Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 15 juillet 2016

Voici le Tunisien auteur du carnage à Nice

9851836-15932680.jpg

Nebil Ben Yahmed Tunisie secret cliquez ici

Il s’appelle Mohamed Lahouaiej Bouhlel, originaire de Mseken et fils d'un membre du parti islamiste Ennahda connu pour son extrémisme. Il n’est donc pas franco-tunisien mais tunisien vivant en France depuis six ans avec une carte de séjour, des aides sociales et tout le tralala. Par reconnaissance à la France, il vient de prendre la vie à 84 innocents.Le terroriste qui conduisait le camion qui a écrasé 84 victimes à Nice n’est pas franco-tunisien comme cela a été annoncé par les médias français mais un émigré tunisien âgé de 31 ans, qui vivait en France depuis 2011 et qui a obtenu le séjour à la suite de son mariage avec une franco-tunisienne installée à Nice et dont il a eu trois enfants. 

Il s’appellait Mohamed Lahouaiej Bouhlel et il est originaire de la ville sahélienne de Mseken. Selon nos sources policières en Tunisie, son père est membre du parti islamiste Ennahda et il est connu à Mseken comme étant un extrémiste violent que la police de Ben Ali surveillait de près et qui est devenu après janvier 2011 l'un des leaders locaux de Mseken. Le criminel de Nice ne s'est donc pas improvisé terroriste, mais il est né et a baigné dans un milieu familiale favorable à la violence et au radicalisme.

Le permis de conduire du terroriste et sa carte de séjour ont été retrouvés dans le camion qu’il a utilisé comme une arme de guerre avant de se faire descendre par des agents municipaux qui étaient heureusement armés, contrairement à d’autres régions qui refusent le port d’armes à la police municipale. Non satisfait d'avoir tué autant de personnes innocentes, le terroriste tunisien voulait finir son parcours criminel sur un manège pour enfants.

Selon certaines sources, cette crapule terroriste était mariée et père de 3 enfants. Son voisinage interrogé le décrit comme "pas très religieux, (qui) ne fait pas la prière, aime les filles et la salsa". Des propos habituels qui montrent combien un intégriste daéchien peut dissimuler son vrai visage avant de passer à l’action. Et des criminels pareils, il y en a des centaines et des milliers en France.

L’ayant identifié grâce aux documents retrouvés dans le camion et à l’analyse de ses empruntes digitales, les autorités policières ont pu retrouver rapidement son adresse. Une perquisition a eu lieu à son domicile aujourd’hui vers 09H30 en présence de membres du Raid lourdement armés. Vers 11H00, des membres de la police technique et scientifique étaient toujours présents dans l'appartement situé dans un petit immeuble d'un quartier populaire de l'est de la ville.

Mohamed Lahouaiej Bouhlel n'était pas connu des services de renseignement pour radicalisation et ne disposait pas d'une fiche S de sûreté pour lien avec le terrorisme. Il était par contre bien connu des services de police pour des faits de droit commun, principalement des violences avec arme, violences conjugales, menaces et vol.

Après analyse et enquête, le corps de cette crapule sera expédié en Tunisie, où sa famille, ses amis, ses voisins l’enterreront probablement en « martyr », comme tous les criminels que ce pays autrefois civilisé et moderne a produit depuis la « révolution » dite du jasmin qu’on avait fait faire à la populace tunisienne et que l’ensemble des politiciens et journalistes Français avaient à l’époque salué, acclamé et exalté.

Il y a à peine un mois, la France de Monsieur Hollande recevait en grande pompe le chef des Frères musulmans tunisiens, Rached Ghannouchi. Parmi les objectifs non avoués à l'égard d'un tel doctrinaire de l'islamo-terrorisme, encadrer, contenir et empêcher la jeunesse française de confession musulmane de basculer dans le radicalisme !

13700099_575886939259622_7925149080795502022_n.jpg

17:36 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 27 novembre 2010

L'agence de presse suédoise "Info 14" et la 4ème journée de Synthèse nationale :

salemfranktal.png

Lors de la 4ème journée nationale et identitaire de Synthèse nationale, le 11 novembre dernier, nous avons reçu Robert Vesterlund, fondateur du Salem fonden, mouvement nationaliste suédois. Celui-ci était accompagné par un reporter de l'agence de presse Info 14 très suivie en Suède.

Info 14 vient de publier un reportage et un film sur notre 4ème journée de Synthèse nationale. Cliquez ici 

Pour voir le film : cliquez là 

15:04 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 24 novembre 2010

Synthèse nationale sur Canal + :

19:31 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 23 novembre 2010

La 4ème journée de Synthèse nationale, le 11 novembre dernier, racontée par les jeunes de la NDP alsacienne :

Départ 21 h 00 de Strasbourg pour nos militants alsaciens de la NDP avec un chargement impressionnant de produits alsaciens, ainsi que de quelques cartons du nouveau livre de notre camarade Anne Kling, "Le CRIF, un lobby au cœur de la république" (pour plus d'infos, cliquez ici). Sur la route nous récupérons un camarade au Luxembourg, un en Lorraine et nous filons dans une nuit d'encre; direction : Paris !

Arrivée 3 h 00 au local du MNR qui, une fois de plus, nous a été mis à disposition par Annick Martin que nous remercions d'ailleurs vivement !

Nous sommes au milieu de la nuit et comme cette année nous assurerons la restauration à la journée de Synthèse nationale, le travail continue pour nos jeunes militants alsaciens avec la confection d'une centaine de sandwichs qui seront vendus le lendemain avec évidemment notre assortiment désormais habituel de produits alsaciens : Kougelhopfs, bretzels, bredele, vins etc...

Il est 7 h 30 et après une dernière mise au point nous nous séparons en deux équipes, l'une prend la direction de l'aéroport de Beauvais pour chercher Robert Vesterlund, - créateur et président de Salemfonden mais aussi rédacteur de l'agence de presse suédoise Info 14 - qui arrive tout droit de Stockholm avec l'un de ses camarade pour participer à la 4ème Journée de Synthèse nationale et y faire connaître son travail avec Salemfonden mais aussi pour tourner un reportage qui figurera bientôt sur notre site...

Pendant ce temps la deuxième équipe prend la route du Forum de Grenelle pour participer à la mise en place de la conférence ainsi que de celle des stands.

11 h 00 : Ouverture des portes et arrivée des premiers visiteurs qui sont venus en masse cette année; plus de mille!

11 h 45 : Début de la première table ronde. Sauf que la première équipe est coincée à quelques kilomètres de là par des barrages de police bloquant tout accès au rond point de l'Arc de Triomphe nous faisant perdre de précieuses minutes, même si grâce à notre chauffeur d'un calme olympien nous arrivons avec seulement quelques minutes de retard, et Robert Vesterlund peut prendre part à temps à la première table ronde portant sur la situation des mouvements nationalistes et identitaires en Europe.

Un militant de la NDP Alsace accueille les responsables de la "Falange" et de "Salemfonden".

12 h 30 : Fin de la table ronde et début du rush au stand Alsace assurant la partie restauration de l'événement. Des centaines de gens flânent le long des stands, et viennent se restaurer à notre stand ou bien vont boire un verre et faire connaissance autour du bar tenu cette année par Le Local
14 h 30 : Début de la deuxième table ronde ayant pour thème "Comment combattre l'invasion ?"

15 h 30 : Troisième table ronde ayant trait à la dimension sociale du nationalisme.

Et enfin le grand meeting unitaire avec comme invité d'honneur cette année Mario Borghezio de la Lega Nord, mais aussi Markus Wiener de nos amis de Pro Köln, ainsi que Annick Martin, secrétaire générale du MNR, Thomas Joly, secrétaire général du PDF, mais aussi Robert Spieler. Robert Vesterlund ouvre le bal. Il prononce un discours portant sur la situation en Suède mais parle aussi du travail de fond de Salemfonden tout au long de l'année écoulée, de la prochaine marche de Salem- où la NDP Alsace sera présente-, saluant ses camarades français et européens.

 Les tracts de mobilisation pour le manifestation à Salem sont diffusè au stand de la NDP Alsace.

Enfin aux alentours de 18 h 30, l'apéritif offert par Synthèse nationale débute avec un peu de retard, mais dans une atmosphère chaleureuse et engageante.

Puis, comme tout a une fin, après avoir remballé notre stand et aidé au rangement de la salle, nous reprenons la route de notre chère Alsace, motivés plus que jamais par cette grande journée de débat et de fraternité; qui s'impose désormais de par son importance dans l'agenda des rassemblements européens comme incontournable.

Rendez-vous est pris, à l'année prochaine!

Notez que nous ne nous étendons pas sur le déroulement des tables rondes et des discours, ni sur l'intervention très appréciée du Front de Libération du Cochon car la quasi-totalité des interventions est consultable librement et sans modération sur le site de Synthèse nationale, cliquez ici.

Source Jeunes NDP d'Alsace

dimanche, 21 novembre 2010

La 4ème journée de Synthèse nationale sur Canal + donne des frayeurs à M. Juppé...

sn4assistance2.jpg

Canal + a consacré dans son journal télévisé d'aujourd'hui un thème à la montée des droites nationales et identitaires en Europe. Au centre du reportage, la 4ème journée de Synthèse nationale qui a rassemblé un millier de personnes jeudi 11 novembre à Paris. Pour regarder ce reportage, cliquez ici, allez sur "partie 2" et allez à la minute 24.

Désolé que notre réunion ait choqué le naïf M. Juppé. Qu'il sache cependant que, si dans l'histoire on a peut-être tué au nom du Christ, aujourd'hui c'est au nom d'Allah que l'on assassine...

19:19 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 19 novembre 2010

En Hongrie aussi, on parle de la 4ème journée de Synthèse nationale...

sn2table2.jpg

Source Lionel Baland

Szent korona radio est une radio patriotique hongroise, dont le site Internet reçoit entre 10.000 et 25.000 visites par jour. Voici un article, à propos de la 4ème Journée de Synthèse nationale du 11 novembre 2010 à Paris, publié ce jour : cliquez ici

12:35 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 17 novembre 2010

La 4ème journée de Synthèse nationale vue par nos camarades du Front comtois...

Stand-Front-Comtois1.jpgSource :  Front comtois

 

En ce jour du 11 novembre, pour une dizaine d’adhérents du Front Comtois, la sonnerie des radioréveils était calée sur 3 heures du matin. Tout le monde était à l’heure au point de ralliement à Montbéliard pour un départ à 4h30 à trois véhicules et en covoiturage vers la capitale, afin de participer à la 4ème journée nationale et identitaire organisée par Synthèse Nationale.

 

Arrivés sur place à 9h30 pétante, nous prenons le temps de saluer tous les amis et camarades connus ou non déjà présents, et nous nous empressons de rejoindre la salle pour l’installation de notre stand. D’emblée, nous sympathisons avec nos voisins de la revue IDENTITAD et son très sympathique représentant : Alberto Torresano.

 

Nous ne reviendrons pas sur le programme de cette journée ni sur son déroulement,  Synthèse Nationale a déjà publié plusieurs articles à ce sujet. Par la qualité des orateurs, les trois tables rondes furent riches de renseignements et rythmées par plusieurs temps forts, notamment : l’intervention de Jérôme Bourbon, directeur de RIVAROL, pour ses prises de positions radicales, tranchées et courageuses en faveur de Bruno Gollnisch ; Annick Martin et son brillant exposé sur la colonisation globale de l’Europe et les peuples victimes d’une part, d’une entreprise planifiée de conquêtes des territoires et des richesses européennes et d’autre part, d’une tentative d’homicide de notre civilisation dans le but de l’anéantir ;  Pierre Vial qui, au début de son intervention, répond à la question « Comment combattre l’invasion ? », il cite un nom, un seul : Charles Martel ! Ensuite, son discours, si dense qu’il demande plusieurs écoutes, traite essentiellement de l’ennemi à combattre : le mondialisme.

 

Soudain, vers 15 heures, à la surprise générale, la salle tombe sous le contrôle du FLC (Front de Libération du Cochon). Leur message est clair : « Le hallal est le cheval de Troie de l’islam dans la culture européenne ». Le FLC quitte la scène sous un tonnerre de rires et d’applaudissements.

 

Incontestablement, l’homme incontournable de cette journée, qui s’est dépensé sans compter, arpentant en long, en large et en travers et toujours d’un pas décidé cette belle salle du forum de Grenelle,  d’aucuns je pense ne me contredira, est bel et bien Roland Hélie. Roland Hélie omniprésent, vibrionnant, ubiquiste… C’est monsieur Partoutalafois ! Il a su faire, en ce jour du 11 novembre et depuis quatre ans, le rendez-vous quasi obligatoire des patriotes français et européens.

 

Un bémol pourtant à cette journée : nous regrettons, au Front Comtois, l’absence d’une organisation  pourtant inévitable de notre mouvement : le Bloc Identitaire.

 

Nous terminons cette formidable journée au Local de Serge Ayoub , rue de Javel, pour écouter une conférence de Sébastien de Rouen « Refaire la France », mais aussi pour boire plusieurs dernieres bières « Charles Martel » avant de reprendre la route vers notre Franche Comté natale (...).

07:47 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

4ème journée de Synthèse nationale : intervention de Robert Vesterlund, fondateur du Salemfonden....


Tract (en français) présentant le Salemfounen : cliquez ici

07:17 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 15 novembre 2010

Intervention de Robert Spieler, Délégué général de la NDP, lors de la 4ème Synthèse nationale...

Merci Club Acacia

15:37 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Intervention de Pierre Vial lors de la 4ème Synthèse nationale...

Merci au Club Acacia

15:28 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 13 novembre 2010

Markus Wiener, Conseiller municipal de Cologne et Secrétaire général de Pro-Köln, représentait la résistance allemande à la 4ème Journée de Synthèse nationale...


Merci au Nouveau NH et à Lionel Baland pour la traduction

16:57 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Annick Martin, secrétaire générale du MNR, à la 4ème journée de Synthèse nationale :


Merci au Nouveau NH

11:50 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 12 novembre 2010

La 4ème Journée de Synthèse nationale a remporté un grand succès :

ph9.jpg

Une fois de plus, la 4ème journée nationale et identitaire de Synthèse nationale a remporté un vif succès. C’est près de 1 000 visiteurs qui sont passés tout au long de la journée au Forum de Grenelle pour assister à cette quatrième édition de ce qui est devenu le grand rendez-vous de la résistance nationale et identitaire de l’automne. Le thème de cette 4ème journée : « Résistons à la colonisation de l’Europe ». Derrière la tribune, une grande banderole sur laquelle était résumée la raison d’être de Synthèse nationale : Résistance, Libération !

 

Les trois tables rondes et le meeting unitaire qui a conclu cette journée ont été pour les différents intervenants, chacun avec son approche des choses et sa sensibilité, l’occasion de prouver que la résistance contre la colonisation de notre continent et la dénonciation du « parti de la collaboration » est désormais une force avec laquelle il faudra compter. Le nombre croissant de participants aux journées de Synthèse nationale est là pour le prouver.

 

Le combat mené en France est le même que celui mené par les mouvements frères en Europe. Tel était le message de la première table ronde au cour de laquelle prirent successivement la parole Hilde De Lobel, ancienne député du Vlaams belang, qui avait un stand qui fut fort apprécié des visiteurs, Alberto Torresano, de la revue Identitad de Madrid, revue qui consacre dans sa dernière livraison deux pages à la NDP et à Robert Spieler, Olivier Grimaldi, le dynamique président du Cercle Franco-hispanique, et Robert Vesterlund, Président du mouvement suédois Salemfonden, venu spécialement de Stockholm pour la réunion. Lionel Baland, spécialiste des droites nationales en Europe nous a éclairés sur le développement des mouvements identitaires, particulièrement en Autriche et en Hongrie. Notons la présence de camarades hollandais et ukrainiens dans l’assistance. La dimension européenne de notre combat n’est pas une fiction pour Synthèse nationale, c’est une réalité.

 

La deuxième table ronde était consacrée à la colonisation de la France et de l’Europe. Pour en parler, nous avions invité différentes personnalités engagées soit dans le combat politique, comme Christian Perez, Président du Parti populiste, soit sur le plan éditorial, comme Franck Abed, écrivain monarchiste et catholique, et aussi animateur d’émissions appréciées des lecteurs de Synthèse nationale, l’éditeur et chroniqueur Philippe Randa que l'on ne présente plus, l’économiste Marc Rousset, auteur de La Nouvelle Europe Paris-Berlin-Moscou (Editions Godefroy de Bouillon) l’écrivain Jean Alcader, auteur d’ouvrages sur l’islamisation de la France, et notre collaborateur spécialiste de la désinformation, Arnaud Raffard de Brienne.

A peine cette deuxième table ronde achevée, surgit dans la salle un groupe pour le moins pittoresque « d’activistes armés » du FLC, entendez Front de libération du cochon, qui en quelques secondes, une fois l’étonnement de l’assistance passé (environs 300 personnes ont assisté à chacune des différentes tables rondes), teint une conférence de presse qui engendra l’enthousiasme de l’assistance, afin de dénoncer, calmement mais fermement, la prolifération du hallal dans les réseaux de distribution français. « Le hallal est le cheval de Troie de l’islam dans la culture européenne » a martelé le chef du FLC avant de se retirer aussi vite qu’ils étaient arrivés. Tonnerre d’applaudissements dans la salle déjà surchauffée.

La troisième table ronde fut l’occasion de parler de la dimension sociale du combat nationaliste. Ainsi, Serge Ayoub, animateur du mouvement Troisième voie, expliqua les raisons de son engagement au sein du mouvement social et la nécessité pour les forces nationalistes de se référer aux luttes du passé et d’aujourd’hui. Troisième voie est le mouvement des travailleurs français pour une avant-garde solidariste. Solidarisme justement, lorsque l’on évoque le solidarisme on pense bien sûr à Francis Bergeron qui, l’an passé nous avait fait un exposé sur l’engagement dans les groupes solidaristes des années 70, et qui, cette année nous parla de Saint Loup à qui il vient de consacrer une biographie (éditée chez Pardes). Notre Cher Jean-Claude Rolinat, qui vient d’éditer un livre passionnant sur Evita Perón (chez Dualpha) évoqua, pour sa part, les liens entre le péronisme argentin et le fascisme italien.  Luc Pécharman, responsable de la NDP dans le Nord, évoqua le magnifique travail social réalisé par la Vlaams Huis dans la banlieue de Lille. Au début de cette table ronde, Robert Spieler avait interrogé Olivier Bonnet sur l’évolution, depuis l’an passé, du projet La Desouchière, cette implantation identitaire au cœur du Morvan.  Jérôme Bourbon, directeur de Rivarol, avec le talent que nous lui connaissons, dénonça non sans malice les dégâts que pourrait subir le FN si, demain, certaines dérives libérales l’emportaient lors du congrès du mois de janvier. Si l’on s’en tient à l’applaudimètre, Jérôme Bourbon a fait tilt…  

 

Puis vint le moment du grand meeting unitaire. Après les interventions de nos amis suédois et allemand Robert Vesterlund et Markus Wiener, Secrétaire général de Pro Bewengug et conseiller municipal Pro Köln de Cologne, s’enchainèrent les discours d’Annick Martin, secrétaire générale du MNR, qui remporta un franc succès, celui du jeune et prometteur Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France, puis celui de Pierre Vial qui provoqua un tonnerre d’applaudissements lorsqu’il conclu en évoquant la victoire de l’Europe blanche à laquelle nous œuvrons. Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, fit un tabac lorsqu’il dénonça les collabos qui légitiment l’occupation de la France par des populations venues d’ailleurs, collabos au premier rang desquels on retrouve certains évêques français tel que celui de Carcassonne.

 

Mario Borghezio, ancien vice-ministre de la Justice italienne et député européen de la Ligue du Nord, invité d’honneur de cette 4ème journée nationale et identitaire fit un discours enflammé en faveur de l’entente des forces nationalistes à travers l’Europe. Ce fut un grand honneur pour Synthèse nationale de recevoir ce combattant infatigable qu’est Mario Borghezio. Dans les jours qui viennent nous reviendrons sur cette intervention qui souleva toute l’adhésion des centaines de militants présents dans la salle.

 

Synthèse nationale tient à remercier toutes celles et tout ceux qui ont participé au bon déroulement de cette réunion, en particulier les militants de Troisième voie qui assuraient la protection de celle-ci,  les militants de la NDP, du MNR et de Terre et peuple qui ont aidé à la mise en place de la salle, les militants de la NDP alsacienne qui ont assuré la restauration (très vite, il fallut trouver du pain - et ce n'est pas une mince affaire le 11 novembre - car les 400 sandwiches prévus étaient épuisés), merci à Florence, Béatrice, Anne-Marie, Madeleine, Elodie, Delphine et toutes celles qui, grâce à leur gentillesse, s'occupèrent de l'accueil du millier de participants qui est passé au cours de la journée. Nous remercions aussi Rivarol, Radio Courtoisie, F Desouche, Altermedia et les dizaines de publications, blogs et sites qui ont annoncé cette 4ème Journée nationale. Merci enfin aux exposants qui ont aidés au succès de cette réunion.

 

Rendez-vous l’an prochain pour la 5ème JNI, vive la victoire !

22:07 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Thomas Joly, Secrétaire général du Parti de la France, à la 4ème journée de Synthèse nationale...


Merci au Nouveau NH

20:56 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La 4ème Journée de Synthèse nationale vue par ceux qui y étaient...

399927204.jpg

Synthèse Nationale : pari tenu ! pari gagné !

Le blog de Marie-Paule Darchicourt (cliquez ici)

 

Au fil des ans, les "Journées de Synthèse Nationale" ne font que croître et embellir : hier, la 4e du genre, organisée sur le thème " Résistons à la colonisation de l' Europe " a été une fort belle réussite.

 

Là ou l'AFP n'a entraperçu que 200 à 300 personnes et quelques pauvres stands vendant des CD de chants fascistes italiens, des tee-shirts " fier d'être blanc " ou le livre " la mafia juive ", il y a eu en vérité au cours de cette manifestation unitaire un bon milliers de françaises et de français, de toutes générations, heureux d'être réunis, de se trouver ou de se retrouver, de dialoguer et d'échanger, au milieu d'une grande diversité de stands représentant les partis, mouvements et associations politiques qui oeuvrent à la défense de notre Identité et de notre Civilisation. Un bon millier de nos compatriotes venus témoigner de leur entrée en Résistance auprès des représentants et délégués de mouvements nationaux et identitaires européens venus de Flandre, d'Espagne, de Suède, d'Italie, d'Allemagne et d'Ukraine. On a noté aussi l'amicale présence d'un représentant de l'opposition monarchiste iranienne exilée en France.

 

Une organisation sans défaut - mise sur pied par Roland Hélie - a permis le parfait déroulement des trois tables rondes qui ont fait apprécier les interventions de femmes et hommes politiques, de directeurs de journaux et de revues (Jérôme Bourbon, directeur de Rivarol, a fait un tabac !), de responsables associatifs (Vlaams Huis, la Desouchière, Troisième Voie), d'écrivains et de chroniqueurs (Jean Alcader, Anne Kling, Marc Rousset, Philippe Randa, Franck Abed, Arnaud Raffard de Brienne, Jean-Claude Rolinat, Francis Bergeron) sur des thèmes comme "où en sont les mouvements nationalistes et identitaires en Europe ?", "comment combattre l'invasion?" et la «nécessaire dimension sociale du nationalisme». Particulièrement appréciée, l'intervention des "combattants clandestins" du Front de Libération du Cochon a sensiblement égayée l'atmosphère !

 

Une grande journée dont le point d'orgue fut le meeting unitaire et les allocutions de Robert Vesterlund (du Salemfonden suèdois), de Marcus Wiener (du Pro-Bewegung allemand), de Annick Martin (MNR), de Thomas Joly (PDF), de Pierre Vial (Terre&Peuple), de Robert Spieler (NDP) et de Mario Borghezio (député européen de la Ligue du Nord italienne).

 

Une belle journée de rassemblement pour la résistance, pour la libération et pour la reconquête !

 

siteon0-38e4a.jpg

LA JOURNÉE DE SYNTHÈSE NATIONALE FAIT LE PLEIN...

Pierre Pigace - Le nouveau NH (cliquez ici)

Cela fait déjà 4 ans que Synthèse nationale et Roland Hélie organisent les Journées du même nom. Résistons à la colonisation de l’Europe était le mot d’ordre de cette année.

De nombreux représentants des Droites nationales européennes avaient fait le déplacement pour soutenir ce rendez-vous de la Droite nationale française. Parmi les participants étrangers on pouvait noter la présence du député de la Ligue du Nord, Mario Borghezio et également le représentant du Salemfonden suédois, Robert Westerlund, de Hilde de Lobel, représentante du Vlaams belang flamand, d’Alberto Torresano, représentant de la revue espagnole Identitad, de Markus Wiener, secrétaire général de Pro Bewegung conseiller municipal de Cologne.

té français, Robert Spieler pour la NDP, Annick Martin pour le MNR, Thomas Joly pour le PdF, Francis Bergeron, Jérôme Bourbon, Jean-Claude Rolinat, Luc Pécharman, Serge Ayoub, Lionel Baland entre autres. Des membres du Front de libération du cochon ont fait une courte apparition pour donner une conférence de presse improvisée.

Cette année le Forum de Grenelle a semblé un peu petit pour accueillir toutes les personnes présentes à certains moments de la journées. Une affluence due peut-être en partie à la curiosité alors que le Front national se prépare à élire bientôt un nouveau président.

20:34 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Revue de presse : 4ème journée de Synthèse nationale, la consécration médiatique...

Toute la presse en parle :

La Croix, Reversus, L'Express, Le Point, Actu Orange, TV5 Monde, Le Parisien, France 24, M6, Bella Ciao, Voilà, News 352, 20 minutes, AFP, Public Sénat, La Voix de Reims, LCP La Chaîne parlementaire, Les Echos...

02:43 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La 4ème journée nationale et identitaire : UN FORMIDABLE SUCCES, PRES DE 1 000 VISITEURS !

P1070608.JPG

Dès la première table ronde, à 11 h 30, toutes les places assises étaient prises.

P1070570.JPG

 Alberto Torresano, Lionel Baland, Robert Spieler, Olivier Grimaldi, Hilde De Lobel

SDC11520.JPG

Francis Bergeron, Jérôme Bourbon, Robert Spieler, Jean-Claude Rolinat, Luc Pécharman, Serge Ayoub

P1070602.JPG

Entre deux tables rondes, une intervention imprévue du Front de libération du cochon (acclamée par la foule)...

P1070603.JPG

Robert Spieler répond aux questions de Canal +

P1070601.JPG

Franck Abed, Marc Rousset, Robert Spieler, Philippe Randa, Jean Alcader

P1070627.JPG

 Mario Borghezio, Pierre Vial, Annick Martin, Thomas Joly, Roland Hélie, Markus Wiener, Lionel Baland

SDC11527.JPG

 Des stands bien achalandés, la 4ème journée de Synthèse nationale fut aussi l'occasion de se fournir en ouvrages divers et variés...

P1070612.JPG

Une foule enthousiaste, les forces nationales et identitaires rassemblées...

Nous reviendrons très vite sur cette magnifique journée de résistance nationale et identitaire...

00:30 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 11 novembre 2010

Aujourd'hui, jeudi 11 novembre : C'EST LE GRAND JOUR, TOUS A PARIS ! Le programme de la 4ème journée de Synthèse nationale :

  JEUDI 11 NOVEMBRE 2010

 

Forum de Grenelle

5, rue de la Croix-Nivert 75015 Paris

Métro Cambronne

 

Résistons à la

colonisation de l’Europe !

 

Contre les diktats de Bruxelles :

Faisons sécession !

 

Invité d’honneur :

Mario Borghezio,

député européen de la Lega Nord,

ancien vice-ministre de la Justice italienne  

 

11 h 00 : Ouverture des portes...

(entrée, 10,00 €, toute la journée : stands d’associations, de publications, de mouvements, de libraires d'éditeurs, bar et restauration rapide… liste des stands ci-dessous)         

 

11 h 30 – 12 h 15 : Première table ronde :

 

Où en sont les mouvements

nationalistes et identitaires en Europe ?

 

Avec :

- Hilde de Lobel, représentante du Vlaams Belang flamand

- Alberto Torresano, représentant de la revue espagnole Identidad

- Olivier Grimaldi, Président du Cercle Franco-hispanique

- Robert Vesterlund, fondateur du Salemfonden (Suède)

- Lionel Baland, spécialiste des mouvements nationalistes en Europe

De nombreux représentants et militants de mouvements européens seront présents lors de cette journée (Ukraine, Portugal, Pays-Bas, Allemagne, Italie, etc…)

 

13 h 45 – 14 h 30 : Deuxième table ronde :

 

Comment combattre l’invasion ?

 

 Avec : 

- Jean Alcader, écrivain (Le vrai visage de l’islam)

- Anne Kling, écrivain (La France Licratisée)

- Arnaud Raffard de Brienne, écrivain (La désinformation autour de l’immigration)

- Marc Rousset, écrivain (La Nouvelle Europe, Paris-Berlin-Moscou)

- Franck Abed, écrivain (La réconciliation impossible)

- Philippe Randa, éditeur

- Christian Perez, président du Parti Populiste

 

15 h 00 – 15 h 45 :  Troisième table ronde :

 

La nécessaire dimension sociale

du nationalisme.

 

Avec :

- Francis Bergeron, écrivain (biographies de Béraud, Daudet, Montfreid…), nous parlera de sa bio de Saint-Loup et de son prochain livre consacré à Tintin et Hergé.

- Jérôme Bourbon, directeur de Rivarol, évoquera l’avenir du camp national.

- Jean-Claude Rolinat, écrivain, sera interrogé sur sa bio d’Evita Peron. Question : le justicialisme est-il un fascisme sud-américain ?

- Serge Ayoub, dirigeant de Troisième Voie : la nécessité d’un syndicalisme nationaliste et solidariste.

- André Gandillon, directeur de Militant : le nationalisme à la pointe du combat social.

- Luc Pecharman : l’exemple de la Vlaams Huis, la Maison flamande de Lille, qui mêle de façon remarquable engagement social, festif et politique.

Nous évoquerons aussi le remarquable projet communautaire de la Desouchière, dans la Nièvre, plusieurs animateurs du projet seront présents.

 

16 h 30 – 18 h 00 : 

  

MEETING UNITAIRE

des responsables de la

Résistance Nationale et Européenne.

Invité d’honneur :

Mario Borghezio, député européen de la Lega Nord.

 

- Markus Wiener, secrétaire général de Pro-Bewegung, conseiller municipal de Cologne (Allemagne)

- Mario Borghezio, ancien vice-ministre italien de la justice, député européen de la Lega Nord

- Pierre Vial, président de Terre et peuple

- Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France (PDF)

- Annick Martin, secrétaire générale du MNR

- Robert Spieler, délégué général de la Nouvelle Droite Populaire (NDP)

 

Roland Hélie,

directeur de Synthèse nationale,

conclura la journée.

 

Un apéritif sera offert aux participants à 18 h 00.

 

La liste des stands : L’Alliance pour la résistance nationale, le Cercle Franco-hispanique, le Club français du livre, Diffusion du Lore, Fier de l’être, Flash, Fraternité franco-serbe, le Front comtois, Laissez les vivre, La Librairie du Savoir, La Licorne bleue, Le Local (qui s’occupera du bar),  la Nouvelle Droite Populaire, la NDP Alsace (qui assurera la restauration rapide), le Parti de la France, la librairie Primatice, les éditions SEMIS, Rivarol, Terre et peuple, Troisième voie, le Vlaams belang, Alternative’s, Patriote Production, les éditions Le Retour aux sources, Militant, Méridien zéro… et bien sûr le stand de Synthèse nationale sur lequel vous retrouverez de nombreux écrivains collaborateurs de la revue et aussi où vous pourrez vous abonner.  

  

 

Imprimez et diffusez ce programme : cliquez ici    

01:00 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 09 novembre 2010

Mario Borghezio sera présent à la 4ème journée de Synthèse nationale, ce jeudi 11 novembre à Paris !

mario-borghezio.jpg

Député européen, Mario Borghezio est un des responsables de la Lega Nord qui est la principale force politique de l’Italie du Nord. Elle dirige 13 provinces, 261 communes, compte 60 députés, 25 sénateurs, et participe au gouvernement Berlusconi.

Député à la Chambre de 1992 à 2001, il fut vice-ministre de la justice en 1994 dans le premier gouvernement Berlusconi et président de 1999 à 2004 du « gouvernement de Padanie ». Il milita dans sa jeunesse dans le mouvement national-révolutionnaire Jeune Europe.

 

Formidable orateur et militant intrépide, il est à la pointe du combat contre la colonisation de l’Europe et soutient les forces de la Résistance et de la Reconquista, partout en Europe.

 

Il y a un an, Mario Borghezio adressait un message de soutien et d’amitié à l’occasion de la 3ème journée de Synthèse nationale : « Chers amis, votre lutte de résistance est aussi la mienne », regrettant de ne pouvoir être des nôtres. Ce n’était que partie remise…

 

Ce sera chose faite cette année, et nous nous réjouissons d’accueillir ce magnifique combattant !

 

Mario Borghezio participera jeudi 11 novembre à la 4ème Journée nationale et identitaire organisée au Forum de Grenelle (5, rue de la Croix-Nivert Paris XVème - métro Cambronne) par Synthèse nationale. 

10:54 Publié dans 04 - La 4e journée nationale et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook