Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 25 mai 2019

L’EUROPE TECHNOCRATIQUE INITIATRICE DU GOUVERNEMENT MONDIAL

Logo-UEF-France.jpg

Depuis l’après-guerre toujours le même discours et le même idéal mondialiste.

Une preuve parmi d’autres :

Chez un bouquiniste parisien du passage Verdeau j’ai trouvé en 1983 un document qui trainait dans un bac.  Ce document émane de l’Union Européenne des Fédéralistes. Selon WIKIPEDIA : L'UEF est une organisation non gouvernementale, dont le but est de promouvoir une Europe fédérale. Représentée dans une vingtaine de pays, elle est active aux niveaux européen, national et local depuis 1946.

Les membres de l’UEF énumérés dans cette brochure :

Enzo GIACCHERO : vice-président du groupe démocrate-chrétien dès 1952 en Italie membre du Mouvement Fédéraliste Européen et de la Haute Autorité de la CECA

Henri FRENAY : un des fondateurs de l'Union démocratique et socialiste de la Résistance (UDSR) sein du Rassemblement des gauches républicaines

Arthur CALTEUX : membre de la cour suprême de justice du Luxembourg et membre avec Paul-Henri SPAAK du comité d’étude pour la constitution Européenne de 1952 à 1953.

Miss France Louise JOSEPHY : membre du parti libéral Britannique.

Ernst Von SCHENCK : figure politique de Suisse Alémanique.

Raymond RIFFLET : membre de la commission Européenne à partir de 1967

Ce document (que vous pouvez consulter ci-dessous) énonce les idées force pour l’Europe que veulent créer  les responsables de cette Union. Le document date de 1957 et n’a pas pris de rides sur les développements principaux.

Dans l’ordre :

  • Spécialisation de l’agriculture pour augmenter les rendements p 17
  • Problématique du morcellement monétaire p 21
  • L’automatisation de l’industrie avec la nécessité d’un vaste marché de consommateur p 30
  • Nécessité d’une gestion Européenne de l’énergie Nucléaire p 31
  • Nécessité de l’Europe Fédérale face au recul de la diplomatie Européenne p 39
  • Danger du Nationalisme !! p 40
  • Le Gouvernement Mondial à venir p 43 (en encart ci-dessous)
  • La Fédération Européenne étape indispensable p 45
  • Fin nécessaire du Colonialisme p 51 pour créer une « entité harmonieuse où la division du travail puisse être pleinement réalisée »

Des références à un marxisme de bon aloi version symbiose avec la technocratie p 41 et p 54

Après, lisez  la profession de foi de LREM cliquez là ; vous y retrouverez les mêmes thèmes de fond avec la touche du marketing écologique et l’agitation des mêmes spectres !

En fait, pas de complot stricto sensu mais des idées bien arrêtées avec en toile de fond la construction du nouvel ordre mondial donc du gouvernement mondial.

Louis Roy

Pourquoi unifier l'Europe cliquez là

2017 12 01 PUB SITE 2.jpg

19:47 Publié dans En Europe et ailleurs... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Quel dommage !

Le billet de Patrick Parment

europ.jpg

Et quel paradoxe ! Ces élections européennes, pas plus que les précédentes, ne semblent beaucoup intéresser les Français. Je n’en suis pas tout à fait convaincu quand bien même les résultats de dimanche viendront certainement me contredire. Car le paradoxe est que les Français à l’image de nos voisins sont profondément européens. Nous saisissons bien la nécessité de l’Europe et plus encore les bienfaits que l’on pourrait en tirer.

Alors, qu’est-ce qui cloche ?

Tout simplement une classe politique qui d’élection en élection se fout complètement de l’Europe qui lui sert bien souvent de gadgets pour recaser ses élus qui se sont faits bananer aux élections nationales. De sorte qu’on envoie à Bruxelles ou Strasbourg des branquignols que l’Europe ne motivent guère – et souvent n’y comprennent rien -, mais qui palpent de généreuses indemnités. Ca fait la soudure. Car aux yeux de nos parlementaires, Bruxelles, c’est synonyme d’exil et d’oubli au plan national. Raison pour laquelle les programmes dits européens ne sont que des tracts destinés  berner les électeurs qui, pas plus qu’eux, n’y comprennent quelque chose.

L’Europe concerne en revanche certains ministères où il y a des dotations européennes en jeu, comme celui de l’agriculture. A un tel point d’ailleurs que les différents gouvernements depuis Mitterrand, ont confondus les aides européennes avec leur politique agricole. Au bout du compte, comme on peut s’en apercevoir aujourd’hui, ce sont les paysans qui en font les frais, quand soudain la source se tarie.

La classe politique dans son ensemble est incapable d’élaborer une vraie vision de ce que devrait être l’Europe pour la bonne raison qu’ils n’ont pas non plus de vision sur ce qu’est la France. Ils gèrent la boutique au jour le jour, bouchant les trous là où ça prend l’eau. Ce qui est pour le moins dramatique, car l’Europe devrait être l’aventure par excellence des Européens.

A l’heure où les enjeux sont mondiaux, l’Europe demeure, envers et contre tout, une grande puissance. Encore faut-il en être persuadé et la défendre et surtout savoir où l’on veut aller. Ce sont nos ennemis – au sens schmittien du terme, c’est-à-dire non moral – qui en sont les premiers persuadés qui viennent faire leur marché, piller nos technologies, racheter nos industries et même nos pinards. Ce qui est quand même un comble.

Voilà ce que réclament les peuples européens, qu’on les protège, qu’on les défende, qu’on préserve leur identité, leur manière d’être au monde, leur art de vivre autant que leurs paysages. Ils demandent aux politiques de mettre en œuvre une politique européenne qu’ils comprennent et non un bazar technocratique qui fait tout et n’importe quoi au gré des intérêts du libéralisme.  Ils demandent de la clarification. Ils veulent une Europe à l’image de leur génie.

De Macron à Wauquiez, de Marine le Pen à Mélenchon, c’est le même spectacle consternant du vide. Qu’attendre d’une classe politique incapable de comprendre et d’apporter une réponse aux Gilets jaunes ?

Comme l’écrivait Henry de Montherlant, « le drame d’un peuple à un moment donné, c’est qu’il n’y a personne ».

2017 12 01 PUB SITE 2.jpg

08:40 Publié dans Le Billet de Patrick Parment | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Journal du chaos

couv pp.jpg

Pour télécharger, cliquez ICI

08:36 Publié dans Le Journal du Chaos hebdo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook