Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 16 avril 2016

Samedi 16 avril à Nancy : conférence de Georges Feltin-Tracol

Flyer_conference_Tracol_final.jpg

Deux livres de Georges Feltin-Tracol à lire :

Maurice Bardèche et l'Europe cliquez ici

Le commander en ligne cliquez là

En Liberté surveillée cliquez là

Le commander en ligne cliquez ici

11:04 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 15 avril 2016

Notre Ami Pierre Cassen victime de l'acharnement des forces de répression de l'oligarchie aux abois

9 jni 10.jpg

Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque, a donc été l’objet, ce jour, d’une perquisition en son domicile. Christine Tasin a pu le joindre, et mener cette interview, qu’elle vient de nous faire parvenir.

Source de l'entretien cliquez ici

Riposte Laïque : Tu viens donc d’être l’objet d’une perquisition en ton domicile. As-tu été surpris ?

Pierre Cassen : Même quand on se prépare à de telles éventualités, on a quand même toujours du mal à accepter de voir sa maison perquisitionnée, comme si on était un vulgaire malfrat. Bien que les policiers se soient montrés courtois, ma situation, ce soir, est que je n’ai plus d’ordinateur, ni de téléphone portable, avec naturellement ce que cela implique, dans mon quotidien. Je n’ai pas l’habitude de tourner autour du pot, ce matin, quand l’officier de police m’a annoncé, à l’issue de mon nième interrogatoire, qu’ils allaient perquisitionner chez moi, à près de deux heures de Paris, je n’ai pu m’empêcher de dire : « C’est scandaleux », et j’ai dû faire preuve de beaucoup de contrôle pour ne pas en dire davantage… Je considère qu’une personne comme moi, qui mène la bataille des idées, n’aurait jamais dû être traîné devant un tribunal, avec mon ami Pascal Hilout, ni être harcelé comme je le suis par le Parquet depuis plusieurs années. Je dois en être à une dizaine d’interrogatoires par des policiers, à qui je dis tout le temps que je ne suis plus responsable du site depuis 2012. Mais j’ai l’impression qu’en haut lieu, je dirais même en très haut lieu, on veut se payer Pierre Cassen par tous les moyens.

Riposte Laïque : Mais avais-tu senti des signes annonciateurs de cette nouvelle étape ?

Pierre Cassen : Oui, à deux reprises. Il y a plusieurs mois, le responsable de la Brigade pour la Répression de la Délinquance à la Personne (de l’enfumage pour ne pas dire la police de la presse) m’avait fait savoir qu’il avait comme consigne de la part du Parquet d’enquêter de manière soutenue pour prouver que je demeurais le véritable chef de Riposte Laïque, bien qu’une décision du tribunal de Versailles, datée de mars 2013, ait confirmé qu’à présent, ce sont les Suisses qui ont la main sur le site. Les socialistes sont pour toutes les délocalisations… sauf celle de Riposte Laïque (humour). D’autre part, il y a environ quinze jours, alors que j’étais à plusieurs centaines de kilomètres de mon domicile, j’ai reçu, à ma grande surprise, un coup de téléphone de policiers, m’informant qu’ils étaient devant chez moi. Je n’ai pu que leur faire savoir qu’ils auraient du me téléphoner avant, cela aurait évité un déplacement inutile. Alors, disons que je m’attendais un peu à un mauvais coup de la sorte, surtout dans le contexte où les juges viennent de condamner Caroline Alamachère à 10.000 euros d’amende et de dommages et intérêts, sans parler du verdict inique de la 17e Chambre, qui a osé sanctionner Alain Jean-Mairet (faudrait savoir, si on condamne notre directeur suisse, on ne peut pas en même temps dire que c’est Pierre Cassen le vrai chef !) à 8.000 euros d’amende et de dommages et intérêts. Enorme ! La France socialiste, police de la pensée du monde, condamne un Suisse qui, sur un site helvétique, a publié le texte d’un Tunisien ! Donc on sentait bien qu’il y avait, de la part du pouvoir et de ses exécutants, la volonté d’accélérer l’offensive.

Riposte Laïque : Mais on te reproche quoi, exactement ?

Pierre Cassen : Ils paraissent avoir du mal à accepter l’idée que cela soient des Suisses qui sont responsables de notre site, en toute légalité, et pas des Français. Ils semblent regretter le temps où ils pouvaient faire condamner Pierre Cassen, comme responsable du site, à des amendes exorbitantes, voire même réclamer de la prison avec sursis, rien de moins ! Au-delà de cette affaire de responsabilité de RL, ils me suspectent à présent d’avoir été l’homme qui aurait appuyé sur le bouton d’un tweet montrant Anne Hidalgo lécher une babouche musulmane, le jour où elle commémorait le ramadan à la mairie de Paris, ce qui n’est pas très laïque. Il paraît que cela est très grave, et que cela s’appelle « injure publique à une personne exerçant une autorité publique ». A noter que le maire de Paris, grande cheftaine de l’opération « Je suis Charlie », qui a osé faire de cet hebdo un citoyen d’honneur de la Ville de Paris, a également déposé plainte contre la dessinatrice Ri7, auteur du dessin originel. Ce régime, au lieu de mettre toutes les forces du pays contre les disciples de Merah, persécute donc les résistants à la barbarie qui s’annonce. Toute l’imposture de cette gauche se retrouve dans ces deux plaintes grotesques, ainsi que dans toutes celles qui ont suivi. Ces gens là se comportent comme les derniers staliniens d’Europe de l’ouest.

Riposte Laïque : Es-tu inquiet, suite à cette perquisition, des conséquences de ce que les policiers pourraient trouver sur tes ordinateur et téléphone ?

Pierre Cassen : Je voulais d’abord dire à nos lecteurs ce que cela provoque, en soi, de se voir barboter des affaires aussi précieuses. C’est comme si on se permettait de vous voler votre journal intime. Il y a comme une sorte de viol. Mon ordinateur, comme mon téléphone, sont des objets précieux, où sont conservées des choses très personnelles, qui n’appartiennent qu’à moi et à ceux que j’aime. Je trouve intolérable que quelqu’un comme moi puisse voir des personnes que je ne connais pas avoir accès à mes dossiers personnels. Après, on verra bien si ce qu’ils trouvent dans mes affaires leur donne la possibilité de me mettre en examen, ce dont certains rêvent. J’avoue avoir assez confiance, et en plus, l’adversité me galvanise, mais avec de tels dirigeants politiques, je m’attends à tous les coups tordus. Donc, j’étais déjà déterminé à dire tout le bien que je pensais des socialistes avant cette perquisition (lire mes articles sur Razzy Hammadi hier, et ce jour sur Manuel Valls sur Boulevard Voltaire), inutile de vous dire qu’après une telle journée, ma détermination est décuplée. Je n’ai jamais supporté des modèles de société totalitaires, et je trouve qu’on s’en rapproche de plus en plus dangereusement.

Riposte Laïque : As-tu peur pour ton avenir ?

Pierre Cassen : La peur n’évite pas le danger. De quoi parles-tu ? Les socialistes et leurs obligés ne m’inquiètent absolument pas, malgré leur capacité de nuisance et leurs pulsions totalitaires. Dans un an, ils ne seront plus aux affaires, alors que Riposte Laïque sera toujours présent, et fêtera ses dix ans d’existence. D’ici là, Cazeneuve nous aura fait quatre procès. Hidalgo deux, et Bergé un… Eh bien, on réclamera une amnistie générale pour tous les délits d’opinion quand on se sera débarrassé de ces haineux. Je fais confiance à nos amis rédacteurs pour ridiculiser comme ils le méritent ces tristes sires, et retourner ce procès contre ceux qui les intentent. Ma sécurité ? Quand on a choisi le type de militantisme qui est le mien, et le tien, on ne se cache pas derrière son petit doigt, on se sait un peu plus exposé que le Français moyen. Je vis avec. Mais ce sont des Français moyens qui sont morts au Bataclan, et des Belges moyens qui sont morts à Bruxelles. J’ai davantage peur pour ceux que j’aime, et qui sont bien plus jeunes que moi. C’est d’ailleurs pour cela que je milite, partout où je le peux, contre l’islamisation de notre pays, pour convaincre mes amis que la seule réponse est l’éradication de l’islam sur le territoire français et la remigration massive de tous ceux qui veulent nous imposer la charia en France. Je n’ai pas l’ombre d’un doute, depuis plus de dix ans que je milite pour cela, nous avons raison, et ce combat est vital pour l’avenir de notre pays, de ses valeurs et de sa civilisation. Et si cela nous vaut encore des procès, eh bien, on fera face !

Riposte Laïque : Tu veux ajouter quelque chose ?

Pierre Cassen : Je suis très fier du combat que nous menons depuis plus de dix ans, ensemble et avec d’autres patriotes. Très fier de ce qu’est devenu Riposte Laïque, d’avoir impulsé ce journal cinq années durant, et d’avoir su passer la main, tout en continuant à travailler avec mes amis. Je prends ces plaintes à répétition, et cette perquisition, comme un hommage, qui prouve que nous tapons juste, et que nous faisons mal à ceux qui trahissent la France. Longue vie à Riposte Laïque, et que mes copains continuent à s’occuper tous les jours des islamo-collabos!

Une dernière chose, que les amis qui m’ont laissé leur téléphone lors des trois derniers mois me le renvoient, ou l’envoient à Christine, cela peut servir…

Propos recueillis par Christine Tasin

NDLR : La direction de Synthèse nationale tient à exprimer ici sa solidarité avec Pierre Cassen et nos amis de Riposte laïque face à l'acharnement dont ils sont les victimes.

12:17 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

RAPPEL : congrès du Renouveau français cette fin de semaine en Région parisienne, un stand de Synthèse nationale

congres-jmlp.jpg

07:30 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 12 avril 2016

Alain Escada : N'est-il pas étrange que rien qui symbolise le gouvernement ou les véritables lieux du pouvoir ne figure parmi la liste des cibles potentielles de terroristes djihadistes ?

escada-MPI-3.jpg

Source Médias presse info cliquez ici

Tous les médias en parlent. L’analyse de l’ordinateur d’un terroriste de l’Etat Islamique aurait permis d’apprendre que Civitas figurait sur la liste des cibles envisagées pour commettre un attentat. Nous avons posé quelques questions à Alain Escada, président de Civitas.

MPI : Comment avez-vous appris la nouvelle que Civitas avait figuré parmi une liste de cibles potentielles des terroristes de Bruxelles ?

Alain Escada : J’ai pris connaissance de cette rumeur par l’entremise des médias. Dans un premier temps, il était question d’une « association catholique conservatrice basée à Argenteuil ». Ensuite, le nom de Civitas est apparu explicitement.

MPI : Que vous en a dit la police ?

Alain Escada : Rien. A cette heure, seuls des journalistes m’ont appelé. Je n’ai pas eu le moindre contact avec un quelconque service de police.

MPI : Cela vous inquiète-t-il ? Auriez-vous souhaité une protection policière ? Changez-vous votre emploi du temps ?

Alain Escada : Non, je ne suis pas inquiet. Si la police ne nous a pas contactés, c’est probablement qu’elle estime qu’il n’y a pas de danger. Comme prévu, j’irai le 17 avril prendre la parole au Congrès Nationaliste, puis je ferai une conférence à Nantes le 25 avril à l’invitation d’E&R. Mes saints anges gardiens valent bien quelques gardes du corps. Rassurez-vous, je dors bien. A Dieu seul de décider de mon heure dernière. Mais, pour être clair, je ne pense pas un seul instant être la cible prioritaire d’un mouvement terroriste.

Du reste, je m’interroge. N’est-il pas étrange que rien qui symbolise le gouvernement ou les véritables lieux du pouvoir ne figure parmi la liste des cibles potentielles de terroristes djihadistes ?

Quant au fait que Civitas retienne l’attention de terroristes djihadistes, j’ai plaisanté toute la journée avec les journalistes sur le fait que, jusqu’au Proche-Orient, Civitas serait donc considéré comme le dernier emblème de la Chrétienté.
En vérité, pour l’instant je me méfie plus de Bercy qui, sur injonction de la franc-maçonnerie, a infligé à Civitas un redressement fiscal carabiné, que de quelconques terroristes.

Dimanche 8 mai, à Paris :

986749587.png

En savoir plus cliquez ici

07:44 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 07 avril 2016

Dimanche 17 avril : congrès du Renouveau français

congres-jmlp.jpg

Plus d'infos cliquez ici

08:42 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 06 avril 2016

Samedi 23 avril, à Bourges :

12974524_983134041766375_1723155981026420224_n.jpg

00:27 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 31 mars 2016

Dimanche 8 mai : rassemblement et défilé en l'honneur de Ste Jeanne d'Arc à Paris

986749587.png

2069713563.png

En savoir plus cliquez ici

00:56 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 25 mars 2016

Terrorisme : Il ne suffit pas de se lamenter sur les conséquences, il faut impérativement remonter à leurs causes

escada_colloque.jpgUn communiqué de Alain Escada, Président de Civitas 

Les attentats commis à Bruxelles démontrent la pertinence des thèmes traités samedi dernier lors du colloque “De la guerre au Proche-Orient à l’immigration et au terrorisme en Europe”. Il ne suffit pas de se lamenter sur les conséquences, il faut impérativement remonter aux sources, aux causes des problèmes.

Retrouvez le compte-rendu complet de ce colloque : cliquez ici

Civitas a réussi un très joli coup. Samedi 19 mars, son colloque organisé en partenariat avec l'Alliance for Peace and Freedom et le Rassemblement pour la Syrie a fait salle comble autour d'un regroupement exceptionnel d'intervenants issus de la dissidence (Pierre Hillard, Damien Viguier, Youssef Hindi, Jean-Michel Vernochet, Elie Hatem, Roberto Fiore, Irène Dimopoulou, Mère Agnès-Mariam de la Croix, Marion Sigaut, Claire Séverac,...), venus aborder une vaste problématique : "De la guerre au Proche-Orient à l'immigration et au terrorisme en Europe". Il n'y avait plus une chaise libre dès 14h15 et plusieurs dizaines de personnes n'ont pas pu entrer, faute de place.

Les intervenants se sont succédés avec des exposés de haut niveau, et pourtant abordables, devant un public très attentif.

Lors de la pause, les différents auteurs présents ont été abondamment sollicités pour dédicacer leurs livres. Ensuite, vinrent les trois derniers exposés, dont celui de Jean-Marie Le Pen, très attendu, avant la conclusion prononcée par Alain Escada.

Ce colloque est un bel exemple de convergence des forces insoumises au Nouvel Ordre Mondial.

Civitas fixe d'ores et déjà rendez-vous le dimanche 8 mai, place Saint Augustin à Paris, pour un hommage à Sainte Jeanne d'Arc dans un même esprit de convergence. A partir de 12h30 se succèderont des animations et des discours avant le départ à 14h30 d'un défilé jusqu'à la place des Pyramides.

Les interventions filmées au colloque cliquez ici

09:50 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 22 mars 2016

RAPPEL : samedi 26 mars, à Beauvais

10612749_776483055818512_3910507240648665079_n.jpg

20:38 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 21 mars 2016

A Bordeaux, des militants du Renouveau français manifestent devant l'Ecole de la magistrature

enm.jpg

A Bordeaux, devant l’École nationale de la magistrature, les militants du Renouveau français ont dénoncé le rôle de la franc-maçonnerie dans la justice française et exigé « une justice sans tablier » !

Voici le contenu du tract imprimé pour l’occasion :
NOUS NE VOULONS PLUS D’UNE JUSTICE EN TABLIER !
Affaire de l’ARC, Affaire Tapie, Affaire du Carlton de Lille, etc.
L’ombre de la franc-maçonnerie plane sur de nombreux scandales.
Si l’implication de cette secte est parfois connue dans de grosses affaires, la plupart du temps, l’implication de celle-ci dans les affaires de justice plus courantes est largement méconnue du grand public.
Et pour cause : la franc-maçonnerie cultive le secret afin de dissimuler le fait qu’elle supprime l’égalité entre les citoyens devant la Justice !La Franc-Maçonnerie est une secte qui ordonne à ses membres de se secourir les uns les autres et qui prétend que ses lois sont supérieures aux lois « profanes », c’est-à-dire aux lois civiles. De cette manière, les magistrats francs-maçons rendent des verdicts crapuleux et scandaleux !
Français, ne nous laissons plus faire !
Exigeons le renvoi immédiat des magistrats francs-maçons !

Source Renouveau français cliquez ici

17:35 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 18 mars 2016

19 mars : Roger Holeindre écrit à Hollande...

Holeindre Roger.jpg

A l'occasion du 19 mars, date choisie par le Système pour commémorer la fin de l'Algérie française, Roger Holeindre exprime son point de vue à l'attention de François Hollande (Président de la République) :

Monsieur le Président de la République,

Il y a bien longtemps que je désirais vous adresser cette lettre ouverte… Je pensais pourtant que… tout compte fait… cela ne servirait à rien.

Mais j’apprends par la presse que vous comptez, cette année, pour l’anniversaire du 19 Mars 1962, donner à cette forfaiture… en étant présent à la cérémonie… une certaine dimension historique !

Cela est proprement incroyable… honteux… voire dégueulasse !

En effet, vous n’êtes pas sans savoir que tout ce que racontent les tueurs du FLN et les “porteurs de valises”, (physiques ou moraux) dont les prototypes les plus emblématiques sont M. Benjamin Stora et les communistes de la FNACA est faux, et que par votre présence, vous officialisez des mensonges d’Etat.

M. Chirac et M. Sarkozy, vos deux prédécesseurs, pourtant pas très courageux en l’occurrence, n’avaient pas osé aller jusque là. Mais vous, vu votre “popularité”, vous n’avez plus rien à perdre !

Eux aussi, pourtant, ont été à plusieurs reprises pleurnicher à Alger… et se repentir… sans aucune honte sur le dos de la France…comme vous… pour des raisons exclusivement électoralistes, appel du pied… aux plusieurs centaines de milliers de binationaux qui vivent chez nous… après nous avoir chassés de “chez eux”. MM. Chirac et Sarkozy s’étaient gardés d’officialiser cette date, car ils savaient… comme vous-même… qu’elle marquait en fait le commencement… des tueries… enlèvements… séquestrations…. de milliers de civils européens, auxquels s’ajoutèrent des dizaines de milliers d’anciens soldats français d’origine musulmane qui, avant de se battre à nos côtés sur la terre algérienne, avaient été des nôtres dès 1870… puis en 1914-1918… en 1940-1945… et en Indochine.

Ils représentaient en nombre, et volontairement eux, juste avant ces accords odieux, cinq fois plus que les soldats FLN de la dite “Armée de Libération Nationale”… dans les maquis algériens… en Tunisie… et au Maroc.

Lire la lettre en entier cliquez ici

10:27 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Vendredi 22 avril : Renaud Camus à Cavaillon

1934498_1701245723474227_8654981258544072065_n.jpg

07:27 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Samedi 23 avril, à Bourges, journée identitaire et patriote

12832291_1263605077002280_3423879991076171114_n.jpg

07:24 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 17 mars 2016

18 mars 1978 : assassinat de François Duprat, théoricien du nationalisme-révolutionnaire ?

Diapositive1.jpg

En savoir plus cliquez là

Redécouvrir le combat de François Duprat cliquez ici

00:28 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 13 mars 2016

Samedi 19 mars colloque de Civitas à Paris

1557120275.jpg

En savoir plus cliquez ici

15:09 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 11 mars 2016

Samedi en région lyonnaise :

CdCK5PBWEAEOStp.jpg

09:26 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 06 mars 2016

Samedi 12 mars à Lyon : la fête des patriotes

12654226_941884669192207_2049946953110013537_n.jpg

09:08 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 05 mars 2016

La Ligue du Midi a manifesté vendredi soir à Montpellier

12801345_1038049726236223_76431546283859524_n.jpg

Vendredi soir la Ligue du Midi, dirigée par Richard Roudier, était devant le centre d'accueil pour migrants de Montpellier. Un seul slogan pour les identitaires : Clandestins dehors !

11:28 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Pour honorer Jeanne d'Arc, Jean-Marie Le Pen sera Place des Pyramides le 1er Mai

10:39 Publié dans Combat nationaliste et identitaire, TV SYNTHESE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 03 mars 2016

Le samedi 12 mars, Gabriele Adinolfi présentera à Paris son projet politique et euroéen

12744401_1080234155360309_8291762906906078096_n.jpg

Le projet imaginé par Gabriele Adinolfi part de cette constatation que la situation politique européenne est relativement bloquée. Dans le cas de la France, par exemple, même si le Front national représente une bonne machine à détruire le système en place, il reste que, d’une part, ledit système dispose d’une arme efficace, le « front républicain », pour se maintenir, et que, d’autre part, le FN est encore trop instable sur le plan idéologique pour être en mesure de gouverner dans le sens souhaitable.

Il résulte de cette double constatation qu’il convient de mettre en œuvre une démarche permettant, non seulement de contourner le front républicain, mais aussi d’aider la Droite nationale à disposer des armes idéologiques permettant de représenter une alternative crédible. Cette démarche ne peut être qu’européenne, parce que les droites nationales et les peuples européens sont exposés aux mêmes difficultés, et également parce qu’il faut être conscient que, au-dessus des intérêts nationaux, il y a l’idée impériale européenne, qui habite l’imaginaire de nos peuples depuis la chute de l’Empire romain et s’est traduite, tout au long de l’histoire de notre continent, par des tentatives récurrentes de reconstruction de l’unité perdue : il est évident qu’une démarche totale comme celle qu’il faut engager aujourd’hui ne peut que se référer, d’abord et avant tout, à cette dimension impériale européenne.

Pour contourner le front républicain et donner des armes idéologiques aux droites nationales et européennes, il convient, d’une part, de développer un ancrage dans la vie économique et sociale qui permettra d’exister réellement sur le terrain, en dépit des obstacles placés par les réseaux du front républicain pour empêcher toute existence des droites nationales et européennes dans ce qui constitue les structures politiques, économiques et sociales. Il convient, d’autre part, de développer des structures de réflexion, de formation et d’action, capables d’apporter la matière idéologique attendue. On notera également que, si l’on se développe dans la réalité économique, on pourra disposer, si les choses se passent bien, des moyens de financer les structures de réflexion, de formation et d’action.

La démarche du projet repose, en conséquence, sur trois axes : la réflexion, l’action et le financement. Et c’est à un point sur ce qui a déjà été réalisé dans ce domaine en Europe, ainsi que sur ce qu’il est prévu de faire, en particulier en France, que Gabriele Adinolfi se livrera le 12 mars, à l’heure et dans les lieux précisés dans l’affiche reproduite ci-dessus.

DESTINÉ À CEUX QUI EN ONT ASSEZ DE TOURNER EN ROND, LE PROJET ADINOLFI EST UN PROJET TOTAL, POUR NOS NATIONS ET POUR L’EUROPE !

Source Forum SI cliquez là

Avez-vous lu les derniers livres de Gabriele Adinolfi ?

Années de plomb et semelles de vent, édité par Les Bouquins de Synthèse nationale en 2014,raconte les vingt ans de cavale qu'Adinolfi a passé en France alors que l'Italie était sous la coupe de la mafia démocrate chrétienne. cliquez ici

L'Europe, édité aussi par Les Bouquins de Synthèse nationale en 2015, l'auteur développe sa conception de l'Europe cliquez là

Un entretien avec Gabriele Adinolfi sur TV Libertés cliquez ici

15:41 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 27 février 2016

Prochaine conférence de formation du GUD Paris :

gud paris.jpg

13:12 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 21 février 2016

L'ordre républicain reine à Calais... contre les Français !

Suite à l'interdiction de la manifestation en soutien au Général Piquemal organisée par un ancien militaire à Calais ce samedi, celui-ci a été lui aussi arrêté alors qu'il déposait une gerbe de fleurs aux pieds d'une stèle en hommage aux résistants morts pour la France.

Une ambiance totalitaire qui fleure bon les démocraties populaires d'Europe de l'Est du temps béni de Louis Joseph Staline...

Source Agence infos libres via Thomas Joly cliquez ici

NDLR : nous ne sommes pas sûrs que la cause de ce général en nécessitait autant, mais il y a du progrès, on entend plus braire "la police avec nous"...

13:28 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 19 février 2016

NOTRE CAMARADE ET AMI THOMAS JOLY, SECRETAIRE GENERAL DU PARTI DE LA FRANCE, VIENT DE PASSER 6 H EN GARDE A VUE POUR AVOIR DENONCE PUBLIQUEMENT LA BARBARIE ISLAMISMISTE

Thomas-Joly-secrétaire-général-du-Parti-de-la-France-749x749.jpg

Le communiqué de Thomas Joly :

J'ai été placé en garde à vue ce vendredi 19 février pour être entendu à propos d'une soi-disant « diffusion de message violent accessible à un mineur ». Il s'agit en fait d'une procédure engagée par l'OCLCTIC (Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication) visant l'utilisation de deux photos pour illustrer des articles de mon blog consacrés aux atrocités commises par DAECH et au meurtre par décapitation commis par l'islamiste Yassin Salhi en juin 2015.

Cette minable petite intimidation politico-judiciaire est évidemment sans effet sur ma détermination à dire la vérité aux Français sur le danger islamiste dans un pays envahi dirigé par des irresponsables.

Marine Le Pen, Présidente du Front National, ayant diffusé ces mêmes photos sur son compte Twitter, il sera intéressant de voir si elle subit le même traitement que ma modeste personne...

Pendant que le terrorisme islamique prospère en France et en Europe, la police politique de Manuel Valls veille à traquer ceux qui entendent alerter les Français et résister à ce fléau. Le gouvernement socialiste et la justice française semblent avoir leurs priorités...

NDLR : La direction et les rédacteurs de Synthèse nationale tiennent à exprimer leur totale solidarité avec Thomas Joly et à lui témoigner leur amitié combattante.

17:59 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 18 février 2016

Samedi 19 mars : un colloque de Civitas à Paris

tumblr_o2p4vbXQYl1rnng97o2_500.jpg

tumblr_o2p4vbXQYl1rnng97o1_500.jpg

08:59 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 10 février 2016

NE NOUS TROMPONS PAS D'ADVERSAIRES

Thomas-Joly-secrétaire-général-du-Parti-de-la-France-749x749.jpgThomas Joly

Secrétaire général du

Parti de la France

Depuis quelques jours, nous assistons à des débats enflammés entre patriotes sur les réseaux sociaux à propos des déclarations bien tièdes et très conformistes du Général Piquemal, suite à sa garde à vue, consécutive à son arrestation samedi par les forces de l'ordre socialiste à Calais.

Je tiens tout d'abord à rappeler que certains ont peut-être fondé bien trop d'espoirs dans un Général retraité de 75 ans qui, enfin, avait décidé de sortir du bois, chose tout à fait louable et courageuse de nos jours, n'hésitant pas à participer à une manifestation interdite par la dictature socialiste. Mais celui-ci n'a jamais prétendu, à ma connaissance, s'ériger en porte-parole de la résistance nationale et patriotique. Saluons donc la prise de conscience de ce haut gradé et traitons-le plutôt comme un allié de la cause nationale, même si lui-même s'est bien maladroitement désolidarisé des patriotes qui ont manifesté avec lui samedi dernier.

Ne détournons pas notre légitime colère à l'égard des véritables responsables de la colonisation migratoire de notre pays, à savoir l'engeance gouvernementale et sa pseudo-opposition acquises toutes deux à la destruction du peuple français par la mise en place du grand remplacement de population, ainsi qu'à la destruction de notre civilisation par la soumission aux traditions culturelles de l'occupant.

Samedi à Calais, la trahison était incarnée par ce petit roquet, directeur de cabinet de la « préfète » du Pas-de-Calais, jappant ses ordres - qu'il recevait paraît-il directement d'un Bernard Cazeneuve écumant - à des policiers et gendarmes décérébrés qui ont pratiqué le gazage et le matraquage des patriotes, avec le même zèle et la même agressivité que nous avons connus lors des « Manifs pour Tous ».

C'est donc dans un état d'esprit combatif et unitaire que nous devons faire face à ces ennemis de la France et de son peuple qui a le droit de vouloir rester lui-même. Ne perdons pas de temps en débats stériles et inutiles, tâchons de réunir tous les patriotes sincères, quelles que soient leurs spécificités, afin d'entreprendre la reconquête nationale et européenne face aux forces mortifères qui souhaitent ni plus ni moins que la disparition de notre civilisation.

12:36 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 08 février 2016

A Rungis hier, les patriotes sont venus nombreux assister à la réunion de Riposte laïque et de Résistance républicaine

L'intervention de Hugues Bouchu

Malgré les menaces des petits laquais du Système mondialisé que sont les "antifas", Riposte laïque et Résistance républicaine ont marqué un point hier à Rungis en réunissant plus de 600 personnes dans le cadre des journées européennes contre l'islamisation.

Pierre Cassen, Président de RL, ouvrit la séance dès dix heures et donna la parole à notre ami Hugues Bouchu, Président de la Ligue Francilienne. Puis douze autres orateurs se succédèrent à la tribune. Parmi eux, notons l'intervention très émouvante d'une habitante de Calais.

Vous pourrez visionner toutes ces interventions en consultant le site de Riposte laïque cliquez ici

La revue Synthèse nationale était bien sûr présente à cette réunion et de nombreux livres, parmi lesquels notre numéro hors série cliquez là consacré à la Rencontre Charles Martel qui s'est tenue à Poiiters en juin dernier, furent diffusés à cette occasion.

IMG_2460.JPG

Roland Hélie au stand de Synthèse nationale à côté de l'écrivain Renaud Camus

Parmi ces "petits princes" qui devront un jour s'expliquer devant la justice du peuple :

12651376_652892354849043_523502616796553314_n.jpg

Le collabo Etienne Desplanques, le bien nommé...

00:33 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

A l'attention de nos amis du Nord Pas-de-Calais : TOUS A BOULOGNE sur MER AUJOURD-HUI LUNDI A MIDI

12644911_233212347014594_2863586814960008235_n.jpg

À FAIRE CIRCULER :

MOBILISATION GÉNÉRALE demain lundi à 12h au Tribunal de Boulogne-sur-Mer pour soutenir le général Piquemal. De nombreux médias seront présents alors plutôt que de limiter notre révolte à Facebook, montrons au général que nous le soutenons, AVEC LUI !

00:27 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 05 février 2016

RAPPEL : samedi 6 février à Paris...

2016 02 06 CFH.jpg

NDLR :

1438730922.jpg

Pour le commander en ligne cliquez ici

Bulletin de commande 

07:11 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 04 février 2016

Le rassemblement patriotique de samedi prochain à Montpellier aura bien lieu...

montpellier.jpg

Montpellier (Lengadoc Info) – Le rassemblement « Sauvons notre pays » aura bien lieu ce samedi 6 février à 15 h à Montpellier devant la préfecture. Des rassemblements similaires ont été interdit à Calais et à Saint-Brieuc mais à Montpellier, la manifestation a été autorisée. Interviewé par Pierre Cassen, le président de la Ligue du Midi et organisateur de la manifestation, Richard Roudier, revient sur les motivations d’un tel rassemblement deux mois et demi après les attentats de Paris et alors que la situation migratoire en Europe est désormais au cœur des débats politiques.

_N3C7507.jpg

Richard Roudier - Rencontre Charles Martel (Poitiers - juin 2015)

La Ligue du Midi, que tu présides, a immédiatement relayé l’appel de Pegida et de Tommy Robinson, et proposé un rassemblement à Montpellier, le 6 février, sur le thème « Sauvons notre pays ». Pourquoi ?

Richard Roudier : Le combat que nous menons est local, français, et européen. La question de l’Islam ne se poserait pas s’il n’ y avait pas eu l’immigration. Immigration dont on n’aurait jamais parlé s’il n’y avait pas eu à partir des années 70 des hommes politiques particulièrement veules et corrompus pour offrir au grand patronat une main d’œuvre peu exigeante en matière de conditions de travail et de salaire. En corollaire, à compter de cette date, le peuple français a dû subir des campagnes de culpabilisation d’un niveau jamais atteint pour lui faire baisser la garde devant cette invasion, alors que dans le même temps des « lanceurs d’alerte » tels Jean Raspail et Dominique Venner tiraient des sonnettes d’alarme que bien peu voulaient entendre. Le deuxième tome du « Camp des saints » est en train de s’écrire sous nos yeux avec des migrants dont les voyages sont payés par les multinationales et leurs stipendiés (faussement humanitaires), avec pour objectif ultime la création d’un gouvernement mondial « hors-sol » menant au fouet des populations grisâtres, sans identité, dont la seule liberté sera de pousser des caddies à l’intérieur des rayons d’hypermarchés.

Aujourd’hui, la machine infernale s’emballe et nombre de nos citoyens sont confrontés dans leur quotidien aux périls qui vouent notre pays à la disparition : le flot migratoire ininterrompu, les violences faites aux femmes qui ont retenti comme une véritable déclaration de guerre, le triomphe de l’islamisme dans la sphère publique, la menace terroriste que l’on ne sait ni prévenir ni endiguer, le chômage et la pauvreté qui touchent la plupart des familles, notre patrimoine industriel et commercial qu’on abandonne à la finance internationale et aux monarchies du golfe et par dessus tout, cette impression angoissante de ne plus être chez nous.

Vous avez multiplié, ces derniers temps, beaucoup d’initiatives, dont un courageux rassemblement à Lunel, fief des salafistes locaux. Penses-tu que cette fois, ce rassemblement dépassera en nombre ceux que vous organisez d’habitude ?

Le rassemblement de Lunel aura été un marqueur dans le développement de la ligue du Midi. En moins de 48 heures, trois jours après les attentats du « Bataclan » et dans un souci de sécurité pour les gens qui nous font confiance, nous avons pris la décision de ne pas appeler la population à manifester, mais d’organiser un rassemblement militant. C’était un pari risqué puisque nous aurions pu n’être qu’une poignée, mais la mobilisation a joué et nous fûmes une centaine, au même moment, avec trois lieux de rassemblement à Lunel, Nîmes et Alès.

J’ai à cœur de souligner l’attitude de la police municipale et de la gendarmerie (Lunel est en zone gendarmerie), puisque dans un contexte particulièrement tendu, la manifestation des identitaires a été très vite encadrée au pied levé par des gendarmes en gilets pare-balles armés de fusils d’assaut…mais pour une fois, pas pour nous chasser… Ce fut une expérience intéressante d’un point de vue militant puisque nous avons pu tester la discipline et la cohésion du groupe.

Pour en revenir à la mobilisation pour ce rassemblement, la seule comparaison que nous pouvons avancer, c’est par rapport au 18 janvier 2015 où nous avions relayé l’appel de Pegida et avions rassemblé en quelques jours près de 100 personnes devant la préfecture de Montpellier. Nous tablons sur 200 à 300 personnes pour le rassemblement du samedi 6 février, chiffre que nous avons d’ailleurs communiqué aux autorités. Je peux vous confirmer de source sûre que le rassemblement sera autorisé.

Comment les choses doivent-elles se dérouler ?

Il s’agit d’un rassemblement statique classique avec diverses prises de parole, sept au total, plus un message de Maurice Vidal qui sera lu par un camarade. Nous aurons Olivier Roudier de la Ligue du Midi, Jean Théron de Résistance républicaine-Provence, Michèle Bros Ligue du Midi-Alès porte-parole du Collectif des Femmes en Colère, le Docteur-vétérinaire Alain De Peretti de Vigilance Halal, Ester Gallego Présidente de « Som Catalans » , Pierre Vial, Président de « Terre et peuple » et moi même qui mènerai les débats et tirerai les conclusions de cette journée.

Nous avons tenu à ce que la campagne d’information soit la plus étirée possible et nous avons réalisé le premier envoi le 4 janvier afin de nous permettre d’atteindre en tirs croisés le maximum de nos compatriotes.

Une vingtaine d’appel de personnalités locales ou nationales ont été lancés depuis le 20 janvier à raison de une ou deux par jour. Merci à Renaud Camus et à tous les autres pour leur collaboration. Des milliers de tracts ont été diffusés de Perpignan à Beaucaire et plusieurs réunions militantes se sont tenues sur ce thème à Alès, Nîmes et Montpellier.

Crains-tu des provocations gauchistes, ou bien une interdiction des autorités ?

La Ligue du Midi est là pour gagner le combat des idées, remporter des victoires politiques, et non pas pour distribuer des horions. Mais cependant, nos adversaires le savent, nous avons une culture de la défense bien ancrée. Dans le cadre de ce type de manifestation, la police nationale assure l’ordre en dehors du rassemblement, ce qu’elle fait très bien la plupart du temps, et notre service de sécurité, lui, est chargé de faire respecter les consignes à l’intérieur du rassemblement et d’évacuer des perturbateurs ou d’éventuels provocateurs. Les seuls emblèmes autorisés sont le drapeau national, les bannières de région et les banderoles des organisateurs.

Nous avons choisi le marché aux fleurs pour son côté poétique, mais aussi parce qu’il est piétonnier et qu’il est contigu à la préfecture… et qu’il n’y a pas, a priori de lieu plus facile à sécuriser par les forces de l’ordre que la propre demeure du préfet…

Je précise que pour ce type de manifestation, il s’agit de remplir une simple déclaration et le préfet ne peut interdire qu’en cas de risque sérieux de troubles à l’ordre public qui ne pourraient d’ailleurs être fomentés que par des individus extérieurs au rassemblement. En outre, je souligne que le rassemblement du 18 janvier 2015 n’avait donné lieu à aucun incident notable et qu’il en sera de même samedi prochain.

Comment vois-tu la suite de la mobilisation, au lendemain des 6 et 7 février ?

Attendez, je sors ma boule de cristal ! En attendant commençons par le commencement, réussissons ce week-end des 6 et 7 février, puis nous verrons. Bonne chance à tous… Comme sait le dire Pierre Vial : la rue appartient à celui qui y descend !

Propos recueillis par Pierre Cassen

09:38 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook