Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 13 octobre 2020

Covid-19 : l’étincelle avant le Grand Reset ? avec Pierre Hillard

"Le Covid-19 est l'élément déclencheur et voulu pour procéder à la bascule aboutissant à un nouveau monde d'essence totalitaire". Voilà comment le spécialiste de l'idéologie mondialiste, Pierre Hillard, voit les choses. Pour appuyer sa théorie, l'invité de "Politique & Eco" s'appuie sur des faits : la leçon de numérologie de Christine Lagarde, l'étrange Une du magazine The Economist de janvier 2019, les nanoparticules dans le vaccin de la fondation Bill Gates ou encore la prochaine réunion du Forum de Davos intitulée "Le temps de la grande remise à zéro". Pour Pierre Hillard, l'objectif final des mondialistes est l'avènement d'une gouvernance et d'une monnaie mondiale encadrant une humanité réduite, surveillée, tyrannisée et asservie au bon fonctionnement de la machine économique...

grand-reset-1.jpg

Source: tvlibertes.com

 
 

11:39 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 12 octobre 2020

Pierre Jovanovic sur l'actualité

independenza webtv s'est entretenu avec Pierre Jovanovic sur l'actualité.

Pierre-Jovanovic-sur-lactualite-octobre-2020-YouTube.png

Source: independenza webtv

 
 

23:41 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 09 octobre 2020

Manifestations le samedi 10 octobre partout en France, près de chez vous !

lmtp_10_oct_1024_145-768x109.jpg

16:14 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Guerre en Syrie, escalade dans le Haut-Karabakh, Covid-19 : interview exclusive de Bachar el-Assad

Dans un entretien exclusif, Bachar el-Assad s’exprime sur la situation actuelle en Syrie, affirmant que la guerre dans le pays n'est pas encore finie. En outre, il désigne Recep Tayyip Erdogan comme le principal initiateur de la nouvelle escalade dans le Haut-Karabakh. Il aborde de même la question des relations avec les États-Unis, la nomination de Donald Trump au prix Nobel et annonce qu'il voudrait se faire vacciner contre le Covid-19 avec le vaccin Spoutnik V russe.

asma-assad.jpg

Source : Sputnik

14:59 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les députés votent en 1ere lecture l’extension du crime de l’avortement de 12 à 14 semaines

capture-2-2100x1200.jpg

Hier, les députés ont examiné la proposition de loi visant à étendre l’avortement de 12 à 14 semaines, avant de s’intéresser aux conditions de vie des animaux… Rapprochement symptomatique de la folie de nos contemporains.

 

La proposition de loi a été adoptée par 102 voix contre 65 (et 11 abstentions). Le détail des votes est ici.

Parmi les députés qui ont pris la parole à la tribune pour s’opposer à cette loi, on peut noter les députés Ménard, Breton (LR), Bazin (LR), Hetzel (LR), Six (UDI), Thill (UDI) et Meizonnet (RN).

Les Républicains ont 104 députés. 37 députés ont participé au vote :

34 ont voté contre

3 ont voté pour : Valérie Bazin-Malgras, Maxime Minot et Laurence Trastour-Isnart

67 sont portés disparus.

Cette proposition de loi doit maintenant être examinée par le Sénat. A moins de terminer dans les poubelles de l’Assemblée.

Source : Le Salon Beige

14:43 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 07 octobre 2020

"Corona Scandale": Crime contre l'Humanité selon Me Fuellmich

Ema Krusi

CRIME CONTRE L’HUMANITÉ

Me Reiner Fuellmich (barreaux de Californie et Allemagne), prend la parole le 3 octobre 2020 pour annoncer une alliance internationale d’avocat prête à attaquer les responsables de ce qu’il appelle le « coronascandale ». Cette plainte sera la plus grande affaire de délit civil de tous les temps. Ce réseau d’avocat va poursuivre pénalement les responsables de cette gestion de crise et demander des comptes à ceux qui ont « trompé ou tenté de nous manipuler avec des programmes corrompus ».

dr.-reiner-fuellmich-2.jpg

19:32 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Trump prépare la fin de l'épidémie

Alexis Cossette

L'épidémie tire à sa fin selon Trump.  Cependant, plusieurs gouvernement modifient les critères d'évaluation de l'épidémie afin de maintenir un climat anxiogène. 

Dessin-AB-humour-Trump-vs-deep-state-epstein-oms-biden-bill-gates-soros-clinton-obama-web-057c6-0b88c.jpg

18:57 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Cercle Pol Vandromme: Jean-Yves Gallou à Bruxelles

Pour leur première conférence de la rentrée, Le Cercle Pol Vandromme recevait Claude Chollet qui interviewait Jean-Yves Gallou au sujet de l'institut Illiade.

cercle-paul-vandromme.jpg

12:11 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 06 octobre 2020

Conférence Mgr Najeeb - Mercredi 7 octobre à Bruxelles avec SOS Chrétiens d'Orient en Belgique

affiche_661803.thumb53700.1601562955.png

Monseigneur Najeeb, archevêque de Mossoul pour les chaldéens donnera son extraordinaire témoignage. 

Toutes les informations se trouvent : ICI

Rendez-vous donc mercredi 7 octobre à 20h à l’église de l’Annonciation d’Ixelles, les places étant limitées, nous vous recommandons de vous inscrire. 

17:43 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

la Vérité vous rendra libre. Samedi 17 octobre, près de Lyon, avec Bruno Gollnisch

civitas201002_3_b5779d7eea.jpg

Rencontre locale du Pays Réel dans la région de Lyon le samedi 17 octobre de 9h30 à 17h30.

L'adresse sera indiquée ultérieurement aux incsrits.

Réservez ICI sans tarder !

17:35 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Découvrez les premières minutes du portrait Faits & Documents de Jacques Attali en vidéo

Qui est vraiment Jacques Attali ? Quel est son rôle exact ? Quelle est sa place dans la superstructure de domination mondiale ? Jusqu’où va-t-il descendre la France ? Afin de répondre à ces questions primordiales, l’indispensable revue d’investigation Faits & Documents, ERTV et Kontre Kulture se sont associés pour réaliser le portrait non autorisé de cet inamovible conseiller du Prince, à la fois prophète du mondialisme et apôtre du Nouvel Ordre mondial.

28963260-28266074.jpg

Source:  E&R

00:25 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 05 octobre 2020

Martine Wonner à l’Assemblée contre la politique sanitaire aberrante

l'Assemblée Nationale quasi déserte a voté la prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 1er avril. Seuls 17 députés s'y sont opposés.  Ecoutons 3 minutes Martine Wonner.

Martine Wonner a été élue député LREM en 2017 dans le Bas-Rhin. Elle a été exclue du mouvement présidentiel en mai 2020.  Elle parle avec courage et lucidité de la politique sanitaire française.

Capture d’écran 2020-10-05 à 19.15.46.png

 
 

19:18 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 02 octobre 2020

Pierre Jovanovic dans l’émission Politique & Éco n°269

Pierre Jovanovic et son complice Olivier Pichon vont attaquer les banques... sur leurs turpitudes financières. On y apprendra comment la profession de banquier de haut vol vous expose à être promptement "suicidé" et comment la folie des taux d’intérêts négatifs est le véritable virus qui détruit la société. Ou bien encore comment ils veulent supprimer l’argent liquide et les DAB et comment ils pillent petits épargnants et petits retraités par des stratagèmes aussi tordus que subreptices. Un tableau édifiant et des enjeux de pouvoir qui ne sont jamais loin.

7a721e3c93e9f2afa22fe0c77194eac3_XL.jpg

15:57 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le JDD censure une tribune des Pr Toussaint, Toubiana et de 250 autres scientifiques critiquant la gestion de l’épidémie

1628413987.jpg

Jean-Dominique Michel

L’heure est grave. Nos gouvernements sont désormais pris dans une fuite en avant insensée, délirante et destructrice.

À mesure qu’ils fracassent les lignes sans aucune justification sanitaire (selon tous les critères usuels et utiles en la matière), la révolte gronde dans les populations de plus en plus infantilisées, culpabilisées et maltraitées.

La tribune suivante, signée par 250 scientifiques, universitaires et professionnels de la santé, enfonce le clou.

Il est urgent de changer de stratégie sanitaire face à la Covid-19.

Dans cette tribune, près de 250 scientifiques, universitaires et professionnels de santé critiquent la dérive de la politique sanitaire du gouvernement français. Ils estiment qu’elle conduit à des interprétations erronées des données statistiques et à des mesures disproportionnées. Et demandent que l’on évalue nos connaissances réelles pour définir démocratiquement une stratégie sanitaire.

Avis au lecteur : cette tribune devait initialement paraître dans le "Journal du Dimanche" (JDD) ce 27 septembre 2020. Acceptée le samedi matin par le journaliste en charge de la rubrique "Tribune/Opinions", elle devait paraître intégralement sur le site Internet du journal et faire l’objet d’un article dans la version papier du lendemain. Le journaliste nous disait s’en féliciter car cela allait permettre un débat contradictoire avec d’autres opinions très alarmistes exprimées ce jour dans ce journal. À 16h, ce journaliste nous a pourtant prévenu que sa rédaction en chef interdisait la publication. Certitude de détenir soi-même la vérité ? Couardise ? Volonté de ne pas déplaire au gouvernement ? Nous ignorons les raisons de cette censure que personne n’a jugé utile (ou tout simplement courtois) de nous expliquer.

Tandis que le gouvernement prépare une nouvelle loi (la quatrième en 6 mois !) prolongeant le « régime d’exception » qui a remplacé « l’État d’urgence » sanitaire, le ministère de la Santé a encore annoncé mercredi 23 septembre des mesures restrictives des libertés individuelles et collectives qu’il prétend fondées scientifiquement sur l’analyse de l’épidémie de coronavirus. Cette prétention est contestable. Nous pensons au contraire que la peur et l’aveuglement gouvernent la réflexion, qu’ils conduisent à des interprétations erronées des données statistiques et à des décisions administratives disproportionnées, souvent inutiles voire contre-productives.

Que savons-nous de cette épidémie et de son évolution ?

Le SARS-CoV-2 menace essentiellement les personnes dont le système immunitaire est fragilisé par le grand âge, la sédentarité, l’obésité, des comorbidités cardio-respiratoires et des maladies sous-jacentes de ces systèmes. Il en découle que la priorité sanitaire est de protéger ces personnes fragiles : le respect des gestes barrières et le lavage des mains en sont deux des clés.

Le SARS-CoV-2 circule dans le monde depuis environ un an. Il continuera à circuler, comme l’ensemble des autres virus qui vivent en nous et autour de nous, et auxquels nos organismes se sont progressivement adaptés. L’espoir de faire disparaître ce virus en réduisant à néant la vie sociale est une illusion. D’autres pays, en Asie comme en Europe, n’ont pas eu recours à ces pratiques médiévales et ne s’en sortent pas plus mal que nous.

Quant à l’évolution, l’idée d’une « deuxième vague » reproduisant le pic de mars-avril 2020 n’est pas un constat empirique. C’est une théorie catastrophiste issue de modélisations fondées sur des hypothèses non vérifiées, annoncée dès le mois de mars et ressortie des cartons à chaque étape de l’épidémie : en avril lors du soi-disant « relâchement » des Français, en mai avant le déconfinement, en juin pour la Fête de la musique, en été pour les « clusters » de Mayenne ou les matchs de foot, et à nouveau cet automne face à une augmentation des cas certes significative, mais lente et grevée d’incertitudes diagnostiques. Au final, cette prétendue « deuxième vague » est une aberration épidémiologique et l’on ne voit rien venir qui puisse être sérieusement comparé à ce que nous avons vécu au printemps dernier.

On ne compte plus les mêmes choses.

Nous voyons enfin que, pour des raisons difficiles à cerner (panique, pression politique ou médiatique… ?), les autorités sanitaires françaises ne parviennent pas à stabiliser une communication honnête sur les chiffres de l’épidémie [1]. Elles ont surtout abandonné l’indicateur fondamental, la mortalité, pour ne retenir que celui de la positivité de tests pourtant incapables de distinguer les sujets malades des personnes guéries. Cette politique du chiffre appliquée aux tests conduit à une nouvelle aberration consistant à s’étonner du fait qu’on trouve davantage aujourd’hui ce qu’on ne cherchait pas hier. Elle conduit par ailleurs à des classements des départements ou des régions en zones plus ou moins « dangereuses » à qui l’on donne de jolies couleurs qui cachent la fragilité et l’arbitraire du comptage : untel se retrouvera en « zone rouge » alors qu’il y a moins de dix patients en réanimation, un autre verra tous ses restaurants fermés sans que l’on ait la preuve que ce sont des lieux de contamination majeurs. Tout cela n’est guère cohérent.

Les autorités sanitaires ne s’interrogent pas non plus sur la surmortalité à venir des autres grandes causes de décès [2] (cancers, maladies cardio-vasculaires) dont la prise en charge est délaissée, ni sur le fait qu’une partie des sujets classifiés parmi les personnes « décédées de la Covid » sont en réalité mortes en raison d’une autre pathologie [3] mais classifiées Covid parce qu’elles étaient également porteuses du virus. Or des études récentes montrent que ce groupe pourrait constituer jusqu’à 30 % des décès au Royaume Uni ces dernières semaines [4]. Cette façon de compter de plus en plus comme « morts du Covid » des personnes en réalité atteintes avant tout d’autres maladies est probablement l’explication principale du fait que, comme cela est écrit en toutes lettres sur le site de l’INSEE [5] : « Depuis le 1ᵉʳ mai, on ne constate plus en France d’excédent de mortalité par rapport à 2019 ».

Il découle de tout ceci qu’il n’y a pas de sens à paralyser tout ou partie de la vie de la société en suivant des raisonnements qui sont parfois erronés dans leurs prémisses mêmes. Il est urgent d’arrêter l’escalade, d’accepter de remettre à plat nos connaissances scientifiques et médicales, pour redéfinir démocratiquement une stratégie sanitaire actuellement en pleine dérive autoritariste.

Lire la suite

15:38 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 01 octobre 2020

Devoir de mémoire

Pieter Kerstens

Il y a 70 ans, en Indochine.
 
Du 4 au 10 octobre 1950, les supplétifs marocains du 5ème Goum du 11ème Tabor se sont couverts de gloire durant la bataille du Na Kéo. Ce combat s'inscrit dans le désastre de la R.C 4, durant lequel huit bataillons ont disparu. Les  décisions des colonels Lepage et Charton alimentent encore à ce jour les polémiques, notamment les causes de la tragédie de Cao-Bang.
 
Ces valeureux combattants étrangers méritent d'être Français, non par le droit du sol, mais par le sang versé R.I.P.

goums.jpg

15:35 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 30 septembre 2020

Des milliers de sympathisants du Vlaams Belang paradent pour dénoncer la formation d’un gouvernement des perdants

Le Vlaams Belang s’était vu refuser l’autorisation de manifester à Bruxelles contre la nouvelle coalition gouvernementale qui se dessine et qui repose sur une alliance des perdants plus d’un an après les élections fédérales belges.

Le parti nationaliste flamand a trouvé une alternative en appelant ses sympathisants à rejoindre Bruxelles dimanche en arborant le drapeau flamand sur le véhicule. Environ 5.000 voitures et motos ont donc formé un impressionnant cortège très visible sur l’autoroute puis dans Bruxelles. Les automobilistes et motards du Vlaams Belang se sont ensuite retrouvés sur une aire de parking du Heysel où un grand podium avait été installé pour permettre aux figures du parti de prendre la parole.

Il faut préciser que la coalition gouvernementale qui se met en place n’a pas de majorité en Flandre, plus importante région du pays.

vb-heysel-1536x700.jpg

Source : MPI

 
 

17:41 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 27 septembre 2020

Merci Dr Rosenberg !

Le virus du COVID JAMAIS isolé, selon santé Canada

119697415_1020412135142449_4956294710242276976_o.jpg

 
 

22:47 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 24 septembre 2020

Conférence du Cercle Pol Vandromme à Bruxelles le 30 septembre avec Jean-Yves Le Gallou

Unknown-3.jpeg  Unknown-2.jpeg

Claude Chollet interviewera Jean-Yves Le Gallou.

Le Cercle Pol Vandromme fera sa rentrée ce 30 septembre avec pour invité l'INSTITUT ILIADE.

Mercredi 30 septembre à 19h (accueil à partir de 18h30) au Thon Hotel Stéphanie avenue Louise 91 à Bruxelles

Claude Chollet est Diplômé d’études supérieures en sciences politiques de l’Institut Études politiques (IEP, 1972). Secrétaire général de l’Association pour la défense de la culture (AFDC, 1974), il devient président du Groupement de Recherche et d’Études pour la Civilisation européenne (GRECE, 1984). Il fonde l’Observatoire des Journalistes et de l’Information médiatique (OJIM, 2012). Groupe de citoyens intéressés par le monde de l’information, son évolution, son influence et aussi ses dérives, l’OJIM analyse le paysage médiatique et informe le citoyen sur ceux qui informent.

Jean-Yves Le Gallou est Diplômé d’études supérieures en économie de l’Institut des Études politiques (IEP, 1969), diplômé de l’École nationale d’Administration (ENA, 1974). Membre du Groupement de Recherche et d’Études pour la Civilisation européenne (GRECE), président du Cercle Pareto (GRECE) à l’Institut Études politiques (IEP, 1969). Cofondateur du Club de l’Horloge (1974), député européen (1994). Il crée la Fondation Polémia (2003). Il anime également l’émission d’analyse «i-media» (2014) sur TVLibertés. Avec Philippe Conrad et Bernard Lugan, il fonde le 20 juin 2014 l’Institut Iliade.

Il est l'auteur d'une quinzaine de livres dont Européens d'abord : Essais sur la préférence de civilisation (Via Romana, 2018).

Inscriptions via le site du Cercle ICI

Unknown-1.jpeg

19:46 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Manipulation de masse et torture psychologique avec Jean-Jacques Crèvecoeur

Même si l'on peut parfois être en désaccord avec certaine positions de Jean-Jaques Crèvecoeur, j'ai trouvé cet entretien avec Jean-François Denis sur ThéoVox très pertinent et intéressant. Il nous décortique durant ce riche   échange le lien entre la manipulation de masse, la torture psychologique et la ''pseudo pandémie'' dans laquelle est plongé notre monde.

Sacha de Roye

Capture d’écran 2020-09-24 à 18.34.29.png

18:50 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Forte surmortalité dans les maisons de retraite belges en août : canicule et mesures COVID…

Capture d’écran 2020-09-23 à 23.30.16.png

de Jeanne Smits

Il y a eu quelque 1.500 décès de plus qu’attendu en Belgique au mois d’août, frappant en priorité les personnes les plus âgées. Cette surmortalité n’était pas liée au coronavirus chinois… sinon indirectement, car ce sont les « mesures COVID » conjuguées avec la canicule qui ont provoqué l’hécatombe. Ces morts s’ajoutent aux suicides, au décès qu’entraîneront retards et absences de soins et autres effets néfastes de la « gestion » de la crise du coronavirus, aussi désastreuse en Belgique qu’en France. Et ce sont une fois de plus les vieillards qui paient le plus lourd tribut, eux que les « mesures COVID » prétendent « protéger ».
 
Très précisément, la surmortalité en Belgique a été estimée à 1.460 entre le 5 et le 20 août, la moitié des victimes ayant plus de 85 ans et la très grande majorité plus de 65 ans. Cela représente une surmortalité de 34,8 %.
 
Celle-ci a frappé en priorité les centres de séjour pour personnes dépendantes, l’équivalent de nos EHPAD, qui se trouvaient face à une interdiction d’utiliser ventilateurs et air conditionné malgré des températures de 38°. Il fallait éviter le COVID, dont on pense qu’il se transmet peut-être via les systèmes de climatisation !
 
Mais la solitude liée au confinement a également fragilisé les pensionnaires de ces maisons pour personnes âgées. Selon Jan De Lepeleire, professeur de médecine générale, « l’énorme » surmortalité pourrait bien avoir un lien avec cet isolement si mal vécu par les anciens qui ont tendance à « se laisser aller » plus vite. Des syndicalistes ajoutent que les maisons de retraite étaient en manque de personnel : ceux qui sont  partis en vacances, mais aussi les employés malades ou surmenés à la suite de la crise du COVID.
 
Résultat : il n’y avait pas assez de soignants pour faire la ronde des chambres surchauffées afin de donner à boire aux habitants, tandis que – COVID toujours – les visites restaient limitées.
 
Het Nieuwsblad raconte le cas poignant de Jeanine de Vylder, 76 ans. Cela faisait des années que son mari, Paul, passait quatre heures et demi auprès de sa femme malade d’Alzheimer, six jours par semaine, pour lui tenir la main, la promener, lui donner à manger, la coucher. Pendant le confinement, il a été privé de toute visite pendant deux mois ; par la suite, il a pu de nouveau aller la voir, mais pas plus de trois fois par semaine.
 
Elle est morte le 16 août, dernier jour de la canicule.  Sans COVID. Paul avait tout fait pour essayer de la rafraîchir les jours précédents : lui passer des gants de toilette mouillés sur le front et les poignets, tenter de la faire boire… Dans sa chambre mal isolée du troisième étage sous le toit plat, pas de ventilation – c’était interdit – et la fenêtre était à peine ouverte. Les années précédentes, pendant les canicules, Paul pouvait encore faire sortir sa femme de sa chambre, l’emmener dehors ou dans un lieu frais. Impossible cette année : les mesures COVID fermaient toutes les portes, supprimaient toutes les chances de survie.
 
Le 14 août, Paul a trouvé sa femme transpirant, la tête toute rouge, avec 38,7° de fièvre, déshydratée. L’hospitalisation d’urgence n’a pas permis de la sauver.
 
Le certificat de Jeanine de Vylder ne portera pas la mention « coup de chaleur ». Margot Cloet, responsable d’un réseau de maisons de retraite en Flandre, précise que les causes des décès qui s’y sont produits pendant la vague de chaleur restent encore à déterminer.
 
Intéressant, non ? La canicule, c’est tout le contraire du COVID : elle peut hâter la mort des personnes âgées et fragiles, mais il n’est pas question d’y voir la cause principale de la mort !
 
 

17:37 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 23 septembre 2020

Dans la Somme, la résistance "Stop éoliennes 80" veut également vous défendre au Sénat

Capture d’écran 2020-09-23 à 20.45.45.pngCapture d’écran 2020-09-23 à 20.46.45.png

Capture d’écran 2020-09-23 à 20.46.17.png

Capture d’écran 2020-09-23 à 20.47.02.png

STOP EOLIENNES 80

Il faut sauver le département de la Somme !

La prolifération de ces immenses machines appelées « éoliennes », est sur le point de recouvrir en totalité le beau territoire de notre cher département de la Somme le transformant malheureusement en zone industrielle.

Une si belle région, si convoitée, ne peut pas subir un tel sort. C’est pourquoi, en lanceur d’alerte et défenseur du département, je me présente à votre suffrage.

Vous êtes grand électeur et cette importante responsabilité vous engage, en tant qu’élu, à défendre comme moi « bec et ongle » ce territoire pour lequel nombre de nos anciens ont donné leur vie. Nous héritons de la terre de nos parents et devons la préserver pour nos enfants.

Patriote, comme vous j’ai, avec mes colistiers, depuis 8 ans, parcouru du Nord au Sud et d’Est en Ouest notre département afin de répondre à l’appel de la population et d’élus pour combattre et faire échouer avec succès nombre de projets éoliens.

Je mettrai tout en œuvre pour redonner à la population et aux élus leur souveraineté en matière d’installations d’éoliennes.

Je m’engage aussi, à l’approche d’une crise sanitaire et économique déjà douloureusement ressentie, à affecter mes indemnités aux associations, aux communes ayant besoin d’aide pour faire face à tous les inévitables litiges qu’engendreront les démantèlements de ces immenses machines.

Pour terminer, je veux lancer un vibrant appel à nos dirigeants que je rejoindrai, grâce à votre vote, pour sauver le littoral picard menacé de destruction et condamnant les pêcheurs du Tréport, Mers, Le Hourdel, à la faillite. Sur ma liste se trouve l’un d’eux, il représente toute la corporation, il sait que je serai pour eux tel un « corsaire », un fervent défenseur.

La Baie de Somme est l’identité de notre département. 61 éoliennes de 215 mètres sont prévues à sa proximité. Il est impératif de protéger notre joyau.

En vous remerciant d’avance de choisir de poursuivre cette action que vous avez déjà accepté de mener à la tête de vos villages, soyez assurés que quel que soit le résultat de ce scrutin, vous pouvez toujours compter sur moi pour défendre notre territoire.

Le candidat, Jean Marie Desachy

Votez STOP à l’escrologie !

20:38 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Sénatoriales : une liste anti-éoliennes dans l'Aisne

Capture d’écran 2020-09-23 à 18.36.06.png

Capture d’écran 2020-09-23 à 18.38.22.png

Votez pour l’Aisne souveraine

C'est sous le nom de "Désastre éolien 02" que cette liste, dont certains candidats sont de bons amis, se présentera aux élections sénatoriales en dénonçant un péril que la classe politique en place refuse de prendre en compte, malgré de nombreux signalements.

Le péril des éoliennes
qui envahissent notre département !

Péril environnemental, économique et sanitaire:

ENVIRONNEMENTAL : La multiplication des éoliennes enlaidit nos paysages de jour et de nuit, détruit de grandes surfaces agricoles, tue de nombreux animaux volants, oiseaux et chauves-souris.

Où sont les vraies études d’impact ?...

ÉCONOMIQUE : Les éoliennes fournissent un courant électrique cher et aléatoire nécessitant des ponctions importantes sur les factures d’énergie, d’une part et d’autre part, la mise en œuvre de centrales thermiques polluantes pour les périodes sans vent.

Le produit de l’installation est sans aucune mesure avec les frais occasionnés par leur démantèlement en fin de service.

Le capital des riverains disparaît suite à la perte de valeur de l’immobilier.

SANITAIRE: On soupçonne fortement de graves conséquences sur la santé des riverains (céphalées, acouphènes, insomnies, eczema..., voire cancers).

Sans parler des problèmes qui touchent les animaux d’élevage et la faune sauvage.

Enfin, en ce qui concerne l’emploi, les éoliennes sont particulièrement bénéfiques pour les Allemands, les Hollandais et les Danois mais en aucun cas pour les Français.

20:21 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 22 septembre 2020

Urgence sanitaire et identité numérique

La santé publique québécoise admet que la COVID n'est pas plus dangereuse qu'une grippe. À qui profite l'urgence sanitaire ?

opera-instantane_2020-09-21_112057_www.youtube.com_-e1600708573347.png

 

15:09 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 21 septembre 2020

UNE MERE DE FAMILLE MENOTTÉ DEVANT SA FILLE... POUR NON PORT DU MASQUE

Une femme menottée devant sa fille pour non port d'un masque. Où sommes-nous ? Quels sont ces gendarmes qui en arrivent à cette situation épouvantable digne d'une dictature ?

EYme5EAXYAAUecM-400x250.jpg

14:50 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 16 septembre 2020

Rencontre-dédicace avec Pierre Hillard à la Librairie Vincent ce 19 septembre à Paris

119094885_3256270891118957_902400672633671727_n-7d508.jpg

Pierre Hillard sera présent à la Librairie Vincent (héritière de la Librairie Facta)

le samedi 19 septembre 2020 de 14h à 18h pour une séance de « rencontre-dédicace ».

Adresse : 115, avenue de La Bourdonnais Paris VIIe

Métro École Militaire

 
 

15:56 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 15 septembre 2020

Selon un sondage, 55 % des Français sont pour le rétablissement de la peine de mort

guillotine-instrument-for-inflicting-capital-punishment-by-decapitation-1096626924-c712b602aff44aff995c41fbbc0aff33-768x475.jpg

Rémy Mahoudeaux dans Boulevard Voltaire

Émoi dans les chaumières cossues de la bien-pensance médiatique : les Français gavés depuis des décennies de bons sentiments sirupeux, de pathos, de tartines d’excuses sociales pour tout et n’importe quoi seraient pour la peine de mort, d’après un sondage Ipsos-Sopra/Steria pour Le Monde, la fondation Jean-Jaurès et l’Institut Montaigne. 55 % voudraient son rétablissement, soit 11 % de plus que l’an dernier. Une vague brune ! Quelle mouche a piqué ces Français ? Est-ce seulement conjoncturel, lié à une séquence de drames qu’un pouvoir inconséquent voit comme des incivilités ?

Pas question de gloser, ici, à l’infini sur l’insécurité, son évolution, ses causes et surtout la façon dont elle serait ressentie par les Français. Le sujet n’est pas, non plus, le laxisme judiciaire ou l’absence de moyens qui interdit à la justice d’être efficace depuis plus de deux siècles.

Les arguments laïcs hostiles à la peine de mort sont nombreux. Elle n’est pas dissuasive, sinon la criminalité se serait éteinte lorsqu’elle était possible et effective. Elle ne permet pas de réparer les erreurs judiciaires éventuelles, une fois appliquée. Elle ne cessera jamais de trop ressembler à une vengeance, et la vengeance n’est pas la justice. Mais pour les chrétiens, il y a aussi que la société ne peut pas demander à un bourreau d’enfreindre le « Tu ne tueras point ». Et, surtout, qu’une fois exécutée, il n’est plus possible au condamné de se tourner vers Dieu, à supposer qu’il en ait besoin. Combien de Jacques Fesch n’ont pas eu le temps de se convertir avant de voir le bourreau mettre fin à leur vie ? Le pape François a eu (je pense) raison d’inscrire au catéchisme de l’Église catholique que la peine de mort est inadmissible.

Mais halte à l’hypocrisie, Messieurs et Mesdames les indignés de pacotille !

L’euthanasie et le suicide assisté sont vendus par les syndicats de la mort en blouse blanche comme une panacée au mal mourir. Au lieu d’exiger que soit effectif le « mourir bien » promis à tous par la loi Leonetti de 2005 sur le déploiement de la médecine palliative, ils veulent à tout prix un « mourir vite », avec les dérives que l’on constate en Belgique. Vos réquisitoires contre ces inconséquences n’encombrent pas l’espace médiatique.

Au prix de la vie d’un homme, les mandarins de l’hôpital de Reims n’ont pas perdu la face. La peine de mort prononcée par le Conseil d’État à l’encontre de l’innocent de tout crime Vincent Lambert, en urgence et alors qu’un recours international n’était pas échu, ne vous a guère mobilisés : vous aviez piscine ?

La mise à mort in utero de 96 % des fœtus diagnostiqués d’une trisomie 21 ne fait pas, non plus, la une de vos éditos qui dénonceraient à juste titre un eugénisme des plus délétères. Ceux qui voudront voir ici un point Godwin sont libres de leur opinion, je l’assume.

L’avortement est passé, en 45 ans, de crime dépénalisé à droit fondamental de tuer le plus faible. Il est remboursé intégralement et n’est pas, pour les jeunes filles mineures, de la responsabilité de ses parents. Inciter à avorter était, jadis, un délit ; c’est, dorénavant, dissuader d’avorter qui en est devenu un. Il y a même, dans les tuyaux législatifs, la possibilité de légaliser un avortement qui serait commis jusqu’à la naissance en invoquant une très vague détresse psycho-sociale. Mais où lire votre révolte contre cette atteinte au droit de vivre ?

Les exceptions au droit à la vie se multiplient, et ce droit est par conséquent de moins en moins fondamental. « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit » figure pourtant à l’article premier de la Déclaration des droits de l’homme. Avant, la société guillotinait des coupables ou ceux qu’elle tenait pour tels. Maintenant, ce sont des innocents, mais dans l’asepsie. Ce doit être ça, la civilisation !

17:49 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Alexis Cossette : Une Révolution Tranquille

Capture d’écran 2020-09-15 à 16.45.34.png

16:52 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Neuvaine pour la conversion de George Soros à partir du 16 septembre

1021276075_0-199-4314-2532_1000x541_80_0_0_74157aefa3036806b506378fa365d92b.jpg

Cette neuvaine demande l’aide de Dieu pour la conversion d’un des plus grands destructeurs de notre société, pour sauver son âme et afin qu’il déploie son énergie au salut du monde et non à sa chute.

George Soros vient de fêter ses 90 ans. Ce multimilliardaire œuvre depuis longtemps, par sa fondation, ses ONG, ses financements (élections, études) et son influence (Cour Européenne des Droits de l’Homme, Parlement Européen, hommes politiques, …), à transformer la société pour la rendre “ouverte”, quoiqu’il en coûte. Cela passe par l’ouverture des frontières, l’organisation des révolutions de couleurs, mais également la volonté de destruction de l’ordre établi, la Patrie comme la famille, ce socle puissant voulu par Dieu.

Nos moyens sont bien faibles, et la lutte bien peu équitable face à leur puissance terrestre. Alors, en plus de nos actions à notre échelle, nous voulons demander à Dieu de changer le cœur d’un de nos ennemis le plus redoutable, car un apôtre aussi zélé de l’obscurité pourrait aussi devenir notre plus puissant soutien, et un exemple éclatant de l’existence et de la présence de Dieu à nos côtés.

Pendant ces neuf jours, nous verrons que la prière pour la conversion de nos adversaires a porté beaucoup de fruit : saint Etienne sous les jets de pierres, pardonnant à ses bourreaux, n’a-t-il pas été un puissant ferment de la conversion de saint Paul, devenu ensuite l’apôtre infatigable de la propagation du catholicisme ? Mais également sainte Thérèse, sainte Maria Goretti, Maïti Girtanner et bien d’autres dont la foi nous guidera durant cette neuvaine.

Soyons confiants, et soyons des milliers à prier pour l’âme de cette créature de Dieu, pour qu’elle retourne à la Vérité avant le jour de son jugement.

NB : le 16 septembre, début de cette neuvaine, marque l’anniversaire de l’effondrement de la livre sterling, causée par la spéculation délibérée et consciente de Georges Soros. Faites que ce péché aussi lui soit pardonné.

Prière pour la conversion de George Soros

Ô glorieux patriarche, saint Joseph, qui méritez d’être appelé « juste » par le Saint Esprit, je vous confie l’âme de George Soros, que Jésus a racheté au prix de Son précieux sang. Vous savez combien est déplorable et misérable la vie de ceux qui ont banni le Sauveur aimant de leur cœur et combien ils sont exposés au danger de perdre leur âme éternellement. Ne permettez pas, je vous implore, qu’un être si influent et tant égaré continue à marcher sur le mauvais chemin. Préservez-le du danger qui le menace et préservez-nous des conséquences de ses mauvais actes. Touchez le cœur de cet enfant prodigue et ramenez-le entre les bras aimants du Père. Ne l’abandonnez pas, je vous en supplie, jusqu’à ce que vous lui ouvriez les portes du Ciel, où il vous louera et bénira votre Fils pour l’éternité, grâce à votre puissante intercession. Amen.

NDLR SN : On peut toujours espérer...

16:39 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Trump dans le Nevada : « Nous protégeons les victimes, dont la plupart sont des femmes. »

Malgré toutes les magouilles des démocrates pour faire voter par la poste pour truquer les élections de millions d'Américains malgré toutes leurs fourberies malgré tout leur machiavélisme leurs peurs leur diabolisme .... Trump reste le seul et l'unique sauveur des USA ! Ce qui va arriver est incroyable ! C'est le choc des titans ! Du jamais jamais vu !

Dessin-AB-humour-Trump-vs-deep-state-epstein-oms-biden-bill-gates-soros-clinton-obama-web-057c6-0b88c.jpg

15:32 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Jean-Marie Le Pen crée son institut

20190913194600346.jpg

L’Institut Jean-Marie Le Pen a été créé cet été, comme l’atteste le Journal officiel du 29 août, avec pour mission

« la conservation pérenne, l’exploitation et la valorisation du fonds d’archive politique et historique propriété de Monsieur Jean-Marie Le Pen, afin d’en permettre l’accès au grand public. »

Un an après la publication du second et dernier tome de ses mémoires, Jean-Marie Le Pen entend désormais « transmettre » :

« J’ai été amené à accumuler toutes sortes de documentations diverses. Je pense qu’il est intéressant, si tant est qu’il y ait des étudiants qui souhaitent connaître la réalité des choses et le dessous des cartes, de leur permettre de consulter ces archives. Il faut puiser aux sources de cette action, contrariée jusqu’ici, pour découvrir la vérité et éventuellement la transformer en bouée de sauvetage. »

Une plateforme numérique sera mise en ligne dès janvier. Lorrain de Saint-Affrique, secrétaire général de cet Institut, explique :

« Ce sera une sorte d’INA de la droite nationale. En échange d’une somme modique, chacun pourra y trouver le texte comme les vidéos des discours de Jean-Marie Le Pen, les photos, les affiches et les publications des anciennes revues du Front national. Nous avons un mètre cinquante de cartons contenant toute la procédure sur l”affaire du détail’. Cela va passionner les étudiants en droit ».

Patrick Hays, vice-président de l’Institut, ajoute :

« Grâce à cet Institut, nous allons montrer l’actualité de la pensée de Jean-Marie Le Pen et la mauvaise foi qui a empêché cette pensée de passer au peuple ».

Et Jean-Marie Le Pen souligne :

« Les procédés, les sanctions, les condamnations politiques et judiciaires démontrent la résistance que la pensée nationale a dû combattre et doit encore vaincre aujourd’hui. Selon moi, mes arguments et raisonnements ont pourtant tous été vérifiés par le déroulement des faits. Alors qu’est ce qui gêne ? Beaucoup disent ”Le Pen avait raison”. Encore faut-il avoir raison en temps utile. »

Source : Le Salon Beige

12:21 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook