Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 20 février 2016

Après la fermeture du site de l'abbé Pagès, Thomas Joly passe 6 heures en garde à vue...

Cazeneuvecollabo40.png

Paul Le Poulpe Riposte laïque cliquez ici

Qu’est-ce qu’ils doivent se marrer les islamistes. Ils nous ont tué 150 personnes en 2015, et ils ont un gouvernement socialiste qui passe son temps à persécuter les Français qui résistent à l’islamisation et à l’invasion de leur pays.

Nous avons ainsi appris que l’abbé Pagès n’avait plus de site, car ce dangereux prêtre, par ailleurs marginalisé par l’église vaticane, ose montrer la réalité de la barbarie islamique (NDLR cliquez ici).

Sauf que dans la France de Hollande-Valls-Cazeneuve, cela s’appelle de l’apologie du terrorisme et de l’incitation à la violence. Et donc, les flics descendent chez votre hébergeur, barbotent les serveurs (où figurent d’autres clients) et vous n’avez plus de trace de milliers d’articles et de vidéos qui résumaient le combat d’une vie.

C’est au tour de Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France, parti présidé par Carl Lang, d’avoir goûté aux joies de la police de l’ineffable Cazeneuve.

Le secrétaire général du Parti de la France a donc passé six heures en garde à vue. Son crime ? Avoir diffusé, comme Riposte Laïque, des photos montrant la barbarie de la décapitation d’Hervé Cornara par l’islamiste Yassin Salhi, ainsi que celle de James Foley décapité par l'État Islamique.

Rappelons que pour avoir diffusé, en exclusivité, cette photo, notre site a subi deux plaintes du ministre de l’Intérieur en personne, celui que nous appelons l’islamo-collabo Bernard Cazeneuve, pour… « atteinte à l’intégrité du cadavre », rien de moins, comme si cela était un contributeur de RL qui avait décapité le malheureux patron.

Dans ce contexte, peu importent les divergences (et nous n’en manquons pas avec le Parti de la France), seule compte la solidarité patriotique, militante et combattante qui doit unir tous ceux qui, amoureux de la France, refusent son invasion, son islamisation et son changement de civilisation.

Nous apportons donc la même solidarité à Thomas Joly que celle que nous avons exprimée à l’abbé Pagès, en sachant que tous deux sont sur la même barricade que nous, au service de la France éternelle et de la liberté.

Lire aussi cliquez là

11:01 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 07 février 2016

Les Enfoirés, dites-vous ?

SN enfoirés système.jpg

08:49 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 01 février 2016

Collecte de médicaments pour la Syrie

12631435_878633138916759_2850663035037353591_n.jpg

Appel de solidarité :

Les Syriens continuent à résister face au terrorisme aveugle orchestré de l'extérieur, mais malheureusement, ils paient très cher cette résistance.

Encore une fois, nous faisons appel à votre générosité et à votre sens de la solidarité, pour aider nos compatriotes qui ont un besoin absolu et vital de médicaments : des antalgiques / analgésiques, des anti-inflammatoires, des antibiotiques, de la cortisone, tout type de traitement du diabète, de l’asthme, de l’hypertension et des maladies cardio-vasculaires.

Ils ont également besoin de tous matériels de soins tels que pansements, bandes de contention, sparadraps etc

Faites le tri dans vos pharmacies, vérifiez les dates de péremption et donnez ce qui ne vous sert plus mais qui peut aider à soulager des souffrances ou à soigner des blessures.

Merci de prendre contact avec l’équipe au 06 05 60 56 79 pour connaître l’adresse de dépôt.

Opération menée par le Rassemblement des communautés syriennes de France qui est intervenu lors de la 9e Journée de Synthèse nationale le 11 octobre dernier cliquez ici

09:22 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 29 janvier 2016

Me Gilbert Collard défendra les Calaisiens agressés samedi dernier...

Gilbert-Collard-va-defendre-gratuitement-Gael-Rougemont-qui-a-pointe-un-fusil-contre-des-manifestants-pro-migrants-a-Calais.jpg

La France entière s'est émue samedi dernier en voyant comment les hordes de migrants, excitées par les petits valets de la haute-finance mondialiste que sont les gauchistes du NPA, ont attaqué une humble famille calaisienne devant son domicile lors d'une manifestation organisée par les partis de gauche.

Et lorsque nos compatriotes ont appris que des membres de cette famille lâchement agressée avaient été embarqués par la police sous le prétexte que l'un d'entre eux, dans un réflexe de légitime défense, avait sorti une (fausse) carabine, cette émotion s'est carrément transformée en colère.

Enfin, la réaction lamentable du maire (Les Républicain) de la ville qui demanda en début de semaine aux victimes de l'agression de déménager ne peut que nous inspirer le dégoût le plus total.

Voilà pourquoi nous ne pouvons que saluer la décision de Me Gilbert Collard de prendre en charge la défense de la famille calaisienne.

Synthèse nationale

08:08 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 26 janvier 2016

Il reste deux places pour le voyage en Syrie organisé en février

Diapositive1.jpg

Communiqué de la Communauté syrienne de France :

En solidarité avec le peuple syrien, et suite à la réussite des voyages de solidarité d'avril, août et novembre 2015, La Communauté Syrienne de France organise un quatrième voyage au cœur de la Syrie, fin février 2016. Lors de ce voyage, seront organisées des visites accompagnées des principaux musées, des sites historiques, et quelques joyaux du patrimoine syrien et du patrimoine de l’humanité. Venez découvrir l'autre visage de la Syrie.

Renseignements : 06 05 60 56 79 ou rcsfrance@gmail.com

Interventions de Rima, de la Communauté syrienne de France, et de Stéphane qui a participé au premier voyage, lors de la 9e Journée de Synthèse nationale le 11 octobre dernier cliquez ici

Comte rendu de ce voyage publié par Breizh infos et repris dans Synthèse nationale cliquez là

18:01 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 10 janvier 2016

Quand les pleurnicheries ne font plus recette...

12400815_1736845806534384_5837065953081355131_n.png

La fin de la supercherie ?

18:46 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 05 janvier 2016

Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir...

12507318_541781675996946_978450410645088227_n.jpg

Une priorité cependant pour les gouvernants :

combattre l'extrême droite...

17:34 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 07 décembre 2015

Cela n'a pas tardé : déjà du rififi à l'UDI

Jean-Christophe-Fromantin.jpg

"Je quitte l’UDI, je reprends ma liberté pour agir autrement…"

Jean-Christophe Fromentin, député-maire de Neuilly-sur-Seine

Source cliquez ici

Ces élections régionales marquent la fin des partis traditionnels et le profond ras-le-bol des Français vis à vis de ceux qui depuis des années ne pensent qu’à la conquête du pouvoir au détriment des évolutions dont la France a besoin. Le délitement de la confiance vis à vis des « politiques » atteint des niveaux peu compatibles avec un fonctionnement harmonieux de notre démocratie.

Les partis, de gauche comme de droite, captent le débat, ferment le jeu et arbitrent les élections, y compris territoriales, selon des contingences d’état-major et de gestion des carrières. Cette évolution révèlent deux conséquences graves exprimées très clairement dans ces élections : Les Français n’y croient plus et préfèrent la résignation ou le vote populiste ; ils constatent que la France est encalminée dans des difficultés abyssales dont les générations à venir subiront lourdement les conséquences.

L’UDI n’échappe pas à ces travers politiciens. Elle ne constitue pas une alternative indépendante et ne reflète plus l’élan impulsé à son origine par Jean-Louis Borloo.

A 15 mois des élections présidentielles et législatives il est urgent de réagir. C’est la raison pour laquelle, fort de mon engagement politique qui, dès le départ, s’inscrit dans un double principe d’audace et de renouveau, j’ai décidé de reprendre ma liberté pour agir autrement.

Les défis à relever appellent des actes courageux, visionnaires et modernes. Or, l’avenir de la France ne peut être préempté par quelques professionnels de la politique dont l’accumulation d’erreurs ou de non-choix au cours des trente dernières années est une des principales causes des grandes difficultés actuelles que nous connaissons. Nous ne pouvons pas continuer avec les mêmes dont les promesses n’opèrent plus.

Mais chacun d’entre nous a une part de responsabilité dans cette situation. Celle de réagir et de se mobiliser plutôt que de critiquer et de se résigner.

C’est la raison pour laquelle je proposerai dans les prochaines semaines à un maximum de Français de se mobiliser pour mettre leurs talents au service de nos territoires et de la France.

08:49 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 17 novembre 2015

On ose nous parler de "Justice"...

4091376458727.jpg

Omar Ismaïl Mostefaï : terroriste, fiché S., condamné 8 fois entre 2004 et 2010 sans jamais être allé en prison !

Et là... pensons à Nicolas Bernard-Buss, jeune homme au casier vierge... Il avait passé trois semaines à la prison de Fleury-Mérogis en juin et juillet 2013 (à cause de son opposition à la loi Taubira)...

Repensons aussi à Esteban, militant solidariste, lâchement agressé avec ses amis par une bande de petits laquais du Système intitulée "antifa" en juin 2013 et qui passa quinze mois en prison pour s'être simplement défendu...

Un jour, il faudra que les responsabilités soient établies et que les coupables payent... 

20:07 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La ville d'Orange rend hommage aux victimes du terrorisme islamique

12234888_1057055050993448_4642736494059254993_n.jpg

01:07 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 14 novembre 2015

Ce n'est pourtant pas faute d'avoir sonné le tocsin....

12243310_10208003375743635_7663918101611614168_n.jpg

11:08 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Quel état d’urgence ?

12226546_10208193520384632_735851080_n.jpg

Dr Bernard Plouvier

Après les scènes de guerre civile qui ont ravagé la ville de Paris dans la soirée du 13 novembre 2015, notre bon Président – prenant enfin conscience de l’existence d’un problème racial et religieux en France – décrète « l’état d’urgence ». De fait, plutôt que d’aller parader devant micros et caméras pour organiser un nouvel afflux massif d’immigrants islamiques, il serait temps de s’occuper quelque peu de protéger les citoyens français.

Mais de quoi peut-il s’agir, en fait « d’état d’urgence », dans un pays où la Justice est dirigée par une indépendantiste guyanaise, fière de sa négritude, haïssant les Blancs et multipliant les offensives médiatiques pour réduire les peines des assassins, des violeurs, des incendiaires ?

De quoi peut-il s’agir dans ce pays où l’Intérieur est dirigé par un politicien qui a osé éructer, le 5 août 2014 (au micro de RTL) : « Ce n’est pas un délit de prôner le Djihâd »…. effectivement, pitoyable ignare, ce n’est pas un délit mais un crime contre l’Humanité ! Le Djihâd est obligatoire, en Dâr al-Harb (domaine de la guerre, soit tout pays non dominé par l’islam) à tout fidèle (muslim) qui en est physiquement capable. Le coran (sourate 8, verset 40) est on ne peut plus clair : « Faites la guerre à ceux qui ne croient pas en Allah… tuez tous les idolâtres partout où vous les trouverez », l’idolâtre étant celui qui n’adore pas Allah, « le tout-puissant et le miséricordieux » (paraît-il).

Le Djihâd est présenté comme « bon et juste » par les sourates 2, 8, 9, 22, 47, 58, 59, 60, 61. L’islam, bête monstrueuse issue du fanatisme médiéval, est non pas « à nos portes », mais largement installée chez nous. Entre 7 et 10 millions de musulmans vivent en France. Des Français autochtones, abrutis par une propagande absurde autant que lénifiante, semblent ne voir que l’honnête musulman qui travaille. Et l’on nous ressort le couplet sur l’ingénieur ou l’infirmière… sortez les violons, pendant que les fils et frères tuent, violent, incendient et pillent (pour ne même pas évoquer le racket des écoliers, l’organisation de la prostitution, les trafics de stupéfiants et d’objets volés).

L’état d’urgence, le vrai, c’est, d’abord, exclure impitoyablement tout musulman des forces de police et de gendarmerie, des forces armées et de gardiennage de prison… sans oublier les « petites amies » des musulmans, puisque l’on a vu des gendarmettes ouvrir à des terroristes dont elles étaient éprises l’accès aux ordinateurs de leur organisme. C’est de faire passer en Haute-Cour de la République les ministres sectaires et incompétents. C’est de rétablir la peine de mort pour tous les commanditaires et inspirateurs religieux, pour tous les complices assurant le soutien logistique des terroristes djihadistes.

L’état d’urgence doit être maintenu jusqu’à complète éradication du millier de cités de non-droit que nos ineptes politiciens ont laissé proliférer sur le sol de la République depuis les années 1980. Dès à présent, il faut hermétiquement fermer nos frontières à tout immigrant musulman et commencer à inverser le flux migratoire : en clair, renvoyer les musulmans dans leur cher Dâr al-Islam, ce domaine de l’islam que la France ne sera jamais.

Enfin, il est temps d’ouvrir les yeux : le racisme, en France actuelle, ce n’est pas l’action de vilains Blancs contre de gentils colorés. Le racisme, le vrai, quotidien et s’exprimant par des injures, des attaques physiques, des viols en série, des assassinats de Blancs, singulièrement de Juifs, est le fait des immigrés extra-européens.     

Si le peuple français comprend enfin ces réalités, les innocents, victimes de la barbarie musulmane et du racisme anti-Blancs, ne seront pas morts en vain. En revanche, si l’on en revient aux demi-mesures, à la politique de l’autruche et au tiers-mondisme pleurnichard, alors ces victimes auront été offertes en holocauste à la pure connerie.

10:50 Publié dans Informations nationales, Tribune de Bernard Plouvier | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Carnage en plein Paris : au moins 127 morts et près de 200 blessés

XVMc77bd354-8a8c-11e5-a4b7-0685e8719f87.jpg

Arnaud Raffard de Brienne cliquez ici

Il aura fallu cette soirée d’horreur pour que nombre de nos compatriotes réalisent (enfin) que nous sommes en guerre. Une guerre commencée depuis bien longtemps, de moins en moins pacifique au fil des ans malgré la censure quotidienne de l’establishment, de la classe politique et médiatique. Plus de 127 morts en une soirée, c’est l’attaque terroriste la plus importante jamais subie sur le sol français. C’était malheureusement prévisible et les experts s’entendaient pour prédire des actions terroristes sur notre territoire, le seul détail leur échappant demeurait la date. C’est chose faite, en attendant la suite du calendrier et d’autres actions du même type.

Il est déjà loin le massacre de Charlie Hebdo et ses 17 victimes au nom desquels, des millions de nos contemporains se sont réveillés « Charlie ». Loin aussi notre première décapitation terroriste, en Isère, le 26 juin dernier. Nous avons eu hier nos premiers attentats-suicide, hier, près du Stade de France. C’est en effet la première fois qu’en France que des islamistes se font exploser par une ceinture d’explosifs. Nous aurons, bien entendu, nos voitures piégées, comme je l’ai annoncé à plusieurs reprises. Tout cela a été dit, prédit, écrit, clamé dans une quasi-indifférence quand ce n’était pas de l’hostilité et des insultes. La classe politico-médiatique, gauche et droite, a pesé de tout son poids pour étouffer jour après jour tout ce qui pouvait contribuer à la vigilance des Français face à la libanisation qui vient. Perverties d’idéologies mortifères, nos élites n’acceptent aucune ombre qui vienne ternir la belle histoire d’une société ouverte et généreuse (bien que ruinée). Leurs pseudo-valeurs nous mènent droit au chaos, comme nous l’affirmons depuis des décennies malgré une censure tatillonne, des cascades de procédures, des quolibets et autres tracasseries. Mais le vent de l’Histoire tourne et gageons que, dans les mois à venir et comme en 1944, beaucoup de collabos se découvriront une vocation tardive de résistants.

Nos apprentis-sorciers redécouvrent dans la précipitation les vertus de la fermeture des frontières et des contrôles d’identité. Certains de nos voisins achètent par camions entiers des dizaines de tonnes de fil de fer barbelé. Mieux vaut tard que jamais n’est-ce pas ? Leur découverte de l’eau tiède a quelque chose de pathétique. Ils pourront d’ailleurs mettre en œuvre tous les plans Vigipirate renforcés, blindés, écarlates ou fluo, rien n’empêchera jamais des épisodes comme celui qui s ‘est déroulé hier soir dans la capitale. Tous les services de renseignement étrangers ou nationaux avaient pourtant prévenu en long, en large et en travers nos autorités de l’infiltration de nombreux djihadistes parmi les cohortes d’immigrés illégaux que l’on laisse négligemment accoster sur les côtes européennes. Leur prise en charge dans une nation surendettée pour plusieurs générations, minée par le chômage (plus de six millions de chômeurs effectifs), la précarité et dans laquelle sévit déjà une insécurité qui stupéfie le monde entier, jusqu’au fin fond de la Chine et de la Russie, relève, dans le meilleur des cas, d’un inconscience criminelle et dans le pire de desseins qu’il serait long de développer ici.

Il serait vain et malhonnête de surcroît d’incriminer le seul gouvernement actuel en oubliant les responsabilités écrasantes des Sarkozy, Chirac, Mitterrand et Giscard. Les plus sains de nos compatriotes reconnaissent, à mi-voix pour le moment, l’urgence de mener une autre politique avec d’autres hommes, une toute autre politique, tout simplement conforme à nos intérêts nationaux et à ceux de nos concitoyens. A un tweet de François Bayrou, hier, qui exhortait les internautes à se retrouver sur " l‘unité, la solidité et la solidarité ", j’ai simplement répondu : " Non Monsieur, pas avec les responsables de la situation actuelle ". Fin des échanges. Je ne serai pas plus Bataclan que je n’ai été Charlie.

Massacre en plein Paris : ce n’est qu’un tout début

12241666_889945681096300_6458768257633304267_n.jpg

Arnaud Raffard de Brienne cliquez ici

L’immense avantage d’accepter la pouillerie du monde entier sur notre territoire n’aura pas tardé à se révéler au grand jour. En préambule, ne craignons pas d’affirmer que la classe politique, droite et gauche confondues, porte l’entière responsabilité du drame survenu à Paris ce soir et pour lequel on décompte déjà plus de 60 morts à cet instant précis (23h30). Notons que nous sommes passés de 18 morts, puis 30 à au moins 40 en moins d’une heure puis à 60 (23h45), sans parler des blessés dont certains dans un état grave. Le bilan risque de s’alourdir encore dans le courant de la soirée.

Plusieurs fusillades ont donc éclaté ce soir à différents endroits de la capitale et des explosions dues à des attentats suicides auraient aussi fait un certain nombre de victimes aux abords du Stade de France. Une prise d’otages est en cours au Bataclan sans qu’on sache très bien combien de personnes sont ainsi retenues. Il y aurait eu sept attaques simultanées et par conséquent concertées : le Bataclan, République, Les Halles, Trocadéro, Stade de France, Belleville, Paris 10è, Paris 11è.

Alors que Valls éructe contre le Front national et en perd les pédales, au point de proposer des listes communes UMPS (LRPS maintenant) avec pour seule obsession de « faire barrage au Front national », ne ferait-il pas mieux de faire barrage au terrorisme, à la submersion migratoire qui en est la cause, au chômage et à l’inexorable montée de la pauvreté et de la précarité ?

Les Français doivent maintenant se préparer à reprendre en main leur destin, au prix de grandes souffrances et de grands sacrifices mais que jamais aucun ne vienne dire « nous ne savions pas ». Ils doivent maintenant s’organiser et se préparer à assurer leur défense.

Espérons qu’il n’y aura pas, dans les jours à venir, de marche blanche et autres grandes déclarations sur les valeurs républicaines, le « pas d’amalgame » et autres « Je suis Charlie. Le retour ». Cela ajouterait l’odieux à l’horreur. La folle immigration et la politique de soumission à Washington et à sa folie belliciste aboutissent aux résultats que de nombreux patriotes annoncent et prédisent depuis des décennies malgré la hargne de la classe politique gamellarde, essentiellement soucieuse de se partager l’assiette au beurre. Même l’obscurantiste Arabie Saoudite dont la seule religion autorisée est pourtant l’islam, se garde bien d’accueillir ces fameux « migrants » qui ne sont rien d’autre que des immigrés illégaux. Elle refuse énergiquement d’accueillir des réfugiés en provenance des pays en état de guerre civile et surtout pas venant de Syrie. Tout juste propose-t-elle benoîtement de financer 200 mosquées en Allemagne, à coups de pétro-dollars, ce qui comporte infiniment moins d’inconvénients.

La seule attitude digne du gouvernement consiste à démissionner pour laisser place à un gouvernement de salut public.

02:02 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 15 septembre 2015

Succès des Journées Chouannes 2015

IMG_2759_1-300x200.jpg

Source Lectures Françaises cliquez ici

Dimanche 6 septembre 2015, 23h00 : Au fin fond de notre petit Poitou discret, un énorme cri de victoire fait trembler les murs de la préfecture. C’est notre bande d’irréductibles Gaulois qui autour du traditionnel « banquet de la fin » exprime leur joie d’avoir réussi leur mission.

Viviane Lambert, Roberto de Mattei, Roger Holeindre, Elise Humbert, Henri Servien, l’abbé Labouche, Olaf, l’abbé Pagès, Etienne Couvert, Francine Bay… Tous ces grands noms se sont succédé pour animer dignement notre rassemblement annuel et la foule de nos amis, de plus en plus nombreuse chaque année, se pressait autour d’eux pour obtenir leur dédicace.

Nous nous réjouissons, à Chiré, d’observer que le public est toujours présent, fidèle et apôtre, puisque le nombre d’entrée gonfle sans cesse, jusqu’à dépasser les 1200 cette année !

Si nous devions retenir qu’une chose de ces journées, ce serait : l’ambiance générale, cette ambiance qui est devenue mythique, ambiance de franche amitié réunissant autour de quelques tables éparses des personnes de sensibilité, de pensée, d’horizons différents mais qui se rejoignent toutes dans un amour effectif de la France.

Et, pour respecter les grandes traditions françaises, tout s’articule autour des deux grands événements notables : le Banquet du samedi soir (350 couverts) et celui du dimanche (450 couverts) ! C’est la troisième année consécutive que Chiré gère l’intendance de la pitance du soldat et l’équipe est fameusement rodée sous les ordres de deux femmes hors du commun qui ne ménagent pas leur peine ! Cuisine et service sont assurés par la maison qui brigue maintenant sa première étoile !

C’est à vous en premier lieu, conférenciers, auteurs ou journalistes, vous qui consacrez votre vie à la défense de la Vérité, que vont nos plus chaleureux remerciements. Cette journée est la vôtre et sans vous, elle n’aurait aucun sens.

Et bien sûr nous voulons vous exprimer toute notre gratitude à vous, chers amis lecteurs, fidèles de Chiré, qui nous témoignez votre sympathie toute l’année, qui travaillez activement à la Diffusion de la Pensée Française en lisant vous-même et en répandant autour de vous notre littérature de combat. Ce militantisme est le seul espoir de la France !

Souhaitons-nous de se retrouver l’an prochain, toujours plus nombreux, pour une éditions spéciale des Journées Chouannes : Les 50 ans de Chiré !

Notez d’ores et déjà que ces Journées Chouannes (que l’on vous promet légendaires) auront lieu les 3 et 4 septembre 2016.

Rappelons à nos lecteurs que les publications de Synthèse nationale sont vendues à la Librairie Duquesne diffusion, 27, avenue Duquesne à Paris (VIIe) qui dépend de Chiré.

samedi, 12 septembre 2015

Loudun (86) : des militants identitaires manifestent contre l'installation des migrants

Source Poitou info Nicolas Albin cliquez ici

Le 5 septembre, une demi douzaine de militants de Génération Identitaire a déployé une banderole devant le centre d’accueil des migrants de Loudun.

Au nom du politiquement correct, on les appelle les migrants. Pour François Hollande, le mot est déjà trop stigmatisant, et il conviendrait désormais de les appeler les réfugiés. Pour le groupe Génération Identitaire, ils sont avant tout des clandestins illégaux qui affluent massivement en Europe, et donc en France. C’est le message que les jeunes militants du mouvement contestataire ont voulu faire passer samedi matin à Loudun (Vienne) devant le bâtiment qui accueille depuis quelques semaines environ 90 personnes entrées illégalement sur le sol français. Génération Identitaire a pu déployer sa banderole sans que les forces de l’ordre ne s’interposent.

Scandant des slogans tels que « Clandestins expulsions« , « Migrants hors d’Europe« , « La seule solution, c’est la remigration » ou encore « On est chez nous« , ils ont voulu alerter l’opinion publique sur les bouleversements qui ne manqueront pas d’accompagner ces arrivées sans précédent, la France étant déjà comme chacun sait dans une situation économique catastrophique.

Suivant la décision d’Angela Merkel d’accueillir sur le sol allemand 800.000 clandestins en 2015, Hollande a avancé le chiffre de 24.000 personnes hébergées sur deux ans en France. Compte tenu de l’afflux désordonné de millions de personnes auquel fait face l’Europe, on est en droit de se demander comment les autorités (si tant est qu’il existe encore une autorité) françaises peuvent avancer un chiffre aussi dérisoire. De toute évidence, il s’agit une nouvelle fois de mentir aux Français.

Le plus vraisemblable est que, dépassés par les événements qu’ils ont refusé de voir venir depuis plusieurs décennies, les responsables politiques de droite comme de gauche tentent par la parole de se rassurer en annonçant aux français que tout est sous contrôle. L’opinion publique, quant à elle, semble être de moins en moins dupe. Qu’importe : pendant que le paquebot France continue d’être submergé par les eaux, l’orchestre gouvernemental continue à jouer sa partition contre vents et marrées, partition qui pourtant ne convainc plus les Français.

18:27 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

A l'attention des migrants arrivés à Bordeaux :

11144922_905216429554197_4405861099615064093_o.jpg

16:29 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 06 septembre 2015

Une priorité citoyenne :

11905382_820431584738889_3849400845387907013_n.jpg

17:25 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Selon que vous serez...

11986388_710038912463038_7637961606460086340_n.jpg

15:24 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 05 septembre 2015

Contribuons à l'accueil des migrants : voici quelques adresses utiles

11951776_10206753398220810_8259584073254737978_n.jpg

11990669_10206753397300787_4419319005741029067_n.jpg

11960196_10206753398140808_2037703057388154422_n.jpg

11947586_10206753397180784_30563735149300008_n.jpg

11:48 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 15 août 2015

Un gouvernement imaginatif :

lutter.jpg

19:40 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 01 août 2015

Chassé croisé 2015, ça donne :

11728702_893085430779607_1858049474232904324_o.jpg

18:25 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 18 juillet 2015

Une conséquence de l'islamisation : la psychose se développe en région lyonnaise

1910312lpw-1910343-article-largeur-jpg_2962647_660x281.jpg

Le 4 juillet dernier, les convives d'un mariage à Anse (Rhône) se sont offert une bonne frayeur. Ils ont pris peur en voyant l'accoutrement de visiteurs qui n'étaient manifestement pas sur la liste des invités. Ces trois intrus étaient tranquillement installés dans l'église avec leurs djellabas...Il faut dire qu'il s'agissait en fait de trois pèlerins, en chemin vers Saint-Jacques-de-Compostelle et vêtus de toges blanches que les convives n'avaient pas identifiées. Ils avaient décidé de faire escale dans l'église de la commune, pour une halte spirituelle, malgré le déroulement de la cérémonie. Un passage qui n'a pas été du goût de tous. Certains invités, inquiets de cette présence inhabituelle, ont contacté le service de gendarmerie qui a débarqué sur les lieux pour interroger ces étranges visiteurs.

La gendarmerie appelée à la rescousse

« Les individus ne se sont pas du tout montrés agressifs, bien au contraire. Ils ont dit être habillés en apôtre et faire le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle », a précisé la gendarmerie du village de la banlieue lyonnaise sur Lyoncapitale.fr. Il faut dire que, le 26 juin dernier, la commune de Saint-Quentin-Fallavier, située à une cinquantaine de kilomètres, avait été l'objet d'un attentat. Le mariage a finalement pu se terminer sans aucun souci et les époux se sont dit « oui », au cours d'une cérémonie dont ils se souviendront longtemps.Chaque année, des milliers de fidèles prennent les routes de France et se rendent, à pied, jusqu'à la ville sainte pour les chrétiens, se situant en Galice, dans le nord de l'Espagne.

Source Le Point.fr cliquez là

16:30 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 15 juillet 2015

La Ligue du Midi exige la libération de René Galinier

11745384_918998811474649_2087176272392215539_n.jpg

Au bout de cinq années de procédure, René Galinier vient d’être reconnu coupable, de tentative d’homicide et condamné à un an ferme et quatre avec sursis.  Le 5 août 2010  deux jeunes roms avaient pénétré par effraction dans sa maison de Nissan (34) pour le cambrioler alors que celui-ci faisait  la sieste. Réveillé par le bruit, il avait saisi son fusil de chasse et tiré.

La Ligue du midi, en ce jour de fête nationale, avait décidé de manifester en deux lieux emblématiques de cette affaire : le Centre Pénitentiaire de Béziers dans lequel René Galinier est incarcéré et son village de Nissan. Voici quelques extraits du discours qu’a prononcé, à cette occasion, Olivier Roudier, porte-parole de la Ligue.

« Avec cette condamnation, nous assistons à une véritable inversion des valeurs, et le peuple ne s’y trompe pas qui considère à une large majorité que, dans notre société, les délinquants sont mieux traités que les victimes surtout quand celles-ci sont des « de souche ». Maître Collard, avocat de Galinier, avait mis en exergue dans sa plaidoirie le fait que « les deux cambrioleuses n’avaient jamais été poursuivies en justice pour cette tentative de vol ».

« Cette « affaire Galinier » est emblématique du sort réservé aux gens de ce pays, parce que demain cela peut arriver à chacun d’entre nous, parce que la jurisprudence ne doit pas dénaturer la loi, parce que la légitime défense est un droit fondamental. En effet, à travers toutes les époques et en tous lieux, on a le droit de se défendre quand on est attaqué, surtout chez soi, la notion de riposte proportionnée, n’étant qu’un faux nez destiné à incapaciter les braves gens en raison du discours ambiant droit de l’hommiste qui met  sur le même pied une racaille et un honnête citoyen.

« On se souvient qu’à l’époque, un membre du parquet avait déclaré sans vergogne : « Galinier aurait dû s’enfermer dans une pièce et téléphoner à la gendarmerie ». Le problème, c’est que « Papy » avait téléphoné à deux reprises aux forces de l’ordre et que, se sentant abandonné et tenaillé par la peur, il avait fait ce que son devoir d’homme lui imposait, à savoir assurer sa défense quand la société n’était pas capable d’y pourvoir. Si cette réaction ne rentre pas dans le cadre juridique actuel de la légitime défense, nombreux considèrent  que sa défense était légitime.

« Présente au procès, la Ligue du Midi, qui soutient activement  René Galinier depuis 2010, a dénoncé une telle condamnation et réclamé une modification de la loi en instaurant, par la sanctuarisation du domicile, une présomption absolue de légitime défense dès lors que ce dernier subit une intrusion de jour comme de nuit.

« Nous invitons tous nos concitoyens, quelles que soient leurs opinions politiques, à nous rejoindre dans ce combat pour la liberté et le droit et ence 14 juillet nous demandons au président de la république d’user de son droit régalien afin d’accorder la grâce présidentielle au papy de Nissan lez Ensérune, parce qu’un jour de prison de plus serait une injustice de plus pour celui qui n’avait jamais demandé à personne de pénétrer chez lui un jour d’été pour le cambrioler… »

00:28 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 08 juillet 2015

Le congrès postal du FN mariniste annulé par la Justice

19:28 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 15 juin 2015

Menton (06) : ILS ARRIVENT DE PLUS EN PLUS NOMBREUX ET LES IMBECILES SONT LA POUR LEUR SOUHAITER LA BIENVENUE

08:51 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 11 juin 2015

Tourcoing : les Républicains baissent leurs frocs. Jusqu'où va se nicher le sida mental.

medium_islam_drapeau_franais.jpgSource Le Figaro cliquez ici

Pour la fête de la musique, la compagnie belge Thank you For coming devait présenter à Tourcoing un spectacle intitulé « Boudin et chansons ». Un titre qui n’a visiblement pas plus à la municipalité, qui a décidé d’annuler cette programmation. Motif invoqué ? « Le premier adjoint juge dangereux de faire jouer un spectacle contenant le mot boudin dans son titre. », raconte la chargée de diffusion du groupe à la Voix du Nord.

Ne pas "choquer" la population musulmane

« Je trouvais cela inapproprié dans le cadre d’une fête de la musique.», confirme Didier Doarts, adjoint au député-maire de Tourcoing Gérald Darmanin (Républicains), expliquant qu’il ne souhaite pas « qu’on choque » la population musulmane de la ville. Il dit craindre qu’un amalgame soit fait avec les manifestations type « apéro saucisson-pinard » organisés par l’extrême-droite.

« Oui, le cochon peut être tabou, je vous l’accorde. Mais n’est-ce pas une raison pour lever le voile ? Doit-on laisser à quelques pseudo-nazis le droit de mettre le cochon en étendard ? »,répond pour sa part le metteur en scène dans la Voix du Nord.

11:06 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 30 mai 2015

SCANDALE ROBERT CHARDON : 3e VERSION DES FAITS PAR LE POUVOIR

pinocchio.jpgLigue francilienne cliquez ici

Dans la vie, quand on sait pas mentir correctement, il vaut mieux éviter de mentir.

Mais bon, comme le pouvoir est constitué de bras cassés, forcément, quand ils mentent, ils se plantent.

Pour ceux qui n’ont pas suivi les faits, on résume :

–  Robert Chardon, maire de Venelles et PDG de l’entreprise ISO Ingénierie publie le jeudi 14 mai un tweet indiquant vouloir interdire l’islam en France.

– Robert Chardon est interviewé dans la foulée par l’AFP. Le vendredi 15 mai, un article est publié sur l’AFP.

– Vendredi 15 mai, pschhttt, Robert Chardon disparaît, style le lapin de Garcimore. Le compte facebook et twitter sont fermés, plus aucune article sur le site de l’AFP.

A partir de ce moment, 3 versions différentes de la disparition de Robert Chardon sont communiquées :

– En premier lieu, l’AFP parle d’un internement, à la demande d’un tiers.

– Ensuite, le sous-préfet d’Aix-en-Provence nie l’internement et indique que M. Chardon est hospitalisé pour un cancer.

– La dernière en date de ce jour (voir ci-dessous), le procureur de la République auprès du TGI d’Aix-en-Provence indique que l’affaire est couverte par le secret de l’enquête.

Quelle affaire ? Vous avez vu une affaire vous qui mérite la rétention de M. Chardon ?

Si on traduit les propos du procureur : « Je te jure sur la vie de ma mèèèèère, Robert il est pas mort, mais on m’a dit de pas dire où il est ». Retour à la case départ. On voudrait nous endormir, nous lasser, nous décourager, faire mourir la chose tranquillement pour remettre Robert dans sa camisole taille XXL, sous médocs et en espace confinée, on ne s’y prendrait pas mieux.

C’est con, mais nous, en bons gaulois, on est têtu.

Comme disait Audiard, « Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages ». On nous prend pour des billes ou quoi ?

Depuis quand en France peut-on retenir indéfiniment une personne ? Ou est l’avocat représentant M. Chardon ? De quoi l’accuse-t-on ? Le délai MAXIMUM de garde à vue est de six jours (ici), pourquoi M. Chardon n’est pas aujourd’hui libéré ?

Rappel : dans son article de ce jour, vendredi 29 mai, Francis Gruzelle, journaliste et auteur à Riposte Laïque relate la chose suivante (article ici) : « Après la mystérieuse disparition de Robert Chardon et ma saisine de  la justice , le Procureur de la République Dominique MOYAL près le Tribunal de Grande Instance d’Aix en Provence m’a adressé le courrier mailé suivant : « Je tiens à vous rassurer : Mr le maire de Venelles n’a été ni kidnappé  par des extra-terrestres ni désintégré… Je ne fournirai aucune autre information sur cette affaire couverte par le secret de l'enquête . »

12:24 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 28 mai 2015

La honte au Panthéon !

11218973_1661325610753071_3462187497798218406_n.jpg

11:14 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 16 avril 2015

Bernard Lugan viré de Saint-Cyr !

defile-14-juillet-saint-cyr-MAXPPP-930620_scalewidth_630.jpg

Un communiqué de Bernard Lugan :

Court-circuitant l'ensemble de la hiérarchie militaire afin de lui rappeler -si besoin était-, dans quel mépris elle est tenue, le cabinet du ministre de la Défense vient d'intimer l'ordre au général commandant les écoles de Coëtquidan de suspendre de cours Bernard Lugan.

Qu'il soit ainsi fait affront à la bienséance, nul ne s'en étonnera de la part de technocrates parvenus dont le carriérisme le dispute à la servilité. Ce qui est plus grave c'est que les libertés universitaires soient ainsi violentées par un pouvoir à la dérive.

Il est somme toute assez pittoresque qu'un chef de l'Etat devant l'unique succès de sa présidence à l'efficacité de l'armée de terre en Afrique, décide d'écarter le seul expert qui, du Mali à la RCA en passant par la Libye, le Tchad ou encore la Passe Salvador, la conseille efficacement au quotidien... Mais après tout, le sort de ses soldats est peut-être le cadet de ses soucis.

Quant aux joyeux élèves de la Spéciale, le cabinet du ministre vient de leur offrir, sans le savoir, un cadeau inespéré. Ils savent désormais qu'une secte d'idéologues faillis vivant ses derniers jours s'attache à détruire les enseignements ramenant les hommes de terrain à la réalité. Mais en se prétendant indépendante de la vérité, cette secte est devenue la risée de l'opinion. C'est elle qui la détruira.

Et puis, après tout, pour de jeunes élèves-officiers, l'interdit ne reste-t-il pas  le meilleur moyen de faire ouvrir un livre ? Si tu ne viens pas à Saint-Cyr, Saint-Cyr viendra à toi... On ne lâche rien !

17:36 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook