Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 26 mai 2017

Calais : je ne pensais pas qu’une candidature catholique susciterait autant de haine

18557412_1720562908242817_1761854771951047422_n - copie.jpg

Marie-Jeanne Vincent dimanche dernier à Nieppe, près de Lille, lors de la Journée régionale de Synthèse nationale

Source Riposte laïque cliquez ici

Martin Moisan, dans un article récent cliquez ici, a évoqué cette enseignante de Calais, candidate aux législatives pour Civitas, que trois élèves de son lycée veulent faire exclure, rien de moins !

Naturellement, c’était pour Pierre Cassen l’occasion d’entrer en contact avec elle, et de lui demander des informations supplémentaires. Les voilà…

Riposte Laïque : Avant d’évoquer votre candidature aux prochaines législatives, pourriez-vous expliquer à nos lecteurs ce que vous faites dans la vie ?  

Marie-Jeanne Vincent : J’ai toujours travaillé dans la vraie vie, je suis diplômée en littérature médiévale, j’ai été comédienne une dizaine d’années  puis j’ai passé les concours de l’Education Nationale et je suis  devenue professeur de lettres-histoire en lycée professionnel et ensuite professeur de lettres modernes et de théâtre en lycée général. J’occupe ce poste actuellement.

Riposte Laïque : Vous avez donc décidé de vous présenter aux élections législatives, dans la région de Calais. C’est votre première candidature ?

Marie-Jeanne Vincent : oui

Riposte Laïque : Vous avez par ailleurs choisi d’être soutenue par Civitas, devenu un parti politique. Pourquoi ce choix ?

Marie-Jeanne Vincent : Civitas correspond à mes valeurs catholiques et traditionnelles, valeurs qui m’ont été transmises par ma tante adoptive, elle-même résistante. J’étais une enfant abandonnée et elle m’a adoptée et élevée malgré son âge et m’a transmis la foi et l’amour de notre pays .

Riposte Laïque : Apparemment, si nous en croyons la presse locale, votre engagement a suscité quelques réactions, dans le lycée où vous enseignez. Cela vous a-t-il ébranlé ?

Marie-Jeanne Vincent : Sincèrement, rien ne peut m’ébranler. Je suis portée par la foi et par des convictions sans faille.

Riposte Laïque : Soupçonnez-vous une manipulation politique, et croyez-vous en la sincérité des trois étudiants qui paraissent vouloir vous faire chasser de votre lieu de travail ?

Marie-Jeanne Vincent : Je n’ai pas à m’exprimer sur les opinions politiques d’élèves du lycée où je travaille, même si ceux-ci ne sont pas mes élèves et que je ne les ai jamais eus en classe. L’école est un sanctuaire et doit le rester. On n’y parle ni politique ni religion afin de ne pas influencer les enfants et je me suis toujours tenue à cette règle.

Ces jeunes ont leurs opinions et je les respecte. Loin de moi l’idée de vouloir les empêcher de s’exprimer.

Cependant, en cas de diffamation caractérisée, je me réserve le droit de porter plainte et mon avocat est en train d’examiner le dossier.

Je déplore d’ailleurs les menaces dont la jeune fille a fait l’objet et je trouve cela d’autant plus lamentable que j’ai moi-même fait l’objet de menaces. Personne ne doit être menacé pour ses opinions.

Riposte Laïque : Aviez-vous déjà rencontré un problème, dans l’Education nationale, à cause de vos engagements ?

Marie-Jeanne Vincent : Non, dans la mesure où je ne les ai jamais exprimés et où je ne les exprimerai jamais sur mon lieu de travail, la politique devant rester dans la sphère privée. J’enseigne la littérature et le théâtre et c’est tout. Le rectorat a d’ailleurs reconnu que mon dossier était exemplaire.

Riposte Laïque : Quelles réactions envisagez-vous ?

Marie-Jeanne Vincent : Les actions judiciaires sont en cours. Je ne pensais pas qu’une candidature catholique susciterait autant de haine. Assimiler les chrétiens à des antisémites est une aberration car c’est oublier leur rôle pendant la seconde guerre mondiale et le nombre de ceux qui ont sauvé ou aidé les persécutés et cela souvent au péril de leur vie. J’ai d’ailleurs travaillé sur ce sujet en 2008 avec mes élèves de lycée professionnel pour présenter un dossier au Concours National de la Résistance et de la Déportation sur le thème « L’aide aux personnes pourchassées et persécutées pendant la seconde guerre mondiale », dossier pour lequel ma classe a reçu une distinction au niveau départemental.

De plus, cette accusation me blesse profondément car ma tante – qui m’a élevée – a été une de ces résistantes de l’ombre et le grand-père de mon mari a été blessé de guerre, capturé par les SS et interné 5 ans dans les camps nazis en Poméranie.

Riposte Laïque : Parlez-nous de la campagne que vous allez faire, durant les deux semaines qui restent…

Marie-Jeanne Vincent : Vu les menaces de l’ultra-gauche et le fait qu’un journal local me harcèle et me diffame pratiquement tous les jours, vous comprendrez bien que cela ne sera pas facile. Je ne peux pas exercer le droit de tout citoyen, à savoir coller des affiches ou distribuer des tracts pour ma campagne. La situation à Calais vire au déni de démocratie absolu.

Riposte Laïque : Vous êtes inquiète pour votre sécurité, vu le climat de haine que vous constatez ?

Marie-Jeanne Vincent : Ma sécurité personnelle importe peu. Seul compte le combat. Ces petits ennuis  ne sont rien à côté des souffrances du Christ. Cependant je n’envisage pas le martyre, vous vous en doutez bien !

Le combat continue !

No Pasaran…

Propos recueillis par Pierre Cassen

11:31 Publié dans Législatives 2017, Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 25 mai 2017

Droite nationale aux législatives : des candidats partout

18620144_305984846508937_3874137522310923893_n.jpg

Dans le Var

18620006_246126812533206_1436070522556214423_n.jpg

Dans la Sarthe

18557305_244884409324113_2547751554636162582_n.jpg

Dans la Somme

14:07 Publié dans Législatives 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Un candidat identitaire catalan à Perpignan

18685552_1113136198788424_1578772454_n-660x330.jpg

Chez les Catalans, il y en a un que nous n'aimons pas. Vous l'avez deviné, c'est de Manuel Valls qu'il s'agit bien sûr. Et puis il y en a un autre qui a, lui, le mérite d'être identitaire catalaniste à 100 %... Alors, on peut ne pas être entièrement d'accord avec lui, mais c'est bien volontiers que nous lui donnons la parole aujourd'hui.

Llorenç Perrié Albanell (Laurent Perrié) sera candidat aux élections législatives sur la deuxième circonscription des Pyrénées Orientales face à Louis Aliot. Lengadoc Info est allé à la rencontre de celui qui pourrait bien être le seul candidat 100 % identitaire en France.

Synthèse nationale

Pour lire l'entretien qu'il vient d'accorder à notre confrère Lengadoc Info cliquez ici

13:47 Publié dans Législatives 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les candidats de CIVITAS aux Législatives

442882794.png

Les candidats Civitas aux législatives 2017

13 – Bouches du Rhöne

3e circ. (Nord-est de Marseille) Karine Harouche

33 – Gironde

1ere circ. (Bordeaux /Le Bouscat) Pierre Dinet

38 – Isère

2e circ. (Echirolles, St Martin, Vizille) Alexandre Gabriac

9e circ. (Voiron, St Marcellin) Thibault Barge

42 – Haute-Loire

5e circ. (région de  Roanne) Céline Thomas

57 – Moselle

5e circ. (Bitche, Sarreguemines) Jacqueline Berger 

9e circ. (Thionville) François Gauche

62 - Pas-de-Calais

7e circ. (Calais Centre, Sud et S.-E.) Marie-Jeanne Vincent

75 – Paris

3e circ. (17e - Batignolles, Ouest 18e) Marthe Caude

4e circ. (17e - Ternes-Monceau, 16e N.) - Michel Simonnot

83 – Var

7e circ. (Bandol, Sanary, Six Fours) Elie Hatem

89 – Yonne

2e circ. (Avallon,, Auxerre, Chablis) Cyrille Rey-Coquais

92 – Hauts-de-Seine

3e circ. (Courbevoie) Arnaud Fournet

4e circ. (Nanterre, Suresnes) Anne Le Baut

18620127_10213354784486874_4465164759216425985_n.jpg

00:49 Publié dans Législatives 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 24 mai 2017

La Droite nationale présente à Forbach (Moselle)

ob_a8ae7c_biry.png

Un communiqué de Thomas Joly :

Les électeurs patriotes de la 6e circonscription de Moselle auront la possibilité de voter pour un candidat de la droite nationale non-reniée, puisque Dominique Biry y portera les couleurs du Parti de la France.

Co-fossoyeur du Front National de Jean-Marie Le Pen avec la propre fille de ce dernier, Florian Philippot est l'incarnation de ce gaucho-souverainisme médiatiquement compatible qui n'est qu'une escroquerie électorale et une trahison de l'électorat du FN attaché au programme historique de ce parti.

Dominique Biry, Délégué du Parti de la France pour la Moselle, sera également soutenu par les Comités Jeanne de Jean-Marie Le Pen et Civitas.

18:35 Publié dans Législatives 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Législatives : des candidats de la Droite nationale partout

ob_cf0e82_brunohiroutpdf14.jpg

Dans le Calvados

18582460_1899387567003567_8793771550340022555_n.jpg

En Haute-Garonne

18699867_246128849199669_3798686431684635410_n.jpg

Dans le Bas-Rhin

18620058_611611212383009_7856532338001997587_n.jpg

Toujours dans le Bas-Rhin...

09:11 Publié dans Législatives 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 23 mai 2017

Calais : samedi 27 mai

Calais201705v2.png

07:31 Publié dans Législatives 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 22 mai 2017

Partout, des candidats de la Droite nationale se présentent aux législatives

18519798_244878255991395_7354876782549663451_n.jpg

Dans la Somme

18555878_471005763291582_5864229073596664729_n.jpg

Dans la Haute-Saône

18557237_1853258018332450_5093424011676128118_n.jpg

Dans les Bouches-du Rhône

18557503_767212123456265_7514569841750047255_n.jpg

Dans la Vienne

22:45 Publié dans Législatives 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 19 mai 2017

LEGISLATIVES - Droite nationale : nouveaux candidats

sophieaguille.jpg

4e du Calvados

18557200_10155388735337174_7919684644037723759_n.jpg

4e des Alpes-Maritimes

18:13 Publié dans Législatives 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 17 mai 2017

Somme, 5e circonscription : la Droite nationale représentée par le Dr Florence Perdu

18620137_246068752539012_2397773781017486517_n.jpg

Dans la 5e circonscription de la Somme, la Droite nationale non reniée est représentée par le Docteur Florence Perdu. Son suppléant est Virgile Quéval. Ils porteront les couleurs du Parti de la France dans le cadre de l'union des Patriotes (PdF, Comités Jeanne, Civitas...) et sont soutenus par Jean-Marie Le Pen.

21:47 Publié dans Législatives 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Samedi 20 mai, Grenoble, réunion d'Alexandre Gabriac avec Alain Escada

18491766_1034000533366438_284178977380827182_o.jpg

Candidature d'Alexandre Gabriac cliquez ici

10:03 Publié dans Législatives 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

11e circonscription de Seine-St-Denis, avec le PdF, la Droite nationale est en piste

18447354_1059916440808504_2428320692263155962_n.jpg

Annabel Ménard et son suppléant Richard Dejesus porteront les couleurs du Parti de la France dans la 11e circonscription colonisée de Seine-Saint-Denis (Sevran, Villepinte, Tremblay-en-France). Bravo à ces courageux militants !

00:33 Publié dans Législatives 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 16 mai 2017

Alors que, comme on pouvait s'y attendre, le Front national semble en discorde avec son allié DLF et qu'à l'intérieur les rencoeurs s'étalent au grand jour... La Droite nationale se rassemble pour les législatives

16708367_148510378993826_8223596351262249965_n.jpg

Législatives : 150 à 200 candidats via une alliance J-M Le Pen, C. Lang, Civitas

Source Europe 1 cliquez ici

Tous ces candidats auront sur leur affiche de campagne le soutien explicite de Jean-Marie Le Pen, cofondateur du FN et toujours président d'honneur par décision de justice.

Jean-Marie Le Pen, Carl Lang et Alain Escada, présidents respectifs des Comités Jeanne, du Parti de la France (PdF) et de Civitas (extrême droite catholique), escomptent présenter ensemble 150 à 200 candidats pour les législatives, ont-ils annoncé mardi. L'alliance, qualifiée de "cartel", de "plateforme" ou de "partenariat", et qui sera concurrente du Front national, vise pour toutes ces petites formations de l'extrême droite à obtenir un financement public, possible dès que 50 candidats ont obtenu plus d'1% des suffrages exprimés au premier tour des législatives.

Le soutien de Jean-Marie Le Pen. Tous ces candidats auront sur leur affiche de campagne le soutien explicite de Jean-Marie Le Pen, cofondateur du FN et toujours président d'honneur par décision de justice, malgré son exclusion en août 2015. Ils se rattacheront administrativement à une structure appelée "Union des patriotes", tout comme le Siel, petit parti présidé par le conseiller régional Karim Ouchikh qui a rompu son alliance avec le Front national au sein du Rassemblement bleu marine, mais uniquement pour un "accord technique" et non politique dans ce dernier cas, d'après Karim Ouchikh.

Des candidats royalistes aussi ? Sur les 150 à 200 candidats, environ 60 viendront des "Comités Jeanne", 60 du Parti de la France et environ 25 de Civitas. Le Siel de son côté devrait en présenter 70 à 80. Des candidats royalistes pourraient s'ajouter à l'accord.

Une candidate face à Marine Le Pen. Une candidate PdF soutenue par Jean-Marie Le Pen devrait se présenter à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), potentiellement face à Marine Le Pen si celle-ci confirme sa candidature. Le mot d'ordre des candidats Comités Jeanne sera "Immigration : assez!", "Pas d'islamisation chez nous! Défendons nos familles, nos traditions, nos libertés" pour les PdF, "Défendons nos familles, nos traditions, nos libertés" pour les Civitas et "La droite des valeurs et des convictions. La France agonise, patriotes, sauvons-la!" pour les Siel.

21:38 Publié dans Législatives 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le Parti de la France présent dans l'Oise

18451390_1059880797478735_5473236723331373110_o.jpg

18485787_1059880880812060_6389450170631925833_n.jpg

18485963_1059880954145386_974091699583964179_n.jpg

Katell Mautin, Thomas Joly et Caroline Alamachère porteront les couleurs du Parti de la France, avec le soutien de Jean-Marie Le Pen, respectivement dans les 1ère (Beauvais-Nord), 2e (Beauvais-Sud) et 3e circonscriptions (Creil-Méru) de l'Oise.

20:54 Publié dans Législatives 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 02 février 2017

Civitas annonce ses premiers candidats pour les législatives de juin prochain

Isère, 2e circonscription :

1096120269.jpg

Alexandre Gabriac, candidat CIVITAS aux législatives 2017 sur la deuxième circonscription de l’Isère (Échirolles, Eybens, Saint-Martin-d’Hères, Vizille) Alexandre Gabriac, 26 ans, est marié, père d’un enfant et travaille dans le secteur commercial.

Il milite depuis ses 13 ans dans la mouvance nationale, a été candidat à plusieurs élections dans l’Isère et a été élu plus jeune conseiller régional de France en 2010 sur la liste de Bruno Gollnisch. Par la suite, il a créé et dirigé les Jeunesses Nationalistes, dissoutes par le gouvernement socialiste via décret présidentiel en 2013.

Alexandre Gabriac a pris des responsabilités au sein de CIVITAS en 2016 pour continuer son combat sur nos principes politiques sans concession.

Sa suppléante, Christiane Canestrari, 30 ans, mère de trois enfants, travaille dans le secteur de l’enfance. Elle a milité quatre ans au Front National et a été élue conseillère municipale d’Échirolles en 2014. Elle a quitté le néo-FN en octobre 2014 pour fonder le groupe d’élus nationalistes indépendant Échirolles Fait Front ; elle a déjà été suppléante aux élections départementales de 2015, sur le canton d’Échirolles également.

00:20 Publié dans Législatives 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 31 janvier 2017

Le Parti de la France annonce 4 candidats en Bretagne

pdf_morbihan.jpg

31/01/2017 – 09h00 Lorient (Breizh-Info.com) – Carl Lang, président du Parti de la France et Lorrain de Sainte Affrique, secrétaire Général des Comités Jeanne ont animé samedi 28 janvier dans le Morbihan un déjeuner / débat lors duquel ils ont annoncé 4 candidatures de ce parti pour les élections législatives en Bretagne administrative.
Ainsi, seront candidats :

– Marie-Anne Haas sur la 6 ème circonscription du Finistère (29)
– Jean-Paul Felix sur la 4 ème circonscription Ploërmel (56)
– Alain Lyon sur la 3 ème circonscription Pontivy (56)
– Jean-Marie Lebraud sur la circonscription de Redon (35)

Deux autres candidats, sur Vannes et Lorient, devraient également être investis prochainement.

Les candidats seront présentés sous une étiquette regroupant plusieurs partis, comités et associations qui défendront « La droite patriotique, nationaliste et souverainiste ». « Nous serons nombreux à défendre les valeurs de la vraie droite nationale en Bretagne et en France » ont déclaré les deux animateurs de la journée.

Carl Lang et Lorrain de Saint Affrique ont également annoncé que Jean-Marie Le Pen soutenait ces candidatures – qui pourraient constituer une concurrence, à la marge, vis à vis du Front national.

Estimant que le Front national prenait actuellement « un virage à gauche », et même « à gauche de Mélenchon », Carl Lang explique que « faire de la politique électoraliste ne correspond pas à nos valeurs, au PDF nous sommes là pour défendre la France, notre culture, notre histoire, nos familles.»

Les candidats appellent à « résister à la colonisation et à l’islamisation de notre pays », estimant ne pas se reconnaitre dans les propos de Marine Le Pen qui avait déclaré que l’Islam n’était pas incompatible avec la République française. Ils appellent également à revoir la PAC et ses dérives mais insistent aussi sur l’interdiction de l’abattage Halal et plus globalement, sur le respect de la condition animale.

 

09:25 Publié dans Législatives 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 23 janvier 2017

Toutes les forces nationales et identitaires d'Occitanie rassemblées à Montpellier autour de Jean-Marie Le Pen.

montpel4.jpg

La droite nationale rassemblée

Les forces nationales et identitaires d'Occitanie se sont retrouvées nombreuses samedi soir à Palavas-les-Flôts, près de Montpellier, à l'invitation du Comité Jeanne de l'Hérault autour de Jean-Marie Le Pen, Président d'honneur du Front national. Plus de 700 personnes s'étaient en effet inscrites pour le banquet et beaucoup d'autres sont venues écouter les intervenants. 

Il faut dire que la grande famille nationaliste était (presque) au complet puisque se sont succédés à la tribune les responsables des principales organisations patriotiques.

Ce fut d'abord, Stéphane Goepfert, Président du comité régional, qui fit un discours de bienvenue, puis se succédèrent : Lorrain de Sainte Affrique, Secrétaire général des Comités Jeanne, présenta son association aux multiples comités locaux, suivirent le délégué de Riposte laïque qui lu un message de Pierre Cassen, Président de cette courageuse organisation, retenu en Région parisienne ; Hocine Kader, émouvant représentant de la communauté Harquis très implantée dans la région rappela le sort peu enviable qui fut infligé aux siens par la Ve République ; Olivier Roudier, le dynamique animateur de la Ligue du Midi qui a largement contribué au succès de cette belle réunion ; Roland Hélie, au nom de Synthèse nationale, se félicita de voir se perpétuer ici, en terre languedocienne, l'esprit unitaire de notre dixième journée du 2 octobre dernier à Rungis cliquez ici, Pierre Vial, Président de Terre et peuple, fit une magnifique intervention avec la talent que nous lui connaissons et que nous apprécions ; Carl Lang, Président du Parti de la France, prouva avec brio que l'avenir de la droite nationale, sociale et populaire, au-delà des chimères momentanées de ceux qui veulent l'édulcorer de ses fondamentaux, est bien assuré.

montpel10.jpg

Jean-Marie Le Pen ovationné

Il revenait à Jean-Marie Le Pen, ovationné par la foule, de conclure ce meeting en redonnant l'espoir aux patriotes désorientés par les dérives des mauvais bergers qui sont sensés les représenter. Fidèle aux traditions, le fondateur du FN appela les Français à se retrouver nombreux le 1er mai prochain à Paris pour honorer Jeanne d'Arc. C'est à cette occasion qu'il donnera ses consignes de vote pour le second tour de l'élection présidentielle.

montpel23.jpg

 La salle bondé

Un peu avant minuit la soirée, admirablement encadrée par les Mousquetaires du Président et par le SEP (le service d'ordre du Parti de la France), se termina sans incident et chacun repartit avec le sentiment d'avoir assisté à un événement majeur pour notre famille politique. Aux législatives de juin prochain les nationalistes authentiques rassemblés seront présents dans de nombreuses circonscriptions, donnant ainsi à la France non reniée l'occasion de dire haut et fort sa volonté de renaître.

Synthèse nationale

 Dans les jours qui viennent, nous publierons d'autres informations sur cette réunion.

montp45.jpg

De bonnes bières et de bonnes lectures