Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 29 mars 2017

Dimanche 14 mai, la Dissidence française fêtera Jeanne d'Arc

17499364_264789660639696_6826531606679217686_n.jpg

00:17 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 25 mars 2017

Samedi 8 avril : Jean-Marie Le Pen à Lyon

repas8avril.jpg

16:25 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 24 mars 2017

RAPPEL : Amiens, samedi 25 mars, Thomas Joly reçoit Jean-Marie Le Pen

16700480_994101777389971_1457844086398867884_o.jpg

15:55 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 22 mars 2017

Un grand entretien entre Carl Lang, Président du Parti de la France, et Pierre Cassen, Président de Riposte laïque

ob_6490c7_cl-co.jpg

Entretien de Carl Lang avec Pierre Cassen de Riposte Laïque. Si le président du Parti de la France ne se présente pas à cette élection, ça ne signifie pas qu’il n’en pense rien…

Riposte Laïque : Comment le président du Parti de la France juge-t-il l’élection présidentielle française, ses multiples rebondissements, à six semaines du premier tour ?

Carl Lang : En premier lieu, je tiens à vous remercier de me permettre d’exprimer mon point de vue dans vos colonnes et à vous apporter mon soutien pour votre engagement persévérant et courageux de résistance à l’islamisation de la France.

Concernant cette campagne présidentielle un peu folle, elle est la résultante de plusieurs surprises. Tout d’abord, à droite, le schéma initial et programmé par la nomenklatura médiatique appuyée par les instituts de sondages était la candidature d’Alain Juppé. Il se trouve que malgré une participation active d’une partie de la gauche en faveur d’Alain Juppé, les électeurs de la primaire de la droite et du centre ont déjoué tous les pronostics et assuré la victoire surprise de François Fillon. Voilà ce qui peut se passer lorsqu’on laisse la parole au peuple : il arrive que le pays réel se rebelle contre la caste médiatique et le pays virtuel. Ce résultat fut une très mauvaise surprise pour les maîtres et gourous de la république « d’en haut », celle qui méprise et déteste la France « d’en bas ». Juppé était en effet, au centre droit de l’échiquier, l’homme choisi par les réseaux mondialistes.

A gauche, la surprise est venue de la non candidature à sa réélection de François Hollande qui a ainsi laissé une partie de la gauche gouvernementale en état de choc. Par ailleurs, malgré sa morgue habituelle et son ambition frénétique, le calamiteux bilan gouvernemental n’a pas permis à l’ancien Premier ministre Manuel Valls de s’imposer à la primaire de la gauche. Résultat : il n’y a plus personne pour défendre le bilan du quinquennat socialiste et le PS se divise entre le frondeur Hamon et le lâcheur Macron, eux-mêmes concurrencés par l’agitateur agité, Mélenchon.

Dans cette bataille à gauche la nomenklatura médiatique et les réseaux qui la contrôlent ont fait clairement le choix d’Emmanuel Macron. Il incarne parfaitement leur rêve de nouvelle société philosophiquement et économiquement ultra-libérale, mondialiste, cosmopolite et antinationale.

Pour résumer, la caste dominante avait au départ deux cordes à son arc ; une de centre droit avec Juppé et une de centre gauche avec Macron. Il ne reste plus dans la course que Macron. L’étape suivante du scénario consiste donc à assurer son élection en éliminant le concurrent qui est pour lui le plus dangereux au deuxième tour de l’élection présidentielle, c’est-à-dire François Fillon.

L’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy qui a fourni lui-même un certain nombre de bâtons pour se faire battre avec le contrat de son épouse a de surcroît fait une déclaration qui le condamne au lynchage politico- médiatico- judiciaire : il a déclaré qu’il était « gaulliste et chrétien ». Nous avons tous bien compris que ce n’était pas son gaullisme qui posait problème… Par ailleurs, il se trouve qu’il n’est pas un ennemi de Poutine. Cela fait beaucoup et fait de lui l’homme politique à abattre.

Fillon est donc devenu, pour des raisons politiques, géopolitiques et tactiques la principale cible de ceux qui veulent la victoire de Macron. Il me parait clair que l’Elysée est directement à la manœuvre dans cette affaire. Comment expliquer autrement toutes les fuites et l’extraordinaire célérité du parquet financier qui, 48 heures après l’article du Canard enchaîné auditionnait les premiers témoins. Quelle remarquable efficacité !

Grâce à cette stratégie, la gauche social-libérale espère réussir le tour de force de rester au pouvoir et ce malgré le renoncement du président sortant et son fiasco gouvernemental. Ce serait ainsi leur divine surprise.

Pour le reste, nous assistons à une surenchère dans la démagogie électoraliste comme si la situation économique, démographique, financière et sociale de la France était celle de 1960. Je trouve cette démagogie lamentable et honteuse car, au bout du compte, ce sont toujours les Français qui en font les frais. Quant aux enjeux de civilisation et au processus révolutionnaire et politique d’islamisation de la France, c’est un sujet tabou. Afin de rester médiatiquement compatibles, tous ces gens répètent à l’envi que l’islam est compatible avec la République et que l’islamisme n’a, bien sûr, rien à voir avec l’islam. L’internationale révolutionnaire islamique n’a donc rien à craindre de la campagne présidentielle française. Les candidats et candidates sont tous islamiquement corrects et islamiquement compatibles.

ob_ee660c_cl-manif.jpg

Riposte Laïque : Contrairement à d’autres petits candidats, comme le Général Tauzin, Jacques Nikonoff, Renaud Camus et quelques autres, vous n’avez jamais affirmé vouloir postuler à cette présidentielle, pour faire parler de vous, quitte à renoncer au dernier moment. Pourquoi ?

Carl Lang : Afin d’avoir une chance d’obtenir les 500 parrainages nécessaires à une candidature présidentielle, il aurait fallu engager quelques centaines de milliers d’euros, somme, dont ne dispose pas le Parti de la France. Nous avons donc décidé d’utiliser les moyens financiers du Parti de la France dans le cadre des élections législatives de Juin. Je rappelle que le Parti de la France ne bénéficie pas de financement public et que nous menons campagne grâce aux soutiens financiers de nos adhérents et de nos donateurs.

Je préside une organisation politique de résistance nationale qui se doit « d’être et durer ». Sans organisation il n’y a pas de résistance possible. La participation électorale n’est pour nous qu’un moyen d’action, un instant au service d’un engagement politique plus large qui doit impérativement s’inscrire dans la durée. Nous n’engageons dans les batailles électorales que les moyens dont nous disposons.

ob_ceeaf5_marine-le-pen-et-florian-philippot-lor.jpg

Riposte Laïque : Le Parti de la France, que vous présidez, a la réputation d’avoir la dent très dure contre l’évolution du Front national, et sa présidente. Pourtant, à ce jour, le FN est en tête dans les sondages. Pensez-vous, comme d’autres composantes de la mouvance patriotiques, qu’il y a une chance historique, et qu’il faut, le temps de cette présidentielle, ne pas la gâcher par des critiques qui seraient contre-productives ?

Carl Lang : Il n’est un secret pour personne que je suis en désaccord politique et stratégique avec ce que je considère être une dérive du Front national. L’exclusion de Jean-Marie Le Pen par sa fille a par ailleurs été une ignominie humaine et une infamie politique. Elle a offert au système la tête de Jean-Marie Le Pen en gage d’allégeance afin de marquer publiquement sa rupture avec ce que fut le Front national.

Au-delà du parricide politique et du reniement de 40 années de combat politique des militants du FN historique, la quête effrénée de normalisation médiatique de Madame Le Pen, ses reculades idéologiques et la soi-disant dédiabolisation ne servent qu’à donner raison à ceux qui ont toujours combattu le courant national.

Lorsqu’on abandonne ses principes et ses convictions, les victoires électorales elles même deviennent des défaites politiques. La victoire aux Etats-Unis de Donald Trump est le contre-exemple parfait de la stratégie de Marine Le Pen.

Il n’y aura pas de candidat incarnant la droite nationale à cette élection présidentielle et madame Le Pen n’aura ainsi aucune concurrence émanant du courant national. Elle est donc en parfaite situation de monopole pour mener sa campagne électorale. Par ailleurs elle bénéficie, comme nous l’avons vu, d’un contexte politique exceptionnellement favorable pour elle. On peut même considérer objectivement que les conditions historiques que nous connaissons ont un caractère unique. Ainsi, elle ne pourra pas dire que la droite nationale et le Parti de la France lui mettent des bâtons dans les roues. Elle est seule en course. Par ailleurs, ni de près ni de loin, elle ne réclame ni ne souhaite notre soutien pas plus que celui de son père.

ob_b1d85b_fillon-micro.jpg

Riposte Laïque : Quel est votre regard sur la candidature Fillon ? Votre parti donnera-t-il des consignes aux électeurs, pour le premier tour ?

Carl Lang : Au moment où nous réalisons cet entretien la candidature Fillon se réduit à un lynchage médiatique. Avec l’affaire de ses costumes et du paiement du mariage de sa fille nous sommes arrivés au degré zéro du débat politique. A ce stade la principale qualité de François Fillon a été de nous débarrasser d’Alain Juppé.

Concernant le premier tour, les valeurs de la droite nationale n’étant pas représentées, le Parti de la France ne donne aucune consigne et laissera ainsi une totale liberté de vote à ses militants.

ob_a27821_macron-hystc3a9rique.jpg

Riposte Laïque : Une victoire de Macron vous paraît-elle possible, et vous inquiète-t-elle ?

Carl Lang : L’élection de Macron est dans le contexte politique et médiatique actuel devenue possible. Sa candidature est une sorte de mélange de gauche social-démocrate et social-libérale, de cosmopolitisme et d’affairisme mondialiste.

Ses déclarations sur le fait que la présence française en Algérie ait été « un crime contre l’humanité », résume bien le positionnement idéologique du personnage. Je trouve par ailleurs que son côté gourou illuminé qui apparaît parfois est assez inquiétant.

Au deuxième tour de l’élection et dans tous les cas de figures, j’appellerai à faire barrage à Macron comme à tout autre candidat de gauche si un tel scénario se présente. C’est la stratégie électorale habituelle du Parti de la France. Je n’ai jamais été un adepte de la politique du pire et je considère que rien n’est pire pour la France que l’idéologie antinationale de la gauche.

ob_dbfa5c_2616742211.jpg

Riposte Laïque : Quelle sera votre attitude pour les élections législatives ? Avec qui ferez-vous alliance, et combien présenterez-vous de candidats ?

Carl Lang : Dans le cadre des élections législatives de juin prochain, nous avons établi un partenariat politique et électoral avec les Comités Jeanne présidés par Jean-Marie Le Pen et Civitas. Le Parti de la France présentera 80 à 100 candidats et avec nos partenaires nous serons présents, je l’espère, dans plus de 200 circonscriptions.

Le Parti de la France mènera campagne à cette occasion pour la défense de l’identité française et de nos valeurs européennes de civilisation et contre la colonisation migratoire et l’islamisation de la France. La France n’est pas terre d’islam !

19:55 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 16 mars 2017

Samedi 8 avril à Calais :

17361841_260008121117850_4339579317061888104_n.jpg

10:26 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 15 mars 2017

"Affaire Méric" : les patriotes bientôt au tribunal

17202768_1428488943880076_3858547091510080679_n.jpg

Quatre ans après les faits, à savoir l'agression commise par une bande de nervis gauchistes contre des jeunes patriotes à Paris en juin 2013, l'affaire revient sur le devant de l'actualité. Estéban, victime du déchainement de la presse aux ordres et de la bien-pensance institutionnalisée, et trois de ses amis, vont bientôt être jugés.

Rappelons que ce jeune, qualifié de skin par la presse, a déjà passé quinze mois en prison. Clément Méric, l'un des agresseurs "antifas", conditionnés par la police de la pensée, est décédé en tombant accidentellement sur un poteau. Voilà où mène le bourrage de crâne des médias "politiquement corrects".

Nous vous tiendrons informés de la suite des événements et nous renouvelons notre entière solidarité avec nos camarades victimes de la répression du Système.

Retour sur l'affaire cliquez ici

14:03 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 12 mars 2017

Samedi 18 mars, à Thaon-les-Vosges (88) : diner amical du Comité Jeanne

16715972_153337288511135_1515783757991842271_o.jpg

15:03 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Civitas lance sa campagne pour les législatives de juin prochain

20170311_155927.jpg

Carl Lang au cours de son intervention

Samedi s'est déroulée à l'Espace Jean Monnet à Rungis, lieu bien connu des lecteurs de Synthèse nationale, la 1ère fête du Pays réel organisée par l'Institut Civitas présidée par Alain Escada. Ce fut l'occasion pour lui de donner le coup d'envoie de la campagne du mouvement catholique et national en vue des élections législatives de juin prochain. Civitas présentera en effet des candidats comme ce sera aussi le cas du Parti de la France et des Comités Jeanne présidés par Jean-Marie Le Pen. Un accord d'unicité de candidature est donc réalisé entre ces différentes formations. 

DSC05897-768x576.jpg

Alain Escada, Président de Civitas

Cette entente s'est matérialisée dans l'après-midi par un meeting rassemblant un public nombreux au cours duquel prirent respectivement la parole Carl Lang, Président du PdF, Jean-Marie Le Pen et Alain Escada.

Synthèse nationale était aussi invité à la fête et, toute la journée, notre stand a été visité par de nombreux amis. Ignace, le fameux dessinateur auteur de l'album Apocalypse Flamby cliquez ici que nous avons publié en décembre dernier, et Alban d'Arguin, à qui nous devons un brillant réquisitoire contre ce scandale d'Etat que sont les éoliennes, dernièrement édités cliquez là, dédicacèrent à tour de bras leurs ouvrages respectifs.

Bravo et merci à Alain Escada et à Civitas pour cette belle réunion amicale tenue dans l'esprit de nos journées nationales et identitaires annuelles cliquez ici. Rappelons au passage que la XIe du genre se déroulera le dimanche 1er octobre à Rungis justement...

20170311_145015.jpg

Jean-Marie Le Pen arrive au stand de Synthèse nationale

20170311_143842.jpg

Carl Lang et Alban d'Arguin se sont entretenus sur les ravages produits par les éoliennes

17159327_1757443307902669_1660542086560356187_o.jpg

17265239_1014260025374146_1313782546541926817_n.jpg

Amicales retrouvailles sur le stand de Synthèse

DSC05882-768x576.jpg

Un public nombreux et attentif

Nous publierons très prochainement les interventions politiques de la journée.

12:04 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 07 mars 2017

Samedi 11 mars, Jean-Marie Le Pen prendra la parole à la journée de Civitas à Rungis...

1977703500.png

Stand de Synthèse nationale

09:05 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 04 mars 2017

Samedi 11 mars, Carl Lang prendra la parole à la journée de Civitas à Rungis...

1690398161.png

En savoir plus cliquez ici

Venez au stand de Synthèse nationale

10:10 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 25 février 2017

Un samedi à Paris

dedicaceArguin.jpg

16426288_1239836312737728_3809586019968172799_n.png

MSI 2017 02 25 COUV.jpg

08:55 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 24 février 2017

Lyon, samedi 11 mars 2017, XIXe Forum de la Nation

tumblr_olu11tFi0P1rnng97o1_1280.jpg

07:56 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 14 février 2017

Civitas présente le programme de la 1ère fête du Pays réel du samedi 11 mars à Rungis

116401733.jpg

Sont déjà inscrits :
Association Catholique des Infirmières et Médecins, ADMP, Atelier des Mamans de l’Ecole N-D de l’Assomption, Cadets de France, Capucins de Morgon, Cercle National des Combattants, Chœur Montjoie Saint Denis, Cours Maria Goretti, Dominicains d’Avrillé, Echoppe Formes et Ombres (objets médiévaux), Echoppe Fron (porcelaine peinte, vins cuits et sucreries), éditions Charlemagne, éditions des Cimes, éditions La Plume du Temps, éditions Retour aux Sources, éditions Saint-Rémi, éditions Sel de la Terre, éditions Sigest, Fédération Haute Savoie de Civitas (avec produits locaux), Foies Gras du Sud Ouest, Librairie Française, Nation, Parti de la France, Peintre Le Baube (tableaux), Renaissance Catholique, Renouveau Français, Rosa Mystica, SOS Mamans, Synthèse Nationale, UNEC

Ont déjà annoncé venir dédicacer :
Pierre-Jean Arduin, Stéphanie Bignon, Yvan Blot, Anne Brassié, Jean-Pierre Dickès, Jean-Arnaud Dollié, Jean-Jacques Doucet, Bernard Gantois, Laurent Glauzy, Pierre Hillard, Youssef Hindi, Roger Holeindre, le dessinateur Ignace, Johan Livernette, Claude Meunier-Berthelot, Philippe Prévost, Marion Sigaut, Jean-Michel Vernochet, Damien Viguier

Thèmes des interventions déjà annoncées :
Union de l’Eglise et de l’Etat : question d’un autre âge ? (abbé Xavier Beauvais) – Revaloriser la France rurale (Stéphanie Bignon) – La culture au service du Bien (Anne Brassié) – Réformer l’instruction (Claude Meunier-Berthelot) – Se libérer des forces occultes (Pierre Hillard) - Familles en danger (Marion Sigaut, Dr Jean-Pierre Dickès) – Immigration, submersion, destruction d’une civilisation (Carl Lang, Jean-Marie Le Pen) – Sauver le Pays Réel (Alain Escada)

22:46 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Vendredi 17 février : CARL LANG À CHATELLERAULT

carl lang chatellerault.jpg

16:51 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 11 février 2017

RAPPEL : demain Dimanche, 12 février, Jean-Marie Le Pen à Mulhouse

16174828_119181185260079_5612147859203852907_n.jpg

17:16 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 07 février 2017

Carl Lang à Toulouse samedi 11 février

ob_5422e5_cl-toulouse.jpg

17:46 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 02 février 2017

A Lyon, les militants du GUD et du Comité "Lyon avec Jeanne" interviennent pour défendre l'honneur de Jeanne d'Arc

16402734_1838688446411301_2532365102052701818_o.jpg

Une trentaine de valeureux militants du GUD, du Comité "Lyon avec Jeanne" et de l'Action française a fait irruption à l'Opéra de la capitale des Gaules ce jeudi soir pour protester contre la représentation de la grotesque pièce de Roméo Castellucci dénigrant Jeanne d'Arc.

Les forces de police venues en nombre pour protéger la salle ont chargé sans ménagement, à coup de matraques et de gazeuses, les jeunes lyonnais qui, par leur action courageuse, ont sauvé l'honneur de leur ville...

C3sDR-nUEAAL5fC.jpg-large.jpg

22:51 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Samedi 11 février à Chambéry : création de la section Civitas

2314703592.png

00:32 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Lyon, vendredi 3 février, conférence de Pierre Vial sur Patrick Pearse

16299505_1761057030879546_2212766310628993831_n.jpg

Ce vendredi 3 février à 19h30 : nouvelle conférence du Cercle du Coeur Rebelle au local Le Pavillon Noir ! Pierre Vial interviendra sur l'engagement du nationaliste Patrick Pearse pour une Irlande libre. Entrée gratuite.

00:29 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 01 février 2017

Face à la répression qui frappe Pierre Cassen et Christine Tasin, un comité national de soutien se met en place

SN Solidarité RL.jpg

Laisserez-vous périr la liberté d’expression en France ?

Si la réponse est non, accepterez-vous de faire partie du Comité de soutien de Pierre Cassen et de Christine Tasin ?

Ces deux militants laïques combattent depuis plus de dix ans pour notre pays, en attirant l’attention des Français sur les risques consubstantiels à l’islam et en réclamant une application stricte de la loi de 1905 dite de séparation des Eglises et de l’Etat.

Or, depuis l’élection de François Hollande, des dizaines de procès ont été faits (ou sont en cours d’instruction) au fondateur de Riposte laïque et/ou à la Présidente de Résistance républicaine. 40 dépôts de plainte contre différents contributeurs de Riposte laïque dont un grand nombre touchent son fondateur Pierre Cassen, accusé d’être le véritable directeur de publication de Riposte laïque suisse et 12 contre Christine Tasin pour ses écrits ou ses discours sur Résistance républicaine… Si on n’en a pas oublié…

Sur dénonciation de la Licra, de la LDH, de SOS racisme, du Mrap, du CCIF, d’associations musulmanes liées à l’UOIF ou au CCIF… Sur plaintes de Cazeneuve, Hidalgo, Bergé, Fourest, de préfets socialistes, de maires de gauche, de journalistes… et sur plaintes diligentées, carrément, par le parquet, alias le Ministre de la Justice, pour ne pas parler des machines infernales de délation crées par Manuel Valls, le Pharos et la Dilcra.

L’élection de Hollande et de son équipe a été le début d’une chasse aux sorcières impitoyable. Ces apôtres de la liberté d’expression qui défilaient main dans la main avec l’UOIF au lendemain du massacre de Charlie Hebdo en criant « je suis Charlie » se sont révélés être les apôtres d’une nouvelle Inquisition, décidés à interdire toute critique de l’islam.

Chacun est bien entendu libre de défendre l’islam, de ne pas être d’accord avec Christine et Pierre. La liberté d’expression c’est de pouvoir débattre, de pouvoir échanger, argumenter… Or ces nouveaux Torquemada ont décidé d’interdire même de discuter, d’échanger, de penser…

C’est pour cela que nous demandons l’abrogation de la loi Pleven du 1er juillet 1972. Un procès très important aura lieu le premier mars prochain, celui de Christine Tasin, poursuivie par le parquet sur dénonciation de la Licra, pour avoir dit « islam assassin » après l’assassinat de 2 de nos policiers à Magnanville par un terroriste musulman ayant laissé un enregistrement dans lequel il cite des sourates du coran… Si Christine Tasin était condamnée ce serait très grave, cela créerait une jurisprudence telle que plus personne, en France, ne pourrait critiquer l’islam. Nous nous retrouverions comme avant 1789, avec un délit de blasphème institutionnalisé de fait et l’application des lois musulmanes sur notre territoire.

C’est pourquoi nous vous remercions de bien vouloir dire votre attachement à la liberté d’expression en faisant partie du comité de soutien à Pierre Cassen et Christine Tasin.

Plus vous serez nombreux à signer plus nos dirigeants comprendront, en cette période électorale, qu’ils jouent avec le feu en voulant museler les Français.Voici la liste des premiers signataires :

PREMIERES SIGNATURES

DU COMITE DE SOUTIEN

Martial BILD, directeur des programmes du Groupe Libertés (TV Libertés, Radio Libertés, Euro Libertés)Hugues BOUCHU, président de la Ligue francilienneRenaud CAMUS, président du Parti de l’In-nocence et du NONJean-Louis CHOLLET, Designer-Architecte d'Intérieur-Artiste Libre Expressionniste EngagéGeorges CLEMENT, président du Comité Trump France et du Comité LépanteTarick DALI, porte-parole de la Droite libreChristian DELCROIX, conseil d’entrepreneursHenri DUBOST, responsable d’émission à Radio courtoisieFabien ENGELMANN, Maire de Hayange, Conseiller régionalJean-Yves LE GALLOU, ancien député européen, président de PolemiaNicolas GARDERES, avocat à la CourNicolas GAUTHIER, journalisteRoland HELIE, Directeur de Synthèse nationaleRené MARCHAND, islamologue, journaliste et écrivainPhilippe MILLIAU, président du Groupe Libertés (TV Libertés, Radio Libertés, Euro libertés)Jean-Marc MOSKOWICZ Europe IsraelKarim OUCHIKH, président du SielAlain de PERETTI, Président de Vigilance halalFrédéric PICHON, Président du Collectif des Avocat LibresGérard PINCE, essayiste, Romancier, Président de la Free world AcademyRichard ROUDIER, président de la Ligue du MidiGuy SEBAG, avocat au barreau de Paris, retraitéJosyane SOLARI, conseiller municipal, Aix en ProvenceMarc Le STAHLER, Minurne – RésistanceJean-François TOUZE, Rédacteur en chef de "Confrontation"Christian VANNESTE, président du RPF et de la Droite libre, ancien députéUli WINDISCH, responsable de Les Observateurs.ch

Pour signer la pétition cliquez ici

14:01 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Samedi 25 février, 15 h, Paris, manifestation unitaire pour la priorité aux Français...

16426288_1239836312737728_3809586019968172799_n.png

00:18 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 31 janvier 2017

Le Havre : Jean-Yves Métayer-Robbes (Parti de la France) intensifie sa campagne

114449524.jpg

dimanche, 29 janvier 2017

Samedi prochain, 4 février, Paris :

16112572_2185970654960528_4583542661579584502_o.jpg

11:11 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 27 janvier 2017

RAPPEL Samedi 28 janvier : Carl Lang en Bretagne

ob_ccfaef_lorient.png

08:36 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 24 janvier 2017

“Les patries sont toujours défendues par les gueux et livrées par les riches”...

Meeting%20Olivier%20et%20Le%20Pen[9].jpg

Le discours intégral d’Olivier Roudier (Ligue du Midi) au meeting de Palavas-les-Flots (Hérault), samedi 21 janvier 2017 cliquez ici :

Mes chers camarades, mes chers amis,

Porte-parole de la Ligue du Midi, au nom de notre président Richard Roudier et de l’ensemble de nos militants, laissez-moi vous souhaiter, Monsieur le Président Le Pen, la bienvenue chez nous, en Occitanie !

Vous le savez, mouvement identitaire, la Ligue du Midi a récemment mené campagne dans le choix du nom de notre région, et le peuple d’Oc nous a largement suivis en s’exprimant en faveur d’une dénomination identitaire. Je vous rappelle que la victoire était loin d’être acquise puisque « Occitanie » ne figurait même pas parmi la liste que les technocrates entendaient nous soumettre pour votation.

Leurs esprits comptables n’avaient accouché que d’appellations fonctionnelles mort-nées, faisant la part belle à la seule géographie économique. A l’inverse, l’affirmation identitaire exigeait une dénomination faisant référence à l’histoire, à un peuple, dans sa triple dimension passée, présente et à venir. Nous voulions que le nom reflète notre patrie charnelle, nous nous sommes battus et nous avons gagné !!! Alors oui, Président Le Pen, ben vengut en co nostra, ben vengut en occitania !!!

Mais l’amour de notre petite patrie n’exclut pas l’attachement à la grande. Avec Maurras « nous concevons la France comme une fédération des provinces de France » .

Nous vivons notre appartenance identitaire sous une forme multiple et complémentaire… Un rapport direct et étroit à nos terroirs… Un profond respect pour cette terre qui a nourri ma lignée, qui m’a vu naître et recèle mes si chers souvenirs d’enfance. Un amour ressenti physiquement, comme une absence quand je m’expatrie trop longtemps et qui m’emplit de joie quand je rentre au pays.

Ce qui ne m’empêche pas, bien au contraire, d’être fier d’être Français, d’être attaché à l’histoire de France, à sa langue et à sa culture. De même qu’en tant que Français, je suis fier d’appartenir à cette communauté de destin qu’est la civilisation européenne.

Si l’on convient que l’identité est la meilleure défense immunitaire pour résister au virus de la mondialisation, un triple enracinement ne peut que renforcer notre système. Et l’ennemi mondialiste ne s’y trompe pas en sapant nos références identitaires : quand on n’a plus conscience de ce que l’on est, on n’a plus confiance en ce que l’on est et en ce que l’on peut réaliser collectivement.

Depuis deux siècles, la France est marquée par une gauchisation mécanique de sa vie politique. En effet, en remplaçant progressivement les partis de gauche par de nouveaux partis plus radicaux, les anciennes formations se sont retrouvées à tour de rôle décalées à leur droite. C’est ainsi que le libéralisme, idée de gauche à l’origine est aujourd’hui défendu par un personnel politique dit de droite.

Avec l’effondrement du bloc soviétique et les dégâts collatéraux liés à la mondialisation, la tendance s’est inversée et les problématiques identitaires sont désormais au cœur des débats. Mondialisation ou localisme, gouvernance ou souveraineté, suppression ou nécessité de frontières, libre-échange ou protection, laïcisme ou retour au sacré, diversité ou identité…

Mes amis, le vent de l’histoire gonfle à nouveaux nos voiles !!! Il est temps de réaffirmer que la prise du pouvoir peut réussir si nous utilisons de façon concertée le terrain des urnes et de la rue. La prise en main de l’action culturelle, du secteur associatif ou de pouvoirs locaux, nous permettra de déplacer encore le centre de gravité de l’opinion. Et j’en profite pour saluer les équipes de Lengadoc-infos et TV Libertés qui effectuent un remarquable travail de ré-information, nous réappropriant un pouvoir médiatique.

Militants du Bloc Identitaire d’avant sa déchéance, puisque je vous le rappelle, Richard Roudier président de la Ligue du Midi, a été l’un des 4 fondateurs du Bloc, nous avons su démontrer que “l’agit-prop” passait désormais par des actions couplées dans lesquelles les moyens modernes de communication étaient utilisés à fond… Que les actions de lobbying exigeaient la mise en place de réseaux, mais aussi d’une vigoureuse force militante que seule une plate-forme commune à plusieurs organisations rend possible.

Un récent exemple de ce type d’action : l’opération « Ali Juppé » visant à neutraliser le candidat le plus islamophile des primaires de la droite. Victoire doublement joyeuse de nos contingents lorsque, sur un plateau de télévision, le lèche-babouches expliquait sa défaite par une campagne “nauséabonde” menée par les réseaux identitaires.

C’est au sein de notre peuple, en progressant par de petites victoires successives que les « bons Français » nous feront confiance dans l’action. Nous savons, avec Jules Monnerot, qu’une heure vient où les réprouvés, qui le sont de moins en moins, n’apparaissent plus inquiétants, mais rassurants à la partie la plus homogène de la population. Ils semblent incarner à travers le malheur, les valeurs de courage, de bravoure et de caractère sans quoi il n’est pas de grand pays…».

C’est en constituant un appareil révolutionnaire efficace autour d’une plate-forme commune que nous bâtirons du solide. C’est en unissant nos efforts… C’est en pouvant compter sur la caisse de résonance d’un grand parti électoraliste que nous pourrons enrayer l’infernale machine libérale à broyer les peuples.

Pour les libéraux le corps social de la nation ne serait qu’un agrégat de citoyens, une juxtaposition d’individus présents en un instant T sur le territoire. Exit la transcendance qu’apporte le partage d’un héritage et d’un destin commun. Pour ces Français, souvent les plus modestes, pour lesquels l’enracinement et l’attachement à une patrie, qu’elle soit locale ou nationale, se place au dessus de l’économie, la rupture est consommée.

Héritiers du colonel Rossel et de La “Commune”, nous savons trop que “Les patries sont toujours défendues par les gueux et livrées par les riches”, pour reprendre les mots de Péguy.

Aux yeux de la France des relégués, l’immigration ne passe plus pour une fatalité ou le produit de l’impéritie de nos dirigeants. Il est évident qu’il s’agit d’un plan concerté de remplacement, une délocalisation à domicile lorsque le travail n’est pas exportable. Les cris d’orfraies n’y suffisent plus et l’amalgame est désormais évident entre insécurité économique, insécurité sociale, insécurité culturelle et insécurité civile.

Pour les petits-blancs de la France périphérique, il est clair que cette immigration de masse qui ne pouvait que transformer fondamentalement notre cadre de vie et nos traditions nous a été imposée pour satisfaire les seuls intérêts privés de l’oligarchie. Eux en tirent les bénéfices immédiats (baisse des salaires, désyndicalisation du salariat), tandis que les coûts d’intégration (formation, éducation, sécurité) ainsi que les coûts sociaux (santé, logement, aides et prestations sociales) sont eux à notre charge.

Saviez-vous, à titre anecdotique, que tout étranger justifiant de trois années de résidence en France perçoit plus de 700 € au seul titre du minimum vieillesse, alors que l’épouse d’un paysan, d’un artisan ou d’un commerçant, elle qui aura travaillé toute sa vie durant, n’en touchera que la moitié. Vergonha !!!

En 40 ans des diverses politiques de la ville, ce sont plus de 150 milliards d’€uros qui ont été prélevés sur les efforts des Français pour acheter la paix sociale aux immigrés sous le fallacieux prétexte qu’ils seraient défavorisés. Et pendant ce temps là, combien de plan d’urgence pour la France des Gaulois ? Pour cette France rurale sacrifiée où un paysan se fout en l’air tous les deux jours ? Vergonha !!!

Nous le savons, cette injustice insupportable de la préférence étrangère porte en elle les germes de la prochaine guerre civile. Et c’est bel et bien l’État jacobin français qui nous impose la préférence immigrée et islamique avec ces millions d’Arabo-musulmans porteurs d’une autre histoire, d’une autre civilisation et d’un autre avenir qui n’est autre que la charia… Car c’est bel et bien l’État jacobin français qui, par sa politique, ses lois et ses tribunaux, organise notre « grand remplacement »…

Cette révolte sourde et légitime, c’est à nous de la vertébrés pour la faire éclater au grand midi. En tant que peuple autochtone nous avons des droits ! Droits reconnus par les Nations-Unis… Nous invoquons donc le droit au refus d’être dépossédés de ce que nous sommes… Nous invoquons le droit de refuser de devenir des étrangers sur notre propre sol… le droit de refuser de nous retrouver un jour minoritaires dans un environnement qui fut autrefois familier et rassurant.

No border, no limit !!! Entendez les avec leurs accents New-Yorkais… Medef et antifas sont à l’unisson… les libéraux-libertaires nous imposent un monde à leur image, un monde de l’avidité et de la jouissance sans entrave. Un monde sans plus aucune limite territoriale, économique, sociétale ou même morale.

Dominique Venner annonçait que notre monde serait sauvé par des veilleurs postés aux frontières du royaume et du temps. Mes amis, soyons ces sentinelles ! Sacrifions au dieu Terminus gardien des bornes et réaffirmons fermement l’ensemble de nos limites communautaires. Nous en avons le droit tout autant que le devoir, parce qu’ici, amis, nous sommes chez nous !!!

Continuons d’affirmer avec Dominique Venner que notre futur, n’est pas encore écrit. Osons affirmer qu’il n’y a pas de fatalité à notre remplacement. Osons affirmer que seule la volonté des peuples leur forge un destin… Et que les seuls combats que l’on soit certain de ne pas remporter sont ceux que l’on ne livre pas. Affirmons le haut et fort : la fatalité est un mensonge et notre avenir nous appartient.

Mes amis, partout les peuples d’Europe s’organisent pour demeurer eux-mêmes et continuer de vivre sur leurs terres selon leur identité propre. Voyez les Hongrois, voyez les Islandais, les Tchèques, les Slovaques, les Polonais et demain les Autrichiens ! Eux ont décidé de demeurer fidèles à leurs ancêtres et d’assurer un avenir à leurs enfants.

Je reviens de Hongrie. D’Asotthalom pour être précis, à la frontière sud où se massent les migrants… A Asotthalom il n’est pas rare d’intercepter un clandestin porteur d’un document distribué dans les camps par le Haut-Commissariat aux Réfugiés des Nations-Unies. Rédigé en anglais et traduit en arabe, on y explique toutes les ruses, mensonges et dissimulations pour pénétrer illégalement en Europe et s’y installer. A Asotthalom on sait que ce sont des ONG américaines qui collectent des fonds pour payer les réseaux mafieux de passeurs.

A Assothalom on sait que pour stopper la déferlante migratoire, il est nécessaire que les camps de réfugiés soient des centres fermés. Qu’il est nécessaire que leurs occupants soient massivement rapatriés pour une vaste structure d’accueil, au plus près des pays d’origine, quelque part en Syrie, au Qatar ou dans la banlieue de Tombouctou, on s’en fout… mais il ne demeureront pas chez nous !!!

A Asotthalom on sait aussi que le combat est civilisationnel et que c’est tous ensemble que les Européens se sauveront. On sait aussi que le combat est démographique c’est pourquoi le gouvernement hongrois a décidé de soutenir la natalité par l’octroi d’une prime de 32 000 € pour toute famille hongroise de trois enfants, auxquels vient s’ajouter un crédit gratuit pour la construction d’une maison. Et pour ne pas que la mesure soit contre-productive et soutenir une population criminogène, ne sont éligible au programme que les familles sans antécédents judiciaires graves.

Voilà le type de mesure identitaire de bon sens que je veux voir appliquer dans la France de mes enfants… Mais pour cela il faut nous battre !

Alors, mes amis, organisons-nous !!! Organisons-nous et nous effectuerons enfin le grand ménage citoyen qui s’impose dans notre pays !

Pour que perdure ce que nous sommes… Pour une Occitanie à jamais occitane, pour la France aux Français, pour l’Europe aux Européens !

17:53 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 23 janvier 2017

Toutes les forces nationales et identitaires d'Occitanie rassemblées à Montpellier autour de Jean-Marie Le Pen.

montpel4.jpg

La droite nationale rassemblée

Les forces nationales et identitaires d'Occitanie se sont retrouvées nombreuses samedi soir à Palavas-les-Flôts, près de Montpellier, à l'invitation du Comité Jeanne de l'Hérault autour de Jean-Marie Le Pen, Président d'honneur du Front national. Plus de 700 personnes s'étaient en effet inscrites pour le banquet et beaucoup d'autres sont venues écouter les intervenants. 

Il faut dire que la grande famille nationaliste était (presque) au complet puisque se sont succédés à la tribune les responsables des principales organisations patriotiques.

Ce fut d'abord, Stéphane Goepfert, Président du comité régional, qui fit un discours de bienvenue, puis se succédèrent : Lorrain de Sainte Affrique, Secrétaire général des Comités Jeanne, présenta son association aux multiples comités locaux, suivirent le délégué de Riposte laïque qui lu un message de Pierre Cassen, Président de cette courageuse organisation, retenu en Région parisienne ; Hocine Kader, émouvant représentant de la communauté Harquis très implantée dans la région rappela le sort peu enviable qui fut infligé aux siens par la Ve République ; Olivier Roudier, le dynamique animateur de la Ligue du Midi qui a largement contribué au succès de cette belle réunion ; Roland Hélie, au nom de Synthèse nationale, se félicita de voir se perpétuer ici, en terre languedocienne, l'esprit unitaire de notre dixième journée du 2 octobre dernier à Rungis cliquez ici, Pierre Vial, Président de Terre et peuple, fit une magnifique intervention avec la talent que nous lui connaissons et que nous apprécions ; Carl Lang, Président du Parti de la France, prouva avec brio que l'avenir de la droite nationale, sociale et populaire, au-delà des chimères momentanées de ceux qui veulent l'édulcorer de ses fondamentaux, est bien assuré.

montpel10.jpg

Jean-Marie Le Pen ovationné

Il revenait à Jean-Marie Le Pen, ovationné par la foule, de conclure ce meeting en redonnant l'espoir aux patriotes désorientés par les dérives des mauvais bergers qui sont sensés les représenter. Fidèle aux traditions, le fondateur du FN appela les Français à se retrouver nombreux le 1er mai prochain à Paris pour honorer Jeanne d'Arc. C'est à cette occasion qu'il donnera ses consignes de vote pour le second tour de l'élection présidentielle.

montpel23.jpg

 La salle bondé

Un peu avant minuit la soirée, admirablement encadrée par les Mousquetaires du Président et par le SEP (le service d'ordre du Parti de la France), se termina sans incident et chacun repartit avec le sentiment d'avoir assisté à un événement majeur pour notre famille politique. Aux législatives de juin prochain les nationalistes authentiques rassemblés seront présents dans de nombreuses circonscriptions, donnant ainsi à la France non reniée l'occasion de dire haut et fort sa volonté de renaître.

Synthèse nationale

 Dans les jours qui viennent, nous publierons d'autres informations sur cette réunion.

montp45.jpg

De bonnes bières et de bonnes lectures

RAPPEL : Samedi 4 février, à Valenciennes

flyers4.jpg

07:33 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

28 janvier à Dijon : conférence sur la Phalange espagnole

16115060_1354652894556628_5887409189944224169_n.jpg

07:30 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 20 janvier 2017

RAPPEL : Samedi 21 janvier, à Palavas-les-Flots (près de Montpellier), grand meeting de Jean-Marie Le Pen

2017 01 21 jmlp palavas.jpg

En savoir plus cliquez ici

15209919_1195278350549169_8768945706456055808_n.jpg

Et le dimanche 12 février, c'est à Mulhouse :

16105896_403077413363587_15732973278277782_n.jpg

19:04 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 19 janvier 2017

Dimanche à Paris : marche pour la vie

ob_910ccc_marche-pour-la-vie-2017.png

10:18 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook