Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 21 avril 2018

45 ans après la dissolution, des numéros du journal "Pour un Ordre nouveau" ont été retrouvés...

2018 ON 1 PUB.jpg

Achetez le n°1 cliquez ici

2018 ON 7 PUB.jpg

Achetez le n°7 cliquez ici

2018 ON 15 PUB.jpg

Achetez le n°15 cliquez là

19:13 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 19 avril 2018

Un nouveau numéro du journal "Pour un Ordre nouveau" (n°7 - janvier 1972) remis en vente

Pour un ON 7.jpg

Pour se procurer le n°7 cliquez ici

Autres numéros de Pour un Ordre nouveau :

Le n° 1 cliquez là et le n°15 cliquez ici

19:50 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 17 avril 2018

Le numéro 1 (août 1971) du mensuel "Pour un Ordre nouveau" est de nouveau en vente

Pour un ON 1.jpg

Après le n°15 (octobre 1972) de Pour un Ordre nouveau, consacré à la création du Front national (cliquez là), remis en vente à l'occasion du dîner de Synthèse nationale à Paris la semaine dernière, voici le n°1 du mensuel mythique des années 1970.

Pour se le procurer cliquez ici

23:37 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 11 avril 2018

LA HONGRIE, L'INSOUMISSION EXEMPLAIRE : BUDAPEST 1956, ORBAN 2018

2018 04 BUDA 1 ET 2.jpg

Pour comprendre ce qui s'est passé à Budapest en 1956 : lisez les livres de David Irving Budapest 1956 Insurrection (2 volumes édités par Synthèse nationale en 2016).

PROFITEZ DE CETTE OFFRE :

LES 2 VOLUMES POUR 35 €

Pour les commander cliquez ici

12:03 Publié dans Livres, Un peu d'Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 09 avril 2018

Pour comprendre la Hongrie : lisez le dernier livre de Jean-Claude Rolinat

2017 hongrie jcr flyer.jpg

Le commander en ligne cliquez ici

Bulletin de commande cliquez là

10:30 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 28 mars 2018

INCROYABLE ! Un stock de numéros du mensuel Pour un Ordre nouveau retrouvé dans un grenier...

Ordre-nouveau-600x879.jpg

Le 28 juin 1973, suite à l'attaque par plusieurs milliers de gauchistes du meeting contre l'immigration sauvage qu'il avait organisé à la Mutualité (Paris) la semaine précédente, le Mouvement Ordre nouveau est interdit par le pouvoir gaulliste de l'époque.

Ordre nouveau éditait un mensuel de combat, Pour un Ordre nouveau, diffusé à plusieurs milliers d'exemplaires par ses militants. Après la dissolution, les stocks de journaux furent saisis. Quelques exemplaires cependant échapèrent aux rapaces de la police politique.

45 ans après, ces numéros sont ressortis du fond d'un grenier et remis en vente pour les collectionneurs et amateurs.

Nous vous proposons le n°15 (oct 1972) qui est en grande partie consacré à la création du Front national. Vous trouverez dedans un article de Jean-Marie Le Pen.

Le reflêt d'une époque, un document historique à ne pas manquer...

D'autres numéros seront bientôt mis en vente..

Pour se le procurer, cliquez ici

15:37 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 27 mars 2018

Avez-vous lu le roman de Thierry Bouclier "Le dernier des occupants" ? Vous devriez....

le-dernier-des-occupants-4mjcue.jpg

Pour le commander cliquez ici

Ecoutez l'émission Synthèse avec Thierry Bouclier sur 

Radio Libertés cliquez là

De retour d’une soirée, Coralie et Alice, les deux filles de l’ancien préfet Louis Moreau, se font agresser dans les rues de Paris par une bande de racailles menée par Maga. Elles sont secourues par Georges Serpent et son fils Lucas, accompagnés de l’intrépide Nathaniel. Des liens se tissent entre ce jeune homme aux idées bien trempées et la très belle Coralie. Mais cette agression était-elle fortuite ? Quel rôle y tient le père des deux victimes ? Pourquoi le commissaire Levebe regarde-t-il Coralie avec insistance au cours de son enquête ? Les deux jeunes filles sont-elles toujours en danger ? Quel secret inavouable se dissimule derrière toute cette affaire aux multiples rebondissements ? Courses-poursuites, combats de rue, enlèvements, coups de feu mais également histoires d’amour et nostalgie dans un Paris et une banlieue défigurés, rythment d’un bout à l’autre ce roman noir.

Le Dernier des occupants apparaît comme l’adaptation contemporaine, avec l’Est parisien comme décor et une intrigue policière en plus, de l’ouvrage de Fenimore Cooper, Le Dernier des Mohicans.

Thierry Bouclier est avocat à la Cour. Il est notamment l’auteur de Tixier-Vignancour, une biographie (Rémi Perrin), La République amnésique (Terra Mare) et Qui suis-je ? A.D.G. (Pardès). Ce titre est le quatrième de la collection policière Le Lys Noir.

18:12 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Pourquoi je vous conseille vraiment de lire le livre de Jean-Marie Le Pen

27545446_1839750939380117_2476313932718033220_n.jpgAnne Lauwaert

Riposte laïque cliquez ici

Je viens de terminer le livre de Jean-Marie Le Pen. Je ne vais pas vous le « résumer » mais vous énoncer les raisons de l’acheter et, surtout, de le lire.

– En premier lieu il faut l’acheter pour faire un pied de nez aux pisse-vinaigre, c’est une très bonne raison !

– C’est une brique de 403 pages qui contient un index très fouillé et une chronologie qui permet de replacer beaucoup d’événements à leur place

– Le style est rapide, direct, concret aux antipodes de l’hexagonal ou de la novlangue politiquement correcte.

– Les raisonnements sont terre à terre, exemple :  La torture ? « les ordres étaient de juguler le terrorisme par tous les moyens (…) il y a eu des interrogatoires musclés (…) l’armée française revenait d’Indochine, là-bas elle avait vu des violences horribles qui passent l’imagination (…) les moyens qu’elle employa furent les moins violents possibles. Y figurent les coups, la gégène et la baignoire, mais nulle mutilation, rien qui touche à l’intégrité physique » Lors d’une enquête, le préfet d’Oran répond à un pasteur suédois : « Monsieur le pasteur votre protégé, ses couilles il les a toujours ? » «Oui, répondit interloqué l’homme du nord. » – « Pas les militaires français qui se font prendre en opération, ni les musulmans que le FLN massacre : il les leur coupe et il les leur fourre dans la bouche. Je tiens les photos à votre disposition »…

– Jean-Marie Le Pen est un personnage, un gaillard en chair et en os, lourd comme un cheval de trait paysan, équilibré comme un marin qui tangue et qui roule, décidé comme un para de La Légion, solide comme un roc dans la tempête mais aussi frétillant quand il s’agit de femmes et émouvant quand il s’agit des animaux et de ses chiens. Il est issu d’une famille pauvre, marins du côté de son père, paysans du côté de sa mère, il fait l’école et un sévère collège des jésuites puis l’université en droit. Est refusé comme soldat car trop jeune pour faire la guerre en 40. En 1953, il organise des secours aux sinistrés des inondations hollandaises. Il s’engage dans la Légion, fait l’Indochine, Suez et l’Algérie. Sans doute dérange-t-il tant parce qu’il est l’antithèse des baudruches politiquement correctes qui actuellement tiennent le haut du Smartphone. Retourné au civil, il gère une maison de disques. Il suit un parcours politique qui va mener à la création du Front National mais ça ce sera pour le deuxième tome.

– Il nous raconte un temps que plus personne ne connaît : il naît dans le village la Trinité-sur-mer, son grand-père est pêcheur, son père devient cap-hornier puis pêcheur et sera tué quand son bateau sautera sur une mine. J.M devient donc pupille de la Nation, « un peu plus français que les autres ». Il nous raconte comment c’était « avant » : la vie dure, les « métiers d’enfer » quand il était marin-pêcheur lui-même ou mineur dans une mine de charbon belge. Le bonheur en chantant et puis les premières BD, la collection Nelson, la machine à coudre Singer, le rouge à lèvres rouge baiser, les manteaux d’Astrakhan. Ben oui, comme quand nous étions enfants. Le peuple a arrêté de chanter quand le transistor est arrivé ; la liturgie romaine et le chant grégorien ont été remplacés par des niaiseries ; la musique classique et la poésie par le rap barbare. Ben oui.

– Bref il nous raconte l’envers de l’Histoire depuis 1928 jusqu’à nos jours, avec ses mises au point concernant Vichy, De Gaulle, les guerres et l’Algérie, mai 68 et les catastrophes causées par les communistes, les socialistes et la gauche.  Mais aussi les occasions manquées de ce qui allait devenir le Front National.

– Et, bien sûr Le Pen ne serait pas Le Pen s’il ne décochait pas quelques petites piques par exemple à l’encontre de ceux qui ont la mémoire courte…

Après avoir lu ce livre. Nous avons l’impression de vivre dans une époque terrible, mais en fait cette époque terrible dure depuis des décennies, si pas de siècles. Comme dans les familles, les clubs ou les entreprises, tout irait bien s’il n’y avait pas, toujours, un emmerdeur pour semer la zizanie, ainsi les allemands, les communistes et actuellement l’immigration, l’islamisme, le mondialisme, etc. A chaque fois les gens « normaux » qui ont du bon sens (paysan) doivent se battre contre l’absurde qui coûte cher et qui tue.

On peut aimer ou ne pas aimer cet homme, dans les deux cas cela vaut la peine de lire son livre car au-delà de sa biographie personnelle, qui n’est pas banale du tout, il nous décrit un temps qui n’existe plus et que j’ai eu du  plaisir à retrouver, sans être d’accord avec lui sur tout. Il m’a rappelé mes grands-parents paysans, mais aussi ce jour où mon père, après avoir écouté le journal parlé à notre petite radio nous dit « Dien Bien Phu est tombé… la guerre est finie… » Enfin je comprends ce que signifiaient les « Poujade avait raison » peinturlurés sur les murs que nous voyions quand nous descendions vers le Sud pour aller camper. Et puis, pèle mêle, entre « Les âmes mortes » de Gogol et « Les silences du Colonel Bramble » de Maurois, les livres de Lartéguy que mon père me permettait de lire pendant que nous étions couchés à rôtir sur les rochers de La Ciotat.

J’ai eu un ami très cher, aujourd’hui décédé, colonel de l’armée suisse, né lui aussi dans les années 20, avec qui je n’étais pas d’accord sur tout, mais avec qui il était passionnant de bavarder entre personnes éduquées. Lui, ingénieur, chef de grosse entreprise, avait fait latin grec, moi, physiothérapeute, j’avais fait latin math ce qui me donnait quand même un peu de crédibilité, malgré la différence d’âge et d’expérience.

Quand je vois à la télé les hystériques écervelées qui s’esclaffent à gorge aussi déployée qu’une porte cochère, qui criaillent et coupent la parole comme si leur maman ne leur avait pas appris les bonnes manières, je me dis, en pensant à cet ami, que, ô combien aux antipodes de la télé, cela doit être des moments rares de pouvoir rencontrer le Vieux Menhir et passer avec lui une soirée à parler entre gens qui ont reçu « une éducation », avec un bon p’tit calva et les chiens couchés devant le feu ouvert… et, pendant que les défenses arrogantes du Vieux se fondent, partager des confidences qui n’auront vécu qu’un seul soir…

Il y a dans ces Vieux (= encore plus vieux que moi) une consistance indépendante de l’air du temps, un fond solide comme celui qui se dépose au fond des pots de confitures. Quand j’étais petite c’était encore « comme ça ». Aujourd’hui, tout est différent. Les jeunes découvriront dans ce livre l’ambiance de leurs grands-parents et surtout des opinions pas politiquement correctes. Pour les vieux… ben oui… c’était mieux, plus vrai, avant… C’était mieux quand c’était pire… Et puis la question amère : et maintenant, qu’est ce que nous allons pouvoir faire pour nous sortir de ce merdier désespérant ?

NDLR SN :

2018 03 MEMOIRES JMLP T 1.jpg

Achetez le livre de Jean-Marie Le Pen cliquez ici

17:36 Publié dans Livres, Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 22 mars 2018

VOUS POUVEZ COMMANDER LE LIVRE DE JEAN-MARIE LE PEN SUR NOTRE SITE DE DIFFUSION

2018 03 MEMOIRES JMLP T 1.jpg

A L'ATTENTION DE NOS NOMBREUX AMIS QUI N'ONT PAS PU AVOIR DE PLACES SAMEDI PROCHAIN CLIQUEZ ICI AU DÎNER ANNUEL DE SYNTHÈSE NATIONALE.

POUR LE COMMANDER CLIQUEZ ICI

22:11 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 15 mars 2018

La Superclasse mondiale contre les peuples

la-superclasse-mondiale-contre-les-peuples.jpg

En Occident on ne vit plus en démocratie mais en post-démocratie : les gouvernements ne gouvernent plus mais obéissent aux marchés et aux banques, les puissances d’argent dirigent les médias et les peuples perdent leur souveraineté et leurs libertés.

Pourquoi ? Parce que depuis la chute de l’URSS le pouvoir économique et financier s’affranchit du cadre national et veut gouverner à la place des États. Parce que la fin du communisme nous a libérés de la Guerre froide, et lui a succédé la prétention obstinée du messianisme anglo-saxon à imposer partout sa conception du monde, y compris par la force.

Ce double mouvement s’incarne dans une nouvelle classe qui règne partout en Occident à la place des gouvernements : la super classe mondiale.

Une classe dont l’épicentre se trouve aux États-Unis mais qui se ramifie dans tous les pays occidentaux et notamment en Europe. Une classe qui défend les intérêts des super riches et des grandes firmes mondialisées, sous couvert de son idéologie : le libéralisme libertaire et cosmopolite. Une classe qui veut aussi imposer son projet : la mise en place d’un utopique gouvernement mondial, c’est-à-dire la mise en servitude de toute l’humanité et la marchandisation du monde. Une classe qui manipule les autres pour parvenir à ses fins, sans s’exposer elle-même directement.

Avec La Superclasse mondiale contre les peuples, Michel Geoffroy dresse un portrait détaillé, argumenté et sans concession de la superclasse mondiale autour de cinq questions : que recouvre l’expression superclasse mondiale ? Que veut-elle ? Comment agit-elle ? Va-t-elle échouer dans son projet de domination ? Quelle alternative lui opposer ?

Un ouvrage de référence pour comprendre les enjeux de notre temps.

La super-classe mondiale contre les peuples, Michel Geoffroy, préface de Jean-Yves Le Gallou, Via Romana, 2018, 470 pages, 24 €

Michel Geoffroy est énarque, essayiste, contributeur régulier à la Fondation Polémia ; il a publié en collaboration avec Jean-Yves Le Gallou différentes éditions du Dictionnaire de Novlangue, dont la dernière aux éditions Via Romana en 2015.

Le commander à l'éditeur cliquez ici

16:04 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 10 mars 2018

Jean-Marie Le Pen à la Librairie française

28958670_1711483102231429_7946351081477373952_n.jpg

Affluence record samedi après-midi à la Librairie française (5 rue Auguste Batholdi dans le XVe) où Jean-Marie Le Pen dédicaçait son livre. Une file impressionnante de Parisiens venus acheter les Mémoires du Président d'honneur du FN... Une ambiance bon enfant qui tranchait avec la morosité régnante, dit-on, au congrès de Lille...

28958292_202479220504928_2378239050969513984_n.jpg

20:39 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 05 mars 2018

Ce qu'il faut savoir avant le congrès du FN...

2018 03 03 DdM LIV .jpg

Commandez en ligne le livre cliquez ici

Bulletin de commande cliquez là

12:38 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 27 février 2018

Sortie demain du premier tome des Mémoires de Jean-Marie Le Pen

27545446_1839750939380117_2476313932718033220_n.jpg

Pour le commander cliquez ici 

12:43 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 22 février 2018

"Les grands excentriques", un nouveau livre de Nicolas Gauthier (lui aussi un peu excentrique...)

Grands-Excentriques-quadri.jpg

Dingos, princes de la ribouldingue, fêlés, zozos, fantaisistes, égocentriques, monomaniaques, capricieux… et tellement drôles, aussi !

Les grands excentriques apportent une pincée de vie dans un univers qui en manque parfois cruellement. Car, avouons-le, sans leurs excès, le monde serait bien morne. Ce document rend honneur à ces rois de l’extravagance, si toutefois ils en avaient encore besoin. Dix destins de peintres, musiciens, écrivains et acteurs parmi les plus fascinants et les plus étonnants.

Les portraits de : Francis Blanche, Jean Cocteau, Salvador Dali, Sacha Guitry, Jean-Édern Hallier, Howard Hughes, Liberace, Bela Lugosi, Andy Warhol et Oscar Wilde. 

Les grands excentriques, Nicolas Gauthier, préface d'Alain de Benoist, Dualpha, 208 pages, 25 €

Pour acheter le livre cliquez ici

09:59 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 05 février 2018

Parution début mars du premier tome des Mémoires de Jean-Marie Le Pen

27545446_1839750939380117_2476313932718033220_n.jpg

On en reparle...

22:56 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 30 janvier 2018

SAMEDI 10 FÉVRIER : ALBAN D'ARGUIN DÉDICACERA SON LIVRE "ÉOLIENNES UN SCANDALE D'ÉTAT" À LA LIBRAIRIE FACTA À PARIS

2018 02 FACTA.jpg

11:20 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Franck Buleux, auteur de la biographie récente de Savitri Davi s'explique sur Métamag

franck-buleux.jpgUn entretien avec Michel Lhomme cliquez ici

Michel Lhomme : Après l’Europe et l’éternel débat du fédéralisme européen, nous nous retrouvons pour un livre déroutant venant de votre part, une biographie sur l’indianiste Savitri Devi née à Lyon en 1905, figure connue du monde underground et qui a été la première à considérer Adolf Hitler comme un avatar, un dieu venu sur terre sous forme humaine pour restaurer l’Age d’Or. Alors de quoi Savitri Devi est-elle le nom ? Comment expliquer individuellement cet intérêt porté à une « païenne végan » pour parler comme l’époque ?

Franck Buleux : Écrire une biographie sur Savitri Devi, c’est surtout avoir la capacité préalable, et nécessaire, d’éloigner de son propre esprit la reductio ad hitlerum dont elle a fait – et fait toujours – l’objet et, il faut bien le dire, dans laquelle elle a baigné de son plein gré. Toutefois, refuser de réduire une personne à un mythe même convenu – et accepté -est l’essence même du respect de la nature humaine, par définition complexe.

Il n’est pas question de nier la proximité de cette femme avec les individus qui composèrent l’Internationale nationale-socialiste après la Seconde Guerre mondiale jusqu’à, et au-delà, de sa mort en 1982. Mais malgré cela, ses rencontres ne se sont pas limitées à des admirateurs du Führer allemand.

Véritable dépositaire de la défense animale, voire végétale et minérale, Savitri Devi consacra son existence aux être non-humains qu’elle considérait probablement mieux, car meilleurs, que ses propres congénères. Elle déifiait la Nature pour laquelle elle vouait un culte immodéré. Devenue hindouiste, elle n’écartait pas le phénomène de la réincarnation auquel elle n’appliquait aucune hiérarchisation (contrairement à la réincarnation traditionnelle qui privilégie une évolution vers la perfection humaine).

Intriguée aussi par le monde de l’occulte, elle affirma sa proximité avec de nombreuses sociétés secrètes, de la Rose-Croix, qui ira jusqu’à éditer certains de ses travaux sur le pharaon Akhenaton, jusqu’à la franc-maçonnerie en passant par la Société théosophique.

Érudite, titulaire d’un double doctorat, littéraire comme scientifique, cette femme complexe ne fut rien d’autre… qu’une femme libre. Libre à travers le temps et l’espace, née à Lyon, convertie à l’hindouisme en Inde, morte en Grande-Bretagne, inhumée à Arlington, en Virginie…

Elle manifesta cette liberté suprême par la défense des proscrits et des réprouvés.

Une femme libre mais sans enfants ?

Son regret ultime, ne pas avoir pu transmettre. Transmettre à un fils, une fille… à un être qui aurait pu continuer son combat, qui aurait pu tout simplement la comprendre. Mais comment mettre au monde lorsque l’on a pris l’option d’une union chaste ? Comment mettre au monde quand on a découvert des origines que l’on repousse ?

Oui, je sais, cette femme solitaire peut susciter des polémiques mais elle ne manquera pas de vous intriguer, de vous déplaire comme de vous émouvoir. C’est ce que j’ai cherché à transmettre par ce court travail. Pour moi, à travers l’ordre établi du monde, Savitri Devi tenta de survivre à contre-temps et à contre-courant dans le monde du kali yuga.

Indubitablement effectivement, dans cette brève mais dense biographie, ni complaisante, ni assassine, vous découvrirez une femme en quête de ses propres repères mais son univers, le monde qui l’entoure n’est-il jamais que le reflet de son propre être ?

Certainement, Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux, cette inscription au seuil du Temple de Delphes reflète pour moi toute la vie de Savitri Devi. Née Maximiani Portas, elle s’était muée en Savitri Devi, tel le papillon abandonnant la chenille. Et la quête qu’elle entreprit, qui la mena jusqu’en Inde, est éternelle. Elle est aussi la nôtre.

Que découvrirons-nous alors dans cette biographie ?

Dans cette biographie, vous découvrirez :
– que Savitri Devi quitte l’Europe pour l’Inde avant l’arrivée de Hitler au pouvoir en Allemagne ;
– que Savitri Devi épousa un Brahmane pour éviter d’être expulsée d’Inde ;
– qu’elle fut la préceptrice, à Athènes, d’un futur intellectuel trotskiste ;
– qu’elle rentra en Europe, faute d’avoir pu être reconnue comme elle le souhaitait en Inde ;
– qu’elle eut des amitiés maçonniques avec lesquelles elle partagea des conceptions philosophiques ;
– qu’elle travailla pour l’Éducation nationale française (dont elle fut pensionnée lors de sa retraite) ;
– qu’elle séjourna au cœur de la Normandie chez la nièce de Christian Dior pour rédiger son autobiographie ;
et pourquoi elle ne souhaitait pas d’héritiers biologiques ?

En somme elle n’était pas une femme ordinaire ?

Oui et décidément, Savitri Devi ne fut pas une femme ordinaire. Trente-cinq ans après son départ, il est probablement temps de découvrir, un peu, cette femme qui se situait hors du Temps.

Pour notre part, nous avions lu il y a quelques années la biographie intellectuelle de 336 pages de Nicholas Goodrick-Clarke, “Savitri Devi, la grande prêtresse d’Hitler”. Dans cette biographie à l’anglo-saxone, Goodrick-Clarke s’intéressait à la formation intellectuelle de Savitri, au nationalisme hindou, aux réseaux clandestins d’après-guerre, à l’émergeance du révisionnisme, à l’internationale néo-nazie, à l’héritage idéologique de S. Devi au sein de divers mouvements nationalistes, écologistes et au cœur du New Age. Croyez-vous aussi que la doctrine de Savitri Devi soit comme une passerelle entre le mysticisme aryen associé à l’extrême droite et le paganisme du Nouvel Age ? Comment caractériseriez-vous finalement cette doctrine et en quoi peut-elle nous intéresser aujourd’hui ? De quelle religion avons-nous donc besoin ?

Le livre que vous citez est issu d’une thèse universitaire et utilisant une technique relativement attrape-tout, à partir d’un mot-clé, il brode tout en oubliant le sujet principal, Savitri Devi, ce qui lui permet ainsi de « faire des pages ». Pour en revenir à votre question, Savitri Devi cherche la Vérité, c’est-à-dire une théorie absolue et transcendante qui lui permet d’affirmer que la Nature est éternelle s’incarnant dans différents éléments et l’Homme n’est qu’une espèce de parasite éphémère. Sa conception du monde nous renvoie à une prépondérance de Gaïa contre l’Homme, en cela les mouvements écologiques alternatifs (la « deep ecology ») rejoignent la pensée de Savitri Devi. Le politologue Stéphane François l’avait déjà relevé dans son livre “L’écologie politique“, paru en 2012 aux éditions du Cerf.

Il y a une permanence incarnée dans le monde naturel dans la pensée de Savitri Devi qui va bien au-delà de la perception de nos contemporains sur sa propre personne. Sa doctrine est, vous venez de le relever, beaucoup plus religieuse que politique. Ses rencontres, qu’elle n’a jamais rejetées, en firent un archétype de l’extrême-droite la plus radicale mais sa pensée, son mode de vie, la plupart de ses écrits nous ramènent vers un courant traditionnaliste universel en quête d’absolu et de vérité, où l’Homme moderne n’a guère sa place. Ses aspirations anti-modernistes et son apparence indianiste auraient pu faire de Savitri Devi une femme inspirant une dissidence sociale, voire religieuse mais notre époque l’a brusquement abandonné tout près de la jetée. Elle aurait préféré la haute mer. Elle restera donc un rocher contre le Temps, et comme elle s’auto-définissait, une femme « pure, dure, sûre » !

savitri-devi-couv.jpg

FRANCK BULEUX, SAVITRI DEVI, COLLECTION QUI SUIS-JE ? PARDÈS, 2017 cliquez ici.

11:13 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 19 janvier 2018

PLUS QUE JAMAIS D'ACTUALITÉ : "ÉOLIENNES UN SCANDALE D'ÉTAT", LE LIVRE D'ALBAN D'ARGUIN

2018 01 ÉOLIENNES.jpg

COMMANDEZ-LE EN LIGNE CLIQUEZ ICI

BULLETIN DE COMMANDE CLIQUEZ LÀ

10:03 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 16 janvier 2018

2 LIVRES À LIRE POUR ABORDER LES COMBATS DE DEMAIN

2018 01 LIV CL HDM.jpg

EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

Présentation du livre de Carl Lang :

communiqué de presse de Synthèse nationale cliquez ici

10:57 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 12 janvier 2018

VENDREDI 12 JANVIER À PARIS : PRÉSENTATION DU LIVRE "UN CHEMIN DE RÉSISTANCE" DE CARL LANG

2018 01 12 PRES LIV CL.jpg

Acheter ce livre en ligne cliquez ici

Bulletin de commande cliquez là

mardi, 09 janvier 2018

Le site Breizh info consacre un article au livre d'Hubert de Mesmay "Autopsie d'un crash annoncé"

MLP_front_national-810x456.jpg

Autopsie d’un crash annoncé : le livre qui analyse l’échec du Front national

Source cliquez ici

Il n’y a sans doute plus que les élus FN ou bien le dernier carré de fidèles de Marine Le Pen pour penser que l’année 2017 n’est pas une année de profond échec pour un parti politique qui était donné comme faisant la pluie et le beau temps en France.

Résultats : une défaite au deuxième tour de l’élection présidentielle après un débat humiliant face à Emmanuel Macron, quelques députés élus à l’Assemblée nationale et qui confient ne servir à pas grand chose, voire à rien du tout, et des élus locaux ou régionaux qui, minoritaires, ne parviennent pas à imposer le moindre changement.

Sans compter la « fracture » née avec Les patriotes, de Florian Philippot, ancien chouchou de « Marine » devenu désormais l’homme à abattre et à conspuer.

C’est à cette chute que s’intéresse dans un livre d’actualité Hubert de Mesmay, cadre historique du FN et ancien Conseiller régional de PACA. « La série d’élections, Présidentielle puis législatives, qui s’est déroulée au printemps 2017 a vu l’effondrement du Néo-Front concocté par Marine Le Pen depuis son accession à la présidence du Front national en 2011.» expliquent les éditions Synthèse nationale, qui l’éditent.

Pour l’auteur, ces défaites et ces échecs s’expliquent par la nouvelle image qu’a voulu se donner « le Néo FN ».  Un parti qui, pour l’auteur « a renié les fondamentaux et sacrifié les fondateurs, au premier rang desquels Jean-Marie Le Pen. En quelques années, il a voulu devenir un « parti comme les autres ». Mais le FN n’était pas fait pour être un parti comme les autres. Surtout au moment où une partie grandissante de la droite française se « radicalisait ».».

Le résultat ? Un rendez-vous raté avec les électeurs, et une dédiabolisation qui n’aura, selon l’auteur, servi à rien du tout, le système continuant, diable ou pas, à taper et à taper fort, y compris sur ceux qui se drapent de beaux vêtements pour tenter de le séduire ou d’y être accepté.

Le livre est intéressant car il n’est cette fois pas rédigé par un journaliste du Monde ou des Inrocks, ou par un prétendu « chercheur sociologue spécialiste de ..», mais rédigé par quelqu’un qui connait le Front national et le fonctionnement intérieur de ses responsables, pour en avoir lui aussi goûté durant 31 ans. On pourra toutefois reprocher à l’auteur un certain ressenti pour ce « néo front » – peut être légitime – qui exige pour le lecteur de prendre du recul.

Un livre à lire donc, pour comprendre l’échec (peut être temporaire ?) d’un parti dont ses détracteurs disent qu’il est maintenu volontairement en place par le système pour éviter l’émergence d’une droite identitaire de type Fpö autrichien, qui pourrait c’est évident totalement redistribuer les cartes politiques en France.

Autopsie d’un crash annoncé – Hubert de Mesmay – Synthèse nationale – 23 € cliquez ici

20:36 Publié dans Livres, Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 05 janvier 2018

Un peu d'Histoire : Franck Abed revient sur la biographie de Louis XIX écrite par François de Coustin

9782262070571.jpgFrançois de Coustin, d’abord journaliste, avait commis en 1989 Gens de noblesse. Il occupe aujourd’hui la fonction de conseiller pour le patrimoine et l’histoire, auprès du Gouverneur de la Banque de France. Il nous propose une biographie passionnante consacrée à Louis XIX, ce roi oublié par l’histoire et les Français.

Qui connaît la vie ou même l’existence de Louis-Antoine de Bourbon-Artois, duc d’Angoulême (1775-1844) ? Poser la question revient en réalité à y répondre. Cet ouvrage lui donne une seconde vie, et lui rend justice parce que malgré tout « les vaincus de l’histoire ont aussi contribué à l’écriture de celle-ci, à leur façon ».

Lire ce texte cliquez ici

Louis XIX, François de Coustin, Perrin, 2017, 480 pages, cliquez ici

23:35 Publié dans Livres, Un peu d'Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 04 janvier 2018

L'année commence bien : le 1er janvier, la tempête Carmen liquide une éolienne en Vendée

2018 01 05 BOUIN.jpg

En savoir plus sur l'éolienne de Bouin cliquez là

Lisez le livre d'Alban d'Arguin cliquez ici

Bulletin de commande cliquez là

16:24 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 20 décembre 2017

Heia Safari, un nouveau livre de Bernard Lugan consacré au Général von Letton-Vorbeck

tumblr_p17m39oUqr1rnng97o1_1280.jpg

De 1914 à 1918, loin des fronts d’Europe, dans l’est africain, coupés de toute possibilité de ravitaillement, et commandés par le colonel puis général Paul von Lettow-Vorbeck, quelques milliers d’Allemands et d’askaris résistèrent à 300 000 soldats britanniques, belges, sud-africains et portugais.

Au mois de mars 1916, après deux années de victoires remportées au cri de « Heia Safari », l’arrivée de plusieurs dizaines de milliers de soldats sud-africains contraignit von Lettow-Vorbeck à changer de tactique.

Il choisit alors celle du repli offensif, se dérobant devant des forces trop nombreuses pour les attaquer ensuite par surprise. De novembre 1917 à septembre 1918, sa retraite offensive le conduisit jusqu’au Mozambique où il enchaîna les victoires.

Au mois de septembre 1918, alors qu’il lui restait moins de 200 Allemands et environ 2 000 askaris, le général von Lettow-Vorbeck décida d’envahir la colonie britannique de Rhodésie. Le 13 novembre, il y apprit qu’un armistice avait été signé en Europe. Il refusa de se rendre, déclarant au commandement britannique qu’il pouvait encore combattre durant deux années.

Finalement, le 25 novembre 1918, en Rhodésie du Nord, l’actuelle Zambie, et alors que l'armistice était signé depuis 14 jours, 155 Allemands, officiers, sous-officiers, rappelés et volontaires, ainsi que 1156 askaris et 1598 porteurs se formèrent en carré face aux forces britanniques. Devant eux, le chef admiré auquel les askaris avaient donné le nom de « Bwana mukubwa ya akili mingi » (le grand homme qui peut tout).

Rentré en Allemagne, le 1er juillet 1919, sur ordre du gouvernement, le général von Lettow-Vorbeck écrasa le soulèvement communiste à la tête d’un corps de volontaires, le « Lettow-Korps ».

Du Kilimandjaro aux combats de Berlin, cette épopée méconnue qui mériterait d’être enseignée dans les académies militaires, est ici racontée dans un livre abondamment illustré.

Le commander cliquez ici

13:29 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 19 décembre 2017

Numéro 1 des ventes chez Synthèse-éditions et sur plusieurs sites et librairies en 2017

2017 10 01.jpg

Offrez le livre d'Alban d'Arguin pour les fêtes

L'acheter en ligne cliquez ici

Bulletin de commande cliquez là

12:37 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 14 décembre 2017

DEUX NOUVEAUX "BOUQUINS DE SYNTHÈSE NATIONALE" POUR NOËL ET LES FÊTES DE FIN D'ANNÉE

2017 12 autopsie pub.jpg

La série d'élections, Présidentielle puis législatives, qui s'est déroulée au printemps 2017 a vu l'éffondrement du Néo-Front concocté par Marine Le Pen depuis son accession à la Présidence du Front national en 2011.

Afin de se donner une image lisse, le Néo FN a renié les fondamentaux et sacrifié les fondateurs, au premier rang desquels Jean-Marie Le Pen. En quelques années, il a voulu devenir un "parti comme les autres". Mais le FN n'était pas fait pour être un parti comme les autres. Surtout au moment où une partie grandissante de la droite française se "radicalisait". Résultat : il a raté son rendez-vous avec le peuple de France. La "dédiabolisation" n'aura donc servi à rien...

C'est cette chute qu'analyse dans ce livre d'actualité Hubert de Mesmay, cadre historique du FN et ancien conseiller régional de PACA.

Néanmoins, un revers peut servir de leçon. Une bonne raison de le lire...

POUR LE COMMANDER EN LIGNE CLIQUEZ ICI

BULLETIN DE COMMANDE CLIQUEZ LÀ

2017 12  LIV CL PUB.jpg

Dans ce livre-entretien* qu’il a réalisé avec Jean-François Touzé, Carl Lang, Président du Parti de la France, expose le sens de son engagement et sa volonté de faire renaître une véritable Droite nationale, sociale, populaire, identitaire et européenne capable de défendre notre nation et de sauver notre civilisation…

POUR LE COMMANDER EN LIGNE CLIQUEZ ICI

BULLETIN DE COMMANDE CLIQUEZ LÀ

* La parution de ce livre très attendu de Carl Lang, plusieurs fois différée, est imminente. Nous remercions les lecteurs qui l'ont commandé pour leur compréhension et leur patience.

20:58 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 30 novembre 2017

Mercredi 6 décembre : Alban d'Arguin reçu au Parlement européen à Bruxelles pour donner une conférence

2017 12 BXL ALBAN.jpg

Le livre d'Alban d'Arguin cliquez ici

20:06 Publié dans Livres, Rendez-vous avec Les Bouquins de Synthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 07 novembre 2017

Bonne nouvelle : le livre de Bernard Plouvier "LE POPULISME OU LA VÉRITABLE DÉMOCRATIE" est à nouveau disponible !

2017 11 POPULISME B PLOUVIER copie.jpg

En rupture de stock depuis quelques semaines,

il est à nouveau disponible...

Pour le commander en ligne cliquez ici

Bulletin de commande cliquez là

18:30 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 03 novembre 2017

Hier encore en rupture de stock, ELLE VIENT D'ÊTRE RÉÉDITÉE !

2017 10 CHANSONS TH B.jpg

La commander en ligne cliquez ici

Bulletin de commande cliquez là

11:33 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 25 octobre 2017

Du nouveau chez Pardès : un "Qui suis-je ?" consacré à Carl Schmitt signé Aristide Leucate

SCHMITT (Carl).jpg

Un entretien avec Aristide Leucate sur son livre dans le prochain numéro (n°47 - automne 2017) de la revue Synthèse nationale

06:56 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook