Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 08 septembre 2019

La mondialisation est avide d’énergie

janco.jpg

Selon Jean-Marc Jancovici, l'économie tout entière des pays occidentaux est fondée sur une énergie abondante et à bas prix. Il s'agit pour majeure partie d'énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) qui représentent à elles seules 80 % de la consommation mondiale. Pétrole et gaz viennent, ou sont en voie, d'atteindre leur pic de production et vont donc inexorablement décroître pour des raisons physiques. Le PIB étant lié à la quantité d'énergie disponible et non l'inverse, la croissance, pour l'Union européenne entre autres, ne repartira pas comme annoncé si l'on ne fait rien, et au mieux stagnera voire enchaînera des récessions, prémices de crises sociales à venir.

Lire la suite ICI

Jean-Marc Jancovici est polytechnicien, ingénieur, chef d’entreprise, et enseignant, spécialiste des problèmes liés à l’énergie. Dernier ouvrage, Dormez tranquille jusqu'en 2100, Odile Jacob, 2015, poche

04:50 Publié dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.