Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 16 octobre 2019

La France en flammes – Conférence de Jean-Michel Vernochet à Lille le 26 octobre

vernochet-2091c1-567ee.jpg

À l’occasion de la sortie de son nouveau livre, l’équipe d’E&R Lille accueillera Jean-Michel Vernochet le samedi 26 octobre 2019 à 15h pour une conférence intitulée « La France en flammes ». 

De Notre-Dame à Lubrizol, en passant par les ronds-points des Gilets jaunes, la France brûle.

Entrée : 5 euros

Réservations et renseignements  : reservation.erlille@outlook.fr

 
 

16:06 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Stéphane Ravier dénonce "l’immigration de peuplement pour assistés sociaux"

Discours absolument remarquable du sénateur Stéphane Ravier dénonçant l'immigration de peuplement pour assistés sociaux.

discours-stephane-ravier-immigration-grand-remplacement-realite.jpg

Source: public senat

 
 

15:45 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Fabien Bouglé "J'en appelle au gouvernement : arrêtez les éoliennes !"

Fabien Bouglé, lanceur d’alerte écologiste, auteur de "Éoliennes, la face noire de la transition écologique" aux Editions du Rocher était l'invité d'André Bercoff sur Sud Radio !
 
 

15:12 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Pourquoi interdire le voile

voile.jpeg

Il est urgent de comprendre que le port du voile, de l’abaya et du burkni, qui se propage en France, n’est pas un effet de style vestimentaire ni un signe de respect d’une tradition. C’est avant tout un acte militant, politique, prosélyte, destiné à remettre en question notre mode de vie, nos lois, notre société. Ce ne sont pas les artifices d’une mode, mais ceux d’une idéologie – l’islamisme- qui nie les femmes et qui partout dans le monde où elle domine, piétine les libertés.

13:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

L’Europe, c’est l’Eldorado, j’ajouterais… l’Eldorado de la méduse !

JMLPMeduse.jpg

Source Riposte laïque cliquez ici

Samedi 12 et Dimanche 13 octobre se tenaient les treizièmes journées de « Synthèse Nationale », qui ont accueilli – notamment – Monsieur Jean-Marie Le Pen. Le père de la Droite nationale patriote nous a offert un discours d’une grande clarté, d’une grande humanité et d’une grande vérité, comme toujours.

L’Occident s’est construit durant des siècles et a déjà, par le passé, fait face à deux invasions migratoires. L’une, Al Andalus, en Espagne, a duré du VIIe au XIIe siècle sans jamais apporter de progrès, l’autre fut arrêtés à Vienne, au XVe siècle. Dans les deux cas, ces invasions furent permises non seulement par la détermination sauvage des disciples de Mahomet, pourtant souvent inférieurs en nombre, mais également et souvent par la complicité et la trahison de certains potentats locaux…

On le voit, l’Histoire se répète. Pourtant, souligne Monsieur Jean-Marie Le Pen, le monde occidental et l’Europe en particulier n’ont jamais été dans la situation où ils se trouvent aujourd’hui. « Il vient de se produire, dans les cinquante dernières années, l’un des phénomènes les plus extraordinaires de l’humanité. C’est la révolution démographique qui a porté la population mondiale de deux à huit milliards d’individus. » Et d’ajouter : « Le seul continent qui échappe à ce phénomène est celui que j’appelle le continent « Boréal », de Vladivostok à Gibraltar et qui comprend également les pays slaves… ». Huit milliards d’individus, donc, dont la majorité, grâce à une natalité non maîtrisée : « vivent dans des pays qui sont déjà aux limites de la catastrophe sociale et aux limites de la misère et si l’on augmente de telle façon les populations de ces pays sans y adjoindre les productions de biens qui correspondraient aux besoins, on entre dans une période de troubles extrêmement graves. Ces populations chercheront à fuir [comme on le constate aujourd’hui - NDLR] pour rejoindrel’Europe. » Cette Europe que l’on vante à travers le monde, attractive pour ceux qui ont peu, parfois rien, ces populations veulent la rejoindre. L’Europe, ajoute Monsieur Le Pen, décidément, ne perd pas son sens de la formule « C’est l’Eldorado… L’Eldorado de la Méduse !» On comprend que ce problème majeur dans notre monde occidental n’est pas près de trouver sa solution, si l’on ne réagit pas massivement ! Note d’espoir, toujours selon notre Patriarche : « Il n’est pas trop tard ! cependant, il faudra du courage et de l’imagination pour refouler ces gens qui ne sont pas compatibles avec notre conception du monde. Il ne faut pas croire, comme le pensent un certain nombre de benêts, qu’il suffit d’être gentils et courtois pour être admis pour se partager le pouvoir… Dans ce genre de conflits, il y a un vaincu et un vainqueur et, généralement, le sort du vaincu est peu enviable. »

Si l’on veut éviter cet avenir désastreux pour notre pays, « il faudra impérativement envoyer un message fort à ces populations et à leurs dirigeants, et il faudra dans le même temps changer nos législations sociales, car c’est à cause de ces législations que ces populations viennent en France. On ne peut pas leur faire le grief de vouloir sauver leur peau, chez eux, ils sont menacés de mort ou crèvent de faim ou de soif… » souligne Monsieur Le Pen.

Pour finir, toujours avec cette clairvoyance à laquelle ce grand patriote nous a habitués, il nous prévient : « Nous devons poser en principe que nous avons le droit et le devoir de nous défendre en priorité. On me demande souvent, que feriez-vous si vous arriviez au pouvoir ? La première chose que je ferais, c’est une adresse que je lancerais à l’égard du monde en leur disant : écoutez, nous savons que vous avez de grandes difficultés dans vos pays – et qu’elles vont s’aggraver. Nous avons pour vous de la sympathie et nous ferons pour vous tout ce que nous pourrons – au-delà de ce qui est nécessaire à notre peuple lui-même – pour vous aider. Mais il faut que vous sachiez que, si vous venez chez nous, sans titre et sans autorisation, vous n’aurez droit à rien, à strictement rien. Ni logement, ni travail, ni école pour vos enfants, ni place dans nos hôpitaux à l’exception d’accidents particuliers… »

Sortir l’Europe de la repentance et l’Afrique de l’infantilisme

La faiblesse, le manque de courage politique et la « fameuse » repentance largement soutenue jusque par Macron à propos, notamment – de l’Algérie, caractérisent à ce point nos dirigeants, depuis des décennies, qu’ils sont responsables, avec une partie consentante du peuple français, de la situation catastrophique que nous connaissons aujourd’hui. Et tout sens critique nous étant interdit, nous acceptons de voir arriver sur notre sol des populations qui seraient plus utiles au développement de leurs pays. Il nous faut entendre ceux qui se lèvent avec courage pour nous aider à comprendre. Parmi les « lanceurs d’alerte » et il y en a de plus en plus. Éric Zemmour, Céline Pina, et aujourd’hui, parmi d’autres, Ernest Tigori, un Africain intellectuel ivoirien engagé exilé en France qui a reçu le Prix Mandela de littérature en 2017.

Il dénonce avec vigueur, depuis les années 90, la classe politique qui ruine son pays et le manque de courage et de clairvoyance de ses dirigeants. Il est venu, avant Monsieur Jean-Marie Le Pen, nous expliquer « qu’il faut cesser d’accabler à tort l’Europe repentante à propos de l’esclavage, la traite négrière, la colonisation, le néocolonialisme, le racisme ou l’immigration massive. » Tout ce qui pollue aujourd’hui le comportement social et politique d’une majorité de Français, permet aujourd’hui à la France d’accueillir massivement des populations exogènes, surtout venues d’Afrique, au nom des droits de l’homme, d’une grande inconscience, d’une parfaite naïveté et d’une non moins grande repentance, largement diluée dans une grande ignorance historique. Et puis, il faut bien l’avouer, notre pays est une terre d’accueil fertile en aides de toutes sortes, idéales pour ces migrants, leur permettant de « s’installer » durablement sans avoir aidé le moins du monde à construite le pays, pendant que sur leurs terres natales le niveau de vie baisse inexorablement, leur sécurité également jusqu’à leurs vies qui sont parfois considérées comme de la marchandise vivante.

Et pour venir en complément des alertes de Monsieur Jean-Marie Le Pen, au cas où certains trouveraient encore à redire sur sa clairvoyance, son humanisme et son courage politique, Ernest Tigori avance également, dans son livre, à propos de l’immigration massive (page 403) «  Il y a aussi ceux qui cherchent de la publicité, qui se font passer à bon compte pour des humanistes, qui s’achètent une bonne conscience de pure ostentation […] parfois même à profiter d’une certaine naïveté de l’opinion pour jouer les humanistes pendant qu’ils s’empiffrent dans de juteuses filières de passeurs… » Et plus loin : « À toutes ces catégories, nous préférons celles qui s’engagent sur le terrain pour combattre le mal là où il se produit, c’est-à-dire en Afrique. […] Le mal est en Afrique où des potentats corrompus détruisent la vie de centaines de millions d’êtres humains, en toute impunité, couverts par la souveraineté des États ou protégés par des réseaux occultes internationaux. Et Ernest Tigari de finir par cet avertissement qui rejoint celui de Monsieur Jean-Marie Le Pen : « Si rien n’est fait, les migrations massives de populations du Sud vers le Nord de la Méditerranée déstabiliseront tout l’attelage Europe-Afrique. »

Ernest Tigari est donc, parmi d’autres nous le disions, un lanceur d’alerte majeur, d’autant plus crédible sur le sujet africain très mal connu des Occidentaux qu’il est originaire de Côte d’Ivoire. « Sa logique rigoureuse dans l’analyse des faits ainsi que son courage politique font de lui un auteur qui sort des sentiers battus. » nous révèle l’éditeur dans la présentation de son dernier livre « L’Afrique à désintoxiquer », paru il y a peu aux éditions « Dualpha » cliquez ici. « Ernest Tigori se distingue de cette élite noire, majoritairement incapable d’autocritique, qui perd son temps en jérémiades au lieu d’être exigeante avec elle-même. […] Pour que l’attelage Europe-Afrique retrouve de la vigueur, il importe que les Africains sortent de l’irresponsabilité et de l’infantilisme… et les Européens de la repentance. » Il rejoint en cela la position de Monsieur Le Pen lançant aux peuples migratoires son message d’alerte. Sera-t-il entendu une bonne fois pour toutes quand, dans le concert lénifiant de « L’humanisme dégoulinant » sa voix avisée s’élève avec le courage patriote qu’on lui connaît pour défendre la vérité sur le devenir de notre nation ?

Jean-Louis Chollet

 * Le titre est de Monsieur Jean-Marie Le Pen

12:28 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Débat sur le voile islamique : une simple diversion.

Femme-voilée-Dreuz.jpg

L'avis de Jean-François Touzé
 
Ouvrir tous les six mois un nouveau débat sur la nécessité ou pas de légiférer sur la question du voile islamique relève de la diversion. Y participer c'est jouer le jeu du gouvernement et du Système.
 
La question qui se pose, même si nous savons que les salafistes testent nos résistances, ne réside pas dans les signes extérieurs de leur appartenance, le problème n'est pas la façon dont s'habillent les uns ou les autres, mais la politique de portes ouvertes qui a permis l'implantation sur notre sol de millions d'éxogènes porteurs d'une autre Histoire que la nôtre, d'une autre culture que la culture européenne, et d'une autre religion que celle, lumineuse, sur laquelle est basée notre civilisation. 
 
Une Histoire, une culture et une religion dont la constante est de s'affirmer par antagonisme à tout ce qui a fait l'Occident.
 
Stoppons l'immigration, mettons en place les conditions administratives et juridiques de la rémigration et la question de l'islamisme en France ne se posera plus.

12:08 Publié dans Jean-François Touzé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

OPA territoriales

Drapeau-USA-berne.pngGeorges Feltin-Tracol

L’été a connu une affaire que beaucoup ont pris pour une nouvelle provocation loufoque de Donald Trump. L’édition du 15 août 2019 du Wall Street Journal révélait l’intérêt de l’actuel président des États-Unis pour le Groenland. Il aurait proposé d’acheter l’île arctique au Danemark. Le royaume danois jugea la démarche vaine.

Dépendance de Copenhague, le Groenland dispose d’une large autonomie interne et n’appartient plus depuis le milieu des années 1980 à l’Union dite européenne. Au moment où la route maritime du Nord deviendrait plus accessible, il occupe une position géopolitique essentielle. Outre la présence de gisements d’hydrocarbures, son sous-sol regorgerait d’or, de zinc, de cuivre, de graphite, de nickel, de platine et d’uranium.

Loin d’être une énième pitrerie, Donald Trump inscrit son étonnante proposition dans l’action de ses prédécesseurs. À deux reprises déjà, la Maison-Blanche a voulu acheter l’île; en 1867, puis en 1946 pour un montant de cent millions de dollars… L’homme d’affaire devenu président relance ainsi une vieille pratique étatsunienne : l’achat plus ou moins honnête de territoires.

La formation des États-Unis aux XIXe et XXe siècles se réalise autour du regroupement de terres acquises à vil prix. En 1803, le Premier consul Bonaparte vend pour quatre-vingt millions de francs le vaste territoire de la Louisiane entre le Golfe du Mexique et les confins du Canada. Sous-peuplée et mal défendue, la Louisiane constituait une cible prioritaire pour la belliqueuse Angleterre dans son espoir de soumettre ses anciennes colonies rebelles. En 1819, l’Espagne reçoit cinq millions de dollars pour la cession de la Floride. En 1848, les États-Unis font un bond territorial considérable. Suite à une féroce guerre d’invasion, les États-Unis versent au gouvernement mexicain un pourboire de quinze millions de dollars dans le cadre du traité de Guadalupe. Ce traité biaisé offre à la jeune puissance nord-américaine le Texas, la Californie, l’Utah, le Nevada, l’Arizona, le Colorado et le Nouveau-Mexique. Cinq ans plus tard, en 1853, l’Étatsunien James Gadsden négocie avec Mexico, un accord sur la rectification frontalière méridionale du Nouveau-Mexique. Washington y achète une bande de terre de 76 800 km² dans laquelle se trouvent les villes bien connues des cinéphiles fans de western, Yuma et Tucson.

En 1867, les États-Unis réussissent un très beau coup territorial. Partisan du Nord pendant la Guerre de Sécession entre 1861 et 1865, le tsar Alexandre II commet l’erreur irréparable de vendre l’Alaska pour la somme de sept millions deux cents mille dollars. La Russie perd sa dimension tricontinentale qui lui aurait permis de faire du Nord de l’océan Pacifique un lac russe. En 1899, le traité de Paris arrête la guerre entre l’Espagne et les États-Unis. Contre vingt millions de dollars, Madrid cède Porto Rico, les îles de Wake et de Guam dans le Pacifique ainsi que les Philippines et Cuba. Un an plus tôt, les États-Unis avaient annexé la république bananière d’Hawaï…

En 1917, Washington achète enfin au Danemark pour vingt-cinq millions de dollars sa part des îles Vierges. L’autre partie de cet archipel des Antilles appartient toujours au Royaume-Uni. Par cette acquisition, les États-Unis renforcent leur emprise sur les aires centre-américaine et caraïbe.

Réclamer le Groenland revient par conséquent à poursuivre une vieille politique géo-boutiquière. Bien des critiques de Trump n’ont toujours pas compris que son impulsivité ne l’empêchait pas de réfléchir. Cette manie douteuse d’acheter des territoires s’applique jusqu’au continent européen puisque qu’est-ce que l’OTAN, sinon la meilleure justification pour manipuler des gouvernements soi-disant européens plus que jamais déférents envers leur maître d’outre-Atlantique ?

Bonjour chez vous !

12:07 Publié dans Georges Feltin-Tracol | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Lundi 11 novembre : TOUS À MONTPELLIER AVEC LA LIGUE DU MIDI

image002.jpg

11:54 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 15 octobre 2019

Les Brigandes chantent pour Jean-Marie Le Pen aux Bleu Blanc Rouge de Synthèse nationale

72912671_10218157618963498_5051204109319798784_n.jpg

23:46 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Pompiers en colère !

445.jpg

L'avis de Jean-François Touzé
 
Notre sympathie, notre estime et notre solidarité à l'égard des sapeurs pompiers qui manifestent ce mardi sont acquises, totales et absolues.
 
Leurs revendications en termes de renumérations, de prime au feu et de renforcement des effectifs sont, sans nul doute, légitimes et doivent être satisfaites.
 
Mais le seraient elles que le drame national auquel sont confrontés les soldats du feu, comme le sont les policiers, les médecins, les instituteurs, les professeurs, les commerçants  de nos banlieues et de plus en plus souvent de nos villes et même de nos campagnes, resterait entier.
 
Ce drame national est celui de l'ensauvagement de la France, conséquence d'un demi siècle de politique laxiste et immigrationniste.

21:12 Publié dans Jean-François Touzé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

En France, 3,1 millions de personnes ont plus de 100 ans !

vol_cotisations_retraites.png

Pieter KERSTENS

C’est le chiffre relevé par le très officiel Répertoire National d’Identification des Personnes Physiques et dévoilé dans un pré-rapport sur l’immigration publié par la sénatrice N. Goulet et la députée C. Grandjean le 3 septembre 2019.

De son côté l’INSEE avait recensé 21.000 centenaires en 2016. A qui donc, pour quels montants et durant combien de temps auraient bénéficié les prestations sociales de ces 3.080.000 « fantômes » ?

Autre curiosité : la France compte 67 millions d’habitants, mais 110 millions sont inscrits au RNIPP et 84 millions seraient toujours en vie. C’est grotesque.

Au royaume du Docteur Micron, tout est possible quand le laxisme, la complicité et l’incompétence dirigent nos administrations :

  • Depuis des années 1,8 million de Cartes Vitales auraient été délivrées à des étrangers vivant hors de France, sur base de documents falsifiés.
  • En septembre 2013, un rapport de l’Inspection Générale des affaires Sociales relevait que 8 millions de Cartes Vitales surnuméraires étaient toujours actives.
  • Le magistrat Ch. Prats, membre de la délégation nationale à la lutte contre la fraude de 2008 à 2012, avait évalué en décembre 2018 que la fraude aux prestations sociales correspondait à 14 milliards d’euros tous les ans, et cela en violation de l’article L.114-12-3 du code de la Sécurité Sociale.

De nombreux parlementaires ont, depuis plus très longtemps, relevé que « l’immigration clandestine était un vecteur très important de fraude ». Mais ce sujet tabou a été ignoré par les gouvernements successifs, au prétexte de ne pas remettre en cause le multiculturel et le pluriethnique, piliers du « Vivrensemble » et du « Padamalgam ». Ces 280 milliards d’euros (au minimum) ont été volés dans les caisses de l’Etat par des délinquants immigrés et augmenté les déficits publics et la dette nationale.

Quand donc les crétins humanistes et progressistes qui sévissent dans nos administrations vont-ils cesser de nous mentir et mettre en place des contrôles efficaces pour en finir avec ce scandale de faux documents et de fraude documentaire ?  Il suffirait de croiser les fichiers…

Les responsables de cette gabegie sont ces chantres de la Nouvelle Religion Droits-de-l’Hommiste, ces gourous du métissage à tous les étages. Ces saltimbanques du devoir de mémoire et de la repentance obligatoire. Ces inquisiteurs de la Police de la Pensée qui refusent toute contestation et composent cette mafia socialaud-écolo-libero-capitaliste qui impose sa doctrine et ses dogmes depuis 40 ans et nous ont conduits au fiasco général.

Selon Ch. Prats « il faut tordre le cou à ces études qui prétendent que l’immigration rapporte plus qu’elle ne coûte. Elles oublient l’imputation des coûts des services publics et des infrastructures ». La main-d’œuvre clandestine et les chefs d’entreprise délinquants alimentent une fraude massive aux cotisations sociales. Il est grand temps que cela cesse. Il vaut mieux aller chercher l’argent dans la poche des fraudeurs plutôt que d’augmenter les prélèvements ou baisser les prestations des Français, comme leurs retraites.

« Frauder le fisc et la Sécurité Sociale, c’est voler nos concitoyens ! »

17:55 Publié dans Les articles de Pieter Kerstens, Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 14 octobre 2019

Premier aperçu du Rendez-vous BBR de Synthèse nationale

meeting2019.jpg

IMG_4519.JPG

IMG_4580.JPG

MVIMG_20191013_174057-1024x768.jpg

IMG_4659.JPG

IMG_4636.JPG

IMG_4606.JPG

IMG_4627.JPG

IMG_4686.JPG

IMG_4697.JPG

72354134_10218179574274756_5728579138332131328_n.jpg

IMG_4508.JPG

IMG_4527.JPG

73006370_152053922704111_898798460185083904_n.jpg

18:05 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Plusieurs milliers de patriotes se sont retrouvés samedi et dimanche à Rungis aux Bleu Blanc Rouge de Synthèse nationale

73204018_1726956607437814_8304114169242714112_n.jpg

Le pari était audacieux mais il méritait d'être pris. Passer nos journées annuelles de un à deux jours, ressusciter un concept (les BBR) qui avait fait la force du Front national au moment de sa percée historique des années 1980 et 1990, réunir près de 30 orateurs, 80 stands, pratiquement toute la famille nationale pendant deux jours. tenir un meeting unitaire avec une intervention de Jean-Marie Le Pen,.. sans oublier le côté festif avec quatre concerts et un banquet qui s'est terminé en soirée dansante. Tout cela n'était pas gagné.

Et, finalement, nous avons réussi ! Samedi et dimanche, ce sont près de 3000 nationaux, nationalistes et identitaires qui se sont retrouvés, avec l'enthousiasme des grands jours, au Rendez-vous Bleu Blanc Rouge de Synthèse nationale.

Une nouvelle page de la grande épopée nationaliste et identitaire a été écrite, un nouvel élan a été donné... de tout cela nous reparlerons très rapidement sur ce site... Photos, films, reportages se succéderont pour mieux vous faire revivre ou découvrir ces très belles 13emes journées de Synthèse nationale...

Lire aussi Le Parisien de samedi cliquez ici

08:43 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 13 octobre 2019

Il faut sauver l'hôpital

urgences-greve-.jpeg

La romancière Marie Desplechin n’est pas vraiment notre tasse de thé. Disons plutôt que son œuvre ne correspond pas aux critères que nous recherchons en littérature. On pourrait aisément la classer du côté de la gauche bobo. Mais, à l’image de nombre de nos concitoyens, de nos frères Gaulois, on a tous été confrontés à la réalité de l’hôpital où l’on a pu constater l’extraordinaire dévouement du personnel hospitalier, du brancardier au grand patron, du chef de service aux infirmières. Or, l’Etat maltraite depuis trop longtemps cette institution où le moindre syndicaliste de la CGT serait en grève illimitée depuis longtemps. Sauf qu’à l’hôpital on ne prend pas les « usagers » en otage. Et on fait le gros dos face aux horaires infernaux, aux rémunérations aléatoires, aux conditions de travail souvent limites. C’est la raison pour laquelle on souscrit aux propos de Marie Desplechin, prononcés au CHU de la Pitié-Salpétrière à Paris devant plusieurs cadres et soignants du « collectif inter-hôpitaux » réunis en assemblée générale pour la première fois. A la différence de nos adversaires, nous ne sommes pas sectaires.  

A lire ICI

11:12 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 12 octobre 2019

Journal du chaos

couv ppp.jpg

Pour télécharger, cliquez ICI

09:57 Publié dans Le Journal du Chaos hebdo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

ROLAND HÉLIE, DIRECTEUR DE SYNTHÈSE NATIONALE, VOUS DONNE RENDEZ-VOUS AUX "BLEU BLANC ROUGE" DE SYNTHÈSE NATIONALE LES 12 ET 13 OCTOBRE À RUNGIS (94)

Diapositive1 copie 7.jpg

EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

RETENEZ VOS PLACES AU BANQUET

PATRIOTIQUE DU SAMEDI SOIR CLIQUEZ ICI

00:06 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 11 octobre 2019

Marion Sigaut: La promotion de toutes les perversions et le renversement des valeurs.

Discours de Marion Sigaut au 3e forum de Chisinau en Moldavie.  Le forum s'est tenu les 20 et 21 septembre 2019.

Un scientifique américain spécialiste des guêpes, publie un rapport sur la sexualité des hommes américains. Vendu à des millions d’exemplaires dans le monde. La nouvelle science appelée sexologie va se fonder sur ce rapport. Alfred Kinsey, homosexuel maniaque et menteur, a manipulé des centaines de personnes et fait violer des dizaines d’enfants pour fournir un faux rapport destiné à banaliser, puis promouvoir, les comportements sexuels les plus déviants. La révolution sexuelle est née. Elle va bouleverser et renverser toutes les valeurs... suite sur le site du forum 

maxresdefault.jpg

2019 13 JNI 2.jpg

16:55 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Sainte Greta, endoctrinez-nous!

caprice.jpg

Bébé a fait son caprice. Ça y est, après plusieurs mois sous biberons médiatiques l’enfant s’est enfin rebellé contre ses parents et autres tuteurs moraux. Malheureusement pour elle, sa soudaine crise d’ados a levé le voile sur le rôle opaque et nauséabond qu’elle interprète. Du « je ne devrais pas être là » au « vous m’avez volé mon enfance », la fillette aux tresses blondes, a voulu donner une leçon d’écologie aux chefs d’Etat en réunion exceptionnelle à l’ONU le 24 septembre dernier. Bien que simple pion, elle incarne à elle seule toute une stratégie de propagande alliant deux facteurs inédits.

Au-delà de la bassesse intellectuelle et morale de son intervention, son coup de gueule permet de dévoiler au grand jour la stratégie d’infantilisation de l’écologie. Bien armée, Greta a su user de son statut de nouvelle prophétesse du réchauffement climatique, en se laissant adouber comme nouvelle amazone d’un combat mené depuis de nombreuses années. A coup de grandes tirades émotives, de sourires falsifiés et d’une maladie mentale étalée publiquement Greta a su charmer le public qui laissa ainsi venir à elle les petits enfants. Dès lors, suivant ses homélies à la lettre, collégiens et lycéens ont joué, le temps d’une grève pour l’environnement, aux héros climatiques en ramassant trois mégots et deux emballages plastiques dans les rues. Pas de quoi changer la face du monde.

Cette volonté d’infantiliser une problématique pour mettre en place une folie populaire, à la botte des biens pensants, devaient bouleverser le courant des choses en forçant dirigeants et citoyens à changer radicalement politiques et modes de vie. Malheureusement le hochet s’est brisé devant le monde entier. Bien que ridiculisée, Greta a incarné et incarne encore cette volonté d’user également de la peur et de l’angoisse afin de convertir le plus grand nombre à sa cause. Discours apocalyptiques et autres déclarations prédisant l’éclatement de la planète se jumelaient parfaitement avec son personnage enfantin. Rien d’étonnant donc quand elle exhorte nos députés européens, le 16 avril dernier « à paniquer comme si la maison était en feu ».  Sa volonté clairement affichée d’opter pour une stratégie d’intimidation a participé à la propagande de masse. En cherchant à déclencher une hystérie populaire, c’est notre libre arbitre et notre libre discernement que l’enfant a voulu noyer dans ses larmes bourrées des gaz à effets de serre de toute la planète.

Cette propagande hystérique, dénaturant le sujet en lui-même est, de surcroit, une preuve supplémentaire de l’existence du courant pastèque, écolo d’extérieure, communiste de l’intérieure, qui sévit depuis trop longtemps. De fait, les t-shirts de la fillette plaident pour un écologisme allié aux aimables antifascistes et autres LGBT. Bien qu’insupportable, Greta ne nous enlèvera pas de l’esprit que l’écologie reste un enjeu majeur pour notre civilisation et que nous devons y trouver des réponses non pas idéologiques mais pragmatiques.

Bien que reçus en grande pompe au palais bourbon le 23 juillet dernier, dirigeants et députés français n’ont pas manqué leur correction médiatique. Ces derniers ont enfin reconnu en elle un garde vert d’une écologie non pas intégrale mais radicale. Seulement âgée de 16 ans et manipulée par beaucoup, elle incarne une propagande parfaitement huilée sachant attendrir et faire frémir pour mieux convertir. Il est grand temps pour elle de retourner à l’école, en hélico ou en bateau.

2019 13 JNI 2.jpg

11:10 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

CHRISTOHE BZH, LE CHANTEUR BRETON, SERA AU RENDEZ-VOUS "BLEU BLANC ROUGE" DE SYNTHÈSE NATIONALE LES 12 ET 13 OCTOBRE À RUNGIS (94)

Diapositive1 copie.jpg

10:43 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Samedi 19 octobre : JEAN-MARIE LE PEN DANS L'OISE INVITÉ PAR THOMAS JOLY

1570777761824blob.jpg

UN AVANT-GOÛT :

2019 13 JNI JMLP.jpg

2019 13 JNI TH JOLY.jpg

10:15 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

L'Etat meurtrier ou le démantèlement d'EDF

edf.jpg

Une fois de plus nos cranes d’œuf et les gaziers qui nous gouvernent veulent tuer l’un des fleurons de l’industrie française : EDF, entreprise intégralement payée par les Français et qui fait partie de leur patrimoine. Au même titre d’ailleurs que les autoroutes, bradés par un certain François Bayrou, alors ministre, au secteur privé.  Le projet « Hercule » porte bien mal son nom. Il vise à casser en deux EDF et lui ôterait ainsi toute force pour résister à la concurrence. Ce triste sort ne serait en fait que l’ultime étape d’un processus de démantèlement entamé depuis une vingtaine d’années, au cours desquelles se sont enchainées les fautes de gestion et les faiblesses des gouvernement successifs. La France vit un drame depuis Giscard : l’irresponsabilité de son personnel politique.

Marianne dévoile le scandale

09:29 Publié dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 10 octobre 2019

LES AMIS DE JEAN MABIRE VOUS ATTENDENT SUR LEUR STAND LORS DU RENDEZ-VOUS "BLEU BLANC ROUGE" DE SYNTHÈSE NATIONALE LES 12 ET 13 OCTOBRE À RUNGIS (94)

13 JNI J MABIRE.jpg

EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

RETENEZ VOS PLACES AU BANQUET

PATRIOTIQUE DU SAMEDI SOIR CLIQUEZ ICI

22:59 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

UN ENTRETIEN AVEC ROLAND HÉLIE PUBLIÉ SUR LE SITE RIPOSTE LAÏQUE À PROPOS DU RENDEZ-VOUS BLEU BLANC ROUGE DE LA FIN DE LA SEMAINE

IMG_4291.JPG

Source cliquez ici

A quelques jours de l’organisation des journées bleu-blanc-rouge, à Rungis, ce week-end, notre fondateur, Pierre Cassen, a rencontré le sympathique Roland Hélie, pour faire le point…

Riposte Laïque : Vous organisez donc, ce week-end, le grand rendez-vous Bleu-Blanc-Rouge, et cela sur deux jours. C’est une révolution, par rapport à vos habitudes ?

Roland Hélie : Rien ne vous échappe, mon cher Pierre… Effectivement, la grande innovation de l’année, c’est que pour leur treizième édition, les Journées de Synthèse nationale se dérouleront sur deux jours, le samedi 12 et le dimanche 13 octobre prochains à Rungis (94).

Riposte Laïque : Pourquoi avoir repris les journées Bleu-Blanc-Rouge, qui étaient le grand rassemblement organisé par le Front national, à l’époque de Jean-Marie Le Pen ?

Roland Hélie : Comme nous sommes des gens attachés aux traditions, nous avons pensé que ce serait une bonne idée, puisque cela se passera sur deux jours, de renouer avec l’une des plus belles traditions du mouvement national, à savoir les Fêtes Bleu-Blanc-Rouge que le Front national organisait dans les années 1980, 1990 et 2000… J’ai donc demandé à Jean-Marie Le Pen, détenteur du titre, l’autorisation de le raviver. Ce qu’il a accepté bien volontiers.

Un petit bémol cependant, Synthèse nationale ayant des moyens sans doute plus limités que ceux du Front à la grande époque, nous avons plus modestement intitulé ces journées « Le rendez-vous Bleu-Blanc-Rouge » plutôt que « la fête des BBR ». Mais l’esprit à la fois politique et festif sera le même, rassurez-vous.

Riposte Laïque : Je présume que la tradition de Synthèse nationale sera préservée, et que vous aurez un nombre très conséquent, et varié, d’intervenants ?

Roland Hélie : Dans cette période trouble où la France subit de plus en plus les conséquences néfastes du mondialisme, il est temps que les patriotes se retrouvent. C’est là tout le sens de la démarche, depuis la création, en 2006, de Synthèse nationale. Voilà pourquoi nous invitons toutes les forces nationales et identitaires conséquentes, dans la mesure où elles le souhaitent, à venir s’exprimer lors de ce rendez-vous Bleu-Blanc-Rouge.

Ainsi, près d’une trentaine d’intervenants se succèderont au cours des différents forums ou durant le meeting final dimanche en fin d’après-midi. Il y aura des représentants de toutes les sensibilités de notre famille. Vous-même, Pierre, vous prendrez la parole lors de ce meeting final au nom de Riposte Laïque. Ce sera aussi le cas de Jean-Marie Le Pen qui vient de sortir le second volume de ses Mémoires. Les lecteurs peuvent consulter le programme ci-dessous.

Je sais bien que notre famille, d’une certaine manière, n’échappe pas à « la diversité » et que les forces qui la composent peuvent paraître contradictoires, voire antagonistes. La seule contrainte que nous imposons est de se respecter les uns et les autres dans la mesure où toutes ces forces sont engagées dans le même combat et ont toutes le même amour de la France.

Riposte Laïque : Cela commence quand, ces deux journées, cela finit quand, et que se passe-t-il entre le début et la fin ?

Roland Hélie : Bonne question… le mieux, c’est de consulter le programme :

SAMEDI 12 OCTOBRE
14 h 00 : ouverture des portes. Entrée : 10,00 € (valable pour les deux journées)
14 h 30 : message de bienvenue de Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale
14 h 30 – 15 h 30 : 1er forum : Le Système veut tuer nos libertés…
Hugues Bouchu, délégué des Amis franciliens de Synthèse nationale
Yvan Benedetti, Les Nationalistes
Jérôme Bourbon, Rivarol
Daniel Conversano, Suavélos
Caroline-Christa Bernard, artiste et témoin du Bataclan
Un responsable de l’ex-Bastion social
16 h 00 et jusqu’à 17 h 00 : 2e forum : sur l’Europe…
Gabriele Adinolfi, Institut Polaris (Rome)
Thomas Ferrier, écrivain
Irène Dimopoulos, directrice de Empros  (Athènes)
Des délégations grecques et espagnoles…
17 h 30  – 18 h 30 : 3e forum : La nécessaire reconquête culturelle…
Philippe Randa, directeur d’EuroLibertés
Robert Steuckers, éditeur (Bruxelles)
Anne Brassié, écrivain
Thierry Bouclier, écrivain
Pierre Gillieth, Réfléchir et Agir
19 h 30 – 23 h 00 : Banquet patriotique (repas alsacien : 30 €)
Animation musicale par Dr Merlin et par le groupe de folk traditionnel européen Les Feux follets.

DIMANCHE 13 OCTOBRE
11 h 00 : ouverture
11 h 30 – 12 h 30 : 4e forum : L’autre Europe que nous voulons…
Bernard Monot, économiste, ancien député européen
Ernest , écrivain ivoirien
Jean-Eude Gannat, l’Alvarium (Angers)
Massimo Magliaro, directeur de la revue (Rome)
Vincent Vauclin, Président de la Dissidence française
Serge Ayoub, militant solidariste
Jean-François Touzé, membre du BP du PdF
12 h 30 – 12 h 30 : restauration (repas ou sandwichs, bar)
14 h 30 – 15 h 30 : Grand concert des Brigandes
16 h 00 – 18 h 00 : MEETING FINAL
Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale
Richard Roudier, la Ligue du Midi
Alain Escada, président de Civitas
Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque
Martin Peltier, écrivain
Pierre Vial, président de Terre et peuple
Filip Dewinter, député flamand (VB, Anvers)
Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France
Roger Holeindre, président du CNC
Jean-Marie Le Pen présentera  le second tome de ses Mémoires.
Plus de 80 exposants vous accueilleront durant ces deux jours…
Ce programme est susceptible d’être complété. Consultez le site de Synthèse nationale.

Riposte Laïque : Et pour s’inscrire, on fait comment ?

Roland Hélie : Vu qu’il ne reste plus que quelques jours, il est conseillé de venir directement à l’Espace Jean Monnet à Rungis et de prendre son billet sur place (10 euros). Il en va de même pour le banquet patriotique du samedi soir. Un guichet d’inscription à la disposition de celles et ceux qui veulent y participer sera ouvert tout l’après-midi sur place.

Riposte Laïque : Sinon, un petit commentaire sur l’actualité politique, entre le discours d’Éric Zemmour, le lynchage qu’il subit, le scandale de la préfecture de police, où un islamiste sévissait en toute impunité, au cœur du renseignement français, et le début impulsé par Macron sur l’immigration ?

Roland Hélie : Chaque jour la triste réalité prouve ô combien nous avons tous raison de mener notre combat pour sauver notre nation et notre civilisation. Que voulez-vous, les faits sont têtus… Cela fait plus de cinquante ans que nous sonnons le tocsin et à chaque fois, on nous traite de tous les noms.

Heureusement, partout en Europe, et parfois au-delà, les peuples commencent à ouvrir les yeux. Notre devoir à nous tous, militants de la cause, est de redonner à nos compatriotes une conscience nationale et identitaire. C’est la première des choses à faire et c’est à la portée de tous. Ce rendez-vous Bleu-Blanc-Rouge est justement conçu pour essayer de donner aux participants l’argumentation nécessaire pour cela. Il en va de notre avenir à tous… Bientôt, il sera trop tard.

Riposte Laïque : Quelque chose à ajouter, Roland ?

Roland Hélie : Comme chaque année, les amis de Riposte Laïque sont tous les bienvenus samedi et dimanche prochains à Rungis.

Propos recueillis par Pierre Cassen

Rendez-vous Bleu-Blanc-Rouge, 13es Journées de Synthèse nationale, samedi 12 (à partir de 14 h) et dimanche 13 octobre 2019 (à partir de 11 h), Espace Jean Monnet 47, rue des Solets à Rungis (94), entrée 10 euros pour les deux jours.

Comment accéder à l’Espace Jean Monnet, 47 rue des Solets à Rungis (94) ?
En RER : Ligne C2 Train Mona, station Rungis La Fraternelle (située à 300 m de l’Espace Jean Monnet)
En Tramway : ligne T7, arrêt La Fraternelle (directe en partant de la station de métro Villejuif – Louis Aragon)
En voiture : Parc d’affaires ICAD à Rungis, l’Espace Jean Monnet est bien fléché. Vaste parking gratuit.

Diapositive1.jpg

20:32 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

L'ÉMISSION "SYNTHÈSE" SUR RADIO LIBERTÉS AVEC LE RAPPEUR NON-CONFORMISTE KROC BLANC

Diapositive1.jpg

ECOUTEZ

L'ÉMISSION

CLIQUEZ ICI

 

LE SITE DE

KROC BLANC

CLIQUEZ ICI

20:02 Publié dans Radio Libertés Synthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

JEAN-MARIE LE PEN SERA DIMANCHE PROCHAIN À RUNGIS AU RENDEZ-VOUS BLEU BLANC ROUGE DE SYNTHÈSE NATIONALE

2019 13 JNI JMLP.jpg

EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

RETENEZ VOS PLACES AU BANQUET

PATRIOTIQUE DU SAMEDI SOIR CLIQUEZ ICI

2019 13 JNI BRIGANDES.jpg

19:43 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

IRÈNE DIMOPOULOS, DIRECTRICE DU JOURNAL NATIONALISTE GREC "EMPROS", INTERVIENDRA LORS DU RENDEZ-VOUS "BLEU BLANC ROUGE" DE SYNTHÈSE NATIONALE LES 12 ET 13 OCTOBRE À RUNGIS (94)

Diapositive1 copie.jpg

EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

RETENEZ VOS PLACES AU BANQUET

PATRIOTIQUE DU SAMEDI SOIR CLIQUEZ ICI

19:36 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Offensive turque : Erdogan a la voie libre

19502823lpw-19502827-article-erdogan-jpg_6570378_660x281.jpg

L'avis de Jean-François Touzé

L'offensive de la Turquie contre les forces kurdes engagées en Syrie contre l'Etat islamique ammène de notre part trois réflexions.

1- La politique des États forts est d'abord celle de la continuité et de la ténacité. La Turquie d'Erdogan dont l'objectif principal n'est pas seulement de peser sur le plan régional mais bien la reconstitution de l'Empire Ottoman et le rétablissement de son leadership planétaire sur les musulmans sunnites, sait que ce projet à long terme passe par l'annéantissement de toute velléité de fondation d'un État kurde. Dès lors, tout sera mis en œuvre pour éradiquer cette menace considérée comme majeure par Ankara.
 
2- Cette offensive n'a été rendue possible que par la énième fluctuation des positions stratégiques américaines et par le retrait total de tous les soldats US présents sur le terrain d'operation. Une fois de plus, comme ce fut si souvent le cas dans leur pourtant courte histoire, les États-Unis ont trahi leurs engagements et abandonné ceux qu'ils étaient sensés soutenir. La sympathie que nous éprouvons souvent, à tort ou à raison, pour Donald Trump ne change rien à l'affaire. Quelle sorte d'alliés avons nous là? Avec de tels amis, pas besoin d'ennemis.
 
3- La faiblesse de l'Europe est patente, son impuissance aveuglante, sa décomposition avérée. Par la faute opérationnelle d'Angela Merkel et la complaisance passive de l'ensemble des dirigeants des États de l'UE, l'abandon du contrôle des routes migratoires Centre Europe et balkaniques au dictateur islamique Erdogan a permis à celui ci d'exercer un chantage mortel sur les européens contraints de se coucher au moindre froncement de sourcils du nouveau sultan. La peur, si Erdogan décidait de rouvrir les vannes, de la déferlante migratoire qui s'en suivrait — déferlante qui, comme chacun le sait, n'est pourtant qu'un fantasme de l'extrême droite — ajoutée aux pressions exercées à l'intérieur même de nos territoires par la diaspora, suffit à changer tout responsable politique continental en statue de sel. Dès lors, Erdogan peut avancer ses pions. Et il vise loin...
 
Il n'y a pas d'indépendance sans liberté d'agir et pas de liberté d'agir sans force, sans volonté, sans détermination, sans objectif de pyissance. Il n'y aura jamais d'Europe tant que les eunuques la dirigeront.

19:07 Publié dans Jean-François Touzé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

« Conglomérat de sous-merdes », « Salafistes » : Marlène Schiappa dérape à nouveau sur la Manif Pour Tous

CP-1.jpg

POUR LE « DÉBAT SEREIN ET APAISÉ » : C’EST ENCORE RATÉ !

Marlène Schiappa récidive et dérape à nouveau en « likant » un tweet odieux. Un comportement indigne d’une ministre de la République. Le mouvement demande des excuses sans délai.

Au surlendemain de la 1ère manifestation contre la PMA sans père et la GPA qui a rassemblé des centaines de milliers de manifestants, la Secrétaire d’Etat à l’égalité Femme-Homme a « liké » sur Twitter un message d’un certain M. Alex Dimeck-Ghione, s’adressant à La Manif Pour Tous et la qualifiant de « conglomérat de sous-merdes, pas même bonnes à faire pousser des champignons. Vous êtes de la même engeance que les salafistes, et devez être considérés avec la même crainte. » (Source, copie d’écran ci-après)

Ces propos sont graves. Il est plus grave encore qu’un membre du gouvernement les soutienne ainsi publiquement, avec la mention « j’aime ». Notre pays a été frappé par le terrorisme islamiste à de multiples reprises au cours de dernières années et il y a quelques jours encore au cœur même de Paris. Faire un amalgame odieux entre le terrorisme et la foule de manifestants rassemblés pour défendre le droit des enfants à ne pas être volontairement privés de père est indigne d’un membre du gouvernement. Cet amalgame est doublé d’une insulte caractérisée : « sous-merdes ».

Comment un membre du gouvernement peut-il soutenir et souscrire à de tels propos qui, tout à la fois, insultent les sympathisants de La Manif Pour Tous et relativisent le terrorisme islamiste ? Alors que le Président de la République avait appelé à un « débat serein et apaisé » sur les questions de bioéthique, l’attitude de Marlène Schiappa est une fois de plus à l’opposé.

La Secrétaire d’Etat n’en est pas à son premier dérapage. En février dernier, elle avait évoqué des « convergences idéologiques » entre La Manif pour tous et les « terroristes islamistes » dans une interview à l’hebdomadaire Valeurs Actuelles. Après une demande répétée de La Manif Pour Tous et l’annonce d’une saisine de la Cour de Justice de la République, Marlène Schiappa avait présenté ses excuses dans un communiqué, affirmant que « depuis près de deux ans au gouvernement », « [elle] défend aussi (…) une forme de bienveillance dans le débat d’idées » et qu’« [elle souhaite] depuis le début de [ses] missions [s’adresser] à tout le monde, sans sectarisme. » Force est de constater qu’elle agit en réalité à l’inverse.

Copie d’écran du tweet du 8 octobre à de M. Alex Dimeck-Ghione, Président du centre LGBT du Mans,
liké par la Secrétaire d’Etat Marlène Schiappa

« Nous attendons de nouveau des excuses car on ne peut laisser passer ces amalgames scandaleux et ces insultes visant des centaines de milliers de personnes » souligne Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous. « La manifestation de dimanche s’est déroulée dans un climat paisible, ce qui est notable compte tenu du climat ambiant et des violences à déplorer dans tant de manifestations depuis le début de ce quinquennat » précise-t-elle.

2019 13 JNI 2.jpg

17:43 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

ALBERTO MARTIN, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L'ACIMJI (CERCLE NATIONALISTE ESPAGNOL), INTERVIENDRA LORS DU RENDEZ-VOUS "BLEU BLANC ROUGE" DE SYNTHÈSE NATIONALE LES 12 ET 13 OCTOBRE À RUNGIS (94)

13 JNI ESP.jpg

EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

RETENEZ VOS PLACES AU BANQUET

PATRIOTIQUE DU SAMEDI SOIR CLIQUEZ ICI

15:03 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La rage de l’impôt de Simone Wapler

simone-wapler-rage-impot-economiste-1140x570.jpg

Jean-Baptiste Noé 

Cette rage de l’impôt pourrait s’apparenter à une rage de dents, mais la maladie est encore plus grave et plus difficile à traiter. Il y a une passion française pour l’impôt, qui consiste bien sûr à faire payer les autres pour jouir de la redistribution financée par autrui. L’impôt est à la fois le sujet le plus omniprésent dans notre société et celui qui demeure le moins compris. Le contribuable se perd dans le maquis de tous les impôts et taxes existant ainsi que dans les flux et les tuyaux des redistributions.

1682856395.jpg

L’ouvrage de Simone Wapler est utile à plusieurs titres. D’abord, il décrit de façon claire et compréhensible un système complexe, permettant ainsi de mieux comprendre le fonctionnement de la fiscalité. Ensuite, il en étudie de nombreux ressorts : protection sociale, légitimité de l’impôt, fonctionnement démocratique, culte de l’égalité, etc. Cela permet d’englober l’impôt dans sa totalité et de prendre en compte son fonctionnement général.

Le chapitre consacré à l’écologie est à ce titre très instructif. L’auteur rappelle d’abord, se fondant sur de nombreuses publications scientifiques, que le réchauffement climatique est loin de faire l’unanimité dans la communauté scientifique. Ensuite, que si réchauffement il y a, il n’est pas du tout certain que celui-ci soit dû à l’action humaine ou aux gaz à effet de serre. En revanche, la peur engendrée par l’évocation quotidienne du réchauffement sert la cause du socialisme et de la redistribution. Cela légitime la création de nouveaux impôts et l’accroissement de la pression fiscale, permettant ensuite le renforcement du capitalisme de connivence. Nombreuses sont les industries inutiles sur le plan de la protection de l’environnement, mais déclarées comme telles, et qui vivent donc de l’impôt : éoliennes, circuit de nourriture bio, etc. L’impôt se voit paré d’une nouvelle justification idéologique : la lutte pour l’environnement et contre le réchauffement climatique. C’est une nouvelle restriction de nos libertés et l’accroissement de la tutelle étatique.

La révolte fiscale arrivera-t-elle ? Rien n’est moins certain. Nombreux sont ceux à vivre de l’impôt, même un peu. Le matraquage fiscal est difficile à combattre. Le font ceux qui s’exilent ou bien qui cessent de développer leur entreprise. Cette folie fiscale nuit à la puissance française, en créant chômage, dette et pauvreté et en freinant le développement des entreprises. La rage fiscale est un enjeu de puissance nationale, sans cesse recommencé.

Source: Conflits

2019 13 JNI 2.jpg

12:12 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook