Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 13 octobre 2015

Brest. 200 manifestants réunis pour exiger la fermeture de la mosquée salafiste

Brest._200_manifestants_réunis_-pour_exiger-la-fermeture.jpg

10/10/2015 – 19H15 Brest (Breizh-info.com) – « Il faut fermer les mosquées salafistes !». Devant  200 manifestants  (150 selon la police…) réunis ce samedi devant la mairie de Brest, Ronan Le Gall, porte-parole d’Adsav (Le Parti du peuple breton),  et Christine Tasin du mouvement Résistance républicaine, ont pris la parole pour exiger des autorités la fermeture de la mosquée Sunna, située dans le quartier très « sensible » de Pontanézen, où prêche l’imam Rachid Abou Houdeyfa.

Cette manifestation fait suite aux déclarations de ce dernier affirmant devant des enfants – la scène apparaît sur une vidéo – que « ceux qui écoutent la musique écoutent le diable (…) Ceux qui écoutent la musique seront engloutis et seront transformés en singes et en porcs (sic). Peu importe la musique elle est en quelle langue (sic). Dès que vous entendez des instruments, c’est Haram (ndlr : interdit). Celui qui aime le Haram, il sera avec Sheitan (le diable). Il faut choisir son camp. Videz vos téléphones et vos MP3 et remplacez par la meilleure parole qui est le Coran.

A l’appel de divers groupuscules d’extrême-gauche, quelques dizaines de contre-manifestants se sont rassemblés à proximité de la mairie, séparés des manifestants par un cordon de police. Hurlant leurs slogans habituels, les « antifas »  – qui de facto apportent leur soutien aux islamistes – affirment dans un tract « ne pas cautionner les propos de l’imam (sic)», mais se positionner « contre l’instrumentalisation raciste et islamophobe qui en est faite ». Subtilité de la dialectique…

00:26 Publié dans Contre le "vivre ensemble", la France bouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.