Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 09 novembre 2016

La victoire d’un homme seul

a-deal-for-donald-trump-b.jpg

Le billet de Patrick Parment

Voici une belle claque pour nos média français, mais aussi européens, qui avaient pris fait et cause pour Hillary Clinton et fascisés Donald Trump. A cela une raison, la plupart des média sont inféodés au Système et pour être plus précis encore à ce capitalisme financier dont leurs propriétaires sont les dignes représentants. Cette financiarisation d’un monde réduit aux acquêts de sa seule et unique dimension : l’économie.

L’élection de Donald Trump, c’est la revanche d’une Amérique blanche et des classes moyennes contre une minorité richissime et mondialisée qui s’engraisse sur leur dos mais surtout fait fi de leurs revendications, à savoir le recentrage de son économie sur leur bien-être et la remise en cause de son statut de "gendarme du monde". Cette classe moyenne, a compris que la politique étrangères américaine était une catastrophe, qu’elle coûtait fort cher et surtout qu’elle était un échec que concrétise sa politique au Moyen Orient et ailleurs. Ils ne veulent pas d’une nouvelle guerre froide avec la Russie comme le leur annonçait la mère Clinton. Enfin, faire passer Donald Trump pour un imbécile, c’est oublier que Ronald Reagan n’était pas une lumière et moins encore G.W Bush, génétiquement à bout de souffle. Ce sont en général les entourages qui veillent au grain avec des bonheurs divers.

Espérons simplement que Donald Trump sera à la hauteur des propos qu’il a tenus à défaut d’avoir un programme précis. Espérons aussi que ça secouera les imbéciles heureux qui trônent à Bruxelles.

 

21:08 Publié dans Le Billet de Patrick Parment | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.