Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 24 juin 2016

Plus que jamais, sortir de cette Europe là...

a2.jpg

Communiqué de Bernard Antony, Président de l'AGRIF

L’AGRIF, qui défend comme universelles les valeurs de l’identité et de l’enracinement, socles des libertés réelles, accueille avec une très grande joie le résultat du référendum en Grande-Bretagne.

C’est là une grande victoire de la liberté contre le néo-totalitarisme de plus en plus insupportable de l’inhumaine eurocratie bruxelloise.

La défense et le renouveau de l’identité française et chrétienne passent par la réalisation du cri jadis lancé par nous au Parlement Européen et dans la revue Reconquête : « Sortons de cette Europe-là ! ». Et nous précisions : « Cette Europe sans frontière, à la concurrence sans frein, à l’immigration sans limite ».

L’élection à Londres du maire musulman Sadiq Khan a sans doute joué hier dans le vote de réflexe de liberté du peuple britannique. Très vite, en effet, ce doucereux musulman « patte blanche », soi-disant modéré, a dévoilé par plusieurs gestes symboliques explicites et décisions ramadanesques son désir de conformer la vie de ses concitoyens aux exigences de l’islam.

Ce n’est ni de la xénophobie, ni du racisme que de réagir contre l’avancée déjà très discernable vers une société islamo-conforme telle que la vise pour toute l’Europe le dictateur turc Erdogan. Ce dernier ne pousse-t-il pas des millions de musulmans sur notre Europe, selon les axes des anciennes conquêtes ottomanes ? Ce, avec la complicité objective de madame Merkel dans la continuité des pactes germano-turcs ?

Il faut maintenant œuvrer pour que soit redynamisée une Europe de la paix, de la puissance et des libertés.

Cela passe par une politique d’élaboration empirique de pactes d’intérêts communs, en différents domaines, industriels, économiques et sociaux et surtout de défense et de sécurité ; et de promotion de la culture de vie entre nations dont les racines et valeurs chrétiennes sont porteuses d’avenir.

Rendons grâce au peuple britannique d’avoir aujourd’hui refusé le néo-totalitarisme du « meilleur des mondes » du Big Brother européiste comme il sut jadis résister à l’Allemagne nazie.

12:48 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.