Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 09 mars 2015

Dimanche prochain, 15 mars, en Région parisienne : Assise pour la Liberté d'expression...

Riposte_laique_logo.jpegUn communiqué de Christine Tassin :

C’est peu de dire qu’avec la clique Hollande-Valls-Cazeneuve-Taubira nous vivons un régime totalitaire visant à imposer une nouvelle civilisation, une certaine vision du monde et un homme nouveau, auxquels le peuple français est majoritairement opposé. Qui plus est, ce « Grand remplacement » selon la si juste formule de Renaud Camus, s’accompagne des menaces islamistes, d’une restriction fondamentale de nos libertés et de la destruction de nos racines chrétiennes. Ils ont même été capables il y a peu, à l’instar des Talibans qui ont détruit les Bouddhas de Bamiyan, de tout faire pour détruire la Vierge de Publier (Haute Savoie) et le tribunal administratif leur donne raison ! Destruction et vente de notre patrimoine, anathèmes, politiquement correct, censure, lois liberticides, poursuites et condamnations arbitraires, attentats, égorgements… les menaces contre la liberté d’expression, nos valeurs et notre civilisation, se multiplient et s’accroissent chaque jour de façon exponentielle.

Quoi faire ?

Surtout ne pas baisser la tête et ramper en acquiesçant. “L’acquiescement éclaire le visage. Le refus lui donne la beauté” disait René Char.

Dire non, c’est continuer de dire le réel, de dire nos villes qui se métamorphosent, l’insécurité, l’islamisation, l’injustice, la volonté de manipuler nos enfants pour en faire des consommateurs serviles ouverts à la société multiculturelle et acceptant l’islamisation de notre pays.

C’est pourquoi nous vous invitons à participer aux Assises pour la Liberté d’expression qui auront lieu à Paris le 15 mars prochain, de 9h30 à 17h30. Ces assises sont organisées par Résistance républicaine et Riposte laïque, avec le soutien de nombreux sites, associations, partis et personnalités. Face à l’urgence, il faut faire l’Union des patriotes, quelles que soient les divergences politiques, sociétales ou philosophiques entre les citoyens conscients que c’est notre monde qui est attaqué de toutes parts.

Venez dire, par votre présence, que vous êtes encore capable de dire non, de manifester votre désaccord.

Venez passer une journée entre patriotes, pour écouter des analyses, des bilans, envisager des perspectives, des solutions…

Vous pourrez écouter plus de 20 intervenants parmi lesquels :

Jean-Luc Addor : avocat, député UDC du Valais (Suisse) : L’union européenne ne veut plus des votations suisses
Renaud Camus : Ecrivain, Président du Parti de l’In-nocence, Quand un conte d’Andersen prévoyait le sort de l’Europe…
Paul-Marie Couteaux, écrivain, essayiste, fondateur du Siel : Les fondements de la tradition de liberté en France
Mélanie Dittmer, responsable Pegida Düsseldorf, Bonn, Cologne : Pourquoi veulent-ils briser Pegida ?
Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale : L’affaire Méric, un scandale d’Etat lourd de menaces futures
Dominique Jamet, ancien journaliste à Combat ; co-fondateur de Boulevard Voltaire : Des journalistes de moins en moins libres
Henry de Lesquen, Président de Radio Courtoisie : Le combat politique pour rétablir la liberté d’expression
René Marchand, journaliste, auteur de Reconquista ou mort de l’Europe : L’islam peut-il accepter la liberté d’expression ?
Philippe Milliau, Président et fondateur de TV Libertés : Les médias alternatifs, garants de la liberté d’expression
Frédéric Pichon, avocat de la Manif pour Tous, Président du Carp : Quel avenir avec et pour les lois liberticides ?
Carl Lang Pour le droit de défendre notre identité et notre souveraineté
Damien Rieu, ancien porte-parole de Génération identitaire, organisateur de l’action « mosquée de Poitiers » : Génération victime du racisme anti-blancs

Nous publierons la semaine prochaine la liste complète des orateurs et le titre de leurs interventions.

Venez nombreux nous rejoindre pour témoigner de votre Résistance aux systèmes totalitaires qui s’imposent peu à peu dans notre pays comme dans le reste de l’Europe.
Pour vous inscrire, cliquer ici.

Nous enverrons quelques jours avant le 15 à tous les inscrits l’adresse de la salle où se tiendront les Assises.

07:47 Publié dans Campagne nationale pour la sécéssion | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 20 novembre 2010

Hier soir, Paris a célébré la mémoire de Jose-Antonio Primo de Rivera et celle du Général Franco

IMAG0103.jpg

Près de 200 personnes, parmi lesquelles de nombreux jeunes, ont assisté hier soir, en l’Eglise Saint-Nicolas-du-Chardonnet à Paris, à la magnifique messe de requiem dite par M. l’abbé Beauvais, curé de la paroisse, pour le repos de l’âme de Jose-Antonio Primo de Rivera, fondateur de la Phalange espagnole assassiné par les rouges le 20 novembre 1936, et celle du Général Francisco Franco, Chef de l’Etat espagnol de 1937 à 1975.

Comme l’a  fort justement rappelé M. l’abbé Beauvais dans son sermon, l’Europe ne sait pas combien elle doit au Général Franco et à l’insurrection nationale espagnole de 1936. Imaginez seulement un instant que le sanglant Front populaire ait perduré, que l’Espagne nationaliste et phalangiste ne se soit pas soulevée pour renverser ce régime criminel, imaginez un instant ce qu’aurait été le destin de l’Europe (et celui de la France) en 1945, coincée entre le bloc de l’Est et une péninsule ibérique aux mains des communistes. Les donneurs de leçons qui passent leur temps à dénigrer l’Espagne franquiste feraient bien de méditer là-dessus avant de baver leur haine et de raconter n'importe quoi.

 

Plusieurs responsables politiques étaient présents à cette messe parmi lesquelles MM. Miguel Toledano Lanza, Secrétaire général de la Fondation nationale Francisco Franco, Pierre Sidos, Président de l’œuvre française, Robert Spieler, ancien député et délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, François Ferrier, ancien Conseiller régional de Lorraine, Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale, Edouard Klein, animateur du GUD, ainsi que des écrivains  et des personnalités comme Emmanuel Ratier, le Duc Armand de Doudeauville,  Jean-Paul Chayrigues de Olmetta, Jean-Paul Pagès-Schweitzer, animateur du Café philo de droite, et bien d’autres…

 

Depuis  26 ans, le Cercle Franco-Hispanique, présidé par Olivier Grimaldi, réalise un travail exemplaire pour faire connaître aux Français l’œuvre de Jose-Antonio et défendre la mémoire du Général Franco. Qu’il en soit ici remercié.

14:19 Publié dans Campagne nationale pour la sécéssion | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 11 octobre 2010

PETITION NATIONALE POUR LA SECESSION :

secession.jpgCONTRE L'EUROPE DE BRUXELLES :

SOUTENEZ LA CAMPAGNE NATIONALE POUR LA SECESSION !

AIDEZ-NOUS A AMPLIFIER NOTRE COMBAT !

Cliquez ici

09:08 Publié dans Campagne nationale pour la sécéssion | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Appel national à la sécession : les signatures continuent d’affluer...

Poursuivons la mobilisation !

Le grand succès de la campagne initiée par Synthèse nationale « Contre l’Europe de Bruxelles : Appel national à la sécession » se confirme.

 

Parmi les récentes signatures, relevons celles d’Albert Salon, Docteur d’Etat ès lettres, ancien Ambassadeur de la République française, du Professeur Jean Haudry, de Michel Debray, vice-amiral, Président de 1998 à 2000 de l’Institut Charles De Gaulle, de Jean-Yves Pons, Président de l’Institut Henri IV, de Jean-Claude Manifacier, Professeur à l’Université de Montpellier, de Henri de Fersan, écrivain, de Patrick Parment, journaliste, de Christophe Devillers, responsable Franche-Comté du Parti de la France, de Hervé Ryssen, écrivain, de Raymond Blanc, ancien Conseiller régional de Bretagne, de Jean-Louis Wehr, ancien Conseiller régional d’Alsace et figure historique du Front national à Strasbourg, de Marc Noé, ancien maire et Conseiller général RPR de Seine-et-Marne, et de centaines d’autres qui nous pardonneront de ne pouvoir tous les citer.

 

Nous remercions aussi chaleureusement les nombreux signataires qui nous envoient des dons destinés à financer notre campagne.

 

Nous vous appelons à poursuivre la mobilisation. Signez, faites signer la pétition pour la destruction de l’Europe de Bruxelles et la reconstruction, aux côtés des forces saines des nations européennes d’une nouvelle Europe respectueuse de ses identités et des intérêts de ses peuples.

 

Lire le site de la campagne : cliquez ici

Pour signer : cliquer là

00:41 Publié dans Campagne nationale pour la sécéssion | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 30 septembre 2010

Enorme succès de la pétition de Synthèse nationale « pour que la France entre en sécession par rapport à l’Europe de Bruxelles »...

En l’espace de trois jours, depuis que la pétition a paru sur le blog Synthèse nationale, et sur quelques sites amis, des centaines de signataires se sont manifestés. Rivarol nous consacre sa deuxième page dans son édition de vendredi, et Minute de ce mercredi relate largement notre appel. Nous les en remercions vivement.

 

Certains correspondants nous interpellent : le terme « sécession » n’est-il pas trop fort ? Est-ce réaliste ? Réponse : le traité de Lisbonne (tant pis pour lui) prévoit la possibilité de sécession. De plus, il faut être conscient que les projets politiques des formations nationalistes et identitaires ne pourront aboutir qu’à la seule condition de se débarrasser du carcan bruxellois.  Notre objectif n’est pas de détruire l’Europe, mais de la reconstruire. Cette Europe des nains de Bruxelles n’est tout simplement pas la nôtre. Et puis… à l’extrême arrogance des nains de Bruxelles et du Luxembourg, ne faut-il pas opposer une extrême détermination ?...

 

Pour signer la pétition : cliquez ici

ou par courriel à campagnesecession@sfr.fr  en donnant vos noms, prénoms et adresses et en écrivant : Je soutiens l'Appel national à la sécession.

 

Site de la campagne : cliquez ici

00:22 Publié dans Campagne nationale pour la sécéssion | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 28 septembre 2010

Liste des 21 premiers signataires de ce texte :

Roland Hélie, directeur de la revue Synthèse nationale, Robert Spieler, Ancien député et Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, André Gandillon, Directeur de Militant, Jérôme Bourbon, Directeur de Rivarol, Jean-Paul Chayrigues de Olmétta, Ecrivain, Pierre Vial, Président de Terre et Peuple, Marie-Paule Darchicourt, ancienne Conseillère régionale du Nord Pas-de-Calais, Yves Darchicourt, enseignant, Marc Rousset, écrivain, Serge Ayoub, animateur du Local (Paris), Martin Peltier, journaliste, Franck Abed, essayiste et écrivain, Anne Kling, écrivain, Jean-Claude Rolinat, élu local et écrivain, Christian Perez, Président du Parti populiste, Dr Jacques Kotoujansky, élu local et Président de Vérité et liberté, René Delacroix, Président de l’Alliance pour la résistance nationale, Olivier Grimaldi, Président du Cercle Franco-hispanique, Arnaud Raffard de Brienne, écrivain, François Ferrier, ancien Conseiller régional de Lorraine. Pierre Descaves, ancien député.

Pour signer la pétition nationale : cliquez ici ou adressez-nous un message en écrivant : "Je soutiens l'Appel national pour la sécession" avec vos noms et prénoms et adresses à : campagnesecession@sfr.fr

01:08 Publié dans Campagne nationale pour la sécéssion | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

AIDEZ-NOUS A FINANCER NOTRE CAMPAGNE !

Nous avons pour objectif d'imprimer 100 000 tracts, 50 000 autocollants et d'organiser des réunions dans toute la France pour amplifier notre campagne nationale. Pour cela, nous avons besoin de votre aide.

Adressez-nous vos soutiens financiers (même les plus modestes) à :

Synthèse nationale 116, rue de Charenton 75012 Paris

Chèque à l'ordre de Synthèse nationale

Vous pouvez aussi nous aider en ligne : cliquez ici

Nous vous en remercions par avance.

01:06 Publié dans Campagne nationale pour la sécéssion | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook