Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 07 octobre 2019

La reprise du laxisme monétaire évitera le krach immédiat, mais pas la récession

ROUSSET PIERRE.jpgMarc Rousset

Il en est en matière boursière comme en matière d’immigration. Les médias mentent et les boursiers se mentent à eux-mêmes, si ce n’est que les chiffres sont beaucoup moins truqués en matière économique et financière. C’est ainsi qu’après le recul des Bourses à plusieurs reprises pendant la semaine passée, jusqu’à 3,12 % en une seule séance pour le CAC 40, la bourse de New York a terminé en hausse de 1,42 %, le vendredi 4 octobre, sous le seul prétexte que le taux de chômage à 3,5 % était au plus bas depuis cinquante ans. Ce chiffre est contesté par de nombreux experts qui estiment le taux réel de chômage, aux États-Unis, à un minimum de 8 %.

En fait, les nouvelles ne sont pas bonnes puisqu’on nous avait annoncé, le 2 octobre, que l’activité du secteur manufacturier (indice ISM) aux États-Unis avait encore reculé en septembre pour tomber à son plus bas niveau depuis dix ans, tandis que le secteur privé a créé seulement 135.000 emplois en septembre, soit moins que le mois précédent et les attentes des analystes. La vérité, c’est que les créations d’emploi ralentissent, que l’augmentation des salaires stagne, que l’activité manufacturière diminue constamment (+3,5 % en septembre 2018, -0,4 % en août 2019), que le taux à 10 ans de la dette américaine est de 1,534 % (inversion de la courbe des taux). L’unique raison de la hausse de vendredi, à Wall Street, c’est que, suite à ces mauvaises nouvelles, il est à peu près certain que la Fed va baisser à nouveau ses taux d’intérêt fin octobre.

Le commerce mondial connaît une nette décélération constante (+4,6% en 2017, +0,5 % pour 2019) selon les dernières prévisions de l’OMC. L’Allemagne devrait entrer en récession au troisième trimestre 2019. L’indice PMI manufacturier, en raison de l’affaiblissement de la demande de biens d’équipement sur les marchés clés, est tombé en septembre à 49,1, soit en dessous du chiffre critique de 50, et son plus bas niveau depuis 2009. Quant à l’Italie, elle ne va pas sortir du marasme avec l’arrêt des investissements et de la progression des revenus, des gains de productivité trop faibles, une démographie défavorable, des banques dans une situation critique et une lourde dette de 134 % du PIB.

La France, avec une dette de 99,5 % du PIB, rejoint le « club » des pays surendettés dépassant les 100 % du PIB, soit les États-Unis (106 %), la Belgique (102 %), la Grèce (181 %) et le Japon (238 %).

Il suffirait que les rebelles houthis envoient de nouveau quelques drones sur des sites pétroliers en Arabie saoudite pour que les prix mondiaux du pétrole en baisse, suite à la récession économique, remontent à la verticale.

Les emprunts des États et des entreprises affichant des rendements négatifs viennent d’atteindre 17.000 milliards de dollars, soit 20 % du PIB mondial. Les fonds en euros d’assurance-vie, acheteurs obligés de ces titres, selon les réglementations prudentielles, continuent donc leur lente marche vers l’agonie en prélevant, pendant quelque temps encore, sur les réserves de la PPB (provisions pour participation aux bénéfices). Mais ces fonds seront un jour dans l’incapacité de faire face à la liquidité et de garantir le capital des épargnants.

Dès novembre, avec la nomination de Lagarde, se posera le problème de la survie de la zone euro. Ou bien les Allemands, tétanisés par les souvenirs de l’hyperinflation de 1923, tapent du poing sur la table et sortent de la zone euro avec, peut-être, les Hollandais et les Autrichiens, ou ils acceptent de sombrer lentement et inexorablement avec le navire européen, suite à la récession en vue, la perte de débouchés dans le monde et en Europe, et les difficultés supplémentaires pour leur économie que provoquerait une réévaluation du Deutsche Mark par rapport à l’euro.

L’Europe économique vit en fait, comme en matière migratoire, le supplice programmé de la mort de la grenouille dans sa casserole d’eau dont la température augmente régulièrement et inexorablement. La volatilité des Bourses augmente partout dans le monde et les épargnants français ont raison de se méfier des actions au moment où, véritable supplice de Tantale, Macron leur propose le plan d’épargne retraite (PER) avec la grande avancée de la déductibilité des versements du revenu imposable.

09:50 Publié dans Tribunes de Marc Rousset | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 06 octobre 2019

RENDEZ-VOUS BLEU BLANC ROUGE DE SYNTHÈSE NATIONALE DES 12 ET 13 OCTOBRE À RUNGIS : LE PROGRAMME

2019 13 JNI 1.jpg

DE BONNES RAISONS DE NOUS RETROUVER

La situation n’est guère réjouissante. La France et l’Europe sont sous la férule d’oligarchies acquises à l’ultra libéralisme mondialiste qui a pour objectif la destruc­tion des nations et des civilisations au profit d’un vaste marché aux dimensions plané­taires. Cette machine à broyer les identités génère le grand brassage de popula­tions que nous subissons chaque année davantage. À terme, si ce plan machiavélique aboutit, les générations futures vivront dans un monde aseptisé, déculturé, asexué et mono-ethnique dans lequel seule la finance règnera et les êtres humains ne seront plus que des consommateurs dociles juste bons à enrichir les consortiums écono­miques apatrides. Telle est la dérive de la mondialisation et du « progrès » mal maî­trisé...

On nous rétorquera qu’à l’heure d’internet et des voyages à bas prix, cette mondialisa­tion est un « fait » difficilement contestable. Certes, mais si elle est un « fait », le mondialisme, lui, est un « dogme » et c’est ce « dogme » qu’il faut abattre car c’est lui qui mène les peuples vers la ruine et la soumission...

Mais, rassurez-vous, il n’y a pas de fatalité du déclin... Partout en Europe et ailleurs des voix s’élèvent pour dénoncer les menées nationicides et ethnicides des mondia­listes. Partout, les peuples prennent conscience qu’ils ne sont plus maîtres de leur destin et que, s’ils ne se réveillent pas, leur identité et leur liberté sont, à court terme, con­damnées. Partout, des mouvements que la presse aux ordres qualifie avec dédain de « populistes » s’organisent et mènent un combat salvateur.

Le France ne doit pas échapper à cette nouvelle donne. Les Français, on le voit au­tour de nous, sont de plus en plus nombreux à, parfois sans le savoir, partager nos thèses. Ils ne supportent plus les mensonges démagogiques de la classe politique assujettie au parti de l’étranger.

Notre devoir de militants est de redonner à nos compatriotes une véritable cons­cience nationale et identitaire. C’est dans ce but que nous vous invitons à nous retrouver nom­breux samedi 12 et dimanche 13 octobre à Rungis pour participer aux 13e journées de Synthèse nationale qui seront le Grand rendez-vous « Bleu Blanc Rouge » pour la renaissance d’une France française dans une Europe européenne.

Roland Hélie

Directeur de Synthèse national

SAMEDI 12 OCTOBRE

14 h 00 : ouverture des portes. Entrée : 10,00 € (valable pour les deux journées).

14 h 30 : message de bienvenue de Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale.

— 14 h 30 - 15 h 30 : 1er forum : Le Système veut tuer nos libertés...

Hugues Bouchu, délégué des Amis franciliens de Synthèse nationale.

Yvan Benedetti, Les Nationalistes,

Jérôme Bourbon, Rivarol,

Daniel Conversano, Suavélos,

Caroline-Christa Bernard, artiste et témoin du Bataclan

Un responsable de l’ex. Bastion social.

16 h 00 et jusqu'à 17 h 00 : 2e forum : Sur l'Europe...

Gabriele Adinolfi, Institut Polaris (Rome),

Thomas Ferrier, écrivain

Irène Dimopoulos, directrice de Empros  (Athènes)

Des délégations grecques et espagnoles...

17 h 30  - 18 h 30 : 3e forum : La nécessaire reconquête culturelle...

Philippe Randa, directeur d’EuroLibertés,

Robert Steuckers, éditeur (Bruxelles),

Anne Brassié, écrivain

Thierry Bouclier, écrivain

Pierre Gillieth, Réfléchir et Agir.

19 h 30 – 23 h 00 : Banquet patriotique (repas alsacien : 30 €)

Animation musicale par Dr Merlin et par le groupe de folk traditionnel européen Les Feux follets.

Nous vous conseillons de retenir vos places à l’avance. cliquez ici

DIMANCHE 13 OCTOBRE

11 h 00 : ouverture.

— 11 h 30 - 12 h 30 : 4e forum : L’autre Europe que nous voulons...

Bernard Monot, économiste, ancien député européen,

Ernest Kigali, écrivain ivoirien,

Jean-Eude Gannat, l'Alvarium (Angers)

Massimo Magliaro, directeur de la revue (Rome),

Vincent Vauclin, Président de la Dissidence française,

Serge Ayoub, militant solidariste,

Jean-François Touzé, membre du BP du PdF.

— 12 h 30 - 12 h 30 : restauration (repas ou sandwichs, bar).

— 14 h 30 - 15 h 30 : Grand concert des Brigandes.

— 16 h 00 - 18 h 00 : MEETING FINAL.

Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale,

Richard Roudier, la Ligue du Midi,

Alain Escada, Président de Civitas,

Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque

Martin Peltier, écrivain,

Pierre Vial, Président de Terre et peuple,

Filip Dewinter, député flamand (VB, Anvers),

Thomas Joly, Secrétaire général du Parti de la France.

Roger Holeindre, président du CNC

Jean-Marie Le Pen présentera  le second tome de ses Mémoires.

Plus de 80 exposants vous accueilleront durant ces deux jours...

Ce programme est susceptible d’être complété. Consultez le site de Synthèse nationale.

08:22 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 05 octobre 2019

ROGER HOLEINDRE INTERVIENDRA LORS DU RENDEZ-VOUS "BLEU BLANC ROUGE" DE SYNTHÈSE NATIONALE LES 12 ET 13 OCTOBRE À RUNGIS (94)

Diapositive1 copie 9.jpg

EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

PRENEZ DÈS MAINTENANT

VOTRE BILLET CLIQUEZ

RETENEZ VOS PLACES AU BANQUET

PATRIOTIQUE DU SAMEDI SOIR CLIQUEZ ICI

Diapositive1 copie 3.jpg

SORTIE PROCHAINE

COMMANDEZ-LE

DÈS MAINTENANT CLIQUEZ LÀ

22:56 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Mobilisation Générale: le 6 octobre dans les rues de Paris

EFxXB7KW4AEOfvH.jpg-large.jpeg2019 13 JNI 2.jpg

22:52 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

En attendant le krach, les banksters se gavent !

Korbo.E.U banksters. 18.11.2013 ww - copie.jpg

Pieter Kerstens

Plus les mois passent et plus nombreuses sont les autorités financières qui mettent les gouvernements en garde contre une nouvelle crise qui sera bien plus dévastatrice que celle que nous avons connue en 2007/2008. Depuis janvier 2019, ce sont plus de 50.000 emplois qui ont été supprimés dans les banques européennes.

Les médias et les politiciens nous parlent de « sauver la Planète » ou la forêt amazonienne, en ralliant la bannière du méchant petit troll nordique. Les mêmes monopolisent les antennes avec les dangers d’un Brexit, qui partage les actualités avec une guerre commerciale entre l’Asie et l’Occident, pimentée d’un risque de nouveau conflit au Moyen-Orient.

Peu de choses en ce qui concerne les bourses surévaluées où l’économie réelle a cédé la place aux algorithmes et aux échanges à haute fréquence, capables de créer le chaos en quelques minutes, mais également d’enrichir en un clin d’œil les spéculateurs avides.

Quelques rares esprits lucides, comme Nouriel Roubini, Georges Ugeux, Christine Lagarde, Charles Gave, Jean-Claude Trichet et certains autres tirent le signal d’alarme. Car il est faux de croire que les déficits des budgets successifs et la hausse des dettes publiques permettront la mise en œuvre des réformes structurelles indispensables à une bonne gestion des affaires.

Pour ceux et celles qui en ont encore la possibilité et veulent se préparer à la pire crise financière en gestation, il y a lieu de réduire sa dépendance aux banques et à l’Euro. Comment ?

  • En possédant des espèces (de 3 à 6 mois) afin de couvrir ses dépenses courantes.
  • En convertissant son épargne en or (napoléons) ou en argent métal.
  • En se procurant diverses devises (telles que des francs suisses, des livres sterling, des couronnes norvégiennes ou des dollars)
  • Eventuellement en investissant dans l’économie réelle (immobilier, secteur alimentaire ou encore dans la production d’énergie).

Les ennemis de l’Europe, les mondialistes, qui nous ont imposé le traité de Maastricht et qui rêvent d’un homo consuméris universel, nous traitent d’oiseaux de mauvais augure et tentent de convaincre les populations d’un risque zéro concernant les finances mondiales.

Certes, certains secteurs d’activités ont permis une amélioration de notre niveau de vie ces dix dernières années, mais cela au prix de déficits des comptes publics, dont bien sûr nos enfants et petits-enfants vont hériter.

Après 40 ans de gabegie, il est grand temps de tenir un langage de vérité et de restaurer des mesures de bon-sens. On ne peut pas éviter les problèmes en dépensant plus que l’on gagne. Et ce n’est pas non plus en matraquant les riches de taxes et d’impôts divers que l’on va aider les pauvres.

Pour revenir à un équilibre sain des comptes publics, il faudra se serrer la ceinture, tout en travaillant plus et plus longtemps. Il y a 40 ans (avant Mitterrand) on pouvait travailler 40 heures/semaine et prendre sa retraite à 65 ans. Est-ce que les gens étaient plus malheureux pour cela ? Les élèves et les étudiants étaient-ils moins éduqués que maintenant ?

22:44 Publié dans Les articles de Pieter Kerstens | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le gouvernement a délibérément masqué la radicalisation musulmane de Mickaël Harpon

image.jpg

Le parquet national antiterroriste s’est donc saisi seulement hier de l’enquête sur l’attaque meurtrière à la préfecture de police alors que les premiers indices étaient pourtant connus très tôt par l’administration.

Louis de Raguenel, spécialiste Police de Valeurs Actuelles, révèle que “le gouvernement a retardé cette saisine pour éviter de semer la panique avant le grand débat sur l’immigration.”

Louis de Raguenel@LouisDeRaguenel
 

Info VA - Enfin! Le parquet antiterro saisi après de grosses tensions avec l'exécutif - Selon nos infos, le pouvoir politique ne le souhaitait pas pour éviter de faire peur avant débat sur l'immigration. Paradoxe car la section autiterro et la dgsi concourraient deja à l enquête.

Louis de Raguenel@LouisDeRaguenel

Le PNAT a demandé à se saisir de l'affaire, dès le début. Demande rejetée à plusieurs reprises. Il va être compliqué pour le gvt d'assumer une telle responsabilité

Louis de Raguenel@LouisDeRaguenel

Peu après l’attaque, jeudi, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner avait indiqué que cet employé atteint de surdité “n’avait jamais présenté de difficultés comportementales” ni “le moindre signe d’alerte”.

Mickaël Harpon, 45 ans, était agent administratif depuis 2003. Selon les premiers éléments de l’enquête et malgré plusieurs alertes sur une possible radicalisation après sa conversion à l’islam en 2008 (et non 2018), un djihadiste en puissance était donc employé dans l’un des principaux services de renseignement français, en pointe dans la lutte contre l’islam radical.

Le jour de la tuerie, l’une des victimes décline l’invitation à déjeuner de ses collègues. Ce major, membre de la DRPP, reste à son bureau. C’est là, au premier étage, qu’il est égorgé. Les autres victimes sont, elles, frappées au niveau du thorax avec acharnement. L’enquête met très rapidement en évidence l’achat d’un couteau, muni d’une lame de 33 cm en céramique, une matière non détectable par les portiques de sécurité. Mickaël H. se l’est procuré le matin même à proximité de la préfecture. Peu avant de passer à l’action, il a envoyé à sa femme un SMS évoquant cet achat. L’épouse, qui se trouvait toujours en garde à vue vendredi, aurait répondu en substance : « Seul Dieu te jugera. Allahou akbar «.

Deuxième point central du début de l’enquête, l’analyse poussée du portable du meurtrier a démontré ses liens avec un prédicateur d’une mosquée du Val-d’Oise connu de la DGSI.

Mickaël Harpon, chargé de la maintenance des ordinateurs du millier de fonctionnaires du renseignement parisien, avait accès à des informations ultrasensibles, entre autres celles en lien avec l’islam radical. Il disposait d’une habilitation secret-défense, situation qui impose une enquête administrative approfondie. « Il disposait notamment des adresses de chaque fonctionnaire », s’inquiète un policier.

Ces quatre dernières années pourtant, le comportement de cet agent administratif avait plusieurs fois attiré l’attention :

  • un des collègues de Harpon a indiqué qu’après l’attentat de Charlie Hebdo qui avait fait douze morts en janvier 2015, ce dernier s’était écrié : « C’est bien fait ! ».
  • Le 30 août de la même année, Harpon relayait sur Facebook un article jugeant que « la France est classée en tête des pays les plus islamophobes d’Europe ».

Selon le Daily Mail, le téléphone de Mickael Harpon le relie à une organisation terroriste comme Isis ou Al-Qaeda.

Source: Le Salon Beige

22:35 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Y a un problème, chef ?

DRPP.jpg

Le billet de Patrick Parment

A l’heure même où le thème de l’immigration titille le président de la République, un nouveau carnage s’est produit à l’intérieur même de l’institution chargée de nous protéger. C’est le serpent qui se mord la queue. Mickaël Harpon, 45 ans, Martiniquais, est employé depuis treize ans – excusez du peu – à la très sensible Direction du renseignement de la Préfecture de police de Paris (DRPP). Un poste, on s’en doute, où l’on n’accède pas sans une enquête  approfondie sur votre vie privée, vos travers sexuels et autre équilibre psychologique. Sauf qu’en matière de religion on aborde les strates de l’irrationnel que tous les psycho machins de tous bords ne peuvent détecter. Sauf que le christianisme et ses corollaires n’appellent pas ses membres à la guerre sainte (c’était le cas il y a très longtemps du temps des Croisades) comme c’est le cas avec l’islam actuel et dont, malheureusement, nous en avons eu de trop nombreuses démonstrations ces dernières années et que résume le sinistre « Allahu Akbar » que hurlent tous ces cinglés. Que notre justice républicaine et bananière s’empresse de justifier au titre de troubles psychiatriques, schizo machin, etc !

Or, Mickaël Harpon s’est converti à l’islam il y a peu et fréquentait assidûment la mosquée de Gonesse où il se rendait, apprend on,  dans le costar du bon musulman. Puis, peinard, il gagnait le RER  pour se rendre à la DRPP.

Rien à voir avec l’immigration me direz-vous puisque ce mec est un Français de Martinique. On est bien d’accord. Sauf qu’en matière d’immigration, une très large majorité d’entre eux sont musulmans. Et que face à l’islam, nos politiques baissent leur froc depuis longtemps à l’image d’un Alain Juppé, vous savez « le meilleur d’entre nous », nommé au Conseil constitutionnel, qui a laissé construire une mosquée gigantesque à Bordeaux. Comme tant d’autres d’ailleurs, à Lyon, Marseille, Lille etc., sans parler des zones de non droit carrément aux mains des musulmans et des lois coraniques. De droite comme de gauche, tous ces mecs sont pris par la trouille d’une religion qu’ils ne connaissent pas – et pour cause -, le trop grand nombre d’immigrés musulmans sur leur territoire, la peur de troubles divers et variés et surtout de passer pour des ennemis des droits de l’homme et donc de contrarier les loges maçonniques qui gangrènent les conseils municipaux, départementaux et régionaux.

Dès lors, comment ne pas faire le lien entre islam et immigration. On aimerait bien que Macron nous précise les contours qu’il entend donner au mot immigration. 

10:17 Publié dans Le Billet de Patrick Parment | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le parcours de la manif de dimanche

Parcours-6-octobre-768x384.jpg

En savoir plus cliquez ici

09:28 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Journal du chaos

couv pp.jpg

Pour télécharger, cliquez ICI

08:38 Publié dans Le Journal du Chaos hebdo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

PÉRIG KERYS, SCULPTEUR ET ARTISTE ENRACINÉ, EXPOSERA AU RENDEZ-VOUS "BLEU BLANC ROUGE" DE SYNTHÈSE NATIONALE LES 12 ET 13 OCTOBRE À RUNGIS (94)

Diapositive1 copie 8.jpg

EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

PRENEZ DÈS MAINTENANT

VOTRE BILLET CLIQUEZ

RETENEZ VOS PLACES AU BANQUET

PATRIOTIQUE DU SAMEDI SOIR CLIQUEZ ICI

 

00:55 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

SERGE AYOUB INTERVIENDRA LORS DU RENDEZ-VOUS "BLEU BLANC ROUGE" DE SYNTHÈSE NATIONALE LES 12 ET 13 OCTOBRE À RUNGIS (94)

Diapositive1 copie 5.jpg

EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

PRENEZ DÈS MAINTENANT

VOTRE BILLET CLIQUEZ

RETENEZ VOS PLACES AU BANQUET

PATRIOTIQUE DU SAMEDI SOIR CLIQUEZ ICI

00:30 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

5e Colonne mahométane : combien de morts faudra-t-il pour enfin ouvrir les yeux ?

602x338_cmsv2_4563bebb-228a-5dd9-a68c-652ab5c0d69f-4207772.jpg

Bernard Plouvier

Un fou furieux antillais et mahométan, employé au ministère de l’Intérieur, poignarde quatre employés de la Préfecture de police de Paris. Et il ne s’agirait ni d’un crime raciste anti-Blancs ni d’un attentat de djihadiste !  

Pourtant, des injures racistes, des viols racistes, des attaques racistes anti-Blancs et anti-Blanches (non pas verbales – celles-là se comptent par centaines tous les jours depuis les années 1980, mais des attaques physiques), les Français du « menu peuple » des grandes villes (Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Lille-Roubaix-Tourcoing, mais aussi Douai ou Cambrai, Saint-Étienne, Rouen etc… lisez les livres qui ont paru sur le sujet depuis le début du règne de Mitterrand-la catastrophe), ces « petits-Blancs », ni riches ni protégés,  les connaissent bien. Cela fait partie de leur quotidien.

Seulement, dans la France de Giscard-Mitterrand-Chirac-Sarkozy-Hollande-Macron, soit un seul Politicard cosmopolite en 6 apparences - la sainte trinité chrétienne est largement dépassée ! -, chacun sait que seuls les Blancs sont racistes et seuls les colorés sont des gentils, purs de tout crime et de toute intention malfaisante… du moins dans les fantasmes des politicards et de leurs complices des media.

Pourtant depuis 2014, les émeutes raciales de Joué-lès-Tours, les assassinats multiples de djihadistes (à la « Kala », à la voiture-bélier ou plus simplement au couteau en céramique) auraient dû ouvrir les yeux et les oreilles de nos princes et de leurs valets.

Seulement, il n’est pire sourd que celui qui ne veut entendre, pire aveugle que celui qui ferme volontairement les yeux… surtout quand l’islamo-pétrodollar et l’islamo-haschischo-dollar viennent renflouer les caisses électorales des « partis de gouvernement ».

Quel régal d’entendre, ce 4 octobre, madame Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement de la République Française, nous faire la leçon sur les « Fake news » concernant l’assassin de la Préfecture de Police, le sieur Michael Harpon, Antillais et mahométan, qui a usé d’un couteau en céramique (l’arme préférée des djihadistes de cette décennie) pour exécuter quatre fonctionnaires qui avaient le malheur de travailler dans les mêmes locaux que ce fou furieux.

Fake news, madame Ndiaye : allez expliquer cela aux familles des assassinés ! Puis, si vous avez une once de conscience, démissionnez, car vous avez trahi les devoirs de votre charge.

Quant aux Français de souche européenne, s’il en existe encore un seul pour voter en faveur du Grand Président Fake News, c’est à désespérer de l’avenir de la Nation. 

00:27 Publié dans Tribune de Bernard Plouvier | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 04 octobre 2019

Carnage de la préfecture : l'islamisme au cœur de l'Etat.

prefcapt_0.jpg

L'avis de Jean-François Touzé
 
Le Parquet anti terroriste vient donc de se saisir de l'enquête sur le carnage de la Préfecture de police.
 
En dépit des déclarations lénifiantes des autorités, complaisamment relayées par les médias, les conditions de la tuerie, le profil de son auteur et le mode opératoire ne laissaient que peu de doutes quant au caractère islamique de ce qui est aujourd'hui qualifié par le Parquet d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste.
 
Les responsables de la Préfecture de police, et plus généralement des services de sécurité devront maintenant répondre à cette question : comment un converti en voie de "radicalisation" dont le comportement prosélythe et son refus de serrer les mains des femmes avaient été remarqués au sein du service, a-t-il pu conserver un poste aussi sensible que celui qu'il occupait et continuer de disposer de l'habilitation "secret défense" ?
 
Quatre policiers ont payé de leur vie cet aveuglement.
 
Le terrorisme islamique, cette fois, a frappé au cœur même du réacteur nucléaire de la sécurité publique et du renseignement.
 
Nous sommes désormais non seulement devant une affaire de nature terroriste, mais clairement confronté à un scandale d'Etat.
 

2109 13 JNI JFT.jpg

19:03 Publié dans Jean-François Touzé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

CHRISTIAN BOUCHET ET LES ÉDITIONS ARS MAGNA EXPOSERONT LORS DU RENDEZ-VOUS "BLEU BLANC ROUGE" DE SYNTHÈSE NATIONALE LES 12 ET 13 OCTOBRE À RUNGIS (94)

Diapositive1 copie 6.jpg

EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

PRENEZ DÈS MAINTENANT

VOTRE BILLET CLIQUEZ

RETENEZ VOS PLACES AU BANQUET

PATRIOTIQUE DU SAMEDI SOIR CLIQUEZ ICI

 

09:46 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

François Bousquet : "Faisons notre coming out!"

bousquet.jpg

François Bousquet est rédacteur en chef d’Éléments, il publie, aux toutes nouvelles éditions de la Nouvelle Librairie, Courage ! Manuel de guérilla culturelle. Un livre coup de poing. À lire toutes affaires cessantes !

Eléments : Pourquoi un livre sur le courage ? Serions-nous devenus lâches ?

François Bousquet. C’est à se demander. Il n’y a jamais eu aussi peu de risques individuels et on n’a jamais été aussi peu courageux. Le courage serait-il indexé à la dangerosité de la vie ? Toutes nos Bastilles sont mentales, tous nos bourreaux sont dérisoires, ils sortent d’une chronique de Philippe Muray ou d’une fête d’Halloween. Leur Terreur s’appelle Tiédeur et cette Tiédeur est saturée d’édulcorants antiracistes, de niaiseries indigénistes, de sucre ajouté féministe. Mais de quoi avons-nous peur à la fin ? D’échanger nos assurances-vie contre une vie sans assurance ? De nous retrouver tout nu face à notre destin programmé de grands-remplacés ? Depuis trente ans, j’entends la même rengaine. Écris sous pseudonyme sans quoi tu vas perdre ton travail, ne fais pas de vagues sinon tu vas être placardisé. Chut ! Tais-toi ! Ferme ta gueule ! Résultat : nous nous sommes laissés enfermer dans une spirale du silence et de la mort sociale. Nos idées ont progressivement disparu de l’espace public, puis de l’espace privé. À ce rythme-là, elles finiront par s’effacer de la conscience du sujet. Moi, Européen de souche, mort de m’être tu ! Nous avons épousé sans demander notre reste la stratégie d’invisibilisation sociale voulue par nos adversaires. Dites-vous que c’est un fantôme identitaire qui vous parle !

Eléments : Que faire ?

François Bousquet. Faisons notre coming out ! On ne peut pas vivre à rebours de ses croyances, sauf à s’enfermer dans le mensonge. Vivre dans le mensonge nous oblige ou bien à changer de vie ou bien à changer d’idées. La seconde solution étant de loin la plus commode, c’est elle qui s’impose généralement. Redevenons visibles, cherchons la lumière, quittons les catacombes, fuyons les arrière-salles. Nos vies ne sont pas menacées, la protection de leur intégrité physique ne nécessite pas une clandestinité qui conforterait le zèle prophylactique de notre adversaire. Sans courir le risque d’avancer à découvert, il est vain d’espérer quoi que ce soit ; nous ne sortirons pas de cette condition spectrale qui nous condamne à mener des existences souterraines, parallèles, fuyantes, exilés en notre propre pays, ombres parmi les ombres. Inspirons-nous des homosexuels. Qui niera les extraordinaires profits qu’ils ont tirés de la pratique du coming out ? Or, qu’est-ce d’autre que le courage d’être soi ? Dès l’instant où les homosexuels sortent de leur clandestinité, ils ont gagné. Faut-il être fou pour s’imaginer gagner quoi que ce soit en se cachant ? C’est à notre tour de sortir du placard et on a autrement plus de légitimité à le faire que les homosexuels, lesquels ont introduit la sphère privée dans la sphère publique, alors qu’il s’agit pour nous de cesser de rabattre sur le privé des engagements qui ne prennent tout leur sens que dans l’espace public.

A commander ici

09:42 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Un nouveau Cahier d'Histoire du nationalisme (n°17) : La FANE et les ultras des années 1960-1980

Diapositive1 copie 4.jpg

Présentation de ce nouveau Cahier  :

Le sujet est délicat mais il mérite d’être traité. Du milieu des années 1960 jusqu’au début des années 1980, divers groupements se réclamant ouverte­ment du “socialisme national” sévirent en France et défrayèrent la chronique. Ce fut, entre autres, le cas de la Fédération d’action nationale et européenne. Ce mouvement qui resta somme-toute assez marginal eut un retentissement con­sidérable tant il fut présenté comme un épouvantail destiné à discréditer le combat nationaliste par la presse aux ordres de l’époque.

Pourtant, la FANE regroupait des militants sincères et courageux qui payèrent très cher leur engagement. Ils furent calomniés, persécutés et, malgrè tout, la dissolution de leur mouvement fut, à plusieurs reprises, cassée par le Conseil d’État. Quarante ans après, il nous a semblé intéressant de revenir sur cet épisode controversé de l’histoire.

La FANE et les ultras des années 1960-1990, Cahier d'Histoire du nationalisme n°17, Franck Buleux et de nombreuses contributions, 220 pages, 20 euros (+5 euros de port).

Le commander en ligne cliquez là

Bulletin de commande 

Sortie le 12 octobre 2019.

00:15 Publié dans Les Cahiers d'Histoire du Nationalisme, Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les Éditions du Lore viennent de rééditer le livre de Horia Sima "L'épopée de la Garde de fer"

lepopee-de-la-garde-de-fer.jpg

Communiqué des Editions du Lore ;

De toutes les « aventures » fascistes européennes du XXe siècle, celle qui naquit en Roumanie sous l’égide de la Légion de l’Archange Michel et de son fondateur Corneliu Zelea Codreanu, demeure l’une des plus intéressantes à bien des égards.

En effet, le Mouvement légionnaire roumain, plus connu en France sous le nom de Garde de Fer, mêla intimement des ambitions politiques à une véritable mystique orthodoxe, se traduisant par une éthique et une discipline rarement égalées.

Horia Sima, successeur au « commandement » de la Garde de Fer après l’emprisonnement de Codreanu, nous livre dans cette histoire du Mouvement légionnaire roumain les luttes et le martyr de ses membres dans un souci de chronologie que le lecteur appréciera.

La première version française de ce document parut à Rio de Janeiro en 1972 et son écho n’eut pas la résonnance escomptée ; c’est la raison pour laquelle une édition sur le sol français semble aujourd’hui toute légitime.

Le commander cliquez ici

Sur Codreanu et la Garde de fer lisez aussi cliquez là

00:07 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 03 octobre 2019

Le Journal DE BORD DE JEAN-MARIE LE PEN DE CETTE SEMAINE

2019 13 JNI JMLP.jpg

22:44 Publié dans TV SYNTHESE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

HUGUES BOUCHU, DÉLÉGUÉ DES AMIS FRANCILIENS DE SYNTHÈSE NATIONALE, INTERVIENDRA LORS DU RENDEZ-VOUS "BLEU BLANC ROUGE" DE SYNTHÈSE NATIONALE LES 12 ET 13 OCTOBRE À RUNGIS (94)

Diapositive1.jpg

EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

PRENEZ DÈS MAINTENANT

VOTRE BILLET CLIQUEZ

RETENEZ VOS PLACES AU BANQUET

PATRIOTIQUE DU SAMEDI SOIR CLIQUEZ ICI

22:07 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

L'émission "Synthèse" avec Jean-Pierre Maugendre, président de Renaissance catholique", sur Radio Libertés

Diapositive1 copie.jpg

 

 

 

Ecoutez cette

émission cliquez ici

 

17:46 Publié dans Radio Libertés Synthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

ANGERS, VENDREDI 25 OCTOBRE : PRÉSENTATION DU LIVRE "ORDRE NOUVEAU RACONTÉ PAR SES MILITANTS"

71165288_139626210686363_3591530693198348288_n.jpg

02:00 Publié dans Livres, Sortir en ville... ou à la campagne | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

DIMANCHE 6 OCTOBRE, À PARIS...

img_5d94b34b610e4.jpg

01:57 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 02 octobre 2019

JÉROME BOURBON, DIRECTEUR DE RIVAROL, INTERVIENDRA LORS DU RENDEZ-VOUS "BLEU BLANC ROUGE" DE SYNTHÈSE NATIONALE LES 12 ET 13 OCTOBRE À RUNGIS (94)

Diapositive1.jpg

EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

PRENEZ DÈS MAINTENANT

VOTRE BILLET CLIQUEZ

RETENEZ VOS PLACES AU BANQUET

PATRIOTIQUE DU SAMEDI SOIR CLIQUEZ ICI

19:54 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 01 octobre 2019

Discours d'Eric Zemmour à la Convention de la Droite

Magistrale intervention d'Eric Zemmour !

EZ.jpg

2019 13 JNI 2.jpg

 
 

23:31 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

JEUDI 3 OCTOBRE, JEAN-PIERRE MAUGENDRE, PRÉSIDENT DE RENAISSANCE CATHOLIQUE, INVITÉ DE L'ÉMISSION "SYNTHÈSE" SUR RADIO LIBERTÉS

Diapositive1 copie.jpg

LES PRÉCÉDENTES ÉMISSIONS CLIQUEZ ICI

 

23:23 Publié dans Radio Libertés Synthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Jean-Marie Le Pen dédicacera le second tome de ses Mémoires à la Nouvelle Librairie le 4 octobre

70387559_2430942563688667_1915590671402532864_o.jpg

Et le dimanche 13 octobre à Rungis :

2019 13 JNI JMLP.jpg

23:04 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

THOMAS FERRIER, PARTI DES EUROPÉENS, INTERVIENDRA LORS DU RENDEZ-VOUS "BLEU BLANC ROUGE" DE SYNTHÈSE NATIONALE LES 12 ET 13 OCTOBRE À RUNGIS (94)

Diapositive1 copie 4.jpg

EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

PRENEZ DÈS MAINTENANT

VOTRE BILLET CLIQUEZ

RETENEZ VOS PLACES AU BANQUET

PATRIOTIQUE DU SAMEDI SOIR CLIQUEZ ICI

17:19 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

ATHANASIOS KONSTANTINOU, DÉPUTÉ EUROPÉEN GREC, INTERVIENDRA LORS DU RENDEZ-VOUS "BLEU BLANC ROUGE" DE SYNTHÈSE NATIONALE LES 12 ET 13 OCTOBRE À RUNGIS (94)

Diapositive1.jpg

EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

PRENEZ DÈS MAINTENANT

VOTRE BILLET CLIQUEZ

RETENEZ VOS PLACES AU BANQUET

PATRIOTIQUE DU SAMEDI SOIR CLIQUEZ ICI

11:29 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Démonstration de force chinoise.

Chinaarmy.jpg

L'avis de Jean-François Touzé

Défilé militaire géant à Pékin et démonstration de force du régime totalitaire chinois qui reste communiste.
 
1 milliard et demi de Chinois, un budget militaire en hausse constante, une économie centralisée considérée comme un élément stratégique au service de l'Etat, une opinion publique inexistante, une volonté et une ambition appuyée sur une Histoire plusieurs fous millénaire... Immense défi pour l'Occident. 
 
De quel poids pèseront nos démocraties décomposées et nos nations disloquées le jour où la Chine, depuis longtemps réveillée, estimera que son heure est venue?
 
Seul l'avènement de l'Europe des États forts, l'Europe/Puissance, l'Europe/Force sera à même de faire face.
 
Nos États doivent rester libres, indépendants et identitaires. Mais le strict repli souverainiste ne saurait être une option pour notre civilisation

10:56 Publié dans Jean-François Touzé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 30 septembre 2019

MARTIN PELTIER, ÉCRIVAIN ET JOURNALISTE, INTERVIENDRA LORS DU RENDEZ-VOUS "BLEU BLANC ROUGE" DE SYNTHÈSE NATIONALE LES 12 ET 13 OCTOBRE À RUNGIS (94)

Diapositive1.jpg

EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

PRENEZ DÈS MAINTENANT

VOTRE BILLET CLIQUEZ

RETENEZ VOS PLACES AU BANQUET

PATRIOTIQUE DU SAMEDI SOIR CLIQUEZ ICI

 

16:07 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook