Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 13 avril 2021

Jean-Marie Le Pen et Jacques Bombard se sont entretenus

Capture-décran-2021-04-13-à-08.07.45-1-1024x713.png

Comme rapporté dans Le Figaro, Jean-Marie Le Pen et Jacques Bompard se sont entretenus par visioconférence vendredi 19 mars.

Par la grâce et la mémoire des années d’engagement commun, l’incompréhension durable entre le président d’honneur du Front national et le maire d’Orange a été mise au ban des souvenirs. « Nous sommes d’accord sur l’essentiel. C’est déplorable de voir des listes du RN face à des candidats de sensibilité parallèle. Il faut favoriser les axes d’unité. Le plus dur est devant nous, et nous allons vivre des moments difficiles. Il est nécessaire, plus que jamais, de réunir les gens de bonne volonté », affirme Jean-Marie Le Pen. Il a donc été convenu de tout tenter pour éviter de reproduire l’erreur de Tarascon sur les cantons d’Orange et de Bollène lors des prochaines départementales. « Le localisme que j’ai toujours pratiqué est une volonté de maintien dans le département des idées nationales, et impose de respecter ceux qui se battent sur le terrain depuis des décennies à Orange et à Bollène », ajoute Jacques Bompard.

A côté des vœux électoraux formés, c’est une conversation entre deux militants de la cause nationale qui a repris ce jour-là. Comme si elle avait été interrompue la veille.

Source cliquez ici

16:30 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 31 mars 2021

Suite au décès d'Olivier Dassault, Thomas Joly annonce sa candidature à l'élection législative partielle prévue dans l'Oise, son département...

TJ Beauvais.jpg

Thomas Joly

Président du Parti de la France

Suite au décès soudain du député Olivier Dassault, une élection législative partielle devrait théoriquement avoir lieu dans quelques semaines.

Un obscur neveu du défunt ayant déjà orchestré son parachutage et un candidat de gauche d'origine maghrébine s'étant aussi déclaré, j'annonce à mon tour ma candidature dans la 1ère circonscription de l'Oise que j'habite, que je connais bien et où je concourrai pour la quatrième fois depuis 2002.

Mes axes de campagne seront très simples et se concentreront sur l'essentiel : « Ni dictature sanitaire, ni colonisation migratoire ! »

Reste maintenant à savoir, si cette élection sera reportée voire annulée au prétexte de l'hystérie sanitaire actuelle.

Site de Thomas Joly cliquez ici

19:00 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 20 mars 2021

Le collectif Némésis dans les locaux de Society : plongée dans l'enfer des bobos parisiens

6016f9ea87f3ec2805062726.jpeg

 

10:40 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 04 mars 2021

Au moment où le gouvernement procédait à sa dissolution, Génération identitaire avait prévu une action symbolique

Au moment où le gouvernement procédait à sa dissolution, Génération identitaire avait prévu une action symbolique à Paris. Mais la police, toujours plus prompte lorsqu'il s'agit de réprimander les patriotes que lorsqu'il faut mater les racailles, s'y est opposée.

Les jeunes militants de GI voulait tout simplement déployer une banderole géante sur un pont sur laquelle était inscrit : "on ne dissout pas une Génération..."

156806149_452661586154302_8155827408783064265_n.jpg

Lire aussi Nous sommes partout cliquez là

14:39 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 27 février 2021

L'immigration vue par le MND (Mouvement national-démocrate)

Site du MND cliquez ici

mnd.jpg

19:00 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 19 février 2021

Des Trégorois contre la dissolution de Génération identitaire

lannion-header-hotels-kyriad.jpg

À l'initiative de François Floc'h, ancien conseiller municipal (FN) de Lannion, un texte contre la menace de dissolution de Génération identitaire a été remis cet après-midi aux rédactions des journaux couvrant le Trégor. Il s'agissait pour François Floc'h, qui était accompagné en la circonstance par Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale, de montrer que les mesures liberticides imposées par le ministre Darmanin étaient loin de faire l'unanimité en Bretagne...

Dans ce texte, François Floc'h explique le sens de son action :

En soutien de Génération Identitaire que Darmanin veut dissoudre !

François Floc'h - Lannion 

Eh oui ! C'est à l'article L 212-1 du Code de la sécurité intérieure que les services de Darmanin se réfèrent pour dissoudre Génération Identitaire. Comme si c'était cette association de jeunes militants qui mettait en péril la nation, et pas la nébuleuse islamique fortement implantée dans notre pays et responsables de multiples attentats !

L'objectif de Darmanin apparaît clairement : au-delà de Génération Identitaire, l'objectif est de criminaliser toute tentative de résistance à l'immigration-invasion !

Mais, qu'est-ce qui me donne le droit – le devoir ? – de dire Non ! à Darmanin ?

Oui, je suis un grand-père heureux d'avoir de nombreux petits-enfants dont je suis fier… Mais, j'ai honte et je suis inquiet !

Honte pour notre génération, celle des "Baby boomers" qui ont été élevés dans le coton ! Notre génération qui laissera derrière elle un pays disloqué, endormi dans le confort matériel, incapable de résister à tous les dangers qui nous  guettent.

Honte pour tous ces compatriotes et associations qui collaborent avec les profiteurs et les ennemis de notre pays qui viennent s'installer chez nous et nous coloniser.

Et je suis inquiet car nos enfants et petits-enfants devront être bien courageux pour contrer tous ces dangers. Et retrouver les voies d'un avenir de liberté, de souveraineté et de fierté.

Tous les jours, l'actualité nous apportent son lot de malheurs.

C'est pourquoi, j'exprime ici mes sentiments.

En hommage

• aux militaires morts en opérations extérieures. A leurs camarades de combat, toujours présents sur les terrains de conflits.

• aux policiers morts en service. A ceux qui veillent sur notre sécurité et qui sont si souvent lâchés par leurs hiérarchies. A commencer par le locataire provisoire de l’Élysée et ses ministres de l'Intérieur successifs. Le "premier flic de France" devient le "pire des flics" !

En mémoire des victimes des attentats islamiques qui ensanglantent nos rues, nos villages, nos églises ! Mes pensées vont aux familles de tous ces sacrifiés. Sacrifiés par l'idéologie du funeste "Vivre ensemble" et du "sans frontières" !

En honneur aux militants de Génération Identitaire. Association que le pouvoir macronien veut dissoudre ! Demain, à Paris, des manifestants se rassembleront pour soutenir ces jeunes résistants. Nous serons de cœur avec eux !

En 1973, paraissait le roman prophétique de Jean Raspail, Le Camp des Saints : l'invasion par la Méditerranée d'une flottille de ceux que l'on appellerait aujourd'hui "migrants". Déjà, l'auteur avait perçu la réalité politique qui se déroule aujourd'hui sous nos yeux : des dirigeants qui mettent en œuvre tout l'appareil de l’État – élus, armée, police, médias… – pour éliminer les opposants à cette invasion !

Quand le peuple français se réveillera de la torpeur du "politiquement correct" et de la repentance, qu'il se délivrera des chaînes qui l'étouffent et reprendra le pouvoir qui est le sien normalement, les coupables devront rendre des comptes !

Article de Synthèse nationale libre de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

18:01 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 18 février 2021

Face aux "arguments" de Darmanin, Génération Identitaire répond...

2021 02 GÉNÉ IDENT DISSOLUTION.jpg

16:24 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 17 février 2021

LA MANIF DE SAMEDI CONTRE LA MENACE DE DISSOLUTION DE GÉNÉRATION IDENTITAIRE : 14 H, PLACE DENFERT-ROCHEREAU

23:22 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

CONTRE LA DISSOLUTION : VENEZ SOUTENIR GÉNÉRATION IDENTITAIRE CE SAMEDI À PARIS

 

Un communiqué de Génération identitaire :

Génération Identitaire organise une grande manifestation ce samedi (20 février) à Paris à 14 h 00 pour protester contre la procédure de dissolution engagée à son encontre par le ministre de l’Intérieur. 

Venez dire que vous refusez que l’on criminaliste le refus de l’invasion migratoire.

Venez dire que vous refusez que l’on bâillonne des lanceurs d’alerte.

Venez dire que notre civilisation et notre pays méritent qu’on les défende.

Cette très grave décision doit concerner tous ceux qui refusent de se soumettre à l’idéologie dominante. Ils sont les prochains sur la liste. 

Rejoignez-nous massivement ce samedi à 14 h 00 à Paris pour dire NON à Darmanin et au gouvernement.

09:50 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 15 février 2021

ASSEZ DE MESURES LIBERTICIDES, SOUTIEN À GÉNÉRATION IDENTITAIRE MENACÉE DE DISSOLUTION

2021 02 GÉNÉ IDENT DISSOLUTION.jpg

La pétition de soutien à GI cliquez ici

01:18 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

dimanche, 14 février 2021

Le gouvernement veut dissoudre Génération identitaire

safe_image.php.jpg

François Bousquet
 
C’est fait. Le gouvernement vient de lancer la procédure de dissolution de Génération identitaire. La dissolution, c’est la peine de mort pour un mouvement politique. Il y a cinquante ans, ses membres auraient été des héros, disait Zemmour, aujourd’hui ce sont des parias.
 
Gérald Darmanin est un homme émotif – et pressé. Le 26 janvier, il se disait « scandalisé » par les opérations anti-migrants de Génération identitaire dans les Alpes et les Pyrénées. Le pauvre d’homme ! Tartuffe s’est toujours scandalisé d’un rien, c’est même à cela qu’on reconnaît le personnage de Molière. Très bien ! Mais un ministre de l’Intérieur, voilà qui ne laisse pas se surprendre. On attendrait d’un tel homme, « premier flic de France », qu’il se scandalise plutôt du flot de migrants qui font des selfies en passant nos frontières. Ça n’est apparemment pas le cas : les passeurs de migrants ont droit à tous les égards médiatiques. Les sentinelles symboliques au contraire qui veillent à nos frontières sont le seul danger. Ainsi ce 26 janvier Darmanin annonçait-il manu policiari, fort de ses pouvoirs de censure administrative, qu’il n’hésiterait pas à dissoudre Génération identitaire. Quinze jours plus tard, le 12 février, ses services, inhabituellement diligents et efficaces, lançaient la procédure de dissolution du mouvement.

Si jamais le ministre de l’Intérieur devait parvenir à ses fins, ce n’est pas seulement Génération identitaire qui serait dissoute, mais bel et bien notre identité. Car c’est de cela qu’il s’agit. La dissolution, c’est ce qui nous menace tous : dissolution de la France, dissolution de l’Europe, dissolution de notre être même. Ainsi l’exigerait le destin liquide des identités solides. La dissolution, c’est l’épée de Damoclès suspendue sur tous les courants identitaires. Interdit de revendiquer une identité autre que celle de l’état civil. Nouvel avatar de la « cancel culture », cette fois-ci portée au plus niveau de l’État : nous effacer, nous bannir, nous dissoudre dans le Grand Tout diversitaire.

Nous ou les « z’autres » ?

Pourquoi frapper Génération identitaire ? Parce que c’est frapper l’identité au cœur. Génération identitaire s’est imposée depuis des années comme l’organisation la plus dynamique, la plus structurée, la plus imaginative, la seule susceptible de rivaliser en termes d’efficacité avec nos adversaires, dans la défense de nos identités menacées. L’attaquer, c’est attaquer notre avant-garde militante ; c’est accélérer le mouvement de dissolution. La dissolution est un processus physico-historique par lequel une identité millénaire incorporée dans un solvant républicain doit se transformer en une formule hybride, schizo et sans-frontiériste. Tel est le devenir français et européen, à ce qu’il semble, selon notre ministre.

Alors, Darmanin pire que Castaner ? Castaner, le « Kéké de la République », prédécesseur de Darmanin place Beauvau, s’était contenté d’assurer que les manifestations « indigénistes » contre le racisme et les violences policières ne seraient pas sanctionnées, Darmanin fait mieux. Lui, il sanctionnera les indigènes que nous sommes et les organisations qui les défendent. Nous ou les « z’autres » ? Les z’autres ! La République a choisi son camp.

Darmanin a beaucoup à se faire pardonner. Carriériste furieux, certes comme la République en a toujours fabriqué treize à la douzaine, avec cependant chez lui une voracité si transparente qu’elle en devient gênante. C’est qu’il revient de loin. Le gaullisme, le bonapartisme, l’Action français, la Manif pour tous : c’est tout son passé-passif qu’il est en train de liquider. Quand un homme trahit à ce point, il éprouve toujours le besoin d’en effacer les traces.

Comment ne défendrait-on pas Génération identitaire ? Génération identitaire, c’est nous, c’est nos enfants. Intergénération identitaire !

Source Éléments cliquez ici

Quelques réactions :

• Jean-François Touzé (membre de la direction du Parti de la France)

Nos jeunes camarades de Génération Identitaire, enfermés dans un certain autisme militant, n'ont jamais fait preuve d'une grande solidarité envers les mouvements ou personnalités natios précédemment ciblés par le pouvoir. Il va pourtant de soi que notre soutien doit être total et sans réserve. La dissolution de GI serait un acte arbitraire de plus de la part d'un régime en voie accélérée de totalitarisme progressiste.

• Thomas Joly (Président du PdF)

150316182_1408765969466457_7589135653036466059_o.png

• Gilles-William Goldnadel (avocat, polémiste)

149810836_1164720250635214_7778375072437270679_n.jpg

• Marion Maréchal (ancien député)

149893599_429706461685737_5032187341994235339_o.jpg

• André Bercoff (journaliste, chroniqueur, écrivain)

150590710_429706805019036_1469868848642584544_n.jpg

• Julien Rochedy (essayiste)

150666307_429708771685506_7280764279263178430_o.jpg

21:57 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 10 février 2021

Sous l'impulsion des Lansquenets d'Europe, le site VOX-NR reprend du service

téléchargement.png

Le site Vox-NR créé au début des années 2000 par Gilbert Dawed, était, depuis quelques années, plus ou moins en sommeil. Mais, dans le cadre de la structuration des Lansquenets d'Europe dirigés par notre camarade et ami Gabriele Adinolfi, ce site est à nouveau en marche pour divulguer les prises de positions des organisations nationalistes-révolutionnaires européennes.

Le consulter cliquez ici

93550466_3003640003019705_9099893947592867840_n.jpg

13:01 Publié dans Combat nationaliste et identitaire, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 02 février 2021

Samedi 6 février, Hommage aux morts des 6 février à Paris

photo_2021-01-26_18-05-59-1140x641.jpg

Parce que nous n’oublions pas les générations passées de nationalistes qui se sont battues et sacrifiées pour que vive la France, le Cercle Franco-Hispanique organise chaque année un hommage aux morts de février (6 février 1934 – 6 février 1945).

Programme :

  •  9 H 30 : cérémonie au cimetière de Charonne (Rdv devant l’entrée située Chemin du Parc de Charonne)
  •  11 H 30 : messe solennelle
  •  13 H 00: collation

Renseignements et inscriptions : 07.81.72.58.81 ou cfh.grimaldi@free.fr

11:34 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Samedi 6 février, galette des rois de la Ligue du Midi à Nîmes

image003.jpg

Ligue du Midi cliquez ici

11:32 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 28 janvier 2021

Yvan Benedetti placé en garde à vue sur plainte des antifas de l’émission Quotidien

Yvan-benedetti.jpg

Un communiqué du CLAN :

Depuis  mardi 26 janvier 2021, le chef des Nationalistes et directeur de Jeune Nation, Yvan Benedetti, est en garde à vue pour « agression en bande organisée ».

Cela fait suite à la manifestation anti PMA d’octobre 2019, au cours de laquelle les antifas du Quotidienavaient été remis à leur place par des militants nationalistes.

Pour témoigner votre soutien à Yvan Benedetti vous pouvez, lui écrire un message à l’adresse courriel du CLAN (association.clan@gmail.com), ou bien participer aux frais d’avocats et de justice en faisant un don :

  • sur paypal (paypal.me/assoclan)
  • ou par courrier à l’adresse suivante : CLAN, 38 RUE DUNOIS, 75647 PARIS CEDEX 13.

Au-delà de l’indignation, il y a l’action !

Plus d'informations : Jeune nation cliquez là

14:40 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 26 janvier 2021

SIGNEZ LA PÉTITION CONTRE LA DISSOLUTION DE GÉNÉRATION IDENTITAIRE

thumb.large.2021_01_26_15_25_18.jpg

Ce mardi 26 janvier, Gérald Darmanin a annoncé qu’il allait « étudier la dissolution de Génération Identitaire ».

Cette déclaration fait suite à l’action menée dans les Pyrénées par les jeunes identitaires qui ont mis en place des équipes de surveillance pour aider les forces de l’ordre à sécuriser nos frontières.

Une opération parfaitement légale qui n'a fait l'objet d'aucune poursuite.

De quoi s'agit-il ?

Le 5 janvier 2021, les autorités avaient soi-disant fermé le Col du Portillon, à la frontière franco-espagnole, pour risque « migratoire et terroriste ». Génération Identitaire a voulu s’en assurer… et a pu vérifier que ce n’était pas le cas. De toute évidence, le ministre de l’Intérieur ne supporte pas que sa pseudo-fermeté s'avère être une nouvelle fois de l’esbroufe.

Pendant que Gérald Darmanin manifeste sa volonté d’interdire Génération Identitaire, rappelons que sur les 132 mosquées islamistes recensées en France, son ministère n’en a fermé que 9.

Alors que la France est confrontée à un risque d’attentat djihadiste sans précédent, la priorité est de lutter contre l’islamisme, pas de persécuter ceux qui le combattent.

Dénonçons la mascarade politicienne de ce gouvernement qui veut dissoudre une association parfaitement légale pour dissimuler ses échecs dans tous les domaines.

Pour signer la pétition cliquez ici

19:05 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

dimanche, 17 janvier 2021

Mineurs Migrants Isolés : Olivier Roudier aborde avec sérénité son procès en appel dans l’affaire du RAIH

maxresdefault.jpg

Communiqué de la Ligue du Midi :

On se souvient qu’en 2017, le département de l’Hérault avait décidé d’attribuer une subvention, de 116.000 € à l’association RAIH (Réseau d’Accueil des mineurs migrants Isolés de l’Hérault), pour son fonctionnement interne, ces migrants qui, comme le dénonçait Olivier Roudier (porte-parole de la ligue), agressaient, volaient et dépouillaient, à la nuit tombée, la population montpelliéraine.

Depuis quelques mois la rumeur courrait dans les travées, de l’Assemblée Départementale et quelques conseillers courageux n’hésitaient pas à étaler des chiffres astronomiques de 50 à 80 000 euros par tête de migrants et par an, ce qui représentait au final, - pour 600 à 800 bénéficiaires -, la bagatelle de 30 à 60 millions par an pour les contribuables du Clapas

La Ligue du Midi dénonçait évidemment l’attribution de ces subventions, réclamait un audit pour vérifier si l’obligation d’insertion sociale et professionnelle avait été respectée et s’interrogeait sur la pertinence d’accorder à la même association la détermination de l’âge de ces « jeunes » et des subventions qui augmentent en fonction de leur nombre.

Aucune réponse n’étant apportée aux contribuables, la Ligue du Midi en tant que lanceur d’alerte décidait de se rendre sur place afin de demander des éclaircissements à la présidente et au directeur du RAIH. Dans le même temps la Ligue demandait au président Mesquida, s’il était avéré qu’un chef de projet de l’association « un toit pour apprendre » allait être embauché avec un salaire de 7.800 euros/mois. (aucune réponse à ce jour)

Ce happening semblable plus à une farce de potache qu’à une activité politique, aux cris de « coucou c’est la Ligue du Midi » durait une dizaine de minutes, et se déroulait sans violence avec comme slogans « rendez l’argent », « pas de subvention pour financer l’invasion »… Mais c’en était trop pour la gauche fétide (du PS aux anarchistes) qui hurlait à la mort et au resurgissement des heures les plus sombres de notre histoire…

Comme dans une machine bien huilée, le président Mesquida déposait plainte pour « dégradation en réunion », le RAIH, y rajoutait une plainte en « incitation à la haine raciale », puisque on « aurait vu dans les yeux du meneur un regard contenant comme un appel à la haine » (La connerie n’a pas de limite). Quoi qu’il en soit, la Ligue, en tant que personne morale n’était pas poursuivie.

Evidemment on mettait les deux meneurs de la Ligue du Midi en Garde à vue, et un fonctionnaire de police  « zélé » en profitait pour broyer le doigt de Richard Roudier (21 jours d’ITT), président de la Ligue dans une lourde porte de fer dans les sous-sol du Palais de justice (Cette affaire dans l’affaire, au bout de plus de trois ans, de « sur place », vient de redémarrer puisqu’un juge d’instruction vient enfin d’être nommé. C’est marrant de savoir que quand Roudier porte plainte les dossiers disparaissent comme par enchantement-.

L’affaire se dégonflait et le boomerang se mettait en route : le président du Conseil départemental retirait sa plainte en douce, l’incitation à la haine raciale n’était pas retenue par le parquet et l’un des deux prévenus était relaxé tandis que l’autre écopait d’un mois de prison ferme (ce qui est quand même cher payé pour 2 tasses à café cachées sous un torchon à carreau et tombées accidentellement).  

On apprenait quelques mois plus tard que le RAIH annonçait qu’il devait stopper ses activités : en cause la division par trois des subventions accordées par le département de l’Hérault qui jugeait cette structure « trop partisane ». L’Assemblée Départementale reprochait en effet au RAIH son « manque de neutralité notamment dans sa mission d’évaluation de l’âge des jeunes migrants ». L’association RAIH aurait déclaré comme mineurs 80% des individus testés, un chiffre qui serait largement au-dessus des chiffres nationaux et même d’une autre association similaire dans l’Hérault.

La RAIH a donc déposé son bilan, ce qui a débouché sur une procédure de redressement judiciaire et qui vient d’être transformée il y a quelques mois en liquidation de biens ! Fin du film… Ce qui tend à prouver qu’il ne faut pas réveiller un identitaire qui dort. La partie civile (à l’origine des poursuites judiciaires) devrait donc être absente, ce qui devrait concourir à la fluidité des débats.

Quant au conflit d’intérêt, au détriment du contribuable dans lequel semble être empêtré le RAIH, qu’un magistrat pourrait qualifier d’escroquerie, il semble que le Président du Conseil départemental lui en ait fait grâce. En tout cas il s’est bien gardé de déposer plainte ou même, à notre connaissance, de demander un audit ou une enquête administrative… Le contribuable héraultais est donc bien assuré de demeurer un « cochon de payant ».

C’est donc sereinement et plein d’espoir, que notre camarade Olivier Roudier comparaitra ce mardi 19 janvier à 14h00 devant la Cour d’appel à Montpellier, rue Foch.

D’abord, parce que les juristes de la Ligue avaient relevé un certain nombre d’incohérences de procédure dans l’enquête qui conduisit au procès en première instance et auxquelles il avait été répondu superficiellement à l’époque. Olivier souhaite que tous ces points soient approfondis en appel.

Ensuite, hasard du calendrier et toutes proportions gardées, c’est le télescopage de l’affaire du RAIH avec celle dite de « Wikileaks » qui a porté sur la scène internationale la question des « lanceurs d’alerte ». On sait que Julian Assange vient d’obtenir une première victoire en obtenant des autorités judiciaires britanniques un refus d’extradition vers les Etats-Unis.

Un présage ?

Ligue du Midi cliquez ici

11:41 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 16 janvier 2021

Ce samedi 16 janvier à Caen :

139737215_3538462129595353_5769712224740902738_o.jpg

Plus d'informations cliquez ici

00:07 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 09 janvier 2021

Le Parti de la France, avec Alexandre Simonnot, était présent samedi après-midi à la manifestation contre la dictature sanitaire à Paris

137500587_394979431785425_5088994167253677314_o.jpg

Alexandre Simonnot, accompagné de militants parisiens du Parti de la France, était présent ce samedi à Paris au rassemblement contre la folie sanitaire organisé par les Patriotes de Florian Philippot.
 
Toutes les initiatives visant à combattre la dictature sanitaire inepte qui est mise en place par nos gouvernants doivent être soutenues et encouragées.

136983138_394979371785431_1884492610392672119_o.jpg

20:51 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 05 janvier 2021

Samedi 16 janvier : Paris rend hommage à Sainte Geneviève

136395035_1345397685824590_955038890267726069_n.jpg

23:52 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 23 décembre 2020

Angers : les jeunes nationalistes dénoncent les effets de la politique libérale du pouvoir macronien

132329014_241610080700444_2052223069092401201_n.jpg

13:03 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

dimanche, 15 novembre 2020

Parution du nouveau numéro de la Lettre du Cercle franco-hispanique qui change d'adresse...

falange.png

Nos amis du Cercle Franco-Hispanique (CFH), présidé par Hélène Grimaldi, viennent de faire paraître le 107e numéro de leur bulletin « La Lettre des Amitiés Franco-Espagnoles » !

Sommaire :

  • Editorial d’Hélène Grimaldi
  • A propos de Juan Carlos
  • En Espagne : L’Espagne sous le joug des socialocommunistes ; « Dehors les communistes », « Arriba Espana » ; La « mauvaise mémoire » et l’Église ; Après l’exhumation, la spoliation ; Une ingénieuse amitié franco-espagnole ; Podemos accumule les scandales ; Manuel Andrino : « Toute cette merde séparatiste »
  • Dossier : 1212 : La Navas de Tolosa, victoire décisive de la Reconquista
  • Brèves
  • Semper Fidelis
  • En France

Cotisations :

  • Membre actif : 25 €
  • Membre bienfaiteur : 60 € et plus
  • Etudiants et amis en difficulté : 15 €

Chèque à l’ordre de Cercle franco-hispanique à adresser à la nouvelle adresse du CFH :

Cercle Franco-Hipanique, BP 17-24 Théâtre, 0800 CHARLEVILLE-MEZIERES

Pour tous tenseignements : cfh.grimaldi@free.fr

 
Il en reste quelques exemplaires :

2659760778.jpg

 
En juin 2003, le Cercle franco-hispanique organisait à Paris un colloque à l'occasion du centième anniversaire de la naissance de José Antonio Primo de Rivera, fondateur de la Phalange espagnole.
 
Les actes de ce colloque ont été publiés, d'abord aux Editions Dualpha, puis en 2013 par Synthèse nationale. Pour mieux connaître la vie et l'oeuvre de José Antonio vous pouvez vous procurer ce livre (160 pages, 18 euros + 5 euros de port) en cliquant ici

11:48 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 09 novembre 2020

A l'occasion du 11 novembre, Vincent Vauclin, président du MND, s'adresse aux Français

VAUCLIN V.jpg

19:01 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 06 novembre 2020

Mercredi 11 novembre : une réunion avec Yvan Benedetti en Haute-Loire

IMG_20201010_202131_202.jpg

12:02 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 30 octobre 2020

Jeudi soir des centaines de jeunes niçois, patriotes, identitaires, nationalistes ont manifesté dans la ville contre l'islamisation et le terrorisme

hommage-attentat-nice.jpg

16:19 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

dimanche, 11 octobre 2020

Réunions d'Yvan Benedetti dans le Sud-Ouest

IMG_20201006_122654_604.jpg

IMG_20201006_122658_531.jpg

10:18 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 22 septembre 2020

Bordeaux, samedi 24 octobre : conférence de Thomas Joly sur les "climato-tarés"

120031064_319905945959441_101940566625790290_o.jpg

Région lyonnaise, samedi 17 octobre : Rencontre du Pays réel avec Valérie Laupies

119892685_3291818847532801_4214318961040972916_o.jpg

samedi, 19 septembre 2020

Le Parti de la France vient de publier ses propositions

119864138_1288086434867745_1838176757854390989_o.jpg

Lire le projet cliquez ici

19:14 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

RAPPEL : samedi 19 septembre à Paris, l'Institut Iliade organise son colloque annuel

89975688_1263635610500560_8215384156406808576_o.png

En savoir plus cliquez ici

116435076_1373267919537328_7502800033631858514_o.jpg

118652647_1398252100372243_5587156425137439395_o.jpg

01:05 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |