Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 01 novembre 2020

RICHARD ROUDIER (LIGUE DU MIDI) RÉAGIT FACE AU CONFINEMENT ET AU TERRORISME

ROUDIER RICHARD.jpg

16:50 Publié dans TV SYNTHESE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

DU CALME !

images.jpg

L'avis de Jean-François Touzé
 
Depuis quelques jours, en réaction aux attaques islamistes qui ensanglantent la France, les réseaux sociaux sont envahis de messages explicites appelant à la riposte tandis qu'un certain nombre d'établissements musulmans font l'objet de menaces. 
 
Ces initiatives sont stupides, ineptes, nuisibles et ne servent que le Système qui les utilisera pour se dédouaner de toute islamophobie.
 
Manipulés ou pas, les crétins, irresponsables et sous-zombies au front bas qui croient malin, dans le contexte de fatwa lancée contre la France par les djihadistes, de s'en prendre - même virtuellement - à des mosquées, de rouler des mécaniques et de multiplier les provocations, jouent clairement contre notre camp et contre l'intérêt national.
 
Que chacun garde son calme et se mobilise dans le militantisme du combat partisan - et seulement dans celui là - pour renforcer l'ensemble du mouvement national et permettre au plus vite l'accession aux responsabilités du pouvoir, seule manière de mettre en œuvre les dispositions d'Etat - mesures d'exception et de guerre - susceptibles d'éradiquer l'islamisme, d'inverser l'immigration et d'assurer le salut de la Patrie.
 
Les solutions sont politiques et seulement politiques. Il faut que cela soit clair pour tout le monde.
 

10:16 Publié dans Jean-François Touzé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Terrorisme : des mesures d'urgence proposées par le Parti de la France

image-0931529-20201031-ob_e716c3_arrestation-djihadistes.jpg

Un communiqué du Parti de la France :

La multiplication des attaques meurtrières commises au nom d'Allah par les tueurs islamistes et les manifestations de haine anti-française qui agitent le monde musulman montrent clairement qu'une fatwa a été lancée contre la France.

Face à cette situation de guerre voulue par les djihadistes, seule la force paiera.

Le Parti de la France, dans le cadre contraint de ce que permet le régime actuel, demande la mise en œuvre a minima d'une politique de fermeté absolue.

  1. Adoption de lois d'exception permettant la mise en rétention administrative sans délais des suspects.
  2. Fermeture des frontières nationales puisque celles de l'Europe sont incontrôlables.
  3. Expulsion de tous les étrangers liés à la mouvance islamiste.
  4. Réforme du code de la nationalité permettant la substitution du droit du sang à celui du sol et la suppression de la double nationalité.
  5. Ratissage des cités par les forces de l'ordre au besoin renforcées par l'Armée.
  6. Arrêt immédiat de l'immigration dite légale et de la filière migratoire du droit d'asile.

Ces mesures peuvent être prises sans délais.

La droite nationale, si elle accédait au pouvoir, irait, quant à elle, évidemment beaucoup plus loin en ajoutant à ces dispositions l'application sans faiblesse d'une politique de remigration et le rétablissement de la peine de mort.

00:14 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 31 octobre 2020

L’archevêque Carlo Maria Viganò envoie une lettre ouverte au Président des Etats-Unis Donald Trump concernant le « Great reset »

[Traduction Benoît & Moi] À la veille de l’élection présidentielle américaine, et au moment où la pandémie du covid a permis l’imposition de mesures liberticides qui auraient été impensables il y a encore quelques mois, il devient moins facile de liquider comme complotistes ceux qui dénoncent le plan global de « Great reset » (Grande Réinitialisation) contre Dieu et l’homme dont les différentes formes de confinement en cours sont les prémisses sous les yeux de tous. L’ex-nonce à Washington s’adresse solennellement à l’homme en qui il voit – peut-être contre toute attente – celui que la Providence a choisi pour être le Katechon, empêchant l’accomplissement du « mystère d’iniquité ».

L’archevêque Carlo Maria Viganò s’est fait connaître sur la scène internationale en 2018 en tant que dénonciateur du Vatican, appelant le pape François à démissionner et l’accusant de couvrir des accusations d’abus sexuels contre des religieux de premier plan, dont le cardinal Theodore McCarrick, et de promouvoir un « courant homosexuel » dans la curie du Vatican.

En 2009, Carlo Maria Viganò fut nommé secrétaire général pour le gouvernorat du Vatican. À ce titre, il mit en place des procédures comptables, ce qui permit de dégager un déficit de 10,5 millions de dollars pour le Vatican et un excédent de 44 millions de dollars en un an. En 2010, Viganò proposa que la Cité du Vatican sorte de l’euro afin d’éviter de nouvelles réglementations bancaires. Le Vatican rejeta sa proposition et accepta les contrôles exigés ainsi que des réglementations bancaires plus strictes.

Au Vatican, il lutta contre la corruption et le népotisme, jusqu’à remettre en cause le cardinal Tarcisio Bertone, alors secrétaire d’État. Des documents confidentiels et des correspondances sont révélés aux yeux de tous, c’est le scandale du vatileaks. Dans certains de ces courriers, Viganò se plaint d’avoir été muté en 2011 comme nonce apostolique à Washington pour, selon ses dires, avoir révélé l’existence d’affaires de corruption, népotisme et favoritisme entre le Vatican et des partenaires italiens. D’autres pièces évoquent des conflits internes concernant la supervision de l’Institut pour les œuvres de religion, dont le président Ettore Gotti Tedeschi, accusé de « mauvaise gouvernance », a été limogé.

En janvier 2016, à 75 ans, il présenta sa démission en raison de son âge au pape François qui le 12 avril 2016 l’accepta. Mgr Christophe Pierre lui succéda à la tête de la nonciature.

viganobandeau02.jpg

« Jusqu’à il y a quelques mois, il était facile de réduire au rang de “conspirationnistes” ceux qui dénonçaient ces terribles plans, que nous voyons maintenant réalisés dans les moindres détails. » — Mgr Carlo Maria Viganò

Lire la suite

23:54 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Décès de Jean-Marie Le Chevallier, ancien député-maire FN de Toulon

5ede47f94f2b0_jean-marie_le_chevallier_fn_.jpg

Jean-Marie Le Chevallier, ancien député européen et ancien député-maire FN de Toulon, est décédé suite à une crise cardiaque cette nuit en Vendée à l'âge de 83 ans.
 
Au début des années 1980, alors qu'il était responsable du Parti républicain (giscardien), il fut l'un des premiers au sein de la "droite institutionnelle" à rejoindre le Font national de Jean-Marie Le Pen qui entamait sa percée historique. Le geste était courageux car, à l'époque, on ne parlait pas encore de dédiabolisation et on ne se bousculait pas au portillon...
 
Venu des milieux libéraux, Jean-Marie Le Chevallier, homme affable et cultivé, avait réussi à trouver sa place dans le camp national. A plusieurs reprises, ces dernières années, il nous avait fait part de son intérêt pour Synthèse nationale.
 
Qu'il repose en paix.
 
Roland Hélie 
 
 
Premières réactions :
 
J'apprends avec tristesse la mort de Jean-Marie Le Chevallier, ancien député européen FN et maire de Toulon.
 
Étant dans les années 80 Secrétaire national du FN auprès du Secrétaire général Jean-Pierre Strirbois et ami de ce dernier, il m'arriva à de nombreuses reprises de me trouver en conflit d'appareil et de choix politique avec celui que tout le monde au Front appelait "Lech". Mais ses grandes qualités humaines, sa courtoisie, son savoir-vivre, la sincérité de son engagement national et surtout sa proximité avec Jean-Marie Le Pen dont il fut directeur de cabinet firent que jamais ne fut rompu le contact.
 
Que Dieu ait son âme !
 
Jean-François Touzé
 
Je dois à Jean-Marie Le Chevallier mon rapprochement avec Jean-Marie Le Pen en 1983. Il était un ami depuis 10 ans déjà. Depuis l'annonce de sa mort survenue brutalement hier à son domicile vendéen, tant de souvenirs remontent du passé militant. Je salue sa mémoire.
 
Lorrain de Saint-Affrique

11:08 Publié dans Nous avions un camarade... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Face à la menace d'une guerre civile, l'urgence d'une politique identitaire

123272368_164937545270524_1510761171851739153_o.jpg

Communiqué du Mouvement National-Démocrate

Pour la seconde fois depuis l'attentat du 14 juillet 2016, qui avait couté la vie à 86 personnes, la ville de Nice a été la cible d'une nouvelle attaque terroriste : un immigré tunisien, arrivé en France il y a un moins d'un mois, a commis hier une attaque au couteau dans la basilique Notre-Dame de Nice. Trois personnes sont mortes, dont une femme sauvagement décapitée. Deux semaines après la décapitation de Samuel Paty par un immigré tchéchène, cette nouvelle attaque vient s'ajouter à la longue liste des violences barbares perpétrées sur le sol Français au nom de l'islam.

Loin de constituer des actes isolés de "déséquilibrés", ces attaques s'inscrivent en réalité dans un contexte général d'ensauvagement où les violences criminelles se conjuguent à des actes de guérilla et de terreur de plus en plus nombreux. Le laxisme judiciaire et migratoire, l'effondrement de la société multiculturelle et la faillite du modèle d'assimilation républicaine mène la France à une guerre civile dont la multiplication de ces attentats islamistes n'est que la préfiguration. La responsabilité d'une classe politique démissionnaire, qui durant près de quarante ans a délibérément encouragé et accompagné cette "politique de peuplement" de notre territoire en fermant les yeux sur le développement de l'islamisme, est donc clairement engagée.

Face au péril de l'embrasement et de la guerre civile, le Mouvement National-Démocrate dénonce les imposteurs de tous bords qui prétendent combattre l'islamisme tout en cherchant à réhabiliter un modèle assimilationniste largement dépassé. Le Mouvement National-Démocrate appelle à la mise en oeuvre de mesures urgentes destinées à porter un coup d'arrêt au processus de sédition islamiste, de remplacement démographique et d'effacement identitaire du peuple Français :

  • Nous voulons arrêter totalement l'immigration, car nous ne pouvons plus accueillir ni intégrer d'immigrés supplémentaires alors que des millions de Français souffrent déjà du chômage, de la précarité et du mal-logement ;

  • Nous voulons instaurer le port d'arme citoyen, car il est essentiel de permettre aux Français de se défendre et de protéger leurs proches, et parce que la police ne peut pas être présente partout tout le temps ;

  • Nous voulons organiser la remigration, car la politique d'assimilation républicaine a échoué et que des peuples différents, aux moeurs et aux cultures antagonistes, ne peuvent coexister durablement sur un même territoire ;

  • Nous voulons combattre la délinquance et le fondamentalisme islamiste, car ils constituent le vivier de la sédition immigrée et de la barbarie terroriste ;

  • Nous voulons refuser l'esprit de repentance et exalter notre héritage, car c'est sur les discours de haine de la France que prospère la violence et le ressentiment communautaire.

00:00 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 30 octobre 2020

" Éoliennes, le casse du siècle "

Bande-annonce du documentaire "Éoliennes, le casse du siècle". Pour participer au financement du film rendez-vous sur la page de la campagne de crowdfunding : ICI

la maladie « verte » est mortelle.jpg

2018 01 ÉOLIENNES.jpg

ACHETEZ, LISEZ, FAITES LIRE

ÉOLIENNES UN SCANDALE D'ÉTAT

LE LIVRE D'ALBAN D'ARGUIN CLIQUEZ ICI

16:29 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Jeudi soir des centaines de jeunes niçois, patriotes, identitaires, nationalistes ont manifesté dans la ville contre l'islamisation et le terrorisme

hommage-attentat-nice.jpg

16:19 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Arrivera le moment où ils devront rendre des comptes...

123259676_836155283860369_4695703307032131791_n.jpg

UN JOUR VIENDRA !

15:12 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Référé pour la liberté de culte

noel_pinot_messe_vendee.jpg

Bernard Antony, président de l’AGRIF, communique :

L’AGRIF dépose ce jour avec d’autres associations et instituts religieux une requête en référé-liberté devant le Conseil d’État contre le décret du 29 octobre confinant drastiquement et totalement le culte à compter du 3 novembre, alors que les catholiques ont manifesté le respect le plus discipliné des mesures sanitaires décidées par le gouvernement. Aucun foyer de contamination n’a ainsi été trouvé dans les églises.

Alors que dans le même temps sont ouvertes les écoles, et que fonctionnent les transports dans lesquels aucune distanciation sociale n’est respectée, il est incompréhensible que la liberté fondamentale du culte – dont le Conseil d’Etat avait pourtant rappelé le 18 mai qu’elle avait une prééminence particulière sur les autres libertés – soit malmenée d’une manière aussi disproportionnée et qu’il soit interdit aux croyants de se déconfiner 2h aller-retour le dimanche dûment munis d’une attestation, pour assister à la messe et recevoir les sacrements dans le respect scrupuleux des mesures sanitaires.

14:31 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

LE BANQUIER A PARLÉ...

Diapositive1 copie 4.jpg

13:02 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

À Paris comme ailleurs, les manifs contre le confinement commencent à s'organiser

manif-paris-vs-confinement.jpg

Jeudi soir à Paris, une manifestation s’est organisée contre le confinement. Les restrictions imposées par l’Etat au nom d’une prétendue lutte contre le coronavirus sont jugées de plujs en plus insupportables par un nombre croissant de Français de tous milieux et de tous âges.

Source Medias-presse.info cliquez là

12:49 Publié dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

SORTIE TRÈS PROCHAINE DU N°55 DE LA REVUE SYNTHÈSE NATIONALE

SN 55 1 DE COUV.jpg

Commandez-le cliquez ici

Abonnez-vous cliquez là

Bulletin d'abonnement

12:03 Publié dans La vie de l'association Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Dr Louis Fouché : "L’idéologie néolibérale mondialisée consiste à détruire l’hôpital public"

Le Dr Fouché, anesthésiste et réanimateur à Marseille, remet les choses en place en proposant un discours sensé, précis, de l’intérieur d’un service de réanimation.

Interview réalisée par Ema Krusi le 26 octobre 2020.

TLCuGqbE6NL3_640x360.jpg

11:41 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Pour en finir avec le pseudo « islamo fascisme »…

452px-Alfredo_Gauro_Ambrosi_%22Aeroritratto_di_Mussolini_aviatore%22.jpg

Depuis l'horrible attentat d'hier matin à Nice, les thuriféraires de la pensée dominante, responsables de la situation actuelle, s'égosillent en remettant sur le tapis un pseudo "islamo-fascisme". Depuis quelques années, nous pensions que cette fadaise était mise de côté par ceux qui, par ignorance ou par confort, la colportaient. Mais les déclarations récentes de quelques politicards et journalistes nous prouvent que la bêtise est tenace. Il nous a donc semblé utile de republier ici ce texte de Guirec Sèvres (reprenant un article de Raoul Fougax) datant du printemps 2015 (cf Synthèse nationale n°39) pour remettre les choses à leur place.

S.N.

Pour en finir avec le pseudo « islamo fascisme »…

Guirec Sèvres (printemps 2015)

Les tueries qui, au début du mois de janvier, ont ensanglanté les locaux de Charlie Hebdo et une supérette kasher du XIIe arrondissement de Paris ont suscité une légitime émotion. Emotion qui fut vite récupérée par les stratèges du pouvoir en place et transformée, en quelques heures, en une remarquable manipulation.

A peine les terroristes refroidis, la France se devait d’être unanimement, pour ne pas dire obligatoirement, « Charlie ». Et pour guider cette nouvelle « France Charlie » on pouvait compter sur la détermination de nos politicards qui, de Hollande à Sarkozy, ont toujours fait preuve, comme chacun sait, d’une remarquable clairvoyance face à l’islamisme conquérant. Et si, par malheur, cette évidence vous avait échappée, c’est sans doute parce que vous êtes un fasciste ou, pire encore, un « islamo fasciste ».

Le mot est lâché, le concept est né : l’ « islamo fascisme » est le nouvel ennemi de la démocratie qu’il faut abattre à tout prix.

Mais que diable le fruit de la glorieuse pensée mussolinienne vient-il faire dans cette galère ?

On le sait depuis 1945, le fascisme est le mal absolu. On nous l’a enseigné à l’école, on nous le rabâche tous les jours dans les journaux et tous les soirs à la télévision et si, par ignorance ou par bravade, certains venaient à en douter, la Justice est là pour le leur rappeler.

Mais l’islam, jusqu’à ces dernières années, n’était pas, aux yeux de nos démocrates sincères, une idéologie condamnable. Bien au contraire. Il n’y a pas si longtemps que cela, Hollande et sa clique, à l’instar de Sarkozy pour la Libye, clamaient haut et fort qu’il fallait écouter Monsieur Lévy (Bernard-Henri) et armer les gentils rebelles islamistes en Syrie contre « l’ignoble régime fasciste et laïque de Bachar el Assad ». Et puis, sans aller aussi loin, ne sont-ce pas les mêmes démocrates qui, toutes étiquettes confondues, dans les villes où ils sont aux commandes, autorisent et subventionnent la construction de mosquées, favorisant ainsi l’implantation durable de l’islam sur notre sol ? Face à une telle évidence pour le moins gênante, il fallait trouver une parade. Ce fut vite chose faite avec la formule magique : « pasdamalgame »…

Pas d’amalgame lorsqu’il s’agit de confondre les musulmans et l’islam conquérant mais vive l’amalgame lorsque l’islamisme devient subitement l’islamo fascisme.

Comparer l’islamisme au fascisme est facile, confortable, peut-être même émouvant, mais, qu’on le veuille ou non, totalement inepte. Dans un magnifique article récemment publié par notre excellent confrère Metamag (1), le pertinent Raoul Fougax remet les pendules à l’heure.

Nous en reproduisons ici les principaux extraits :

On les voit venir avec leurs gros sabots. Nos dirigeants, de gauche et de droite d’ailleurs, se veulent des enfants de la résistance au fascismo–nazisme. C’est leur référence absolue. Il ne peut y avoir de mal plus grand que le fascisme dont le nazisme est un avatar. Combattre l’islamisme radical aujourd’hui, c’est donc continuer le combat des démocraties contre le fascisme.(…)

C’est bien sûr totalement faux. C’est juger le présent par rapport au passé de la même manière que l’on juge le passé par rapport aux valeurs du présent. L’anachronisme est une sclérose qui empêche l'analyse. C’est une maladie de l’intelligence.

Le décor est ainsi planté et Fougax précise les choses :

Le fascisme n’a jamais été un obscurantisme. Un totalitarisme oui, un obscurantisme non. Le fascisme n’a jamais été une lecture fanatique d’une religion monothéiste, souvent bien au contraire.

Le fascisme certes cultive le culte du passé mais dans une démarche progressiste. Le fascisme est un socialisme, pas un traditionalisme. Il veut moderniser en valorisant le passé, il invoque la longue mémoire de l'histoire, il ne veut pas ramener la société au comportement de temps révolus.

Et les remet dans le contexte du Monde arabe :

Dans les pays musulmans de plus, le fascisme a toujours été un anti-islamisme, c’est vrai de la Turquie kémaliste comme de l’Egypte nassérienne. La laïcité dans les pays musulmans a été un fascisme non avoué et c’est l'échec de ces régimes totalitaires laïcs, notamment face au sionisme, qui explique la montée d’un islamisme anti-israélien devenu en Europe un nouvel antisémitisme. Vouloir par confort intellectuel ramener tout antisémitisme au fascisme pour, en fait, exonérer les islamistes et donc l’islam de ce péché raciste majeur pour nos dirigeants est une stupidité dangereuse.

Il y a un nouvel antisémitisme qui est un islamisme et qui est lié au terrorisme qui frappe les juifs, pas que des juifs mais tous ceux qui sont des impies au regard des égorgeurs du sectarisme djihadiste. On peut parler d’islamo-sectarisme, car on a à faire à une secte musulmane issue de l'islam. Mais parler d’islamo-fascisme est une désinformation historique par aveuglement idéologique.

Les fascistes n’ont jamais été des islamistes et les islamistes ne sont pas des fascistes. Ils sont des obscurantistes musulmans sans lien avec les racines européennes et sociales du fascisme. (…)

Et Raoul Fougax conclue avec raison :

Ils ne veulent pas restaurer la grandeur de Rome comme le Duce. Ils veulent une mosquée à la place de St Pierre au Vatican. (...)

Ceux qui conseillent l'amalgame islamisme et fascisme pour lutter, on l'a bien compris, contre l'amalgame islamisme-islam sont des malhonnêtes et surtout des apprentis sorciers.

Tout est dit… 

Les mots ont un sens et Charles Maurras nous a enseigné qu’« une virgule à sa place, c’est déjà une victoire contre le chaos… ». Comparer l’islamisme au fascisme est une contrevérité que les militants anti-islamistes devraient bannir de leur vocabulaire.

Et que l’on ne nous brandisse pas la prétendue fascination que certains chefs nazis auraient éprouvée pour le Coran. A cet argument fallacieux, il est facile de rétorquer la collusion entre les mêmes nazis et certains ultra-sionistes avant et pendant la Deuxième Guerre mondiale. Mais tout cela relève d’une période révolue. Les alliés actuels de l’islamisme ne sont pas les fascistes mais bel et bien les démocrates mondialistes, au premier rang desquels on retrouve les adeptes de « Nous sommes tous Charlie », qui, avec leurs politiques imbéciles, ont tout fait pour que celui-ci se développe en France et en Europe.

 (1) metamag.fr

Illustration ci-dessus : Peinture liée à l'art fasciste de Alfredo Gauro Ambrosini, peintre futuriste. Il représente le visage du Duce, superposé à la Rome des César (œuvre de 1930). L'islamisme, pour sa part, détruit l'art.

11:20 Publié dans Editoriaux | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 29 octobre 2020

Alain Escada: On libère des terroristes et emprisonne des écrivains

Intervention d'Alain Escada lors de la journée de formation organisée par Civitas sur le thème : "Covid, immigration, religion : La Vérité vous rendra libre".

Montage-liberez-Ryssen-avion-eef54-7b1b9.jpg

23:59 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Basilique Notre-Dame de Nice : Toussaint rouge.

123094389_10214892660149510_4899003949292126666_n.jpg

L'avis de Jean-François Touzé
 
En choisissant de s'attaquer à des fidèles de la basilique Notre-Dame de Nice, l'egorgeur islamiste tunisien ne s'est pas trompé de cible.
 
Notre foi, nos racines, notre civilisation sont bien au coeur de cette guerre de religion initiée il y a mille trois cents ans et cette nouvelle Toussaint rouge en est la preuve.
 
Cela n'a pas empêché le Premier ministre, Jean Castex, de déclarer que ce qui était attaqué, c'était "la liberté de culte et de conscience" dans une vision relativiste et laïciste de la réalité.
 
Non, bougre de sous minuscule  contremaître de Macron! Ce ne sont pas je ne sais quelles libertés de culte et de conscience non identifiés et en suspension atmosphérique qui sont attaquées.
 
Même si ces carnages touchent indifféremment "celui qui croyait au Ciel et celui qui n'y croyait pas" pour reprendre les vers célèbres d'un homme qui fut notre ennemi mais qui avait bien du talent, ce que visent les tueurs islamiques c'est la France dans ses composantes fondamentales, charnelles, nationales et spirituelles. Autrement dit la France européenne et chrétienne, ce qui devrait relever d'un double pléonasme.
 
Il est des temps où, comme jadis dans les tranchées d'une guerre fratricide, l'union sacrée doit permettre l'unité vraie - c'est à dire celle qui se fait dans le combat. Ce combat vital contre la submersion migratoire et contre l'islamisme, les tenants du regime ne le mèneront jamais comme il conviendrait de le faire. Avec force et brutalite. 
 
Il faut donc au plus vite les exclure de toutes les manettes de direction du pays. 
 
Mais nos compatriotes sont-ils encore capables de ce sursaut qui caractérise les peuples vivants pour porter enfin au pouvoir les forces de la vie nationale ?
 
La question est posée qui devra trouver une réponse dans les deux ans qui viennent.
 
Mais existe-t-il toujours un peuple français ?

23:58 Publié dans Jean-François Touzé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Le Journal de bord de Jean-Marie Le Pen de cette semaine

SN 55 1 DE COUV.jpg

Commandez-le cliquez ici

Abonnez-vous cliquez là

Bulletin d'abonnement

18:09 Publié dans TV SYNTHESE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Trou noir !

WCC2247KUV3QBHRESKGNE3RYNM.jpg

L'avis de Jean-François Touzé
 
L'homme qui assurait le 14 juillet dernier qu'en cas de seconde vague de la COVID-19, "nous serions prêts," vient donc d'annoncer un nouveau cadenassage général de la France et la mise sous écrou des Français pour au moins cinq semaines.
 
Notre peuple va donc payer, une fois de plus, l'incurie d'un régime incapable de prévoir, d'anticiper, d'organiser, de fixer une ligne claire en matière sanitaire comme dans les questions migratoires, économiques, sociales, sécuritaires ou géo-politiques.
 
La gestion erratique de cette crise, faite d'évaluations au doigt mouillé et de décisions prises à pile ou face conduit à un reconfinement punitif des Français annonciateur d'une catastrophe économique sans précédent.
 
La responsabilité de ce trou noir dans lequel glisse la France n'incombe, certes pas, au seul exécutif présent. Tous les gouvernements de droite comme de gauche qui, en quatre décennies ont fait de notre pays un bateau ivre battu à tous les vents de l'adversité sont coupables.
 
D'autres crises vont venir. D'autres tempêtes vont souffler auxquelles ces gens ne sauront pas plus faire face demain qu'ils ne ne le savent aujourd'hui.
 
En Italie et dans un certain nombre d'autres pays voisins, des manifestations plus ou moins spontanées font valoir le droit des peuples à leurs libertés. Tout en comprenant et en appréciant à leur juste valeur ces initiatives courageuses et fières, je n'en souhaite pas, pour ma part, la reproduction en France où la mobilisation resterait marginale et où, compte tenu de la poudrière des cités et du poids de l'extrême gauche, la situation deviendrait vite ingérable et serait, une fois de plus, récupérée par d'autres forces que les nôtres.
 
La  chappe de plomb qui va se refermer sur nous pour de longues semaines est inévitable. Profitons-en pour réfléchir à l'avenir, — un avenir que je ne conçois pas autrement que proche — dans la pleine conscience de notre responsabilité politique, et avec la volonté de  l'élaboration d'une stratégie nationale synergique  de reconquête de l'État. 
 
Il appartient aux forces politiques encore vives de notre nation, en dépassant le stade des cloisonnements, des inimitiés, des regrets et des rancœurs aussi légitimes  soient-elles, de s'unir enfin, pour faire mentir le théorème de la physique quantique qui veut que les trous noirs ne rejettent jamais la matière qu'ils absorbent.
 
Cette union sans exclusive suppose une bonne volonté commune et partagée mais n'implique ni ralliement ni reniement. Elle devra se faire dans la perspective de la Présidentielle de 2023, autour d'une candidature de salut public assumée, au delà des vieilles structures agonisantes ou usées, afin de nous débarrasser de ce totalitarisme progressiste qu'est le macronnisme et de ralentir les tendances centrifuges qui concourent dans une accélération redoutable des périls, à la dissolution française. En gagnant ainsi du temps, nous rendrons possible dans une seconde phase l'émergence d'une vraie  solution nationale.
 
Avant qu'il ne soit, cette fois, vraiment trop tard.

00:04 Publié dans Jean-François Touzé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mercredi, 28 octobre 2020

POURQUOI VONT-ILS NOUS RECONFINER ? La vraie raison...

stop_dictatue_sanitaire.jpg

17:36 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Alexis Cossette – La campagne américaine déjà jouée ?

7800755657_des-militants-qanon-a-la-convention-republicaine-le-24-aout.jpg

17:11 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

S'ils veulent la guerre : commençons par boycotter leurs produits...

123002352_141392574365020_276104047079461576_n.jpg

122907609_1811076372373647_5140677731696550987_o.jpg

08:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

mardi, 27 octobre 2020

Non... Jamais Charlie !

SN HS 4 copie.jpg

L'avis de Jean-François Touzé
 
Un peu plus deux semaines après la décapitation de Samuel Paty par un fou d'Allah tchétchène qui aurait tout aussi bien être pakistanais, algérien, malien ou... Français au regard de notre droit du sol scélérat, et au moment où l'intelligentsia défend l'idée que les dessins de Charles Hebdo devraient être montrés à nos enfants dans le cadre d'une éducation civique qui, il est vrai, se réduit depuis longtemps aux seuls droits de l'homme, il convient de s'élever à la fois contre cette systématisation de la doxa libertaire et contre le lavage de cerveau que subissent les écoliers dès leur plus jeune âge.
 
Faire des dessinateurs et écrivaillons d'un journal qui, depuis sa création n'a cessé d'œuvrer contre tous les fondamentaux de notre nation — ses institutions, son armée, ses principes, ses valeurs, ses racines chrétiennes, ses héros a la gloire immarcescible — des maîtres et des icônes des libertés nationales c'est entériner, couronner même, la réussite du grand plan d'inversion de toute chose.
 
Moches, pas drôles, vulgaires, ringardes et inutilement insultantes, les caricatures de Charlie n'ont strictement rien a faire dans nos écoles qui doivent être le lieu de l'instruction, du savoir et du respect. Tout le contraire de ce que prônent les post-gauchistes de cet hebdomadaire qui exige pour lui la liberté d'expression mais combat depuis toujours les vraies libertés francaises. Nous, nationaux français, nous n'avons que mépris et hostilité pour ces scribouillards anarchistes et irresponsables. Le fait qu'ils aient été les malheureuses victimes en 2015 de la guerre de conquête de plus de mille ans qui nous est faite ne change rien à ce jugement.
 
Ce n'est pas par la provocation que l'on écrasera l'offensive islamique mais par une riposte d'Etat globale contre cette idéologie des ténèbres, ceux qui la servent et ceux qui s'en servent, menée avec dureté, brutalité et force, accompagnée de mesures de guerre et de lois d'exception dérogatoires aux principes du droit commun ainsi que par l'arrêt total de l'immigration et l'expulsion de toux ceux qui devront l'être.

22:06 Publié dans Jean-François Touzé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

IMPOSER LES CARICATURES, EST UNE FAUTE POLITIQUE ET PSYCHOLOGIQUE !

SN 2015 01 11 copie.jpg

Le bloc-notes de Jean-Claude Rolinat

Pour le président de la République, il semble que l’horizon indépassable de la lutte contre l’islamisme, soit la publication ad vitam aeternamdes caricatures de « Charlie Hebdo » sur le Prophète. Pense-t-il guérir ainsi la fièvre musulmane qui s’est emparée du monde arabe, mais pas que ?

Est-il opportun d’agiter le chiffon rouge devant une communauté prompte à s’embraser, dès que l’on touche aux « poils de la barbe du Prophète » ? (Barbe supposée, car dans le monde musulman, il n’y a pas de représentation graphique des visages…). Surtout, alors que l’on est incapable, par manque de volonté politique, de faire régner l’ordre dans les zones de non droit et autres quartiers difficiles, il est inutile d’exciter la haine des fidèles. Des prédicateurs sournois et autres imams autoproclamés n’attendent que cela.

Un laxisme inexcusable

Et puis, comment ne pas s’interroger sur le laxisme qui a permis à des étrangers potentiellement dangereux, de pénétrer sur le territoire national ? Le tueur de Romans-sur-Isère était un Soudanais, l’agresseur des deux personnes sortant des anciens locaux de « Charlie hebdo » était pakistanais, et le coupeur de tête de Conflans-Sainte-Honorine, un Tchétchène. Si les frontières étaient bien gardées, si le droit d’asile n’était pas galvaudé, tous ces agitateurs islamistes, assassins potentiels et avérés, ne seraient pas entrés en France, et un petit garçon de cinq ans aurait encore son papa. Que pensera cet enfant, devenu, adulte, de la République française qui l’aura, indirectement, privé de père ?

Un droit au blasphème ?

Cette affaire pose aussi la question du « blasphème ». En France, ce délit n’existe pas, et le magazine satyrique, par exemple, outre Mahomet, ne s’est jamais privé de caricaturer le Christ, offensant ainsi des millions de chrétiens. Mais, que je sache, aucun catholique n’a tranché la gorge des dessinateurs de « Charlie », ou mitraillé sa rédaction.

Il faut savoir que dans le monde, il y a, au sens propre comme au sens figuré, des « vaches sacrées », et que l’on ne peut pas impunément se moquer de croyances ancestrales, même si cela nous parait dépassé. C’est comme ça, et il faut l’admettre et le respecter. Qui se souvient des affaires de la dent de Bouddha, du temple Sikh d’Amritsar ? Que penser de la haine anti-chrétienne au Pakistan, en Égypte contre les Coptes, du fragile équilibre libanais où les Maronites sont minoritaires, de l’affrontement gréco-turc à Chypre, de la chasse aux Rohyngas islamisés au Myanmar, des massacres entre Hindous et Musulmans en Inde en 1947, lors de l’indépendance ? Sait-on que la personnalité du Roi de Thaïlande est sacrée, intouchable, et que rudes sont les punitions pour celles ou ceux qui attenteraient à son image ? Pareil, dans une moindre mesure, au Japon.

Chez nous, sans remonter jusqu’à la Saint-Barthélemy en 1572, aux Croisades ou aux temps de l’Inquisition, force est bien d’admettre que le religieux est un carburant terriblement inflammable ! Donc Monsieur Macron, vous qui avez, - provisoirement, nous l’espérons -, la charge de ce pays, réservez plutôt vos coups pour empêcher que la charia ne règne sur nos banlieues, qu’une contre-société ne s’installe durablement, plutôt que de vous cramponner sur la possibilité de publier des dessins offensants pour des croyants sincères.

Certes, après-tout, si des Musulmans en France ne se plaisent pas dans notre pays, personne ne les oblige à y rester. Mais ceux de nos compatriotes mahométans qui se sentent sincèrement « Français », ont le droit au respect de leurs croyances, quoique l’on puisse en penser. La foi est une affaire intime, c’est justement ce que la laïcité nous permet. Ne  fixons pas nos regards sur l’arbre qui cache la forêt. Dans la lutte contre le terrorisme islamiste, défendre et imposer  les caricatures, est une faute politique et psychologique !

22:01 Publié dans Le bloc-notes de Jean-Claude Rolinat | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

MERCREDI 28 OCTOBRE, À PARTIR DE 18 H, L'ÉCONOMISTE BERNARD MONOT INVITÉ DE L'ÉMISSION "SYNTHÈSE" SUR TV LIBERTÉS AVEC ROLAND HÉLIE & PHILIPPE RANDA

Diapositive1 copie.jpg

Les précédentes émissions Synthèse cliquez ici

 
 

18:31 Publié dans Radio Libertés Synthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Une proposition formidable !

B9724384362Z.1_20200826111919_000+GLMGI31E1.1-0.jpg

Pieter Kerstens

La crise sanitaire du Covid 19 touche toute l'Europe et les dirigeants ne savent plus à quel saint se vouer. Chaque Chef d'Etat ou de Gouvernement y va de ses propositions qui, mois après mois, se contredisent souvent.
Dans le concours des propositions imbéciles, un pas vient d'être franchi par une experte en Belgique.
Interrogée sur la RTBF, Frédérique JACOBS, infectiologue à l'hôpital Erasme à Bruxelles, propose le report des fêtes de Noël en Juillet/Août "quand il fera beau".
Et pourquoi pas non plus reporter la Saint Valentin au 12 août ? Et les défilés du 1er Mai au 1er Novembre? Ou alors, regrouper l'ensemble des fêtes et des jours fériés durant la même semaine en été, "quand il fait beau" ?
A entendre de telles inepties, on peut se demander si le virus atteint non seulement les voies respiratoires, mais aussi les facultés mentales de certains spécialistes, médicaux ou politiques.
D'ores et déjà, la Belgique a pris une grande avance dans le domaine de la connerie !
 
 

18:29 Publié dans Les articles de Pieter Kerstens, Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Éoliennes : scandale d’État ? Charles Gave - Fabien Bouglé - Éddie Puyjalon

Lorsqu’on évoque les éoliennes on pense écologie ou défense de l’environnement. Ces « moulins à vents » des temps modernes qui envahissent les campagnes symbolisent la cause de l’énergie verte ainsi que la lutte contre le réchauffement climatique. Pourtant, au cours de cette émission vous découvriez la face cachée de l’éolien. Pollution, émissions de CO2, atteintes au patrimoine ou à la biodiversité, détournement de fonds publics, conflits d’intérêt, augmentation du prix de l’électricien, atteintes à la santé …. un nouveau scandale d’État.

B9722919752Z.1_20200313172435_000+GN7FNIFSR.1-0.jpg

12:56 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Professeur Christian Perronne : "On est train d'inventer une deuxième vague artificielle !

Capture d’écran 2020-10-27 à 12.40.26.png

12:43 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Après Trump ? de Guy Millière

Photo-on-10-9-20-at-2.47-PM-2.jpg

Thierry Martin dans Boulevard Voltaire

l y a peu de chance, mais Joe Biden peut fort bien être élu, le soir du 3 novembre, et ce serait terrible, nous prévient Guy Millière. Nonobstant la propagande massive des médias américains globalistes qui peut influer sur les low information voters (électeurs peu informés), les changements du système éducatif qui ancre des idées destructrices des États-Unis au profit d’une vision positive du socialisme (70 % des milléniaux sont prêts à voter pour un socialiste) ; nonobstant un parti démocrate ouvert « aux techniques du coup d’État », à la fraude, à la violence, les démocrates, partout où ils le peuvent, rendent la pièce d’identité non nécessaire pour voter, disant que l’exigence d’une pièce d’identité dans un bureau de vote est « raciste », sans parler du vote par correspondance qui permet des fraudes massives ; nonobstant les effets de changement de population qui pourraient se faire ressentir davantage en 2020, Trump peut gagner, mais cette victoire sera contestée.

Le pire reste cette « immense opération de déstabilisation lancée contre Donald Trump bien avant qu’il soit élu président », rappelle Guy Millière. Tous les détails de ce « mauvais roman d’espionnage » sont consignés des pages 51 à 57. James Comey, patron du FBI, et son adjoint Andrew McCabe ont utilisé un dossier de désinformation commandé par Hillary et le parti démocrate à un ancien agent britannique, Christopher Steele, qui avait gardé des liens avec les services secrets russes. Ils ont certifié qu’il était authentique pour demander des écoutes de l’équipe de campagne de Donald Trump. Il faut salir et diffamer Trump pour le faire perdre, une opération de longue main que Hillary fait échouer en traitant l’électorat populaire de Trump de panier de minables et en s’appuyant sur la politique des identités.

Après Trump ? l’ouvrage sourcé et précis de Guy Millière, penseur libéral proche de Hayek et de Léo Strauss, installé aux États-Unis depuis 2016, nous donne les clés de l’élection : « Jamais depuis 1860 une élection présidentielle américaine n’a eu lieu dans des conditions aussi tumultueuses. Jamais dans l’histoire du pays l’opposition entre droite et gauche n’a été aussi nette et aussi tranchée. Jamais la gauche américaine n’avait glissé vers des positions aussi radicales que celles qui sont les siennes aujourd’hui, et n’avait fait preuve d’un acharnement montrant qu’elle est prête à tout, ou presque, pour reprendre le pouvoir. Jamais la droite américaine, depuis des décennies, n’avait eu à ce point la certitude que ce sont les institutions, l’avenir du pays et le futur du monde qui sont en jeu. Jamais un président n’avait fait l’objet d’actions de déstabilisation aussi intenses que celles subies par Donald Trump. »

David Horowitz, un autre grand intellectuel, américain celui-là, nous dit que la gauche ne veut pas seulement détruire l’Amérique mais la civilisation occidentale dans son ensemble.

Sur le plan diplomatique, qui jouera peu dans le résultat électoral, comment ne pas applaudir les résultats de Trump au Proche-Orient : Jérusalem capitale d’Israël ; accord entre Israël et les Émirats arabes unis ou le Bahreïn ; survol de l’espace aérien de l’Arabie saoudite autorisé à l’aviation israélienne…

En fermant le livre de Millière, on a envie de crier ce slogan reaganien « Make America Great Again » et surtout Four More Years!, le slogan américain pour la réélection d’un président.

Un bémol, non pas contre l’auteur et son remarquable travail de clarification et de rétablissement de la vérité, mais contre les libraires qui ne le placent pas en évidence, si bien qu’on a l’impression d’acheter un samizdat sous le manteau. Ce n’est peut-être pas sans rapport avec les vérités interdites qu’il contient.

12:14 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

lundi, 26 octobre 2020

IGNACE !

122881213_1252689068427229_1883297316110105138_n.jpg

18:47 Publié dans IGNACE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |