Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 23 septembre 2017

Aujourd'hui, 23 septembre, Synthèse nationale est à la fête régionale du Parti de la France de Bretagne

ob_9d8f06_cochon-pdf-bretagne.jpg

Samedi 23 septembre, à l'initiative de Jean-Marie Lebraud, Délégué régional, le PdF Bretagne organise une grande fête familiale et patriote à Treffendel (35).

Jean-François Touzé, Délégué national aux études et argumentaires du Parti de la France et directeur de la revue Confrontation, et Roland Hélie, Directeur de Synthèse nationale, seront présents et prendront la parole au cours de cette journée.

La participation aux frais est de 30 € : Cochon grillé, dégustation d'huîtres, boissons, animations, jeux, repas froid le soir.

Réservation obligatoire au : 06.09.53.93.84

2017 11 JNI C LANG.jpg

09:12 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 19 septembre 2017

Quimper : le minaret retoqué (annulation du nouveau projet), une victoire pour la résistance patriotique

affichage-images-2013-Manif-Quimper-006.jpg

Quimper (Breizh-Info.com) – Pour la troisième fois, la municipalité de Quimper, dirigée par Ludovic Jolivet, s’est opposée au permis de construire concernant une troisième mosquée dans la capitale de la Cornouaille. Pour l’association culturelle et cultuelle turque de Quimper, c’est la fin de la bataille juridique, puisque cette dernière a décidé de stopper ses actions en faveur du projet et de se consacrer à la rénovation de la mosquée déjà existante, route de Douarnenez.

Pour justifier l’annulation, Ludovic Jolivet a notamment argué de l’avis négatif de l’architecte des Bâtiments de France qui a déclaré : « Ce projet, en l’état, n’étant pas conforme aux règles applicables dans ce site patrimonial remarquable ou portant atteinte à sa conservation ou sa mise en valeur, l’architecte des Bâtiments de France ne donne pas son accord ».

Ali Dere, président de l’association turque, a notamment réagit en expliquant :  « On ne veut pas faire de procès d’intention. Si le maire a estimé que le projet ne pouvait se faire comme nous le demandions, on respecte sa décision. Depuis trente ans, nous travaillons en bonne intelligence avec la municipalité dans le respect du cadre légal, mais aussi en nous intégrant dans le tissu socio-économique, associatif et culturel breton. Cette décision n’empêchera pas de nouveaux projets d’être élaborés et soumis en toute transparence au contrôle des services concernés. »

Pour l’association RéAgir (Résister et Agir) qui s’est opposée depuis le début aux différents projets de mosquée à Quimper, c’est une bataille remportée, « mais pas la guerre », comme Claudine Dupont-Tingaud l’explique dans un communiqué :

« Car si à Quimper, en Cornouaille bretonne, la communauté turque installée depuis 1970, vient de prendre acte (provisoirement ?) du refus des « Bâtiments de France » d’autoriser, sur sa mosquée un minaret assorti de coupoles prévus par son architecte – évident et provocant emblème de sa conquête physique de notre territoire !- nous savons que ces musulmans fidèles d’Erdogan – l’actuel tyran de l’Etat Turc – n’ont jamais renoncé à suivre sa célèbre recommandation : « ….profitez de votre double nationalité pour voter en France…..mais ne vous assimilez jamais : nos mosquées seront nos casernes, leurs coupoles nos casques, leurs minarets nos baïonnettes ,et leurs fidèles nos soldats  » comme l’a écrit l’un de leurs poètes….»

Et l’association d’insister :

« Ce n’est donc pas une renonciation définitive de la communauté turque et nous devons en persuader nos édiles qui en ce domaine, font preuve, comme d’ailleurs l’Administration, d’un dangereux angélisme !

Nous ne pouvons nous satisfaire de ce recul , après 3 présentations de projets , uniquement, dû à une contrainte purement environnementale risquant de céder devant « l’accroissement démographique » comme nous en prévient le président de la communauté mahométane qui se félicite que son implantation bretonne ait permis, cette année, l’édition d’un festival Turc’o Breton !

REAGIR restera donc vigilant car l’actualité récente,- et la Bretagne dans sa générosité n’est pas épargnée – révèle le résultat du cosmopolitisme et du communautarisme dont l’Angleterre et la Catalogne donnent, hélas, un bien triste et sanglant exemple de non- résistance opposée au salafisme…. donc au terrorisme.»

L’association turque, forte d’un millier de membres dans les environs, dispose toutefois pour l’instant (avant la rénovation) d’une capacité d’accueil, au sein de sa mosquée, de 500 personnes, et d’une salle de réception pouvant en accueillir 800 avec notamment une salle réservée exclusivement aux femmes.

NDLR : comme quoi, là où on se bat, on peut gagner...

09:23 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 16 septembre 2017

Lyon : le Bastion social s'organise

21731019_742880432579851_2848494762301108887_n.jpg

Steven Bissuel, porte-parole du BS sera à Rungis le 1er octobre :

2017 11 JNI S BISSUEL.jpg

10:24 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 09 septembre 2017

Sénatoriales : Thomas Joly dépose la liste du Parti de la France dans l'Oise

ob_dc7271_tj-bras.jpg

Ce vendredi 8 septembre, Thomas Joly, Secrétaire général du Parti de la France, ancien Conseiller régional de Picardie, a déposé la liste qu'il ménera sous les couleurs du PdF. Ses co-listiers sont Florence Perdu, Cyprien De Vos, Caroline Alamachère, Pierre Verdier et Annabel Ménard.

12:31 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 04 septembre 2017

Samedi octobre à Lyon : manifestation du Bastion social

21231271_380043982414990_2645825596034749077_n.jpg

14:16 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Samedi dernier, Riposte laïque a fêté ses 10 ans à Rungis

CT10ansRL.jpg

Source Riposte laïque cliquez ici

Cela faisait un an et demi que les animateurs de Riposte Laïque cherchaient la bonne formule pour réussir au mieux la célébration des 10 ans de notre journal. Et finalement, ce fut Rungis, espace Jean Monnet, avec les sympathiques Nancy et Thierry, qui fut choisi, une fois encore.

Cela fait un an qu’ils réfléchissaient à la meilleure formule pour bien réussir cette fête. Ils avaient décidé d’organiser une journée complète, avec une matinée rappelant les grands moments de l’histoire de RL, un repas alsacien le midi, et des intervenants de qualité l’après-midi.

Pas de fête sans un gâteau, des bougies et du champagne.

Naturellement, pour réussir un tel événement, il faut une alchimie parfaite. Trouver un spécialiste de l’événementiel, capable d’assurer le son et l’image. Depuis des années, nous travaillons avec Jérôme, et nous n’avons jamais eu de souci.

Trouver le bon client pour assurer le repas du midi. Nous avons fait connaissance avec Patrick et ses enfants, qui, venus de Mulhouse, nous ont donné toute satisfaction, et ont fait face à la préparation de 320 repas, entre 12 heures et 14 heures.

Trouver des copains qui tiennent le bar. Sous la houlette de la cheftaine Anne, huit militants de Résistance républicaine feront face à la demande d’apéritifs, de vins blancs, de vins rouges, de bière, d’eau gazeuse ou plate, de jus d’orange… mais priveront le public de Coca Cola : question d’éthique !

Trouver d’autres copains qui tiennent la table de Riposte Laïque, et vendent nos livres. Grâce à Danielle, plus de 100 livres, figurant parmi les 17 publications des éditions RL, partiront dans la journée. Gros succès du livre « A Mort le flic », de Sébastien Jallamion, dont tous les ouvrages disponibles partiront dans la journée.

Trouver un bon pâtissier, capable de confectionner un gâteau de 1,20 mètre au carré, et 320 parts. Le tout agrémenté de 100 bouteilles de champagne, servies par l’équipe du bar.

Trouver un bon service de sécurité. Là encore, depuis des années, nous avons pris l’habitude de travailler avec Gilles et Eric, qui, de manière complémentaire, assurent la protection des organisateurs, et des participants. En cette période où les « déséquilibrés » s’agitent quelque peu, il fallait prendre toutes les précautions, et elles furent prises.

Une fois tous ces ingrédients réunis, il fallait rassembler des amis, à qui nous pouvions proposer des tables. TV-Libertés, Présent, Synthèse Nationale, Philippe Randa, le Parti de la France, le Siel, le Parti des Libertés, Isabelle James, Résistance républicaine commandèrent des tables où ils déposèrent leur matériel, que cela soit des livres ou des tracts et affiches.

Et surtout avoir des animateurs capables de réagir à tout événement qui pourrait perturber l’initiative, ou de faire face à tout imprévu. Nous les avions.

Ensuite, savoir réunir un animateur capable de maîtriser le temps, et d’avoir les mots qu’il fallait pour présenter les intervenants.

Enfin, des invités de qualité capables de captiver l’auditoire, avec des partitions différentes, mais complémentaires. Nous les avions choisis, et fort bien.

Il fallait enfin un bon reporter, pour que l’ensemble des lecteurs de Riposte Laïque, de France, de Navarre et du monde entier, puissent prendre connaissance au plus vite de l’ensemble des interventions. Grâce à nos amis de TV-Patriotes, le samedi, à 23 h 30, 28 vidéos de la journée étaient disponibles.

La matinée fut parfaitement réussie. Fanny Truchelut, Pascal Hilout, Maurice Vidal (quel formidable orateur !), Danielle Borer, Ghislaine Dumesnil, Guy Sebag, président de Riposte Laïque Suisse, Maxime Lepante (par vidéo) se succédèrent à la tribune, respectant parfaitement les temps de parole. A midi, Pierre Cassen qui, comme d’habitude, jouait le rôle d’animateur, après avoir rendu hommage à Brigitte Bré Bayle, qui fonda RL avec lui, et à nos contributeurs disparus, put inviter chacun à passer à table, et se tenir prêt, à 14 heures, pour reprendre les travaux.

Pendant une pause où tout se déroula pour le mieux, entre l’achat des livres, le bar et le repas, nos lecteurs purent faire connaissance de quelques plumes célèbres de Riposte Laïque, comme Josiane Filio ou Gérard Brazon. D’autres contributeurs ponctuels se présentèrent, et il fut agréable de mettre un visage sur un nom. Puis on passa à l’après-midi. Tout se déroula parfaitement. Christine Tasin fut la première intervenante, permettant, par son dynamisme, de lancer la deuxième partie de la journée sur de bonnes bases. Et tout s’enchaîna merveilleusement bien. Oskar Freysinger (qui envoya un message lu par Danielle Borer), l’invité surprise, Serge Federbusch, Karim Ouchikh, Jean-Yves Le Gallou, Richard Roudier, Sébastien Jallamion (par vidéo), René Marchand, Carl Lang, Fabien Engelmann(message de soutien), Tatiana Festerling (par vidéo), Renaud Camus, Emmanuelle et Robert Ménard (par vidéo) et Frédéric Pichon se succédèrent à la tribune. Avant de conclure, Pierre lut un message amical du Général Martinez.

Puis il conclut, en 20 minutes qui marquèrent fortement les esprits.

Riposte Laïque avait promis que les participants repartiraient avec un meilleur moral qu’en arrivant. Pierre fit tout pour cela, sans masquer la gravité de la situation dramatique que nous vivons. Mais, loin de se résigner à une défaite que beaucoup annoncent inéluctable, il sut, par un discours très combatif, certains diraient guerrier, redonner espoir à l’ensemble des participants, qui occupaient une salle pleine à craquer.

Le moins qu’on puisse dire est qu’il ne parla pas la langue de bois. Il appela les Français à rejoindre une Résistance organisée, déterminée, efficace, et expliqua qu’un grain de sable pouvait changer le cours de l’Histoire. Il encouragea les participants à prendre contact avec le stand de Résistance républicaine, et les invita à prendre les 20.000 premiers tracts de combat que RL et RR avaient mis à la disposition des spectateurs. Ils partirent tous comme des petits pains.

Puis ce fut le moment de savourer le gâteau, et de faire leur fête aux cent bouteilles de champagne qui attendaient les convives. Bien sûr, chacun poussa la chansonnette « Joyeux anniversaire Riposte » avant de savourer le gâteau et le champagne.

A 20 heures, après de nombreuses rencontres et conversations amicales, chacun repartit dans ses foyers (beaucoup avaient fait des centaines de kilomètre pour être présents). Les plus courageux se retrouvèrent avec quelques animateurs de Riposte Laïque (pourtant épuisés) de manière improvisée, dans un restaurant de Rungis.

Chacun avait eu conscience d’avoir participé à une formidable journée, inoubliable, organisée à la perfection, grâce à une équipe d’animation exceptionnelle. Un sans-faute, une réussite exceptionnelle, qui dépassa toutes nos espérances. L’initiative qu’il fallait pour redonner le moral à nombre de compatriotes désabusés, voire désespérés, par l’évolution de la France, l’invasion migratoire qui la frappe, et l’islamisation qui la guette.

Comment oublier la formidable vidéo de Tatjana Festerling, et ses passages forts sur les protégés et les non-protégés, sans oublier la tirade sur « Coupables ».

Demain, nous vous présenterons le fameux tract, que nous allons faire retirer à des dizaines de milliers d’exemplaires.

Nous vous raconterons également en détail comment nous demandâmes à notre service d’ordre d’expulser deux journalistes de Street Press qui avaient cru nous piéger, en s’inscrivant, et en venant avec des magnétophones cachés dans leurs sacs.

Nous reviendrons aussi, avec le recul nécessaire, sur cette journée que personne n’oubliera, et la complémentarité formidable des 23 intervenants, tous des résistants.

Mais sachons, en ce lendemain de fête, apprécier le chemin parcouru depuis dix ans, et la place prise par Riposte Laïque dans la galaxie de la Résistance française.

L'ensemble des interventions filmées cliquez là

13:30 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 03 septembre 2017

16 & 17 septembre, en Saône et Loire : camp d'été des jeunes de Civitas

camp-fjc-2017.jpg

En savoir plus cliquez ici

09:34 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 26 août 2017

Samedi 2 septembre, dans les Landes (40)...

gggplo.jpg

00:01 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 20 août 2017

Des nouvelles de la mission "Défend Europe"

succes-mediatique-navire-c-star-loue-identitares-termine-sa-mission-docjeanno-leguillou-20082017.jpg

11:03 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 18 août 2017

Samedi 2 et dimanche 3 septembre : les 60 ans de la revue "Lectures françaises" à Chiré en Montreuil (86)

Bandeau-journées-chouannes-2017.jpg.png

En savoir plus cliquez ici

10:36 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Samedi 2 septembre, Riposte laïque fêtera ses 10 ans

image001.jpg

En savoir plus cliquez ici

Stand de Synthèse nationale sur place

10:35 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 16 août 2017

Immigration. Quel impact pour la mission « Defend Europe » ?

defend_europe-810x540.jpg

Source Breizh info cliquez ici

Depuis janvier 2017, 113 614 migrants ont rejoint l’Europe par la mer. Un nombre tout aussi important que l’an passé, signe que la vague migratoire ne tarit pas.

Toutefois, l’ONG « Defend Europe », qui a affrété un navire (le C-Star) afin de mettre en lumière les rapports ambigus entre ONG dites « humanitaires » et passeurs, estime positif l’impact de sa mission en mer lancée à la fin du mois de juillet;

Ainsi, les départs de migrants clandestins depuis la Libye vers l’Europe ont baissé de 76% entre les dix premiers jours du mois d’août 2016 et 2017. Pour 6554 départs recensés en 2016, ils étaient 1572 en 2017.

defend-1-768x1090.jpg

L’ONG identitaire communique :

« -76% ! C’est l’ampleur de la baisse de départ de migrants clandestins depuis la Libye sur les dix premiers jours du mois d’août par rapport à la même période en 2016.

Cette chute des départs de clandestins n’est pas le fruit du hasard mais la conséquence de décisions politiques prises par l’Italie et de ses négociations avec Tripoli. Cependant le gouvernement de gauche qui siège à Rome n’a agi que grâce à la pression médiatique croissante depuis plusieurs semaines en Italie. Une pression à laquelle la mission Defend Europe n’est pas étrangère, il suffit de consulter la couverture médiatique de ses dernières semaines pour le vérifier. Notre initiative montre que des citoyens européens peuvent s’organiser à la base pour agir efficacement à la place des Etats. Ce faisant, nous contraignons ces derniers à prendre leurs responsabilités. A un moment décisif, dix hommes sur un bateau soutenus par des millions d’autres à terre pèsent plus lourds que toutes les ONG du charity-business.

Cette baisse du nombre de traversées de clandestins prouve définitivement que les opérations sauvages des ONG créaient un véritable appel d’air. Il reste maintenant à l’Europe de mettre en place une véritable politique à l’australienne de « No Way ».

Retrait des ONG « humanitaires »

Cette mission de surveillance est à mettre en parallèle avec le retrait progressif des ONG « humanitaires » (MSF, Sea-Eye et Save the Children ..) depuis que les autorités italiennes ont levé le voile sur la complicité entre ces ONG et le trafic de migrants, et depuis que les autorités libyennes ont mis leur veto afin que ces ONG ne pénètrent plus dans les eaux territoriales libyennes.

MSF comme d’autres ONG allaient en effet jusque dans ces eaux afin de récupérer des migrants secourus en mer (ou amenés par les trafiquants) avant de les amener jusqu’aux côtes européennes (au lieu des les sauver et de les ramener sur les côtes africaines).

Les autorités libyennes comptent par ailleurs sur l’aide financière de l’Europe – ce qui peut se comprendre dans un pays dont le chaos est né justement des opérations de déstabilisation menées par les Européens et les Américains – pour bloquer les migrants sur le continent africain. L’aide demandée est de 20 milliards de dollars.

 « Nous devons travailler ensemble pour bloquer les flux sur 4 000 kilomètres à la frontière désertique libyenne du Sud. Mes soldats sont prêts. Je contrôle plus des trois quarts du pays. Je possède la main-d’œuvre, mais il me manque les moyens », explique Khalifa Haftar, chef d’une force autoproclamée Armée nationale libyenne (ANL)

Incontestablement, c’est par l’action cumulée de la justice italienne et des autorités libyennes, mais aussi grâce au coup de communication de Defend Europe (et cela malgré la désinformation généralisée et le parti pris pro migrants de la presse subventionnée) que la crise migratoire sans précédent que connait l’Europe aujourd’hui et depuis quelques années, pourrait bien changer de cap dans les mois à venir.

Car si la presse subventionnée ainsi que certaines élites politiques et économiques voient d’un bon oeil (entre angélisme, idéologie et mauvaises intentions) ces vagues migratoires destinées à changer le visage de l’Europe, ils sont de plus en plus nombreux, à l’Est, en Europe centrale, mais aussi en Italie, en France, en Allemagne …à vouloir fermer le robinet, conscients de l’enjeu de civilisation qui se trame derrière cet avant goût du Camp des saints. 

11:14 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 06 août 2017

Dimanche 10 septembre, en Petite Camargue : la fête annuelle de la Ligue du Midi

Flyer%20sept.%202017[4].jpg

11:06 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 04 août 2017

Manif de samedi à Chalon sur Saône (71) : changement du lieu de rassemblement

20637824_1114898338643647_7285041955959213307_n.jpg

Un communiqué de Thomas Joly (Parti de la France) :

Après avoir envisagé d'interdire notre manifestation, le Préfet de Saône-Et-Loire a accepté la proposition de notre Délégué départemental, Benjamin Lematte, de déplacer notre rassemblement place Thévenin afin d'éviter tout risque de confrontation avec les contre-manifestants d'extrême-gauche.

Même s'il peut paraître paradoxal que ce soit à nous de nous replier dans un autre lieu, saluons cette petite victoire en cette période où la plupart des manifestations patriotiques sont scandaleusement interdites par les services de l'État. Donc demain, rendez-vous à 14h place Thévenin à Chalon-sur-Saône (71) pour dire non à l'installation de migrants !

12:15 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 30 juillet 2017

Agression policière contre Richard Roudier à Montpellier : ce qu'il faut savoir

roudier__21_j_ITT.jpg

Violences policières au Palais de Justice de Montpellier : ne faisons pas d’amalgame !

Il fût un temps où l’honneur de la France était d’assurer la liberté d’expression et de cantonner son appareil répressif au maintien de l’ordre républicain... Et non pas de mobiliser ses forces de répression contre les lanceurs d’alertes.

Il se trouve que Richard Roudier est le Président d’une Association, La Ligue du Midi, régulièrement enregistrée auprès de la Préfecture, et qui a pour objet de défendre les intérêts des autochtones face à une déferlante migratoire sans précédent qui remet en question l’existence même de notre civilisation dans ce qu’elle a de plus sacré : la condition de la femme, la neutralité de l’espace public, la soumission à des dogmes venus du moyen-âge, la délinquance de rue qui pourrit la vie de nos concitoyens, le refus de partager les valeurs de la République, notamment l’enseignement de son histoire, etc, etc.

Richard Roudier et son fils Olivier ont eu le tort de visiter une association grassement subventionnée par des fonds publics et dont l’objet est de soutenir activement les enfants des clandestins illégalement présents sur notre territoire. C’est vrai aussi que leur visite a été quelque peu traumatisante pour le personnel salarié de cette association, puisque deux tasses à café ont été cassées...

Convoqués par la Justice pour s’expliquer, ce qui semble tout-à-fait normal, Richard Roudier et son fils Olivier ont été placés en Garde à Vue, entendus par le Procureur auprès duquel ils ont répondu courtoisement aux questions (plusieurs griefs contre eux ont été abandonnés). Et c’est au “dépôt”, au sous-sol du Palais de justice, que Richard Roudier a subi une violence inouïe : refus de médicaments, détournement de nourriture, refus de le laisser aller uriner de la part de deux policiers névrosés. Non contents de cela, nos deux “bourreaux”, ont refermé la lourde porte barreaudée d’acier sur ses doigts coincés dans le chambranle. Malgré ses cris de souffrance, il est resté ainsi les doigts écrasés pendant plusieurs minutes, le sol inondé de son sang. Les deux petits chefs refusant d’appeler les pompiers. Richard Roudier est âgé de 70 ans ! ...

La Juge de la Détention et des Libertés est descendue elle-même avec son équipe pour entendre le Président de la Ligue du Midi dans le fourgon des pompiers et lui signifier sa remise en liberté avant d’être dirigé vers l’hôpital de La Peyronie.

Que nous dit cette sauvagerie sur l’état de la France ? Qu’une forme de soft-totalitarisme se met peu à peu en place au pays des Lumières et qu’il devient pratiquement impossible de dénoncer ce que pourtant tout le monde constate jour après jour sur notre territoire : le Grand Remplacement. Et ce ne sont pas les commémorations de l’assassinat de masse de Nice et de l’égorgement du Père Jacques Hamel qui vont changer quoique que se soit à cette politique suicidaire qui menace l’existence même de notre civilisation.

On peut, certes, contester la forme que prennent certaines manifestations de la Ligue du Midi. Nous sommes désolés que les associations de type RAIH qui vivent de la misère des illégaux pour les mettre au service de la mondialisation qui va les exploiter sans vergogne, aient du procéder au remplacement de deux tasses à café et au rangement de quelques dossiers éparpillés. (Des dossiers d’illégaux qui violent la loi française par leur présence non souhaitée sur le territoire national).

Nous ne ferons ici aucun commentaire sur les suites judicaires qui seront données à cette bien triste affaire. Nul doute que cette sauvagerie inexcusable fera l’objet de lourdes sanctions dans l’administration de la police et que les deux cadres de la Ligue du Midi en sortiront la tête haute. Richard Roudier qui a assumé en permanence l’action au RAIH (local ouvert au public) déclarait, lors de sa sortie de l’hôpital, qu’il ne fallait pas faire d’amalgame entre quelques brebis galeuses et la grande majorité des fonctionnaires de police et ne regrette pas sa présence lors des manifestations de policiers au printemps.

Lorsque dans quelques années nous constaterons tous et toutes que la situation nous aura définitivement échappée et que l’Europe sera sous contrôle étranger, l’avertissement que Churchill lança aux démocraties en apprenant la signature des accords de Munich résonnera bien étrangement :

« Entre le déshonneur et la guerre, vous avez choisi le déshonneur, et vous aurez la guerre »

NDLR SN : Depuis quelques jours, nombreux sont les patriotes qui veulent manifester leur émotion et leur soutien à Richard Roudier. Ils peuvent le faire ne écrivant à liguedumidi@orange.fr

11:06 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 28 juillet 2017

Chalon-sur-Saône, samedi 5 août, le Parti de la France s'opposera à l'installation de migrants dans la ville

20476456_1110331975766950_2589253479428417785_n.jpg

Samedi 5 août à 14h, place de Beaune à Chalon-sur-Saône, le Parti de la France organise un rassemblement contre l'arrivée de migrants dans l'ancien hôtel Formule 1 de la ville. Merci à tous les patriotes qui peuvent s'y rendre de venir soutenir les militants du PdF face à l'invasion étrangère !

00:06 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 26 juillet 2017

Notre ami Richard Roudier mis en garde à vue et tabassé pour avoir dénoncé les pompes à fric du Système

20375877_1815213098808840_4799618558034995242_n.jpg

Il y a quelques jours, les patriotes de la Ligue du Midi ont occupé un local servant à une association immigrationiste de Montpellier grassement financée par le Système. 

Hier, le Président de la Ligue du Midi, notre camarade et ami Richard Roudier, était convoqué par la police et mis en garde à vue. Dans la soirée il sera agressé par un argousin zéllé sans que cela semble offusquer ni la hiérarchie policière, ni les "amis locaux des droits de l'homme".

TV Libertés à dévoilé dans son journal de ce soir cette nouvelle agression caractérisée des forces de police contre la résistance nationaliste et identitaire (minute 14,46).

Synthèse nationale tient à exprimer sa totale solidarité avec Richard Roudier qui sera, le dimanche 1er octobre prochain, accueilli comme il se doit à notre XIe Journée à Rungis.

19:52 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 16 juillet 2017

Lyon, malgré l'interdiction de la manif, les militants du Bastion social ont occupé à nouveau quelques heures leur local

20108630_715618755306019_6517118053442858828_n.jpg

Samedi après midi, malgré l'interdiction préfectorale, plusieurs centaines de jeunes patriotes lyonnais se sont rassemblés pour marcher vers le Bastion social, bâtiment occupé trois semaine durant en juin et devenu le nouveau symbole de la Résistance dans la capitale des Gaules.

20139899_715618668639361_43069588722201543_n.jpg

Quelques heures avant, les militants du GUD avaient repris possession de l'endroit afin d'accueillir les jeunes Lyonnais et de redémarrer cette magnifique expérience de solidarité nationale.

20023849_716003865267508_6813831250165931722_o.jpg

Mais les forces de police, toujours plus gaillardes lorsqu'il s'agit de réprimer les patriotes que lorsqu'il faut aller remettre de l'ordre dans les zones occupées par les racailles d'importation, ont vite employé les gros moyens pour déloger les nationalistes et, par là même, pour empêcher les Français dans le besoins de pouvoir bénéficier enfin d'un lieu d'accueil.

Ecoutez l'entretien avec Steven Bissuel, porte parole du BS, publié sur Radio Libertés en juin cliquez ici

Communiqué du GUD publié samedi :

Aujourd'hui, nous avons tout de même manifesté (malgré l'interdiction injustifiée de la préfecture) devant le Bastion Social afin d'exiger un foyer pour les Français les plus démunis ! Après plus de 48h d'occupation, nous avions repris le bâtiment. De manière totalement illégale et sans décision de justice, la police est intervenue, à coup de grenade lacrymogène et dispersante, afin de nous déloger. Jamais nous n'abandonnerons ! Pour les nôtres, par amour de notre peuple !

14:21 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 14 juillet 2017

Un communiqué du Bastion social (Lyon)

tumblr_ot2rsbMk5f1rnng97o1_540.jpg

lundi, 10 juillet 2017

LYON, SAMEDI 15 JUILLET, MANIF DE SOUTIEN AU BASTION SOCIAL

19554668_707002972834264_6580170641134758803_n.jpg

19989772_713277445540150_8528357585888218352_n.jpg

22:55 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 03 juillet 2017

Montpellier. La Ligue du Midi rend visite à l’association subventionnée pro-immigration RAIH

efzefze.jpg

Richard Roudier remet les profiteurs à leur place

02/07/2017 – 20h25 Montpellier (Lengadoc Info) – Ce vendredi 30 juin le local de l’association Réseau d’Accueil et d’Insertion de l’Hérault (RAIH) a reçu la visite virile d’une dizaine de militants de la Ligue du Midi. Les identitaires d’Occitanie ont, ainsi, manifesté contre les subventions publiques attribuées aux associations pour l’accueil des immigrés clandestins et notamment les mineurs isolés étrangers.

Le local de l’association RAIH mis sans dessus dessous

A dix heures du matin, une dizaine de personnes pénètrent dans le local de l’association Réseau d’Accueil et d’Insertion de l’Hérault situé rue Castilhon. En l’espace de quelques instants, le local est mis sens dessus dessous et les papiers volent dans tous les sens. Les trois employées de l’association ne comprennent pas ce qui se passe.

En fait, l’association RAIH vient d’être prise pour cible par la Ligue du Midi, le mouvement identitaire de la région Occitanie. RAIH est une association qui s’occupe de l’accueil des mineurs isolés étrangers (renommés aujourd’hui mineurs non accompagnés). Des mineurs isolés étrangers qui sont coupables depuis plusieurs mois d’une multitude d’agressions (vol à l’arraché, cambriolage, passage à tabac, viol, etc) à Montpellier et notamment dans le centre-ville.

RAIH, une association pro-immigration ultra subventionnée

Quelques jours avant l’action de la Ligue du Midi, le Conseil départemental de l’Hérault avait voté une subvention de 116 000 € pour l’association RAIH. Une somme importante qui est régulièrement attribuée à cette association puisqu’en 2016, une subvention équivalente avait déjà été votée.

Aussi, en ciblant l’association RAIH, la Ligue du Midi a voulu manifester son opposition à l’attribution de subventions à des associations pro-immigration et au business social qui existe autour de la question des migrants.

Voir le film cliquez ici

07:28 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 17 juin 2017

Aujourd'hui'hui, samedi 17 juin : réunion sur l'Europe organisée par Gabriele Adinolfi

2017 GZBADI 6 17.jpg

2017 GABADI 3.jpg

2017 GABADI 4.jpg

Programme de la réunion cliquez là

Stand de Synthèse nationale

09:29 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 16 juin 2017

GEORGES FELTIN-TRACOL SERA SAMEDI 17 JUIN AU MEETING PARISIEN DE GABRIELE ADINOLFI

2017 GABADI 4.jpg

01:42 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 15 juin 2017

Hilde De Label sera samedi 17 juin au meeting de Gabriele Adinolfi à Paris

2017 GABADI 3.jpg

En savoir plus cliquez ici

RL 29 2017 06 15 GABI ADINOLFI.jpg

Radio Libertés cliquez là

09:01 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 14 juin 2017

SAMEDI 17 JUIN, Paris, meeting pour une autre Europe présidé par Gabriele Adinolfi avec Mario Borghezio

2017 GZBADI 6 17.jpg

Plus d'infos cliquez ici

RL 29 2017 06 15 GABI ADINOLFI.jpg

Ecoutez Radio Libertés cliquez ici

16:59 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

En attaquant le Bastion social, le nouveau pouvoir se dévoile...

2017 06 13 lyon ns gud.jpg

09:48 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Malgré la résistance héroïque des militants du GUD, et le soutien des Lyonnais, les flics ont attaqué le Bastion social

19030412_815328748635490_2139380337255052228_n.jpg

Une image qui vaut mille mots.

Hier soir, la police est venue déloger par la force les militants et les habitants du Bastion Social.

La "justice" n'est pourtant pas aussi pressée d'ordonner les expulsions quand ce sont des romano ou des crasseux qui volent les maisons de Français !

Les camarades du GUD n'ont pas dit leur dernier mot, ils prennent des risques pour mettre en action ce que des millions de français encouragent, alors contre vents et marées : SOUTIEN AU BASTION SOCIAL !

07:30 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 13 juin 2017

Dernière minute : le Système envoie ses chiens de garde déloger les jeunes patriotes lyonnais. HONTE À LUI !

19059168_10211484653586347_5681007881425336442_n.jpg

Depuis trois semaines  les militants lyonnais du GUD occupent un immeuble en plein centre ville afin de la transformer en lieu d'habitation pour les Français nécessiteux qui sont de plus en plus nombreux. C'est ainsi qu'est né le Bastion social.

Le Système, toujours plus généreux lorsqu'il s'agit de financer les prétendus réfugiers venus des quatre coins du monde, ne pouvait tolérer une telle initiative humanitaire venant de jeunes français désintéressés. Voilà pourquoi il vient d'envoyer ses flics pour tenter de les déloger.

Pour l'heure, soutenus par de nombreux Lyonnais spontanément venus les encourager, les militant du Bastion social résistent. HONNEUR À EUX !

19224825_697883807079514_4515885704909779955_n.jpg

Les flics attaquent

19148936_697883763746185_5259739389312603253_n.jpg

Les patriotes résistent !

19:34 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Sur Radio Libertés, l'émission Synthèse apporte son soutien au Bastion social lyonnais

Bastion-social.jpg

Au cours de l'émission Synthèse de jeudi dernier sur Radio Libertés, Arnaud Menu, Philippe Randa et Roland Hélie ont évoqué le Bastion social de Lyon. Cela donne cliquez ici

Soutenir le Bastion social cliquez ici

mardi, 06 juin 2017

Mercredi 7 juin, à Lyon

18891434_694359807431914_6056066538228931007_o.jpg

15:01 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook