Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 19 avril 2013

Samedi : Carl Lang à Concarneau

CONCARNEAU-copie(1).jpg

08:30 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 18 avril 2013

Manuel Gaz attendu ce vendredi à Céret (66)...

Degaze-150x150.jpgManuel Valls vient en visite à la sous-préfecture de Céret près de Perpignan demain vendredi à 10 h 30. Il sera accueilli comme il se doit. Manifestement ses services se sont inquiétés toute la semaine de savoir si un comité d’accueil serait présent …

Rendez-vous à Céret à la sous-préfecture dès 10 h. D’autres manifestants pour d’autres causes se sont annoncés !

Source Altermedia

23:50 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Lyon : jeudi 9 mai...

300156_436935866390276_1602646167_n.jpg

00:31 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 16 avril 2013

Pour pouvoir sortir de ses palais, l'oligarchie n'a plus qu'une solution : la repression !

CRS OLIG.jpg

07:55 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 15 avril 2013

La mobilisation pour le dimanche 12 mai (10 h à La Madeleine) s'emplifie...

166749_497761763617384_497728129_n.jpg

20:18 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Dimanche 12 mai, 10 h, Place de la Mademeine : le Renouveau français sera là !

12335_488795377843069_2015330957_n.jpg

10:00 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 14 avril 2013

Manif à Caen hier contre la Loi Taubira et contre le gouvernement...

Divers-20130413_194246.jpg

Source Parti de la France Calvados cliquez là

Aujourd'hui, des dizaines d'opposants au "mariage" pour tous se sont réunies à 19h à la préfecture du Calvados à Caen, d'où a ensuite été décidée la marche sur la mairie après un passage devant le nouveau tribunal. Devant l'hotel de ville, des agents de police casqués empêchaient la foule de prendre la mairie d'assaut. Le rendez-vous a été donné demain, comme chaque soir, à 19h devant la préfecture, "jusqu'aux municipales s'il le faut".

12:10 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 11 avril 2013

ACTUALISE : une "première" mardi soir à Paris : à l'initiative de Synthèse nationale, un dialogue constructif s'engage entre des nationalistes et des syndicalistes...


L'intervention de Gérard Orget,

Président du CID UNATI Ile-de-France

 L'intervention de Serge Ayoub,

Porte-parole de 3e Voie

9-avril.jpgMardi soir se déroulait dans le salon archibondé d’un grand hôtel du quartier de l’Opéra à Paris une véritable « première ». En effet, à l’invitation de Roland Hélie, directeur de la revue Synthèse nationale, une conférence réunissait à la fois un représentant du principal syndicat national des commerçants et artisans, le CIDUNATI*, en l’occurrence M. Gérard Orget, Président francilien de cette organisation, le porte-parole du mouvement solidariste 3e Voie, M. Serge Ayoub, ainsi que M. Pieter Kerstens, chef d’entreprise venu de Bruxelles, ancien dirigeant d’une société multinationale.

Les petites et moyennes entreprises représentent de loin le principal employeur en France. Les négliger, voir les condamner, relève d’une démarche idéologique bien précise orchestrée par les financiers apatrides qui dirigent le monde et qui veulent détruire à tout prix tout ce qui va à l’encontre de leurs profits immédiats.

Cette conférence sera prochainement en ligne sur le site Synthèse nationale. Chacun exprima son point de vue et tous tombèrent d’accord pour affirmer que seule l’entente des différents facteurs qui composent une entreprise est aujourd’hui susceptible de sauver, dans le contexte actuel, notre économie nationale. Cette entente entre les employés et la direction, sur des bases saines respectant les positions de chacun ne pouvant être régulée que par un Etat fort. Un Etat qui mettrait l’intérêt national au-dessus de tout.

Pour cela, il convient de rompre immédiatement avec le libéralisme fou, et aussi avec son alter égo marxiste, qui accentuent de jour en jour la paupérisation des classes moyennes. Nous nous retrouvons actuellement dans une situation telle que l’hyper-classe ultra protégée (env. 10% de la population) s’enrichie de manière effrénée pendant que la masse des assistés (env. 20% de la population), souvent issus de l’immigration, ne cesse de croître. Plus de 200 00 immigrés entrent en France chaque année alors que l’on compte près d’un millier de chômeurs supplémentaires par jour. Il est clair que cette situation ne pourra pas perdurer 107 ans.

Réunion SN 9 04.jpgPour remédier à cette situation dramatique les orateurs, après avoir exprimés leurs propositions respectives, se retrouvèrent sur une évidence : les réformes ne servent plus à rien. Seule une révolution nationale, sociale et populaire, unissant toutes les catégories socio-professionnelles en un seul combat, pourra remettre la France, tout comme l’ensemble des pays européens, debout.

Le Système actuel ne doit pas seulement être combattu, il doit être abattu. Le temps presse, assez de bavardages, il est temps de s'organiser. Si aujourd'hui une véritable offensive de la part des nationaux et des nationalistes est mise en place afin de prendre le contrôle des syndicats squattés par les socialo-marxistes, la perspective d'une grève générale visant à mettre à bas ce gouvernement composé de nantis et d'incapables serait envisageable. Demain, il sera sans doute trop tard...

A la fin de la réunion, Roland Hélie a appelé les Français à venir massivement le dimanche 12 mai prochain (10 h 00, Place de La Madeleine à Paris) à la grande manifestation nationaliste et populaire contre le mondialisme.

* Rappelons que le CIDUNATI, fondé par Gérard Nicoud au début des années 70, est aujourd’hui le syndicat des commerçants et artisans majoritaire en Ile-de-France.

mercredi, 10 avril 2013

Pour le dimanche 12 mai : ils ont dores et déjà répondu PRESENT !

23:52 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Europe Identité sera le dimanche 12 mai à Paris pour la grande manifestation contre le mondialisme...

europe identité.png

02:22 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 09 avril 2013

Conférence de Synthèse nationale ce soir à Paris :

Réunion SN 9 04.jpg

Demandez une invitation, envoyez vos coordonnées à :

   synthesenationale@club-internet.fr

10:08 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 07 avril 2013

Dimanche 12 mai, 10 h, Paris : MOBILISATION !

526863_497759410284286_769712794_n.jpg

01:47 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 04 avril 2013

Excellent GUD de Nancy...

bardechepng.jpg

GUD Nancy cliquez ici

00:55 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Dimanche 12 mai, à Paris : NATION participera à la manifestation nationaliste et populaire contre le mondialisme...

COMMUNIQUÉ-NATION.jpg

00:47 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 03 avril 2013

Manifs quotidiennes de Civitas devant le Sénat :

2106858203.png

10:16 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 02 avril 2013

Montebourg attendu cet après-midi à Marseille !

Un comité d’accueil pour Arnaud Montebourg à Marseille ?

Information sérieuse : mardi 2 avril, le train de l’industrie sera à la gare St Charles de Marseille. Le ministre Arnaud Montebourg le visitera à 17 h.

Prenez sifflets, mégaphones et trompettes car il faut prévoir de faire… beaucoup de bruit !

11:11 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

OUI à l'unité alsacienne !

600_carré_Alsacienne_pistolet.jpgGeorges Feltin-Tracol

Europe Maxima cliquez ici

Les Français ignorent que le 7 avril 2013, les électeurs des départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin sont convoqués à un scrutin référendaire régional. On leur demande d’approuver ou non la fusion dans une collectivité territoriale unique du conseil régional d’Alsace et des deux conseils généraux départementaux. Le succès de cette consultation dépend d’un oui majoritaire dans les deux départements et d’une participation minimale de 25 % sous peine de nullité.

Si les Alsaciens entérinent cette mesure audacieuse, le conseil régional deviendra un conseil exécutif régional à Colmar. Elle désignera une assemblée territoriale siégeant à Strasbourg. Quant à Mulhouse, des instances locales s’y installeront. Afin de ménager toutes les susceptibilités, des « conférences départementales » sont maintenues alors qu’il faudrait les supprimer, et sont prévus entre huit et douze « territoires de proximité » qui correspondent aux divers terroirs alsaciens (l’« Alsace bossue » du Nord-Ouest n’est ni le Sundgau, ni les vallées vosgiennes…).

L’idée de soumettre ce projet à un référendum régional revient à Philippe Richert, le président U.M.P. du conseil régional et ancien ministre aux Collectivités locales de Sarközy de 2010 à 2012. Il a bénéficié, d’une part, d’une concertation favorable avec ses homologues présidents de conseil général qui sont eux aussi à l’U.M.P., et, d’autre part, de l’accord du nouveau locataire de l’Élysée qui souhaite ainsi anticiper le fameux « Acte III de la décentralisation ». 

Le oui alsacien fera de l’Alsace la deuxième région de la Métropole, après la Corse, à obtenir une plus grande liberté locale. Les institutions régionales unitaires d’Alsace s’inspirent d’ailleurs largement de la collectivité territoriale corse. Bien sûr, le projet Richert n’est pas parfait d’autant que le texte approuvé devra ensuite être voté par le Parlement. Il faut cependant en saluer la portée et le caractère novateur qui inaugure une timide et légère réduction du millefeuille administratif français. 

La marche inéluctable vers l’unité alsacienne est entravée par l’existence même de partis politiques et de politiciens qui sont pour le moins les produits d’une contre-sélection ou d’une sélection négative, d’où les inévitables excès propres à la démocratie de marché (incompétence, bureaucratie, clientélisme, rançonnage des contribuables, gaspillage financier, etc.). Ce ne sont pas les institutions qui sont intrinsèquement mauvaises, mais les individus qui les dirigent. 

Cette objection qui n’infirme en rien la pertinence du projet Richert n’est nullement reprise par une coalition circonstancielle du non. Bouleversant les habitudes et les routines, l’unité alsacienne envisagée a suscité l’« union sacrée » d’une opposition hétéroclite. Sans surprise, on y retrouve les sans-culottards du Front de Gauche, du N.P.A., du P.O.I. (Parti ouvrier indépendant), de Lutte ouvrière, de la C.G.T., de S.U.D., de F.O. et du M’PEP (Mouvement politique d’émancipation populaire). Ces nostalgiques d’un Hexagone aux ordres d’une capitale toute-puissante, en appellent à la constitution de « brigades républicaines ». Ils oublient en revanche que la Convention adopta une constitution en l’An I qui permettait une relative décentralisation. Ces sans-culottes de 2013 ne doivent pas non plus connaître l’existence des « jacobins fédéralistes ». Ils ignorent aussi probablement les fructueux travaux sur le fédéralisme, la décentralisation et l’autonomie culturelle de l’austro-marxisme avec Karl Renner et Otto Bauer. On décèle bien ici la sclérose intellectuelle avancée de ces associations folkloriques arrêtées à 1968, 1936, 1917 ou 1793…

Toujours à gauche, le P.S. est profondément divisé. Si la fédération du Haut-Rhin fait campagne pour le oui, les socialistes du Bas-Rhin, furieux que Strasbourg ne concentre pas tous les organismes régionaux, se prononcent pour le non. Ces socialistes bas-rhinois démontrent leur inculture profonde à l’égard de la longue histoire de leur région. Avant l’annexion française en 1648, l’Alsace, territoire du Saint-Empire constitué d’une Haute-Alsace, d’une Basse-Alsace et de la République libre de Mulhouse, était structurée par la Décapole. Voulue en 1354 par Charles IV et dissoute en 1679, c’était une une alliance militaire et financière entre dix cités. Le polycentrisme urbain du projet Richert réactive une vieille structuration de l’espace alsacien. 

Aux côtés de ces adversaires du oui, signalons la présence de quelques élus du MoDem, du centre-droit et de Debout la République (tout un programme !). À Paris, les laïcards islamophobes et néo-conservateurs de Riposte laïque dénoncent eux aussi la consultation et ressortent les poncifs éculés d’une « Europe allemande des régions ». Reconnaissons-leur toutefois leur croyance constante dans une conception fumeuse du Français hors-sol. Avant d’être le sujet (ou le citoyen) d’un État à vocation universaliste, l’homme français est d’abord et avant tout un être européen inscrit dans une culture régionale, fut-elle moribonde du fait d’un parisianisme exacerbé et génocidaire. 

Riposte laïque rejoint sans surprise l’hostilité du F.N. Néanmoins, il y a eu du tangage, voire de sévères frictions, entre le « Carré » à Nanterre et les militants alsaciens. Au début, le président du groupe frontiste au conseil régional, Patrick Binder, soutenait la fusion au nom du particularisme local. Mais cette attitude courageuse contrevenait le discours anti-décentralisateur de son parti. Il dut ensuite envisager l’abstention avant que le Politburo de la rue des Suisses exige un non catégorique. Fort heureusement, d’après de récents sondages, deux tiers des électeurs frontistes voteraient en faveur du oui. 

Cette attitude n’est pas surprenante, venant d’un parti dont la présidente condamne les langues régionales, veut proscrire dans la Constitution la moindre communauté charnelle (et pourquoi pas y inclure la prohibition de la gravitation et l’interdiction de la grippe ?), soutient la suppression des régions et maintient une perception obsolète de la géographie administrative hexagonale. Marine Le Pen confirme son virage radical-socialiste digne de Clemenceau. 

Ce positionnement très IIIe République est néanmoins paradoxal parce que depuis trois décennies, le F.N. réalise ses meilleurs résultats électoraux dans des territoires qui tentent vaille que vaille de préserver leurs singularités (Lorraine, Alsace, Franche-Comté, Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon, Provence, Pays nissart…). Lors de la campagne présidentielle de 2012, Marine Le Pen ne s’y trompa point puisqu’en Corse, elle salua la spécificité de l’île. 

La présence de nombreux orphelins chevènementistes dans la direction du F.N. et du Rassemblement bleu marine accentue le tropisme parisien et francilien d’un parti qui s’est toujours défié du réveil des peuples vernaculaires enracinés. Plutôt que de combattre la fusion alsacienne ou de garder un silence préjudiciable sur l’impérieuse réunification normande, le F.N. aurait pu avec ses victoires législatives dans le Vaucluse et dans le Gard organiser un Front national des identités, des régions et de la colère populaire. Par souci de respectabilité médiatique et désir de se conformer aux oukases de la « rebellitude », cette formation politicienne préfère combattre une bonne initiative. C’est regrettable, car, en se focalisant sur ce référendum et sans disposer de conseillers compétents en territorialité, elle ne voit pas la montée en puissance – discrète – d’un autre projet en préparation, vraiment mortifère celui-ci : l’émergence programmée des métropoles et des pôles métropolitains destinés à remplacer à terme les départements et les régions. 

Face à cette nouvelle menace majeure, porteuse de lourds déséquilibres territoriaux, il est impératif de disposer d’une France des régions fortes. Il faut par conséquent voter et faire voter oui, le 7 avril prochain.

10:28 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 28 mars 2013

Hollande ne sera pas seul à France 2 ce soir !

Hollande3.png

Un comité d’accueil pour François Hollande jeudi à France 2 (7, esplanade Henri de France 75015 Paris).

Rendez-vous devant France Télévisions, dès 19 h 00, jeudi 29 mars, avant l’intervention de François Hollande sur France 2.

Prenez sifflets, mégaphones et trompettes car il faut prévoir de faire… beaucoup de bruit !

01:53 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 27 mars 2013

La journée de Jeune Bretagne s'est bien tenue malgré les menaces gauchistes...

20:17 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 26 mars 2013

Conférence de Gabriele Adinolfi et de Alain Soral à Nice le 10 mars dernier :

 

 

23:57 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 25 mars 2013

Au-delà de la manif anti-mariage gay, organisons la lutte contre le mondialisme !

A9393CA77DFAEE9ED7ACC9C692F0D0.jpg

 

Plus d’un million de Français, 1 million 400 000 selon les organisateurs, sont descendus dimanche dans les rues de Paris afin de manifester leur opposition à la loi Taubira accordant le droit au mariage pour les « couples » homosexuels. A peine quelques mois après son élection François Hollande a donc réussi le tour de force de mettre dans la rue une foule immense contre sa politique socialiste et mondialiste de destruction des valeurs qui sont celles de notre civilisation millénaire. Jamais un Président de la République française n’a été aussi vite déconsidéré aux yeux de notre peuple. A tel point que l’on peut aujourd’hui sérieusement s’interroger sur la légitimité du gouvernement socialiste.

Mais revenons à la manifestation de dimanche. L’immense succès de celle-ci amène à quelques réflexions. Tout d’abord, pour que les choses soient claires, considérons que les relations amoureuses, fussent-elles homosexuelles, sont l’affaire de chacun et que les jugements portés n’ont pas à entrer dans le débat actuel. L’homosexualité a toujours existé et existera toujours. On peut peut-être le déplorer, mais il en est ainsi. D’ailleurs, le problème n’est pas là.

Le vrai problème, c’est lorsque celle-ci commence à être facilitée, voire promotionnée, par le pouvoir en place comme c’est le cas en ce moment avec l’instauration programmée de cette parodie de mariage (que personne à part quelques agités ne demandait vraiment…) qui relève plus du ridicule absolu que d’autre chose.

Ce projet, qui tombe à pic pour masquer la faillite totale du gouvernement, relève en fait de la volonté de l’hyper-classe mondialiste, dont Hollande et sa clique ne sont que les larbins, de détruire les piliers de notre civilisation ancestrale au premier rang desquels figure la conception traditionnelle et logique de la famille. De plus, derrière le "mariage" homo se profile déjà la sordide "théorie du genre" dont, rappelons-le au passage, on doit au précédent gouvernement (Fillon) l'introduction à l'Ecole. Une fois les repères supprimés et les racines détruites, il sera encore plus aisé pour les tenants de la haute-finance apatride de manipuler notre peuple afin de le transformer en un troupeau docile de consommateurs faciles à exploiter.

Toutefois, les prétentions génocidaires des prétendus maîtres du monde se heurtent à la volonté populaire. La réussite de la riposte à la légalisation du « mariage » gay, et au-delà au droit à l’adoption, en est la preuve flagrante.

Cette riposte est avant tout une riposte politique, spirituelle et identitaire, elle ne doit pas se résumer au carnaval de bons sentiments « politiquement corrects » auquel nous avons eu droit dimanche après-midi.

Les manifestants attendaient autres choses que la diarrhée de lamentations larmoyantes déversée par les orateurs qui se sont succédés à la tribune, qu’il s’agisse des vieux barbons sur le retour de l’UMP ou des représentants d’associations gays dont la présence suscitait à elle seule la compassion des organisateurs, sans oublier les orphelins de toutes les couleurs venus des 4 coins de la planète pour se faire adopter en France, ou encore d’élus radicaux de gauches sans doute en indélicatesse avec Taubira, sans oublier l'indispensable trotskiste repenti de service…

Mais qu’importe, ne faisons pas les fines bouches. L’essentiel, c’est la réussite de cet immense rassemblement qui prouve à lui-seul que notre peuple, malgré des décennies d’anesthésie collective orchestrée par les différents pouvoirs, est encore capable de se réveiller lorsque son identité est menacée. Cela prouve que le combat que nous menons pour la renaissance d’une France française dans une Europe européenne est le bon combat. Nous donnons rendez-vous à celles et ceux qui veulent le mener à nos côtés dimanche 12 mai à 10 h 00 Place de la Madeleine à Paris pour la grande manifestation nationaliste et populaire contre le mondialisme.

 

Roland Hélie

Directeur de Synthèse nationale

Membre du Bureau de la

Nouvelle Droite Populaire

 

 

Photos de la manif sur le site du Figaro cliquez là

02:58 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 24 mars 2013

Jeudi 28 mars, à Paris :

clan-reunion.jpg

09:25 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 23 mars 2013

ATTENTION : CHANGEMENT DU POINT DE RENDEZ-VOUS DE LA DROITE NATIONALE DIMANCHE...

manif 24 chgt.jpg

17:40 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 22 mars 2013

Nouveau point de rendez-vous du Parti de la France :

Manif%2024%20mars.jpg

19:51 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 18 mars 2013

Samedi 11 mai : Ve congrès nationaliste organisé à Villepreux par le Renouveau français

visuCN2013.jpg

17:57 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 16 mars 2013

Dimanche 24 mars, le Parti de la France sera présent...

559870_137629366414547_1669196577_n.jpg

12:20 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

A propos d'Anthony

bitmap-270x270.pngSerge Ayoub

Porte-parole de 3e Voie

Si la retenue et la décence nous interdisent de profiter d’un malheur pour essayer d’en faire notre promotion, nous comprenons l’inquiétude des camarades après l’agression du jeune Anthony, et leur désir d’avoir de ses nouvelles. Je peux comprendre le silence d’Anthony, le choc de la famille, leur refus de communiquer et je m’y plie. J’aurai compris la mauvaise foi des journalistes gauchistes de « Rue 89  » qui dénigrent jusqu’au sang des nôtres sur le bitume. Je me serai amusé de leurs déclarations fantaisistes affirmant sans rire qu’ils ont contacté tous les parents des Anthony de la région ! J’imagine le fichier secret des Anthony du monde entier détenu par ces mythomanes… Je souris de la révélation du retour au boulot d’un jeune homme qu’ils reconnaissent ne pas avoir contacté. Mais je comprends moins et n’admets plus que dans notre camp, toujours la même clique se serve de cet évènement pour encore, nous attaquer. Alors pour les amis et les salauds je vais expliquer ce que je sais : dans la nuit du 11 au 12 mars, Renaud m’annonce la sinistre nouvelle. Aussitôt je le contacte et lui demande confirmation du malheur. Il me renvoie vers le camarade d’infortune de cette soirée, un dénommé Greg. Ce dernier, agressé, lui aussi, avec Anthony me révèle qu’après s’être remis de ses commotions, est inquiet par le sang perdu d’Anthony, il contacte un ami commun qui lui annonce sa mort à l’hôpital. À plus de huit cent kilomètres de là, je demande que l’on contacte la compagne d’Anthony pour vérifier la mort du jeune homme, si cela est possible. On ne peut me reprocher d’avoir le tact de ne pas vouloir torturer plus la jeune fille. On me l’a dite en larmes, tout le monde le conçoit. Si je comprends l’amour, je ne peux m’imaginer qu’elle ment sciemment pour garder son Anthony près d’elle, loin de nous et des problèmes. Le reste n’est que bien normal, une police qui ne répond pas, des hôpitaux qui refusent d’en dire plus. A peine quelques heures plus tard et l’on apprend la bonne nouvelle de la bouche même de son camarade Greg. Il est est vivant, blessé, agressé mais vivant.

Les salauds douteront et la caravane passera. Le devoir nous intimait de nous associer publiquement à la douleur de sa famille. Notre mouvement travaille tous les jours pour notre cause, il n’a pas de temps a perdre en vaine publicité. De plus, tout le monde le sait, je ne suis pas adepte de la victimisation permanente, je n’ai pas le culte du martyr mais celui du héros.

En attendant de le voir ce 12 mai à la fête de Jeanne d’Arc parmi nous, je respecte la volonté de ses proches et me tais.

00:36 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 13 mars 2013

Un militant du mouvement 3e Voie lâchement agressé dans les Hautes-Pyrénées :

Le communiqué commun de la Nouvelle Droite Populaire et de Synthèse nationale :

Un militant de la section des Hautes-Pyrénées du mouvement solidariste 3e Voie, Anthony, a été lâchement agressé lundi dernier par une bande constituée d’une quinzaine de nervis. Vue la gravité des blessures, plusieurs coups de couteaux, ses proches craignaient le pire (cliquez là). Mais, fort heureusement, dans un communiqué publié aujourd'hui, la direction de 3e Voie nous donne des nouvelles plutôt rassurantes d’Anthony.

Ce type d'agressions sauvages semble se développer depuis quelques mois. Rappelons les incidents qui se sont produits le 11 novembre dernier à Paris aux alentours de la salle où se déroulait notre journée de Synthèse nationale (cliquez ici), les tentatives d'agressions à la sortie de la messe pour le repos de l’âme de José Antonio Primo de Rivera et de celle du Général Franco à côté de l’église St Nicolas du Chardonnet en novembre aussi, et, plus récemment, l’attaque contre la salle où se tenait, quelques heures plus tôt, la réunion annuelle des Amis de Rivarol. Cela commence à bien faire !

Le pouvoir socialo-mondialiste, en pleine déconfiture, semble renouer avec les minables recettes d’un temps que l'on imaginait révolu pour tenter de museler l’opposition nationaliste, à savoir l’utilisation des bandes armées ethniques ou/et gauchistes. Qu’il se souvienne que cette méthode lâche n’a pas marché dans le passé… Qu’il sache que celle-ci ne marchera pas mieux aujourd’hui. Les nationalistes représentent la seule alternative crédible au Système mondialiste. Rien ne fera cesser notre combat pour sauver notre peuple et pour la renaissance de la France et de l'Europe.

La Nouvelle Droite Populaire (cliquez là) et la revue Synthèse nationale expriment, suite à cette agression, leur solidarité militante à 3e Voie et souhaite un rapide rétablissement à son adhérent agressé.

 

bitmap-270x270.pngVoici le texte du communiqué de Serge Ayoub, au nom de 3e Voie, à propos de l’état de santé d’Anthony :

Nous avons appris de source officielle la bonne nouvelle à l’instant. Le jeune Anthony qui s’est fait agresser parce qu’il a le malheur d’aimer son pays et d’en être fier, Anthony qui s’est fait poignarder dans le dos par une bande de quinze lâches antifas a survécu à ses blessures. Les témoins horrifiés par l’importante flaque de sang l’ont cru mort. La joie de l’annonce de sa survie ne doit pas occulter l’agression avec arme qu’a subie notre camarade et je tiens dès à présent, à remercier personnellement toutes les personnes anonymes et militantes qui nous ont soutenues dans cette épreuve. Source cliquez là

 

Lire aussi : la réaction de Richard Roudier du Réseau identité cliquez ici

00:27 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 08 mars 2013

Occupation du siège des Fem'haines à Paris par des courageuses militantes du Renouveau français...

19:09 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Montpellier : la Ligue du Midi s'oppose à l'inauguration d'une statue de Mao...

12:07 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook