Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 23 janvier 2019

Thomas Joly en Bretagne le dimanche 3 février

50837204_10211979369819334_7610133448044314624_n.jpg

00:26 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Faut-il participer au débat national ?

Grand-debat-national-Macron-se-dit-ouvert-a-des-amenagements-sur-la-limitation-a-80-km-h.jpg

Franck Timmermans,  

membre du Bureau politique du Parti de la France

Faut-il participer au fameux débat national et aborder les sujets évoqués dans les 82 questions « suggérées » aux participants ? Mélenchon a répondu NON au motif que selon lui les dès seraient pipés. Sans doute ! Et nous savons qu’il s’agit là d’abord d’une opération politicienne destinée à relancer Macron.

Mais il y a débat et donc prises de parole et la politique de la chaise vide est tout sauf politique précisément. Aussi, le Parti de la France recommande à ses adhérents et militants de participer aux réunions à titre individuel afin de tout faire pour réorienter les débats sur les vrais sujets majeurs qui engagent l’avenir du Pays. Nous savons que les media font tout pour occulter les thèmes identitaires et pour imposer l’image revendicative exclusivement sociale qu’incarneraient les Gilets Jaunes. C’est évidemment faux même si la mode syndicalo-médiatique impose le slogan « payer – et toucher + » qui ressemble plus à une devise de clients fidèles de la prostitution.

Dans la réalité, les prises de paroles seront articulées autour des 82 questions posées, ce qui traduit d’ailleurs une volonté confiscatoire du Pouvoir puisque immigration, dette publique, échelle des peines, drogue, corruption, enseignement, santé, sont à peine abordés quand ce n’est pas « oubliés ».

  • Ainsi, vous profiterez de la question 6 liée aux économies de l’État pour précisément invoquer l’option « autre » en parlant du coût de l’immigration.Les conséquences de celui-ci dans les domaines budgétaires, financiers, sociaux, démographiques, sociétaux et sécuritaires sont considérables. Vous vous reporterez aux études excellentes de Gérard Pince (« les Français ruinés par l’immigration » 2013) et du Rapport Posokhow qui évaluait à 84 milliards d’euros le coût budgétaire et social du phénomène. Vous pourrez aussi rappeler que le sujet avait déjà alerté des spécialistes reconnus comme Pierre Milloz il y a 30 ans et que la politique de l’autruche ne date donc pas d’hier ! Si les Français sont aujourd’hui plus alarmés par leur précarité sociale que par l’avenir du Pays et se décident enfin à réagir, alors, pour payer moins et gagner plus, il faut trouver des solutions et celle de juguler l’immigration aura tous les avantages.
  • En réponse à la question 8, la suppression de l’AME est aussi une évidence absolue puisqu’elle favorise ouvertement les actes délictuels de clandestinité et n’aurait jamais dû être validée par le Conseil Constitutionnel. Le PDF défend le principe du Patriotisme social qui consiste à réserver les aides sociales et familiales aux citoyens français, a fortiori quand la crise s’installe ! Face à vos détracteurs, vous aurez toute facilité à rétorquer « Sinon à quoi bon servirait la nationalité française, la carte d’identité et plus largement aussi la citoyenneté européenne ??? Si nous ne sommes pas prioritaires dans notre propre Pays à l’heure où il faut sauver notre économie ou réduire la dette et le chômage, alors à quoi sert-il de naître Français, d’être estampillé Français ??? »
  • Et ce n’est pas là l’affirmation d’un égoïsme nationaliste mais la politique que mènent les autres Pays en privilégiant leurs ressortissants dans ces domaines ! Mitterrand l’a dit lui-même, « la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde ». J’ajouterais : - Et doit donc se recentrer sur celle de nos concitoyens les plus pauvres !
  • La question 3 peut aussi attirer notre attention sur la dette publique : Quelles en sont les raisons fondamentales ? Quand les précédents Présidents de la République auront-ils à répondre de leurs actes, de leurs gaspillages et gabegies ? Ils n’ont jamais été mandatés par les électeurs pour enfler la dette et c’est même en promettant le contraire qu’ils se sont fait élire ! Comment justifier que Sarkozy ait été l’un des plus dépensiers Ministre du Budget et Président de la Ve République et pour quel résultat ? N’importe quel Chef de PME serait interdit d’exercer par la Loi dans une situation similaire. Quant au budget, vous pourrez aussi vous tailler un beau succès en rappelant que l’État triche de plus en plus quand il ose intégrer dans le PIB les « richesses » induites crées par la prostitution et le trafic de drogue. Non seulement c’est immoral et inqualifiable mais pourquoi alors ne pas y intégrer le crime organisé ?
  • La question 29, relative aux procédures administratives inutiles nécessitera une concertation avec vos adhérents immergés dans la fonction publique et l’entreprise car les exemples ubuesques ne manqueront pas.
  • La question 50 sur la confiance à l’égard des Élus posera aussi un débat de fond : comment peut-on encore tolérer que les députés eux-mêmes votent leurs propres salaires et retraites créant ainsi un privilège que n’accordait pas l’ancien Régime. C’est là une pratique de caste oligarchique qui contribue grandement à la défiance du peuple. Ce serait plutôt à la Cour des Comptes d’en assumer la tâche à l’aune des valeurs d’exemplarité et de mérite que l’on attend de ces Élus.
  • La question 67 permettra d’insérer la question de la solubilité de l’Islam dans notre Pays. Ce sera la plus délicate car la plus censurée et vous fustigerez ces mosquées fondamentalistes payées par des pays étrangers et soutenues par des municipalités qui enfreignent le principe de laïcité.
  • La question 74 se borne à citer pudiquement les « incivilités » mais vous pourrez aussi vous étonner du laxisme judiciaire, rappeler que l’échelle des peines sert à punir mais aussi à dissuader propagation et récidives et que notre société est gangrenée par des mafias étrangères qui profitent de la libre circulation européenne. Le combat contre le trafic de drogue, le rétablissement de la peine capitale par injection létale pour les crimes les plus abominables avérés pourront aussi être abordés.
  • La question 79 sur la politique migratoire laisserait sans voix s’il n’était pas indispensable de faire remarque à l’auditoire que jamais les Français n’ont été consultés par référendum sur ce sujet et que ce déni est révélateur à lui seul de la démocratie confisquée qui caractérise la Ve République !
  • Enfin soyez vigilant sur la question 82 car elle tenterait certains gauchistes de relancer le droit de vote à accorder aux immigrés. Vous affirmerez sa totale inopportunité, son incompatibilité avec les urgences débattues et les risques d’émergences islamistes déguisées. Dans tous les cas : politesse, concision, sang-froid.

00:20 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 18 janvier 2019

RAPPEL Dimanche 20 janvier : marche pour la vie à Paris

Marche.jpg

En savoir plus cliquez là

18:38 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 15 janvier 2019

Quelques rendez-vous avec le Parti de la France

547239484.jpg

49899979_1496107060522771_3963487440991158272_n.jpg

ob_e9c6f0_galette-beauvais-rolinat.jpg

20:29 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Dimanche 17 mars à Rungis : Assises de la France des Gilets jaunes

AssisesGJ17-9.jpg

11:22 Publié dans Combat nationaliste et identitaire, Gilets Jaunes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 14 janvier 2019

QUEL IMAGINATIF CE GÉRALD DARMANIN...

Diapositive1 copie 5.jpg

LISEZ LA REVUE

SYNTHÈSE NATIONALE CLIQUEZ ICI

Diapositive1.jpg

16:55 Publié dans Combat nationaliste et identitaire, Gilets Jaunes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 13 janvier 2019

IL PRÉTEND S'OPPOSER AU SYSTEME : MÉLENCHON N'EST QUE SON CHIEN DE GARDE

Diapositive1 copie 4.jpg

LISEZ LA REVUE

SYNTHÈSE NATIONALE CLIQUEZ ICI

Diapositive1.jpg

20:13 Publié dans Combat nationaliste et identitaire, Gilets Jaunes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 06 janvier 2019

Réunion nationaliste à Paris le 19 janvier

IMG_20181224_161824_228-95c0e.jpg

20:37 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 28 décembre 2018

Samedi 19 janvier : Carl Lang à Castres (81)

49070738_2223418434600477_2638726034333106176_n.jpg

11:37 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 26 décembre 2018

Samedi 26 janvier : Carl Lang à Bordeaux

ob_560845_cl-bordeaux.jpg

20:12 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 21 décembre 2018

Samedi 12 janvier 2019 : Journée de la Fierté parisienne

tumblr_pjmtc02eOf1rnng97o1_500.jpg

12:34 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 15 décembre 2018

Le 30 mars prochain Civitas organise sa 3e Fête du Pays réel...

Pays-Réel-2019-730x1024.jpg

15:55 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 14 décembre 2018

Le Parti de la France va lancer une nouvelle campagne :

48350158_767069010324130_1344149829630033920_n.jpg

11:01 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 09 décembre 2018

Les Brigandes ont fait un tabac dimanche après midi à Rungis lors de la journée de Terre et peuple

unnamed1.jpg

Si l'on en croit l'applaudimètre, Les Brigandes ont donné un

grand moment de bonheur au public nombreux de Terre et peuple

Pierre Vial et la direction de Terre et peuple sont satisfaits de la Table-ronde qu'ils ont organisée ce dimanche à Rungis et ils ont bien raison.

Pourtant, compte tenu des événements qui se déroulent actuellement à Paris et en provinces, ils avaient de bonnes raisons d'être inquiets. Mais ceux-ci n'ont pas empêché le public de venir beaucoup plus nombreux que d'habitude assister à ce rendez-vous annuel. Ce d'autant plus que la journée était agrémentée par un très attendu concert du groupe fétiche de la Droite nationale, les fameuses Brigandes qui a donné devant une salle bondée et enthousiaste un concert de grande qualité. Aujourd'hui unanimement appréciées dans les milieux nationaux et identitaires, et cela malgré une mauvaise campagne de calomnies lancée par quelques esprits chagrins il y a quelques années, Les Brigandes ont fait très fort, ce dont nous pouvons tous nous féliciter... Rappelons qu'il y a trois ans, dans la même salle lors d'une Journée de Synthèse nationale cliquez là, elles se produisaient pour la première fois en région parisienne. 

Nous reviendrons dans les jours qui viennent sur cette belle journée qui marque indéniablement le grand retour de Terre et peuple sur la scène nationale...

Album-ALF-Face.jpgA propos, avez vous acheté le dernier CD des Brigandes, "Aidez la France" ? cliquez ici

22:21 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 08 décembre 2018

Dimanche 9 décembre, on se retrouve tous à Terre & peuple !

2018 12 TP.jpg

En savoir plus cliquez là

3850040618.jpg

3734855999.jpg

18:43 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Face aux calomnies de "Nord Littoral", Marie-Jeanne Vincent répond...

2308488986.jpg.png

Voici l'interview que Marie-Jeanne Vincent, Déléguée du Parti de la France pour le Calaisis, a accordé à nos amis de Riposte laïque cliquez ici 

Riposte Laïque : Vous avez été violemment prise à parti par Nord Littoral, en tant que professeur, sur la base d’une intervention que vous avez faite à Synthèse Nationale. Pourriez-vous nous expliquer les faits ?

Marie-Jeanne Vincent : Je suis intervenue le 14 octobre dernier à Rungis dans le cadre d’une table ronde sur la réinformation, aux côtés de membres de TV Libertés et de Synthèse Nationale, en tant que simple citoyenne et déléguée du Parti de la France pour le Calaisis et non en tant que professeur, ce qui est une évidence pour chacun.

Le sens de mon intervention était d’expliquer les méthodes de manipulation de l’information selon la méthode antifasciste théorisée par Willy Münzenberg*, à savoir : destruction de l’adversaire par la calomnie, le mensonge, la diffamation, l’utilisation d’idiots utiles du système et enfin l’inévitable reductio ad hitlerum. C’est cette méthode qui a été utilisée contre moi par Nord Littoral, ce qui démontre la justesse de mon analyse !

Riposte Laïque : Et donc vous avez clamé votre « tolérance pour les nazis » !

Marie-Jeanne Vincent : Lors de ma démonstration, j’indiquais que l’arme ultime de la presse aux ordres était de cataloguer son adversaire en tant que nazi. D’où ma boutade : « Bon, vous êtes nazis si vous le voulez, ça ne me dérange pas, je suis très tolérante ». Cela a naturellement fait rire la salle qui, bien entendu, a mesuré le second degré très lourd de ce propos. Cela n’a pas été le cas de la « petite main » de Nord Littoral dont l’attitude est très significative de la paranoïa de notre société où un Desproges ne pourrait plus s’exprimer et encore moins un Voltaire…

Ayant été élevée par une tante résistante, ayant enseigné l’Histoire et obtenu en 2007, avec mes élèves de lycée professionnel, un prix départemental au Concours national de la Résistance et de la Déportation sur le thème Les Justes, je ne présente aucun trouble mémoriel ou de distorsion historique.

Cela a visiblement échappé au « journaliste » qui sévit dans les colonnes de Nord Littoral dans le courage de l’anonymat. Cet anonymat est un manque de respect pour ses lecteurs et… son directeur de publication qui, ayant été dans ses jeunes années délégué du Syndicat national des journalistes, se doit de connaître les règles de déontologie. Ce qui est comique, c’est que le « non-scoop » de Nord Littoral est sorti près d’un mois après la mise en ligne de la vidéo qui avait déjà circulé sur les réseaux sociaux sans qu’elle suscite la moindre réaction ou indignation.

Riposte Laïque : On vous a également reproché de citer des auteurs comme Brasillach ou Pierre-Antoine Cousteau…

Marie-Jeanne Vincent : Dans ce pays, il est honorable de lire et d’étudier dans les manuels scolaires un Céline qui s’est terré à Sigmaringen en 1944 mais pas un Brasillach qui était le génie littéraire de sa génération. C’est ce génie que je retiens de lui et également le fait qu’il a tourné le dos à la Collaboration en quittant Je suis Partout en 1943. Brasillach a commis une grosse erreur. Il a révélé que le massacre de Katyn avait été commis par les Soviétiques ce que ne lui ont jamais pardonné les communistes au pouvoir en 1944. Des intellectuels comme Camus, Cocteau, etc. on tenté de sauver sa tête. En vain.

Pierre-Antoine Cousteau, qui lui a succédé, a poursuivi une ligne dure, nihiliste. Il a assumé son engagement, a été jugé et a purgé sa peine. Pierre-Antoine Cousteau n’a jamais travaillé avec la milice et encore moins avec la Gestapo, comme il a été écrit dans Nord Littoral. Il n’y a eu aucun témoignage à charge lors de son procès.

On peut ne pas partager le combat de P.-A. C. mais reconnaître son talent journalistique. C’est mon cas.
Vous savez, je pense qu’il faut tout lire. La vue d’un livre de Marx, Lénine ou Che Guevara ne me fait pas lever les bras (les deux !) au ciel ! Il y a toujours des idées à prendre, même chez les auteurs dont on ne partage pas les engagements. On va encore dire sans doute que je suis trop tolérante…

Riposte Laïque : Pourquoi avez-vous fait la promotion du site de réinformation Nous Sommes Partout ?

Marie-Jeanne Vincent : Les membres du collectif informel à l’origine de ce site basé en Suisse m’ont demandé d’en faire la promotion, ce que j’ai fait par sympathie. Ce site, s’il fait écho à Je suis partout, c’est bien au titre d’avant-guerre qui était un magazine culturel et politique de grande qualité. Encore une fois, il faut être particulièrement inculte en Histoire de la presse pour résumer Je suis partout à l’antisémitisme des dernières années. Il y avait dans les années trente une effervescence intellectuelle totale, provenant de tous les courants politiques, effervescence qui a totalement disparu de nos jours.

Aujourd’hui, nous vivons dans un monde formaté qui a besoin de se doter de lois comme les lois Fabius-Gayssot pour encadrer la liberté d’expression et qui, bien entendu, ne sont nullement éducatives. En tant qu’enseignante, je crois plus aux vertus de l’éducation qu’à celles de la répression. Soyons clairs. C’est par l’éducation que l’on forme des citoyens avertis, capables de faire face aux fanatismes de tous bords et de se forger leur propre intellect. La vague d’attentats que nous avons connue en France démontre que l’arsenal juridique existant n’a servi à rien et ne sert toujours à rien. Si nous sommes tombés si bas, c’est que notre société est socialement minée, intellectuellement plombée, foncièrement divisée, d’où le sens de mon engagement politique. Croire c’est Oser ; Oser c’est Croire. Avec nos militants, Nous Osons, Nous Croyons.

Riposte Laïque : J’imagine que l’on doit clamer que vous avez une rancune contre Nord Littoral !

Marie-Jeanne Vincent : Je n’ai de rancune envers personne. Je suis farouchement attachée à la liberté de la presse à condition qu’elle informe, ne déforme pas, ne diffame pas. Il me semble que ces bases du métier sont oubliées par des médias formatés qui cherchent à vendre du sensationnel plutôt que de l’information. Tout cela est le fruit d’une concentration médiatique amorcée à la Libération et qui atteint son summum ces dernières années. Dieu merci, les médias de réinformation existent. Eux ne censurent pas ni ne déforment les propos de leurs interlocuteurs. Pierre Schoendoerffer disait avec justesse : « Je crois que le souhait obscur des hommes est moins d’être libres que d’être inspirés. » Schoendoerffer était un homme d’honneur. Le combat que nous menons pour la France est inspiré. Les quolibets peuvent tomber, seul compte le compte le combat pour la Liberté et l’Honneur.

Propos recueillis par Jeanne Bourdillon

* Willi Münzenberg (né le 14 août 1889 à Erfurt et mort en 1940 à Saint-Marcellin dans le département de l’Isère) est un militant communiste allemand, cadre de l’Internationale communiste, qui établit de nombreuses associations dans le but de favoriser la cause de l’URSS. Il est l’un des propagandistes les plus influents de l’Internationale communiste exerçant une forte attraction auprès d’un certain nombre d’intellectuels occidentaux avant-guerre. Il est particulièrement connu pour sa capacité à instrumentaliser l’antifascisme au service de l’État stalinien. Münzenberg finit néanmoins par rompre avec le communisme en raison des grandes purges de Staline durant les années 1930 et meurt de manière non élucidée en 1940.

Lire aussi cliquez ici

11:34 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 04 décembre 2018

Macron ne doit pas signer le Pacte mondial des migrations imposé par l’ONU !

Pacte-mondial-immigration-non.jpg

Voici le texte proposé par une centaine de patriotes, responsables associatifs ou politiques, éditeurs ou écrivains, élus locaux... contre le Pacte de Marrakech. Il a été signé, entre autres, par Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale, et par Hugues Bouchu, Président des Amis franciliens de notre revue. Nous invitons les collaborateurs et lecteurs de Synthèse nationale à en faire autant.
 
L'appel des 100 premiers patriotes
contre le pacte de Marrakech sur les migrants
 
Les chefs d’États des pays membres de l’ONU se réuniront les 10 et 11 décembre prochain à Marrakech pour signer le Pacte mondial sur les migrations.

Approuvé avec « l’autorité morale des Nations unies », reposant sur le dogme de la liberté absolue de circuler, ce texte constituera à coup sûr une base politique et juridique qui invitera mécaniquement les pays à abattre leurs frontières pour accueillir les migrations internationales.

Ce pacte est une menace pour l’intégrité des États de ce monde qui sont appelés à renoncer ainsi aux particularismes de leurs peuples pour ne plus entraver les grands déplacements de populations présents et avenir.

République tchèque, Croatie, Bulgarie, Slovénie, Hongrie, Autriche, Estonie, Danemark, Pologne, Italie, Suisse, États-Unis, Israël, Australie... préférant privilégier la protection de leurs identités nationales, de nombreux pays ont annoncé leur décision de ne pas signer ce pacte. Prenant le contrepied de ce choix courageux, Emmanuel Macron a fait part de sa volonté d’engager la France en signant ce document, sans consulter quiconque, ni les Français, ni les corps intermédiaires de ce pays.
 
Le peuple français ne peut être dépossédé de son droit à rester lui-même. Déjà accablée par le poids d’une immigration incontrôlée, la France ne peut être liée par un texte qui mettra davantage en péril les grands équilibres ethnico-culturels de notre pays.

Emmanuel Macron - désavoué actuellement par plus de 80% des Français - a décidé d’apposer la signature de la France au bas de ce Pacte liberticide. Notre pays et plus généralement l’Europe sont en grand danger. Mobilisons-nous partout en France pour exercer une pression populaire puissante sur le chef de l’État et signons massivement la pétition qui sera transmise à l’Élysée.
 
Les 100 premiers signataires :
 
• Robert Albarèdes - Ancien maire de Gréasque • Philippe Arnon - Docteur d’Etat en droit • Alain Barnier – Patriote Vallée du Rhône • Anne Bastide - Ligue du Midi Provence, Femmes en colère • Thomas Bégué – Les Patriote Bordelais • Alain Billière - Colonel en retraite, Agen • Nathalie Bosc – Ligue du Midi, Gard • Jean-Luc Bouchereau – Patriote, Montpellier • Hugues Bouchu - Président des Amis Franciliens de Synthèse Nationale • Paule Bouvard - Ligue du Midi, Cercle des Citoyens Patriotes • Marc Boyer – Ligue du Midi, Aude • Gérard Brazon – Riposte Laïque • Françoise Briend – Ligue du Midi Provence • Renaud Camus – Ecrivain, Président du CNRE • Jean Canal - Patriote • Pierre Cassen – Fondateur de Riposte Laïque • Robert Noel Castellani - Patriote • Erick Cavaglia - Ligue du Midi Gard • André Chaleil – Ligue du Midi, Gard • Bernard Chalumeau - Alliance pour la souveraineté de la France • Georges Clément - CNRE • Jacques Clostermann - Pilote de chasse • Dan Corbet - Secrétaire de Résistance républicaine • Jacques Cordonnier - Alsace • Patrick Corréas – Patriote Landes • Daniel Cosculuella – Ecrivain Aquitaine • Paul-Marie Couteaux – Ecrivain, Angoulème • Jean- Michel Darqué - Ligue du Midi Toulouse • Gérard Deheurle - RR, Ligue du Midi, CCP, VPF Béziers • Jean Baptiste De France - Conseiller municipal de Lormont • François de Lochner - Président de la Fondation de Service politique • Alain De Peretti – Vigilance Halal • Jean Jacques Depettris – Ligue du Midi Vallée du Rhône • Roland Dicchi – Ligue du Midi Marseille • Yves Doutre – Ligue du Midi Montpellier • Maurice Droin - Patriote • Laurent Droit – Ancien militaire, Riposte Laïque • Josette Duboe – Ligue du Midi Montpellier • Alain Dubos – Ecrivain, Médecin • Bernard Dupland – Economiste, Ardèche • Robert Dupin – Patriote Occitanie • François Galvaire « Batdaf » – You tubeur • François Gaubert – Général CR • Jacques Ghedin - Trésorier de Résistance républicaine • Philippe Gibelin - Président Nationalité-Citoyenneté-Identité • Dominique Gillet – Patriote, Ligue du Midi Pays Basque • Jacques Guillemain - Ancien officier de l’armée de l’air. • Roland Hélie – Directeur de Synthèse nationale • Véronique Hervouet - Essayiste, vice-présidente du SIEL • Bertrand Hesquet - Patriote bordelais • Pascal Hilout, né Mohamed – Apostat de l’Islam, Riposte Laïque • Yolande Houlès – Ligue du Midi Béziers • Sébastien Jallamion – Ancien Policier • Patrick Jardin – Patriote, père de Nathalie • François Jay – Les Patriotes bordelais • Patrick Junca – Patriote, Bourgogne • Albert Kaufman – Patriote, Musicien, Agde • Michel Kurz – Patriote, Ligue du Midi • Jean Lafitte - Chevalier de la Légion d’honneur, Commissaire colonel de l’Armée de l’Air en retraite • Bruno Lafourcade - Ecrivain • Gilles Laigre – Patriote Occitanie •Michaël Lasjunie - Entrepreneur textile • Myriam Lecharlier – Ligue du Midi Béziers • Jean Yves Le Gallou - Polémia • Dominique Lescure - Administrateur Bloc Identitaire • Ivy Leseigneur – Ligue du Midi Hérault • Frédéric Lizé – Ligue du Midi Béziers • Geneviève Lods-Mellet – Ligue du Midi Gard • Yves Maillard - Capitaine de vaisseau honoraire • Régis Maitre – Ligue du Midi Montpellier • Patricia Margand – Conseil en communication • Philippe Martel - CNRE • Antoine Martinez – Général CR • Marcel Meyer - Membre du CNRE, Ploëzal • Nicole Mina - Conseillère régionale Rassemblement national • Jean Bernard Molles – Conseil en communication • Loïc Morell – Conseil en communication • Stéphan Mourard – Patriote Provence • Véronique Naudé – Ligue du Midi Ariège • Claire Navarro - Administrateur Cercle algérianiste Rhône-Ardèche • Karim Ouchikh - Président du SIEL • Flavien Pfeiffer – animateur sportif, patriote • Martine Pincemin – Patriote CNRE • Christian Piquemal – Président CCP • Daniel Pollett – Ligue du Midi, Résistance Républicaine Cévennes • Félix Robert - Patriote libournais • Nicolas Robert – Patriote, Montpellier • Gregory Roose – CNRE, ré information • Olivier Roudier - Porte-Parole Ligue du Midi • Richard Roudier – Président de la Ligue du Midi • Guy Sebag – Avocat à la cour retraité, Président de Riposte Laïque • Jacques Soulis - Patriote, Poitiers • Christine Tasin – Présidente Résistance Républicaine • Jean Théron - Vice-Président de Résistance républicaine • Jean Louis Trainar - Minurne • Evelyne Tschirhart - écrivain. • Sybil Vergnes - Présidente Entraide et Solidarité • Maryvonne Villard – Femmes en Colère • Jordi Vives - Journaliste de ré information • Alain Wagner – Essayiste 
  
Deuxième liste de signataires de l’appel :
 
• Sieghilde Adam – Responsable des ventes • Colonia Agripinensis - Rédacteur de Résistance républicaine • Corinne Bardou – Conseillère régionale RN Occitanie • Pierre Berson – Patriote, Villeréal • Jean Claude Blanchard - Conseiller régional RN, conseiller municipal de Saint-Nazaire • Sylvia Bourdon - Chef d'entreprise • Jean-Yves Briend – Ligue du Midi Provence • Christophe Bugeau – Patriote, Bordeaux • Paul Delorme – Ligue du Midi Vallée du Rhône • Raphaël Delpard - Patriote • Jean Claude Faffa – Ligue du Midi Périgord • Jérémy Fontaine – Technicien sanitaire social • Bernard Gay – Patriote, Arcachon • Olivier Gillot – Ligue du Midi Gironde, viticulteur • Enzo Giornale – Citoyen de Provence • Michel Hospital – Vétérinaire, Conseiller municipal Marmande • André Jahan – Ligue du Midi Hérault • Nicolas Lacave - CNRE • Christian Lesur – Patriote Gard • Jean Louis Levoux – Patriote, Ligue du Midi • Henri Lods-Mellet – Ligue du Midi Gard • Serge Lopez – Technicien Bâtiment • Cédric Mabille – Ligue du Midi Hérault • Jean Miclot – Patriote Gard • Jean Ninot – Patriote Occitanie • Lucien Samir Oulahbib - Auteur, enseignant • Lalanne Michel Pastor - Médaillé Patriote de France • Cécile Peyridieux – Ligue du Midi Hérault • Bojo Pinek – Patriote, Ligue du Midi • Thierry Puech – Patriote, Montpellier • Philippe Randa - Editeur • Edmond Richter - Psychothérapeute • Yohann Rimokh - Avocat • Francis Rognon – Ligue du Midi Lyon • Guy Rolland – Ecrivain, Occitanie • Jean Paul Saint Marc - Enseignant à la retraite • Pierre Saladin – Patriote Vallée du Rhône • Michel Salanon – Chroniqueur « le Phare fouilleur » • Albert Salon - Ancien ambassadeur, docteur d’État ès lettres • Jean Baptiste Santamaria - Philosophe • Anne-Marie Schaapman – Ligue du Midi, Alès • Ann Seban – Ligue du Midi Gard • Luc Sommeyre – Occitanie, ré information • Thierry Vincent – Patriote Occitanie • Vincent Vidal – Responsable SIEL Provence • Hildegard von Hessen Am Rhein - Rédacteur de Dreuz
 
Le texte du pacte que Macron veut signer cliquez ici
 
Vous voulez signer cet appel, envoyez vos coordonnées avec la mention "Je soutiens l'appel contre le Pacte mondial de l'ONU sur les migrations" à : 
 
synthesenationale@club-internet.fr
 
Votre réponse sera transmise aux organisateurs.

00:24 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 02 décembre 2018

NON, LES NATIONALISTES N'ÉTAIENT PAS LÀ POUR CASSER... ILS ÉTAIENT DANS LES MANIFS POUR AIGUILLER LA RÉVOLTE POPULAIRE.

13654261e7bb4fe90346ff81db9c8b37-gilets-jaunes-castaner-pret-decreter-l-etat-d-urgence.jpg

Une fois de plus, comme samedi de la semaine dernière, le sinistre ministricule Castaner a piteusement essayé hier de mettre sur le dos de "l'ultra droite" les scènes de violences qui ont émaillé les manifestations de Gilets jaunes. Il s'agit là d'une véritable imposture.

La tarte à la crème du "complot d'extrême droite", maintes fois servie par les cénacles de paranos incapables qui depuis des décennies servent de "gouvernements" à la France et relayée par la presse aux ordres, ne fait plus son effet escompté. Castaner a beau essayer de la remettre sur la table, plus personne n'est dupe.

Le 24 novembre, sur les 140 interpelés, n'en déplaise au pouvoir chancelant, aucun n'était fiché "extrême droite". Samedi 1er décembre, ceux qui ont saccagé en toute impunité et devant les caméras de télévision l'Arc de Triomphe ou brûlé des voitures dans Paris n'étaient pas des nationalistes. C'était, d'une part, les supplétifs d'ultra gauche du ministère de l'Intérieur envoyés par Castaner et sa clique pour discréditer le soulèvement populaire et, d'autre part, les bandes ethniques venues en découdre et, éventuellement, "faire leurs provisions" à moindre frais. Assez de mensonges, le jour approche où ces tristes sires devront enfin rendre des comptes.

L'extrême gauche mélanchoniste et son excroissance intitulée "antifa" ne sont que les petits domestiques serviles du Parti de la Finance mondialisée incarné par Macron, Castaner et consort... Ils sont là pour exécuter les basses œuvres que leur commandent leurs maîtres. Rien de tel qu'un gauchiste internationaliste pour servir les intérêts d'un financier mondialiste. Cette mascarade a assez durée...

Seul le gouvernement porte la responsabilité des événements :

• En conduisant le peuple français à la précarité en multipliant les taxes et les vexations, il a suscité la juste et saine colère des Gilets jaunes. Et lorsque l'on tabasse son peuple, il ne faut pas s'étonner que celui-ci réagisse parfois de manière violente. Cela, Macron ne l'a visiblement pas appris à l'école (fut-elle de la république)...

• En ayant laissé se développer une immigration incontrôlée engendrant dans les banlieues des bandes de racailles semi-sauvages qui font régner la terreur et qui sont complètement dépourvues de toute éducation, il ne faut pas s'étonner que celles-ci viennent saccager les villes et piller les magasins...

• En envoyant ses sbires gauchistes provoquer des débordements, le pouvoir joue aux apprentis sorciers... Avec de telles sottises, il ne faut pas s'étonner si l'on se retrouve dans une situation qualifiée "d'insurrectionnelle".

Et les nationalistes dans tout cela ?

Conscients de leur rôle d'aiguilleurs du peuple, les nationalistes étaient bien-sûr présents hier, à Paris comme dans plusieurs villes de province, pour expliquer au Gilets jaunes que, au-delà de leur légitime révolte, c'est une véritable révolution qu'il faut préparer. Une révolution nationale, sociale, populaire et identitaire... Au-delà du combat contre le fiscalisme, il faut informer les Français que le gouvernement veut nous imposer le grand remplacement. D'un côté on étrangle les Français, de l'autre on laisse la France  recevoir des populations venues de partout. Dernier exemple : le gouvernement s'apprête, en toute discrétion (à croire que les émeutes tombent à pic pour faire passer la pilule), à ratifier, les 10 et 11 décembre prochains à Marrakech le pacte de l'ONU sur les migrants qui légitimera une immigration encore plus massive vers l'Europe.

Synthèse nationale a publié un tract cliquez là qui a été abondamment distribué dans les cortèges (et qui le sera à nouveau dans les prochains) pour expliquer aux manifestants le soutien que les nationalistes apportent à leur action. L'accueil enthousiaste que nous ont réservés les Gilets jaunes montre que ceux-ci ont pris conscience du véritable combat qu'il faut mener. Nous n'en sommes plus au stade des négociations ou des compromis. Le Système est au bout du rouleau. Il n'y a plus rien à attendre. Il faut une véritable rupture avec les dogmes qui sont ceux des politicards, de gauche comme "de droite", qui se partagent depuis trop longtemps le pouvoir. Il faut que notre pays retrouve son indépendance vis à vis des conglomérats multinationaux, il faut une politique au service de la France et des Français d'abord. 

Roland Hélie

Directeur de Synthèse nationale

Le tract distribué ce samedi  dans les manifs cliquez ici 

samedi, 01 décembre 2018

ATTENTION, BFM CHERCHE À VOUS MANIPULER

47180750_1086147601566884_1134906912823836672_n.jpg

ATTENTION : BFM Macron ment en parlant de profanation de la Tombe du Soldat Inconnu. Les Gilets Jaunes ont organisé un périmètre de sécurité AUTOUR avec des barrières prises un peu partout. Les médias sont prêts à TOUT pour servir le pouvoir, VIGILANCE !

13:01 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 30 novembre 2018

Samedi 1er décembre, partout en France

tumblr_piyhvttCdA1rnng97o1_540.jpg

15:12 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 29 novembre 2018

Le Bastion social soutient la mobilisation populaire de samedi prochain

47203283_1623812881097708_6389221507335192576_n.jpg

Communiqué du Bastion social :

N'en déplaise aux énarques qui nous gouvernent, ni les tentatives d'instrumentalisation par de prétendues "délégations officielles des gilets jaunes" ne représentant rien ni personne d'autre que ceux qui les composent, ni les quelques miettes de festin jettées ne suffiront à apaiser la colère du peuple français et à enrayer le mouvement de protestation -ou plutôt de révolte- en cours comme elles suffisent généralement à stopper les mobilisations encadrées par des organisations syndicales à la botte d'intérêts étrangers à ceux de notre peuple.

Les Français n'ont besoin de personne pour parler à leur place et n'ont que faire de vos concessions qui ne sont que l'arbre cachant la forêt. Samedi, tous à Paris.

09:05 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Réunion de la Dissidence française samedi prochain à Paris

46855694_10217467690785512_397159774799527936_n.jpg

08:53 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 24 novembre 2018

SAMEDI 1er DÉCEMBRE À PARIS : HOMMAGE À JOSE ANTONIO ET AU GÉNÉRAL FRANCO

Diapositive1.jpg

08:30 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 16 novembre 2018

Samedi 1er décembre : assemblée annuelle de la Dissidence française à Paris

46412672_1951205091600843_3266002060838961152_n.jpg

17:41 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 14 novembre 2018

Le Bastion social mobilise pour samedi prochain

tumblr_pi6h1qTmdK1rnng97o1_1280.jpg

Un communiqué du Bastion social :

Après avoir incité les Français pendant des années à s'équiper de moteurs diesels, le gouvernement prévoit de nouvelles augmentations successives des taxes sur le carburant dont plus de 60% du prix est déjà constitué de taxes.

Comment ne pas s'indigner de cet énième matraquage fiscal quand, dans le même temps, le budget alloué en 2019 à l'asile et l'immigration augmente de 14% et quand les propositions d'ordre écologique du gouvernement se cantonnent à rançonner un peu plus les maigres économies des Français ?

Insurgeons-nous contre ce gouvernement anti-national. Le 17 novembre, le Bastion Social soutiendra toutes initiatives citoyennes visant à exprimer le mécontentement du peuple et, descendra, lui aussi, dans la rue.

 

21:37 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 13 novembre 2018

La Marche pour la Reconquête de samedi dernier à Paris

46058314_10217358016363720_2742865663977586688_n.jpg

Communiqué de la Dissidence Française

Samedi dernier, 10 novembre, la Dissidence Française organisait la Marche de la Reconquête, une grande manifestation unitaire contre l’immigration massive et pour l’application immédiate de la préférence nationale.

Le cortège s’est élancé de la Place de la Bourse vers 15h pour rejoindre la Place des Victoires où Vincent Vauclin (Dissidence Française) et Roland Hélie (Synthèse Nationale) ont prononcé des discours offensifs contre le mondialisme libéral et le Grand Remplacement.

Rassemblant près de 150 participants (...), cette manifestation fut un franc succès malgré une météo capricieuse et les provocations de quelques activistes d’extrême-gauche.

Nous remercions l’ensemble des participants qui ont fait le déplacement, ainsi que les organisations qui ont répondu à notre appel au rassemblement.

Pour la France et les Français d’abord !

46084361_10217358015683703_7764942292938391552_n.jpg

46079715_10217358009083538_8135145689052086272_n.jpg

Lire aussi cliquez ici

18:00 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 12 novembre 2018

À Nîmes, l'Action française a honoré ses morts de la Grande Guerre

46002467_383334545540860_4968710410472521728_n.png

Information de l'Action française :

"Heureux ceux qui sont morts dans une juste guerre ! Heureux les épis mûrs et les blés moissonnés ! "

Charles Péguy, Ève, 1914

A Nîmes, devant le seul monument érigé en mémoire des soldats d'AF, l'Action Française rendait hommage aux combattants d'AF et camelots du roi tombés lors de la Grande Guerre et évoquait l'action de celui qui était alors le Général Pétain, dont la République, fidèle à sa tradition de falsification de l'histoire, ne cesse de salir.
Honneur à ceux qui ont marché avant nous sur le chemin du nationalisme intégral, à tous ceux-là nous répondons : Présents !

11:25 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 10 novembre 2018

La "Marche pour la reconquête" organisée par la Dissidence française s'est déroulée samedi après-midi à Paris

45809489_505201163334661_230047605244035072_n.jpg

Annoncée par Vincent Vauclin, Président de la Dissidence française, le dimanche 14 octobre dernier lors de la Journée de Synthèse nationale à Rungis cliquez ici, la première « Marche pour la reconquête » s’est déroulée sans incident samedi après-midi à Paris.

Malgré la présence pathétique d’une poignée de provocateurs « antifascistes » aux abords de la place de la Bourse, les patriotes se sont retrouvés dans le calme et la bonne humeur autour des nombreux drapeaux et calicots des mouvements appelant à participer à cette manifestation (la Dissidence française bien sûr, mais aussi Terre & peuple, le PNF, ainsi qu'une délégation de nos amis belges de Nation...). Il faut dire que les forces de police étaient présentes en nombre. Le cortège se dirigea ensuite vers la Place des Victoires (tout un symbole).

C’est donc aux pieds de la statue de Louis XIV que prirent successivement la parole Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale, puis Vincent Vauclin qui appela à la création d’un vaste Front unitaire de lutte contre le mondialisme.

Félicitons la Dissidence française pour cette initiative combattante.

S.N.

Les interventions de Roland Hélie et de Vincent Vauclin :

 

 

46035877_1944049745649711_5687088173704806400_n.jpg

20:54 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Quand "Nord Littoral" se conduit en délateur contre la résistance patriotique...

image2.jpg

Le "une" de Nord Littoral d'aujourd'hui

image1.jpg

L'article digne du site gauchiste La Horde...

Le journal Nord Littoral, sévissant dans la région de Calais, vient, dans son édition d'aujourd'hui ainsi que sur son site cliquez là, de prouver une fois de plus sa servilité à l'égard du Système en calomniant notre amie Marie-Jeanne Vincent, courageuse militante de la résistance nationale et identitaire locale, déléguée du Parti de la France pour le Calaisis, suite à sa brillante intervention lors de notre 12e Journée de Synthèse nationale du dimanche 14 octobre dernier à Rungis cliquez ici.

En effet, dans son discours, Marie-Jeanne, se référant à une étude réalisée par le site "Nous sommes partout" cliquez là en collaboration avec le journal Présent, avait dénoncé avec brio les méthodes utilisées par les petits domestiques de la finance mondiale que sont les "antifascistes" pour insulter les forces patriotiques. Méthodes liberticides directement inspirées, soit dit en passant, de celles utilisées par les bolcheviques en URSS dans les années 1930. Ainsi, le site intitulé La Horde, créé selon cette étude par des gens proches du quotidien Le Monde, est devenu un étalon en matière de délation. En le lisant, on comprend mieux pourquoi des excités obsessionnels style Méric ont agressé en juin 1973 avec la violence que l'on sait (cf. le remarquable numéro hors-série de Présent consacré à cette affaire actuellement en vente dans les kiosques cliquez là) des jeunes patriotes à Paris.

Mais, revenons aux délires du jour de Nord Littoral. Toujours à l'affut du moindre prétexte pour déceler en chacun les germes de "la bête immonde", le journaliste, si l'on peut appeler cela un journaliste, s'est donné des frissons en disséquant le discours de Marie-Jeanne Vincent. Il suffit d'avoir écouté cette intervention pour faire la comparaison avec les divagations du plumitif. Comme le rappelait notre directeur, Roland Hélie, dans un entretien sur la chaine TV Libertés (cliquez là) il y a quelques semaines, si on dit "J'aime la France", ces gens là comprennent "Je suis nazi" (ou "Je suis fasciste")... Ils n'entendent que ce qu'ils veulent entendre. Il leur suffit de retirer trois mots de n'importe quel texte (ou de n'importe quelle intervention), et ils ont vite fait d'envoyer n'importe qui, surtout s'il s'agit d'un de leurs opposants, devant un peloton d'exécution... 

Rappelons que le 20 novembre prochain le directeur de Nord Littoral est convoqué devant le tribunal pour diffamations lors des dernières élections législatives (juin 2017) à l'encontre de Marie-Jeanne Vincent alors candidate (Civitas) de la Droite nationale à celle-ci. Il se pourrait bien que, dès lundi, l'article d'aujourd'hui soit ajouté au dossier.

En attendant, les Calaisiennes et les Calaisiens qui subissent chaque jour les conséquences du "Grand remplacement" imposé par le Système sauront reconnaître ceux qui se battent à leurs côtés pour que la France redevienne française et l'Europe européenne...

S.N.

Lire aussi 20 minutes cliquez ici Le Figaro cliquez ici Sud Ouest cliquez ici  France 3 cliquez ici l'AFP cliquez ici RTL cliquez ici

vendredi, 09 novembre 2018

Samedi 10 novembre, 15 h : marche de la Reconquête à Paris

45554171_1940094662711886_8809568464919330816_n.png

Message de Vincent Vauclin :

" Le salut de la France ne viendra ni de la Russie de Poutine, ni de l’Amerique de Trump, ni du Brésil de Bolsonaro, ni de l’Italie de Salvini, ni de la Hongrie de Orban, ni de l’Ukraine d’Azov.

Le salut de la France viendra des Français. Plus précisément de ceux qui auront eu l’audace de se mettre en mouvement avant les autres, de ceux qui auront fait le choix de braver le politiquement correct et d’avancer à contre-courant quand tous les autres se contentent de postures ou du confort de l’inertie virtuelle.

Une évidence qu’il convient de rappeler à la veille de la Marche de la Reconquête, la grande mobilisation unitaire organisée à l’appel de 7 organisations nationalistes, identitaires et patriotes.

Tous les mouvements, tous les partis qui prétendent refuser le Grand Remplacement et lutter contre l’immigration massive ont été invités. Je dis bien tous, sans exception. Il en va de même pour les « médias de réinformation » qui ont été sollicités. Nous verrons demain qui est effectivement sur place, et nous en tirerons les conséquences.

Car j’ai toujours tâché d’œuvrer à la convergence - à défaut d’unité - des forces de résistance au mondialisme libéral, et je crois qu’il convient de dépasser, pour une fois au moins, les querelles de chapelles. C’est le moment ou jamais.

La gauche, elle, ne rechigne jamais lorsqu’il s’agit de se rassembler contre « le péril fasciste ».

La DF a d’ailleurs toujours été présente lorsqu’il fallait du monde pour soutenir une mobilisation ici ou là, sans se préoccuper des étiquettes ou des inimitiés de tel ou tel.

Ainsi, la manifestation de demain revêt une importance particulière. D’abord parce qu’il est rare que nos idées se fassent entendre dans la rue, laissée trop souvent à nos adversaires. Ensuite parce qu’il s’agit d’une mobilisation unitaire, démarche encore plus rare, autour de mots d’ordre sur lesquels nous sommes tous d’accord.

Nous comptons donc sur vous pour être présents, en nombre, pour démontrer qu’il est possible de dépasser les divisions fratricides et de se rassembler dans l’intérêt supérieur de la France. On compte sur vous.

À demain. "

16:27 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook