Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 02 novembre 2015

Le Renouveau français demande l'expulsion vers Israël de BHL le va-t-en guerre...

A Paris, samedi dernier, des militants du Renouveau français cliquez ici ont organisé une petite manifestation devant le QG et salon de Bernard-Henri Lévy (le Café de Flore), le très influent « philosophe milliardaire » qui sème la guerre et la mort à travers le monde (en Syrie notamment) en utilisant les forces françaises au service d’intérêts qui ne sont pas les nôtres.

BHL3.jpg

« BHL appelle à verser le sang des autres »

Dénonçant les méfaits de cet individu adulé par les médias et suivi par les politiciens, les militants ont diffusé un discours percutant, exigeant la déchéance de la nationalité de « BHL » et son expulsion vers Israël.

15:04 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 01 novembre 2015

Souvenez-vous, il y a deux ans, deux militants de l'Aube dorée étaient lâchement assassinés à Athènes

tumblr_nwvqqbDBcH1rnng97o1_1280.jpg

Article publié dans le n°24 de NDP Infos quelques jours après cet attentat :

Le vendredi 1er novembre quatre membres du parti nationaliste grec ''Aube dorée'' ont été attaqués par deux motocyclistes casqués et armés alors qu'ils se trouvaient devant un local de leur mouvement, dans le quartier populaire Neo Irakleio de la périphérie athénienne. Les agresseurs ont littéralement criblé de balles les militants nationalistes grecs Georgios Fountoylis (26 ans) et Manos Kapelonis (22 ans), en ont blessé mortellement un troisième alors qu'un quatrième a heureusement réussi à échapper aux assassins qui n'ont pourtant pas omis d'ouvrir le feu contre lui aussi. La nouvelle de ce crime odieux devrait bouleverser l'opinion publique hellénique et mondiale...

Cependant ces actes ne sont que l'aboutissement logique de la frénésie antifasciste et répressive qu'avaient déclenché les partis politiques systémiques grecs, tant de droite que de gauche, à la suite du meurtre d'un rappeur gauchiste, au cours d'une banale bagarre, par un sympathisant présumé de l'AD, au mois de septembre dernier. Cet événement avait tout- de-suite poussé le gouvernement grec à incarcérer la plus grande partie des dirigeants et députés élus du parti nationaliste sous des prétextes fallacieux, tandis que la puissante opposition de gauche s'adonnait, comme on pouvait s'y attendre, à la gymnastique antifasciste à travers une série de manifestations, plus tapageuses que massives et de passages hystériques sur les plateaux de télévision et les médias.

C'est l'instrumentalisation d'un événement encore mal éclairci combinée à une campagne haineuse et orchestrée par l'ensemble des forces politiques ''démocratiques'' (se déclarant en d'autres occasions comme complètement ''inconciliables'' entre elles) qui a créé un climat propice au terrorisme. Certes jusqu'à ce moment aucune organisation criminelle n'a assumé la responsabilité de l'attentat qui a coûté la vie aux deux jeunes patriotes, mais il est bien connu qu'en Grèce existe depuis plusieurs décennies une nébuleuse de groupes terroristes d'extrême-gauche ou ''anarcho-autonomes'' responsables d'une pléthore

d'assassinats ou attentats y compris contre des locaux de l'Aube dorée (attentat à la bombe du 4 décembre 2012 contre le local de l'AD à Aspropyrgos, ville industrielle à proximité d'Athènes).

L'hypothèse d'un coup monté et organisé par le gouvernement n'est pourtant pas à exclure non plus puisque le ministre grec Antonis Samaras avait promis le 8 octobre dernier, au cours d'une séance de la Chambre de Commerce gréco-israélienne, d'éradiquer l'Aube dorée, ''vraie honte pour le pays''. Dans ce cas le meurtre odieux du 1er novembre n'aurait comme but que celui de terroriser cette partie du peuple grec qui soutient plus que jamais,malgré les tonnes de propagande haineuse, le parti nationaliste ou à brandir le spectre de la guerre civile afin de tourner vers la droite libérale les patriotes qui ne veulent pas voir leur pays sombrer dans un cycle vicieux de violence.

Les événements grecs prouvent de la façon la plus flagrante que quand les classes politiciennes à la solde du système mondialiste et de la haute finance internationale se trouvent contestées par les peuples, elles n'hésitent pas à recourir aux méthodes les plus sanglantes et les plus répugnantes afin de violer la volonté populaire et défendre les intérêts de leurs maîtres visibles ou occultes.

Pour notre part, même si nous ne partageons pas toutes les positions du parti Aube dorée, nous nous déclarons tout à fait solidaires avec les militants nationalistes grecs qui luttent sincèrement contre l'asservissement de leur pays et se trouvent à tout moment aux prises avec la répression cynique qui n'hésite pas à violer les règles les plus élémentaires de la démocratie en emprisonnant des élus du peuple.

Honneur à la mémoire des martyrs nationalistes grecs Georgios Fountoylis et Manos Kapelonis !

Liberté pour les militants nationalistes qui se trouvent dans les cachots du régime grec !

Poursuivons le combat pour une Europe libre ! 

Source cliquez ici

12:53 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Manifestation de soutien à l'intervention russe en Syrie hier samedi à Paris....

proRossia-31_10_15.jpg

... notre Ami Patrick Gofman était présent.

Et pourtant… La préfecture du police avait attendu mercredi (28/10) pour annoncer aux organisateurs que la place de la République, réflexion faite, serait dévolue au… Hamas palestinien et à ses hurlements de haine ! Refoulés au métro Temple, les paisibles amis de la Syrie et de la Russie furent néanmoins plus nombreux que jamais. Dans un flot de drapeaux russes et syriens (photo), on remarquait aussi un drapeau arménien près d'un drapeau turc ! Les couleurs françaises, bien sûr, et même… corses ! Défilé jusqu'au Châtelet, encouragé par la foule des trottoirs, et parfois rejoint par des passants qui n'étaient pas tous russes. Excellente après-midi au soleil de l'été gaulois.

Le blog de Patrick Gofman cliquez ici

12:41 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 26 octobre 2015

14 novembre : 2e congrès européen du GUD à Paris

12042967_1632693650344116_1005113407430557059_n.jpg

20:43 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Samedi et dimanche prochain à Paris : congrès du Parti nationaliste français

CongrèsJN.jpg

20:29 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 23 octobre 2015

Pagraig Pearse : du combat culturel au combat politique

À six mois du centenaire de l'insurrection irlandaise de Pâques 1916, les éditions bretonnes Eñvorenn rééditent la biographie essentielle de l'un de ses instigateurs : Padraig Pearse. Parue pour la première fois en Bretagne en 1932, elle a pour auteur Louis-Napoléon Le Roux, né à Pleudaniel en 1890. Secrétaire de François Jaffrennou, il a co-fondé avec Camille Le Mercier d’Erm le Parti nationaliste breton en 1911. Installé en Angleterre dès 1914, il fait de fréquents séjours en Irlande et fréquente les milieux nationalistes qui lui procureront les documents de première main utilisés dans cette biographie (on lui doit aussi un ouvrage sur Tom Clarke paru en anglais et toujours inédit en français).

Vie-de-Padraig-Pearse.jpg


Avant d’être politique puis militaire, le combat de Pearse fut culturel. Membre de la Ligue gaélique, il milite pour la promotion de la langue irlandaise, fondant une école, Saint-Enda, destinée à forger une élite nationaliste. Le futur pamphlétaire rédige alors des poèmes, exaltant tous le sentiment patriotique et l’identité nationale irlandaise.

Adhérent de l’Irish republican brotherhood, société secrète dont les membres sont en principe excommuniés, il lutte contre la collaboration des pseudo-élites irlandaises avec l’occupant britannique, puis il milite au sein des Volontaires irlandais, groupe paramilitaire qui, conjointement avec d’autres milices comme les forces syndicalistes de James Connolly, déclenchera l’insurrection nationaliste pendant la semaine sainte de  1916.

Pearse proclame la République irlandaise et devient Président du Gouvernement provisoire. L’insurrection est un échec militaire et les nationalistes, retranchés dans l’Hôtel central des Postes de Dublin doivent faire leur reddition aux forces britanniques.

Pearse est exécuté à trente-six ans par les occupants, en compagnie de son frère Willie et de quatorze autres leaders nationalistes, mais désormais, plus rien ne pourra empêcher la naissance de l’État irlandais…

Ajoutons pour la petite histoire que ce livre a été la source de documentation principale de Jean Mabire pour son texte sur Pearse destiné à figurer dans le volume 2 de ses "Éveilleurs de peuple" et finalement édité en brochure format poche par les éditions Terre et peuple en 1998.

La vie de Padraig Pearse, Louis-Napoléon Le Roux, Editions Eñvorenn, 334 pages, 20 €

Pour le commander, cliquez ici.

13:13 Publié dans Combat nationaliste et identitaire, Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 16 octobre 2015

Samedi 24 octobre : soutien à la Russie et à la Syrie contre le terrorisme

soutien-syrie-russie-e1444922319738.jpg

08:23 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

RAPPEL : Carl Lang dans l'Eure samedi prochain

12108213_722382421228576_2370681231681804406_n.jpg

08:20 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 15 octobre 2015

Le nouveau numéro du magazine Terre et peuple est sorti

12108934_890829990996781_6094088375572231701_n.jpg

En savoir plus cliquez ici

Terre et peuple organisera sa prochaine table ronde le dimanche 29 novembre à Rungis

11224527_954363297967417_6475038974400739245_n.jpg

07:36 Publié dans Combat nationaliste et identitaire, Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 13 octobre 2015

Samedi 7 novembre : TOUS A POUILLY-EN-AUXOIS !

12122670_721523041314514_3213839876651373577_n.jpg

15:05 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 08 octobre 2015

Samedi 10 octobre : ça bouge partout

albert.jpg

12088177_10206129617013192_8208701110282062999_n.jpg

Et dimanche 11 octobre, on se retrouve tous à Rungis :

9 JNI Affiche 1.jpg

18:52 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 04 octobre 2015

Le "vivre ensemble" ne fait pas l'unanimité à Charleval (27)

12079209_1147643018598559_235765205285221207_n.jpg

A Charleval (Eure) les habitants ont répondu à l'appel des identitaires locaux contre l'installation de "migrants" samedi matin devant la mairie.

samedi, 03 octobre 2015

Le "vivre ensemble" ne fait pas l'unanimité à Paris

gudf.jpg

Des militants du GUD devant la mairie de Paris ce matin

jeudi, 01 octobre 2015

Samedi 10 octobre : manifestation à Brest contre l'islamisation de la Bretagne

12088177_10206129617013192_8208701110282062999_n.jpg

BREIZATAO  cliquez ici

Le Parti nationaliste breton Adsav ! a appelé à manifester le 10 octobre prochain contre le prosélytisme islamiste qui s’exerce depuis la mosquée salafiste de Brest.

Cette dernière est animée par l’imam Rachid Houdeyfa (cliquez ici). L’intéressé s’est encore illustré récemment dans une vidéo diffusée par BREIZ ATAO où il explique à des enfants que celui qui écoute de la musique “sera transformé en singe ou en porc”. Des propos qui ont soulevé l’indignation de la population bretonne et déclenché une polémique jusqu’en France et en Suisse.

Face au silence des autorités françaises comme de la majorité socialiste brestoise – celle-ci, il est vrai, a délivré un permis de construire à l’islamiste précité pour son école coranique (cliquez là) – le Parti nationaliste breton entend donc rompre l’omerta imposée par le gouvernement central.

mercredi, 30 septembre 2015

A Hirson (Aisne) non plus, le "vivre ensemble" ne fait pas l'unanimité

2010261936_B976642163Z.1_20150926182124_000_GDA58VH0L.1-0.jpg

Une centaine d'Hirsonnais courageux pour dire NON cliquez là

Samedi 17 octobre : Carl Lang en Normandie

12042703_971950142866186_1503860529305130581_n.jpg

10:18 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

LYON : le "vivre ensemble" ne fait pas l'unanimité

12038281_537997803018887_472099871913448970_n.jpg

mardi, 29 septembre 2015

PAR DELA LA DROITE ET LA GAUCHE

9 JNI Ph Randa.jpgLa Chronique

de Philippe Randa

En politique, les changements d’étiquettes électorales sont courants… Quand ce ne sont pas les partis – généralement ceux de droite ou du centre – qui changent de noms au grée d’une pâtée électorale, de la prise en main d’un nouveau leader ou d’une stratégie de « renouveau » qui s’avère généralement un bluff de communication… ou les scissionnistes, s’imaginant que leur départ portera un coup fatal à leur formation délaissée et que les électeurs se laisseront inévitablement séduire par la création d’un nouveau parti, ce sont les transfuges qui rythment la vie politique.

Ainsi, François Meunier, conseiller municipal Front de gauche d’Antony (Hauts-de-Seine) tweetait récemment pour qu’on vienne le rencontrer sur son stand à la Fête de l’Humanité, mais ça, c’était au début du mois : aujourd’hui, il a rallié le Front national ! Car, explique-t-il, même si certaines prises de positions du parti à la flamme tricolore, notamment sur la nécessité de fermeture des frontières, ne sont pas les siennes, « on ne peut pas toujours adhérer à toutes les idées d’un parti (mais celui-ci est désormais le seul) à défendre la classe ouvrière (et) sur beaucoup d’autres sujets, notamment économiques, Front de gauche et Front national ne sont pas si différents » : une déclaration qui fera sans doute grincer quelques dents chez les intéressés.

Et pourtant, pour ce qui concerne les convictions réelles de François Meunier, remarquons qu’un véritable opportuniste aurait davantage été enclin à prendre à l’origine sa carte au Parti socialiste s’il est de gauche ou chez Les Républicains (ex-UMP) s’il est de droite – ou même encore chez les centristes – qu’au Front de gauche, au Front national, voire à Europe Écologie-Le Verts et ne parlons même pas d’autres formations, toutes groupusculaires.

En adhérant et en se faisant élire par le passé sous l’étiquette Front de Gauche, François Meunier bénéficie incontestablement d’une présomption de sincérité militante ; l’avenir le confirmera ou non.

Sur les grands débats actuels (choix entre souverainisme et européisme, entre politique d’ouverture ou de fermeture aux vagues migratoires, entre énergie renouvelable ou non, entre libéralisme ou  dirigisme économique, Mariage  pour tous, guerres internationales,…) ou plus anciens (suppression peine de mort, dépénalisation de l’avortement…), le citoyen peut revendiquer des convictions contraires au programme d’un parti auquel il apporte son suffrage.

Alors, est-il hérétique ou non de nouer des alliances ou de franchir le pas en rejoignant des camps supposés inconciliables ?

Si c’est le cas, à quoi bon alors organiser d’incessantes consultations électorales ? S’il doit être moralement interdit à un candidat d’évoluer, de changer de stratégie, pourquoi donc le serait-il permis davantage à un électeur, au risque qu’il passe lui aussi pour un indécis chronique, prêt à se laisser séduire, à défaut de convaincre, par le premier bonimenteur venu ?

Jusqu’à quand le citoyen supportera-t-il, toujours et encore, cette division arbitraire entre « droite » et « gauche », en surfant sur des définitions aussi brillantes que parfaitement creuses, puisqu’interchangeables, telle « gauche du travail et droite des valeurs », sous-entendant qu’à gauche on ignorerait les valeurs (lesquelles, d’ailleurs ?) et qu’à droite on mépriserait les travailleurs (Ah bon !)…

N’est-il pas plus judicieux de se positionner – et de s’opposer ! – sur des valeurs, dont celle du travail en particulier, par-delà la droite et la gauche ?

L’histoire a pourtant montré que les notions de « droite » et de « gauche », apparues à la Révolution française, n’ont jamais eu la moindre constance idéologique, toujours ballottées sur l’échiquier politique au gré des événements… et qu’elles n’ont d’autres utilitées en France de nos jours, qu’à assurer une rente électorale aux partis faillis de la Ve République.

lundi, 28 septembre 2015

La Ligue du Midi à Perpignan samedi 3 octobre

Perpinyà[2].jpg

Dimanche 11 octobre, Richard Roudier sera à la 9e Journée de Synthèse nationale à Rungis :

9 JNI Richard Roudier-1.jpg

11:53 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 25 septembre 2015

Plus d'un millier de participants au rassemblement contre l'immigration jeudi soir à Paris

20150924_202034.jpg

Intervention de l'écrivain Renaud Camus

Jeudi soir, aux abords de l'ambassade d'Allemagne (transférée provisoirement dans les locaux de l'ex ambassade de la DDR dans le quartier de la Porte Maillot), le SIEL (Souveraineté, indépendance et liberté) avait appelé à un rassemblement contre la politique suicidaire menée par Angéla Merkel et le patronat allemand en matière d'immigration cliquez ici. Politique dont la France subit les conséquences dramatiques quotidiennement. Plus d'un millier de personnes avait répondu à cet appel. Cela, malgré une pluie battante et, dit-on, les curieuses pressions de la direction du FN pour faire capoter ce rassemblement cliquez là,

Saluons donc ce petit mouvement présidé par Karim Ouchick, et animé entre autres par le dynamique Stéphane Beaupoil et par le médiatique avocat Frédéric Pichon, pour cette heureuse initiative qui était aussi soutenue par Riposte laïque, l'Action française, Polémia et bien d'autres organisations patriotiques. Paris était en effet, jusqu'à jeudi soir, la seule capitale européenne dans laquelle aucune manifestation contre les récentes mesures irresponsables prises en faveur des pseudos réfugiés n'avait été organisée.

Ce rassemblement fut aussi pour Synthèse nationale l'occasion de distribuer auprès d'un public plus que réceptif le triptyque cliquez ici annonçant notre 9e journée nationaliste et identitaire du dimanche 11 octobre prochain à Rungis.

Synthèse nationale

Les interventions sont sur le site de Riposte laïque cliquez ici

11:44 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 23 septembre 2015

Pourquoi je manifesterai jeudi soir contre la déferlante migratoire ?

deferlante-migratoire.jpg

Jean-Yves Le Gallou

JEUDI 24 SEPTEMBRE À 19 H 30, JE MANIFESTERAI À PARIS CONTRE LA DÉFERLANTE MIGRATOIRE, À L’APPEL DU SIEL ET DE SES DIRIGEANTS KARIM OUCHIKH ET FRÉDÉRIC PICHON, DEVANT L’AMBASSADE D’ALLEMAGNE, RUE MARBEAU, PRÈS DE LA PORTE DAUPHINE, PARIS XVIe.

S’AGIT-IL D’UNE MANIFESTATION ANTI-ALLEMANDE ?

Sûrement pas : le peuple allemand est victime de la dictature de Merkel. Cette chancelière n’a consulté ni son peuple, ni son parlement, ni les Etats fédérés avant d’imposer cette politique suicidaire. Elle a même voulu censurer les réseaux sociaux pout interdire toute critique de sa folle politique.

Il ne faut pas opposer les peuples européens les uns aux autres, mais les peuples européens aux oligarchies financières, médiatiques et politiques qui les manipulent et les gouvernent.

LE TRIUMVIRAT JÜNCKER-HOLLANDE-MERKEL SERA AU CENTRE DES CRITIQUES.

Jüncker l’alcoolique, Hollande l’aboulique, Angela mea culpa, c’est la triplette de la trahison. Ces gens-là sont les factotums des multinationales, de l’empire américain et des émirs pétroliers.

Les souvenirs de la seconde guerre mondiale servent – 70 ans après 1945 ! – à justifier l’ouverture des frontières. C’est insupportable. En Allemagne le délire de la culpabilisation est tel que quiconque émet des réserves sur l’islam ou l’immigration est accusé d’être « nazi » – avec les persécutions économiques et les provocations policières qui vont avec.

Dans ces conditions, les gens de PEGIDA – patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident – ont un mérite immense qu’il faut saluer. Finissons-en avec le point Godwin ! Finissons-en avec la repentance !

CETTE MANIFESTATION SERA-T-ELLE UN APPEL AU RÉVEIL ET À LA RÉSISTANCE DES PEUPLES EUROPÉENS ?

Idéalement oui. Il est clair que le problème n’est pas franco-français. C’est l’ensemble de l’Europe qui est menacé dans son identité, ses libertés, sa paix civile. Europe, réveille-toi ! Il faut saluer la lucidité des peuples de l’Est moins malléables : je pense aux Baltes, aux Tchèques, aux Slovaques, aux Roumains, aux Polonais, aux Hongrois qui s’opposent aux quotas de « migrants », c’est-à-dire de clandestins, sinon d’envahisseurs.

VOUS EMPLOYEZ LE MOT «ENVAHISSEURS » ?

Oui, je sais qu’il peut paraître dur mais il faut savoir nommer les choses.

Selon le Larousse, l’invasion c’est « une irruption soudaine et massive ». C’est bien le cas, non ? De surcroît non désirée et de plus en plus violente.

Et s’il s’agissait d’un exode de victimes de la guerre, de « réfugiés », on trouverait des hommes mais aussi et surtout des femmes, des enfants, des vieillards. Or ceux qui arrivent sont essentiellement de jeunes hommes, de plus en plus agressifs, d’ailleurs. Regardez les violences aux frontières de la Hongrie et de la Croatie !

QUELLES SOLUTIONS SELON VOUS ?

L’arrêt absolu de toute nouvelle immigration en France, bien sûr, mais aussi en Europe : il faut une politique migratoire européenne, l’immigration zéro, ce que propose l’excellent premier ministre hongrois Victor Orban. Il ne s’agit pas de répartir les « migrants », il faut les empêcher d’entrer !

Il faut aussi rétablir les contrôles aux frontières nationales et couper les pompes aspirantes par la mise en place de la préférence nationale. Faire passer les nôtres avant les autres.

Il faut enfin mettre un terme au coup d’Etat des juges et rétablir la souveraineté du droit national et des peuples face à l’interprétation délirante des conventions internationales (réfugiés, droits de l’homme).

MANIFESTER SERVIRA-T-IL A QUELQUE CHOSE ?

Oui, cela peut être le début d’un mouvement de révolte contre la lâcheté des hommes politiques des partis dominants et contre l’intoxication médiatique. Il est temps de dire NON !

TOUS DEVANT L’AMBASSADE D’ALLEMAGNE

(DÉPLACÉE AU CONSULAT EN RAISON DE TRAVAUX),

28 RUE MARBEAU PARIS XVIE

JEUDI 24 SEPTEMBRE 2015 – 19 H 30

20:24 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 22 septembre 2015

Contre les pseudos réfugiés, la Picardie se réveille

albert.jpg

14:41 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Réunions du Parti de la France en Bretagne et en Normandie

12028755_713615645438587_8348821982350774089_o.jpg

12030292_713636032103215_5832958862026601625_o.jpg

Et Carl Lang sera le dimanche 11 octobre à la 9e Journée de Synthèse nationale 

9 JNI Carl Lang.jpg

02:14 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Manif jeudi soir à Paris contre l'immigration massive

12039646_814099225376114_2298710730320433611_n.jpg

01:47 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 16 septembre 2015

Samedi 3 octobre, dans le Nord

11178355_1542955962630858_7748209601196413090_n.jpg

18:45 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 15 septembre 2015

Succès des Journées Chouannes 2015

IMG_2759_1-300x200.jpg

Source Lectures Françaises cliquez ici

Dimanche 6 septembre 2015, 23h00 : Au fin fond de notre petit Poitou discret, un énorme cri de victoire fait trembler les murs de la préfecture. C’est notre bande d’irréductibles Gaulois qui autour du traditionnel « banquet de la fin » exprime leur joie d’avoir réussi leur mission.

Viviane Lambert, Roberto de Mattei, Roger Holeindre, Elise Humbert, Henri Servien, l’abbé Labouche, Olaf, l’abbé Pagès, Etienne Couvert, Francine Bay… Tous ces grands noms se sont succédé pour animer dignement notre rassemblement annuel et la foule de nos amis, de plus en plus nombreuse chaque année, se pressait autour d’eux pour obtenir leur dédicace.

Nous nous réjouissons, à Chiré, d’observer que le public est toujours présent, fidèle et apôtre, puisque le nombre d’entrée gonfle sans cesse, jusqu’à dépasser les 1200 cette année !

Si nous devions retenir qu’une chose de ces journées, ce serait : l’ambiance générale, cette ambiance qui est devenue mythique, ambiance de franche amitié réunissant autour de quelques tables éparses des personnes de sensibilité, de pensée, d’horizons différents mais qui se rejoignent toutes dans un amour effectif de la France.

Et, pour respecter les grandes traditions françaises, tout s’articule autour des deux grands événements notables : le Banquet du samedi soir (350 couverts) et celui du dimanche (450 couverts) ! C’est la troisième année consécutive que Chiré gère l’intendance de la pitance du soldat et l’équipe est fameusement rodée sous les ordres de deux femmes hors du commun qui ne ménagent pas leur peine ! Cuisine et service sont assurés par la maison qui brigue maintenant sa première étoile !

C’est à vous en premier lieu, conférenciers, auteurs ou journalistes, vous qui consacrez votre vie à la défense de la Vérité, que vont nos plus chaleureux remerciements. Cette journée est la vôtre et sans vous, elle n’aurait aucun sens.

Et bien sûr nous voulons vous exprimer toute notre gratitude à vous, chers amis lecteurs, fidèles de Chiré, qui nous témoignez votre sympathie toute l’année, qui travaillez activement à la Diffusion de la Pensée Française en lisant vous-même et en répandant autour de vous notre littérature de combat. Ce militantisme est le seul espoir de la France !

Souhaitons-nous de se retrouver l’an prochain, toujours plus nombreux, pour une éditions spéciale des Journées Chouannes : Les 50 ans de Chiré !

Notez d’ores et déjà que ces Journées Chouannes (que l’on vous promet légendaires) auront lieu les 3 et 4 septembre 2016.

Rappelons à nos lecteurs que les publications de Synthèse nationale sont vendues à la Librairie Duquesne diffusion, 27, avenue Duquesne à Paris (VIIe) qui dépend de Chiré.

dimanche, 13 septembre 2015

Belle réussite de la conférence lyonnaise de Georges Feltin-Tracol et de Xavier Eman

11987199_1627615290851952_2699183461297515185_n.jpg

Samedi, plus d'une soixantaine de personnes étaient présentes pour notre conférence qui recevait Georges Feltin-Tracol sur son dernier ouvrage, En liberté surveillée, ainsi que Xavier Eman sur le thème : Révolte contre le monde moderne, comment dépasser le discours. Formation intellectuelle, camaraderie... Cette première conférence du Cercle du Coeur Rebelle fut une grande réussite. Nous remercions tous les participants ainsi que les intervenants et nous vous donnons rendez-vous très bientôt !

20:27 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Partout en France les manifestations contre l'immigration se multiplient...

11988698_1135033643192830_8329823393471030542_n.jpg

Bastia

11986513_1135041466525381_6820649678332004221_n.jpg

Metz

12002207_1135243006505227_7996219713136508210_n.jpg

Lors du match Lyon/Lille

09:58 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 12 septembre 2015

Lyon : Synthèse nationale diffusée lors de la conférence de Georges Feltin-Tracol

12003357_434633450071219_1493148099535100348_n.jpg

Conférence cliquez ici

16:54 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 11 septembre 2015

INVASION CHOISIE, DÉSINFORMATION ET GUERRE PSYCHOLOGIQUE PAR CARL LANG

Carl Lang - 2015 Jeanne.jpgCarl Lang

Président du Parti de la France

La politique de colonisation de la France et de l’Europe occidentale engagée depuis les années 1970 avec la complicité active des dirigeants politiques et économiques européens s’accélère ces dernières semaines avec la ruée vers l’Europe de populations du proche et Moyen Orient.

Il est utile de rappeler que le chaos en Syrie est largement le fruit des politiques occidentales de soutien aux milices armées qui ont engagé une guerre civile et religieuse contre le régime de Bachar el Hassad.

Il y a peu, le président de la République dite française souhaitait un engagement armé de la France et de l’OTAN contre les armées du gouvernement légal syrien, alors que l’unique obstacle sur le terrain à une victoire totale de l’Etat islamique en Syrie est justement l’armée de Bachar el Hassad. François Hollande n’est donc pas simplement un incapable reconnu en politique intérieure mais il est de surcroît un irresponsable potentiellement dangereux en politique étrangère.

Face au présent chaos créé par le flux ininterrompu de centaines de milliers de migrants sur les frontières grecques et européennes, la France, l’Allemagne et le président de la Commission européenne ont fait le choix public et proclamé d’une politique d’ouverture et d’accueil, une politique dite de quotas qui a été entendue en Syrie, en Irak et ailleurs comme un véritable appel à venir en Europe : vous serez chez nous chez vous et vous y trouverez logement, protection sociale, allocations et emploi. Cette politique a un nom : celle de l’invasion choisie.

Cette capitulation politique s’accompagne du vacarme habituel des grosses caisses médiatiques de la désinformation : on explique ainsi aux téléspectateurs hébétés qu’il ne s’agirait que de 160 000 réfugiés à se répartir dans toute l’Europe et que 24 000  réfugiés pour la France, ce n’est pas grand-chose. Les faits sont pourtant impitoyables et démonstratifs : en une seule semaine 22500 clandestins sont arrivés sur la seule île grecque de Lesbos. L’appel public à l’accueil de certains Etats européens a d’ores et déjà enclenché un processus migratoire massif et supplémentaire de plusieurs centaines de milliers de personnes qui se précipitent vers les frontières européennes. Le nombre des populations candidates potentielles au déplacement est probablement aujourd’hui de 4 à 5 millions de personnes.

La seule arme de la désinformation habituelle et ordinaire n’étant pas suffisante cette fois-ci pour anesthésier et soumettre les peuples d’Europe, les régimes en place et tous les lobbies immigrationistes et anti nationaux sont passés à la phase supérieure de l’action psychologique, celle d’une véritable guerre psychologique contre les capacités mentales et politiques de défense et de survie des populations européennes. L’utilisation sordide de la photo du petit Aylan mort noyé du fait de l’irresponsabilité de ses parents a été une remarquable arme de guerre psychologique. L’objectif est simple : il consiste à culpabiliser ceux qui sont hostiles à l’ouverture des frontières, à diaboliser les éventuels porte-parole de la résistance et finalement à neutraliser les masses. La plus remarquable action psychologique a été menée par la chancelière allemande Merkel contre l’identité et la sécurité de son propre peuple. Elle se dit prête à accueillir 800 000 réfugiés, elle refuse de plafonner le nombre d’entrées en Europe et souhaite une répartition autoritaire des migrants dans tous les Etats de l’Union. Il va de soi que toute forme de réaction hostile à cette politique de la part du peuple allemand ne pourrait être qu’un comportement de type hitlérien et rappellerait les heures les plus sombres de l’histoire allemande et européenne. Cette honteuse opération psychologique de manipulation et de culpabilisation est bien rodée, parfaitement menée et semble pratiquement imparable…

Et pendant ce temps, il est clair que la photo du petit Aylan n’a ému ni les riches Etats du Golfe Persique ni l’Arabie Saoudite puisque le gouvernement saoudien a déclaré qu’il refusait d’accueillir des migrants sur son territoire, pourtant arabes et en grande partie musulmans sunnites, mais qu’il était prêt à financer la construction de 200 nouvelles mosquées en Allemagne (source : journal libanais Al Diyar).

Où est donc la solidarité arabe ? Où est donc la solidarité islamique ?

Si l’Arabie Saoudite arabe et sunnite qui croule sous les centaines de milliards de dollars de sa production pétrolière ne fait rien pour des populations voisines, arabes et musulmanes, pourquoi l’Europe gangrénée par le chômage de masse, la paupérisation galopante et la dette publique devrait-elle porter la charge du déplacement de ces populations non européennes ?

Le Parti de la France condamne la politique suicidaire et contraire à l’intérêt national d’ouverture de nos frontières et rappelle à cette occasion sa volonté politique d’organiser la décolonisation de la France et de l’Europe en restaurant les principes de patriotisme social et économique, de préférence nationale et européenne, de protection de l’identité française, de réforme du code de la nationalité, de refus de l’islamisation et d’expulsion des clandestins.

Il nous faut rendre la France aux Français et l’Europe aux européens.

Aidez-nous. Rejoignez le Parti de la France !

18:14 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook