Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 10 juillet 2019

ÉNIÈME AFFAIRE TAPIE : LA « RELAXE GÉNÉRALE » NE VISE-T-ELLE PAS À PROTÉGER CHRISTINE LAGARDE ?

tapie-lagarde_5881753.jpg

Forum SI cliquez ici

Relaxé le 9 juillet, avec les félicitations de tous les gras médias, de l'accusation d'escroquerie en bande organisée, Bernard Tapie doit toujours 400 millions d'euros à l'Etat, à la suite d'une précédente condamnation dans l'affaire de l'arbitrage concernant le rachat d'Adidas par le Crédit lyonnais.

À ce jour, il n'a toujours pas versé un seul centime de ces 400 millions, ce qui est proprement scandaleux ! Ce Tapie, qui s'est enrichi en utilisant de l'argent public est emblématique de ces hommes d'affaires véreux qui prospèrent dans les antichambres de l'oligarchie cosmopolite qui exploite et trahit la France.

Tout comme est emblématique le cas de Christine Lagarde, également condamnée dans l'affaire de l'arbitrage, et qui est maintenant pressentie pour prendre la tête de la Banque centrale européenne. On peut d'ailleurs se demander si la relaxe « générale » d'hier ne visait pas d'abord à éviter un retour du cas Lagarde sur le devant de la scène, ce qui eût fait désordre dans le cadre de ses futures fonctions escomptées à la BCE : un tel coup tordu ne nous surprendrait pas, en effet, de la part de la justice républicaine, qui en a fait bien d’autres !

2017 12 01 PUB SITE 1.jpg

07:00 Publié dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.