Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 14 juin 2016

Après le double assassinat par un terroriste islamiste dans les Yvelines, Riposte laïque et Résistance républicaines appellent à des rassemblements dans toute la France en fin de semaine...

10novembreunionpatriotes.jpg

Appel à la mobilisation :

Deux policiers assassinés par un islamiste fiché ! Démission du gouvernement ! Français, descendons dans la rue !

Un couple de policiers a été tué, à Magnanville, en son domicile, devant leur enfant de trois ans, par un musulman, fiché pour terrorisme, que l’Etat socialiste avait laissé en liberté, comme des dizaines de milliers d’autres.

Cet assassinat, perpétué quelques heures après la tuerie d’Orlando, quelques semaines après le massacre de Bruxelles, quelques mois après la boucherie du Bataclan, et un an et demi après les attentats de Charlie Hebdo, confirment que le monde occidental subit une guerre barbare, celle que lui mène l’islam, sur son propre territoire.

Dans notre pays, la France, depuis le 7 janvier 2015, notre gouvernement n’a pris aucune mesure efficace pour protéger nos compatriotes. Il a, au contraire, multiplié les actes d’allégeance en direction de la religion des assassins. Il n’a fermé aucune mosquée, n’a expulsé aucun apologiste du jihad, n’a pris aucune mesure contre le prosélytisme d’un dogme qui, par la construction de mosquées, la profusion des voiles et des boucheries halal, marque de plus en plus agressivement notre pays.

Encore plus grave, ce régime, et son ministre de l’Intérieur, ont imposé à la France, depuis le 7 janvier 2015, des dizaines de milliers de nouveaux venus, majoritairement musulmans, souvent agressifs avec les forces de l’ordre et nos compatriotes, comme le montre le quotidien à Calais.

Encore plus accablant, au lieu de consacrer toutes les forces de l’appareil d’Etat à lutter contre les terroristes musulmans, ce ministre a osé déposer des plaintes contre les patriotes résistants, et ordonner à ses services de multiplier les persécutions contre des Français qui osent contester sa vision angélique de l’islam.

Il est temps que les Français réagissent, et descendent dans la rue, partout où cela peut s’organiser.

Ce ministre de l’Intérieur doit être démis de ses fonctions au plus vite, et l’ensemble du gouvernement, incapable de protéger nos compatriotes, doit démissionner.

Nous proposons que ce week-end du 17, 18 et 19 juin, date anniversaire de l’appel du général De Gaulle, partout où cela est possible, se tiennent des rassemblements de patriotes, qui rendent hommage aux deux policiers assassinés, mais aussi à toutes les victimes de l’islam, en France et dans le monde.

Nous appelons à ce que ces rassemblement se déroulent dans un esprit unitaire et rassembleur.

Nous prendrons, avec d’autres forces politiques ou associatives, nos responsabilités, notamment à Paris, pour qu’un rassemblement se tienne, dans un lieu et une date qui seront précisés dans les heures qui viennent.

Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine
Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque

Pour connaître les lieux de rassemblements consultez le site de RL cliquez ici

17:46 Publié dans Contre le "vivre ensemble", la France bouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 18 mai 2016

Le héros de la "hollandie" : UN SINISTRE MENTEUR !

13232915_825551520911776_3012266267293937025_n.jpg

Lire Thomas Joly cliquez ici

19:52 Publié dans Contre le "vivre ensemble", la France bouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 11 janvier 2016

A Tahiti comme à Cologne, le "vivre ensemble" ne fait pas l'unanimité...

07:02 Publié dans Contre le "vivre ensemble", la France bouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 14 novembre 2015

A Pontivy, les Bretons ont dit clairement "NON !" aux migrants

violences-en-marge-de-la-manifestation-de-ladsav_2.jpg

Plus de 150 personnes dans les rues de Pontivy pour dire NON à l'arrivée des migrants en Bretagne ce samedi après-midi à l'appel d'ADSAV, le parti nationaliste breton. Les collabos ont tenté de perturber la manifestation cliquez ici

23:21 Publié dans Contre le "vivre ensemble", la France bouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 07 novembre 2015

RAPPEL : à Pontivy, le vivre ensemble ne fait pas l'unanimité

12036556_383346278502677_9125500699835020927_n.jpg

17:56 Publié dans Contre le "vivre ensemble", la France bouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

A Mouscron (Wallonie), le "vivre ensemble" ne fait plus recette...

mouscron_2.jpg

Un communiqué du Mouvement Nation :

Réussite de la manifestation à Mouscron contre la vague migratoire !

Ce samedi 7 novembre s'est déroulée une manifestation citoyenne pour protester contre l'arrivée d'un grand nombre de "réfugiés" a Mouscron.

200 personnes s'étaient rassemblées malgré les scénarios catastrophes que les autorités avaient dit craindre et le poids du politiquement correct.

NATION avait envoyé une importante délégation qui a été particulièrement remarquée et très bien accueillie par l'ensemble des personnes présentes.

NATION sera toujours auprès des citoyens belges dans leur lutte pour la justice et pour défendre le pays !

mouscron_3.jpg

17:36 Publié dans Contre le "vivre ensemble", la France bouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 13 octobre 2015

Brest. 200 manifestants réunis pour exiger la fermeture de la mosquée salafiste

Brest._200_manifestants_réunis_-pour_exiger-la-fermeture.jpg

10/10/2015 – 19H15 Brest (Breizh-info.com) – « Il faut fermer les mosquées salafistes !». Devant  200 manifestants  (150 selon la police…) réunis ce samedi devant la mairie de Brest, Ronan Le Gall, porte-parole d’Adsav (Le Parti du peuple breton),  et Christine Tasin du mouvement Résistance républicaine, ont pris la parole pour exiger des autorités la fermeture de la mosquée Sunna, située dans le quartier très « sensible » de Pontanézen, où prêche l’imam Rachid Abou Houdeyfa.

Cette manifestation fait suite aux déclarations de ce dernier affirmant devant des enfants – la scène apparaît sur une vidéo – que « ceux qui écoutent la musique écoutent le diable (…) Ceux qui écoutent la musique seront engloutis et seront transformés en singes et en porcs (sic). Peu importe la musique elle est en quelle langue (sic). Dès que vous entendez des instruments, c’est Haram (ndlr : interdit). Celui qui aime le Haram, il sera avec Sheitan (le diable). Il faut choisir son camp. Videz vos téléphones et vos MP3 et remplacez par la meilleure parole qui est le Coran.

A l’appel de divers groupuscules d’extrême-gauche, quelques dizaines de contre-manifestants se sont rassemblés à proximité de la mairie, séparés des manifestants par un cordon de police. Hurlant leurs slogans habituels, les « antifas »  – qui de facto apportent leur soutien aux islamistes – affirment dans un tract « ne pas cautionner les propos de l’imam (sic)», mais se positionner « contre l’instrumentalisation raciste et islamophobe qui en est faite ». Subtilité de la dialectique…

00:26 Publié dans Contre le "vivre ensemble", la France bouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

A Albert, dans la Somme, le vivre ensemble ne fait pas l'unanimité... Le Parti de la France est descendu dans la rue

albert 3.jpg

Samedi 10 octobre 2015, à l'appel du collectif Sauvons Albert et du Parti de la France, plus de 150 patriotes ont participé à un Rassemblement sur la place de la mairie d'Albert pour dénoncer l'installation de migrants voulue par le maire, Stéphane Demilly.

Après un mot d'accueil de Sabrina Le Corronc, Déléguée départementale, c'est tout d'abord Julien Lévêque, Délégué du Parti de la France pour le canton d'Albert, qui est est intervenu pour se faire le porte-parole des Albertins qui refusent que leur ville devienne un centre d'accueil pour migrants. Il a rappelé au passage, que M. Demilly n'a même pas daigné le recevoir lorsqu'il lui a fait une demande de logement il y a 5 ans, après que sa maison ait brûlé. Il a également indiqué que le maire d'Albert s'était bien gardé de demander l'avis de ses administrés pour l'accueil de clandestins dans la commune.

Thomas Joly, secrétaire général du PdF, a ensuite pris la parole pour dénoncer la culpabilisation médiatique et politique des Français qui refusent d'accueillir toute la misère du monde. Il a également réfuté le mensonge du soi-disant « apport économique » de ces pseudo-réfugiés qui sont en fait, en lieu et place des « architectes », « informaticiens » ou « ingénieurs » fantasmés, des parasites sociaux musulmans et illettrés. Il a ensuite dénoncé la complicité de nos gouvernants dans cette entreprise criminelle de colonisation migratoire. Enfin, assurant que le Parti de la France était au service des Français, il a exhorté les participants à poursuivre la mobilisation pour faire respecter leur droit à vivre en paix chez eux, en sécurité et selon nos traditions.

Le rassemblement s'est terminé par une vibrante Marseillaise reprise à gorge déployée par l'assistance. Aucun incident ne fut à déplorer et le SEP (Service Encadrement Protection) a une nouvelle fois fait preuve d'efficacité et de dissuasion.

albert 2.jpg

 

00:01 Publié dans Contre le "vivre ensemble", la France bouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 05 octobre 2015

Le "vivre ensemble" ne fait pas l'unanimité à Orléans

orleans.jpg

Des militants du Renouveau français manifestent cliquez là

22:32 Publié dans Contre le "vivre ensemble", la France bouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le "vivre ensemble" ne fait pas l'unanimité à Ploërmel (Bretagne)

ploermel-manif.jpg

Samedi, à Ploërmel cliquez ici

08:19 Publié dans Contre le "vivre ensemble", la France bouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 04 octobre 2015

Le "vivre ensemble" ne fait pas l'unanimité à Calais

calais.jpg

Contre le maire collabo de Calais et malgré l'interdiction, des centaines de Calaisiens ont sauvé l'honneur de leur ville dimanche après-midi en manifestant contre l'envahissement.

23:03 Publié dans Contre le "vivre ensemble", la France bouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le "vivre ensemble" ne fait pas l'unanimité à Charleval (27)

12079209_1147643018598559_235765205285221207_n.jpg

A Charleval (Eure) les habitants ont répondu à l'appel des identitaires locaux contre l'installation de "migrants" samedi matin devant la mairie.

samedi, 03 octobre 2015

Le "vivre ensemble" ne fait pas l'unanimité à Paris

gudf.jpg

Des militants du GUD devant la mairie de Paris ce matin

jeudi, 01 octobre 2015

Samedi 10 octobre : manifestation à Brest contre l'islamisation de la Bretagne

12088177_10206129617013192_8208701110282062999_n.jpg

BREIZATAO  cliquez ici

Le Parti nationaliste breton Adsav ! a appelé à manifester le 10 octobre prochain contre le prosélytisme islamiste qui s’exerce depuis la mosquée salafiste de Brest.

Cette dernière est animée par l’imam Rachid Houdeyfa (cliquez ici). L’intéressé s’est encore illustré récemment dans une vidéo diffusée par BREIZ ATAO où il explique à des enfants que celui qui écoute de la musique “sera transformé en singe ou en porc”. Des propos qui ont soulevé l’indignation de la population bretonne et déclenché une polémique jusqu’en France et en Suisse.

Face au silence des autorités françaises comme de la majorité socialiste brestoise – celle-ci, il est vrai, a délivré un permis de construire à l’islamiste précité pour son école coranique (cliquez là) – le Parti nationaliste breton entend donc rompre l’omerta imposée par le gouvernement central.

mercredi, 30 septembre 2015

A Hirson (Aisne) non plus, le "vivre ensemble" ne fait pas l'unanimité

2010261936_B976642163Z.1_20150926182124_000_GDA58VH0L.1-0.jpg

Une centaine d'Hirsonnais courageux pour dire NON cliquez là

LYON : le "vivre ensemble" ne fait pas l'unanimité

12038281_537997803018887_472099871913448970_n.jpg