mardi, 30 septembre 2014

Quand La Voix du Nord veut se tapper l'incruste...

10580920_1573875856172891_7162860861324935921_o.jpgDepuis deux ans, Synthèse nationale organise une journée régionale au printemps à Nieppe près de Lille. La deuxième s'est tenue en avril dernier en présence de notre ami Gabriele Adinolfi cliquez ici. Ces journées sont publique et la presse locale y est invitée. Elle ne vient jamais...

Depuis deux ans, à l'initiative de plusieurs associations amies de Synthèse nationale, une journée amicale privée est organisée fin septembre au même endroit. Il s'agit d'une fête familiale dans la plus pure tradition flamande destinée aux militants de la cause nationaliste et identitaire de la région. La seconde du genre s'est déroulée dans une ambiance amicale samedi dernier. Cette réunion étant privée, la presse n'y est donc pas invitée.

Allez donc savoir pourquoi, il suffit que cette réunion soit privée pour que La Voix du Nord insiste lourdement  pour y assister. Des fois que la petite bête s'y serait sournoisement glissée...

Voici donc l'article que le quotidien nordiste n'a pas pu s'empêcher de consacrer à la journée familiale de samedi dernier (cliquez ici) :

Nieppe, fête familiale de Synthèse nationale

à la ferme de l’Épinette

Ce samedi, la ferme de l’Épinette a été louée par Synthèse nationale, revue d’extrême droite, pour une «grande journée familiale et militante». La deuxième, la première s’étant tenue en septembre de l’an passé. «Une fête privée, une journée de détente. On ne fait pas de politique» sourit Luc Pécharman à l’initiative de cette journée, où l’on ne pouvait assister que sur réservation moyennant 15 euros par repas. «C’est réservé aux militants», résume-t-il.

Pourquoi Synthèse nationale se réunit-elle toujours dans la région à l’Épinette ? Parce c’est fiable : pas de crainte de voir le loueur se désister au dernier moment dans la mesure où Gaston Lemaire, le propriétaire, est militant du Front National, troisième sur la liste Bleu Marine de Didier Lejeune à la dernière élection municipale où cette liste a obtenu un siège. Quand on rapproche son mouvement du Front national, Luc Pécharman qui a quitté le FN en 2007 et se trouve délégué régional de la Nouvelle droite populaire, s’indigne « On ne se reconnaît pas dans le Front de Marine de Pen ». Sa revue a lancé une nouvelle revue, Cahiers d’histoire du nationalisme. Léon Degrelle, Belge nazi, antisémite, xénophobe et négationniste, a fait l’objet du premier numéro. Jacques Doriot, à base d’archives du père de Didier Lejeune, est sorti le 11 septembre.

Quant à Gaston Lemaire, le propriétaire de la ferme, il avance qu’il loue à qui paie. C’est vrai qu’il y a des mariages, des fêtes étudiantes ou techno… Mais c’est vrai aussi que l’endroit est devenu le lieu de rassemblement de l’extrême droite de la région Flandre-Artois-Hainaut.

10:21 Publié dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Quimper dit "NON !" au minaret... Mosquée turque, "Quimper Résistance" s’invite au conseil municipal

affichage-images-2013-Manif-Quimper-022.jpg

Source Breiz Infos cliquez ici

Le projet de construction d’une mosquée turque à Quimper continue de faire polémique cliquez ici. Vendredi soir, à l’occasion du conseil municipal, une toute nouvelle association baptisée « Quimper Résistance » en a profité pour manifester devant la mairie son opposition au projet.

« Aujourd’hui, les communautés musulmanes de Quimper disposent déjà de deux mosquées, à Penhars et à Terre Noire. Or la communauté turque, forte de 350 familles, a déposé un permis de construire pour transformer celle de Terre Noire non plus en simple lieu de culte, mais en école coranique avec coupoles et minaret – de 14 mètres de hauteur ! » écrit l’association – proche du Parti de la France – dans un communiqué adressé à la presse.

Pendant une heure, les militants ont ainsi déployé une banderole dans la cour de la mairie, tout en distribuant des tracts aux riverains et aux Quimpéroises et Quimpérois venant assister au conseil municipal. « On ne comprend pas trop de quoi il s’agit » nous confie Martine, une riveraine « ce projet n a pas été médiatisé et expliqué aux Quimperois » poursuit-elle.

D’autres semblent plus virulents : « Les représentants de la communauté turque de Quimper sont liés au parti islamiste d’Erdogan en Turquie et veulent étendre leur influence dans la cité. Regardez l’état des libertés aujourd’hui en Turquie, et vous comprendrez le malaise qui peut s’installer dans notre petite cité du bout de l’Europe. » .

« Qu’il y ait construction ou pas, le maire perdra ou bien le vote de l’influente communauté turque, ou bien celui des nombreux électeurs proches du Front National qui ont contribué à faire battre Poignant. Il est à un tournant là. Il pourrait faire un référendum local pour s’en sortir. » commente un connaisseur de la vie politique quimpéroise.

Exigeant un référendum local sur la question, les militants du collectif « Quimper Résistance » ont lancé une pétition cliquez là afin d’obtenir la tenue de la consultation populaire sur cette question.

" L’association envisage d’autres opérations de dénonciation de cette aberration architecturale envers la nature profonde de la culture identitaire de la Bretagne, qui est aussi le signe d’une islamisation de moins en moins rampante de la capitale cornouaillaise. Lors du dépôt du permis de construire, elle sera à nouveau sur le terrain pour appuyer son refus avant d’entamer un recours administratif devant le tribunal de Rennes. " explique Claudine Dupont-Tingaud, une des porte-parole de l’association.

A noter que le Front National 29, qui avait au départ affiché son soutien à l’action entreprise, a finalement été dissuadé d’y participer par sa direction, au grand étonnement de certains militants locaux.

L’affaire s’annonce épineuse pour Ludovic Jolivet, le nouveau maire de Quimper, qui pourrait bien payer électoralement les conséquences de l’agrandissement – ou pas – de la 2e mosquée de la ville.

09:40 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

A propos du dernier livre de Georges Feltin-Tracol, "En liberté surveillée"

GFT LIBSURV.jpgBastien Valorgues

Europe maxima cliquez ici

 

Le 10 septembre 2014, le tribunal de Paris condamnait à des amendes avec sursis les vigiles de Notre-Dame et relaxait les Femen qui avaient détérioré les nouvelles cloches de la cathédrale. Le jour même à Saint-Étienne, le tribunal de police acquittait un curé poursuivi pour l’hébergement de « sans-papiers ». Quelques jours plus tard, tandis qu’Alain Soral se voyait condamné à 7 000 euros (soit 2 000 euros d’amende, 2 000 euros de dommage et intérêts et 3 000 euros de frais de justice) pour diffamation envers le F.N. Louis Aliot, le militant panafricaniste radical Kémi Séba était arrêté le 14 septembre et écroué pour purger – en régime d’isolement ! – une peine de deux mois de prison. Le 16 septembre dernier, en Bretagne, le procureur de la République obtint de lourdes peines – dont un an et demi de prison ferme – à l’encontre de quatre Bonnets rouges accusés de la destruction de radars automatiques et de portiques d’éco-taxe. Le 20 septembre, enfin, après l’incendie justifié du centre des impôts et des bureaux de la M.S.A. (Mutuelle sociale agricole) à Morlaix, le gouvernement de Manuel Valls somma l’appareil judiciaire de retrouver leurs auteurs écrasés par les charges, les normes, les oukases de la grande distribution parasitaire et le contre-coup des sanctions occidentales anti-russes. Dans le même temps, le Parlement discute d’un projet de loi anti-terroriste, soixante-dix ans après le triomphe en France des « terroristes »…

 

Tous ces exemples auraient pu figurer dans le nouvel essai de Georges Feltin-Tracol, En liberté surveillée. Comme l’indique le sous-titre, il s’agit d’un virulent « Réquisitoire contre un système liberticide ». L’ouvrage était attendu. Sa lecture ne déçoit pas. Sollicité par l’éditeur Roland Hélie au moment de l’affaire Dieudonné en janvier, le livre devait à l’origine s’appeler La Quenelle interdite. Mais en mobilisant une multitude de faits prélevés dans la presse officielle depuis plusieurs années, le rédacteur en chef du site Europe Maxima a très rapidement élargi son enquête et nous livre un diagnostic complet, édifiant et terrifiant d’une tendance lourde du monde moderne.

Lire la suite

09:30 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

RAPPEL : samedi 4 octobre, conférence à Bruxelles sur l'Aube dorée grec avec Gabriele Adinolfi

tumblr_nb0zguBqpt1rnng97o1_500.jpg

09:30 Publié dans En Europe et ailleurs... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Rivarol lourdement condamné

250112_182435_PEEL_ZN6ds7.jpg

Source Altermedia cliquez ici

La tristement célèbre 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, spécialisée dans la répression politique et la censure de la presse, a condamné vendredi le directeur de la publication de Rivarol à 8.000 euros d’amende. La justice a infligé l’amende sous forme de 100 jours amende à 80 euros : s’il n’est pas en mesure de – où s’il ne souhaite pas le faire – s’acquitter de la somme, Jérôme Bourbon risque 100 jours de prison.

Il a été reconnu coupable de « provocation à la haine » et « injure raciale » pour un article portant sur le « Festival de Kahn » en mai 2013 : « Cannes : le festival de l’impureté ». Durant l’enquête comme à l’audience, Jérôme Bourbon a refusé de dévoiler l’identité de l’auteur de l’article qui avait écrit sous pseudonyme.

Dans cette République bien connue pour sa séparation des pouvoirs, le très indépendant parquet de Paris avait ouvert une enquête à la demande expresse du ministère de l’Intérieur. Alors que l’auteur parlait des « désirs pervers de ces cinéastes étoilés » en référence claire aux « stars » et aux trottoirs d’Hollywood Boulevard, les juges ont vu une référence « évidente » à l’étoile jaune qui aurait été imposée aux israélites durant la Seconde Guerre mondiale. Selon la justice d’occupation, parler de perversité pour un homme convaincu d’avoir drogué et violé une adolescente serait donc antisémite puisque ce criminel est juif…

Le tribunal a également trouvé antisémite le fait d’évoquer « “un certain milieu” au sens des affaires crochu et aux griffes acérées ». Sans une seule seconde juger sur le fond et la réalité des faits, le tribunal affirme qu’en « associant les Juifs à l’impureté, à la pornographie, à la délinquance sexuelle, à l’amoralité, à la rapacité, à l’insolence de la richesse devant laquelle tout cède […], l’auteur de l’article, dont le but est évident, stigmatise les Juifs et les désigne clairement à la vindicte des lecteurs ». Autrement dit : même si une communauté commettait tous ces crimes, la justice de la République interdirait de le dénoncer.

Il faut souligner l’attitude courageuse de Jérôme Bourbon qui s’est solidarisé de son journaliste et ne s’est livré à aucun acte de repentance, bien au contraire : « Moi, rien ne me choque, il n’y a pas de quoi fouetter un chat, ce qui est dit est exact » a-t-il lancé à ses juges. Quant à cette nouvelle condamnation, qui s’ajoute à de nombreuses autres, il avait déjà déclaré : « Je les vois presque comme des décorations. »

00:06 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 29 septembre 2014

Le JT de TV Libertés de lundi soir :

23:59 Publié dans TV SYNTHESE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Bon anniversaire Brigitte

2624516743.jpgLe billet de Patrick Parment

Cessons deux minutes dʼêtre sérieux et soyons futiles. Renvoyons les socialos-umpéistes dans les eaux fangeuses où se roule comme des porcs tout ce petit personnel qui sous Louis XIV nʼaurait tout juste été bon qu’à porter les sceaux dans les couloirs de Versailles pour que nous pissions en paix.

Non, l’événement du jour, c’est l’anniversaire de Brigitte Bardot. Quatre-vingt balais au compteur et une pugnacité jamais démentie. Non seulement la dame pense – et plutôt bien – mais encore elle pense tout haut ce que l’ensemble des Gaulois tait en général. Par lâcheté ? Allez savoir. Elle l’écrit même, ce qui lui vaut quelques ennuis avec la justice. Mais elle s’en fout ! Bon, d’accord, de temps en temps, avec ses animaux, elle nous gonfle, mais j’ai pris le parti depuis longtemps de tout lui pardonner. Il n’y a qu’une Bardot et... des millions de ploucs. Il faut tout pardonner à BB parce que les hommes de ma génération se sont quand même bien astiqués le poireau en fantasmant sur son corps de rêve. Elle a vraiment incarné la beauté dans ce qu’elle a de plus violent et de plus bestial.

BB, c’est tout de même autre chose que toutes ces pétasses qui se trémoussent dans des films sans intérêt tournés en général par des imbéciles, la fesse triste et le sein pendant... quand il y en a. Je parle, bien sûr, du cinéma français (Anémone et sa tête d’autruche, Casta, sa niaiserie et ses dents de travers ! pour ne citer qu’elles). Toutes ces petites connes n’inspirent aux foules qu’un sentiment de pitié, pas même une érection.

Tandis que Bardot, on se précipitait, et on aurait même payé pour remplacer Jean Gabin dans je ne sais quel navet ! Sortez vos DVD et regardez Babette s’en va en guerre, vous m’en direz des nouvelles. Bardot, c’est de la gonzesse, de la vraie, comme on les aime. Gainsbourg, qui était loin d’être un sot et qui avait du talent, ne s’y était pas trompé. Il était tombé dans le panneau, avant d’épouser sa planche à pain, et lui avait concocté des chansons qui prouvaient qu’il était soudain passé de la bandaison ordinaire au priapisme incontrôlé.

Bardot chantant, c’est tout d’un coup le technicolor qui jaillit dans votre vie, au risque de coller une torgnolle à votre bourgeoise dès fois qu’elle aurait l’audace de vous faire une crise de jalousie. Et puis Bardot, c’est le symbole d’une France qu’on a aimé, presque insouciante, avec ses clochers et ses curés en soutane, ses facteurs à vélo, ses gardes- champêtres roulant le tambour. Tout ça n’est pas de la nostalgie mais des images que nous renvoie Brigitte Bardot qui incarna une certaine image de la beauté française.

Bon anniversaire, Madame.

23:53 Publié dans Le Billet de Patrick Parment | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Dimanche 12 octobre, à Rungis : Luc Pécharman parlera à la 8e Journée de Synthèse nationale !

8 JNI L. Pecharman.jpg

Plus d'informations cliquez ici

23:48 Publié dans La 8e Journée de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

FRAPPES FRANÇAISES EN IRAK : LE CADEAU POLITIQUE FAIT AUX MILICES ARMEES DE L’ETAT ISLAMIQUE D’IRAK ET DU LEVANT

7029448-10756166.jpgCarl Lang

Président du Parti de la France

La guerre de domination et de conquête menée par l’Internationale révolutionnaire islamique en terre d’Islam et dans le monde est une guerre totale : elle est bien entendu une lutte armée mais aussi une guerre religieuse, psychologique, politique et révolutionnaire.

L’objectif politique final annoncé est l’établissement d’un ordre islamique planétaire basé sur la charia et la destruction de tous les « ennemis de l’Islam »

Dans ce contexte idéologique, l’intervention armée de l’aviation française en Irak aura un impact militaire marginal mais un impact psychologique et politique maximal. Orchestrée et présentée comme une agression de « croisés » et de « mécréants » en terre d’Islam, elle renforce la mobilisation et la détermination des djihadistes qui exploitent chaque action armée des occidentaux comme une justification nouvelle et une légitimation du Djihad. François Hollande vient de réussir l’exploit de rendre un immense service politique aux islamistes fanatiques et dans le même temps de faire de chaque Français une cible potentielle

Le rôle prioritaire et essentiel du chef de l’Etat et de son gouvernement est pourtant de défendre les intérêts de la France et d’assurer la sécurité intérieure et extérieure des Français. La question que devrait se poser le président de la République est de savoir si sa décision d’intervention armée renforce ou menace la sécurité de nos compatriotes. La réponse est tragiquement évidente. Que messieurs Hollande et Valls rétablissent d’abord l’ordre dans les milliers de zones de non droit de nos villes qui servent au recrutement djihadiste avant de nous entraîner avec des moyens militaires insuffisants dans la  fosse à serpents du Proche et du Moyen Orient.

Maintenant que la machine infernale est lancée et que l’engrenage de la guerre sans fin a été enclenché, la France doit prendre un certain nombre de dispositions d’urgence.

- La première mesure doit être diplomatique à l’égard de la Syrie : après avoir soutenu de manière totalement irresponsable tous les islamistes et djihadistes qui combattent l’armée syrienne, il est urgent aujourd’hui de soutenir et d’armer les troupes du président Bachar el-Hassad, seules capables d’empêcher une victoire totale des milices islamistes en Syrie, victoire qui conduirait à la purification ethnique et au massacre des chrétiens et de la communauté alaouite.

- La deuxième mesure doit porter sur les moyens accordés à nos services de renseignement et à nos forces armées. Puisque le président socialiste a choisi d’impliquer militairement la France dans la guerre civile et religieuse irakienne, entrainant ainsi une menace dorénavant permanente pour tous les Français vivant en France ou à l’étranger, le Parti de la France demande que les moyens affectés à nos services de renseignement et à nos forces spéciales soient multipliés par dix, que le milliard de dollars promis par Hollande la semaine dernière à un « Fonds vert » censé lutter contre le réchauffement climatique soit affecté intégralement à nos forces armées et que le budget de la défense soit fortement en augmentation avant la fin du quinquennat. On ne peut pas tout à la fois multiplier les théâtres d’opérations extérieures et laisser l’armée française dans un état matériel et financier déplorable. La qualité remarquable des personnels des armées de terre, de l’air et de la marine ne peut seule pallier aux nombreuses insuffisances budgétaires.

- La troisième mesure doit porter sur le renforcement du contrôle des entrées sur le territoire national. Notre sécurité intérieure étant aujourd’hui directement menacée, la France doit sortir immédiatement de l’Espace Schengen afin de disposer des moyens maximum de contrôle et de surveillance du mouvement des réseaux djihadistes.

- La quatrième mesure doit impliquer l’arrêt immédiat de toute immigration en provenance des pays arabo-musulmans à l’exception éventuelle d’un soutien humanitaire accordé aux chrétiens d’Orient persécutés. Il est temps d’en finir avec le processus d’immigration-colonisation et d’islamisation de la France.

- La cinquième mesure d’urgence, compte tenu des centaines de djihadistes binationaux qui partent faire la guerre en Irak et en Syrie est de rétablir la maîtrise absolue de l’accès à la nationalité française en mettant définitivement un terme à la politique d’attribution automatique de la nationalité basée sur la loi du sol. Il est inacceptable et dangereux que la nationalité française s’obtienne comme dans un guichet automatique. Etre Français s’hérite ou se mérite. En complément, la déchéance de la nationalité et l’interdiction de territoire national doivent s’appliquer immédiatement à tous les djihadistes binationaux.

L’internationale islamiste est une hydre dont les têtes coupées ne cessent de se reformer et de s’adapter. La riposte doit être à la mesure de la menace, idéologique, psychologique et politique.

Le peuple français ne mérite pas de subir les conséquences des politiques menées en son nom par un gouvernement d’incapables et d’irresponsables.

Le Parti de la France appelle au sursaut national et à l’émergence d’une véritable droite nationale et européenne attachée à la défense de notre identité, de notre sécurité et de nos libertés et porteuse de nos valeurs de civilisation européennes et chrétiennes.

01:12 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 28 septembre 2014

M. Hollande, n’entendez vous donc pas la colère qui gronde

img_1676.pngPhilippe Gibelin

Source Ligue francilienne cliquez ici

Une fois encore, nous avions raison ! Nous n’avons cessé de dénoncer le risque mortel vis-à-vis des droits de l’enfant que faisait courir le mariage homosexuel. Mme Taubira, M. Hollande nous assuraient que jamais ni la PMA ni la GPA ne pourrait découler de ce mariage. Patatras ! La Cour de Cassation vient d’émettre un avis favorable à l’adoption des enfants nés par PMA à l’étranger pour un couple d’homosexuelles. Au nom de l’égalitarisme, l’avis favorable pour la GPA pour les couples homosexuels masculins ne saurait tarder.

De plus, M. Hollande a nommé comme ministre de l’éducation nationale, Mme Belkacem qui est une partisane acharnée de la théorie du genre à l’école.

La colère gronde dans le peuple de France et nous attendons que les politiques prennent parti fermement contre la loi Taubira et la théorie du genre ; qu’ils sachent bien que c’est un point que nous surveillerons particulièrement lors des prochaines échéances électorales.

Alors qu’un de nos compatriotes vient de se faire abominablement assassiné par des musulmans fanatiques dont vous avez soutenu l’implantation en Syrie et en l’Irak contre des régimes laïques qui les combattaient, alors que des milliers de jeunes issus quasiment tous de l’immigration partent soutenir cette horrible Etat Islamique et sont susceptibles de revenir en France pour provoquer des attentats, vous affirmez que notre pays est prêt à résister et a mis tous les moyens pour empêcher de tels événements.

Et que se passe-t-il ? Trois jeunes fanatiques sont revenus de Syrie et ont pu pénétrer sur le territoire français sans être ni contrôlés ni inquiétés !

Nous ne vous faisons absolument pas confiance pour tenir votre rôle de défenseur de la Nation, d’autant plus que vous refusez de frapper en Syrie les bases arrières de l’État Islamique au nom d’un aveuglement idéologique complètement hors de propos concernant Bachar El Assad.

La colère gronde dans le peuple de France pour toutes ces raisons et nous vous demandons de lui redonner la parole : dissolution, démission, choisissez la solution que vous voulez mais redonnez nous la parole !

Nous vous le redirons en masse le 5 octobre à Paris !

11:32 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 27 septembre 2014

C'est dans 15 jours ! Vous pouvez prendre dès maintenant votre billet en ligne...

3524475580.jpg

Vous pourrez aussi bien sûr le prendre sur place

Billet, ou carnet de 5 billets, en ligne cliquez ici

12:05 Publié dans La 8e Journée de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Eolien : une gigantesque escroquerie - La transition écologique aux frais du contribuable

transition-energetique_zoom__TRANSITION_ENER_3_EOLIEN.jpgJean-Louis Butré*

Métamag cliquez ici

L’éolien est une « gigantesque escroquerie » économique de centaines de milliards d’euros pris sur les factures des consommateurs d’électricité des ménages français. Il est en passe de détruire la France.

Un bilan économique désastreux : une industrie outrageusement subventionnée depuis 10 ans

En 2013 les 5 000 éoliennes terrestres implantées sur la France ont produit 2,9% de la production d'électricité nationale. Cette performance peu glorieuse est la conséquence du taux de charge moyen annuel de 24% confirmant que les éoliennes ne sont pas compétitives économiquement. 

Pour assurer artificiellement la rentabilité de ces usines d’aérogénérateurs, le mécanisme consiste en un tarif de rachat de l’électricité garanti par l’Etat supérieur  de 2 fois au prix du marché de l’électricité. Ce tarif vient a été jugé comme une aide illégale par la Cour de Justice de l’Union Européenne, mais malgré cela il a été reconduit par Mme Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie. Une requête en conseil d’état pour le faire annuler définitivement a été déposée conjointement par la Fédération Environnement Durable qui regroupe plus de 1 000 associations par Vent de Colère Fédération nationale et par Contribuables Associés. 

L’argent nécessaire pour soutenir l’éolien provient d’une taxe facturée aux consommateurs, la Contribution au Service public de l’électricité (CSPE). Cette taxe est actuellement de 12% et va augmenter rapidement. Elle peut-être considérée comme une surfacturation illégale. Si cela est cas, plusieurs milliards d’euros devraient déjà être remboursés aux usagés avec effet rétroactif. Des consommateurs s’estimant trompés par EDF et ont déjà déposé des plaintes devant les tribunaux civils pour demander le remboursement de cette taxe.

La poursuite du programme de la « Transition Énergétique » sous l’emprise du lobby des industriels du Vent est centré sur l’éolien et il consiste à continuer à implanter sur la France plus de 25.000 machines sur terre et 1 200 le long des côtes. Cette stratégie conduit  inexorablement au doublement du prix de l’électricité des ménages français comme cela a été le cas de l’Allemagne qui nous sert de modèle. Elle est donc porteuse d’injustices sociales et il est légitime de la dénoncer lorsque 8 millions de ménages sont déjà en situation énergétique précaire et n'ont plus accès à l'énergie électrique sans des aides.

Il faut ajouter que l’éolien implique aussi :

- la construction d’un nouveau réseau électrique pour collecter et redistribuer le courant. Pour raccorder des milliers de centrales de production d’électricité que seraient tous ces parcs éoliens disséminés sur le territoire, et pour éviter une instabilité des réseaux, ERDF a annoncé 40 milliards d’investissements dont 4 000 kms de lignes Haute tension 

- la mise place de compteurs « espions » « linksys qui seront facturé plusieurs centaine d’euros aux consommateurs

- La construction et la remise en fonctionnement de centrales à gaz et à charbon pour pallier à son intermittence, Les éoliennes sont des tueuses du climat comme le démontre l’Allemagne qui est « en avance » sur la France 

Trop d’argent dans l’éolien entraîne une corruption galopante

Des alertes internationales se multiplient concernant les origines douteuses de certains fonds investis dans l'éolien. Blanchiment d'argent et paradis fiscaux sont des pratiques qui existent. Le cas emblématique de l'Italie est particulièrement inquiétant. La Maffia et l’argent du crime sont directement impliqués dans les scandales du financement des parcs éoliens. Mais des alertes ont eu lieu dans d’autres pays comme l’Espagne et l’Allemagne.

Il serait regrettable avant toute décision de poursuivre un quelconque soutien à l’éolien avant que le gouvernement français ne fasse une l’analyse complète des réseaux financiers constitués de milliers  de promoteurs qui écument tous les pays  pour mettre des parcs éoliens et qui ont tissé une toile de sociétés « écrans ». 

Cette corruption internationale se double d’une corruption locale d’élus mise en lumières par le dernier rapport du Service Central de Prévention de la Corruption dans son rapport d'activité 2013 au premier Ministre. Un documentaire d’Armel Joubert des Ouches (NDLR cliquez ici), journaliste indépendant, ancien correspondant et responsable régional de TF1, vient mettre en pleine lumière les méthodes utilisées par les promoteurs éoliens. Robert Werner qui a été Grand reporter et rédacteur en chef à TF1 lui a apporté son concours. Ce film analyse la corruption qui règne dans le système éolien et met en évidence, à l’aide de témoignages, les méthodes utilisées par les promoteurs éoliens pour arriver à leurs fins.

Il est fondamental de bien comprendre que l’industrie du Vent ne prospère que grâce à de l’argent public provenant des citoyens. Elle s’abrite sous le parapluie européen et sous un faux prétexte d’écologie mais en réalité elle n’a que l’unique but que de s’enrichir. Des sociétés prospectent tous les maires ruraux et les propriétaires terriens, pour implanter un maximum d’éoliennes. Ils promettent des redevances élevées et ils achètent virtuellement les communes en pratiquant un racket rampant du territoire à travers des sociétés pratiquement sans capital. En France les acteurs locaux de la défense du patrimoine, des sites et des paysages ainsi que les associations de la Fédération Environnement Durable, mettent de plus en plus souvent en cause des prises illégales d’intérêt de nombreux élus locaux, bénéficiaires de futurs rentes éoliennes et néanmoins acteurs des délibérations communales figurant dans les dossiers De nombreuses plaintes pour prises illégales d’intérêts d’élus sont en cours d’examen par la justice.

Tous ces mécanismes de corruption laissent planer des doutes sur l’ensemble des décideurs publics les plus proches des citoyens mais aussi sur tous les élus français et la classe politique en général.

Le Parlement s’il vote ce programme de Tansition Energétique asservi aux industriels du Vent fermerait les yeux sur les fraudes et la spéculation. Il cautionnerait un système opaque et immoral.

* Président de la Fédération environnement durable

11:24 Publié dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 26 septembre 2014

Avez-vous lu le numéro 3 des Cahiers d'Histoire du nationalisme ?

Cahier-d'histoire_3.jpg

En savoir plus cliquez ici

19:53 Publié dans Les Cahiers d'Histoire du Nationalisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Otages français des terroristes islamiques…

images.jpg

Un communiqué de Roger Holeindre,

Président du Cercle national des combattants :

Monsieur Hervé Gourdel, citoyen français, a été enlevé en Algérie, alors qu’il participait à une randonnée touristique dans le massif de la Djurdjura (Kabylie), région que certains de nos amis, anciens d’AFN ont jadis bien connue pour y avoir traqué jadis des unités de la rébellion FLN actuellement au pouvoir en Algérie. L’organisation terroriste liée à ceux qui se font appeler l’« État islamique » (EI) au Levant et responsable de ce forfait a retenu Hervé Gourdel comme otage pour exercer un chantage sous la forme d’un ultimatum adressé à la France au sujet de son intervention actuelle en Irak.

Le délai imposé par les terroristes s’étant achevé, l’otage a été assassiné (c’est le terme qui s’applique !) par égorgement, selon la tradition. Égorgement suivi, tout naturellement, du décollement de la tête. De la défunte AFN en passant par la Tchétchénie, la tradition perdure…

Cet assassinat a fait l’objet d’un vidéogramme intitulé Message de sang pour le gouvernement français, où l’on voit, tout à tour, M. François Hollande annoncer la participation de la France aux frappes aériennes contre l’EI en Irak, puis Hervé Gourdel agenouillé, les mains liées derrière le dos, entouré de quatre hommes armés et cagoulés dont l’un lit un texte où il dénonce l’intervention des Croisés criminels français (sic) contre les Musulmans en Algérie, au Mali, en Irak, etc.

Ce genre de mise en scène a été pratiqué lors des assassinats récents de journalistes ou membres d’ONG otages au Levant par des membres d’EI.

Tout en condamnant fermement ces pratiques barbares, les membres du Cercle National des Combattants déplorent que cet état de fait soit le fruit de la politique inconsidérée des gouvernements successifs de la France depuis le début du siècle. En effet, notre pays, visiblement à la remorque de puissances à tendances hégémoniques s’engage dans des interventions dont le but ne semble pas correspondre aux intérêts français bien compris. Il est dommage que des citoyens français en payent les conséquences et que des individus qui n’ont cessé de démolir l’armée française et de la réduire de façon drastique jouent aujourd’hui les va-t-en-guerre surtout qu’il est faux de prétendre que les frappes aériennes seules règleront le problème et l’éradication des ces fous criminels antichrétiens. Le Cercle National des Combattants demande le renforcement de notre armée, le respect pour nos soldats et le rétablissement immédiat du service militaire.

11:13 Publié dans Communiqués de presse, Eric Miné | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Vendredi 17 octobre : Kleber Haedens à la une de Livr'arbitres

tumblr_ncgj9mGA1A1rnng97o1_500.jpg

11:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Ce vendredi soir, sur Méridien zéro

580519_746607005409715_4163468988710184298_n.jpg

10:50 Publié dans Sur les ondes libres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 25 septembre 2014

Il est encore temps : inscrivez-vous à la Grande journée familiale et militante de samedi prochain près de Lille...

10580920_1573875856172891_7162860861324935921_o.jpg

Concert de Docteur Merlin - Stand de Synthèse nationale

Renseignements cliquez ici

10:25 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Dans Présent d'aujourd'hui : un entretien avec Alain Renault sur le Cahier d'Histoire du nationalisme consacré à François Duprat

8195-20140925.jpgDans la livraison d'aujourd'hui du quotidien Présent, vous pourrez lire un entretien avec Alain Renault, maître d'oeuvre du n°2 des Cahiers d'Histoire du nationalisme consacré à François Duprat et au nationalisme-révolutionnaire (cliquez ici).

Présent est en vente dans les kiosques ou sur abonnement cliquez là

10:06 Publié dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Nous sommes tous "En Liberté surveillée" : lisez et faites lire le nouveau livre choc de Georges Feltin-Tracol...

GFT Flyer 3.jpg

Pour le commander en ligne cliquez ici

Bulletin de commande cliquez là

Plus d'informations cliquez ici

09:59 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La répression continue contre l'hebdomadaire Minute

minute2.jpg

Trois mois de prison avec sursis et 10 000 € d’amende ont été requis ce mercredi contre le directeur de la publication de l’hebdomadaire Minute, Jean-Marie Molitor, pour sa une comparant la ministre de la Justice Christiane Taubira à un singe.

Le tribunal correctionnel de Paris a mis sa décision en délibéré au 30 octobre.

Dans son édition du 13 novembre 2013, le journal avait publié une photo de la garde des Sceaux titrée « Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane ».  Une une dénoncée par la procureur Aurore Chauvelot, pour qui le délit d’injure publique raciale est constitué.

La magistrate a en outre requis contre Jean-Marie Molitor un mois de prison avec sursis et 5 000 € d’amende pour un dessin paru deux semaines plus tôt, qui faisait un rapprochement similaire. Contre le dessinateur, la magistrate a requis 2 000 € d’amende, dont la moitié avec sursis.

Passé relativement inaperçu, ce dessin publié le 30 octobre représentait un singe, versant une larme, dont l’avocat déclarait : « Mon client porte plainte pour avoir été odieusement caricaturé en madame Taubira ».

Site de Minute cliquez ici

09:55 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le n°37 (septembre octobre 2014) de Synthèse nationale est paru !

3535029173.2.jpg

Au sommaire du n°37 (septembre octobre 2014) :

● Editorial de Roland Hélie : Redonner un sens à notre Nation et à notre Civilisation…

● La France au bord du gouffre… Robert Cléry

● Les errements de la Doctrine Chauprade… Serge Ayoub

● L’Occident, fabrique à djihadistes… Patrick Parment

● Un entretien avec David Charpen, Président de Résistance à l’immigration

● Dossier « Ukraine, Russie les frères ennemis… »

● L’Ukraine face à l’Histoire… Nicolas Tandler

● Deux points de vue : Idéalisme et pragmatisme… Zentropa

● La Nouvelle Russie… Alain Benajam

● Un entretien avec Guillaume Lenormand, volontaire français au Donbass

● Les pages du Marquis… Jean-Paul Chayrigues de Olmetta

● François Brigneau… Francis Bergeron

● Les chroniques de Luc Pécharman, Pieter Kerstens, Georges Feltin-Tracol…

● Synthèse nationale en action : RDV le 12 octobre.

ABONNEZ-VOUS !

Bulletin d'abonnement

Abonnez-vous en ligne cliquez ici

01:54 Publié dans La vie de l'association Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Jeudi, c'est le jour de Rivarol :

homepage_logo.jpg

3,50 €, chez votre marchand de journaux

01:52 Publié dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le JT de TV Libertés de mercredi soir...

01:44 Publié dans TV SYNTHESE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 24 septembre 2014

Dimanche 12 octobre, à Rungis : Robert Spieler parlera à la 8e Journée de Synthèse nationale !

8 JNI R Spieler.jpg

Plus d'informations cliquez ici

17:15 Publié dans La 8e Journée de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Chronique de la France asservie et résistante

657528455.2.jpg

Robert SPIELER - RIVAROL N° 3155 du 18 septembre 2014

IL SERAIT évidemment dommage de ne pas s’efforcer de recueillir, par paresse, toute la substantifique moelle du livre de la mégère Trierweiler. Allons-y encore de quelques anecdotes. Elle évoque « les rappels à l’ordre de tous les hauts personnages de l’Etat et des ténors du PS », suite à son tweet anti-Royal qui fit scandale, notant : « Je sais qu’aucun d’entre eux ne se serait permis ces attaques sans l’aval de François ». Et elle ajoute : « L’une de mes amies dira plus tard cette phrase terrible : “C’est Hollande lui-même qui a délivré le permis de tuer.” » Elle révèle aussi avoir suggéré un nom de ministre (il s’agit de Valérie Toranian, directrice du magazine Elle, pour le ministère des Droits des femmes). Hollande ne donna pas suite, ce qui suscita la rage de la mégère qui l’accuse de machisme. On apprend aussi à connaître les goûts culinaires du Pingouin.

 

TRIERWEILER / HOLLANDE (SUITE)

 

« Il préfère […] se passer d’un repas lorsque ce n’est pas du premier choix, ne mange pas mes fraises si elles ne sont pas des “gariguettes”, ne goûte pas aux pommes de terre si elles ne proviennent pas de “Noirmoutier” et met directement à la poubelle la viande si elle est sous vide. Il connaît si peu le prix des choses. Il n’est pas flambeur pour autant. Son apparence d’ailleurs lui importe peu. Il est capable d’acheter ses chemises et ses chaussures à l’hypermarché ». Sans vouloir défendre Hollande, cette affirmation paraît tout de même totalement saugrenue. On voit mal le président de la République faire les soldes… Valérie Trierweiler n’avait reçu que trois messages de sympathie de la part de conseillers, et seuls quatre ministres, dont Benoît Hamon et Aurélie Filipetti lui ont envoyé un petit mot après son hospitalisation. Par contre Claude Chirac, Carla Bruni-Sarkozy, Cecilia Attias, Alain Delon et même Jean-Luc Mélenchon se sont fendus d’un message. Sacré Mélenchon ! Quel tendre révolutionnaire !

 

EMIGRATION DES JUIFS FRANÇAIS EN ISRAËL

 

Le gouvernement Netanyahou vient de lancer un plan d’action, « pour investir d’urgence dans la promotion de l’alya et l’aide à l’intégration des juifs de France », qui sont, on le sait, terriblement menacés sur notre terre. Le 22 juillet, à Ashkelon, ville israélienne proche de Gaza, 6 000 Franco-Israéliens avaient afflué de tout le pays pour enterrer le soldat Jordan Bensemoun, mort au combat à 22 ans. Ce garçon avait émigré de Lyon à l’âge de 16 ans pour s’engager dans le corps d’élite de l’armée israélienne. La France est en pole position des pays d’émigration vers Israël. Rien que sur les huit premiers mois de l’année 2014, 4 566 Juifs français ont fait leur alya. En 2013, il y avait déjà eu une hausse importante des départs pour la terre promise : 52 % de plus qu’en 2012. Leur âge médian est de 38,3 ans et ils font partie des classes privilégiées. 30 % d’entre eux ont une profession scientifique, libérale ou technique. Objectif de Netanyahou : attirer 40 000 Français, en plus des 150 000 déjà présents en Israël. Et ça semble marcher. L’Agence juive a considérablement renforcé ses effectifs à Paris et, en un an, 30 000 personnes ont assisté à des réunions d’information sur l’alya. Oui mais, 20 à 30 % des immigrants repartent d’Israël pour revenir en France ou pour immigrer ailleurs. Quelles sont les raisons de cette fuite. Les sites sionistes évoquent évidemment le climat d’insécurité antisémite qui prévaut en France. Mais certains observateurs bien informés relèvent d’évidentes raisons fiscales dont ne bénéficient pas les catholiques qui ne peuvent pas espérer, eux, planquer leur patrimoine au Vatican…

Capture 1.JPG

TRIERWEILER ET CES MAUDITS LIVREURS DE CROISSANTS

 

On se souvient qu’au petit matin, à l’heure du laitier, le Président et l’actrice Julie Gayet se faisaient tranquillement livrer des croissants par un agent du service de sécurité de l’Elysée. Il paraît que depuis, la mégère n’aime plus les croissants. Elle en veut à mort à l’agent de sécurité qui s’est autorisé à frayer avec les croissants. Pas de chance pour lui, il croise Trierweiler qui, après sa crise de nerfs, avait eu une entrevue avec Hollande à leur domicile, rue de Cauchy. Ils prennent tous les trois l’ascenseur pour descendre les six étages de l’immeuble. Et là, l’épouvantable mégère se met à éructer : « Et aujourd’hui, vous n’avez pas apporté de croissants ? C’est ainsi que vous concevez votre métier de policier ? Je ne comprends même pas que vous soyez encore là ! » Trierweiler raconte qu’il regardait ses chaussures, le regard embué. Et François ne disait pas un mot…

 

APRÈS LES “ SANS-DENTS”, CES ODIEUX HANDICAPÉS…

 

Les pauvres sont, selon Hollande, des “sans-dents”. Et les handicapés ? Il faut, comme chacun le sait, s’en méfier. L’ex-première dame interrogeait le président au sujet de Philippe Croizon, sportif amputé des quatre membres et qui a relié les cinq continents à la nage. Réponse de l’hurluberlu : « Je n’aime pas les handicapés qui font commerce de leur handicap ». Il n’a pas forcément tout à fait tort, au demeurant. La vénalité des handicapés est bien connue depuis la présidence de Hollande…

 

DÉSESPÉRANTE RÉSISTANCE EUROPÉENNE…

 

Les lecteurs de RIVAROL connaissent le sénateur Roberto Calderoli, vice-président du Sénat, membre de la Ligue du Nord et qui fut souvent en pointe dans le combat contre l’invasion. Il s’était fait remarquer le 12 juillet 2006, en affirmant que l’Italie a battu une équipe (de France de football) qui, pour obtenir des résultats, « a sacrifié son identité en alignant des nègres, des musulmans et des communistes ». Il avait salué le titre de champion du monde de l’Italie comme « une victoire de l’identité italienne d’une équipe qui, (elle), a aligné des Lombards, des Napolitains, des Vénitiens et des Calabrais ». Il s’en était pris récemment, sans beaucoup de finesse, il est vrai, à l’ex-ministre de l’Intégration, Cécile Kwenge, d’origine congolaise, et l’avait traitée d’orang-outang. Las, il a découvert mi-août… un serpent de deux mètres dans sa cuisine. Il aurait aussi perdu sa mère, depuis quelques mois. Du coup, il soupçonne être victime d’un « macumba », d’une malédiction, et d’avoir été ensorcelé. Par qui ? Mais par le père congolais de Cécile Kyenge. Ce dernier aurait organisé une cérémonie pour guérir le sénateur de son racisme… On se dit qu’on a du souci à se faire avec des résistants qui croient en des fadaises pareilles… Consternant.

 

QUAND GANDHI ÉCRIVAIT À HITLER EN LUI DONNANT DU “MON CHER AMI”…

 

Voici la lettre adressée à Hitler par Gandhi, le 23 juillet 1939. « Mon cher ami, des amis m’ont encouragé à vous écrire au nom de l’humanité. J’ai résisté à leur requête, pensant qu’une lettre de ma part serait une impertinence. Mais quelque chose me dit que je ne dois pas faire de calcul et que je dois faire cet appel, quel qu’en soit le prix. Il est assez clair que vous êtes aujourd’hui la seule personne au monde qui puisse empêcher le déclenchement d’une guerre pouvant réduire l’humanité à l’état sauvage. Devez-vous payer ce prix pour atteindre votre objectif, aussi précieux vous semble-t-il ? Ecouterez-vous l’appel d’un homme qui a délibérément évité la solution de la guerre, non sans un certain succès ? » Et Gandhi de conclure : « Je sollicite néanmoins votre pardon au cas où j’ai commis une erreur en vous écrivant. Je reste Votre ami sincère, Sd. M. MK Gandhi. » Rappelons que si Gandhi est aujourd’hui un personnage vénéré, il y a en Inde bien plus de statues de Shandra Bose que de Gandhi. Shandra Bose, qu’évoque Duprat dans ses “cahiers”, fut le vrai leader du nationalisme et du “fascisme” indien et leva une division indienne qui combattit aux côtés des divisions allemandes.

Capture 2.JPG

LE PÈRE DE MARION LE PEN EST MORT

 

Roger Auque vient de mourir à l’âge de 58 ans. Journaliste, il avait été l’otage pendant plus d’un an, du Hezbollah au Liban, en 1987. Celui qui se qualifiait lui-même de « grand reporter, baroudeur et play-boy » s’était battu aux côtés des phalanges libanaises avant de choisir la plume plutôt que le fusil. Nicolas Sarkozy le nomma en décembre 2009 ambassadeur de France en Erythrée. C’est la journaliste Christine Clerc qui révéla, dans son livre Les conquérantes ce que tout le monde savait dans le milieu nationaliste : Roger Auque est le père biologique de Marion Maréchal Le Pen, petite-fille de Jean-Marie Le Pen et fille de Yann Le Pen.

 

HORREUR : JACK L’ÉVENTREUR SERAIT JUIF

 

Le mystère serait enfin résolu. « Jack the Ripper », le tueur en série responsable d’au moins cinq meurtres de prostituées à l’automne 1888, serait un coiffeur juif polonais du nom d’Aaron Kosminski. Cette affaire, qui a passionné le monde, avait amené de multiples personnes à être suspectées, depuis un petit-fils de la reine Victoria jusqu’à l’ancien Premier ministre William Gladstone. Des analyses ADN sur un châle qui aurait appartenu à une des victimes de Jack l’éventreur démontreraient qu’il s’appellerait Aaron Kosminski, un juif polonais de 23 ans, immigré en Angleterre avec sa famille pour fuir les pogroms russes et qui fut suspecté, mais relâché par la police, faute de preuves. Il fut interné, deux ans plus tard, pour schizophrénie et restera dans un asile jusqu’à sa mort, en 1919.

Rivarol.JPG

Pour lire la chronique dans son intégralité : achetez Rivarol chaque semaine chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous. Vous pourrez ainsi lire la chronique complète de Robert Spieler cliquez ici.

17:10 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Samedi 25 octobre, banquet d'automne du Parti de la France à Paris

2ce0uh1.jpg

Plus d'infos cliquez là

17:05 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 23 septembre 2014

Philippe Randa nous parle de son nouveau livre : Le roman noir des demandeurs d'asile...

dem asile sn.jpgPourquoi vous êtes-vous intéressé à ce sujet ?

Sur la question des demandes d’asile, je me suis aperçu que l’opinion publique a été fortement marqué par les réfugiés chiliens dans les années 70 du siècle dernier après le putsch du général Pinochet au Chili : la propagande de gauche et d’extrême-gauche ont convaincus nombre de nos compatriotes que tout opposant chilien était alors systématiquement torturé et exécuté, sans jugement aucun et cela même plusieurs années après la chute de Salvadore Allende… Fortement marqué par cette manipulation, les Français sont pour beaucoup ignorants des réalités de la question des Demandeurs d’asile en cette deuxième décennie du XXIe siècle… Dans leur esprit et quelles que soient leurs propres opinions politiques, de telles demandes sont peu ou prou légitimes sur le fond… Mais cette vision, c’était avant ! Depuis longtemps, la majorité des demandes d’asile s’avère être uniquement de la migration économique. Avec deux mamelles – les trafics humains d’une part et les subventions aux associations d’autre part – où s’abreuvent quantité d’acteurs peu scrupuleux.

Ce n’est d’ailleurs pas seulement vous qui l’affirmez…

Non, comme je l’ai indiqué en introduction de mon livre, Manuel Valls l’a lui-même reconnu dans les colonnes du Monde, en mai 2013…

Votre livre est-il exhaustif ?

Comment pourrait-il l’être, alors que chaque jour, nous assistons à de nouveaux coups de boutoirs d’une immigration-colonisation pas même ralentie, contrairement aux affirmations de nos gouvernants… On ne peut d’ailleurs plus le dissimuler : les tentatives de pénétration du continent européen via par exemple l’île de Lampedusa font désormais régulièrement la une de l’actualité… mais généralement lorsqu’un drame humain se produit, soit lorsqu’un bateau où se sont entassés des centaines de femmes et d’hommes fait naufrage avant d’avoir pu atteindre les côtes… Les associations pro-immigration jouent alors sur la pitié, non seulement pour culpabiliser « l’homme blanc », mais aussi pour récolter des fonds : l’un n’empêche pas l’autre, mais surtout, l’un est très profitable à l’autre : Y’a bon la culpabilisation !

Vous dénoncez ainsi les maffias qui tirent profit de ces demandes d’asile…

Elles sont régulièrement dénoncées, mais très difficilement mise en périls. Et pour cause ! Les multiples associations politisées à outrance – dont beaucoup sont financées sur fonds publics – n’hésitent jamais à monter aux créneaux, sous tous les prétextes possibles, pour entraver l’action des forces de l’ordre ; quand à la Justice où les membres du Syndicat de la Magistrature sont si nombreux, tout lui est bon pour laisser le temps aux pseudos-réfugiés de s’échapper dans la nature, de récupérer par des filières parfaitement au point de « faux-papiers » – rappelons que les « sans papiers » sont une imposture volontaire de langage pour apitoyer « l’homme blanc » et masquer l’image de ce qu’est réellement un clandestin : avant tout un délinquant ! – puis de lancer la procédure de naturalisation, aidés par les mercenaires de la cause imigrationniste : militants associatifs, avocats…

Vous consacrez d’ailleurs un chapitre à ces cabinets d’avocat spécialisés : vous parlez de juteux business…

Entre 2008 et 2012, les frais de dépenses liées au contentieux des étrangers pour les préfectures ont doublé : de 8,5 millions d’euros, ils sont passés 16,6 millions d’euros. Les « cochons de contribuables » apprécieront ! Chaque dossier rapporte entre 600 et 3 000 euros et certains avocats traitent jusqu’à 1000 dossiers par an. Des chiffres explicites, non ?

Vous révélez, documents à l’appui, que des sites africains font la promotion des « bons plans » du demandeurs d’asile…

Un exemple parmi d’autres : un site sénégalais compare pour le demandeur d’asile les avantages respectifs des « bons plans », des « réfugiés clitoridiens » (le pack Clit’Cut®) et ceux des voyages sportifs ou artistiques (les packs immigr’Art® ou immiSport®)… Le chantage humanitaire à l’excision des petites filles ou à la persécution des homosexuels est effectivement très efficace ; il s’agit alors, simplement, de suivre avec une certaine rigueur, la procédure administrative… « La demande d’asile expliquée aux nuls », en  quelque sorte !

(Propos recueillis par Catherine Robinson, parus dans le quotidien Présent cliquez ici)

Le roman noir des demandeurs d’asile, Philippe Randa, préface de Jean-Yves Le Gallou, Éditions L’Æncre, collection « L’Essentiel », 150 pages, 21 euros.

23:52 Publié dans Livres, Rencontre avec... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le JT de TV Libertés de mardi soir...

23:37 Publié dans TV SYNTHESE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Dimanche 12 octobre, à Rungis : Dr Merlin chantera à la 8e Journée de Synthèse nationale !

8 JNI Dr Merlin.jpg

Plus d'informations cliquez ici

23:20 Publié dans La 8e Journée de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Brutti sporchi e cattivi

luc-barbulesco(1).jpgLuc Barbulesco

La manière dont le porte-parole du Califat en Irak vient de s’adresser aux Occidentaux, et en particulier aux Français, porteurs par excellence des valeurs occidentales, ne peut qu’évoquer, pour les cinéphiles (la cinéphilie étant d’ailleurs un des traits de cette même civilisation occidentale) le film d’Ettore Scola : Affreux, sales et méchants. (Brutti sporchi e cattivi - 1976). Il y est question d’une famille nombreuse vivant en périphérie de Rome, dans des conditions assez misérables et sous l’autorité tyrannique d’un patriarche, seul maître de ce microcosme mais aussi seul pourvoyeur de ses moyens d’existence. On peut y voir une parabole de ce qu’est devenue la société bourgeoise en cette fin de siècle, incapable de sortir d’un modèle d’Etat-Providence à bout de souffle, et pratiquant, sous couvert d’humanisme et – en Italie – de démocratie chrétienne, la violence réelle et symbolique la plus crue.

Pour autant, les militants du Califat ne sont pas des cinéphiles, et ce n’est certes pas à une soirée-débat de ciné-club qu’ils nous convient (pas plus que la Révolution n’est une soirée de gala…). Ils ne sont pas disciples de Mac-Luhan, et pour eux le medium – serait-il artistique, et primé à Cannes – n’a pas d’intérêt, ce qui leur importe c’est de faire passer le message. Et ce message est d’abord celui d’un appel à la cohérence, à renoncer à toute hypocrisie. Les humanistes des grandes démocraties s’offusquent des exactions et des brutalités perpétrées à l’endroit du beau sexe, et des minorités confessionnelles –  loin de nous la tentation de vouloir minimiser ces exactions ! –  mais ils détournent le regard et font taire en eux toute compassion lorsque des populations civiles entières périssent sous les bombardements d’une mort affreuse, ou de mort lente sous l’effet des embargos, arme préférée des grandes démocraties depuis une trentaine d’années. Ces mêmes humanistes sursautent quand ils entendent quelque inconscient blaguer au sujet de nos aînés dans la foi, mais ils n’ont même pas conscience de la profondeur du mépris qu’ils nourrissent à l’égard des musulmans.

Cependant ces derniers sont les héritiers directs de la civilisation grecque, dont on prétend que l’Europe est la continuatrice (mais si tel était le cas, pourquoi s’acharne-t-elle à détruire le seul petit pays qui parle encore le grec ?). A ce propos, il serait bon de rappeler que Socrate qualifiait d’impurs les hommes incapables de tenir un raisonnement logique. C’est ainsi sans doute qu’il faut comprendre l’épithète de « sales » réservée à nos malheureux compatriotes par les successeurs (khulafa’) des philosophes et des mathématiciens de l’époque abbasside. Outre naturellement des éléments de langage plutôt pertinents adressés aux édiles social-démocrates de nos grandes villes, qui là encore laissent sans état d’âme dormir des familles entières sur les trottoirs, au milieu de l’ordure.   

23:16 Publié dans Tribunes libres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook