Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 08 février 2016

A Rungis hier, les patriotes sont venus nombreux assister à la réunion de Riposte laïque et de Résistance républicaine

L'intervention de Hugues Bouchu

Malgré les menaces des petits laquais du Système mondialisé que sont les "antifas", Riposte laïque et Résistance républicaine ont marqué un point hier à Rungis en réunissant plus de 600 personnes dans le cadre des journées européennes contre l'islamisation.

Pierre Cassen, Président de RL, ouvrit la séance dès dix heures et donna la parole à notre ami Hugues Bouchu, Président de la Ligue Francilienne. Puis douze autres orateurs se succédèrent à la tribune. Parmi eux, notons l'intervention très émouvante d'une habitante de Calais.

Vous pourrez visionner toutes ces interventions en consultant le site de Riposte laïque cliquez ici

La revue Synthèse nationale était bien sûr présente à cette réunion et de nombreux livres, parmi lesquels notre numéro hors série cliquez là consacré à la Rencontre Charles Martel qui s'est tenue à Poiiters en juin dernier, furent diffusés à cette occasion.

IMG_2460.JPG

Roland Hélie au stand de Synthèse nationale à côté de l'écrivain Renaud Camus

Parmi ces "petits princes" qui devront un jour s'expliquer devant la justice du peuple :

12651376_652892354849043_523502616796553314_n.jpg

Le collabo Etienne Desplanques, le bien nommé...

00:33 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

A l'attention de nos amis du Nord Pas-de-Calais : TOUS A BOULOGNE sur MER AUJOURD-HUI LUNDI A MIDI

12644911_233212347014594_2863586814960008235_n.jpg

À FAIRE CIRCULER :

MOBILISATION GÉNÉRALE demain lundi à 12h au Tribunal de Boulogne-sur-Mer pour soutenir le général Piquemal. De nombreux médias seront présents alors plutôt que de limiter notre révolte à Facebook, montrons au général que nous le soutenons, AVEC LUI !

00:27 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 05 février 2016

RAPPEL : samedi 6 février à Paris...

2016 02 06 CFH.jpg

NDLR :

1438730922.jpg

Pour le commander en ligne cliquez ici

Bulletin de commande 

07:11 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 04 février 2016

Le rassemblement patriotique de samedi prochain à Montpellier aura bien lieu...

montpellier.jpg

Montpellier (Lengadoc Info) – Le rassemblement « Sauvons notre pays » aura bien lieu ce samedi 6 février à 15 h à Montpellier devant la préfecture. Des rassemblements similaires ont été interdit à Calais et à Saint-Brieuc mais à Montpellier, la manifestation a été autorisée. Interviewé par Pierre Cassen, le président de la Ligue du Midi et organisateur de la manifestation, Richard Roudier, revient sur les motivations d’un tel rassemblement deux mois et demi après les attentats de Paris et alors que la situation migratoire en Europe est désormais au cœur des débats politiques.

_N3C7507.jpg

Richard Roudier - Rencontre Charles Martel (Poitiers - juin 2015)

La Ligue du Midi, que tu présides, a immédiatement relayé l’appel de Pegida et de Tommy Robinson, et proposé un rassemblement à Montpellier, le 6 février, sur le thème « Sauvons notre pays ». Pourquoi ?

Richard Roudier : Le combat que nous menons est local, français, et européen. La question de l’Islam ne se poserait pas s’il n’ y avait pas eu l’immigration. Immigration dont on n’aurait jamais parlé s’il n’y avait pas eu à partir des années 70 des hommes politiques particulièrement veules et corrompus pour offrir au grand patronat une main d’œuvre peu exigeante en matière de conditions de travail et de salaire. En corollaire, à compter de cette date, le peuple français a dû subir des campagnes de culpabilisation d’un niveau jamais atteint pour lui faire baisser la garde devant cette invasion, alors que dans le même temps des « lanceurs d’alerte » tels Jean Raspail et Dominique Venner tiraient des sonnettes d’alarme que bien peu voulaient entendre. Le deuxième tome du « Camp des saints » est en train de s’écrire sous nos yeux avec des migrants dont les voyages sont payés par les multinationales et leurs stipendiés (faussement humanitaires), avec pour objectif ultime la création d’un gouvernement mondial « hors-sol » menant au fouet des populations grisâtres, sans identité, dont la seule liberté sera de pousser des caddies à l’intérieur des rayons d’hypermarchés.

Aujourd’hui, la machine infernale s’emballe et nombre de nos citoyens sont confrontés dans leur quotidien aux périls qui vouent notre pays à la disparition : le flot migratoire ininterrompu, les violences faites aux femmes qui ont retenti comme une véritable déclaration de guerre, le triomphe de l’islamisme dans la sphère publique, la menace terroriste que l’on ne sait ni prévenir ni endiguer, le chômage et la pauvreté qui touchent la plupart des familles, notre patrimoine industriel et commercial qu’on abandonne à la finance internationale et aux monarchies du golfe et par dessus tout, cette impression angoissante de ne plus être chez nous.

Vous avez multiplié, ces derniers temps, beaucoup d’initiatives, dont un courageux rassemblement à Lunel, fief des salafistes locaux. Penses-tu que cette fois, ce rassemblement dépassera en nombre ceux que vous organisez d’habitude ?

Le rassemblement de Lunel aura été un marqueur dans le développement de la ligue du Midi. En moins de 48 heures, trois jours après les attentats du « Bataclan » et dans un souci de sécurité pour les gens qui nous font confiance, nous avons pris la décision de ne pas appeler la population à manifester, mais d’organiser un rassemblement militant. C’était un pari risqué puisque nous aurions pu n’être qu’une poignée, mais la mobilisation a joué et nous fûmes une centaine, au même moment, avec trois lieux de rassemblement à Lunel, Nîmes et Alès.

J’ai à cœur de souligner l’attitude de la police municipale et de la gendarmerie (Lunel est en zone gendarmerie), puisque dans un contexte particulièrement tendu, la manifestation des identitaires a été très vite encadrée au pied levé par des gendarmes en gilets pare-balles armés de fusils d’assaut…mais pour une fois, pas pour nous chasser… Ce fut une expérience intéressante d’un point de vue militant puisque nous avons pu tester la discipline et la cohésion du groupe.

Pour en revenir à la mobilisation pour ce rassemblement, la seule comparaison que nous pouvons avancer, c’est par rapport au 18 janvier 2015 où nous avions relayé l’appel de Pegida et avions rassemblé en quelques jours près de 100 personnes devant la préfecture de Montpellier. Nous tablons sur 200 à 300 personnes pour le rassemblement du samedi 6 février, chiffre que nous avons d’ailleurs communiqué aux autorités. Je peux vous confirmer de source sûre que le rassemblement sera autorisé.

Comment les choses doivent-elles se dérouler ?

Il s’agit d’un rassemblement statique classique avec diverses prises de parole, sept au total, plus un message de Maurice Vidal qui sera lu par un camarade. Nous aurons Olivier Roudier de la Ligue du Midi, Jean Théron de Résistance républicaine-Provence, Michèle Bros Ligue du Midi-Alès porte-parole du Collectif des Femmes en Colère, le Docteur-vétérinaire Alain De Peretti de Vigilance Halal, Ester Gallego Présidente de « Som Catalans » , Pierre Vial, Président de « Terre et peuple » et moi même qui mènerai les débats et tirerai les conclusions de cette journée.

Nous avons tenu à ce que la campagne d’information soit la plus étirée possible et nous avons réalisé le premier envoi le 4 janvier afin de nous permettre d’atteindre en tirs croisés le maximum de nos compatriotes.

Une vingtaine d’appel de personnalités locales ou nationales ont été lancés depuis le 20 janvier à raison de une ou deux par jour. Merci à Renaud Camus et à tous les autres pour leur collaboration. Des milliers de tracts ont été diffusés de Perpignan à Beaucaire et plusieurs réunions militantes se sont tenues sur ce thème à Alès, Nîmes et Montpellier.

Crains-tu des provocations gauchistes, ou bien une interdiction des autorités ?

La Ligue du Midi est là pour gagner le combat des idées, remporter des victoires politiques, et non pas pour distribuer des horions. Mais cependant, nos adversaires le savent, nous avons une culture de la défense bien ancrée. Dans le cadre de ce type de manifestation, la police nationale assure l’ordre en dehors du rassemblement, ce qu’elle fait très bien la plupart du temps, et notre service de sécurité, lui, est chargé de faire respecter les consignes à l’intérieur du rassemblement et d’évacuer des perturbateurs ou d’éventuels provocateurs. Les seuls emblèmes autorisés sont le drapeau national, les bannières de région et les banderoles des organisateurs.

Nous avons choisi le marché aux fleurs pour son côté poétique, mais aussi parce qu’il est piétonnier et qu’il est contigu à la préfecture… et qu’il n’y a pas, a priori de lieu plus facile à sécuriser par les forces de l’ordre que la propre demeure du préfet…

Je précise que pour ce type de manifestation, il s’agit de remplir une simple déclaration et le préfet ne peut interdire qu’en cas de risque sérieux de troubles à l’ordre public qui ne pourraient d’ailleurs être fomentés que par des individus extérieurs au rassemblement. En outre, je souligne que le rassemblement du 18 janvier 2015 n’avait donné lieu à aucun incident notable et qu’il en sera de même samedi prochain.

Comment vois-tu la suite de la mobilisation, au lendemain des 6 et 7 février ?

Attendez, je sors ma boule de cristal ! En attendant commençons par le commencement, réussissons ce week-end des 6 et 7 février, puis nous verrons. Bonne chance à tous… Comme sait le dire Pierre Vial : la rue appartient à celui qui y descend !

Propos recueillis par Pierre Cassen

09:38 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 03 février 2016

Interdictions des manifestations patriotiques de samedi prochain à St Brieuc et à Calais

Un communiqué commun de Riposte laïque et de Résistance républicaine :

Le pas de deux entre le gouvernement socialiste et les antifas commence vraiment à se voir. Les patriotes déclarent une manifestation, les antifas annoncent une contre-manifestation, à la même heure et au même endroit, et le gouvernement, par ses préfets, interdit deux initiatives !

Ainsi, le Préfet de Côtes d'Armor, Pierre Lambert, après avoir copieusement insulté dans la presse les organisateurs de la manifestation du 6 février prochain à Saint-Brieuc, vient de l'interdire par un arrêté préfectoral évoquant essentiellement le risque de troubles à l'ordre public à cause d'une contre-manifestation annoncée des milices « antifas », secondée par les habituels syndicats gauchistes, enseignants notamment dont on se demande ce qu'ils viennent faire là.

Naturellement l'avocat de Résistance républicaine, Frédéric Pichon, du barreau de Paris, a lancé une procédure de référé-liberté afin de contester cette décision. Il plaidera demain jeudi, à Rennes à 14 heures. Nous nous ne doutons pas que les juges nous donneront raison et nous demandons à chaque manifestant de demeurer mobilisé pour samedi 6 février. Par ailleurs, comme pour toutes nos manifestations, il y a aura un service d’ordre digne de ce nom et la sécurité de chacun sera assurée.

Nous apprenons ce matin que la manifestation de Calais du 6 février est elle aussi interdite par le préfet, pour le même motif que celle de Saint-Brieuc. C’est une décision inique, quand celle de clandestins et de gauchistes agressant des Calaisiens et taguant la statue du général de Gaulle avait été autorisée. Nous ignorons si le responsable de l'association Pegida France lancera lui aussi une procédure de recours mais c’est le principe même des libertés publiques et du droit de manifester qui est remis en cause par Cazeneuve et ses préfets d’un côté, et les milices antifas de l’autre.

Nous interpellons le Ministre de l'Intérieur et les préfets, responsables de l'ordre public. Il est évident que toute contre-manifestation au même lieu et à la même heure doit être interdite par principe. Le vrai trouble à l’ordre public est là. Le rôle de l'Etat et de ses représentants est d’assurer la protection des manifestants ayant les premiers déposé leur déclaration de manifestation.

Nous reconnaissons à chacun, « antifas » compris, le droit de considérer que l’islam est une religion de paix, et que l’immigration sans assimilation, en période de chômage de masse, est une chance pour la France. Nous n’avons jamais contre-manifesté quand ils ont défendu ces idées dans la rue et ne le ferons jamais. Pour nous, c’est cela la démocratie, la défense de la liberté d’expression et le refus du totalitarisme.

Nous demandons donc au Ministre de l'Intérieur et aux préfets de Côte d'Armor et du Pas-de-Calais de bien vouloir reconsidérer leur décision et de faire leur travail, en protégeant le droit de manifestation et de réunions des militants de l’initiative européenne « Sauvons notre pays ».

Faute de quoi, dans une période où agriculteurs, fonctionnaires, gauchistes et mêmes clandestins occupent la rue, et où l’UOIF tient son congrès à Lille, la preuve sera faite que l’Etat d’urgence, que les socialistes veulent prolonger, est une imposture qui n’a pour seul but que de priver de parole les patriotes qui refusent l’islamisation de leur pays.

DIMANCHE 7 FEVRIER : GRANDE REUNION PATRIOTIQUE A RUNGIS 

6fevrierbonneaffiche-2.jpg

ESPACE JEAN MONNET 47, RUE DES SOLETS RUNGIS (94)

DIMANCHE 7 FEVRIER (10 H - 17 H)

15:46 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Samedi 7 mai prochain à Paris : 3e congrès du Parti de la France

12670559_155761701468804_5494644428781631991_n.jpg

En savoir plus, consultez le site du PdF cliquez là

11:20 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 28 janvier 2016

Pour sauver notre pays et sauver notre culture : mobilisation européenne les 6 et 7 février prochains

6fevrierbonneaffiche-2.jpg

Un communiqué de Pierre Cassen (Riposte laïque) et de Christine Tasin (Résistance républicaine) :

Sous l’impulsion de Pegida Allemagne et du fondateur de l’English Defense League Tommy Robinson, une initiative européenne regroupant quatorze pays aura lieu les 6 et 7 février, sur le thème : « Sauvons notre pays, sauvons notre culture, sauvons notre futur ».

Les peuples européens, confrontés depuis plus d’un an à une accélération de la déferlante migratoire, sont sommés d’accueillir, en 2016, sur leur sol, en période de chômage de masse, des millions de clandestins, souvent hommes seuls, de culture musulmane, qui, manifestement, ne partagent pas les mêmes modes de vie, ni les mêmes valeurs qu’eux.

Les événements de la nuit du 31 décembre, en Allemagne, mais aussi en Finlande et en Suisse, où des milliers de femmes européennes ont été insultées, agressées, frappées, violées, montrent les conséquences de la politique irresponsable et criminelle de l’Union européenne, qui menace directement les peuples autochtones, agressés de plus en plus souvent sur leur propre territoire.

Le drame vécu, quotidiennement, par les Calaisiens, submergés par une jungle de 10.000 clandestins, dont certains attaquent les camions, agressent les policiers et les riverains, confirment que cette immigration n’est pas une chance pour la France, ni pour ses habitants.

Les attentats de Charlie Hebdo, puis ceux du Bataclan, montrent la réalité de la présence, en France et en Europe, d’une cinquième colonne islamiste, qui a décidé, par la violence et la terreur, d’imposer ses pratiques à l’ensemble des Européens. L’accélération de l’invasion migratoire ne peut que renforcer ces desseins, l’Etat islamique se vantant d’avoir infiltré les flots de migrants qui arrivent dans nos pays.

Coordinateurs, au niveau français, de cette initiative européenne, nous nous réjouissons que cinq rassemblements se déroulent, les 6 et 7 février, dans différentes villes de France : le 6 février à Montpellier, Bordeaux, Saint-Brieuc, Calais, et, le 7, à Rungis, avec la présence, entre autres, du général Antoine Martinez, de Karim Ouchikh, président du Siel et conseiller régional Ile-de-France, et de l’écrivain Renaud Camus, mais aussi de Calaisiens qui viendront témoigner de la réalité de leur ville.

Nous appelons nos compatriotes, par leur présence, à assurer le succès de ces initiatives, afin que la France prenne toute sa place dans la Résistance européenne qui se construit, et contribue à « sauver notre pays, sauver notre culture, sauver notre futur », aujourd’hui menacés par l’invasion migratoire, l’islamisation et le terrorisme.

Détails des journées de mobilisation cliquez ici

13:45 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 25 janvier 2016

Calais : pour sauver l'honneur de la ville, un grand rassemblement est organisé samedi 6 février

affiche-calais-6fevrier.jpg

Ce rassemblement aura lieu simultanément avec plusieurs autres programmés à Bordeaux, Saint Brieuc, Montpellier et juste avant celui du dimanche 7 février à Rungis.

16:39 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 24 janvier 2016

Le site de la Ligue francilienne fait peau neuve

logo4.png

La Ligue francilienne, présidée par notre ami Hugues Bouchu, vient de se doter d'un nouveau site d'information que nous vous invitons à consulter régulièrement en cliquant ici

Ce site, fort bien fait, donnera régulièrement les positions politiques des identitaires d'Ile-de-France regroupés au sein de la Ligue.

Rappelons que samedi 16 janvier, Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale prit la parole lors du dîner amical de cette sympathique organisation. cliquez ici

23:10 Publié dans Combat nationaliste et identitaire, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 22 janvier 2016

Nantes. L’agression des « antifas » contre une cérémonie en hommage à Louis XVI a tourné court

AFE_nantes-1.jpg

Nantes (Breizh-info.com) – Ce jeudi soir 21 janvier, l’Action Française Etudiante de Nantes (royalistes) cliquez là ainsi que l’URBVM (Union Royaliste Bretagne-Vendée Militaire) cliquez ici organisaient – comme tous les ans – un hommage au roi Louis XVI. Un dépôt de gerbe était ainsi annoncé à 19h30 devant la statut du roi décapité par les partisans de la République et de la Révolution française. Une messe avait eu lieu au préalable, à 18h30 en l’église Saint-Clément.

Cette cérémonie d’hommage à Louis XVI était visiblement insupportable pour les « antifas ». Ces membres de l’extrême gauche radicale – dont certains ont été reconnus dans le casse du centre-ville de Nantes il y a un peu plus d’un an – appelaient ouvertement à venir perturber le rassemblement : « Les groupuscules royalistes Nantais habitués aux rassemblements homophobes et contre l’avortement se mobilisent cette fois pour honorer la mémoire de » leur roi » Louis XVI. Face à cette mobilisation d’un autre âge mais foncièrement réactionnaires l’Action Antifasciste Nantes et Nantes en Resistance appellent à une présence antifasciste, la rue n’est pas elles/eux, Louis XVI et tout les intégrismes ne seront jamais les bienvenus ! Fachos hors de nos villes ! » clamait le communiqué signé AAF Nantes (sic).

Répondant à cet appel, une trentaine d’individus ont voulu perturber, par la violence, la cérémonie de jeudi soir. Mal leur en a pris. De jeunes militants royalistes avaient en effet pris l’initiative d’assurer eux-mêmes la sécurité des familles attaquées simplement parce qu’elles entendaient respecter la mémoire du roi guillotiné. Après une violente charge et quelques coups, sous les yeux de la police qui avait laissé venir les militants « antifas » jusqu’au plus proche de la commémoration, les militants d’extrême-gauche ont pris courageusement la fuite avant de se retrouver encadrés sur une autre place par les autorités.

« Ils ont eu ce qu’ils sont venus chercher. Ils ne respectent même pas les morts, ce sont des marginaux » raconte une femme présente sur place. « Certaines années, ils avaient réussi à agresser des participants, car nous n’avions pas une telle sécurité. Ca fait plaisir de voir ces jeunes se mobiliser pour nous défendre, vu que la police a visiblement des consignes pour ne pas le faire»

La fin de la cérémonie, ainsi que le dîner qui s’en est suivi, se sont déroulés dans le calme.

10:44 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 20 janvier 2016

Samedi 6 février, à Montpellier, manifestation contre l'islamisation

1780863_1012296918811504_8404168974563499116_n.jpg

Plus d'informations cliquez ici

10:12 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 19 janvier 2016

Carl Lang en Bretagne samedi prochain

12508689_760590470741104_8904397747127717088_n.jpg

12:04 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

RAPPEL : 6 et 7 février prochains, une mobilisation européenne contre l'islamisation...

6fevrierbonneaffiche-2.jpg

Toutes les infos sur le site de Riposte laïque cliquez ici

09:09 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 18 janvier 2016

Vendredi 29 janvier : Thomas Joly à Caen

ob_369333_12510812-755150547951763-1369366516-o.jpg

20:08 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 12 janvier 2016

Roger Holeindre devient Président d'Honneur du Parti de la France et Martine Lehideux vice-Présidente

ob_8c6b19_roger-martine.jpg

Un communiqué du Parti de la France :

Le bureau politique du Parti de la France réuni le samedi 9 janvier a procédé à l'élection d'une vice-présidente et d'un président d'honneur.

Martine Lehideux, conseillère régionale honoraire, ancienne député au Parlement européen et présidente du Cercle National des Femmes d'Europe a été élue vice-présidente du Parti de la France.

Roger Holeindre, ancien député, président du Cercle National des Combattants (CNC), journaliste et écrivain a été élu président d'honneur du Parti de la France.

Carl Lang et les membres du bureau politique sont heureux et fiers de pouvoir ainsi honorer ces deux personnalités de la droite nationale française qui ont consacré leur vie au combat national. Ils pourront ainsi servir d'exemple et faire partager leur expérience politique et militaire aux jeunes adhérents du PdF et de la droite nationale.

NDLR : intervention de Roger Holeindre lors de la 9e Journée de Synthèse nationale le 11 octobre dernier cliquez ici

10:10 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 10 janvier 2016

Samedi 16 janvier : Carl Lang à Toulouse

pub-c-lang-c3a0-toulouse.png

09:22 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 09 janvier 2016

Samedi 16 janvier : Thomas Joly à Amiens

ob_3ba587_amiens.jpg

09:41 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 08 janvier 2016

Samedi à Paris : la traditionnelle marche pour Ste Geneviève et un concert de Dr Merlin organisés par Paris Fierté

5689820e-40d5-4101-94f6-e3cbbc33a0e1.jpg

Un communiqué de Paris Fierté :

Suite aux attentats du 13 novembre dernier, vous avez peut-être, comme beaucoup, redécouvert la fierté d’être parisien. Les salopards s’en sont pris à notre ville, à notre peuple, à notre culture ; vous avez alors réalisé qu’au plus profond de vous-même, vous aimiez passionnément cette ville, ce peuple, cette culture.

Mais ressentir cet amour pour Paris ne suffit pas : il faut maintenant agir, le concrétiser dans nos rues, sur le pavé parisien. Il faut montrer que, reprenant la belle devise de Paris, nous avons peut-être été ballottés, mais que nous ne sombrerons jamais !

A Paris Fierté, nous organisons tous les ans la Journée de la Fierté Parisienne, où nous exaltons l’extraordinaire patrimoine de Paris. Depuis 2005, nous célébrons notre ville à travers la Marche Sainte-Geneviève, organisée en l’honneur de la Patronne de Paris.

Samedi 9 janvier 2016

La Journée de la Fierté Parisienne se tiendra de 13 h à 17 h, sur une péniche, quai de Bercy (Paris 12e, métro Bercy ou cour Saint-Emilion). Chacun pourra gratuitement profiter des nombreux stands célébrant les multiples facettes de notre ville. Les enfants auront leurs propres stands, où ils seront encadrés par des professionnelles.

La Marche Sainte-Geneviève débutera au pont de la Tournelle (Paris V, métro Pont Marie) à 18 h, au niveau de la statue de Sainte-Geneviève. Ce sera festif et animé, slogans parisiens et chants populaires seront au rendez-vous !

Pour finir la journée, un concert exceptionnel se tiendra à 20 h 30 sur la péniche. Le chanteur Folk « Docteur Merlin » sera suivi par le groupe électro « Section Grabuge ». Pour le concert, une participation de quinze euros (donnant droit à une consommation) sera demandée.

Cette journée sera l’occasion de faire vivre votre fierté d’être parisien. Seul, en couple, en famille ou entre amis, venez vivre la culture parisienne le temps d’une journée. Venez participer à cet évènement populaire, afin que tous ensemble, nous répondions aux terroristes par la devise de notre ville : « Fluctuat Nec Mergitur ! »

36caf953-4a0a-4c92-be8e-4668426bd29c.jpg

15:30 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 07 janvier 2016

Saint-Brieuc. « Sauvons notre pays », une manifestation contre l’immigration, le 6 février prochain

6fevrierbonneaffiche-2.jpg

Saint-Brieuc (Breizh-info.com) – Le samedi 6 février prochain, plusieurs associations annoncent des manifestations partout en Europe, afin de dénoncer notamment l’islamisation et l’immigration en Europe. Ces manifestations – initiées par le mouvement PEGIDA – se tiendront dans plusieurs grandes villes d’Europe… ainsi qu’à Saint-Brieuc, où la section bretonne de Résistance républicaine, « une association loi 1901 a-politique, qui lutte contre l’islamisation de la France et pour le respect des lois et de la culture française.». Une association assez peu implantée en Bretagne, mais déjà vue à l’occasion de plusieurs manifestations unitaires contre des projets de mosquée notamment. Rencontre avec Mickaël Bussart, animateur local de l’association dirigée par Christine Tasin.

Breizh-info.com : Vous organisez une manifestation « sauvons notre pays » le 6 février prochain, pour quelles raisons ?

M. Bussart : Nous nous associons aux manifestations européennes prévues ce jour-là pour protester contre le terrorisme, l’invasion de nos pays par de prétendus réfugiés, parmi lesquels de nombreux membres de l’État islamique se sont infiltrés, comme l’ont fait deux des tueurs du Bataclan et contre l’islamisation de nos pays. Partout l’égalité homme-femme régresse à cause de l’islam, partout le communautarisme musulman pousse les non musulmans à fuir les quartiers ou villes islamisés, partout les demandes de traitement spécifique pour et par les musulmans séparent les gens, avec les vêtements, kamis ou voiles, avec le halal ou le sans porc, avec les prières dans l’entreprise ou la pratique du ramadan…

Il s’agit donc d’une initiative européenne ? Quelles autres manifestations sont prévues ?

Les patriotes européens manifesteront dans une douzaine de pays, l’Allemagne, l’Angleterre, l’Autriche, la Belgique, l’Espagne, la France, la Hollande, la Pologne, le Portugal, la Slovaquie, la Suisse, la Tchéquie… En France il y aura des manifestations dans plusieurs villes, à Bordeaux, à Montpellier, à Paris, à Saint-Brieuc et peut-être dans d’autres villes encore. Nous sommes confiants dans la mobilisation des Francais, qui ont compris les dangers qui menacent notre pays.

Combien de personnes attendez-vous ? Pourquoi faites vous un lien entre l’immigration et les attentats ?

Nous espérons que de nombreuses personnes se déplaceront pour dire non à l’immigration musulmane.

L’Etat islamique a annoncé depuis bien longtemps qu’il enverrait des milliers de djihadistes en Europe parmi les nombreux réfugiés qui sont dispatchés a droite et à gauche en France et bien sûr en Bretagne (4000 seraient déjà passés pendant l’été 2015). Il est étrange que ceux qui fuient soi-disant des pays en guerre soient en majorité des hommes jeunes…

Les réfugiés des guerres que nous avons connues en Europe étaient majoritairement des femmes et des enfants…

La Bretagne n’a pas été touchée par ces attentats. Pourquoi y organiser une manifestation de ce type ?

Nous sommes tous concernés en France, nous sommes tous menacés, comme le prouvent les tentatives d’attentat, dernièrement, à Orléans, dans le Thalys, à Valence… Et par ailleurs la Bretagne est dûrement touchée par l’islamisation, les mosquées se multiplient et avec les mosquées l’endoctrinement de futurs djihadistes…

Comment voyez vous l’avenir de la France ? de l’Europe ?

Si une solution politique claire n’est pas trouvée très vite, avec arrêt de l’immigration, qui nous impose l’accueil des réfugiés et une politique de discrimination positive avec les immigrés, sans parler du développement de l’islam, le risque de guerre civile sera très fort, je ne vois pas les Français accepter de gaieté de coeur de perdre leur identité à cause d’une soi-disant religion qui voile leurs filles et qui restreint leurs libertés.

21:34 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 02 janvier 2016

Dimanche 31 janvier : Carl Lang en Charente

12391298_117326881972725_154264639946747855_n.jpg

12:30 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 22 décembre 2015

Samedi 9 janvier : journée de la fierté parisienne et marche en l'honneur de Sainte Geneviève, Patronne de Paris

tumblr_nzg2h6pNW51rnng97o1_1280.jpg

00:18 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 15 décembre 2015

La nouvelle affiche du GUD

12360220_711254355640797_7920980874743266203_n.jpg

23:14 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 28 novembre 2015

Demain, dimanche 29 novembre : MONTRONS-LEUR QUE NOUS NE SOMMES PAS DUPES, TOUS A RUNGIS, A LA TABLE RONDE DE TERRE ET PEUPLE...

11224527_954363297967417_6475038974400739245_n.jpg

Intervention de Roland Hélie

et stand de Synthèse nationale

Venez nombreux !

09:20 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 26 novembre 2015

Samedi 28 novembre : une messe célébrée pour les pilotes russes tombés au champ d'honneur

12285778_10208137508222393_219858796_n.jpg

15:39 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 15 novembre 2015

Samedi prochain, 21 novembre, dans l'Oise :

12185431_732330083567143_4737085643552724508_o.jpg

14:50 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 10 novembre 2015

Bordeaux, vendredi 27 novembre :

27 novembre.jpg

18:36 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 08 novembre 2015

Malgré l'interdiction de la manifestation et la présence pathétique de quelques collabos de l'islamisation, Carl Lang était à Pouilly-en-Auxois samedi pour prendre la parole....

12208400_730058367127648_8181243706119937749_n.jpgSamedi 7 novembre, malgré la scandaleuse interdiction du rassemblement du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois contre l'immigration clandestine, un entretien avec la presse a tout de même été organisé dans la commune afin de faire entendre la voix de ceux qui refusent la colonisation migratoire et la dictature socialiste. Carl Lang, Président du PdF, Thomas Joly, Secrétaire général, Sandrine Debode et Benjamin Lematte, cadres bourguignons, Christophe Devillers, Délégué régional pour la Franche-Comté, ont pu ainsi s'entretenir avec la presse locale et nationale.

Carl Lang a notamment déclaré, à propos de cette interdiction : « C’est une atteinte aux droits fondamentaux de la démocratie. Il y a deux poids deux mesures. C’est un excès de pouvoir du préfet qui a pondu un arrêté idéologique. Liberticide. »

Un dispositif de sécurité totalement délirant a été mis en place par les services préfectoraux, particulièrement fébriles : plus de 100 gendarmes mobilisés (les militaires de Côte d'Or avaient été renforcés par l’escadron mobile de Dole, et un hélicoptère était prêt à décoller) !

Pendant que les cadres du Parti de la France déjeunaient avec une vingtaine de solides militants bourguignons et du FdF, un rassemblement de gauchistes pro-migrants, plus caricaturaux les uns que les autres, se réunissaient Place la Libération à Pouilly, alors même que leur manifestation n'avait pas été déclarée en préfecture. Monsieur Delzant, servile représentant de la République socialiste, se justifie en arguant que le rassemblement des crasseux d'extrême-gauche était « pacifique » contrairement à celui du Parti de la France qu'il qualifie de « haineux ».

Pour l'anecdote, et pour preuve de la complicité active des autorités publiques avec l'immigration clandestine, un sans-papiers, non hébergé à Pouilly et venu manifester avec les collabos gauchistes, a été interpellé, car il était sous le coup d’une OQTF (Obligation de quitter le territoire français). Il a été relâché, sur ordre de la directrice de cabinet du Préfet, sous les applaudissements des manifestants...

Enfin, Carl Lang a indiqué que la commune restait une priorité pour les militants locaux du PdF : « Des actions seront très rapidement entreprises par nos militants. On va travailler pour informer avec du boîtage, du tractage dans la commune. »

12195968_730058323794319_7362342979674818460_n.jpg

11:49 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Des militants de Terre et peuple et de la Ligue du Midi prennent la parole lors de la manifestation catalane à Perpignan

11011746_935577369864063_7691043324602383099_n.jpg

Hier samedi, nos amis identitaires catalans de Terre et peuple et de la Ligue du Midi ont participé à la traditionnelle manifestation catalane de Perpignan. Le thème de cette année était en relation avec la réforme régionale : "nous voulons un statut pour notre territoire". Ils ont défilés avec leurs bannières. Il y a eu des frictions avec les rouges qui se sont appropriés la manif, et fait baisser le nombre de participants.

Richard Roudier a été blessé à la main. Nous avons eu droit a une escorte policière, voiture, vigiles, double cordon de sécurité des rouges pour nous laisser en arrière de la manif.

Laurent (Llorenç), le responsable local de TP a quand même réussi à prononcer un discours en catalan au mégaphone devant la préfecture sous les yeux médusés des rouges.

Déjà, la semaine dernière, une manifestation symbolique contre l'immigration qui fit localement grand bruit avait été organisée à Perpignan par nos camarades.

576_144691174220151107074118.jpg

11:48 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 06 novembre 2015

Le pouvoir vient d'interdire la manifestation populaire organisée demain à Pouilly-en-Auxois par le Parti de la France

12122670_721523041314514_3213839876651373577_n.jpgUn communiqué

du Parti de la France :

Le préfet de Côte d’Or a répondu avec zèle, empressement et servilité à l’appel du MRAP, de la Ligue des Droits de l’homme et de divers collectifs d’extrême gauche qui demandaient depuis quelques jours l’interdiction de la manifestation du Parti de la France prévue le samedi 7 novembre à Pouilly-en-Auxois.

L’arrêté préfectoral d’interdiction de notre rassemblement est en lui-même une profession de foi politique :

Article 1 : La manifestation ayant pour objet de « dénoncer la présence de clandestins » à Pouilly-en-Auxois, projetée à Pouilly-en-Auxois le samedi 7 novembre 2015 est interdite.

Article 2 : Toute infraction au présent arrêté est passible de sanctions prévues par le code pénal.

La République socialiste interdit donc officiellement à des citoyens français, membres d’une organisation politique légale, d’organiser un rassemblement visant à dénoncer l’immigration clandestine.

La preuve est faite, une nouvelle fois, que la politique socialiste est une politique de collaboration active au service d’une immigration de masse, y compris illégale et que l’atteinte systématique aux droits et aux libertés fondamentales à l’égard des militants du Parti de la France est devenue une règle du pouvoir socialiste.

Carl Lang rappelle que selon les termes mêmes du Conseil d’Etat, « l’exercice de la liberté d’expression est une condition de la démocratie et l’une des garanties du respect des autres droits et libertés. Les atteintes portées, pour des exigences d’ordre public, à l’exercice de ces libertés fondamentales doivent être nécessaires, adaptées et proportionnées ».

L’arrêté préfectoral d’interdiction dont est victime le Parti de la France est une nouvelle atteinte portée à l’exercice de nos libertés fondamentales, cet arrêté n’étant ni nécessaire, ni adapté, ni proportionné. L’excès de pouvoir est manifeste et la décision parfaitement idéologique.

En conséquence, et dans l’attente d’autres actions politiques qui seront menées à Pouilly-en-Auxois par le Parti de la France, nous annulons le rassemblement prévu ce samedi 7 novembre.

Carl lang, président du Parti de la France, Thomas Joly, secrétaire général et les responsables régionaux du PdF seront cependant présents à Pouilly-en-Auxois, ce samedi 7 novembre, pour une rencontre avec la presse régionale afin de dénoncer les scandaleuses atteintes aux libertés d’opinion, d’expression et de réunion orchestrées par une Gauche sectaire, anti-nationale et liberticide.

18:13 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook