Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 15 avril 2014

Affaire "Bourricot Incompétent" devant le Tribunal Correctionnel de Carcassonne Coupables, mais pas trop… les accusés font appel

CarcassonnePalais.jpgRichard Roudier

Président du

Réseau identités cliquez là

Habitué des prétoires, je n’avais jamais été condamné à une peine autant minime que délirante…200 euros d’amende assorti du sursis, mon prestige en a pris un coup. Certes, il faut relativiser : Josiane Filio et moi n’avons été condamnés à rien, mais nous sommes reconnus quand même un peu coupables… comme dirait l’autre : coupable mais pas trop…

Dès le début de l’audience,  tout le monde sentait qu’un malaise planait au-dessus du Tribunal… Soumis à un oukase du procureur de Paris qui souhaitait que soit actées à Carcassonne les limites de la liberté d’expression, les juges ne savaient pas comment ils allaient concilier l’inconciliable et se débarrasser d’un bâton merd…Pierre Cassen, en greffier “révolutionnaire” ne perdait aucune déclaration et  préparait déjà son prochain papier…

Josiane fut donc invitée à s’expliquer à la barre. Elle contesta l’acte d’accusation, estimant son article ni injurieux ni diffamatoire. Elle précisa qu’elle avait écrit ce texte au lendemain des interdictions successives des manifestations du Réseau-Identités et de Riposte Laïque, décidées de manière arbitraire par le Préfet Boucault  et attaquée pour la première en excès de pouvoir au Tribunal Administratif par le Réseau-Identités. La présidente rappelait à l’ordre Josiane, de manière assez sèche, lui signifiant que le tribunal n’était pas une tribune politique…

Présent dans la salle au moment de la plaidoirie de Me Gardères, je m’étonnais que le substitut du procureur qui avait tant insisté, quelques minutes avant, pour m’entendre alors que j’étais absent, n’en éprouvait soudainement plus le besoin…Accessoirement il demandait une peine de 1500 à 2000 Euros, pour chacun des accusés !

Maitre Gardères prenait ma défense sur le ton de l’humour : « Ce dossier dérisoire me fait penser à une cour de récréation dans la France de 1950. Richard et Bernard se chamaillent, et le premier qualifie le second de « bourricot ». Certes, le jeu de mot est facile. On peut penser qu’il rappelle les heures les plus sombres de son enfance à Bernard Boucault, qui a sans doute souffert plusieurs fois de ce surnom, et en a gardé des traumatismes irréversibles, d’où sa sur-réaction »…

Mais je n’ai pas dit le « bourricot de préfet », j’ai seulement écrit que toute analogie entre Boucault et Bourricot serait fortuite, ce qui est tout à fait différent, d’autant qu’il s’agit d’un propos venant en conclusion d’une fable de la Fontaine intitulée l’âne chargé de reliques. On savait La Fontaine subversif à son époque, mais 3 siècles et demi  plus tard…quelle fraicheur !

Le tribunal a préféré jouer dans « le feutré », mais pour notre camp, cette condamnation est un pétard mouillé même si nous avons bien ri d’un tel grand-écart ; soyons clair, soit l’on est coupable et l’on doit être condamné, soit l’on est innocent et l’on doit être relaxé, c’est ce qu’a évidemment plaidé notre avocat  en demandant la relaxe, avec en prime la condamnation du préfet Boucault à acquitter 2.500 euros de frais de justice.

A Carcassonne, surtout à Carcassonne, la bouteille de Corbières n’est jamais à moitié vide ou à moitié pleine, suivant comment souffle le « Cers ». Certes, il n’y a pas de quoi faire un fromage de cette affaire, mais les principes sont les principes et la liberté d’expression qui est la mère des libertés publiques ne doit pas déroger avec les principes et nous avons décidé, collectivement avec nos partenaires et notre conseil, de faire appel de ce jugement et de donner à cette affaire le lustre qu’elle mérite désormais.

En sortant du palais et en passant sous les murs de la Cité, je pensais à la figure emblématique de Raimond Roger Trencavel, vicomte de Béziers qui s’était levé lors de la croisade des Albigeois pour défendre son pays et ses libertés.

11:36 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 11 avril 2014

Sauvons Calais : manifestation interdite par le Préfet !

3962207623.jpegYves Darchicourt

Denis Robin, préfet du Pas de Calais a ce matin interdit la tenue de la manifestation organisée par l'Association "Sauvons Calais" prévue pour demain samedi 13 avril afin de dénoncer une fois de plus l'immigration massive qui défigure la ville. Le prétexte invoqué est le traditionnel "risque de troubles à l'ordre public".

Nul n'est dupe. Le prétexte est fallacieux. D'abord ce ne sont pas les militants et sympathisants de "Sauvons Calais" qui troublent l'ordre public mais les immigrants allogènes clandestins, les idiots utiles qui transgressent les lois pour les aider et les ultra-gauchistes qui les encadrent. Et puis quand on veut maintenir l'ordre on le peut, les robocops de Manuel"Gaz" sont là pour çà et la manifestation aurait pu se dérouler d'autant plus tranquillement que ses détracteurs aboient de loin.

Ancien Préfet de Mayotte, Robin devrait pourtant être au fait des risques majeurs que fait courir l'immigration allogène de masse aux populations souchiennes qui la subissent à leur corps défendant. On ne sait donc pas trop si Robin a obéi aux ordres du gouvernement socialiste immigrationniste, s'il s'est couché devant les menaces des racailles gauchistes et des "jeunes" suburbains ou s'il s'est fait le collabo des idéologues du nouvel ordre mondial pour qui l'immigration de peuplement et le métissage sont des moyens de parvenir à l'éradication des peuples et des nations d'Europe.

Quoi qu'il en soit - petit carriériste, trouillard ou idéologue pernicieux- le Préfet Denis Robin ne sort pas grandi de cette affaire. Donnons lui rendez-vous aux lendemains qui déchanteront pour les collabos de l'invasion migratoire.

Sauvons Calais : cliquez là             

2014 Lille SN.jpgNB : les Calaisiens patriotes et identitaires seront les bienvenus demain de 11h00 à 18h00 à Nieppe près de Lille à la journée régionale de Synthèse Nationale laquelle se tenant en site privé n'a pas de comptes à rendre à un quelconque Préfet.

 

18:27 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 06 avril 2014

Samedi et dimanche, dans plusieurs villes de France, les manifs Jours de colère se succèdent les unes aux autres...

397547_457409431059211_9155962591035522535_n.jpg

Ici, le Parti de la France à Dijon.

 

10155333_1437076259869991_198742291_n.jpg

Lyon

10154239_1437998909772795_6621623960453715528_n.jpg

Bordeaux

09:03 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 04 avril 2014

RAPPEL Jours de Colère : les 5&6 avril 2014 dans sept villes de France !

2379433161.jpg

07:41 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 03 avril 2014

Lille, dimanche 13 avril : Roland Hélie sera à la 2e Journée régionale Flandre - Artois - Hainaut de Synthèse nationale

lille roland helie.jpg

00:40 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Samedi 26 avril : Carl Lang à Toulouse

10176242_455857617881059_1314064599_n.jpg

00:21 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 01 avril 2014

Dans tout le Midi avec les identitaires : de la révolte des urnes à celle de la rue

JdC4.jpg

Un communiqué de la Ligue du Midi (Réseau Identités) :

Il faut remonter à la vague poujadiste de 1956 pour savourer dans le Midi l’ampleur d’une telle défaite de la classe politique –version aile gauche- à une époque où le slogan de campagne qui avait permis d’envoyer 50 députés à l’assemblée était le laconique mais efficace: “Sortez les sortants”.  Toutes bretelles dehors, Pierrot Poujade le visionnaire nous montrait la voie quand il déclarait: “il faut être du côté des petits, des matraqués, des spoliés, des laminés, des humiliés qui vivent avec trois fois rien”… Vision prémonitoire de la situation des petits blancs en 2014.

Dans la plupart des grandes villes du Languedoc-Roussillon, le Parti socialiste a implosé, à l’instar de l’inculte “Mourre de porc” à Montpellier qui a subi une défaite d’anthologie face à un dissident qui était donné à 6% par les sondages il y a moins de 3 mois. Ce résultat ressemble à une réplique des élections régionales de 2010 à l’issue desquelles, le populiste Georges Frêche avait balayé toutes les composantes de la gauche, y compris le Parti Socialiste. La révolte populaire a déferlé dans de nombreuses villes du Midi : à Béziers, à Perpignan, à Beaucaire, à Saint Gilles et dans toute la Camargue ainsi qu’en Provence, à Marseille, Avignon, Fréjus, Orange, Cogolin ou au Luc.

Mais nous sommes conscients que le résultat de ces élections ne va rien changer à notre quotidien. La victoire de l’UMP n’est  que le miroir de la défaite de la gauche. Pouvons-nous penser que Messieurs Copé, Jacob ou Lemaire feront une politique plus identitaire, plus patriote, plus pro-famille, plus sociale, plus rigoureuse que  Messieurs Fabius,  Moscovici ou Valls. Est-ce que vous avez eu envie de vous battre pour  Kosciusko-Morizet contre Hidalgo?

Ne nous y trompons pas,  la réforme régionale sera laissée aux oubliettes, le mille-feuilles de la territorialité ne sera pas raboté et  les technocrates poursuivront leur rêve de démantèlement du Languedoc-Roussillon… ces super-jacobins ne souhaitant que continuer à parasiter sur les départements qui sont  le siège du clientélisme,  du gaspillage et de l’emprise étatique.

Les identitaires de la Ligue du Midi appellent tous leurs sympathisants à monter d’un cran dans l’échelle de la révolte: après la révolte des urnes il faut passer à celle de la rue en rassemblant toutes les colères populaires du pays. Faisons en sorte de “coaguler” à cette protestation l’ensemble des mécontentements socio-professionnels: artisans, salariés, travailleurs précaires, agriculteurs, professions libérales en mettant en avant, parmi eux, ceux qui sont les plus vulnérables : salariés de l’industrie, éleveurs, artisans du bâtiment, bijoutiers, buralistes, sages-femmes … La Ligue du Midi, avec ses partenaires appelle à manifester en nombre pour le Jour de colère ce dimanche 6 avril à 14 h à Montpellier.

Rendez-vous au Peyrou à 13 heures pour les organisateurs.

15:25 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 29 mars 2014

Lancement d'une nouvelle campagne de la Ligue francilienne :

afficheliguefrancilienne.jpg

Voici l'affiche qui sera collée bientôt partout à Ile-de-France.

Rappelons que cette année 2014 sera marquée par

le 800e anniversaire de la naissance de Saint Louis.

12:05 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 19 mars 2014

Le Conseiller régional bourguignon Rémy Boursot rejoint le Parti de la France

Ce viticulteur de 56 ans, marié et père de deux enfants, conseiller régional de Bourgogne, vient de décider de rejoindre Carl Lang et le Parti de la France.

D'ores et déjà candidat pour les élections régionales de 2015 sous les couleurs du PdF, Rémy Boursot en est désormais le délégué régional pour la Bourgogne. Il sera assisté dans sa tâche par Florian Lauquin, Sandrine Debode et Valérie Renard respectivement délégués départementaux pour la Côte d'Or, la Saône-et-Loire et la Nièvre.

Pour contacter Rémy Boursot : remyboursot.crb@gmail.com ou 06.08.75.42.20

10:03 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 15 mars 2014

Rassemblement de soutien aux victimes de la répression suite aux Manifs pour Tous...

répression-policière.jpg

00:59 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 12 mars 2014

Reims : fin de semaine chargée pour les nationalistes champenois

reims fait front.jpg

12:30 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 11 mars 2014

Dimanche 13 avril : TOUS A LILLE !

Flyer-Lille.jpg

15:39 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 06 mars 2014

Esteban : depuis 9 mois en prison pour s'être défendu...

1604427_216266018573937_1320044395_n.jpg

14:16 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 03 mars 2014

Carl Lang sera dans le Vaucluse le samedi 15 mars :

ob_6e0c7d_carl-vaucluse.jpg

14:44 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Il va falloir s’occuper des nuisibles...

P1020984.JPGPierre Vial

Après l’attentat contre la librairie Facta d’Emmanuel Ratier, c’est le local du MAS et de la radio Méridien Zéro en région parisienne qui a été détruit par un incendie criminel, après vol du matériel technique servant à la réalisation des émissions. Décidément la résistance identitaire fait tellement peur aux gens du Système qu’ils ne trouvent que le terrorisme pour essayer de l’empêcher d’agir. Ils en seront bien sûr pour leurs frais.

Nous affirmons notre totale solidarité avec nos camarades du MAS et de Méridien Zéro, dont l’impact est une belle réussite. Et nous invitons tous les militants de la résistance identitaire à prendre les mesures nécessaires pour assurer leur sécurité car évidemment il ne faut pas compter sur la police et la justice pour le faire puisque contre nous tout est permis et même recommandé. Nous ne devons compter que sur nous-mêmes. Certains vont s’apercevoir qu’un vieux principe est toujours valable : pour un œil, les deux yeux, pour une dent, toute la gueule.

samedi, 01 mars 2014

Le local francilien du M.A.S. incendié...

xljt6.jpgDans la nuit de jeudi à vendredi la Cambuse, local du MAS (Mouvement d’action sociale) National qui abrite également les studios de Méridien Zéro, a été incendiée et entièrement détruite.

Si, selon l’expression consacrée, l’origine du sinistre reste indéterminée, nous avons pu constater la disparition d’une partie de notre matériel radio (ordinateur, micros, matériel d’enregistrement) non retrouvé dans les décombres.

Nous notons que cet acte grave survient dans un climat général délétère, émaillé de dégradations constantes des lieux de la mouvance (notamment la librairie d’Emmanuel Ratier, des permanences politiques, d’autres locaux militants).

Beaucoup d’ennemis, beaucoup d’honneurs. Nous n’avons pas pour habitude de nous apitoyer sur notre sort, aussi les fourmis sont déjà au travail pour trouver des solutions d’hébergement de notre section francilienne et de diffusion de notre émission de radio. Nous comptons également faire appel aux bonnes volontés et à la générosité des corsaires et pirates pour nous aider à rebâtir le vaisseau Méridien Zéro.

Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort, et la fourmilière tel un phénix va renaitre de ses cendres.

Plus que jamais, en ces temps troubles, il faut faire face : C’est la mission du M.A.S. notre mouvement et la vocation de Méridien Zéro, notre émission de radio. Il semble que cela gêne nos adversaires, tant mieux ! Cela signifie que nous avons raison !

Arnaud de Robert

porte-parole du M.A.S. cliquez ici

16:13 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 27 février 2014

La figue occitane pour La Ziza

figue_occitanne.jpgSource Réseau Identités

cliquez ici

 
Le jeudi 20 février, Richard Roudier réunissait à Montpellier, dans un pub du centre ville, une quarantaine de ses amis choqués par l’ouvrage de Frédéric Haziza (dit La Ziza) au titre racoleur : “Vol au dessus d’un nid de fachos”. Ce “journaliste” de la LCP (La Chaine Parlementaire) –c’est nous qui payons- y dévoilait un  prétendu complot  visant à renverser la République par un putsch militaire (Rien que ça) dans lequel le président de la Ligue du Midi serait impliqué.
 
Notons au passage que  ces informations avaient été reprises, il y a quelques jours, par le quotidien Midi Libre, par le biais d’une large accroche en première page, suivie d’une page entière avec photos dans le cahier région. En préambule, et sur le ton persifleur qu’on lui connait, Richard Roudier présentait à ses amis la Une du quotidien qui indiquait : “les ultras font peur jusqu’aux plus hauts sommets de l’Etat-certains militent ici”. Etant le seul “régional”  de l’article, on peut traduire sans forfanterie que Richard Roudier fait ch… dans leurs frocs MM Hollade, Ayrault et Valls sans parler de la mère Taubira… ce qui n’est pas une mince satisfaction pour lui, qui se revendique “100% emmerdeur” y compris sur ses tee-shirts. On pourrait faire remarquer au passage que pour un “quasi-septuagénaire” (comme a tenté de le brocarder le journaliste de Midi Libre) faire trembler la république est une performance inattendue…

Lire la suite

12:15 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Manif de Riposte laïque dimanche 9 mars à Paris :

img_530e2a1228c2f.jpg

10:26 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Pressions de la préfecture sur les colistiers d'Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac

 Candidats.jpg

Alors que la liste Vénissieux fait Front a été déposée lundi en préfecture et doit être validée (ou invalidée) au plus tard demain, les services de M. Carenco – contre lequel Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac ont déjà porté plainte à l'automne – cherchent à faire pression sur les membres de la liste.

Ils accèdent ainsi à la demande de la fille Le Pen, héritière de la petite boutique familiale, qui appelle les autorités à son secours pour protéger son fond de commerce. Il semblerait que les adhérents du FN ayant souhaité concourir sur la liste de nos amis Benedetti et Gabriac soient contactés afin d'être informés que, même si la liste s'intitule Vénissieux fait Front (Yvan Benedetti siège depuis six ans au conseil municipal de Vénissieux sous cette étiquette), le FN n'en est pas l'organisateur.

C'est à dire qu'incapable de monter une liste, le falot Boudot, secrétaire départemental de la fédération Front National du Rhône, considère que ses adhérents lui appartiennent et veut les empêcher de faire leur devoir en tentant de barrer la route au bolchevisme à Vénissieux. Le tout avec le soutien de la préfecture !

Dans sa quête de respectabilité, le néo-front se déshonore chaque jour d'avantage… Les nationalistes s'en souviendront lors des prochains scrutins en évitant soigneusement de choisir les bulletins de cette officine gaulliste dans les rares communes où leurs listes auront pu être déposées.

Correspondant Lyon

10:21 Publié dans Combat nationaliste et identitaire, Municipales 2014 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 22 février 2014

Jeux de mains, jeux de vilains

3010874587_1_29_jxLwGFSv.jpg

Un homme de 19 ans du quartier du Val-Fourré dans les Yvelines a eu la main déchiquetée par un tir de mortier alors qu'il participait à un guet-apens contre des pompiers hier soir, selon la police de Mantes-la-Jolie. "Le jeune homme devrait perdre une partie de ses doigts arrachés par l'explosion", a ajouté la police.

Vers 22H00 les pompiers ont été appelés dans ce quartier de Mantes-la-Jolie pour un feu de camion qui s'est révélé faux, avant que leur véhicule ne soit visé par des tirs de mortier. La police qui les accompagnait n'a pas été ciblée.

Une quinzaine de minutes plus tard, le jeune homme s'est présenté aux urgences de l'hôpital de Mantes-le-Jolie et a "reconnu s'être blessé avec un engin pyrotechnique". Opéré, il n'avait pas encore pu être entendu par les enquêteurs.

12:06 Publié dans Banalisation..., Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 19 février 2014

RAPPEL : conférence d'Europe Identité sur Maurice Bardèche à Lyon le 1er mars

bardeche copie.jpg

NDLR :

SN 32 Bardèche et Europe couv.jpgMaurice Bardèche et l'Europe,

Un livre de Georges Feltin-Tracol édité par Les Bouquins de Synthèse nationale.

124 pages, 18,00 €

En savoir plus cliquez ici

Bulletin de commande cliquez là

LE COMMANDER EN LIGNE cliquez ici

 

21:28 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Empêchons la diffusion de Tomboy à la télévision

gender-visuelcivitas.JPG

Un communiqué de Civitas :

Tomboy, film français (2011) réalisé par Céline Sciamma, raconte l’histoire d’une gamine de dix ans qui se fait passer pour un garçon, ce qui donne lieu à une amourette entre deux filles.

Tomboy fait du prosélytisme en faveur de l’idéologie du genre. Ce qui a valu à ce film le Prix du Jury du Teddy Awards à la Berlinale, qui récompense les productions cinématographiques traitant de sujets LGBT.

Tomboy est introduit dans les écoles via le programme « École et Cinéma » qui concerne les classes de CE2, CM1 et CM2. Près de 20.000 personnes ont déjà signé une pétition en vue d’interdire la projection de ce film dans les écoles.

Tomboy devrait être diffusé à la télévision par la chaîne Arte ce mercredi 19 février à 20h50. Arte est une chaîne de télévision franco-allemande de service public à vocation culturelle européenne. La chaîne Arte est un groupement européen d’intérêt économique (GEIE) basé à Strasbourg.

Arte France est détenu à 45% par France Télévisions, à 15% par Radio France, à 15% par l’INA et à 25% par l’État français.

Tomboy, film de propagande pour

l’idéologie du genre n’a sa place

ni à la l’école ni à la télévision

Civitas appelle les familles françaises à réagir et à empêcher la diffusion de ce film de propagande pour l’idéologie du genre. Ce film ne répond pas à la mission d’Arte qui est de « concevoir, réaliser et diffuser des émissions de télévision ayant un caractère culturel. »

Si un grand nombre de familles françaises  prend les quelques minutes nécessaires pour protester auprès d’Arte, ce sera en même temps un signal fort pour dénoncer le scandale qui consiste à diffuser ce film dans les écoles.

Protestons poliment mais fermement ! Par téléphone, par fax ou par e-mail.

Siège d’Arte GEIE : 4 quai du Chanoine Winterer à Strasbourg – Tél 03.88.14.22.22 – Fax 03.88.14.22.00

Directrice des Relations Publiques : Claude-Anne Savin – Tél 03.88.14.21.45 – claude.savin@arte.tv

Siège d’Arte France : 8 rue Marceau à Issy-les-Moulineaux – Tél 01.55.00.77.77 – Fax 01.55.00.77.00

Directrice de la Communication : Marie-Danièle Boussieres

Tél 01.55.00.70.34 – md-boussieres@artefrance.fr

Secrétariat : Christel Lamontagne

Tél 01.55.00.70.35 – c-lamontagne@artefrance.fr

Relations Publiques : Céline Chevalier

Tél 01.55.00.70.03 – c-chevalier@artefrance.fr

Info et Cinéma : Cécile Braun

Tél 01.55.00.73.43 – c-braun@artefrance.fr

lundi, 17 février 2014

2 réunions du Parti de la France avec Thomas Joly en Bourgogne

ob_857aca_debode-copie.jpg

ob_c0b407_vava-renard-copie.jpg

 

16:25 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 13 février 2014

La Ligue du Midi manifeste à Montpellier contre l'entrée éventuelle de la Turquie dans l'Union européenne

François Hollande vient d'annoncer son intention de consulter les Français par référendum sur l'entrée de la Turquie dans l'Union Européenne. Cette nouvelle annonce vient s'ajouter aux différentes actions entreprises par le gouvernement depuis le début 2013 pour accélérer et forcer l'intégration de ce pays d'Asie mineure au sein d'une union qui n'aura plus d'européenne que le nom.

L'adhésion de la Turquie à l'UE n'est motivée que par des raisons économiques qui auront des conséquences catastrophiques pour les peuples d'Europe : délocalisations massives, remplacement des travailleurs européens par une main-d’œuvre immigrée docile et bon marché. De plus, la Turquie sera une porte d'entrée gigantesque pour tous les trafics illégaux venant d'Asie et d'Afrique (immigration clandestine, drogue, armes, etc...)

Face aux dangers que représente un tel projet tant sur le plan identitaire qu’économique et social, les militants de la Ligue du Midi ont manifesté à Montpellier, place de l'Europe –tout un symbole-, leur refus de voir leur terre et leur civilisation toujours un peu plus sacrifiées au nom du mondialisme et du profit. Face aux adversaires de notre civilisation, nous serons toujours présents, que ce soit dans la rue, dans les manifestations, dans les facs ou sur internet pour que l'Europe soit à jamais européenne !

Maîtres chez nous !

00:00 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 12 février 2014

Suite aux violences de samedi dernier à Rennes : LA BRETAGNE REELLE SE LEVE !

1661623_802138183134216_140601255_n.jpg

01:08 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 10 février 2014

Samedi dernier à Paris : conférence de la Ligue francilienne sur l'Europe...

photo23-1.png

Source Réseau identités cliquez là

Dans une brasserie au cœur de Lutèce s’est déroulé un diner-débat de fort belle facture organisé par la Ligue Francilienne et le Réseau-Identités autour d’un thème qui est cher à nombre d’entre nous, l’Europe. Pour évoquer notre continent-civilisation, deux acteurs de la mouvance européiste identitaire ont accepté de prêcher l’Europe à un public attentif, soucieux de son avenir, mais déçu par une construction « européenne », l’Union Européenne actuelle, qui n’a pas été à la hauteur des enjeux.

Pour les deux intervenants, la première gageure n’était pas de réveiller des consciences, qui l’étaient déjà, mais de réveiller en eux l’espoir d’une Europe unie et puissante, d’une Europe qui préservera les identités nationales sans que ces dernières ne la divisent, mais au contraire la forgent.

Jacques Cordonnier, président d’Alsace d’Abord, et Thomas Ferrier, secrétaire général du PSUNE, le « Parti des Européens », ont ainsi éclairé de leur expérience ce que devait être l’Europe, ce qu’elle était pour eux et la forme qu’elle devait prendre.

Lire la suite

20:07 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 09 février 2014

Samedi 5 avril : TOUTE LA FRANCE EST DANS LA RUE !

tumblr_n0oohmZSyI1rnng97o1_500.jpg

00:36 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

LES FEMEN MOBILISENT LES PATRIOTES CONTRE ELLES

DSC_0441-2-6a2ec.jpg

Michel Dantan

Le nouveau NH  cliquez ici

Plusieurs associations et personnalités de la mouvance patriotique et catholique se sont donnés rendez vous cet après midi pour réclamer à l’appel de l’AGRIF la dissolution des femen. Tous les intervenants qui se sont succédés à la tribune ont chacun leur tour avec force décliné les raisons de leur colère face au scandale des profanations d’églises et des provocations scabreuses auxquelles depuis des mois les FEMEN se livrent contre les catholiques. L’impunité a assez duré se sont indignés les orateurs pointant du doigt les collusions entre le pouvoir et le groupe d’agitateurs qui s’est installé en France pour y commettre des actes motivés par un anti christianisme que l’on croyait appartenir à des temps révolus. Blessés dans leurs foi et se sentant à juste titre victimes de persécutions, les catholiques ont répondu en grand nombre à cette première convocation qui sera suivie d’autres manifestations a tenu à préciser Bernard Anthony, le Président de l’AGRIF, pour qui le combat continue tant que les femen ne seront pas par voie judiciaire empêcher de nuire. Un combat qui au-delà des femen concerne aussi la défense de la famille et des traditions chrétiennes de la France soumises de plus en plus aux attaques sournoises du pouvoir. La plupart des personnalités qui ces dernières années se sont distinguées par leur volonté de combattre la christianophobie ambiante en France avaient répondu présent : Alain Escada, le Président de Civitas, Roger Holeindre, Président du Cercle National des Combattants, Martial Bild, Rédacteur en Chef de TV Libertés, Carl Lang, le Président du Parti de la France, Béatrice Bourges, porte parole du Printemps français, Daniel Hamiche, animateur de l’Observatoire de la christianophobie, Guillaume de Thieulloy, animateur du site internet le Salon Beige, Vivien Hoch, responsable de la com. De l’AGRIF, Jeanne Smith, directrice de Présent, Frédéric Pichon et M. Triomphe, avocats.

 

Faites un don à SN.jpg

00:28 Publié dans Combat nationaliste et identitaire, Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 08 février 2014

Femen : les militantes du RF trouvent leur nouveau local et révèlent un scandale !

femen4.jpgUn communiqué du Renouveau français :

« Dans la nuit de mardi à mercredi, les militantes parisiennes du Renouveau Français ont joué l’acte III de l’opposition « Françaises VS Femen ». Ce troisième acte dévoile, comme il se doit, le nœud de l’intrigue.

Après une enquête assidue, nos militantes ont découvert des éléments pertinents dissimulés par les médias, dont le rôle joué par Julien Boucher, conseiller d'arrondissement PS du XVIIe arrondissement, dans l’hébergement des Femen.

C’est un véritable scandale qui éclate : celui-ci leur offre gracieusement un gîte, dans un « squat » que les activistes voudraient tenir secret !

Nous avons donc, sans trop de peine, su exploiter cette piste pour en apprendre davantage. En effet, Julien Boucher est déjà connu des tribunaux pour un jeu trouble de sous-locations illégales et de demandes de subventions suspectes. Il n’en est donc pas à son coup d’essai en hébergeant ces jeunes femmes sous la bienveillance de la mairie de Paris, et l’œil sans doute approbateur de son collègue et ami Bertrand Delanoë.

Faudrait-il donc que la corruption généralisée soit passée sous silence ?

Le Renouveau Français dit NON. Nous avons donc trouvé sans peine au 4 rue du port, à Clichy, le nouveau pied-à-terre des hystériques. Nous nous sommes empressés de leur faire l’honneur d’une visite.

Nous avons eu la courtoisie de les aider à rendre plus visible ce nouveau local au moyen d’une banderole « FEMEN MILICE, PS COMPLICE ». Nous avons également agrémenté la devanture du « squat des effrontés », 35 rue Maurice Ripoche dans le XIVe, lieu de réunion LGBT régulièrement fréquenté et sollicité par les Femen, de quelques messages laissés à leur intention sur le bitume : « FEMEN, PAYE TON LOYER », « FEMMES MAIS PAS FEM’HAINE » et un ironique « LA REVOLUTION OUI, MAIS SUBVENTIONEE ».

Donner un local aux FEMEN, aux frais du contribuable, c’est se rendre complice des profanations qu’elles opèrent et qu’elles ne manqueront pas de réitérer.

Rejoignez-nous derrière notre banderole samedi, lors de la manifestation pour la dissolution de ce groupuscule, organisée par l’Agrif. Montrons à nos gouvernants que nous ne sommes pas dupes. Ils vont maintenant devoir répondre de ce soutien inconditionnel offert à une milice enragée d’anti-chrétiennes primaires.

Source Contre-info.com cliquez ici

13:04 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 07 février 2014

RAPPEL : pour la dissolution de l'officine mondialiste Femen, manif le 8 février, 14 h 45, Place Vauban à Paris

1512677_699804896719690_1683577285_n.jpg

L’AGRIF appelle à une grande manifestation nationale, le samedi 8 février, 14 h 45, Place Vauban à Paris (VIIe) pour exiger la dissolution du groupuscule terroriste et raciste anti-chrétien des Femen.

Carl LANG, président du Parti de la France, prendra la parole lors de cet événement. Les militants, adhérents et sympathisants du Parti de la France sont invités à se joindre à cette manifestation.

 

Faites un don à SN.jpg

00:27 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook