immigration incontrôlée et à l'islamisation qui en découle, qui les menacent. 

Ce "manifeste" a au moins le mérite de faire parler de lui. Espérons qu'il contribuera à faire prendre conscience à ses lecteurs de la tragique situation dans laquelle nous a plongé le Système depuis des décennies.

Voici donc le fameux texte de cette lettre ouverte, rédigée à l'initiative du capitaine Jean-Pierre Fabre-Bernadac (1), qui suscite tant de commentaires. 

S N 

Monsieur le Président,

Mesdames, Messieurs du Gouvernement,

Mesdames, Messieurs les parlementaires,

L’heure est grave, la France est en péril, plusieurs dangers mortels la menacent. Nous qui, même à la retraite, restons des soldats de France, ne pouvons, dans les circonstances actuelles, demeurer indifférents au sort de notre beau pays.

Nos drapeaux tricolores ne sont pas simplement un morceau d’étoffe, ils symbolisent la tradition, à travers les âges, de ceux qui, quelles que soient leurs couleurs de peau ou leurs confessions, ont servi la France et ont donné leur vie pour elle. Sur ces drapeaux, nous trouvons en lettres d’or les mots « Honneur et Patrie ». Or notre honneur aujourd’hui tient dans la dénonciation du délitement qui frappe notre patrie.

– Délitement qui, à travers un certain antiracisme, s’affiche dans un seul but : créer sur notre sol un mal-être, voire une haine entre les communautés. Aujourd’hui certains parlent de racialisme, d’indigénisme et de théories décoloniales, mais, à travers ces termes, c’est la guerre raciale que veulent ces partisans haineux et fanatiques. Ils méprisent notre pays, ses traditions, sa culture, et veulent le voir se dissoudre en lui arrachant son passé et son histoire. Ainsi s’en prennent-ils, par le biais de statues, à d’anciennes gloires militaires et civiles en analysant des propos vieux de plusieurs siècles.

– Délitement qui, avec l’islamisme et les hordes de banlieue, entraîne le détachement de multiples parcelles de la nation pour les transformer en territoires soumis à des dogmes contraires à notre constitution. Or chaque Français, quelle que soit sa croyance ou sa non-croyance, est partout chez lui dans l’Hexagone ; il ne peut et ne doit exister aucune ville, aucun quartier où les lois de la République ne s’appliquent pas.

– Délitement car la haine prend le pas sur la fraternité lors de manifestations où le pouvoir utilise les forces de l’ordre comme agent supplétif et bouc émissaire face à des Français en gilets jaunes exprimant leurs désespoirs. Ceci alors que des individus infiltrés et encagoulés saccagent des commerces et menacent ces mêmes forces de l’ordre. Pourtant ces dernières ne font qu’appliquer les directives, parfois contradictoires, données par vous, gouvernants.

Lire la suite

11:03 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |