Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 15 mai 2019

Serge Abad-Gallardo, «Euthanasie, la franc maçonnerie est à la manœuvre»

Entretien exclusif avec Armel Joubert des Ouches sur réinformation.tv

Après avoir passé plus de vingt ans au sein des loges maçonniques du Droit humain, une émanation du Grand Orient, Serge Abad-Gallardo, ancien haut fonctionnaire, converti au catholicisme, avait livré son parcours au lecteur dans un premier livre « J’ai frappé à la porte du temple ». Il revient aujourd’hui avec la sortie d’un nouvel ouvrage intitulé « Les manœuvres de la franc-maçonnerie pour le “droit à mourir” ».

Serge Abad-Gallardo sait de quoi il parle

L’euthanasie. On en parle beaucoup en France depuis ces 10 dernières années. Il y a eu l’affaire Vincent Humbert. Il y a eu ensuite le douloureux dossier Vincent Lambert, dossier toujours en cours actuellement. Deux événements sur lesquels les médias et le monde politique se sont appuyés pour faire « la promotion » de l’euthanasie, une mort selon eux « lente mais digne et sans souffrance ». Depuis sa conversion au catholicisme, Serge Abad-Gallardo est directement concerné par le sujet. Depuis 2012, de façon bénévole, il visite les malades. Dans le cadre d’une pastorale de la santé, il a intégré une aumônerie catholique. Affecté dans le service de soins palliatifs d’un hôpital public, Serge Abad-Gallardo accompagne des mourants avant leur décès. A ce jour, il s’est rendu au chevet de plusieurs centaines de personnes. « J’ai vécu de véritables d’amour avec des hommes et des femmes, sur le plan spirituel, explique-t-il. Ce sont des gens qui sont devenus mes amis et je pense avoir été leur ami. Quelqu’un que vous ne connaissez pas, vous entrez dans une chambre, vous le suivez pendant 2 semaines, 2 mois. Et lorsque vous terminez, vous prenez sa main et il part en vous regardant. Il n’est pas indigne et vous non plus. Vous n’êtes pas son bourreau. Vous l’accompagnez sur un chemin que lui seul peut prendre qui le chemin du mystère. Ce mystère que la franc-maçonnerie refuse de voir. Pour la franc-maçonnerie, il n’y a pas de mystère, il n’y a que des secrets ! Voilà encore une différence énorme entre le catholicisme et la franc-maçonnerie ».

Une fixation sur la franc-maçonnerie ?

Selon Serge Abad-Gallardo, pour se convaincre de l’implication de la franc-maçonnerie dans les débats qui ont lieu depuis de nombreuses années visant à imposer l’euthanasie dans la société française, il suffit juste de juger des faits. « Et les faits parlent d’eux-mêmes. Lorsqu’on lira mon livre, explique-t-il, on s’apercevra que la franc-maçonnerie est à la manœuvre derrière l’idéologie mortifère qui tend à vouloir imposer l’euthanasie dans la loi française ». L’auteur dit confirmer ses propos par des écrits maçonniques.

Les idéaux de la FM sont inscrits dans la société française

« Le tout premier projet de loi enregistré aux assemblées date de 1976. C’est le sénateur Henri Caillavet qui en est le rapporteur ou même l’auteur. Monsieur Romero, président de l’association pour le droit à mourir dans la dignité expliquait, dans une interview accordée à un journaliste, que Monsieur Caillavet était l’un des derniers grands franc-maçon et homme politique… »

Des faits irréfutables

Dans cet entretien réalisé par Armel Joubert des Ouches, Serge Abad-Gallardo révèle qu’il possède une planche maçonnique sur laquelle l’auteur fait l’apologie de l’euthanasie. Selon ce dernier, cette planche date de 2004. « Cet auteur fait l’éloge de l‘euthanasie alors même qu’il décrit une situation où la personne ne souffre pas ! On voit donc bien qu’il y a, derrière l’idéologie maçonnique, la volonté de maitriser le moment où l’homme décidera de mourir. »

« Mais où est donc l’amour dans cette société ? »

« Vous savez, les gens, lorsqu’ils parlent d’euthanasie, ils vous disent “J’ai besoin de votre amour”. Notre monde manque d’amour ! Lorsqu’on est atteint d’une grande maladie, un médecin vient vous dire « L’issue est fatale, votre maladie a gagné, maintenant nous allons soulager la douleur ». Ces gens passent par un certain nombre de phases… On ne gère pas une société comme on gère une entreprise. Les personnes ne sont pas des machines. Je suis déjà rentré dans des chambres où des personnes avaient des cancers, explique-t-il. Des personnes qui se trouvaient en chimiothérapies. La chimio fait vomir, donc cela sentait le vomi. A ces gens-là, je leur prenais la main et ils n’étaient plus indignes. Si nous considérons qu’une personne âgée à une bouche de grenouille et qu’elle sent le vieux, alors nous sommes des barbares ! Il faut faire comprendre à ces personnes-là ce qu’est l’amour de Dieu que nous portons en elles ».

2017 12 01 PUB SITE 2.jpg

21:29 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Pour ceux qui veulent voter pour la liste de la la Reconquête (Dissidence française) : comment faire ?

60076893_2205329432855073_5519435284946616320_n.png

De nombreux lecteurs nous demandent, depuis quelques jours, comment faire pour voter pour la liste de La Reconquête (Vincent Vauclin, La Dissidence française).

Pour imprimer le bulletin de vote cliquez ici

Le 26 mai, il leur suffira de le mettre dans l'urne (après être passé dans l'isoloir).

Pour ceux qui voudraient voter pour la liste Ligne claire (Renaud Camus) cliquez là ou pour celle de l'Alliance royale cliquez ici

2017 12 01 PUB SITE 2.jpg

19:47 Publié dans Européennes 2019 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

L'hommage aux soldats tués... au nom de l'inconscience

Unknown.jpg

2017 12 01 PUB SITE 2.jpg

19:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Macron : substitution de candidature, détournement d’élection !

foutu.jpg

Bernard Antony dénonce l’entourloupe du président de la République :

Allez Loiseau, courage, plus qu’une dizaine de jours à tenir et la dure épreuve sera finie !

On apprend ce matin que Macron a fait tirer à 60 000 exemplaires pour cette élection « européenne » une affiche avec sa photo. Comme si c’était lui la tête de liste ! Pas question donc de la bobine de Loiseau qui, dit-on, ne cesse pas, comme la Castafiore dans Tintin, de se regarder dans son miroir. Se rengorgeant souvent de dépit courroucé, ne se trouve-t-elle pas aussi belle que Macron ?

En clair, cette pauvre Loiseau en a marre d’être prise pour une potiche. Mais qu’elle se rassure, c’est tout de même elle qui sera élue. Elle pourra alors se reposer dans la fonction de parlementaire européen dont elle se gardera d’avoir une conception par trop héroïque. Peut-être siègera-t-elle assidument mais on la verra sans doute plus dans les immeubles de Strasbourg et de Bruxelles qu’allant constater sur le terrain les dégâts des traités de libre échange et les abominations de l’islam jihâdiste.

Mais pour l’heure, c’est bien Macron qui effectue l’entourloupe d’une sorte de substitution de candidature. Voter pour la liste de la REM, ce sera voter pour lui bien que non candidat réel !

Lui qui utilise souvent le concept « d’imaginaire » pratique ainsi un véritable détournement d’élection.

Comme tous ceux qui n’ont que le mot de démocratie à la bouche, il en piétine allègrement la règle du jeu la plus élémentaire en détournant l’élection en un vote de fait sur sa personne.

À grand risque, il est vrai. Car si la liste oiseuse dont il est la véritable tête ne l’emporte pas, comme cela est bien possible, alors ce sera pour lui une claque, un désaveu dont il ne se remettra pas. L’imagine-t-on après pareil échec aller faire le mariole auprès de Trump, de Xi ou de Poutine ?

Le général De Gaulle, lui, avait tiré, par sa démission immédiate, les conséquences de la défaite du oui au référendum de 1968.

Si le 26 mai la liste faussement Loiseau réellement Macron est battue, nul ne comprendrait que Macron ne fasse pas de même, car ce serait de toute façon sa fin.

2017 12 01 PUB SITE 2.jpg

15:13 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Jean Sévillia & Jean-Pax Méfret : La tragédie de l’Algérie française

Soirée avec Jean Sévillia & Jean-Pax Méfret chez les Éveilleurs sur le thème "La tragédie de l’Algérie française: l’histoire et la mémoire” au théâtre Nouvelle France le 11 avril 2019 au Chesnay.

Soiree_Sevillia-Mefret_Video_Article.jpg

2017 12 01 PUB SITE 2.jpg

14:37 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le prochain numéro d'Eléments sortira à la fin de la semaine

60258585_2294328893956466_6643866952924135424_n.jpg

2017 12 01 PUB SITE 2.jpg

10:38 Publié dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La Jeanne d'Arc de la Dissidence française sur LDC News

Avec l'intervention de Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale. Lire aussi cliquez là

60018137_2209035342484482_2749374107094089728_o.jpg

2017 12 01 PUB SITE 2.jpg

01:08 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Lundi soir sur LCI, face à Cohn-Bendit : le courage de Caroline-Christa Bernard

Lors du débat entre le démagogue sulfureux Daniel Cohn-Bendit cliquez ici et le talentueux Eric Zemmour lundi soir sur LCI plusieurs Français étaient invités à prendre la parole. Parmi eux Caroline-Christa Bernard qui, avec courage et lucidité, a remis l'immigrationiste de Franckfort à sa place. 

Juriste et artiste, Caroline-Christa n'avait pas hésité à répondre à l'appel lancé par Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale, en mars dernier contre la dissolution du Bastion social cliquez là.

bendit-20190513-2357-9cf4ac-0@1x.png

2017 12 01 PUB SITE 2.jpg

00:19 Publié dans TV SYNTHESE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook