Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 11 avril 2015

La mairie de Béziers dénonce la fermeture injustifiée des Galleries Lafayette

lafayette-beziers.jpg

Robert Ménard, maire de Béziers, a entrepris une campagne d'affichage dans sa ville pour dénoncer l'attitude de Ginette Moulin, propriétaire des Galeries Lafayette, dont le magasin va fermer dans la cité bitteroise. « Cette femme possède deux milliards d'euros mais elle en veut encore plus! », « 2015: elle ferme son magasin de Béziers... 2016: elle en ouvre un au Qatar », « Galeries Lafayette : Le fric vite plus fort », sont écrits sur les 130 affiches placardées partout en ville, autour d'un portrait peu flatteur de Ginette Moulin.

Les magasins de Thiais - 127 salariés et 80 démonstrateurs (personnels employés par des marques) - et Béziers - 50 salariés et 30 à 40 démonstrateurs - sont condamnés à fermer à la fin 2015. Celui de Lille - 151 salariés et environ 70 démonstrateurs, selon la CGT - est en suspens.

2457982678.8.jpgSource le

Journal du chaos

cliquez ici

11:48 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 03 avril 2015

7 ans de prison pour avoir défendu son travail !

10451163_372243536301512_5307616881530102024_n.jpg

Soutien cliquez ici

11:20 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 26 mars 2015

Le FN et les départementales, succès ou demi échec au premier tour ?

images.jpgPierre Le Vigan

Donné par les sondages entre 29 et 31 % (et une fois à 33 %), le FN a fait plus de 25 % des voix. Il n’est pas arrivé en tête. Il a été devancé par le bloc des droites. Comment resituer ces résultats ? Il faut d’abord noter qu’il est certes distancé par les droites, celles-ci à 29 % mais celles-ci constituées du parti UMP, des centristes, de divers droites. C’est sans doute une coalition mais pas un parti.

La première chose à faire pour évaluer le niveau du FN-RBM à ces élections, à l’issue du  premier tour,  c’est de comparer avec les élections cantonales de 2011. Elles ne portaient que sur la moitié des cantons, mais cela ne change guère le point de comparaison. Le FN avait fait plus de 15 % des voix. On dit donc qu’il a progressé de 10 points. En fait, le FN n’était pas présent partout en 2011. Là où il était présent, il a obtenu 19 % des voix. C’était un très bon résultat : un point au-dessus du score (17,9 %) de Marine Le Pen, un an plus tard, à la présidentielle de 2012.

En 2015 où les élections départementales avaient lieu dans tous les cantons ensemble pour la première fois, le FN a beaucoup dit qu’il serait présent partout. Il a fait un gros effort et a obtenu un très bon taux de présence sur le territoire. Il n’était toutefois pas présent partout. Il était en fait présent dans 93 % des cantons redécoupés (et divisés par deux avec l’absurde système de candidature d’une paire de candidats). Résultat : là où il était présent, le FN a réalisé en fait 27 % des suffrages en moyenne. Il faut donc comparer 27 % à 19 %. Une progression non négligeable.

Le FN n’a pas explosé à ces élections mais il a encore progressé par rapport aux européennes. Il s’est enraciné dans ses bastions tout en ayant de plus en plus un vote « national ». C’est-à-dire qu’il n’est faible que dans très peu de départements, ce qui est un élément nouveau depuis 2012. Son implantation aux municipales porte ses fruits et, en un sens, son succès aux municipales de 2014 est encore plus important que son succès aux européennes de la même année.  Le FN est le seul parti qui progresse. Reste pour lui à franchir le mur du scrutin majoritaire. Il y a réussi parfois, et dès ce premier tour des élections ex-cantonales devenues départementales. Cela reste exceptionnel. A partir d’un certain seuil, une accélération de ce type de succès n’est pas à exclure.

15:27 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 19 mars 2015

"Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir". Jean de La Fontaine

11070546_974149339291813_7598761547286596562_n.jpg

12:45 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 17 mars 2015

Le discours de Robert Ménard samedi dernier à Béziers :

beziers-menard-rebaptise-une-rue-du-nom-d-un-partisan-de-l-a_478732_536x357p.jpg

Robert Ménard entouré de l'épouse et des filles du commandant.

Discours de Robert Ménard, Maire de Béziers, prononcé lors de l’inauguration de la rue Commandant Denoix de Saint Marc :

« Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames, Messieurs,Et surtout, chers, très chers amis, 

D’abord, merci ! Merci d’être là. Merci d’être venus au rendez-vous de la justice et de la fidélité. Honneur à vous qui, parfois, avez parcouru 500 kilomètres, 1000 kilomètres pour être ici. Votre présence, votre nombre, prouvent combien cette cérémonie répond à un impérieux besoin de réparation et de reconnaissance. Et puis, pourquoi ne pas le dire, votre présence me touche infiniment. Oui, merci d’être là. Pour nous, pour tous ceux qui nous ont quittés et, aussi, pour ceux qui viennent. Il y a des moments, il y a des gestes, il y a des paroles qui vous engagent totalement. Qui disent d’où vous venez. Qui disent ce qui est essentiel à vos yeux. Qui disent ce que vous êtes. Qui vous donnent l’occasion – rare, précieuse – de vous replacer dans une lignée, de rendre hommage aux vôtres, de saluer un père, une mère, une famille, de saluer votre famille.Il y a des moments où il faut se rassembler, se retrouver, se souvenir, se tenir chaud les uns les autres. Il y a des moments où il faut dire non aux mensonges, à l’histoire trafiquée, réécrite, bafouée. Il y a des moments où trop c’est trop, où nos plus âgés meurent sans que jamais l’on ait reconnu leur travail, leur mérite, en un mot, leur vie . Oser dire, oser laisser penser que la guerre, oui la guerre d’Algérie s’est terminée le 19 mars, le jour de la signature des accords d’Evian, n’est pas seulement un mensonge, c’est une ignominie, une insulte à la mémoire de tous ceux – pieds-noirs, harkis, jeunes du contingent – qui ont été torturés, qui ont été émasculés, qui ont été tués, qui ont disparu après cette date, après cette capitulation, après cet abandon, après ce renoncement à ce que fut la France, à ce que fut la grandeur de ce pays, de notre pays. 

À cela, nous ne pouvons-nous résigner. À cela je ne peux me résigner. Parce que je pense à ma famille, à nos familles. Parce que je pense à mon père, à nos pères. Parce que je pense à ces cimetières abandonnés, saccagés, rayés de la carte, comme gommés de l’histoire officielle, expurgés des manuels scolaires qu’on impose à nos enfants, à nos petits-enfants.

Lire la suite

11:26 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 16 mars 2015

Robert Ménard rend un vibrant hommage au commandant de Saint Marc

P1050057-660x330.jpg

Languedoc info cliquez ici

Ils étaient près de 2 500 ce samedi à avoir fait le déplacement pour assister à l’inauguration de la rue du commandant Denoix de Saint Marc, anciennement rue du 19 mars 1962. Parmi eux, de nombreux pieds-noirs et harkis mais également des anciens combattants coiffés de leur béret rouge de parachutiste ou vert de la Légion Étrangère, les deux armes du commandant de Saint Marc.

C’est sous les applaudissements de la foule que le maire de Béziers accompagné de la famille du commandant de Saint Marc, a été accueilli. Un Robert Ménard particulièrement ému, la voix parfois tremblante et qui rappelle «qu’oser dire, oser laisser penser que […] la guerre d’Algérie s’est terminée le 19 mars, le jour de la signature des accords d’Evian, n’est pas seulement un mensonge, c’est une ignominie, une insulte à la mémoire de tous ceux – pieds-noirs, harkis, jeunes du contingent – qui ont été torturés, qui ont été émasculés, qui ont été tués, qui ont disparus après cette date, après cette capitulation, après cet abandon ».

Après les prises de parole des filles du commandant de Saint Marc, le maire de Béziers a fait un discours particulièrement fort, rejetant les mensonges de « l’histoire trafiquée, réécrite, bafouée » et refusant « cette perpétuelle repentance ». « L’Algérie, disait ma mère, c’est notre paradis à nous » déclare Robert Ménard, d’origine pied-noir, « ce paradis qu’on nous a enlevé, ce paradis qui hante, toujours, plus de cinquante ans plus tard, nos cœurs et nos mémoires. Après nous avoir pris notre pays, certains voudraient maintenant nous priver de nos souvenirs. »

Faisant un parallèle avec la situation actuelle de la France et notamment les récentes attaques terroristes à Paris, Robert Ménard dénonce ceux devant qui la France s’est agenouillée en 1962, « des assassins, des bourreaux qui nourrissent encore aujourd’hui une haine à l’égard de la France, de ses valeurs, de son histoire, de ses combats, de sa civilisation […]. Que s’est-il passé pour qu’aujourd’hui, dans notre pays, on occulte à ce point la réalité de notre histoire ? Tout simplement que, alors qu’on obligeait un million de Français à quitter leur Algérie natale, on ouvrait la France – quasi simultanément – à des millions d’immigrés bien décidés pour certains à ne jamais se sentir, à ne jamais devenir des Français à part entière. Colonisation de peuplement, disait-on de la présence française en Algérie. Il faut parler aujourd’hui, en France, d’immigration de peuplement, d’immigration de remplacement. Un chassé-croisé dont l’histoire a le tragique secret et dont je redoute que nous ne cessions de mesurer les funestes, les dramatiques conséquences. Je voudrais me tromper. Je crains d’avoir raison. »

« Il y a 50 ans, je m’en souviens, vous vous en souvenez, nous tapions sur des casseroles en scandant « Al-gé- rie fran-çaise ». Il faudrait aujourd’hui, avec la même ardeur, avec la même détermination, dire non à cette France métissée qu’on nous promet, qu’on nous annonce, qu’on nous vante. Dire non à cette France multiculturelle qu’on nous impose. Mais dire oui à une France fière d’elle-même, de son histoire, de ses racines judéo-chrétiennes. »

Un discours qui visiblement ne plaisait pas à tout le monde puis qu’au même moment, à une centaine de mètres, élus du parti socialiste, communistes et anarchistes de la CNT, brandissant des drapeaux de l’Algérie, ont tenté de contester l’initiative du maire de Béziers. Un contre-rassemblement qui a davantage démontré les faiblesses et l’impopularité de la gauche à Béziers puisqu’elle n’a rassemblé que près de deux cents manifestants alors que l’appel était soutenu par une centaine d’associations, syndicats et partis politiques.

Quelques photos de la cérémonie :

P1050010-1024x768.jpg

P1050103-1024x768.jpg

15:53 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 24 février 2015

Les profanateurs étaient des... antifas !

Selon un article paru dans Le Monde daté du 20 février, les jeunes ayant profané le cimetière juif de Sarre-Union sont des Antifas, pour certains fils d'enseignants de catégorie socio-professionnelle aisée.

"Pierre B. avait étrangement un ennemi déclaré : "le fascisme". Il portait des slogans antifascistes sur ses vêtements. "On ne parlait pas politique mais si on évoquait le Front National, il se mettait sur ses deux pattes arrière et se mettait à grogner", raconte Gaëtan. Il prétendait se battre contre le fascisme et était très remonté contre la police. Il traitait les policiers et les militaires de fascistes, avec une hargne qui me mettait mal à l'aise".

Belle éducation parentale... Soi-disant ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient...

ob_485bdb_b-ngtmbiqaaefo0-jpg-medium-1-jpeg.jpg

10:25 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 20 février 2015

Manipulation et changement de mots.... BFM champion !

6a00d83451619c69e201b7c7500b57970b-500wi (1).png

En quelques heures les cimetières chrétiens deviennent des cimetières municipaux. 

10:30 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 13 janvier 2015

Fronde dans les collèges.

najat-vallaud-belkacem-a-lance-hier-une-grande-mobilisation-nationale-pour-les-valeurs-de-la-repulique-a-l-ecole-afp.jpg

David Charpen

Président de Résistance à l'immigration 

Suite aux attentats terroristes des 7 et 8 janvier dernier, la ministre de l'Education nationale, l'impayable Najat Vallad-Belcacem, a demandé aux enseignants d'imposer une minute de silence aux élèves. La conséquence de cette consigne est proprement terrifiante.

De son propre aveu, le ministère relève des incidents dans 700 collèges sur 5 000. Ces « incidents » sont suffisamment graves pour avoir nécessité l'intervention des chefs d'établissement dans les classes. Ceux-ci durent souvent être appuyés par les forces de l'ordre. Ils se sont caractérisés par des actes de rébellion à l'encontre des enseignants : sifflements, bras d'honneur, insultes, menaces, agressions...

Un ami de Synthèse nationale, délégué syndical dans un collège de Lyon, nous informe que des incidents mineurs se sont produits dans trois à quatre fois plus d'établissements, soit de 2 100 à 2 800 collèges sur 5 000 ! Nul ne doit plus douter que les enseignants, comme beaucoup de fonctionnaires, sont confrontés à un public de plus en plus violent nourrissant une haine farouche de la France. L'interdiction par le gouvernement des spectacles de Dieudonné et le recueillement de François Hollande et Manuel Valls accompagnant Benyamin Nétanyahou dans la grande synagogue de Paris, aurait aggravé les choses.

Les collèges et lycées de France sont en passe de devenir de véritables poudrières de moins en moins contrôlables ce qui corrobore les impressions que nous avions eues sur les réseaux sociaux lorsque de « bons Français » s'étaient précipités pour présenter les meurtriers de Charlie Hebdo et de la supérette en héros.

23:16 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 10 janvier 2015

Faites attention en sortant de chez vous :

10906050_10203293475366943_509539688175256914_n.jpg

13:28 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 29 décembre 2014

Français, ne vous creusez plus la tête, le gouvernement pense à votre place !

v6Ko5sK.jpg

HILARANT & AFFLIGEANT !

Ne sachant plus quoi inventer pour redorer son blason la bande de guignols qui sert actuellement de "gouvernement" à la France vient de publier sur le site gouvernement.fr (cliquez ici) un guide du prêt-à-penser à l'attention de ceux qui ne sauraient pas quoi raconter le soir du réveillon... Fallait oser. Il faut mieux en rire qu'en pleurer...

Il est vrai que, côté formatage des cerveaux, Hollande, Valls et leur clique n'ont plus de leçons à recevoir de Kim Jong-un, l'homme fort de la Corée du Nord tant décrié...

Lire aussi F.desouche cliquez ici

Faites un don à SN.jpg

10:19 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 24 décembre 2014

LA LIBERTE EST EN DANGER Soutien à Éric Zemmour

eric-zemmour-565x250.jpg

Déclaration des droits de l’Homme, article 10 : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses. »

Déclaration des droits de l’Homme, article 11 : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme. Tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Déclaration des droits de l’Homme, article 2 : « Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. »

Or, c’est pour avoir librement exprimé ses pensées et ses opinions, en dehors de toute incitation à la haine, de tout appel à la violence, qu’un journaliste français, Éric Zemmour, est aujourd’hui poursuivi.

Des ministres et des élus du parti actuellement au pouvoir ont souhaité au nom de la République qu’Éric Zemmour soit désormais interdit de parole et d’écrit.

Des associations subventionnées par les pouvoirs publics ont porté plainte au nom de la démocratie contre Éric Zemmour.

Des sociétés de journalistes ont demandé en toute confraternité l’interdit professionnel et obtenu une première sanction contre Éric Zemmour.

Les opinions d’Éric Zemmour lui appartiennent. On peut les partager ou les rejeter. La question n’est pas là, elle ne doit pas être là. La question est : en France, en 2014, la liberté d’expression, telle que la définit et la garantit la Déclaration des droits de l’homme, est-elle encore assurée ? La France est-elle toujours le pays des droits de l’Homme ?

Si vous pensez, comme nous, que ce droit naturel et imprescriptible est sujet à un nombre croissant d’atteintes, si vous pensez, comme nous, que le pluralisme, sans lequel il n’est pas de démocratie, n’est aujourd’hui qu’un leurre, si vous pensez, comme nous, que la liberté est en danger, signez et faites signer autour de vous cet appel.

BOULEVARD VOLTAIRE

OUI, j’apporte mon soutien à Éric Zemmour

OUI, je condamne les menaces, les attaques et les sanctions qui visent Éric Zemmour et, à travers lui, la liberté d’expression.

Pour signer cliquez ici

09:53 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 15 décembre 2014

Affaire de la Crèche de La Roche sur Yon : lettre d'un Vendéen au Tribunal administratif de Nantes

trib nantes.jpgCher Monsieur le Tribunal,

J'ai pris connaissance il y a quelques jours de votre décision d'interdire la crèche de Noël traditionnellement installée dans le hall du Conseil Général de la Vendée.

Quelle mouche vous a donc piqué ?

Vous avez fait des études je suppose. Peut-être savez vous donc que Noël vient du latin " Natalis" qui veut dire Naissance. Alors je vais vous livrer un secret que vous voudrez bien transmettre à vos confrères qui peut-être nagent avec complaisance dans la même ignorance que vous. La naissance dont-il est question est celle d'un certain Jésus de Nazareth né il y a un peu plus de 2000 ans. je dis ça parce qu'étant donné que vous n'avez pas interdit les illuminations de Noël, je suppose que vous ignoriez ce détail. Voyez-vous, Noël n'est pas l'anniversaire de la naissance du Père Noël ( je suis désolé si je casse ici une croyance ancrée en vous ) mais bien celle de ce Jésus. Interdire une crèche sans interdire toute manifestation publique de cette fête est aussi stupide que si vous autorisiez la fête de l'andouillette tout en interdisant la consommation d'andouillette le jour de la fête de l'andouillette.

La crèche c'est ce qu'on appelle une tradition. Et ne me faites pas croire, Monsieur le Tribunal, que le principe de la tradition vous est étranger. Sinon comment expliquer que les magistrats exercent leur métier dans un costume aussi ridicule si ce n'est parce qu'il est le fruit d'une tradition ?

Vous êtes un briseur de rêves Monsieur, vous êtes un étouffeur de sens. La crèche c'est Noël et Noël c'est la crèche. La crèche c'est aussi l'histoire d'une famille qui faute de droit opposable au logement est venue se réfugier dans une étable. C'est un signe d'espoir pour tous les sans logement. La crèche c'est aussi un roi arabe et un autre africain qui viennent visiter un juif. C'est un signe d'espérance et de paix en ces temps de choc de civilisations et de conflit au Moyen Orient. la crèche c'est aussi des éleveurs criant de joie et chantant dans une nuit de décembre. Connaissez vous beaucoup d'agriculteurs qui rigolent en cette période de crise? la crèche c'est un bœuf, symbole de la condition laborieuse de l'homme. Enfin, la crèche, c'est un âne, même si une rumeur court disant que cet âne a quitté la crèche en 2013 pour rejoindre le Tribunal administratif de Nantes.

Malgré le fait que vous allez sans doute, par souci de cohérence, vous rendre à votre travail le 25 décembre, je vous prie de croire, Monsieur le Tribunal, à l'expression de mes souhaits de bon et joyeux Noël.

Jean Pierre Santon

Cette lettre nous a été adressée par un lecteur rochelais.

11:11 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 08 décembre 2014

C’est grave docteur ?

socialiste.png

07:18 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 13 novembre 2014

De qui se fout la CGT ?

thierry-lepaon-cgt-7-avril-2014-a-paris.jpg

Yann Terre et peuple Lyon

Le syndicat CGT du centre hospitalier spécialisé du Vinatier, situé à Bron (69), a eu le culot monstre de justifier les dépenses pour la rénovation du nouveau logement de son secrétaire général Thierry Lepaon (NDLR - en photo ci-dessus). Dépenses qui sont estimées entre 130 000 et 150 000 €.

Dans son dernier tract, la CGT Vinatier indique qu' « il n'y a pas d'argent public engagé, c'est notre syndicat que cela regarde... » Ah bon ? Pas d'argent publique engagé ? Et comment est financé principalement le syndicat CGT ? A 34% par les cotisations (cliquez ici), un peu par la vente de muguet ou de merguez, tout le reste par diverses subventions publiques et parapubliques... Tout en sachant que quand vous cotisez à un syndicat professionnel représentatif assurant la défense de salariés ou de fonctionnaires, vous pouvez avoir un crédit d'impôt représentant 66 % des cotisations annuelles versées (cliquez là). Donc cela veut dire que les deux tiers de la cotisation sont payés par de l'argent public... Imaginons un instant que ces travaux furent réglés effectivement par les seules cotisations ou par une énorme vente de merguez et de frites à la fête de l'Humanité : est-il normal de dépenser autant pour une rénovation (et achats de vaisselle, du linge de maison, du textile, des fleurs, de la décoration, des ustensiles de cuisine, une cafetière et de plusieurs télévisions accompagnées d'un home cinéma, et sans parler de la cave à vins ! (cliquez là) ? Ce qui correspond au minimum à 750 cotisations annuelles à la CGT. Les modestes salariés doivent apprécier... Il faut savoir également que ce logement venait déjà d'être rénové ! N'oublions pas que la CGT doit verser en plus un loyer de 2 500 euros par mois (cliquez ici) pour cet appartement de fonction situé à Vincennes. Il est vrai que Vincennes est une ville de prolétaires...(cliquez là) Il est étonnant de voir que les plus grands donneurs de leçon qui prônent le « vivre ensemble », se gardent bien d'être en accord avec leurs idées... La mixité sociale et raciale, c'est bon pour le Français de base mais pas pour l'élite bien-pensante ! D'ailleurs, selon Egalité et Réconciliation, Thierry Le Paon ferait aussi parti d'un club très fermé créé par l'UIMM (le patronat de la métallurgie), appelé Quadrilatère, qui réunit patrons, DRH, syndicalistes, journalistes et experts. Ce que ses détracteurs au sein de la CGT ne manquent pas de dénoncer comme « un problème majeur pour l'indépendance de la CGT ». (cliquez ici)

La CGT peut bien se plaindre de « l'acharnement, à la veille des élections professionnelles... », mais à force de justifier l'injustifiable, il ne faudra pas qu'elle s'étonne si de plus en plus de salariés se détournent de cette centrale syndicale qui essaye de vous faire avaler des couleuvres...

09:22 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 12 novembre 2014

Amis "sans papiers", voici une bonne adresse pour passer un bon séjour à Paris :

10672370_1517586645165724_5783446799229316221_n.jpg

23:04 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 26 octobre 2014

TGV Paris-Brest : une bande d’afro-musulmans sème la terreur

islamo-racailles.jpg

Source Breiz Atao cliquez ici et France 3 cliquez là

Hier soir (vendredi soir - NDLR) une bande d’afro-musulmans s’amusait à importuner et voler les passagers du TGV reliant Paris à Brest. Vers 23 h 00 le chef de bord décide d’immobiliser le train en gare de Vitré pour permettre leur interpellation par les forces de l’ordre.

A 21 h 08 le TGV à destination de Brest quittait la gare Montparnasse à l’heure. Mais aux alentours de 23 h 00 il est arrêté en gare de Vitré pendant près d’une heure pour permettre l’interpellation d’un groupe de fauteurs de troubles.

Une dizaine d’afro-musulmans, âgés de 18 à 20 ans, est en train de semer la panique à bord du train. Montés sans titre de transport les jeunes hommes font du tapage, agressent verbalement les passagers et dérobent ordinateurs, portables et autres tablettes dans les bagages. Le chef de bord décide alors d’alerter sa hiérarchie qui fait appel aux forces de l’ordre. Le train est stoppé en gare de Vitré pour permettre aux gendarmes de procéder aux interpellations.

Vers minuit sept extra-européens sont mis en garde à vue. D’après les premiers éléments les importuns seraient originaires des Yvelines et des Hauts-de-Seine mais leur destination reste encore inconnue. Aucun des objets déclarés volés par les passagers n’ont cependant été retrouvés sur eux, ce qui complique les affaires des gendarmes qui tentent aujourd’hui de rassembler des témoignages et plaintes de passagers.

DERNIERE MINUTE : IL FALLAIT S'Y ATTENDRE !

Les sept auteurs de troubles et vols dans le TGV Paris Brest de vendredi soir ont été remis en liberté samedi soir. Deux sont convoqués devant le tribunal le 4 février.

Les sept afro-musulmans placés en garde à vue vendredi soir après des incidents dans le TGV Paris Brest ont été remis en liberté samedi soir.

Deux devraient faire l’objet d’une convocation devant le tribunal correctionnel de Rennes le 4 février prochain. Ils devraient comparaître pour vols en réunion. cliquez ici

23:21 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 15 octobre 2014

La pièce de BHL, "Hôtel Europe", s'arrête prématurément, faute de spectateurs

4918145.jpg

Source France TV infos cliquez là

La pièce, jouée depuis le 11 septembre, s’arrêtera le 16 novembre au lieu du 3 janvier, indique le théâtre de l'Atelier aux "Inrocks".

Les venues de François Hollande, Manuel Valls ou encore Nicolas Sarkozy n'ont pas convaincu le public. Hôtel Europe, la nouvelle pièce de théâtre de Bernard-Henri Lévy, va s'arrêter avant la date prévue, affirme le magazine Les Inrocks, mardi 14 octobre. Jouée au théâtre de l'Atelier depuis le 11 septembre, elle prendra fin le 16 novembre au lieu du 3 janvier, indique le théâtre parisien à l'hebdomadaire. "Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est très calme au niveau des réservations", commente le lieu, dont la capacité affiche 563 places.

Une pièce "sans relief", pour Culturebox

Culturebox avait décrit une pièce "sans relief", évoqué "deux heures à tourner en rond au milieu des obsessions de BHL", et souligné des approximations. De son côté, Le Monde (article payant) avait critiqué "one-man-Bosnie-show signé BHL", révélant "des considérations certes humanistes, mais d'une banalité confondante sur le destin de l'Europe".

Le comédien Jacques Weber avait confié au Figaro avoir perdu 30 kilos pour interpréter le rôle principal. Un régime draconien qui, finalement, n'a pas servi à grand chose.

01:59 Publié dans Informations nationales, Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 03 octobre 2014

Dimanche 5 octobre, à Paris et à Bordeaux...

10646664_1509577432613978_4297954851704433978_n.jpg

09:46 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 30 septembre 2014

Rivarol lourdement condamné

250112_182435_PEEL_ZN6ds7.jpg

Source Altermedia cliquez ici

La tristement célèbre 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, spécialisée dans la répression politique et la censure de la presse, a condamné vendredi le directeur de la publication de Rivarol à 8.000 euros d’amende. La justice a infligé l’amende sous forme de 100 jours amende à 80 euros : s’il n’est pas en mesure de – où s’il ne souhaite pas le faire – s’acquitter de la somme, Jérôme Bourbon risque 100 jours de prison.

Il a été reconnu coupable de « provocation à la haine » et « injure raciale » pour un article portant sur le « Festival de Kahn » en mai 2013 : « Cannes : le festival de l’impureté ». Durant l’enquête comme à l’audience, Jérôme Bourbon a refusé de dévoiler l’identité de l’auteur de l’article qui avait écrit sous pseudonyme.

Dans cette République bien connue pour sa séparation des pouvoirs, le très indépendant parquet de Paris avait ouvert une enquête à la demande expresse du ministère de l’Intérieur. Alors que l’auteur parlait des « désirs pervers de ces cinéastes étoilés » en référence claire aux « stars » et aux trottoirs d’Hollywood Boulevard, les juges ont vu une référence « évidente » à l’étoile jaune qui aurait été imposée aux israélites durant la Seconde Guerre mondiale. Selon la justice d’occupation, parler de perversité pour un homme convaincu d’avoir drogué et violé une adolescente serait donc antisémite puisque ce criminel est juif…

Le tribunal a également trouvé antisémite le fait d’évoquer « “un certain milieu” au sens des affaires crochu et aux griffes acérées ». Sans une seule seconde juger sur le fond et la réalité des faits, le tribunal affirme qu’en « associant les Juifs à l’impureté, à la pornographie, à la délinquance sexuelle, à l’amoralité, à la rapacité, à l’insolence de la richesse devant laquelle tout cède […], l’auteur de l’article, dont le but est évident, stigmatise les Juifs et les désigne clairement à la vindicte des lecteurs ». Autrement dit : même si une communauté commettait tous ces crimes, la justice de la République interdirait de le dénoncer.

Il faut souligner l’attitude courageuse de Jérôme Bourbon qui s’est solidarisé de son journaliste et ne s’est livré à aucun acte de repentance, bien au contraire : « Moi, rien ne me choque, il n’y a pas de quoi fouetter un chat, ce qui est dit est exact » a-t-il lancé à ses juges. Quant à cette nouvelle condamnation, qui s’ajoute à de nombreuses autres, il avait déjà déclaré : « Je les vois presque comme des décorations. »

00:06 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 25 septembre 2014

La répression continue contre l'hebdomadaire Minute

minute2.jpg

Trois mois de prison avec sursis et 10 000 € d’amende ont été requis ce mercredi contre le directeur de la publication de l’hebdomadaire Minute, Jean-Marie Molitor, pour sa une comparant la ministre de la Justice Christiane Taubira à un singe.

Le tribunal correctionnel de Paris a mis sa décision en délibéré au 30 octobre.

Dans son édition du 13 novembre 2013, le journal avait publié une photo de la garde des Sceaux titrée « Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane ».  Une une dénoncée par la procureur Aurore Chauvelot, pour qui le délit d’injure publique raciale est constitué.

La magistrate a en outre requis contre Jean-Marie Molitor un mois de prison avec sursis et 5 000 € d’amende pour un dessin paru deux semaines plus tôt, qui faisait un rapprochement similaire. Contre le dessinateur, la magistrate a requis 2 000 € d’amende, dont la moitié avec sursis.

Passé relativement inaperçu, ce dessin publié le 30 octobre représentait un singe, versant une larme, dont l’avocat déclarait : « Mon client porte plainte pour avoir été odieusement caricaturé en madame Taubira ».

Site de Minute cliquez ici

09:55 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 15 septembre 2014

RICHARD ROUDIER CONTRE LE PRÉFET BOUCAULT Episode 2

 boucault1.jpg

Source Réseau Identités cliquez là

On prend les mêmes et on recommence. On se souvient, il y a six mois, du procès en injures publiques, devant le tribunal de Grande Instance de Carcassonne intenté par le Préfet de police de Paris Bernard Boucault, contre Richard Roudier et Josiane Filio. Ceux–ci, qui avait légèrement égratigné, dans leurs écrits, ce haut personnage, avaient été condamnés à 200 € d’amende, assortis du sursis, ce qui constituait une peine ridicule, surtout quand l’accusation précisait qu’il s’agissait d’un détenteur de l’autorité publique. Mais pour notre camp, cette condamnation, constituait tout de même une condamnation alors que les deux accusés n’avaient fait qu’exercer leur droit constitutionnel relatif à la liberté d’expression.

Comme la liberté d’expression est la mère des libertés publiques, il n’était pas question de déroger avec les principes, et nos amis et leur conseil, avaient décidé unanimement de faire appel de ce jugement et de donner à cette affaire le lustre qu’elle méritait. Convoqués le 8 juillet devant la cour d’appel de Montpellier, nos camarades accompagnés de leur avocat et de nombreux amis se voyaient, en moins de trois minutes, renvoyés à leurs chères études et priés de se représenter à la rentrée au motif que, durant les vacances, on ne traite devant la cour que les affaires relevant de l’urgence. Les objections de Me. Gardères venu spécialement de Paris et les mines déconfites de Richard et Josiane ne purent rien changer à l’affaire.

Les deux appelants se retrouveront donc ce mardi 16 septembre à 14 h devant la cour afin, espèrent ils, de bénéficier d’une relaxe que tous les amoureux de la liberté attendent. Richard Roudier, qui joue à domicile, afin de resituer l’ambiance de cette affaire, a tenu à rappeler pour l’occasion, que l’utilisation d’un jeu de mot, même s’il est facile n’avait pas vocation à déclencher l’ire du Préfet Boucault … ”j’ai seulement écrit que toute analogie entre Boucault et Bourricot serait fortuite, ce qui est tout à fait bénin d’autant qu’il s’agit d’un propos venant en conclusion d’une Fable, peu connue il est vrai, de ce bon Jean de la Fontaine intitulée l’âne chargé de reliques reproduite in extenso dans mon communiqué et j’invite tous les participants à ce procès à lire ou à relire ce petit bijou pour leur édification”.

17:56 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 10 septembre 2014

Scandale politico-judiciaire

1e0fd18543a4c158b6c4aa1a7630987b93533bd5.jpg

Les neuf hystériques du groupe féministes Femen qui avaient profané la cathédrale Notre-Dame de Paris le 12 février 2013 y pénétrant dépoitraillées en hurlant des slogans provocateurs et causant des dommages évalués à 7176 euros ont été relaxées ce matin par le tribunal correctionnel de Paris.

Les agents de sécurité qui s'étaient opposés à leur irruption et qui les avaient reconduites manu-militari sont eux condamnés à des peines d'amende avec sursis.

Verdict à comparer à la condamnation délirante d'Anne-Sophie Leclere (neuf mois de prison ferme) qui s'était contentée de caricaturer Christiane Taubira en guenon. On est bien forcé de constater que le culte de l'antiracisme a remplacé dans notre pays les cultes plus anciens.

10:41 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 24 août 2014

M. HOLLANDE, AVEZ-VOUS BIEN MESURE LA GRAVITE DE LA SITUATION ?

player_preview.jpg

Philippe Gibelin

Président de NCI (Nationalité citoyenneté identité)

Le président de la république aura passé tout l’été à commémorer des événements liés à la première et à la seconde guerre mondiale.

A N.C.I. et au Réseau Identités nous ne pouvons que nous réjouir de voir que la plus haute personnalité de l’État se préoccupe de notre passé et de notre histoire.

C’est bien, qui s’en plaindrait ?

Mais à deux conditions :

1) Ne pas se limiter au XXe siècle en privilégiant la deuxième guerre mondiale et de soi-disant apports décisifs des populations étrangères dans le conflit.

Où étaient M. Hollande et les membres de son gouvernement lors de la célébration du 800e anniversaire de la bataille de Bouvines, moment fondateur de la France ; Où sont-ils lors des fêtes qui continuent à se poursuivre pour le 800e anniversaire de la naissance de Saint-Louis, incarnation de la royauté et d’une France triomphante ; où not-ils pour magnifier le 1200e anniversaire de la mort de l’Empereur Charlemagne, premier Prince Européen ?

Ils ne sont nulle part, si ce n’est à espérer un retournement de conjoncture pour espérer être réélus et garder leurs places !

2) Ne pas oublier de construire le futur et regarder ce qui de passe autour de nous : des milliers de migrants africains débarquent tous les jours en Italie et en Espagne. Ils sont originaires d’Afrique subsaharienne qui est en proie à une grave épidémie du virus Ebola que l’on est incapable de soigner.

L’OMS décrète une urgence mondiale sur Ebola. À Lampedusa, les policiers fuient en masse par peur de la contagion que pourraient amener les immigrants. En Grande-Bretagne un cas suspect a été découvert.

Et pendant ce temps, vous et votre gouvernement prévoyait un assouplissement du droit d’asile qui va aggraver encore l’immigration sauvage et le grand remplacement de population en France. Vous ne pensez qu’à la possibilité de donner le droit de vote à ces gens afin de pouvoir vous maintenir au pouvoir.

NOUS NE VOUS LAISSERONS PAS FAIRE !

Nous continuerons d’alerter l’opinion sur vos pratiques néfastes : nous avons déjà recueilli des milliers de signatures contre une réforme du droit d’asile laxiste et de continuerons d’expliquer aux parlementaires les dangers de votre texte ; déjà, Guillaume LARRIVE, député de l’Yonne, a pris position contre votre projet et propose une expulsion obligatoire et immédiate en cas de rejet de la demande d’asile.

M. Hollande, la France est menacée culturellement, économiquement, sanitairement et dans sa substance même. Nous vous tiendrons responsable de ces dérives néfastes alors que par les pouvoirs que vous détenez vous avez la possibilité de redresser la situation.

11:19 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 08 août 2014

Philippe de Villiers : le monde libre défendu par Poutine contre les Américains et l'Internetionale globaliste...

10152385_691782317576413_5532148322807592093_n.jpg

22:44 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 27 juillet 2014

Provocation socialiste devant Notre Dame de Paris : l'avocat des Femen, envoyé par Hidalgo, hué lors de la manif de soutien aux chrétiens d'Irak

Lors de la manifestation Soutien aux Chrétiens d'Orient et d'Irak, l'avocat Patrick Klugman, défenseur des Femen et adjoint à la Mairie de Paris représentant Anne Hidalgo a été hué par les manifestants chrétiens présents sur le parvis de la cathédrale. Les Cloches de Notre-Dame de Paris, souillées l'an passé par ses clientes, ont eu raison des péroraisons non terminées de ce triste personnage.

22:34 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 11 juillet 2014

Le 14 juillet...

14-juillet.jpg

02:07 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

BERNARD LUGAN CENSURE A L'ELYSEE

censure.jpgLe 24 juin 2014, à la demande des Armées, je devais présenter "L'interaction religieuse, culturelle, historique et géopolitique entre les cinq pays de l'Afrique du Nord et ceux de la bande sahélo-tchadienne" aux Attachés de Défense français en poste dans la quinzaine de pays concernés, plus le Nigeria. Le but de cette intervention très spécialisée était de donner à nos AD une nécessaire vision globale ainsi que des clés de lecture dépassant les frontières de leurs affectations respectives.
 
Quelques jours avant la date prévue, un ordre comminatoire téléphoné depuis l'Elysée contraignit les organisateurs à décommander la prestation bénévole qui m'avait été demandée dans l'urgence et pour laquelle, compte tenu de l'actualité et des enjeux, j'avais annulé des engagements prévus de longue date.
 
Alors que la complexité des situations locales et régionales nécessite une connaissance de plus en plus "pointue", non idéologique et basée sur le  réel, la présidence de la République, avec un sectarisme d'un autre temps, a donc privé les Attachés de Défense français d’une expertise à la fois internationalement reconnue et nécessaire à la bonne compréhension des zones dans lesquelles ils servent...
 
J'ai attendu des explications. Comme elles ne sont pas venues j'ai donc décidé de publier ce communiqué afin que le public sache que des héritiers de la "section des piques" gravitent dans l'entourage immédiat du chef de l'Etat d'où ils lancent les "colonnes infernales" de la pensée sur les esprits libres.
 
Le prochain numéro de l’Afrique Réelle que les abonnés recevront au début du mois d'août contiendra le texte de mon intervention censurée qui sera naturellement amputé des éléments confidentiels que je réservais à l'auditoire spécifique auquel elle était destinée. Les "tchékistes" de l'Elysée le découvriront en primeur puisque la présidence de la République est abonnée à l'Afrique Réelle et qu'elle reçoit mes communiqués...
 
Source L'Afrique réelle cliquez ici

02:02 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 06 juillet 2014

TOUS AUX ABRIS ! LES REVOILA...

Leonarda-Dibrani.jpg

Ils reviennent... pour faire payer la France...

11:08 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 19 juin 2014

Succès du film Cristeros...

cristeros.jpgUn communiqué des diffuseurs du film Cristeros cliquez ici :

Cristeros continue cette 5ème semaine dans 82 salles en France qui le programment au moins pour une séance, avec notamment de nombreux démarrages dans de nouvelles villes : n'hésitez pas à y aller dès maintenant tant que le film est à l'affiche ! Vous pouvez retrouver les séances près de chez vous sur les sites des cinémas, ou sur Allociné.

Si vous l'avez déjà vu, n'hésitez pas à encourager cette semaine les personnes de votre entourage à aller le voir : voisins, collègues, commerçants, amis, famille, etc. Nous recevons tous les jours des témoignages de personnes qui l'ont vu seulement parce que quelqu'un leur en a parlé et qui sont ravis d'avoir au la chance de voir un tel spectacle !

Cet été dans les lieux touristiques, ou à la rentrée près de chez vous, nous vous rappelons qu'il sera relativement simple de programmer Cristeros dans une salle, même mono-écran, ne serait-ce que pour une ou deux séances dans la semaine, à partir du moment où vous êtes à même de justifier que vous êtes capable de fédérer un groupe d’une 50aine de personnes (paroisse, association ou autre). Pour cela, il vous suffit de contacter la salle de cinéma de votre quartier pour voir s’il est possible de programmer une séance spéciale à tel ou telle date.

De même, si vous travaillez dans l’enseignement privé ou en aumônerie, vous pouvez programmer en journée une séance scolaire à tarif réduit en lien avec votre cinéma de quartier. A chaque fois, si le responsable de la salle est d’accord pour cela, invitez-le à se mettre en contact avec notre programmateur : Davy Antoine - 06.87.39.39.57 – davy.antoine@orange.fr

08:49 Publié dans Communiqués de presse, Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook