Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 06 février 2014

Des Jours de Colère dans toute la France : c'est pour bientôt...

1621807_191898951021412_371740862_n.jpg

 

Faites un don à SN.jpg

07:57 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 05 février 2014

Communiqué de presse de Bruno Gollnisch sur la récente tentative de promotion de l'homosexualité par les instances européennes

bruno-gollnisch-discours-villepreux.jpg

À la suite du rapport de Mme Ulrike Lunacek, et afin d'en assurer l'adoption à coup sûr, les groupes politiques suivants se sont mis d'accord sur un texte commun : Communistes (GUE), Socialistes (S & D), Écologistes, Libéraux (ALDE), et.... « Parti populaire européen » (PPE), autrement dit les prétendus « démocrates chrétiens » dont font partie tous les députés UMP !

C'est donc explicitement en leur nom que ce texte a été proposé au vote.

C'est en leur nom que :

Sous couvert de non-discrimination, les paragraphes 1, 2 et 3 érigent en nouvelles valeurs de l'Europe l'homosexualité masculine, le lesbianisme, la bisexualité, la transsexualité, etc...

Le paragraphe 4 fixe les étapes d'un processus totalitaire à cet effet :

  • Mobilisation à cet effet de toutes les agences payées par les contribuables européens (au point A3) ;
  • Propagande auprès de la jeunesse dans l'éducation (au point D i)) ;
  • Imposition du mariage homosexuel à tous les États membres (au point H iv)) ;
  • Liberté de promotion de l'homosexualité, « gay pride » et autres (au point I) ;
  • Criminalisation de toute critique rebaptisée « discours de haine » (au point H) ;
  • Droit d'asile politique accordée aux LGBTI non-européens (au point K).

Cependant, au moment du vote, courageux mais pas téméraires, impressionnés par les courriels reçus, les députés UMP ont finalement voté contre le texte qu'ils avaient présenté.

Puisse ce cas de cynique duplicité ouvrir les yeux des électeurs, et spécialement de ceux qui ont défilé dimanche dernier par centaines de milliers pour défendre la famille.

Faites un don à SN.jpg

 

09:36 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Valenciennes : une liste d'union des nationaux aux municipales

 

Source Le nouveau NH cliquez ici

 

Le Président du Parti de la France (PdF), Carl Lang s’est rendu vendredi à Valenciennes (Nord) pour soutenir la liste de « rassemblement des patriotes et nationaux ».

 

Dominique Slabolepszy dit « Slabo » ancien Secrétaire départemental FN de 1987 à 2007 qu’il a quitté en 2008 pour rejoindre le PdF présentera donc une liste aux élections municipales de Valenciennes.

 

Sur sa liste on trouve Frédéric Delplace, qui aurait dû normalement conduire la liste FN à Valenciennes. Frédéric Delplace explique que « pour faire le meilleur résultat possible et être ainsi « en phase avec les déclarations de Marine Le Pen », le candidat investi s’est « logiquement tourné vers Slabo ». »

 

Une « alliance des patriotes » qui n’a été du goût du responsable départemental du FN, Guy Cannie, ni de la direction du parti de Marine Le Pen, puisque Frédéric Delplace a été exclu jeudi.

 

Carl Lang, en revanche, a applaudi la démarche : « Les idées nationales font leur chemin, a constaté le président du Parti de la France, présent vendredi soir. Ce qui se passe à Valenciennes est une bonne nouvelle. L’union des nationaux et patriotes est réalisée à la base. Cette stratégie de rassemblement, quelle que soit l’appartenance partisane, est conforme à l’aspiration des électeurs à un renouveau. Et ça commence par le local... »

01:26 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 02 février 2014

Chambéry, samedi soir : la projection du film des Femen perturbée

BfaQBgOIgAAc7gT.jpg

Une trentaine de jeunes savoyards indignés par la projection à Chambéry du film de Caroline Fourest faisant l'apologie de l'officine ultra mondialiste intitulée Femen ont manifesté pacifiquement hier soir leur réprobation. Alexandre Cabriac, conseiller régional du Rhône-Alpes, était à leurs côtés.

La cinquantaine de tourmentés et d'admiratrices de Fourest et des Femen présente serait toujours en état de choc...

10:16 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 29 janvier 2014

Dimanche prochain, c'est le tour à La Manif pour tous...

23:26 Publié dans Combat nationaliste et identitaire, TV SYNTHESE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

URGENT : Béatrice Bourges victime de pressions policières

1609785_1417359715170048_330431398_n.jpg

Communiqué de Jour de Colère cliquez ici :

URGENT : Depuis hier soir, la police a reçu l’ordre d’empêcher Béatrice Bourges, et une autre personne venue se joindre à son jeûne pour la France, de poursuivre leur action. Entraves à la liberté de déplacement, pressions psychologiques, privation de sommeil ont été leur lot pendant toute la soirée et la nuit. Cette situation est intolérable !

Malgré cela, elles ont toutes deux rejoint ce matin la Place Edouard Hérriot, à proximité immédiate de l’Assemblée Nationale, où elles entendent rester toute la journée. Les députés sont aujourd’hui dans l’hémicycle. Ils doivent intervenir !

Nous vous demandons dès maintenant d’envoyer un mail ou même d’appeler au téléphone (standard téléphonique : 01 40 63 60 00, puis demander à parler à l’assistant parlementaire de votre député) pour enjoindre votre député de sortir du Palais Bourbon aujourd’hui et aller rencontrer Béatrice Bourges, pour parler avec elle et entendre le message qu’elle adresse, à travers son jeûne, à la représentation nationale.

Il y a URGENCE. Le gouvernement cherche à étouffer la voix des Français en colère. Merci de votre mobilisation immédiate auprès de votre député.

L’équipe de Jour de Colère

PS : Vous pouvez aussi appeler l’attention de la presse sur ce qui se passe aujourd’hui à Paris, digne de Kiev et bientôt de Damas. Envoyez un mail aux rédactions, commentez les articles qui parlent de notre action (retrouver la liste en tapant « Béatrice Bourges » sur Google news : https://news.google.fr/). Faites aussi pression sur les journalistes. Merci.

12:36 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Quelques personnalités politiques croisées à la manif de dimanche dernier :

1011210_251418621702287_137423739_n.jpg

Thomas Joly, Secrétaire général du Parti de la France

1000268_1403481713236020_1802303545_n.jpg

Richard Roudier, Président du Réseau identités

12:23 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 26 janvier 2014

Au moment de la dispersion pacifique de la manif, les forces de répresssion de l'oligarchie agressent les manifestants présents...

10045_398582630286937_703960758_n.jpg

Selon nos informateurs sur place, les forces de répression du sinistre Valls reprendraient ce soir leur vieilles habitudes, à savoir tabasser, tabasser et encore tabasser... Pendant que les media aux ordres ne cessent de nous casser les oreilles avec les 2 000 stipendiés qui sèment le désordre en Ukraine, à Paris ce soir, c'est la jeunesse française qui subit la violence du régime.

1654055_274085419414453_167500169_n.jpg

NDLR :

1137745283.jpgAbonnez-vous à la revue nationaliste et identitaire Synthèse nationale.

Au sommaire du dernier numéro cliquez là

Bulletin d'abonnement cliquez ici

Abonnez-vous en ligne cliquez là

22:59 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Devant 160 000 manifestants, Béatrice Bourges annonce qu'elle entame la grève de la faim jusqu'à la destitution de Hollande...

C’est une foule considérable de 160.000 Français en colère qui a défilé cet après-midi à Paris. Partis de la Place de la Bastille à 14h, le cortège s’étalait plus de 2,5 Km à 15h15, heure à laquelle les derniers manifestants ont quitté la Bastille. Outre les provocations de la milice socialiste « Antifa » sur le pont d’Austerlitz et celle des Femens Boulevard Saint Marcel, les manifestants du Jour de Colère ont aussi dû supporter des violences policières dès le début de l’après-midi. Gaz lacrymogènes et tirs de flash-ball ont été utilisés contre des manifestants pacifiques et un passant de 70 ans a été jeté au sol sans raison par des policiers. Place Vauban, ils étaient attendus par des canons à eau et des pelleteuses blindées. Manuel Valls a déployé des moyens dignes de l’Ukraine, en attendant peut-être utiliser ceux employés à Damas.

Sans s’arrêter ces provocations, les manifestants ont délivré leurs messages de manière résolue et non-violente. La colère fiscale, le ras-le-bol du chômage ou des entraves que subissent les artisans, les commerçants et les paysans ont été les premiers slogans du Jour de Colère. Le cortège massé derrière la banderole « Liberté d’expression » était un des plus importants. Il a rapidement entrainé la totalité des manifestants à reprendre ses slogans : « François, casse-toi ! » ou « Hollande, dictateur ! », soutenus par le chant de la Marseillaise. C’est donc un mouvement de colère inédit qui a explosé aujourd’hui et qui n’arrêtera plus de se répandre.

Il ne reste qu’une issue à cette crise : les parlementaires doivent immédiatement prendre les responsabilités que la constitution de la Ve République leur confie. Selon l’article 68 de la constitution, il appartient aux élus des deux assemblés de se constituer, par un vote, en Haute Cour de justice, afin d’engager la procédure de destitution du Président de la République pour « manquement grave » à l’exercice de ses fonctions. La ruine à laquelle il a conduit la France, alors qu’il ne se préoccupe lui-même que de ses turpitudes privées, ne lui permet plus de se parer du titre de Président de la République.

Le Jour de Colère exige solennellement des députés et des sénateurs qu’ils engagent cette procédure de destitution immédiatement. Le peuple, souverain de notre démocratie, leur adresse cet ultimatum et saura le leur rappeler dans les semaines qui viennent.

19:30 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Immense succès de la manifestation Jour de colère

Jour de colère.jpg

Tous les détails et les analyses politiques de Roland Hélie et de la rédaction de Synthèse nationale dès demain. Hollande démission !

17:06 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

14 H 00, PLACE DE LA BASTILLE !

3334099387.jpg

12:48 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 25 janvier 2014

Le parcours de la manif de dimanche : Bastille / Place Vauban

6a00d83451619c69e201a511568240970c-800wi.jpg

16:54 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 24 janvier 2014

RAPPEL : DIMANCHE 26 JANVIER, 14 H 00, A LA BASTILLE !

flyerjdc3.png

btn_donateCC_LG.gif

21:50 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

RAPPEL : DIMANCHE 26 JANVIER, 14 H 00, A LA BASTILLE !

3815626623.jpg

09:51 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 21 janvier 2014

Pour la manif "Jour de colère" dimanche à Paris : Civitas organise des cars de plusieurs villes de France...

images.jpgAQUITAINE :

Bergerac (24) : Départ : vers 4h00 – Place du Foirail

Inscriptions : Paypal – 30€ - Renseignement : 01.34.11.16.94

Périgueux (24) : Départ : vers 4h45 – Place du 8 mai 45

Inscriptions : Paypal – 30€ - Renseignement : 01.34.11.16.94

CENTRE :

Châteauroux (36) : Départ : vers 9h00 - A20 sortie 12 - Parking de l’Escale Inscriptions : Paypal – 30€ - Renseignement : 01.34.11.16.94

Limoges (87) : Départ : vers 7h15 – 7 rue Guillamain

Inscriptions : Paypal – 30€ - Renseignement : 01.34.11.16.94

PAYS DE LA LOIRE :

La Roche sur Yon (85) : Départ : vers 08h30 - Parking des Flâneries.  

Inscriptions : Paypal – 36€ - Renseignement : 06.42.47.06.42

Nantes (44) : Départ vers 09h30 : Parking Auchan St Sébastien/Loire.

Inscriptions : Paypal – 36€ - Renseignement : 06.42.47.06.42

PICARDIE :

Amiens : Départ : 10h30 : Cirque d’Amiens près Place Longueville. Possibilités de montées dans l’Oise.

Inscriptions : Paypal – 20 € - Renseignement : 06.82.92.75.03 (après 18h30)

RHONE ALPES :

Lyon : Départ : 07h45 : Rue Viabert (angle Viabert/Thiers). Possibilité montée péage de Belleville.

Inscriptions : Paypal – 40 € - Renseignement : 04 .72.60.93.17

Monestrol (43) : Départ : 3h00 – Aire de covoiturage Intermarché

Inscriptions : Paypal – 48€ - Renseignement : 06.60.86.08.45

Saint Etienne (42) : Départ : 4h00 – Rond Point (Haut du cours Fauriol)

Inscriptions : Paypal – 48€ - Renseignement : 06.60.86.08.45

Roanne (42) : Départ : 5h00 – entre Gare SNCF et restaurant Troisgros

Inscriptions : Paypal – 48 € - Renseignement : 06.60.86.08.45

Pour les inscriptions et payements par Paypal, voir ICI

10:37 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 20 janvier 2014

Le Réseau Identités en force dimanche à la manif "Jour de colère"...

flyerjdc3.png

Un communiqué du Réseau Identités :

LES IDENTITAIRES ET PATRIOTES manifesteront le dimanche 26 janvier 2014.

Rendez-vous des militants et sympathisants à 13h30 devant les marches de l’Opéra-Bastille avec nos drapeaux et bannières.

OUI, NOUS SOMMES EN COLERE

En colère face aux attaques incessantes de la clique Hollande, Ayrault, Tobira, Valls contre notre identité, notre histoire, notre culture, notre « entre-soi » multimillénaire, nous en avons assez, et nous le clamerons, tous ensemble le 26 janvier à Paris.

L’AVENIR EST A NOUS !

12:35 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 19 janvier 2014

Arrestation dimanche en début d'après midi de David Van Hemelryck, opposant déterminé à Hollande et sa clique...

3307451_78ab3932-4b22-11e3-8e01-00151780182c_640x280.jpg

Le courageux militant anti-Hollande David Van Hemelryck qui avait beaucoup fait parler de lui l'été dernier en survolant les plages de la Côte Atlantique au commande d'un avion qui traquait une immense banderole sur laquelle était inscrit "Hollande démission !", appelait ce dimanche à une manifestation (cliquez ici) Place du Châtelet à Paris.

Il a été interpellé au moment du rassemblement alors qu'il était en train de gonfler un gros ballon dont la forme rappelait la fameuse quenelle de Dieudonné. Les forces de répression gouvernementales ont estimé que, compte tenu du contexte, ce dirigeable d'environ six mètres de long et un mètre de diamètre "était susceptible de constituer un trouble à l'ordre public" et apparaissait "provocateur". 

Agé de 34 ans, polytechnicien et chef d'entreprise, David Van Hemelryck a été placé en garde à vu pour "incitation à la haine raciale", autant dire du grand n'importe quoi, au commissariat du IIIe arrondissement. Il s'y trouvait toujours en fin d'après-midi.

"Ils cherchent tous les prétextes", a fustigé l'avocate de David Van Hemelryck, Me Martine Baheux, en réaction à l'interpellation de son client. "Il y a toujours un bon motif pour l'interpeller. Cela devient préoccupant sur l'état de notre démocratie."

Plus de 200 manifestants, parmi lesquels Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale, accompagné de plusieurs militants de la NDP, se sont rassemblés sur les lieux de son arrestation. Ils se sont dispersés aux environs de 15 h 30.

Ce soir, la direction de Synthèse nationale tient à témoigner son entière solidarité à David Van Hemelryck.

23:50 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 17 janvier 2014

Avant le 26 janvier, il y aura le 19 janvier : MOBILISATION GENERALE...

Affiche_19janvier2.png

10:33 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 13 janvier 2014

Amiens : les nationalistes se sont retrouvés nombreux pour la galette des rois...

Galette-3.JPG

Samedi 11 janvier, la galette des rois organisée par le Parti de la France, le Picard Crew et Europe Identité, a réuni une soixantaine de nationalistes. Avant la dégustation de la galette dans une ambiance de saine camaraderie, il y eut trois prises de paroles.

C'est tout d'abord l'Amiénois Werner Riegert, chef du Picard Crew, qui dressa un rapide panorama de l'actualité locale puis nationale avant de rappeler qu'il est de notre devoir d'organiser notre légitime-défense contre les dangers qui menacent les nôtres.

Ce fut ensuite Josselin d'Europe Identité, venu exprès de Lyon, qui expliqua la dimension politique et européenne de son mouvement ainsi que ses priorités.

C'est Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France, qui conclut les interventions en revenant sur l'affaire Dieudonné qui a révélé au grand jour le puissant lobby qui gouverne réellement la France, mettant en garde contre le précédent que constitue cette grave atteinte à la liberté d'expression. Réaffirmant que les Gaulois sont encore ici chez eux, que les Français ont encore des droits et ont vocation à rester maîtres dans leur propre pays, il a rappelé que le Parti de la France menait un combat de civilisation et de décolonisation migratoire.

02:57 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 12 janvier 2014

Dimanche 26 janvier : TOUS A PARIS !

 5746_1411440249095328_820353634_n.jpg

14:52 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 11 janvier 2014

Ce matin, malgré une pluie battante, de nombreux Calaisiens étaient dans la rue contre l'immigration...

1609887_1468086686752390_653855003_n.jpg

Ils en ont assez de subir... ils se révoltent !

1549438_1468088773418848_1852549335_n.jpg

Et ce n'est qu'un début...

La manif du Collectif Sauvons Calais cliquez ici

15:13 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Dimanche 26 janvier : TOUS A PARIS !

flyerjdc3.png

12:12 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 10 janvier 2014

Dimanche 26 janvier : TOUS A PARIS !

5746_1411440249095328_820353634_n.jpg

20:44 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 09 janvier 2014

Une bonne idée de l'AGRIF :

1512677_699804896719690_1683577285_n.jpg

18:47 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 08 janvier 2014

Achetez le calendrier 2014 de Terre et peuple :

ba2014.jpg

3 euros le calendrier. 5 euros les 2 calendriers.

10 euros les 5 calendriers !

Chèque à l'ordre de Terre et Peuple.

A envoyer à l'adresse suivante :

Terre et Peuple BP 38  04 300 FORCALQUIER

12:49 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 04 janvier 2014

Dimanche 26 janvier, le Jour de colère s'organise

colere.jpg

16:42 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 20 décembre 2013

Tous à Paris le dimanche 26 janvier :

jdc1.jpg

Le site de Jour de colère cliquez ici

00:50 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 15 décembre 2013

Montpellier : tentative d'agression contre Richard Roudier, Président de la Ligue du Midi

Agression1.jpgCe dimanche 15 décembre, je participais, accompagné de membres de la Ligue du midi, au défilé de la Manif pour tous qui a connu un vif succès et qui s’est déroulé dans une atmosphère bon-enfant. Cependant, durant l’après-midi,  un “Collectif Anti-Fasciste 34” n’avait cessé de provoquer des incidents tout au long du parcours. Chacun avait pu voir ces éléments radicaux, le visage complètement masqué (ce qui est interdit par la loi-voir photo jointe) qui poursuivirent leurs provocations jusque sur la place de la Comédie et ce malgré la présence de deux équipages de la BAC stationnés à quelques dizaines de mètres.
 
Lors de la dislocation, accompagné de 4 personnes et de mes 3 petits enfants (2 ans, 3 ans, 5 ans) j’empruntais la rue de la Loge pour regagner  l’esplanade du Peyrou.  A l’angle de la rue Jean Moulin, je tombais nez à nez avec un groupe de 15 à 20 individus dits “anti-fascistes” tous porteurs de masques ou de cagoules et vêtus de noir  qui  tentèrent de me tomber dessus aux cris de “C’est Roudier”. Heureusement que la culture de la défense étant pour nous une pratique spontanée, nous nous mîmes en ligne, le dos à la devanture d’un magasin et nous fîmes face à nos agresseurs qui, après une première tentative manquée, se mirent à refluer en désordre.
 
Il faut reconnaitre que les forces de police, stationnées à proximité, sont intervenues avec promptitude et efficacité, mais nous devons dénoncer la mansuétude de la justice pour les agresseurs clairement identifiés dans ce genre de violences. Signalons que parmi eux, j’ai reconnu un voyou qui avait déjà tenté de m’agresser en 2010 avec un complices. Je tiens également à évoquer la condamnation à une peine ridicule de 15 jours de prison avec sursis du coordinateur départemental des Jeunesses Communistes de l'Hérault, Jean Sanchez dit Yahya,  pour des violences à agent lors d'une attaque contre les Veilleurs. Gageons que cette condamnation minime aura eu un effet direct sur le sentiment d'impunité de ses camarades et que l'agression que je viens de subir n'en est que la première illustration.
 
Nous demandons la dissolution des groupes armés d’extrême gauche qui jouissent d'une impunité quasi absolue. Nous demandons la fermeture de tous les squats politiques en France qui sont des zones de non-droit et des bases arrières pour tous les marginaux et les éléments les plus incontrôlables de cette mouvance. Sur Montpellier même, nous demandons qu'une véritable enquête soit diligentée pour constitution de groupe armé ainsi que la dissolution du Collectif Antifasciste 34 et celle de tous les groupes en faisant partie.

Richard Roudier

23:04 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 13 décembre 2013

Défendre les fêtes et les traditions européennes...

logoLFQ3D-160x120.jpgVoici le discours prononcé par Hughes Bouchu, responsable de la Ligue Francilienne, à Paris le 8 décembre :

Chers Amis,

Nietzsche disait de la fête qu’elle était « Le paganisme par excellence ». C’est dire si la préservation des fêtes traditionnelles de notre civilisation héléno-chrétienne est consubstantielle de notre identité. Aujourd’hui, une religion ostentatoire, totalitaire et conquérante, entend étouffer nos valeurs sous les sables d’un désert prêt à nous submerger.

Mes chers Amis, soyez en sûr, le combat de demain, sera gagné au nom de nos valeurs, de notre héritage civilisationnel, « par des veilleurs, disait Dominique Venner, postés aux frontières du royaume et du temps » et je rajouterai, des veilleurs arc boutés au Parthénon et à Notre Dame de Paris !

Lorsqu’on s’attaque en vérité à nos fêtes, ce n’est pas parce qu’elles sont chrétiennes, mais parce qu’elles sont de notre terre Europe, parce qu’elles remontent à notre histoire la plus lointaine, parce qu’elles sont nées du génie et de la volonté de nos ancêtres.

A Lutèce, qui est devenue Paris, notre sol sacré est irrigué du sang de nos pères. Là, Camulogène, le chef gaulois, a résisté aux soldats de César. Ici l’empereur fut applaudi par ses soldats et proclamé « impérator ». Les étudiants de toutes l’Europe médiévale venaient aux universités de Paris recevoir les enseignements des maîtres.

Ne nous y trompons pas. Lorsque certains réclament que nos fêtes soient mises sur le même plan que d’autres fêtes religieuses, ce n’est pas à une plus grande tolérance qu’on nous appelle, mais à renoncer à ce que nous sommes, à déshonorer notre patrie, à céder chez nous à la tyrannie de l’Autre, avec un grand A.

« Le triomphe des démagogues », disait Charles Péguy, « est passager, mais les ruines sont éternelles ». Alors qu’à Athènes, nous devrions construire une mosquée, à Istanbul on ne restitue pas Saint Sophie aux chrétiens.

La Turquie arrogante d’Erdogan veut nous imposer sa loi et nous devrions acclamer l’adhésion à l’Union Européenne de ce pays non-européen qui balance l’oeuvre de Kémal Atatürk aux orties, et qui prône un islamisme de Rabat à Ankara !

C’est aujourd’hui, une fois de plus, que nous devons montrer que nous ne renoncerons pas à ce que nous sommes. Et si cela déplait, et bien tant mieux ! Nous n’exigeons pas des autres qu’ils se plient à notre culture et à nos traditions. Ils ont le droit, tout comme nous, de défendre leurs coutumes, mais si l’Europe ne leur plait pas, telle qu’elle est, nous ne la changerons pas pour leurs faire une place qu’ils n’ambitionnent que par la trahison depuis plusieurs décennies de nos dirigeants corrompus. Comme savait nous le dire Georges Bernanos : « les démocraties ne peuvent plus se passer d’être hypocrites ! »

Oui, ils ont le droit de défendre leurs valeurs, leur culture, leurs fêtes et leurs rites, comme nous en avons le droit, mais chez eux, sur la terre de leurs ancêtres.

C’est pourquoi, en manifestant en ce jour, nous signifions clairement à tous ceux qui veulent nous néantiser, notre liberté de nous opposer à ce que l’on veut injustement nous imposer. Nous resterons maîtres chez nous, fidèles à la foi civilisationnelle de nos aïeux, respectueux du sens divin des fêtes et des rites, des sacrifices et des offrandes. Car, avant d’être chrétien ou d’être agnostique, avant d’être nationaliste, patriote ou d’être européiste, ce qui compte c’est d’être français et européen, d’être gaulois et romain, d’être un homme ou d’être une femme.

C’est notre identité dans sa complexité qui nous réunit pour combattre ceux qui nous nient.

Il y a quelques jours, défilaient ceux qui, au nom d’un anti-racisme fantasmé, veulent nous interdire de dire ce que nous pensons d’une greffe de peuplement qu’on nous impose et que nous rejetons. Ils veulent nous interdire de dénoncer l’usurpation d’une religion étrangère sur notre sol, sous prétexte que « des gens » pourraient être heurtés par l’affirmation identitaire des natifs, des indigènes, sur leur propre terre. Par contre, « eux » auraient le droit de s’affirmer en tant que tel ou que sais-je encore, mais pas nous.

Nous devrions payer le prix d’une substitution de population que nous n’avons pas souhaitée, d’un esclavage qui n’a enrichi qu’une extrême minorité de fumistes et de glandeurs, les mêmes qui s’enrichiront ensuite sur le dos des travailleurs français et européens dans les bureaux, dans les mines et dans les usines.

Eh bien, non ! Nous refuserons toute capitulation qui ne serait qu’une attitude par laquelle on se met à expliquer au lieu d’agir.

Chers camarades, en cette période d’avant Noël qui est la fête la plus enracinée de notre civilisation, je vous en conjure : défendons bec et ongles nos traditions, toutes nos traditions… Traditions gauloises, traditions celtiques, traditions médiévales, traditions antiques et traditions chrétiennes…

Et pour paraphraser Péguy, je dirais : « Notre droit ne fait pas la paix, il fait la guerre ! »

10:20 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 11 décembre 2013

Conférence de presse de la Ligue du Midi à Montpellier

Mtp Racailles.jpgC’est dans un café de la place de la Comédie que s’est tenue la conférence de présentation dulivre de Richard Roudier intitulé “ Le Glaive et la Charrue ” (cliquez là) en référence au Romain Cincinnatus,  consul au Ve siècle av. JC, connu pour sa détermination et sa simplicité... celui-ci, après avoir déjoué un complot et maté des révoltes, retournera au travail des champs abandonnant le glaive pour la charrue.

Devant un public jeune, l’orateur balaya un 1/2 siècle de “sa” vie politique : depuis la révolte anti-fiscale de Pierre Poujade, en passant par les “années Europe-Action” en référence à la célèbre revue fondée par Dominique Venner, son mai 68 de l’autre côté de la barricade, puis son voyage chez les Occitanistes, son expérience métapolitique à Béziers (Richard  est né dans la capitale du vin) et enfin son rôle dans la création du courant identitaire. Ponctuant son propos d’aphorismes décalés “mon grand-père était plus proche de Vercingétorix que d’un trader de la City”, il assurait que notre pays se trouvait confronté à plusieurs priorités : l’urgence du renversement, l’urgence de l’entre soi, l’urgence d’une autre Europe, l’urgence d’une autre France...

A la fin de son exposé, il nous livra un certain nombre de réflexions stratégiques, invitant les nouvelles générations à refaire un mai 68 mais  “à l’envers” et pour cela il encouragea “la mise en place d’une plate-forme  doublée de l’esprit de première phase qui consiste en un accord entre des organisations militantes ambitionnant des projets, certes différents mais cependant liés, contre un régime suscitant l’envie de le détruire...” Les objectifs de cette première phase devront être limités pour être suffisamment unanimistes : faire tomber le régime, organiser la re-migration, raboter le mille-feuille territorial, rendre lisible la fiscalité et la loi, sortir de l’OTAN et de l’UE !

RacinesBis.jpgA l’issue de cette causerie, et pendant que l’orateur dédicaçait son ouvrage, de jeunes identitaires montpelliérains de la Ligue du Midi ont présenté la nouvelle campagne de la ligue: un autocollant intitulé Montpellier anti-racailles présentant la Sainte Patronne de Montpellier en train de fesser un délinquant et une affiche rappelant l’absolue nécessité du combat pour la réappropriation de notre identité au travers du slogan “Fiers de nos Racines”.

Une fort belle après-midi qui a donné des idées aux organisateurs soucieux de développer cette initiative.

15:40 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook