Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 24 août 2014

M. HOLLANDE, AVEZ-VOUS BIEN MESURE LA GRAVITE DE LA SITUATION ?

player_preview.jpg

Philippe Gibelin

Président de NCI (Nationalité citoyenneté identité)

Le président de la république aura passé tout l’été à commémorer des événements liés à la première et à la seconde guerre mondiale.

A N.C.I. et au Réseau Identités nous ne pouvons que nous réjouir de voir que la plus haute personnalité de l’État se préoccupe de notre passé et de notre histoire.

C’est bien, qui s’en plaindrait ?

Mais à deux conditions :

1) Ne pas se limiter au XXe siècle en privilégiant la deuxième guerre mondiale et de soi-disant apports décisifs des populations étrangères dans le conflit.

Où étaient M. Hollande et les membres de son gouvernement lors de la célébration du 800e anniversaire de la bataille de Bouvines, moment fondateur de la France ; Où sont-ils lors des fêtes qui continuent à se poursuivre pour le 800e anniversaire de la naissance de Saint-Louis, incarnation de la royauté et d’une France triomphante ; où not-ils pour magnifier le 1200e anniversaire de la mort de l’Empereur Charlemagne, premier Prince Européen ?

Ils ne sont nulle part, si ce n’est à espérer un retournement de conjoncture pour espérer être réélus et garder leurs places !

2) Ne pas oublier de construire le futur et regarder ce qui de passe autour de nous : des milliers de migrants africains débarquent tous les jours en Italie et en Espagne. Ils sont originaires d’Afrique subsaharienne qui est en proie à une grave épidémie du virus Ebola que l’on est incapable de soigner.

L’OMS décrète une urgence mondiale sur Ebola. À Lampedusa, les policiers fuient en masse par peur de la contagion que pourraient amener les immigrants. En Grande-Bretagne un cas suspect a été découvert.

Et pendant ce temps, vous et votre gouvernement prévoyait un assouplissement du droit d’asile qui va aggraver encore l’immigration sauvage et le grand remplacement de population en France. Vous ne pensez qu’à la possibilité de donner le droit de vote à ces gens afin de pouvoir vous maintenir au pouvoir.

NOUS NE VOUS LAISSERONS PAS FAIRE !

Nous continuerons d’alerter l’opinion sur vos pratiques néfastes : nous avons déjà recueilli des milliers de signatures contre une réforme du droit d’asile laxiste et de continuerons d’expliquer aux parlementaires les dangers de votre texte ; déjà, Guillaume LARRIVE, député de l’Yonne, a pris position contre votre projet et propose une expulsion obligatoire et immédiate en cas de rejet de la demande d’asile.

M. Hollande, la France est menacée culturellement, économiquement, sanitairement et dans sa substance même. Nous vous tiendrons responsable de ces dérives néfastes alors que par les pouvoirs que vous détenez vous avez la possibilité de redresser la situation.

11:19 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.