Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 16 juillet 2017

Lyon, malgré l'interdiction de la manif, les militants du Bastion social ont occupé à nouveau quelques heures leur local

20108630_715618755306019_6517118053442858828_n.jpg

Samedi après midi, malgré l'interdiction préfectorale, plusieurs centaines de jeunes patriotes lyonnais se sont rassemblés pour marcher vers le Bastion social, bâtiment occupé trois semaine durant en juin et devenu le nouveau symbole de la Résistance dans la capitale des Gaules.

20139899_715618668639361_43069588722201543_n.jpg

Quelques heures avant, les militants du GUD avaient repris possession de l'endroit afin d'accueillir les jeunes Lyonnais et de redémarrer cette magnifique expérience de solidarité nationale.

20023849_716003865267508_6813831250165931722_o.jpg

Mais les forces de police, toujours plus gaillardes lorsqu'il s'agit de réprimer les patriotes que lorsqu'il faut aller remettre de l'ordre dans les zones occupées par les racailles d'importation, ont vite employé les gros moyens pour déloger les nationalistes et, par là même, pour empêcher les Français dans le besoins de pouvoir bénéficier enfin d'un lieu d'accueil.

Ecoutez l'entretien avec Steven Bissuel, porte parole du BS, publié sur Radio Libertés en juin cliquez ici

Communiqué du GUD publié samedi :

Aujourd'hui, nous avons tout de même manifesté (malgré l'interdiction injustifiée de la préfecture) devant le Bastion Social afin d'exiger un foyer pour les Français les plus démunis ! Après plus de 48h d'occupation, nous avions repris le bâtiment. De manière totalement illégale et sans décision de justice, la police est intervenue, à coup de grenade lacrymogène et dispersante, afin de nous déloger. Jamais nous n'abandonnerons ! Pour les nôtres, par amour de notre peuple !

14:21 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.