Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 09 mai 2016

Dimanche soir, un dîner amical avec Nicq Griffin, ancien député européen du BNP, et Gonzalo Martin Garcia de Démocratie nationale

RH Nicq Griffin.jpg

Dimanche soir, après les rassemblements, Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale, a diné avec l'ancien député britannique, Nick Griffin, et le responsable des affaires étrangères du mouvement nationaliste espagnol Démocratie nationale, Gonzalo Martin Garcia. Soulignons à cette occasion le remarquable travail du Cercle Franco-Hispanique pour entretenir les rapports entre les nationalistes français et espagnols.

13:32 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Comme chaque année, Paris a honoré Jeanne d'Arc :

50.jpg

Dimanche matin l'Action française a organisé la première manifestation de l'Opéra à la Place des Pyramides.

DSC_0282-Copie-1-900x600.jpg

Plus tard, ce fut le tour du Parti nationaliste français.

13179315_718078028334245_5812292999479380713_n.jpg

Des responsables venus de toute l'Europe ont participé à cette manifestation.

42.jpg

En fin de matinée, une délégation de la Dissidence française s'est rendue devant la statue.

3847977lpw-3847992-article-extreme-droite-jpg_3534597_660x281.jpg

En début d'après-midi Civitas avait appelé à un rassemblement unitaire suivit par un défilé qui rassembla plusieurs milliers de patriotes.

13161243_952553401524027_1377822300_o.jpg

Synthèse nationale soutenait cette heureuse initiative de Civitas (intervention de Roland Hélie)

55.jpg

Le Parti de la France était présent en force.

49.jpg

Ainsi que le Renouveau français.

Le défilé s'est terminé vers 17 h devant la statue de Jeanne d'Arc par des discours de Pierre Hilard, Alain Escada et de M l'Abbé Beauvais.

12:21 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Lundi 9 mai à 20 h : hommage parisien à Sébastien Deyzieu

384227_752205878212311_7699345900945892478_n.jpg

Sébastien Deyzieu était un militant nationaliste. Il est mort le 9 mai 1994 à la suite de la dispersion d'une manifestation anti-impérialiste par les forces de police à Paris.

01:35 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 08 mai 2016

Le Parti de la France a tenu son 3e congrès samedi à Bagnolet près de Paris

20160507_164954.jpg

Le Parti de la France a tenu samedi 7 mai à Bagnolet, près de Paris, son troisième congrès national. Plus de 400 délégués venus de toutes les régions ont participé à cet événement.

Il s'agissait, un an avant les échéances électorales de 2017, de définir la ligne et la stratégie du parti qui se revendique fièrement comme étant l'incarnation politique de la Droite nationale, populaire, sociale et européenne. Ce congrès devait aussi renouveler les instances dirigeantes. Carl Lang a bien sûr été réélu à la présidence et Thomas Joly au poste de secrétaire général du parti.

La matinée fut consacrée à l'organisation interne du PdF. Plusieurs cadres locaux ou nationaux, comme Myriam Baeckeroot (Yvelines), Pierre Deplanque (Charente), Christophe Devillers (Haute-Saône), Dominique Morel (Puy-de-Dôme), Dominique Slabolepszy (Nord), Mattieu Mautin (Mayenne), ainsi que notre ami et collaborateur Jean-Claude Rolinat intervinrent lors des tables rondes prévues à cet effet. Notons aussi la passionnante intervention de Franck Timmermans, fin connaisseur des questions électorales, qui vint éclairer les congressistes de sa grande expérience.

L'après-midi, ce sont les questions programmatiques qui furent abordées. De nombreuses interventions de qualité se succédèrent. Nous citerons celles de Martine Lehideux, de Katel Mautin sur la famille, de Christian Baeckeroot, Eric Pinel sur l'écologie, Roger Holeindre, Fernand Le Rachinel qui parla des difficultés des entreprises françaises dans le contexte actuel. Une révélation : Nicolas Goas, le jeune délégué national des étudiants du PdF, qui fit une intervention remarquable sur la nécessité de l'engagement de la jeunesse française. Intervention faisant appel à de nombreuses références allant de Charles Maurras à Dominique Venner. Une vraie synthèse...

Justement Synthèse nationale était aussi invitée à ce congrès. Notre stand reçu un grand nombre de visiteurs qui purent, pour certains d'entre eux, découvrir nos revues et nos éditions. Ce fut aussi l'occasion de retrouver de vieux amis.

Dans son discours de clôture, Carl Lang se livra à un véritable réquisitoire contre la classe politique française, il dénonça aussi les leurres qui mènent notre famille politique dans une impasse et il présenta des propositions concrètes pour reconstruire une France forte dans une Europe libérée. Ce sont ces propositions que la centaine de candidats annoncés du Parti de la France aux élections législatives prévues en juin 2017 défendront.

Après cinq ans d'existence et vue la réussite de ce troisième congrès, force est d'admettre que le Parti de la France devient, petit à petit, une force avec laquelle il faut maintenant compter.

Dans quelques jours, vous pourrez voir sur ce site les différentes interventions filmées.

13174016_818533824946768_1350435627271169838_n.jpg

Roger Holeindre

13179403_818533714946779_9033149856716498496_n.jpg

Carl Lang

11:11 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

David Martin, cadre historique du FN de la Somme, rejoint le Parti de la France

13179015_1697656433833213_590912939211264817_n.jpg

David Martin avec Carl Lang et Thomas Joly

Chaque jour de nombreux cadres et militants du FN, en rupture avec la dérive de ce mouvement, rejoignent le Parti de Carl Lang. Ainsi, lors du congrès de samedi dernier, David Martin, dynamique candidat à de nombreuses reprises du FN dans la Somme, a annoncé son adhésion au Parti de la France.

David Martin et son équipe étaient présents à Nieppe (59) dimanche 24 avril lors de la 3e Journée nordiste de Synthèse nationale.

11:11 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 04 mai 2016

Samedi 7 mai : 3e congrès du Parti de la France à Bagnolet (93)

13118917_814298372036980_2218698715231798406_n.jpg

Samedi 7 mai, au Novotel de Bagnolet (1, avenue de la République à Bagoolet - 93), se tiendra le 3e Congrès du Parti de la France. Profitez de cet événement pour venir découvrir le Parti de la France et ses cadres. Le matin sera consacré aux élections et aux travaux internes du PdF et à partir de 14h, le Congrès est ouvert à tous.

Afin de faciliter l'organisation, merci d'annoncer votre présence au 06 38 73 25 61

Un stand de la revue Synthèse nationale

sera ouvert sur place.

15:02 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Plusieurs rendez-vous dimanche à l'occasion de la Fête nationale de Jeanne d'Arc

jeanne_2016.jpg

12933065_993271777394184_5795223091058971195_n.png

CeYlVREVIAEuUjl.jpg-large.jpg

986749587.png

8-mai-verso-3-JDA-2016.png

10:23 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 02 mai 2016

Dimanche prochain, 8 mai, défilé en honneur se Jeanne d'Arc

986749587.png

8-mai-verso-3-JDA-2016.png

15:46 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 01 mai 2016

Samedi 7 mai : forum de l'Europe nationaliste à Paris

13010909_675287745942372_1130254862412117394_n.jpg

00:16 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 29 avril 2016

1er Mai : les Européens honorent la Fête du Travail

12974341_193395441052650_7038258150432416468_n.jpg

13007145_1094786733917859_347573702659697401_n.jpg

10:26 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 28 avril 2016

Les Brigandes répondent à leurs accusateurs gauchistes et autres

Au mois d'octobre dernier Synthèse nationale avait invité Les Brigandes à se produire sur scène lors de la 9e Journée nationaliste et identitaire qui se déroulait à Rungis. Depuis deux ans nous avons en effet décidé de terminer nos journées annuelles par un concert. En 2014, ce fut le cas de Dr Merlin et Northmen Impact et en 2015 des Brigandes. On peut aimer ou ne pas aimer ces chanteurs, mais personne n'est obligé d'assister à leurs prestations. Ce qui nous intéresse, c'est leur engagement dans le combat contre le mondialisme qui est le même que le nôtre.

Depuis quelques semaines une campagne de dénigrement inspirée par quelques personnes aux motivations bien éloignées des nôtres a été amplifiée par le site gauchiste intitulé La Horde, et reprise par l'hebdomadaire mondialiste Le Point, contre Les Brigandes. Synthèse nationale étant considérée par La Horde cliquez ici comme un tremplin qui aurait permis à celles-ci de se faire connaitre (CQFD). Une telle affirmation aurait plutôt tendance à nous flatter mais il se trouve que ces jeunes artistes ne nous ont pas attendus pour percer, en particulier sur les réseaux sociaux de la mouvance non-conformiste. Ce qui est regrettable, c'est que les accusations des gauchistes soient reprises par certains média nationalistes d'habitude mieux avisés.

Quoiqu'il en soit, tout le monde peu se laisser abuser, y compris les journalistes de la presse libre. Afin de mettre fin à cette polémique stérile, nous publions ici le communiqué des Brigandes qui éclairera sans doute nos amis sur le fond de cette affaire.

Roland Hélie

Directeur de Synthèse nationale

IMG_4081.JPG

Communiqué du secrétariat des Brigandes :

Le qualificatif de secte ayant été apposé à l’image des Brigandes, les faits rapportés par les accusateurs constituent une cabale orchestrée par des gauchistes satanistes en vue de détruire la réputation de notre groupe dans les milieux de la Droite Nationale. Une femme nommée Annick Lovinfosse qui a déjà tenté de nuire en nous accusant d’être un « groupe néo-nazi » et qui s’est rétractée devant la police, a récidivé en montant un scénario de « gourou et de secte » par dépit amoureux comme elle l’a avoué dans une lettre de rétractation : « L’état pathologique où je me trouvais alors (dépression et violent ressentiment affectif lié au rejet amoureux d’un musicien du groupe) m’ont amené à un véritable désir de vengeance envers tous les auteurs ou spectateurs de mon drame personnel, j’ai alors mêlé la C.A.F. à mon délire de persécution et dénoncer des choses dont je ne sais en réalité rien, ou déformées ces choses par mon désir de nuire à ces personnes… » (copie de l’original disponible au secrétariat des Brigandes).

Cette personne est mobilisée par une haine farouche des idées nationalistes. Ayant été formée idéologiquement au sein des Jeunesses communistes révolutionnaires, elle appartient à présent à une organisation mondialiste centrée à Tal Aviv, dirigée par Delia Steinberg au plan international, et les sionistes Fernand Schwarz et Thierry Adda au plan national. (La Nouvelle Acropole, citée comme secte occultiste dans le rapport parlementaire sur les sectes de 1995).

Cette musicienne retraitée, jalouse d’avoir été évincée de notre réseau par des jeunes femmes, et inapte à chanter dans notre formation, cherche depuis des années à nous décrédibiliser. Pour ce faire, elle a réuni quelques accointances ayant participé à un collectif d’artistes bien avant que les Brigandes soient réunies et qu’elles ne connaissent même pas. Ces gauchiste furent repoussés par opposition idéologique. L’un d’eux est le chanteur Jean-Luc de Meyer du groupe électronique Front 242 considéré comme une référence musicale de la sphère sataniste par Marilyn Manson.

Quant au personnage cité comme « le gourou des Brigandes », il s’agit d’un ami retraité, fin connaisseur de la chanson et de la musique populaire et qui nous a aidé à nous structurer musicalement et financièrement. Ses idées originales façon new age ne regardent que lui et ne sont pas les nôtres. Mais, issu d’une famille proche de l’Action Française, sa sincérité patriotique est totale, autant que sa virulence antimondialiste, d’où la haine qu’il suscite chez les gauchistes qui l’ont approché et qui se sont constitués en bande organisée pour le diffamer pour mieux nous atteindre, comme au billard français.

Les détails sur cette affaire sont disponibles auprès d’Antoine, secrétaire des Brigandes qui fournira pièces et preuves contradictoires permettant d’anéantir les accusations des « témoins » à charge en précisant la source politique de l’attaque. A vu de leur position unique dans la chanson contestataire antimondialiste, les Brigandes sont soumises à une très forte pression. Elles voudraient que l’on juge l’arbre à ses fruits car les attaques de tous bords ne manqueront pas.

La lettre de rétractation de l'accusatrice : cliquez ici 

19:00 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Sacrées Brigandes !

9 JNI Brig.jpg

Thierry Bouzard*

Apparues en 2014, le groupe de chanteuses s’est assez rapidement fait un nom dans la dissidence. Présentées par moi dans Rivarol et Synthèse nationale, je les avais fait venir pour leur premier concert en octobre dernier à Rungis lors de la journée annuelle de Synthèse nationale. Elles étaient annoncées le 8 mai prochain avant le défilé de Civitas, mais elles ont été décommandées suite à l’article (controversé) que leur consacre Rivarol de cette semaine. Elles appartiendraient, si l'on en croit cet article, à une secte démoniaque cornaquée par un gourou franc-maçon… Loin de moi l’idée de promouvoir les frères trois points, leurs pompes et leurs œuvres, mais il ne faut pas confondre les chansons et les chanteuses. D'une manière générale, l’homosexualité de l’un, les drogues de l’autre, l’affiliation à une secte ou une autre, les artistes — comme les hommes politiques — ne sont pas toujours des modèles même si on tente de nous les présenter comme tels. Leur vie privée les regarde, mais leurs chansons nous concernent.

Les Brigandes ont su attirer l’attention des milieux anticonformistes par des chansons engagées mises en scène dans des vidéos qui sont incontestablement du travail de pro. En retour, une certaine audience avec des scores de 50 000 vues en moyenne sur Youtube et des pointes à 170 000, ce qui est honorable sans être extraordinaire. Elles font quasiment jeu égal avec le chœur Montjoie. In Memoriam les dépasse un peu et elles sont devant FTP, mais encore loin du rappeur Kro Blanc qui fait des pointes à près de 400 000 vues, et encore plus loin de Jean-Pax Mefret qui, lui, chatouille souvent les 500 000.

L’affaire a été lancée par La Horde en octobre 2015 et relayée par un article du Point en février dernier. Le premier est un site antifa spécialisé dans la délationite aiguë de tout ce qui peut se faire dans la dissidence, le second héberge dans ses colonnes BHL, c’est dire comme il défend la culture française.

Car il s’agit bien du lien culturel. La jeunesse a déserté depuis longtemps les meetings politiques. Suivant les directives de Jdanov, le ministre de la Culture de Staline, les communistes ont été des précurseurs dans la prise de contrôle des artistes, les "compagnons de route", le terme de l’époque pour ne pas dire "collabo". Le meilleur exemple est la Fête de l’Huma. La grande majorité des jeunes qui venait écouter les grandes vedettes nationales et internationales ne votait pas forcément communiste, mais elle supportait sans broncher les discours des politiques avant le concert. Et ces grands concerts ne servent à rien d’autre qu’à passer des menottes culturelles à la jeunesse. Le torrent d’émotions collectives partagé lors de ces événements crée de puissants liens affectifs qui verrouillent les esprits dans une ambiance idéologique insidieuse. Elle est entretenue par les artistes qui interviennent au signal de leurs commanditaires pour rappeler pour qui va leur sympathie ou pour qui il ne faut pas voter. Cette technique bien rodée permet l’encadrement de toute la production musicale. Les concerts, grands et petits, fonctionnent avec des autorisations et des subventions, c’est-à-dire le feu vert des politiques. Outil d’expression à la portée de chacun, le monde de la musique est entièrement sous contrôle, verrouillé, cadenassé. Il suffit de rappeler le torrent d’indignations médiatiques après le concert de Fréjus en juillet dernier pour la prestation du groupe identitaire In Memoriam en ouverture de La Souris Déglinguée, ou les groupes dissidents condamnés à organiser des concerts clandestins pour contourner les annulations.

De par son origine, la dénonciation des Brigandes s’inscrit dans ce climat de persécutions systématiques déjà rencontré par tous les chanteurs de la dissidence, que ce soit ceux des déportés de l’Algérie française, les groupes du courant skinhead et puis ceux du rock identitaire. On entretient la population dans l’illusion que chacun peut écouter la musique qui lui plait, mais en réalité on écoute la musique que l’on nous fait entendre. Longtemps les maisons de disques, les radios et la télévision ont imposé leurs modes commerciales et l’arrivée d’internet n’a pas fondamentalement changé la donne. Si les maisons d’édition et les circuits de distribution se sont effondrés, l’organisation de concerts reste soigneusement sous contrôle. Or le CD ne se vend plus et aucun support alternatif n’est venu apporter un flux financier en rétribution de l’investissement des artistes : pourquoi payer ce que l’on trouve gratuitement en ligne ? Seule source de revenu subsistante, les concerts. L’aspect financier est essentiel car l’équation est simple, sans concert par de revenus, donc pas de répétitions, de moyens de déplacement ni d’organisation. La création est asséchée et l’exploitation du lien collectif créé par la musique est réservée à ceux qui détruisent l’identité de la communauté nationale française comme de l’identité européenne.

Dans ce contexte, s’il n’est pas indifférent de savoir comment fonctionnent les Brigandes, en revanche il est essentiel de savoir tirer un profit culturel de cet outil de communication. Les chiens de garde du système ne s’y sont pas trompés en les jetant en pâture, elles sont un réel danger, non pas pour la dissidence qui en a vu d’autres, mais pour son monopole culturel.

* Thierry Bouzard est chroniqueur musical au quotidien Présent. Il est l'organisateur des concerts lors des Journées nationalistes et identitaires de Synthèse nationale et il est l'auteur de Des Chansons contre la pensée unique, édition des cimes, 332 pages, 2014.

10:11 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 27 avril 2016

Dimanche 8 mai, 12 h 30, devant St Augustin (Paris VIIIe), rassemblement et défilé en honneur de Ste Jeanne d'Arc

16:51 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 22 avril 2016

RAPPEL : dimanche prochain à Nieppe (près de Lille)

sn lille 2016.jpg

sn nieppe 2016 1.jpg

sn nieppe 2016 2.jpg

sn nieppe 2016 4.jpg

sn nieppe 2016 5.jpg

sn nieppe 2016 3.jpg

 

mardi, 19 avril 2016

L'appel à manifester du 1er mai (10 h, Place des Pyramides à Paris 2e)

16:35 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

A Marseille, des militants du Parti de la France manifestent contre l'ouverture d'un centre d'accueil pour clandestins...

ob_4f576e_marseille-action.jpg

Suite à l'annonce, le 15 avril 2016, que 20 migrants de la « jungle » de Calais seraient accueillis samedi 16 avril dans un centre d'hébergement, rénové pour l'occasion, dans le quartier de la Croix-Rouge à Allauch dans le 13e arrondissement de Marseille, et que 100 autres pseudo-réfugiés allaient bientôt les rejoindre, les militants du Parti de la France des Bouches-du-Rhône se sont immédiatement mobilisés pour organiser un blocage de ce centre pour clandestins.

Félicités par les riverains, les militants se sont repliés en bon ordre après cette action symbolique de résistance nationale face à la colonisation migratoire.

Source cliquez ici

16:30 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 16 avril 2016

RAPPEL : Roger Holeindre dans la Somme le samedi 23 avril

12376682_792110710922413_1513475264528532221_n.jpg

En savoir plus cliquez ici

16:45 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Dimanche 1er mai, conformément à une tradition datant de près de 30 ans, Jean-Marie le Pen et les nationaux honoreront Jeanne d'Arc...

12974341_193395441052650_7038258150432416468_n.jpg

Rassemblement soutenu par de

nombreuses associations patriotiques

16:34 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Samedi 16 avril à Nancy : conférence de Georges Feltin-Tracol

Flyer_conference_Tracol_final.jpg

Deux livres de Georges Feltin-Tracol à lire :

Maurice Bardèche et l'Europe cliquez ici

Le commander en ligne cliquez là

En Liberté surveillée cliquez là

Le commander en ligne cliquez ici

11:04 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 15 avril 2016

Notre Ami Pierre Cassen victime de l'acharnement des forces de répression de l'oligarchie aux abois

9 jni 10.jpg

Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque, a donc été l’objet, ce jour, d’une perquisition en son domicile. Christine Tasin a pu le joindre, et mener cette interview, qu’elle vient de nous faire parvenir.

Source de l'entretien cliquez ici

Riposte Laïque : Tu viens donc d’être l’objet d’une perquisition en ton domicile. As-tu été surpris ?

Pierre Cassen : Même quand on se prépare à de telles éventualités, on a quand même toujours du mal à accepter de voir sa maison perquisitionnée, comme si on était un vulgaire malfrat. Bien que les policiers se soient montrés courtois, ma situation, ce soir, est que je n’ai plus d’ordinateur, ni de téléphone portable, avec naturellement ce que cela implique, dans mon quotidien. Je n’ai pas l’habitude de tourner autour du pot, ce matin, quand l’officier de police m’a annoncé, à l’issue de mon nième interrogatoire, qu’ils allaient perquisitionner chez moi, à près de deux heures de Paris, je n’ai pu m’empêcher de dire : « C’est scandaleux », et j’ai dû faire preuve de beaucoup de contrôle pour ne pas en dire davantage… Je considère qu’une personne comme moi, qui mène la bataille des idées, n’aurait jamais dû être traîné devant un tribunal, avec mon ami Pascal Hilout, ni être harcelé comme je le suis par le Parquet depuis plusieurs années. Je dois en être à une dizaine d’interrogatoires par des policiers, à qui je dis tout le temps que je ne suis plus responsable du site depuis 2012. Mais j’ai l’impression qu’en haut lieu, je dirais même en très haut lieu, on veut se payer Pierre Cassen par tous les moyens.

Riposte Laïque : Mais avais-tu senti des signes annonciateurs de cette nouvelle étape ?

Pierre Cassen : Oui, à deux reprises. Il y a plusieurs mois, le responsable de la Brigade pour la Répression de la Délinquance à la Personne (de l’enfumage pour ne pas dire la police de la presse) m’avait fait savoir qu’il avait comme consigne de la part du Parquet d’enquêter de manière soutenue pour prouver que je demeurais le véritable chef de Riposte Laïque, bien qu’une décision du tribunal de Versailles, datée de mars 2013, ait confirmé qu’à présent, ce sont les Suisses qui ont la main sur le site. Les socialistes sont pour toutes les délocalisations… sauf celle de Riposte Laïque (humour). D’autre part, il y a environ quinze jours, alors que j’étais à plusieurs centaines de kilomètres de mon domicile, j’ai reçu, à ma grande surprise, un coup de téléphone de policiers, m’informant qu’ils étaient devant chez moi. Je n’ai pu que leur faire savoir qu’ils auraient du me téléphoner avant, cela aurait évité un déplacement inutile. Alors, disons que je m’attendais un peu à un mauvais coup de la sorte, surtout dans le contexte où les juges viennent de condamner Caroline Alamachère à 10.000 euros d’amende et de dommages et intérêts, sans parler du verdict inique de la 17e Chambre, qui a osé sanctionner Alain Jean-Mairet (faudrait savoir, si on condamne notre directeur suisse, on ne peut pas en même temps dire que c’est Pierre Cassen le vrai chef !) à 8.000 euros d’amende et de dommages et intérêts. Enorme ! La France socialiste, police de la pensée du monde, condamne un Suisse qui, sur un site helvétique, a publié le texte d’un Tunisien ! Donc on sentait bien qu’il y avait, de la part du pouvoir et de ses exécutants, la volonté d’accélérer l’offensive.

Riposte Laïque : Mais on te reproche quoi, exactement ?

Pierre Cassen : Ils paraissent avoir du mal à accepter l’idée que cela soient des Suisses qui sont responsables de notre site, en toute légalité, et pas des Français. Ils semblent regretter le temps où ils pouvaient faire condamner Pierre Cassen, comme responsable du site, à des amendes exorbitantes, voire même réclamer de la prison avec sursis, rien de moins ! Au-delà de cette affaire de responsabilité de RL, ils me suspectent à présent d’avoir été l’homme qui aurait appuyé sur le bouton d’un tweet montrant Anne Hidalgo lécher une babouche musulmane, le jour où elle commémorait le ramadan à la mairie de Paris, ce qui n’est pas très laïque. Il paraît que cela est très grave, et que cela s’appelle « injure publique à une personne exerçant une autorité publique ». A noter que le maire de Paris, grande cheftaine de l’opération « Je suis Charlie », qui a osé faire de cet hebdo un citoyen d’honneur de la Ville de Paris, a également déposé plainte contre la dessinatrice Ri7, auteur du dessin originel. Ce régime, au lieu de mettre toutes les forces du pays contre les disciples de Merah, persécute donc les résistants à la barbarie qui s’annonce. Toute l’imposture de cette gauche se retrouve dans ces deux plaintes grotesques, ainsi que dans toutes celles qui ont suivi. Ces gens là se comportent comme les derniers staliniens d’Europe de l’ouest.

Riposte Laïque : Es-tu inquiet, suite à cette perquisition, des conséquences de ce que les policiers pourraient trouver sur tes ordinateur et téléphone ?

Pierre Cassen : Je voulais d’abord dire à nos lecteurs ce que cela provoque, en soi, de se voir barboter des affaires aussi précieuses. C’est comme si on se permettait de vous voler votre journal intime. Il y a comme une sorte de viol. Mon ordinateur, comme mon téléphone, sont des objets précieux, où sont conservées des choses très personnelles, qui n’appartiennent qu’à moi et à ceux que j’aime. Je trouve intolérable que quelqu’un comme moi puisse voir des personnes que je ne connais pas avoir accès à mes dossiers personnels. Après, on verra bien si ce qu’ils trouvent dans mes affaires leur donne la possibilité de me mettre en examen, ce dont certains rêvent. J’avoue avoir assez confiance, et en plus, l’adversité me galvanise, mais avec de tels dirigeants politiques, je m’attends à tous les coups tordus. Donc, j’étais déjà déterminé à dire tout le bien que je pensais des socialistes avant cette perquisition (lire mes articles sur Razzy Hammadi hier, et ce jour sur Manuel Valls sur Boulevard Voltaire), inutile de vous dire qu’après une telle journée, ma détermination est décuplée. Je n’ai jamais supporté des modèles de société totalitaires, et je trouve qu’on s’en rapproche de plus en plus dangereusement.

Riposte Laïque : As-tu peur pour ton avenir ?

Pierre Cassen : La peur n’évite pas le danger. De quoi parles-tu ? Les socialistes et leurs obligés ne m’inquiètent absolument pas, malgré leur capacité de nuisance et leurs pulsions totalitaires. Dans un an, ils ne seront plus aux affaires, alors que Riposte Laïque sera toujours présent, et fêtera ses dix ans d’existence. D’ici là, Cazeneuve nous aura fait quatre procès. Hidalgo deux, et Bergé un… Eh bien, on réclamera une amnistie générale pour tous les délits d’opinion quand on se sera débarrassé de ces haineux. Je fais confiance à nos amis rédacteurs pour ridiculiser comme ils le méritent ces tristes sires, et retourner ce procès contre ceux qui les intentent. Ma sécurité ? Quand on a choisi le type de militantisme qui est le mien, et le tien, on ne se cache pas derrière son petit doigt, on se sait un peu plus exposé que le Français moyen. Je vis avec. Mais ce sont des Français moyens qui sont morts au Bataclan, et des Belges moyens qui sont morts à Bruxelles. J’ai davantage peur pour ceux que j’aime, et qui sont bien plus jeunes que moi. C’est d’ailleurs pour cela que je milite, partout où je le peux, contre l’islamisation de notre pays, pour convaincre mes amis que la seule réponse est l’éradication de l’islam sur le territoire français et la remigration massive de tous ceux qui veulent nous imposer la charia en France. Je n’ai pas l’ombre d’un doute, depuis plus de dix ans que je milite pour cela, nous avons raison, et ce combat est vital pour l’avenir de notre pays, de ses valeurs et de sa civilisation. Et si cela nous vaut encore des procès, eh bien, on fera face !

Riposte Laïque : Tu veux ajouter quelque chose ?

Pierre Cassen : Je suis très fier du combat que nous menons depuis plus de dix ans, ensemble et avec d’autres patriotes. Très fier de ce qu’est devenu Riposte Laïque, d’avoir impulsé ce journal cinq années durant, et d’avoir su passer la main, tout en continuant à travailler avec mes amis. Je prends ces plaintes à répétition, et cette perquisition, comme un hommage, qui prouve que nous tapons juste, et que nous faisons mal à ceux qui trahissent la France. Longue vie à Riposte Laïque, et que mes copains continuent à s’occuper tous les jours des islamo-collabos!

Une dernière chose, que les amis qui m’ont laissé leur téléphone lors des trois derniers mois me le renvoient, ou l’envoient à Christine, cela peut servir…

Propos recueillis par Christine Tasin

NDLR : La direction de Synthèse nationale tient à exprimer ici sa solidarité avec Pierre Cassen et nos amis de Riposte laïque face à l'acharnement dont ils sont les victimes.

12:17 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

RAPPEL : congrès du Renouveau français cette fin de semaine en Région parisienne, un stand de Synthèse nationale

congres-jmlp.jpg

07:30 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 12 avril 2016

Alain Escada : N'est-il pas étrange que rien qui symbolise le gouvernement ou les véritables lieux du pouvoir ne figure parmi la liste des cibles potentielles de terroristes djihadistes ?

escada-MPI-3.jpg

Source Médias presse info cliquez ici

Tous les médias en parlent. L’analyse de l’ordinateur d’un terroriste de l’Etat Islamique aurait permis d’apprendre que Civitas figurait sur la liste des cibles envisagées pour commettre un attentat. Nous avons posé quelques questions à Alain Escada, président de Civitas.

MPI : Comment avez-vous appris la nouvelle que Civitas avait figuré parmi une liste de cibles potentielles des terroristes de Bruxelles ?

Alain Escada : J’ai pris connaissance de cette rumeur par l’entremise des médias. Dans un premier temps, il était question d’une « association catholique conservatrice basée à Argenteuil ». Ensuite, le nom de Civitas est apparu explicitement.

MPI : Que vous en a dit la police ?

Alain Escada : Rien. A cette heure, seuls des journalistes m’ont appelé. Je n’ai pas eu le moindre contact avec un quelconque service de police.

MPI : Cela vous inquiète-t-il ? Auriez-vous souhaité une protection policière ? Changez-vous votre emploi du temps ?

Alain Escada : Non, je ne suis pas inquiet. Si la police ne nous a pas contactés, c’est probablement qu’elle estime qu’il n’y a pas de danger. Comme prévu, j’irai le 17 avril prendre la parole au Congrès Nationaliste, puis je ferai une conférence à Nantes le 25 avril à l’invitation d’E&R. Mes saints anges gardiens valent bien quelques gardes du corps. Rassurez-vous, je dors bien. A Dieu seul de décider de mon heure dernière. Mais, pour être clair, je ne pense pas un seul instant être la cible prioritaire d’un mouvement terroriste.

Du reste, je m’interroge. N’est-il pas étrange que rien qui symbolise le gouvernement ou les véritables lieux du pouvoir ne figure parmi la liste des cibles potentielles de terroristes djihadistes ?

Quant au fait que Civitas retienne l’attention de terroristes djihadistes, j’ai plaisanté toute la journée avec les journalistes sur le fait que, jusqu’au Proche-Orient, Civitas serait donc considéré comme le dernier emblème de la Chrétienté.
En vérité, pour l’instant je me méfie plus de Bercy qui, sur injonction de la franc-maçonnerie, a infligé à Civitas un redressement fiscal carabiné, que de quelconques terroristes.

Dimanche 8 mai, à Paris :

986749587.png

En savoir plus cliquez ici

07:44 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 07 avril 2016

Dimanche 17 avril : congrès du Renouveau français

congres-jmlp.jpg

Plus d'infos cliquez ici

08:42 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 06 avril 2016

Samedi 23 avril, à Bourges :

12974524_983134041766375_1723155981026420224_n.jpg

00:27 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 31 mars 2016

Dimanche 8 mai : rassemblement et défilé en l'honneur de Ste Jeanne d'Arc à Paris

986749587.png

2069713563.png

En savoir plus cliquez ici

00:56 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 25 mars 2016

Terrorisme : Il ne suffit pas de se lamenter sur les conséquences, il faut impérativement remonter à leurs causes

escada_colloque.jpgUn communiqué de Alain Escada, Président de Civitas 

Les attentats commis à Bruxelles démontrent la pertinence des thèmes traités samedi dernier lors du colloque “De la guerre au Proche-Orient à l’immigration et au terrorisme en Europe”. Il ne suffit pas de se lamenter sur les conséquences, il faut impérativement remonter aux sources, aux causes des problèmes.

Retrouvez le compte-rendu complet de ce colloque : cliquez ici

Civitas a réussi un très joli coup. Samedi 19 mars, son colloque organisé en partenariat avec l'Alliance for Peace and Freedom et le Rassemblement pour la Syrie a fait salle comble autour d'un regroupement exceptionnel d'intervenants issus de la dissidence (Pierre Hillard, Damien Viguier, Youssef Hindi, Jean-Michel Vernochet, Elie Hatem, Roberto Fiore, Irène Dimopoulou, Mère Agnès-Mariam de la Croix, Marion Sigaut, Claire Séverac,...), venus aborder une vaste problématique : "De la guerre au Proche-Orient à l'immigration et au terrorisme en Europe". Il n'y avait plus une chaise libre dès 14h15 et plusieurs dizaines de personnes n'ont pas pu entrer, faute de place.

Les intervenants se sont succédés avec des exposés de haut niveau, et pourtant abordables, devant un public très attentif.

Lors de la pause, les différents auteurs présents ont été abondamment sollicités pour dédicacer leurs livres. Ensuite, vinrent les trois derniers exposés, dont celui de Jean-Marie Le Pen, très attendu, avant la conclusion prononcée par Alain Escada.

Ce colloque est un bel exemple de convergence des forces insoumises au Nouvel Ordre Mondial.

Civitas fixe d'ores et déjà rendez-vous le dimanche 8 mai, place Saint Augustin à Paris, pour un hommage à Sainte Jeanne d'Arc dans un même esprit de convergence. A partir de 12h30 se succèderont des animations et des discours avant le départ à 14h30 d'un défilé jusqu'à la place des Pyramides.

Les interventions filmées au colloque cliquez ici

09:50 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 22 mars 2016

RAPPEL : samedi 26 mars, à Beauvais

10612749_776483055818512_3910507240648665079_n.jpg

20:38 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 21 mars 2016

A Bordeaux, des militants du Renouveau français manifestent devant l'Ecole de la magistrature

enm.jpg

A Bordeaux, devant l’École nationale de la magistrature, les militants du Renouveau français ont dénoncé le rôle de la franc-maçonnerie dans la justice française et exigé « une justice sans tablier » !

Voici le contenu du tract imprimé pour l’occasion :
NOUS NE VOULONS PLUS D’UNE JUSTICE EN TABLIER !
Affaire de l’ARC, Affaire Tapie, Affaire du Carlton de Lille, etc.
L’ombre de la franc-maçonnerie plane sur de nombreux scandales.
Si l’implication de cette secte est parfois connue dans de grosses affaires, la plupart du temps, l’implication de celle-ci dans les affaires de justice plus courantes est largement méconnue du grand public.
Et pour cause : la franc-maçonnerie cultive le secret afin de dissimuler le fait qu’elle supprime l’égalité entre les citoyens devant la Justice !La Franc-Maçonnerie est une secte qui ordonne à ses membres de se secourir les uns les autres et qui prétend que ses lois sont supérieures aux lois « profanes », c’est-à-dire aux lois civiles. De cette manière, les magistrats francs-maçons rendent des verdicts crapuleux et scandaleux !
Français, ne nous laissons plus faire !
Exigeons le renvoi immédiat des magistrats francs-maçons !

Source Renouveau français cliquez ici

17:35 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 18 mars 2016

19 mars : Roger Holeindre écrit à Hollande...

Holeindre Roger.jpg

A l'occasion du 19 mars, date choisie par le Système pour commémorer la fin de l'Algérie française, Roger Holeindre exprime son point de vue à l'attention de François Hollande (Président de la République) :

Monsieur le Président de la République,

Il y a bien longtemps que je désirais vous adresser cette lettre ouverte… Je pensais pourtant que… tout compte fait… cela ne servirait à rien.

Mais j’apprends par la presse que vous comptez, cette année, pour l’anniversaire du 19 Mars 1962, donner à cette forfaiture… en étant présent à la cérémonie… une certaine dimension historique !

Cela est proprement incroyable… honteux… voire dégueulasse !

En effet, vous n’êtes pas sans savoir que tout ce que racontent les tueurs du FLN et les “porteurs de valises”, (physiques ou moraux) dont les prototypes les plus emblématiques sont M. Benjamin Stora et les communistes de la FNACA est faux, et que par votre présence, vous officialisez des mensonges d’Etat.

M. Chirac et M. Sarkozy, vos deux prédécesseurs, pourtant pas très courageux en l’occurrence, n’avaient pas osé aller jusque là. Mais vous, vu votre “popularité”, vous n’avez plus rien à perdre !

Eux aussi, pourtant, ont été à plusieurs reprises pleurnicher à Alger… et se repentir… sans aucune honte sur le dos de la France…comme vous… pour des raisons exclusivement électoralistes, appel du pied… aux plusieurs centaines de milliers de binationaux qui vivent chez nous… après nous avoir chassés de “chez eux”. MM. Chirac et Sarkozy s’étaient gardés d’officialiser cette date, car ils savaient… comme vous-même… qu’elle marquait en fait le commencement… des tueries… enlèvements… séquestrations…. de milliers de civils européens, auxquels s’ajoutèrent des dizaines de milliers d’anciens soldats français d’origine musulmane qui, avant de se battre à nos côtés sur la terre algérienne, avaient été des nôtres dès 1870… puis en 1914-1918… en 1940-1945… et en Indochine.

Ils représentaient en nombre, et volontairement eux, juste avant ces accords odieux, cinq fois plus que les soldats FLN de la dite “Armée de Libération Nationale”… dans les maquis algériens… en Tunisie… et au Maroc.

Lire la lettre en entier cliquez ici

10:27 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Vendredi 22 avril : Renaud Camus à Cavaillon

1934498_1701245723474227_8654981258544072065_n.jpg

07:27 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook