Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 11 octobre 2013

Dimanche 20 octobre : CIVITAS sera dans la rue...

_DSC0039-af1ad.jpg

Communiqué de l'Institut Civitas :

Dimanche 20 octobre 2013

Marche Contre l’antichristianisme

et contre la politique antifamiliale

14 h 30 à Paris

Devant la brasserie Prunier,

16 Av Victor Hugo, Paris 16ieme

(metro : Victor Hugo ou Etoile)

Volonté de supprimer les fêtes chrétiennes – recrudescence des profanations et provocations antichrétiennes – dénaturation du mariage - PMA – GPA – théorie du genre,… Ça suffit !

00:36 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 09 octobre 2013

Samedi 16 novembre : Amiens aux Français avec le Parti de la France et les forces patriotiques

10:41 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 03 octobre 2013

Dimanche 1er décembre : la Table-ronde annuelle de Terre et peuple

1375801_438930996213491_1047111950_n.jpg

12:24 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 01 octobre 2013

Lyon, samedi 2 novembre : CONGRES DU GUD !

tumblr_mtzujzANT31rnng97o1_500.jpg

23:38 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 29 septembre 2013

Belle réussite de la Journée faniliale et militante organisée samedi à Nieppe près de Lille..

1416307512.jpgSous un soleil radieux, plus de 150 personnes sont venues samedi après-midi et en soirée assister à la première journée familiale et militante organisée à Nieppe près de Lille.

De nombreux stands, dont celui de Synthèse nationale, des librairies ainsi que des espaces de jeux ont été appréciés comme il se devait par les participants.

Pour la petite histoire, c'est grâce à la couardise d'un maire UMP de la banlieue lilloise qui, en avril dernier, avait refusé une salle municipale pour la tenue de la 1ère journée régionale Flandre-Artois-Hainaut de Synthèse nationale (cliquez ici) que nos amis du Nord découvrirent l'endroit magnifique où s'est tenue cette petite fête de samedi dernier. 

Notons aussi la remarquable prestation musicale du chanteur du fameux groupe Insurrection qui anima la soirée ainsi que la venue, en voisins, d'une délégation de Wallons du mouvement Nation.

Nous reviendrons très bientôt sur cette sympathique journée amicale, véritable moment de retrouvailles de la France française, que nous devons à notre ami Luc Pécharman et à toute son équipe.

13:58 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 28 septembre 2013

Anvers : le chausseur Christian Louboutin se couche devant l'islamisation de l'Europe...

61380660_57888646.jpgLe chausseur français Christian Louboutin (vous savez les pompes aux semelles rouges), a une curieuse façon de remercier ses clientes de la confiance qu'elles accordent à ses produits. L'histoire qui suit démontre à elle seule le niveau de soumission à la pensée unique de certains chefs d'entreprises européens.

Tout a commencé au début de cette semaine en Flandre. Nos camarades du Vlaams Belang, le droite nationaliste flamande, sous l'impulsion de Filip Dewinter, lancent une nouvelle campagne de sensibilisation contre l'islamisation de l'Europe. Pour ce faire, ils éditent une belle affiche intitulée "L'islam ou la liberté" et sur laquelle figure la charmante sénatrice Anke Vandermeersch (en médaillon) qui fut aussi, il y a quelques années, Miss Belgique. Jusque-là, tout allait bien.

Mais il se trouve que l'élégante Anke avait choisi de porter ce jour-là des chaussures de la marque Christian Louboutin. Il n'en fallait pas plus pour susciter l'émotion et l’indignation des dirigeants de cette entreprise qui décidèrent de suite de porter plainte contre le Vlaams belang et d’exiger le retrait de cette affiche. Une procédure en référé doit avoir lieu vendredi prochain à Anvers.

Pensez donc, une femme européenne portant des Louboutin et alertant ses compatriotes sur les conséquences dramatiques de l’islamisation, c’est impensable cliquez ici.

Pourtant Louboutin devrait savoir que les femmes européennes qui s’opposent à l’islamisation sont de plus en plus nombreuses. Il faut que Louboutin sache aussi que ces femmes seront contentes d’apprendre comment il traite les plus courageuses d’entre elles qui refusent de se retrouver enturbannées et qui prennent le risque de s’afficher pour défendre leur liberté de porter les chaussures et les vêtements qu’elles veulent.

Un Conseil, M. Louboutin : si vous haïssez autant les femmes européennes, reconvertissez-vous dans la fabrique de babouches… Vous serez ainsi logique avec vous-même. 

En ce qui nous concerne, nous tenons à manifester ici notre entière solidarité avec Anke Vandermeersch et le Vlaams belang et suggérons aux femmes françaises qui posséderaient des Louboutin de les user rapidement et de choisir une autre marque lors de leur prochaine visite chez leur marchand de chaussures.

La seule réponse à la méprisable attitude du chausseur Christian Louboutin est le boycott de ses produits… surtout que ce ne sont pas les autres marques qui manquent.

 

Synthèse nationale

02:14 Publié dans Banalisation..., Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 22 septembre 2013

Carl Lang était à Brignoles pour soutenir Jean-Paul Dispard...

P1080799.jpg

Carl Lang entouré de Jean-Paul Dispard et de Martine Maquet, sa suppléante 

Jean-Paul Dispard, militant patriote et ancien conseiller général du canton de Brignoles élu en mars 2011 portera les couleurs du Parti de la France lors de la nouvelle élection cantonale partielle qui se déroulera les 6 et 13 octobre prochains.

Face à la gauche sortante communiste et aux parachutages, Carl Lang, président du Parti de la France, présent ce samedi 21 septembre à Brignoles aux côtés de Jean-Paul Dispard a appelé les électrices et les électeurs à faire, dès le premier tour, le choix de la préférence locale, du vrai candidat de la droite nationale et de l’enfant du pays.

Afin d’assurer la défaite du candidat communiste, Carl Lang a aussi appelé l’ensemble des électeurs de droite au vote utile et crédible c’est-à-dire au vote Dispard.

22:17 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 15 septembre 2013

Le Préfet Boucault prétendait qu'il n'avait pas les effectifs nécessaires pour assurer le bon déroulement de notre manif !

Duroc1.jpg

Photo prise samedi 14 septembre à 14 h au métro Duroc

Le Préfet Boucault prétendait qu'il n'avait pas assez d'effectifs (cliquez ici) et qu'il ne voulait pas de désordre samedi après-midi à Paris... Si c'était vraiment le cas, il lui suffisait de congédier les supplétifs antifas pour le weekend !

18:28 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 13 septembre 2013

Manifs interdites : conférence de presse cet après-midi du Collectif pour la Défense des Libertés publiques

1267050216.jpg

La manifestation nationale organisée samedi 14 septembre à Paris par le Collectif pour la Défense des Libertés publiques (CDLP) a été interdite par le Préfet de police. Il en va de même pour la manif organisée le même jour par Riposte laïque.

Le CDLP tiendra ce vendredi après-midi, à 16 h 00, une conférence de presse.

09:06 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 12 septembre 2013

Et de deux : la manif de Riposte laïque est aussi interdite...

Suite à l'interdiction, mardi dernier, de la manifestation patriotique organisée par le Collectif pour la Défense des Libertés publiques (1) pour la défense de la liberté d'expression et pour la libération des militants emprisonnés, Riposte laïque avait décidé d'organiser un nouveau rassemblement Place Denfert-Rochereau. Ce rassemblement vient d'être interdit par le préfet Boucault. Pierre Cassen, Président de RL, fait part ici de sa réaction à la suite de cette nouvelle mesure liberticide :

cassen.jpgLa réaction de Pierre Cassen :

Comme nous le craignions notre rassemblement a été interdit « en raison notamment des risques de contre-manifestation de la mouvance antifasciste qui, dans le contexte actuel de tensions, est susceptible de générer des troubles graves à l’ordre public ce jour-là ».

Nous déplorons une fois de plus et que les « antifas » fassent la loi dans notre pays avec la complicité du gouvernement socialiste et de voir que le système totalitaire qui s’installe chez nous ne cherche même plus à se cacher. (…)

Dans ce contexte, nous avons deux possibilités : passer outre l’interdiction, et imposer notre présence place Denfert Rochereau, ou bien prendre acte de la décision pour mieux préserver l’avenir. Examinons les deux situations.

Dans le premier cas, que se passerait-il ? Plusieurs hypothèses sont possibles. On peut imaginer que les forces de police (qui, curieusement, trouveraient là des effectifs dont le préfet Boucault n’est pas capable de disposer pour sécuriser notre rassemblement) embarqueraient des centaines et des centaines de militants de RL, de RR, de patriotes, dont naturellement les personnalités les plus marquantes. On peut faire confiance aux autorités et aux journalistes, pour montrer des images peu valorisantes de notre mouvement. On pourrait s’attendre, à une dizaine de jours du procès de Pascal Hilout et Pierre Cassen, à une instrumentalisation de ces événements, devant le tribunal, par les prétendus antiracistes, pour faire passer les accusés pour des militants violents, prêts à braver les interdictions de la justice.

Avec Valls, nous avons vu, d’autre part, il y a quelques semaines, les provocations possibles de pans des forces de l’ordre, capables de monter tous les coups tordus. Rien n’exclut l’idée qu’une complaisance existe pour les prétendus antifas, et que le pouvoir n’ait intérêt à montrer des images violentes opposant les gauchistes aux patriotes. Dernier argument, enfin, l’annulation de la manifestation a démobilisé des milliers de militants de province, qui étaient prêts à monter sur Paris. Donc, dans ces conditions, le risque serait énorme de mettre en jeu la vie de nos associations, d’hypothéquer l’avenir de notre résistance, sans avoir, sur le terrain, le rapport de forces suffisant.

Deuxième hypothèse, nous prenons acte de cette interdiction, et, sans être dupes sur la stratégie du pouvoir, nous ne la transgressons pas. C’est certes très frustrant. Nous comprenons la colère des plus déterminés de nos compatriotes et amis. Nous-mêmes, il nous en coûte, nous aimerions proposer un plan C, et offrir un baroud d’honneur aux nôtres. Mais nous ne nous en sentons pas le droit, par rapport à leur sécurité, et surtout aux énormes enjeux qui nous attendent. Nous pensons même que le préfet Boucault, nommé par Valls, aurait été ravi que nous bravions son interdit, et de faire subir à quelques-uns des nôtres un sort proche de celui du jeune militant Nicolas, détenu durant trois semaines en prison, quand Taubira laisse en liberté les racailles multirécidivistes.

Le piège est trop gros, et nous ne ferons pas tomber dedans nos adhérents, nos militants et les patriotes sincères. Les batailles essentielles sont devant nous : défense de la liberté d’expression, du droit à la sécurité pour tous, refus de l’islamisation de notre pays permis par une immigration de peuplement, au service d’un remplacement de population et d’un changement de civilisation. Nous savons que, dans ce gouvernement, certains rêvent de dissoudre les associations patriotiques comme les nôtres, qui osent résister ouvertement à ce régime de plus en plus impopulaire, qui a de plus en plus recours à des méthodes dignes d’une dictature.

Nous avons donc choisi cette deuxième hypothèse, parce que cela nous paraît, dans le rapport de forces actuelles, la sagesse. Cela ne veut pas dire que nous nous résignons, en chaque circonstance, à accepter ce genre d’interdit de la préfecture de Police. Tout est histoire de circonstances et de rapport de forces. Nous sommes rêveurs devant ce spectacle de 2 millions de motards patriotes américains, qui, le 11 septembre, en convergeant vers Washington, ont fait reculer la provocation des islamistes, qui avaient prévu de faire marcher 1 million de musulmans vers la capitale américaine. C’est le nombre qui rendra impossible les interdictions des duettistes Valls-Boucault.

En attendant, nous n’en resterons pas là, nous allons proposer d’autres occasions de dire, ensemble, notre révolte, notre désir de voir les choses changer. (…)

 

Note

(1) Le Collectif pour la Défense des Libertés publiques tiendra une conférence de presse vendredi après-midi pour faire le point sur ces interdictions successives.

18:40 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Révoltez-vous, nom de Dieu !

19730621_6331-26.jpg

Depuis juin 1973, date du premier (et dernier) meeting d'Ordre nouveau contre l'immigration sauvage, les nationalistes dénoncent sans relâche ce phénomène qui ronge petit à petit notre civilisation européenne.

Pour être tout à fait précis, déjà au début des années 60, la Fédération des étudiants nationalistes et Europe Action avaient abordé le problème. A la fin des années 70, le Front national, sous l'impulsion de François Duprat puis de Jean-Pierre Stirbois, fera de ce thème un élément majeur du débat politique. Plus récemment, lors des dernières élections législatives, en juin 2012, les candidats de l'Union de la Droite nationale (PdF/MNR/NDP) ont mené campagne sur le thème "Rendons la France aux Français. 

Aujourd'hui, nous ne pouvons que nous féliciter de voir des gens comme le talentueux écrivain Renaud Camus, et quelques autres, rejoindre ce combat. Ce dernier vient justement de publier un appel au réveil de nos compatriotes, c'est donc bien volontiers que nous le publions ici.

Roland Hélie 

 

Révoltez-vous, nom de Dieu !

Renaud Camus

L0b0a57389a7e9f784d1e5cb8a814f086.jpege changement de peuple implique le changement de civilisation. Croire qu’il puisse en aller autrement, que la France puisse être encore la France, l’Europe encore l’Europe, avec une autre population, c’est mépriser les peuples et les individus, réduits au statut d’hommes et de femmes remplaçables, interchangeables, délocalisables à merci.

Ce que j’appelle le Grand Remplacement est à la fois la plus grave crise de notre histoire et le problème le plus sévère que nous devions affronter aujourd’hui. Non seulement toutes les autres épreuves que nous rencontrons, si douloureuses qu’elles puissent être, sont secondaires comparées à celle-là, mais elles n’en sont le plus souvent qu’un contrecoup. Insécurité, dureté croissante des rapports sociaux et de voisinage, violence à l’école, violence à l’hôpital, violence au fin fond des campagnes, hyperviolence, décivilisation, réensauvagement de l’espèce, effondrement du système scolaire, effondrement des comptes publics, crise du logement, surpopulation carcérale, détérioration du territoire, autant de problèmes majeurs qu’il est absurde de vouloir traiter ou seulement évoquer en faisant abstraction de ce qui les suscite ou, à tout le moins, suivant les cas, les aggrave terriblement : le changement de peuple et de civilisation.

Aussi bien notre pire ennemi est-il le mensonge, le silence imposé sur ce qui survient, cette façon qu’ont les deux pouvoirs, médiatique et politique, de faire comme si le Grand Remplacement et les désastres qu’il entraîne n’étaient pas l’évidence qui crève les yeux et les écrans. La première urgence est de rendre aux mots leur sens et aux Français la foi dans leur propre regard : le droit de constater par eux-mêmes ce qu’on leur interdit de nommer.

Nous ne sommes pas les forces du mal : ce n’est pas nous qui mettons le pays à feu et à sang. La morale est de notre côté dans ce combat parce que le monde qu’on nous impose est celui de la violence quotidienne, de l’hébétude généralisée et du malheur. Pour l’imposer, nos adversaires ne cessent de mentir, et d’abord par omission, sur les causes comme sur les faits.  Or il n’y a pas de vertu sans vérité.

Ce monde sinistre du tous contre tous, il faut lui dire NON de toute urgence : NON au changement de peuple, NON au Grand Remplacement, NON à la poursuite de l’immigration, NON aux naturalisations de masse, NON à la déculturation, NON à l’islamisation, NON à l’effacement de la France et de sa culture. Il ne faut pas seulement le refuser de toutes nos forces, il faut en renverser le cours.

Je suis à peu près seul, je ne suis à peu près rien : rejoignez-moi aujourd’hui, rejoignez-nous demain ! Ce qu’il nous sera possible de faire c’est à vous, maintenant, d’en décider. Je fonde ici le NON au Changement de Peuple et de Civilisation (NCPC)— un front du refus, le mouvement de tous ceux qui disent NON au Grand Remplacement.

Si nous sommes dix nous serons une veillée funèbre pour la patrie. Si nous sommes cent nous serons un groupe de réflexion. Si nous sommes mille nous serons un élan. Si nous sommes dix mille nous serons une force d’influence. Si nous sommes cent mille, un million ou davantage nous serons un pouvoir capable d’arrêter la course à l’abîme et même, qui sait, de remonter la pente.

Pour plus d'infos cliquez ici

11:14 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 10 septembre 2013

Le Préfet de Police de Paris se couche devant les dictats de la pègre gauchiste : LA MANIF DE SAMEDI EST INTERDITE !

Communiqué du Collectif pour la Défense des Libertés Publiques :

Monsieur le préfet de Paris est un homme très occupé et très autoritaire : il finira sans doute décoré par Manuel Valls, nouveau commissaire du peuple à la française.

Après avoir fait attendre des semaines entières les responsables de la manifestation du 14 septembre pour la défense des libertés publiques et la défense des prisonniers politiques, voilà que le couperet « républicain » est tombé :

Interdiction pour menaces de troubles à l’ordre public. Interdiction car notre manifestation « est susceptible de déplaire aux militants antifascistes ».

Hé oui la France, donneuse de leçon démocratique à des régimes souverains comme celui de Bachar El Assad en Syrie, prive une partie de son peuple du droit fondamental de manifester.

Le gouvernement français, après avoir embastillé, réprimé, et même gazé son propre peuple lors des manifestations du début d’année, entend enfoncer toujours plus le clou d’une dictature digne d’une vieille république soviétique.

Néanmoins, nous prenons acte de cette décision inquisitrice, et, n’ayant pas dans nos gènes le sang des martyrs aux vues courtes mais celui des héros aux grands destins, nous ne braverons pas l’interdiction de manifester. Tout comme nous ne tomberons pas dans le piège du référé liberté de dernière minute.  Nous appelons donc l’ensemble des patriotes qui avaient prévu de se rendre à Paris samedi 14 septembre à ne pas faire le déplacement.

Pour le remboursement de vos frais de transports, n’hésitez pas à envoyer la facture à la préfecture de police de Paris, ou directement à Manuel Valls, au ministère de l »intérieur.

Pour conclure, ce gouvernement devrait faire attention : d’interdictions en dissolutions, d’emprisonnements en répression, à grands coups de matraquage médiatique, intellectuel et politique dignes l’URSS, il ne pourra bientôt plus contrôler un peuple en colère.

Car M le préfet de Paris. M Valls. Messieurs les gouvernants. Vous pouvez être surs que nous ne nous arrêterons pas là. La suite, très prochainement.

Quand les peuples cessent d’estimer, ils cessent d’obéir !

 

prefecture-1.png

 prefecture2.png

NDLR : La farce du "référé liberté" :

Comme toujours l'hypocrisie du Système se cache derrière des artifices douteux pour imposer les décisions de celui-ci. Il en va ainsi de la farce du "référé liberté", la tarte à la crème pour faire passer les pires décisions liberticides. Synthèse nationale a eu l'occasion de s'en rendre compte en avril dernier. Rappelez-vous, c'était dans la région lilloise. Au dernier moment la salle où nous devions tenir notre journée régionale nordiste (cliquez ici) nous a été retirée arbitrairement en raison d'un caca nerveux du responsable local (un lycéen) de l'officine SOS-Racisme. Nous avons déposé un recours devant la justice. Non-seulement nous avons été déboutés mais, en plus, nous avons été condamnés à payer une amende (cliquez là).

En juillet dernier, nos amis du Local, le célèbre bar associatif parisien, ont aussi déposé un référé à la suite de la scandaleuse dissolution de l'association Envie de rêver. Même réponse de la part de la "justice".

Messieurs les Grands Démocrates, arrêtez donc de prendre vos victimes pour des imbéciles...

Le Collectif pour la Défense des Libertés publiques a 1 000 fois raison de ne pas tomber dans ce piège scabreux.

23:47 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Robert Spieler sera présent à la manifestation du 14 septembre à Paris...

P1020999.JPG

" Je serai présent à la manifestation du samedi 14 septembre. Pour exiger bien sûr la libération des camarades emprisonnés par le Régime, mais aussi pour exprimer mon profond mépris pour ce Système. Un régime  vraiment méprisable... Léon Bloy évoquait, pour ce qui concerne cette "République",  "le buste plâtreux d'une salope en bonnet phrygien". Il avait bien raison !  Résistance ! Résistance ! Résistance ! "

Robert Spieler

Ancien député

00:28 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le GUD soutient les nationalistes syriens...

64446_232435833575610_519790834_n.jpg

La nouvelle affiche du Groupe Union Défense

00:26 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 09 septembre 2013

Manif du samedi 14 septembre : un appel de Alain de Peretti, Président de Vigilance Halal

Alain-de-Peretti.jpgAlain de Peretti, président de Vigilance Halal : « J’appelle les Françaises et les Français à venir manifester en nombre le 14 septembre afin de défendre les libertés publiques aujourd’hui menacée par ce gouvernement aux allures dictatoriales ».

11:10 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 07 septembre 2013

Hollande, ta guerre on en veut pas !

tumblr_msr509USrr1rnng97o1_500.jpg

16:13 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Manif du 14 septembre : le soutien de Philippe Randa

624801682.jpg« L’actuel Ministre de l’Intérieur multiplie les déclarations tonitruantes dans le seul but de capter des électeurs abusés par son apparence de fermeté, alors que son bilan aussi nul que son illustre prédécesseur à la tête des Forces de l’Ordre, est accablant pour la liberté d’expression et l’ensemble des libertés publiques.

Alors que l’ancien Ministre de l’Intérieur Sarkozy s’était contenté de matraquer financièrement les « automobilistes-vaches à lait », l’actuel locataire de la place Beauvau dissout des mouvements politiques pour amuser la galerie médiatique et plus grave, embastille des « opposants politiques-boucs émissaires »…

La manifestation organisée le samedi 14 septembre prochain à Paris est avant tout un acte de résistance à cette démocratie totalitaire qui étouffe dramatiquement la liberté d’expression autant que politique dans notre pays.

Je ne peux que soutenir sans réserve cette salutaire initiative pour la défense des libertés publiques et assure ses organisateurs de toute ma sympathie ».

Philippe Randa,

écrivain et éditeur

11:23 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

13 septembre 1515 : Marignan... 1er septembre 2013 : Chiré !

dddd3.jpg

Pendant l'intervention de Philippe de Villiers

Source Chiré

Si Marignan a été la première grande victoire de François Ier, on peut dire que les Journées Chouannes 2013 sont la première grande victoire de François-Xavier d'Hautefeuille !

En effet, les 31 août et 1er septembre 2013 resteront gravés à tout jamais et dans quelques années, en interrogeant les p'tits chouans, nul doute que cette date sera aussi connue que Marignan ! De mémoire d'homme, on n'avait vu une telle affluence aux Journées Chouannes !

Un temps radieux a contribué à la réussite de ces deux journées :

Le samedi, hormis les conférences de grande qualité, un dîner a été servi par l'équipe de Chiré. C'était la première fois que l'idée a été mise en application : 320 couverts ! alors que nous en attendions une centaine… Un très beau succès, dans un climat tout simplement français… et si le manque d'habitude nous a fait commettre quelques erreurs, elles n'ont pas entaché l'excellente ambiance. L'an prochain, l'équipe vous promet d'être à la hauteur ! En digestif : le nouveau documentaire de Reynald Secher sur la Virée de Galerne servi par l'auteur lui-même ! Le samedi, qui en général est une journée calme qui accueille habituellement une centaine de personnes, a été cette année l'équivalent d'un dimanche de Journées Chouannes !

Quant au dimanche, il a fait exploser les scores de plus de quarante Journées Chouannes ! Nos amis se sont tous mobilisés pour venir applaudir Philippe de Villiers dans sa conférence splendide sur Charette. Monsieur de Villiers nous a offert un spectacle hors du commun : Charette revivait sous nos yeux qui s'humidifiaient au fur et à mesure. Devant ce public conquis et multiplié par 2 pour l'occasion, le fondateur du Puy du Fou nous a fait l'honneur de repousser d'une heure son départ !

Le lys d'or est donc décerné cette année aux Journées Chouannes !

Ne manquez pas celle de l'an prochain et réservez d'ores et déjà les 6 et 7 septembre 2014 pour participer aux 44eJournées Chouannes.

dddd'.jpg

François-Xavier d'Hautefeuille et Jean-Yves Le Gallou

10:52 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 06 septembre 2013

Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France, participera à la manifestation du samedi 14 septembre pour la défense des libertés publiques :

joly-thomas.jpg« Samedi 14 septembre, je représenterai le Parti de la France lors de la manifestation pour la défense des libertés publiques. Face à la légitime colère populaire, le gouvernement socialiste n'a pour seules réponses que répression policière aveugle, persécution judiciaire et dissolutions arbitraires. En soutien aux victimes de l'acharnement politique, médiatique, policier et judiciaire de la racaille socialiste, je manifesterai aux côtés de tous les patriotes attachés aux libertés fondamentales d'opinion et d'expression. »
Thomas JOLY
Secrétaire général du Parti de la France

12:10 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Contre l'intervention en Syrie : manif samedi 7 septembre à Paris...

syrie-7-septembre.png

11:44 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 05 septembre 2013

Patrick Gofman sera présent à la manifestation du samedi 14 septembre :

P.Gofman-13_1_12.JPG

« Une “mystérieuse affiche” comportant "un inquiétant appel à manifester" pour Esteban le 14 septembre fleurit aux quatre coins de Paris écrit "Le Parisien" (3/9). Ouh la la, j'ai peur. Mais je crois que j'irai quand même ».

Patrick Gofman

Ecrivain

15:35 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 04 septembre 2013

Samedi 14 septembre, 14 h 00, TOUS AU METRO DUROC A PARIS !

cassenroudierheliercamus.png

Un appel de Renaud Camus, Pierre Cassen, Roland Hélie et Richard Roudier :

Le 14 septembre, il faut se lever !
Des patriotes, au-delà des organisations et des partis, ont prévu de manifester et manifesteront à Paris, parce qu’aujourd’hui, de nombreux Français sont persécutés et parfois emprisonnés pour leurs idées politiques, quand des multirécidivistes violents qui ne cachent pas leur haine pour notre pays sont remis en liberté sur instruction de la Garde des sceaux. Ce régime qui vacille cherche, au travers des patriotes, un bouc émissaire qui permettrait de masquer les impasses en matière de chômage, de  crise sociale, ethnique, sécuritaire qui frappent aujourd’hui la France.

Le 14 septembre il faut se mobiliser
Le Collectif pour la Défense des Libertés Publiques appelle, les Françaises et les Français à s’inscrire pour les déplacements organisés au départ de nombreuses régions.

Oui, les patriotes seront dans la rue le samedi 14 septembre, pour défendre leur civilisation et leurs libertés publiques si chèrement conquises par le peuple au cours de leur histoire : la liberté d’expression, le droit de manifester, le droit à la sécurité, la présomption d’innocence, et tant d’autres, aujourd’hui bafouées par ce régime…

Le 14 septembre il faut manifester
Pour nos prisonniers, mais aussi pour Nicolas libéré après trois semaines de détention arbitraire ; pour les mis en examens, mais aussi pour Pierre, pour Pascal harcelés judiciairement et qui seront jugés le 25 septembre ; pour Sébastien, pour tous les patriotes incarcérés, réprouvés ou persécutés, nous répondrons « Présents »

France, ta liberté fout le camp ! Rendez-vous le 14 septembre à 14h, place Léon Paul Fargue dans le 6° (Métro Duroc)
Drapeaux français et de nos régions.
Des autocars sont organisés depuis Brest, Toulouse, Montpellier, Lille, Reims, Rouen, Clermont-Ferrand, Marseille, Bruxelles notamment. Inscription cliquez ici

 

tumblr_msjoud0b3H1rnng97o1_500.jpg

20:33 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Ils appellent à manifester le samedi 14 septembre à Paris :

Guy-Rolland.png“ J’appelle les patriotes à manifester le  samedi 14 septembre pour la liberté d’expression et l’ensemble des libertés publiques ”.

Guy Rolland

“Vitus” - Ecrivain

 

600_Hugues_Bouchu.jpg“ J’appelle les parisiens à se mobiliser en masse le samedi 14 septembre pour la défense des libertés publiques ".

Hugues Bouchu,

Président de la Ligue Francilienne

Cliquez ici

14:27 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 28 août 2013

Manif du samedi 14 septembre : la campagne a démaré !

IMG_0077.JPG

IMG_0074.JPG

IMG_0078.JPG

Bientôt, des affiches partout dans Paris !

 

11:29 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 26 août 2013

Lannion (22), ce matin : Moscovici n'était pas le bienvenu !

IMG01133-20130826-1011.jpg

Ce lundi matin le ministre Moscovici envisageait sans doute parader à Lannion dans les Côtes d'Armor. Mais, dès son arrivée à l'aéroport, une cinquantaine de militants anti-mariage gay l'attendait de pied ferme. En guise de comité d'accueil, ce furent sifflets, slogans et banderoles qui interpelèrent le dernier soutien de DSK.

Parmi les courageux Lannionais présents, nous pouvions reconnaitre notre ami Raymond Blanc, ancien Conseiller régional de Bretagne. Cette manifestation s'inscrit dans le cadre de la campagne que mènent depuis le début de l'été les organisations liées à La Manif pour Tous et au Printemps français. Vous pouvez régulièrement suivre leurs activités sur notre confrère Le Salon beige.

 

sans-titre.png

IMG01128-20130826-1002.jpg

 

12:03 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 19 août 2013

Samedi 14 septembre : pour soutenir Esteban et Samuel, patriotes emprisonnés, TOUS A PARIS !

manifesteban.png

Esteban et Samuel passent l'été en prison. Leur crime ? S'être défendus face à une violente attaque de militants d'extrême gauche.

Partout en France, les persécutions judiciaires et financières se multiplient à l'encontre des patriotes, pendant que d'autres populations semblent bénéficier d'une impunité totale lorsqu'ils commettent leurs méfaits.

Afin de dénoncer cette dictature qui se met en place depuis plusieurs mois déjà, le Collectif pour la défense des libertés publiques a décidé de réagir en invitant tous les patriotes et les personnes attachés à leurs libertés individuelles et collectives à venir manifester, samedi 14 septembre, à Paris, à 14h.

Des bus partent de toute la France, et vous avez la possibilité de vous inscrire dès à présent, directement par Internet, via la billetterie en ligne mise en place pour l'occasion, ou par mail, en laissant vos coordonnées à :

manif14septembre@gmail.com.

Samuel, Esteban, Pierre, Pascal, Nicolas et tous les autres comptent sur votre présence !

Pour vous inscrire, cliquez ici 

12:10 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 14 août 2013

Manif du samedi 14 septembre pour la libération d'Esteban : DES CARS DE TOUTE LA FRANCE !

1150282_203506956480643_1541735031_n.jpg

Pour vous inscrire clique ici

11:16 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 04 août 2013

La minute de gloire de Frédéric Haziza : Serge Ayoub n'aurait-il plus le droit de signer une pétition ?

arton19370-2fcfd.jpg

À défaut de briller par son professionnalisme et sa compétence, Fréderic Haziza a trouvé une nouvelle idée pour faire parler de lui et s’attirer la sympathie, à peu de frais, d’une partie des nos « élites » : s’en prendre, via Twitter, à Serge Ayoub, fondateur de l’organisation nationaliste révolutionnaire Troisième Voie (auto-dissoute en juin 2013), coupable d’avoir relayé la pétition demandant la démission du journaliste de La Chaîne parlementaire.

Un échange houleux a eu lieu entre les deux protagonistes : cliquez ici

Source Egalité et réconciliation

02:09 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 02 août 2013

Samedi 14 septembre, par milliers, TOUS A PARIS !

944254_155476037971650_147186554_n.jpg

Plus d'infos très bientôt...

11:43 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 29 juillet 2013

Manif du 14 septembre à Paris : la mobilisation s'organise

esteban.jpgCommuniqué du Front Nationaliste :  

Face à la répression socialiste qui frappe l'ensemble des patriotes français et les nationalistes en  particulier depuis plusieurs semaines, à travers des emprisonnements et des dissolutions injustifiées, tous les Français enracinés, militants ou non, doivent se sentir solidaires de leurs camarades embastillés et dissous.

Nous sommes de tout cœur avec Esteban, Samuel et tous ceux victimes de la répression socialiste ; nous sommes en esprit tous de Troisième Voie et des JNR, principales organisations visées, et tous derrière Serge, Hugo, Richard, Roland et les autres leaders nationaux unis dans notre combat salvateur.

C'est pourquoi le CEPE et le Comité de Défense des Libertés Publiques organisent le samedi 14 septembre à Paris une manifestation de soutien à tous les prisonniers politiques patriotes ET pour le respect des Libertés publiques et d'association face à ce Régime inique de pantins mondialistes et corrompus, qui n'a d'autre ressource que de manier la trique contre les français révoltés !

Des bus partiront de villes de province, veuillez réserver dès maintenant vos places par mail ou SMS auprès de vos orgas ou par les coordonnées sur l'affiche générale. Unité ! Action ! Solidarité ! FRONT NATIONALISTE - FJN - GNR

23:11 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook