Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 14 septembre 2021

Dernière minute : manif ce soir à Paris devant le CSA

241962032_181512890729033_7829417344573365535_n.jpg

15:23 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 13 septembre 2021

Voyageurs pas contents : le contrôleur ne leur demande pas leur Pass Sanitaire !

controleur-660x435.jpeg

Hugues Bouchu
 
Ce n’est pas la « Bataille du rail » qui m’aura inspiré pour prêter attention à l’attitude professionnelle du contrôleur du TGV dans lequel je me trouvais, mais bien plutôt la réaction de voyageurs à son encontre.
 
En effet, lors de son passage, plusieurs personnes lui ont présenté mécaniquement leur pas-sanitaire, avant même le titre de transport. À cela, notre contrôleur a préféré les rassurer en leur indiquant que sa déontologie personnelle et professionnelle l’empêchait de répondre à leur demande : « Ce n’est certainement pas moi qui vais vous demander votre pass-sanitaire ! ».
Surprise et agacement de plusieurs sollicitants…
 
J’ai fini par m’intéresser à la personne de ce courageux agent de la SNCF. Après plusieurs échanges autour d’un café dans le wagon restaurant, il me confiait qu’il risquait gros au vu de sa hiérarchie, car déjà remarqué par celle-ci. Les services internes de cette entreprise demandant apparemment d’assurer par équipe volante le contrôle des billets, mais aussi des codes QR dit sanitaire. Or notre ami s’est arrangé par un calcul savant sur l’organisation de son planning et de ses trajets, pour passer au travers de ces exigences.
 
Arrivé à une correspondance, notre contrôleur fut invité à rejoindre ses collègues de la sécurité, montés lors de cet arrêt en gare. Une vive discussion s’est alors fait entendre entre eux… Il m’était difficile de traduire les paroles, étant donné l’éloignement depuis ma place. Je crains que ce sympathique contrôleur n’ait été remarqué par un membre SNCF en civil et peut-être signalé auprès des services de sécurité…
 
Toujours est-il que cette petite histoire m’aura apporté un nouvel espoir de résistance silencieuse et discrète.
 
« Madame, Monsieur, la SNCF vous remercie de l’avoir choisie pour votre voyage… »

15:26 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 13 août 2021

Cassandre ne lâche rien...

235465157_194460566056089_2561120373669088229_n.jpg

La réaction de Jean-Marie Le Pen :

« La poursuite engagée contre une manifestante isolée portant une pancarte illisible, sauf par la télévision, est un de ces cas d'imbécillité qui, au lieu de combattre l'antisémitisme, le propage. »

 

23:25 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 09 août 2021

Assassinat du prêtre en Vendée : réaction d'Eric Zemmour

235323592_208712691269036_5623982170883086094_n.jpg

15:49 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 31 juillet 2021

Les chiffres qui en disent long...

IMG-6782.jpg

Pour rappel, la France enregistre environ 610 000 décès chaque année (les chiffres mentionnés ci-dessus par la JHU portent sur une période de 16 mois).
 
4,1 millions de décès ont été attribués au Covid-19 depuis le début de l’épidémie. Près de 57 millions de personnes décèdent chaque année dans le monde.

10:32 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 19 juillet 2021

Le professeur Jacques Rougeot, l'un des fondateurs de l'UNI, est décédé

220430300_2899467440325686_7173588876747729966_n.jpg

Un communiqué d'Olivier Vial, président de l'UNI
 
J’ai la tristesse de vous annoncer le décès du Président Jacques Rougeot. Il nous a quittés cette nuit laissant un vide immense à l’UNI. Après avoir participé à la fondation de notre mouvement, il l’avait présidé pendant 42 ans. C’est sa plume qui a tracé, avec clarté et durant des décennies, notre ligne politique. Ses livres, La contre-offensive, La voie droite, L’engagement civique restent pour chaque militant les fondations de cette « école du courage » qu’il avait contribué à bâtir et dans laquelle chaque génération de militants s’est épanouie et s’est préparée à défendre nos valeurs et cette « civilisation française » à laquelle il tenait tellement.
 
Quand j’ai eu l’honneur de lui succéder à la tête de notre mouvement, j’ai toujours pu compter sur lui, sur son regard, ses conseils, ses analyses. Je garderai toujours en mémoire nos longues discussions sur la politique, nos échanges sur la littérature et le cinéma. Il va profondément me, nous manquer.
 
Mes pensées accompagnent sa famille et ses proches. Reposez en paix Monsieur Le Président.
 
 
NDLR - SN : À la fin des années 1960, juste après Mai 1968, alors que la terreur gauchiste triomphait dans les universités, avoir lancé un syndicat anti-marxiste comme l'UNI était un geste audacieux. Certes, nous ne partagions pas toutes les orientations de cette belle machine de guerre, mais, comme toujours, il convient de se remettre dans la contexte tourmenté de l'époque. Nous saluons donc la mémoire de ce combattant courageux qu'était le professeur Jacques Rougeot.
 
Roland Hélie

17:41 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 16 juillet 2021

Samedi 17 et dimanche 18 juillet, dans toute la France : mobilisation nationale pour la Liberté

217563875_174352481400231_4400496238463063358_n.jpg

218332549_10224470101873567_352176464363359956_n.jpg

218307585_10224470102433581_5950659097372827367_n.jpg

00:38 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 14 juillet 2021

Ce qu'ils nous préparent :

2021 07 pass.jpg

Acheter le n°57 cliquez ici

Abonnez-vous à la revue cliquez là

12:09 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 13 juillet 2021

Passe sanitaire : la réaction de Jacques Bompard

dfrt.jpg

Jacques Bompard,

maire d'Orange, député du Vaucluse

En France, les fossoyeurs de notre système de santé font aujourd’hui le procès ceux qui nous soignent, sous prétexte qu’ils refusent un traitement médical expérimental, droit immémorial garanti par toutes les conventions depuis le serment d’Hippocrate. Cette vaccination obligatoire n’est en somme qu’une échappatoire pour un gouvernement qui a renoncé à soigner les malades et qui ne donne plus les moyens au corps médical d’exercer dignement leur métier.

Parallèlement, la généralisation du passe sanitaire à tous les aspects de notre vie sociale est un basculement significatif vers le fameux « monde d’après ». Un monde où il est plus facile de vivre sans papiers que sans passe vaccinal. Un monde où la faute de l’irresponsabilité et de la trahison permanente de nos élites est sans cesse rejetée sur le petit peuple Français, celui qui travaille et respecte les lois, et qui voit ses droits, ses acquis sociaux et même ses libertés sans cesse régresser tandis que, pour tous les autres, l’impunité règne.

Notre civilisation reposait sur deux piliers : l’usage de la raison et le droit universel à la justice. Le Système, dans sa folie, est en train de détruire l’essence même de notre société. L’usage de la force, comme durant l’épisode des gilets jaunes, est significatif de son inquiétude devant les échéances électorales qui arrivent. Emmanuel Macron fera tout pour dissuader les Français de se mobiliser et de retourner aux urnes. Que chacun prenne ses responsabilités, moi je continue le combat !

Source cliquez ici

15:47 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 26 juin 2021

David Rachline et Marine Le Pen cherchent-ils à empêcher Thierry Mariani de gagner ?

e4uakyyxmac-bjh-510x600.jpg

A 48 heure du second tour, David Rachline, maire RN de Fréjus, fait la promotion de la loi Taubira dénaturant le mariage et Marine Le Pen taille en pièce CNews, seule chaîne de télévision qui invite les représentants de la droite nationale. Combien de temps Thierry Mariani tiendra-t-il au sein de ce parti qui ne supporte pas qu’une tête puisse dépasser ? Grande tristesse pour Thierry Mariani…

Source Le Salon beige cliquez ici

15:49 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 15 juin 2021

L'équipe de la soumission : Jean-Frédéric Poisson lance une campagne contre l'acte lamentable de "l'équipe de France"

Pour signer la pétition cliquez ici

201003830_10226026226383997_8257068038084907189_n.jpg

La réaction de Philippe de Villiers :

200953751_3975755969140730_1492453553637832305_n.jpg

23:55 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 11 juin 2021

Selon que vous serez...

199276055_10222736495194281_562338232934091085_n.jpg

15:30 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 29 mai 2021

Affaire de la fac de droit de Montpellier : un procès politique marqué par le courage et la dignité des prévenus d’un côté et de lourdes peines de prison requises de l’autre

ROUDIER RICHARD.jpg

Richard Roudier, président de la Ligue du Midi

Premier coup de théâtre dans « l'affaire dite de la Faculté de droit », au premier jour de procès. Sollicitant une prise de parole « in limine litis » (à l'ouverture et avant toute défense au fond), Maître Demersseman, avocat des huit parties civiles ayant occupé illégalement la Faculté le 22 mars 2018, -cinquantième anniversaire de la création du Mouvement du 22 mars 1968 de Daniel Cohn-Bendit- arguant des nombreux défauts et du manque d’impartialité dans le déroulement de l'enquête et de l'instruction, quittait l'audience avec ses activistes.

Ainsi, après avoir geint devant la presse et mobilisé tout un Parquet et des dizaines de fonctionnaires de Police pendant des mois, craignant sans doute d'avoir à répondre de leurs propres infractions, ces révolutionnaires à géométrie variable claquaient la porte du tribunal et méprisaient l'institution judiciaire, préférant jouer les martyrs devant les caméras de télévision. Rappelons qu’ils avaient même demandé le « dépaysement », alors que tous les prévenus tenaient à un procès ouvert au public et à domicile.

Un des premiers enseignements de ce procès aura donc été la faible capacité de mobilisation de l’extrême-gauche obligée de compenser l’anémie de ses troupes par de faméliques cartons accrochés aux grilles du Palais de Justice.

Les auditions des prévenus purent donc néanmoins se dérouler avec un surcroît de sérénité et donner lieu à d'impressionnantes déclarations, toutes empreintes de courage, de dignité et d'élégance morale, tous ceux ayant agi ce soir-là revendiquant l'avoir fait par sens du devoir et pour apporter un indispensable secours aux « assiégés ».

On soulignera que les parties civiles, occupants illégaux de la fac parmi lesquels des malfaisants et des éléments au pedigree judiciaire chargé et en lien avec le réseau nuisible des squats, avaient en premier lieu et dans la soirée procédé à une évacuation violente des étudiants en droit opposés au blocage de leur Faculté ; ils avaient molesté et insulté ces étudiants et le personnel, frappé le professeur François Vialla, humilié un Doyen abandonné par son Président (Philippe Augé) et par le Préfet (Pouëssel) lequel avait refusé l'intervention des forces de l'ordre « quoi qu'il se passât ». Ce sont ces occupants dans lesquels le procureur de la république n’a vu que des « jeunes filles de vingt ans, endormies sur des bureaux » qui avaient été délogés fermement et les portes refermées au grand soulagement de toute la Faculté.

Second coup de théâtre avec l'arrivée à la barre du Doyen Philippe Pétel qui, mettant fin à une ligne de défense hésitante, finissait par reconnaître sa responsabilité dans la venue du groupe des « débloqueurs ».

Sept peines de prison requises par le procureur dont plusieurs « ferme »

Le Procureur Bélargent requerrait pour tous des peines de prison à hauteur de 1 ans avec une « gratification » à 18 mois pour le doyen Pétel.  Cela se traduit soit par de la prison ferme pour les auteurs de violences et du sursis pour les complices, le tout assorti de cinq ans d'interdiction d'exercer toute fonction publique pour les deux universitaires déjà iniquement condamnés par une instance disciplinaire délocalisée.

Tout ça avec pour seule explication : « On ne peut se substituer à la police ou à l’administration ». Que faire quand celles-ci sont déficientes ?

Plus fort encore : le procureur requiert un an de prison ferme contre un journaliste de la presse libre de ré-information qui nie toute participation depuis le début de l’enquête

Martial R. qui a toujours nié sa participation, que personne n’a vu sur les lieux, qu’aucune partie civile ni aucun prévenu n’a mis en cause, qui était présent alentour de la fac pour « couvrir l’évènement » en tant que journaliste pour Lengadoc-info… se voit assommé par un an de prison ferme. On aurait aimé que le procureur amène des éléments tangibles quant à sa présence à l’intérieur de la fac et nous explique ce qu’il entend quand il estime que ce garçon a géré « la direction matérielle du groupe ». En fait il s’agit d’une argutie peu compatible avec le droit. 

Mais Martial a le gros handicap de s’appeler Roudier.

Ces réquisitions délirantes, soviétoïdes …

…dignes de pays totalitaires démontrant une soumission aux déductions irresponsables de la presse militante ou aux ordres et au diktat de l'émotion instantanée, sont un signal supplémentaire et infiniment déplorable envoyé aux rares courageux de ce pays, qui s'abstiendront désormais d'intervenir quand leur conscience le leur commandera pour porter assistance aux personnes en danger, et passeront leur chemin. 

Même Médiapart qui ne fait pas vraiment partie du club des supporters des « débloqueurs » a titré ce matin : « A Montpellier, le procureur requiert lourdement contre « le commando » de la fac de droit ».

Lourd c’est lourd… d’autant que les parties civiles avant leur retrait ne pouvaient exciper que d’1 seul jour d’ITT !

Le jugement a été mis en délibéré jusqu'au 2 juillet 2021...

Lire aussi cliquez là

11:31 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 25 mai 2021

Ouverture du procès en appel d'Esteban

190746788_1439752066389151_8951089023211620753_n.jpg

Communiqué du Parti de la France :
 
C'est aujourd'hui que débute le procès en appel, devant la Cour d'Assises de l'Essonne, d'Esteban Morillo et de Samuel Dufour, scandaleusement condamnés respectivement à 11 et 7 ans de prison en première instance pour s'être défendus lors d'une agression par des racailles antifas en 2013 à Paris où Clément Méric a trouvé la mort.
 
Le Parti de la France apporte son soutien à ces deux jeunes hommes qui n'ont fait qu'user de leur droit à la légitime défense face à une bande de voyous d'extrême-gauche entièrement responsables du déclenchement de cette rixe tragique.
 
Ils méritent un procès équitable et non une parodie de justice politique comme en 2018 devant la Cour d'Assises de Paris.

16:03 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 01 mai 2021

Emouvant témoignage d'Hervé Ryssen après 7 mois de prison...

mmlkj.jpg
Que l'on soit d'accord ou pas avec tous les travaux d'Hervé Ryssen, il n'en demeure pas moins que cet écrivain vient de passer sept mois en prison, en France macédonienne, pour avoir exprimé des idées non-conformistes sans que cela ne semble émouvoir les grandes consciences universelles.

Il nous a donc paru intéressant de diffuser son témoignage, émouvant et sincère, au moment où il retrouve la liberté.

S N 

Lire aussi cliquez ici

18:18 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 26 avril 2021

Appel des généraux : quand les complotistes voient des complots partout...

Unknown.jpg

Depuis quelques jours, le microcosme politico-médiatique s'agite, c'est la panique générale chez les paranos du complot actuellement au pouvoir.

La raison qui motive une telle indignation : l'Armée ! Que se passe-t-il ? Les divisions blindées seraient-elles en route vers Paris ? Les généraux Salan, Zeller, Challe et Jouhaud, héros de l'Algérie française, seraient-ils sortis de leurs tombes ? Rien de tout cela !

A l'origine de ce brouhaha, une lettre-ouverte publiée dans un premier temps sur le site Place d'Armes cliquez icipuis reprise dans l'hebdomadaire Valeurs actuelles, signée par un grand nombre de militaires (en retraite pour la plupart) mettant en garde les Français sur les dangers, liés à l'immigration incontrôlée et à l'islamisation qui en découle, qui les menacent. 

Ce "manifeste" a au moins le mérite de faire parler de lui. Espérons qu'il contribuera à faire prendre conscience à ses lecteurs de la tragique situation dans laquelle nous a plongé le Système depuis des décennies.

Voici donc le fameux texte de cette lettre ouverte, rédigée à l'initiative du capitaine Jean-Pierre Fabre-Bernadac (1), qui suscite tant de commentaires. 

S N 

Monsieur le Président,

Mesdames, Messieurs du Gouvernement,

Mesdames, Messieurs les parlementaires,

L’heure est grave, la France est en péril, plusieurs dangers mortels la menacent. Nous qui, même à la retraite, restons des soldats de France, ne pouvons, dans les circonstances actuelles, demeurer indifférents au sort de notre beau pays.

Nos drapeaux tricolores ne sont pas simplement un morceau d’étoffe, ils symbolisent la tradition, à travers les âges, de ceux qui, quelles que soient leurs couleurs de peau ou leurs confessions, ont servi la France et ont donné leur vie pour elle. Sur ces drapeaux, nous trouvons en lettres d’or les mots « Honneur et Patrie ». Or notre honneur aujourd’hui tient dans la dénonciation du délitement qui frappe notre patrie.

– Délitement qui, à travers un certain antiracisme, s’affiche dans un seul but : créer sur notre sol un mal-être, voire une haine entre les communautés. Aujourd’hui certains parlent de racialisme, d’indigénisme et de théories décoloniales, mais, à travers ces termes, c’est la guerre raciale que veulent ces partisans haineux et fanatiques. Ils méprisent notre pays, ses traditions, sa culture, et veulent le voir se dissoudre en lui arrachant son passé et son histoire. Ainsi s’en prennent-ils, par le biais de statues, à d’anciennes gloires militaires et civiles en analysant des propos vieux de plusieurs siècles.

– Délitement qui, avec l’islamisme et les hordes de banlieue, entraîne le détachement de multiples parcelles de la nation pour les transformer en territoires soumis à des dogmes contraires à notre constitution. Or chaque Français, quelle que soit sa croyance ou sa non-croyance, est partout chez lui dans l’Hexagone ; il ne peut et ne doit exister aucune ville, aucun quartier où les lois de la République ne s’appliquent pas.

– Délitement car la haine prend le pas sur la fraternité lors de manifestations où le pouvoir utilise les forces de l’ordre comme agent supplétif et bouc émissaire face à des Français en gilets jaunes exprimant leurs désespoirs. Ceci alors que des individus infiltrés et encagoulés saccagent des commerces et menacent ces mêmes forces de l’ordre. Pourtant ces dernières ne font qu’appliquer les directives, parfois contradictoires, données par vous, gouvernants.

Lire la suite

11:03 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 19 avril 2021

Les Arcs-sur-Argens, paisible commune du Var...

IMG_6123-xSHirf77.jpg

Jacques Mayadoux

Les Arcs-sur-Argens, paisible commune du Var, située à quelques kilomètres de Draguignan et de Fréjus  connait une agitation peu ordinaire et la presse nationale s’est emparée d’un fait divers suite à l’occupation par des squatters depuis le 27 septembre 2020 d’une villa.

Peu importe leur nationalité, ces squatteurs qui ont pénétré par effraction dans cette habitation sont des voyous et interdisent à de paisibles citoyens de jouir de leur bien.

Les autorités (police municipale, gendarmerie nationale etc.), toujours promptes à verbaliser un malheureux passant ayant omis son attestation de déplacement ou de porter son masque, ne bougent pas. La préfecture se réfugie derrière le prétexte de la treve hivernale afin de justifier son manque de réaction. Jean Raspail, dans son livre prémonitoire Le Camp des Saints, publié en 1973, prédisait déjà cette invasion des migrants sans respect pour notre civilisation et la pleutrerie de nos gouvernants.

Aujourd’hui, nous voilà envahis par des hordes venues d'ailleurs et la majorité des hommes politiques nous parlent de "règles sanitaires".

Une manifestation s’est déroulée dans le calme ce samedi 17 avril. Manifestation de braves gens qui en ont assez de voir se dérouler sous leurs yeux une telle incurie. Avant de se disperser, à la fin de leur marche, ils ont entonné La Marseillaise, notre hymne national. C’est très bien, mais visiblement pas suffisant. Chacun est rentré chez soi, le préfet est rassuré, pas d’incident... et les squatteurs toujours en place.

Imaginons maintenant ces mêmes manifestants, armés de fourches et pourquoi pas de fusils, faisant le siège de la villa occupée illégalement aux cris de « Nous voulons rester maitres chez nous ! ». Monsieur le préfet aurait-il envoyé les forces armées face au peuple de France ?

Il est temps de réagir et de se dresser contre ces ennemis de la France et de nos lois. Les Français doivent réagir contre cette immigration invasion qui demain anéantira notre civilisation.

18:30 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 15 avril 2021

EVIAN : SOUMISSION !

2021 04 EVIAN.jpg

10:53 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 31 mars 2021

Conférence de presse de Jacques Bompard, maire d'Orange, et de Maître Benoit Fleury vendredi 2 avril

167285119_4164061726959416_1099568917063471913_n.jpg

En savoir plus cliquez ici

19:09 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 17 février 2021

Ce qui caractérise l'esprit bourgeois :

bobos - with both.png

• Morale de l’intérêt

• Recherche individualiste de la sécurité et du bien-être immédiat

 • Sensibilité aux modes éphémères

 • Refus des risques

 • Consumérisme passif et ostentatoire

 • Conformisme envers l’idéologie dominante

 • Souci d’apparaitre politiquement correct

 • Absence totale de patriotisme et de conscience ethnique

 • Snobisme culturel

 • Esprit de calcul

 • Conception négociatrice des rapports humains et de l’existence

 • Narcissisme

 • Place prépondérante dans l’échelle des valeurs

 • Indifférence aux solidarités communautaires

 • Humanitarisme de façade

 • Ignorance du don

 • Préservation parcimonieuse de la vie

 • Esprit d’entreprise limitée à l’accroissement de richesse

 • Désir de sécurité

 • Tendances cosmopolites

 • Indifférence aux attaches, aux enracinements

 • Détachement envers tout attachement religieux de nature collective ou gratuite

 • Ignorance complète du sacré et des sentiments poétiques

 • Inaptitude à l’esthétique

09:30 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 06 février 2021

Eric Zemmour sort victorieux de son procès après ses propos sur le maréchal Pétain

XVMe9803d32-6600-11eb-b428-291134851382.jpg

Source Valeurs actuelles cliquez ici

Eric Zemmour avait encore une fois été attaqué pour ses propos. Le chroniqueur star de l’émission Face à l’info sur CNews est sorti vainqueur de son procès pour « contestation de crime contre l’humanité ». En décembre dernier, le parquet de Paris avait requis une amende de 10.000 euros contre Eric Zemmour. Il s’agissait de 100 jours-amende à 100 euros, soit un total de 10.000 euros contre l’écrivain qui avait soutenu, en octobre 2019 sur CNews, que le Maréchal Pétain avait « sauvé » les Juifs français.

Plus précisément, ses propos avaient été prononcés le 21 octobre 2019 lors d’un débat avec Bernard Henri-Lévy, rapportait Le Figaro. « Un jour, dans une autre émission, vous avez osé dire que Pétain avait sauvé les Juifs français. C'est une monstruosité, c'est du révisionnisme », s'était emporté le philosophe Bernard-Henri-Lévy. « C'est encore une fois le réel, je suis désolé », avait aussitôt rétorqué Eric Zemmour. 

Plusieurs associations (Mrap, Licra, SOS Racisme...) s’étaient retrouvées à la barre en tant que parties civiles. Face à elles, Eric Zemmour ne s’était pas laissé faire… Il avait continué à dire qu’il estimait que le débat sur le rôle de Vichy envers les citoyens juifs français devait être tranché par les historiens et non par la justice. « Je tiens à répéter ce que j'ai dit, les chiffres parlent d'eux-mêmes : en France, 40 % des Juifs étrangers qui ont été exterminés et 90 % des Juifs français qui ont survécu », avait rapporté le journaliste. Avant de conclure : « J'admets que l'on puisse contester ce que je dis mais je ne vois pas en quoi ce que je dis conteste que des Juifs aient été exterminés par des Allemands. »

00:15 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 05 janvier 2021

Et... un de plus qui avait la remontrance facile

Eq90avUW4AI2fm4.jpg

Mauvais temps pour les

donneurs de leçons du Système...

16:25 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 02 janvier 2021

Demain, dimanche 3 janvier à 14 h, mobilisation pour défendre le calvaire de Plorec-sur-Arguenon (22)

131938564_2442937549348429_2735021985950208364_o.jpgCapture d’écran 2020-12-22 à 18.09.30.png

Source Breizh info cliquez là

Les militants gauchistes de la Libre Pensée ont réussi à faire quasiment l’unanimité contre eux concernant l’affaire dite du Calvaire de Plorec-sur-Arguenon, dans les Côtes d’Armor.

Localement d’abord, car les habitants interrogés sont, dans l’ensemble, circonspects sur l’acharnement « laïque » de cette association dans une région qui, traditionnellement et historiquement, est chrétienne et catholique.

Politique ensuite. Ainsi, un appel à mobilisation a été lancé en vue d’une manifestation le 3 janvier prochain, par David Cabas et le collectif « Touche pas à ma croix ».

« En 2017, lors de l’affaire de la croix de Ploërmel, j’ai fondé le collectif « Touche pas ma croix ».

Lors de cette affaire , j’ai dit : Déplacer la croix, c’est déplacer le problème ». Suite à la décision du tribunal administratif de Rennes de détruire le calvaire de Plorec-sur-Arguenon le 5 février 2021, il est évident que j’avais raison.

Hier, mercredi 15 décembre, je me suis déplacé à Plorec-sur-Arguenon et j’ai lancé à nouveau un appel pour protéger notre patrimoine. Ma vidéo a déjà été vue plus de 10.000 fois sur Facebook.

Avec le collectif « Touche pas à ma croix », j’appelle à une grande mobilisation dans le respect des règles sanitaires le dimanche 3 janvier entre 14h et 15h devant le Calvaire de Plorec-sur-Arguenon » indique-t-il.

 

17:07 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 23 décembre 2020

Lettre ouverte à Jean Castex : Vincent Vauclin demande un moratoire sur le vaccin anti-Covid

ghjklo.jpg

Vincent Vauclin, président du Mouvement national-démocrate, vient de publier une lettre ouverte à Jean Castex, Premier ministre, pour lui demander un moratoire sur le vaccin anti-covid. Nous la reproduisons ici :

Monsieur le Premier Ministre,

Le lundi 21 décembre, Monsieur Olivier Véran, Ministre de la Santé, a indiqué que la France débuterait sa campagne de vaccination contre le Covid-19 dès ce dimanche, faisant suite à l'autorisation délivrée par la Commission européenne au vaccin élaboré par la firme Pfizer-BioNTech. Par la présente, et dans l'intérêt national, je vous demande instamment d'ordonner un moratoire sur l'exécution de cette décision pour les motifs suivants.

1. La gravité de l'épidémie est exagérée et ne justifie pas une vaccination générale de la population française.

Le coronavirus SARS-CoV2 serait apparu en novembre 2019 dans la région de Wuhan, en Chine. Il s'agit donc d'un virus très récent dont les symptômes - lorsqu'ils sont manifestes - sont généralement semblables à ceux de la grippe saisonnière, c'est-à-dire sans gravité particulière. Car si le taux de contagiosité du SARS-CoV2 semble effectivement élevé, sa sévérité et sa létalité demeurent faibles. La lecture attentive des données épidémiologiques régulièrement publiées par Santé Publique France démontrent que des formes graves ne surviennent, dans l'immense majorité des cas, que chez des patients déjà âgés (93% des cas de Covid-19 décédés étaient âgés de 65 ans et plus), et de surcroît affectés par des comorbidités graves (renseignées dans 65% des cas). Si l'on enregistre effectivement un excès de mortalité pour l'année 2020 par rapport aux années précédentes, les statistiques officielles ne nous permettent pas d'estimer précisément la part de cette hausse de la mortalité attribuable à l'épidémie de Covid-19, ni de la distinguer de celle relevant des dynamiques démographiques naturelles d'une population vieillissante, ou encore des conséquences psychologiques, sanitaires et sociales des confinements successifs et des diverses mesures spécifiques décidées par votre gouvernement et par celui de votre prédécesseur, M. Edouard Philippe. En somme, une confusion statistique et une surinterprétation unilatérale et systématique des données officielles ont amené à exagérer la gravité de cette épidémie. En réalité, la situation sanitaire de notre pays ne justifie pas une vaccination générale de la population française, comme elle n'a jamais justifié des mesures disproportionnées comme le confinement général d'une population saine, les restrictions de déplacements et les fermetures de lieux recevant du public, ou encore l'instauration d'un couvre-feu sur l'ensemble du territoire.

2. Il ne s'agit pas d'un vaccin conventionnel mais d'un produit de thérapie génique dont nous ignorons tout des effets et des conséquences à long terme.

Plusieurs types de vaccins ont été annoncés par les grandes entreprises pharmaceutiques. Certains d'entre eux, comme celui de la firme chinoise Sinopharm, relèvent de vaccins de type conventionnel : il s'agit d'un virus désactivé qui est injecté au sujet pour faire réagir son système immunitaire et lui faire produire les anticorps capables d'identifier et de combattre la forme naturelle du virus. D'autres vaccins, comme celui produit par la firme Pfizer-BioNTech, sont en réalité des vaccins à ADN ou ARNm. Concrètement, il s'agit d'un protocole de thérapie génique consistant à injecter au sujet une séquence génétique destinée à modifier le fonctionnement de ses cellules pour leur faire produire des protéines et des anticorps contre un agent pathogène. C'est ce type de vaccin qui a été choisi par la France. Outre les questionnements éthiques légitimes sur les dangers potentiels d'administrer à des millions de français ce type de vaccin qui n'a jamais été employé à une telle échelle et qui serait susceptible, selon certains spécialistes comme le professeur Perronne, de transformer le matériel génétique des patients vaccinés de manière irréversible, nous n'avons évidemment pas le recul suffisant pour évaluer les effets secondaires et les conséquences sanitaires de ce type de vaccin dont l'élaboration et les phases de tests ont été accélérées et dont aucune étude indépendante n'a jusqu'ici établi l'innocuité. Au Royaume-Uni, où ce vaccin commence à être administré, l'agence britannique du médicament a déjà émis en urgence une recommandation afin de ne pas vacciner les personnes ayant des antécédents allergiques. Il y a quelques jours, Michael Yeadon, ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer, et Wolfgang Wodarg, parlementaire allemand et médecin, ont alerté sur les effets secondaires du vaccin développé par Pfizer-BioNTech, en particulier sur le risque d'induire une stérilité de durée indéterminée chez les femmes vaccinées. La précipitation avec laquelle votre gouvernement a commandé des millions de doses de ce vaccin et entend les administrer en urgence à la population française est donc tout à fait déraisonnable. En particulier parce que les premiers publics concernés par ce programme de vaccination seront, selon le calendrier défini par le gouvernement, les pensionnaires des Ephad, les résidents de maisons de retraites et les personnes âgées, c'est-à-dire des personnes à la santé fragile et psychologiquement vulnérables dont le consentement libre et éclairé ne saurait être garanti dans ces conditions.

3. Des traitements existent et permettraient de répondre à l'urgence sanitaire en attendant l'immunité collective.

Si la gravité de l'épidémie est exagérée, il est cependant vrai que nos capacités hospitalières risquent la saturation du fait de la durée d'hospitalisation ou de réanimation des patients atteints du Covid-19, qui viennent s'ajouter aux patients déjà hospitalisés pour d'autres motifs, et alors que les capacités d'accueil de nos services d'urgence sont déjà insuffisantes en temps normal. Voilà pourquoi il est capital d'agir sur la durée d'hospitalisation en levant les invraisemblables interdictions de prescriptions imposées aux médecins qui souhaiteraient traiter leurs patients avec des protocoles efficaces comme celui proposé par le professeur Didier Raoult (hydroxychloroquine et azithromycine), qui permettent de réduire la charge virale, d'accroître les chances de rémission et donc de réduire la durée d'hospitalisation des patients malades du Covid-19 lorsque le traitement intervient dès la première phase de la maladie. Cette efficacité a notamment été démontrée récemment dans le rapport d'expertise des professeurs Alessandro Capucci, Luigi Cavanna et Paola Varese qui a été repris par le Conseil d'Etat italien dans sa décision du 11 décembre 2020 pour autoriser la prescription d’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19 en phase précoce. D'autres traitements ont également été avancés, comme la supplémentation en vitamine D proposée par les docteurs Jean-Marc Sabatier et Emmanuelle Faucon ainsi que par l'Académie Nationale de Médecine, et qui permet là aussi de réduire la progression du virus dans l'organisme et de prévenir les risques de développer une forme grave de la maladie. Ainsi, avant d'envisager une vaccination générale de la population française, le gouvernement devrait plutôt privilégier la prévention et le traitement du Covid-19 en recommandant l'usage de molécules connues de longue date, à l'efficacité établie et aux effets secondaires limités.

Monsieur le Premier Ministre, il relève de votre responsabilité et de celle de votre gouvernement de garantir la sécurité des français, en particulier en matière de santé publique. Considérant les nombreuses mises en garde de la communauté scientifique à propos de ce vaccin, et en application du principe de précaution, je vous ai demandé d'ordonner un moratoire sur la vaccination qui doit débuter d'ici quelques jours dans notre pays. J'ose espérer, Monsieur le Premier Ministre, que vous serez sensible aux arguments et aux inquiétudes présentés dans cette lettre, et que vous saurez placer l'intérêt du pays avant celui de certains groupes pharmaceutiques.

Je vous prie de recevoir mes plus cordiales salutations.

Vincent Vauclin

MND cliquez ici

00:13 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 06 novembre 2020

Patrick Jardin, le père d'une victime de la barbarie islamique du Bataclan, lance un appel pour que ce crime ne tombe pas dans l'oubli...

Patrick-Jardin-Bataclan-2019-lettre-Nathalie-1024x576.jpg

Vous avez tous déjà entendu parler du courageux combat que mène depuis cinq ans Patrick Jardin, le père d'une jeune fille assassinée lors du carnage du Bataclan en novembre 2015.

Pour que ce crime ne tombe pas dans la banalité de l'oubli, Patrick Jardin prend de nombreuses initiatives afin d'éveiller nos compatriotes. Ainsi, dernièrement, il a écrit un livre que nous avons déjà mentionné sur ce site cliquez ici.

Aujourd'hui, pour marquer le cinquième anniversaire de cet odieux attentat, il publie un texte intitulé "l'appel du Bataclan". C'est le cri d'alarme d'un homme désespéré qui n'entend pas abandonner sa lutte. Ce teste peut certes être discuté sur certains points, mais ce qui compte c'est le message de résistance à l'islamisation de la France et de l'Europe. Voilà pourquoi nous le relayons bien volontiers ici.

R. H.

L'APPEL

DU BATACLAN

Mes chers compatriotes,

Il y a 5 ans, le 13 novembre 2015, ma fille a été assassinée dans la salle de spectacle du Bataclan. Depuis je n’ai eu de cesse de lutter contre l’islam que certains appellent encore islamisme qui tue nos concitoyens, alors que les responsables politiques n'ont rien fait pour répondre aux tueurs islamiques.

Après Charlie Hebdo et l’hyper casher ils  n’ont rien fait, après la décapitation d’Hervé Cornara ils n’ont rien fait, après le Bataclan ils n’ont rien fait, après le massacre de Nice ils n’ont rien fait , après l’assassinat des deux policiers chez eux devant leur enfant de 3 ans ils n’ont rien fait, après le massacre de Nice ils n’ont rien fait, après l’assassinat d’un policier sur les Champs-Élysées ils n’ont rien fait, après l’assassinat des deux jeunes filles devant la gare de Marseille ils n’ontrien fait, après l’assassinat d’Arnaud Beltrame ils n’ont rien fait, après la fusillade au marché de Noël à Strasbourg ils n’ont rien fait, après la tuerie à l’arme blanche dans les locaux de la préfecture de Paris ils n’ont rien fait, après l’assassinat d’un homme dans un parc à Villejuif ils n’ont rien fait, après l’assassinat cet été à Romans-sur-Isère de deux hommes, dont un père devant son fils de 12 ans ils n’ont rien fait, après l’attaque à la machette devant les anciens locaux de Charlie Hebdo ils n’ont rien fait, après la décapitation de Samuel Paty ils n’ont rien fait, après l’assassinat de 3 personnes dans la basilique de Nice ILS NE FERONT RIEN. On nous a promis l’expulsion de 231 personnes (qui étaient déjà prévues d’être expulsées) seuls à ma connaissance 14 l’ont été. On nous a promis la fermeture de certaines mosquées salafistes seule une seule à ce jour l’a été, et encore pour seulement 6 MOIS. On nous a promis la dissolution d’associations islamistes, dont le CCIF, seule une seule l’a été à ce jour.

LA SITUATION EST GRAVE ET PAR RESPECT POUR LES VICTIMES ET LEUR FAMILLE IL EST INDISPENSABLE DE PRENDRE IMMEDIATEMENT LES MESURES POUR FAIRE CESSER CES TUERIES. NOUS NE POUVONS PAS RESTER PASSIFS DEVANT LES 239 MORTS DEPUIS JANVIER 2015.

Les attentats continuent et même s'accélèrent -nous sommes en train de passer, avec ce « jihad individuel », de 1'attentat par semaine à 1'attentat par jour. Le gouvernement reste dans une posture de déni face à la guerre qui nous est faite c’est INTOLERABLE La justice semble nous avoir trahis, elle semble s'être donnée à nos ennemis. Et les forces de police, de gendarmerie sont laissées sans direction, sans ordres efficaces, offertes en pâture aux barbares, alors qu’il paraît indispensable d’appuyer la mobilisation des forces de l’ordre, et de l’armée contre l’envahisseur.

Constatant la carence, constante, persistante, coupable et criminelle de ceux qui ont la charge de la défense et de l'avenir de notre peuple, je vous lance cet appel, mes chers compatriotes, mes frères, pour dire non, avec moi, aux assassins et aux barbares.

J'en appelle à vous, mes compatriotes, hommes et femmes de cœur, de bonne volonté, d'honneur, de courage comme lors de notre lutte contre le concert abject de Médine au Bataclan.

Je vous invite d’exiger avec moi, la mise en place de plusieurs mesures de bon sens immédiates :

- la reprise en main des Français volontaires pour assurer la sécurité de nos femmes, de nos enfants, de nos aînés et de nos lieux de cultes par la création d’un comité de garde nationale sous l’autorité et en parfaite symbiose avec nos services de police et de gendarmerie après avoir constaté qu’en ce domaine l’État est incapable de nous apporter la sécurité qu’il doit à chaque Français. L’État, à qui le peuple Français a transféré le monopole de violence légitime pour assurer sa sécurité a rompu unilatéralement ce contrat, a trahi la constitution qui le liait au peuple en l’abandonnant sans défense à la violence et à la barbarie. Dans ce cas le peuple est parfaitement légitime pour recouvrer par lui-même sa sécurité, première condition sine qua non de toutes les libertés

- La fermeture de nos frontières aux envahisseurs qui ne fuient pas leur pays en guerre mais viennent chasser sur notre sol toutes les aides sociales qui ne devraient être réservées qu’aux seuls Français.

- La proclamation de l’état d’urgence afin que nos forces de l’ordre puissent sans justificatif procéder à des perquisitions ce qui avait permis en 2015 à la récupération de plusieurs centaines d’armes.

- Le rappel des réservistes, ce qui nous permettra de confiner et de désarmer les Territoires perdus de la République.

-l’organisation d’un référendum tendant au rétablissement de la peine de mort pour les terroristes, ceux qui agressent les forces de l’ordre -militaires, policiers, gendarmes, policiers municipaux-, le personnel enseignants, les soignants, les pompiers en un mot ceux qui s’attaquent à tous nos concitoyens de la « première ligne ».

- L’abrogation des lois favorables à nos ennemis, et hostiles aux défenseurs de la France.

- La suppression de la double nationalité ceux qui en bénéficie devront choisir obligatoirement leur nationalité et s’ils ne choisissent pas la nationalité Française expulsion immédiate et l’expulsion immédiate de tous les islamistes radicaux et de façon plus générale ceux qui préfèrent la charia aux lois de la France.

- La fermeture immédiate de toutes les mosquées salafistes et obligation pour les autres d’effectuer leurs prêches en Français.

- Exiger de l’Union Européenne que la France en matière de lutte contre l’immigration puisse retrouver sa complète autonomie.

- J'en appelle en outre à la constitution d'un Comité de salut public républicain,rassemblant tous les responsables français de toutes tendances politiques afin de matérialiser une union nationale, comme lors de la formidable marche dans Paris suite au massacre de Charlie Hebdo pour faire face à la colonisation de notre Patrie.

Je demande la constitution d’une commission parlementaire pour juger si le Coran et l’islam qui en découle sont compatibles avec les valeurs de la France, en attendant je demande un moratoire d’un an sur la visibilité de l’islam sur le territoire Français au nom du principe de précaution justifiant le confinement.

Dans nos métropoles, nos villes, nos villages, ici, mais aussi outre-mer, l'heure du réveil a sonné. Français patriotes, amoureux de la France, levons-nous, comme nos glorieux aïeux ont su le faire, même dans des situations plus graves que celle que nous connaissons aujourd'hui. Soyons dignes de notre glorieuse histoire, de nos ancêtres de Poitiers, de Bouvines, de Valmy, de Bir-Hakeim. Soyons la continuation de leur bravoure, de leurs efforts, de leurs sacrifices, reprenons en mains le destin de notre Patrie.

Pour la France...

Dès que nous en saurons plus, nous vous informerons sur les possibilités de diffuser ce texte.

23:41 Publié dans Informations nationales, Tribunes libres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 30 octobre 2020

Arrivera le moment où ils devront rendre des comptes...

123259676_836155283860369_4695703307032131791_n.jpg

UN JOUR VIENDRA !

15:12 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

LE BANQUIER A PARLÉ...

Diapositive1 copie 4.jpg

13:02 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 20 octobre 2020

Il y a 5 ans, Hervé Cornara était décapité, et tout le monde s’en foutait !

a-a-a-Hervé-Cornara.jpg

Source Riposte laïque cliquez ici

C’était le 26 juin 2015. Un chef d’entreprise, Hervé Cornara, était décapité par son salarié, Yassin Sahli, qui accrochait sa tête aux grilles d’une usine, avec des banderoles de l’État islamique. Il y avait eu la volonté de l’ensemble des médias et de la classe politique de minorer la gravité d’un tel acte. Nous avions organisé un rassemblement, place de la Bourse, le 30 juin. Les médias avaient totalement boycotté cette initiative, et nous n’étions que 150 à rendre hommage à toutes les victimes de l’islam. Deux journalistes se distingueront particulièrement, David Perrotin, qui se vantera d’avoir téléphoné tout l’après-midi pour demander l’interdiction du rassemblement, et Julien Martin, du Nouvel Observateur, qui, lui, demandera carrément aux policiers de m’arrêter !

Ni oubli, ni pardon !

Sur la manifestation cliquez là

23:27 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 08 octobre 2020

Un message d'Hervé Ryssen en prison depuis trois semaines

 

arton60968-03295.png

Chers amis,
 
Je reçois bien toutes vos lettres, tout votre courrier, toutes vos prières, et je sais qu’ici, d’autres prisonniers subissent sans doute une détresse plus grande que la mienne. Je vous en remercie du fond du cœur car je ne vous cache pas que l’on passe ici parfois par des moments difficiles.
 
J’ignorais jusqu’à présent le pouvoir de la prière... à ma grande honte. Il m’aura fallu attendre 53 ans et une incarcération pour comprendre le message d’amour porté par le christianisme. J’ignore si ce sentiment perdurera en moi. Je ne suis même pas certain que l’on puisse parler de foi religieuse. Tout ce que je sais est que cette solitude qui m’est imposée depuis maintenant deux semaines et les conditions que l’on me fait subir ici m’ont remué l’âme.
 
Toutes vos lettres m’ont été d’un grand secours. Elles ont aussi visiblement intrigué l’administration pénitentiaire qui, à mon arrivée, ignorait tout des causes de mon incarcération, résumées en un lapidaire chef d’inculpation : « Injure, provocation, haine, etc. » ; tant et si bien qu’ils ont jugé préférable de me placer à l’isolement ; c’est-à-dire qu’on est seul en cellule, au lieu d’être à deux, et à un étage séparé d’un bâtiment.
 
La prison de Fleury-Mérogis, qui est la plus grande d’Europe, a libéré des centaines de détenus au mois de mars, du fait de la crise sanitaire. Il y a donc de la place pour les dissidents.
 
Si la solitude carcérale peut être propice à certains déplacements tectoniques dans l’âme humaine, je ne la conseillerais pourtant pas à certains qui, parmi vous, peut-être, pourraient être tentés par cette expérience. Il faut en effet savoir que les prisons françaises abritent 80 % d’étrangers ; la chose est connue. Mais pour avoir observé les cours de « promenade », où des groupes de 70-80 détenus viennent se dégourdir les jambes, je puis vous dire que la proportion d’Européens ne dépasse ici jamais les 5 % ; et l’on est même souvent plus proche des 2 ou 3 %.
 
Tous ces prisonniers expriment évidemment bruyamment leur désir de se faire entendre et hurlent à n’en plus finir à la fenêtre en conversations croisées – quand ils ne mettent pas leur musique exotique pour réjouir toute la société. Vous comprenez ainsi aisément qu’un intellectuel patriote sensible des oreilles ne puisse pas consacrer autant de temps qu’il le souhaiterait à la lecture ou à l’écriture. J’essaie néanmoins de répondre à vos lettres, autant que faire se peut. J’espère que vous me pardonnerez si je ne suis pas parvenu au bout de cette correspondance à la fin de mon séjour.
 
Je remercie encore une fois tous les sympathisants et les personnalités de la cause nationale qui œuvrent à la défense de la liberté d’expression.
 
N’envoyez pas d’argent, pas de chèque, pas de mandat, pas de virement : rien. Faites un don à toutes les organisations patriotes dont les responsables se sont manifestés sans restriction. Sans omettre les personnalités avec qui nous avons pu autrefois avoir quelques différends et qui ont exprimé leur sympathie.
 
Je n’ai besoin de rien ici mais je serai heureux de vous savoir avec moi le 2 décembre prochain, à la 17e chambre du tribunal de Paris.
 
Que Dieu vous garde.
 
Hervé Ryssen

121232793_968638466976907_6996442142507994727_n.jpg

A propos de la détention d'Hervé Ryssen cliquez ici

Réaction de Synthèse nationale cliquez là

23:54 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 22 septembre 2020

Immense acteur, personnalité non-conformiste, Michael Lonsdale est décédé

120040600_204362037779693_302653710372169458_o.jpg

En 2014, il s'engageait pour les Veilleurs

aux côtés des frères Martineau :

00:09 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |