Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 06 octobre 2019

RENDEZ-VOUS BLEU BLANC ROUGE DE SYNTHÈSE NATIONALE DES 12 ET 13 OCTOBRE À RUNGIS : LE PROGRAMME

2019 13 JNI 1.jpg

DE BONNES RAISONS DE NOUS RETROUVER

La situation n’est guère réjouissante. La France et l’Europe sont sous la férule d’oligarchies acquises à l’ultra libéralisme mondialiste qui a pour objectif la destruc­tion des nations et des civilisations au profit d’un vaste marché aux dimensions plané­taires. Cette machine à broyer les identités génère le grand brassage de popula­tions que nous subissons chaque année davantage. À terme, si ce plan machiavélique aboutit, les générations futures vivront dans un monde aseptisé, déculturé, asexué et mono-ethnique dans lequel seule la finance règnera et les êtres humains ne seront plus que des consommateurs dociles juste bons à enrichir les consortiums écono­miques apatrides. Telle est la dérive de la mondialisation et du « progrès » mal maî­trisé...

On nous rétorquera qu’à l’heure d’internet et des voyages à bas prix, cette mondialisa­tion est un « fait » difficilement contestable. Certes, mais si elle est un « fait », le mondialisme, lui, est un « dogme » et c’est ce « dogme » qu’il faut abattre car c’est lui qui mène les peuples vers la ruine et la soumission...

Mais, rassurez-vous, il n’y a pas de fatalité du déclin... Partout en Europe et ailleurs des voix s’élèvent pour dénoncer les menées nationicides et ethnicides des mondia­listes. Partout, les peuples prennent conscience qu’ils ne sont plus maîtres de leur destin et que, s’ils ne se réveillent pas, leur identité et leur liberté sont, à court terme, con­damnées. Partout, des mouvements que la presse aux ordres qualifie avec dédain de « populistes » s’organisent et mènent un combat salvateur.

Le France ne doit pas échapper à cette nouvelle donne. Les Français, on le voit au­tour de nous, sont de plus en plus nombreux à, parfois sans le savoir, partager nos thèses. Ils ne supportent plus les mensonges démagogiques de la classe politique assujettie au parti de l’étranger.

Notre devoir de militants est de redonner à nos compatriotes une véritable cons­cience nationale et identitaire. C’est dans ce but que nous vous invitons à nous retrouver nom­breux samedi 12 et dimanche 13 octobre à Rungis pour participer aux 13e journées de Synthèse nationale qui seront le Grand rendez-vous « Bleu Blanc Rouge » pour la renaissance d’une France française dans une Europe européenne.

Roland Hélie

Directeur de Synthèse national

SAMEDI 12 OCTOBRE

14 h 00 : ouverture des portes. Entrée : 10,00 € (valable pour les deux journées).

14 h 30 : message de bienvenue de Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale.

— 14 h 30 - 15 h 30 : 1er forum : Le Système veut tuer nos libertés...

Hugues Bouchu, délégué des Amis franciliens de Synthèse nationale.

Yvan Benedetti, Les Nationalistes,

Jérôme Bourbon, Rivarol,

Daniel Conversano, Suavélos,

Caroline-Christa Bernard, artiste et témoin du Bataclan

Un responsable de l’ex. Bastion social.

16 h 00 et jusqu'à 17 h 00 : 2e forum : Sur l'Europe...

Gabriele Adinolfi, Institut Polaris (Rome),

Thomas Ferrier, écrivain

Irène Dimopoulos, directrice de Empros  (Athènes)

Des délégations grecques et espagnoles...

17 h 30  - 18 h 30 : 3e forum : La nécessaire reconquête culturelle...

Philippe Randa, directeur d’EuroLibertés,

Robert Steuckers, éditeur (Bruxelles),

Anne Brassié, écrivain

Thierry Bouclier, écrivain

Pierre Gillieth, Réfléchir et Agir.

19 h 30 – 23 h 00 : Banquet patriotique (repas alsacien : 30 €)

Animation musicale par Dr Merlin et par le groupe de folk traditionnel européen Les Feux follets.

Nous vous conseillons de retenir vos places à l’avance. cliquez ici

DIMANCHE 13 OCTOBRE

11 h 00 : ouverture.

— 11 h 30 - 12 h 30 : 4e forum : L’autre Europe que nous voulons...

Bernard Monot, économiste, ancien député européen,

Ernest Kigali, écrivain ivoirien,

Jean-Eude Gannat, l'Alvarium (Angers)

Massimo Magliaro, directeur de la revue (Rome),

Vincent Vauclin, Président de la Dissidence française,

Serge Ayoub, militant solidariste,

Jean-François Touzé, membre du BP du PdF.

— 12 h 30 - 12 h 30 : restauration (repas ou sandwichs, bar).

— 14 h 30 - 15 h 30 : Grand concert des Brigandes.

— 16 h 00 - 18 h 00 : MEETING FINAL.

Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale,

Richard Roudier, la Ligue du Midi,

Alain Escada, Président de Civitas,

Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque

Martin Peltier, écrivain,

Pierre Vial, Président de Terre et peuple,

Filip Dewinter, député flamand (VB, Anvers),

Thomas Joly, Secrétaire général du Parti de la France.

Roger Holeindre, président du CNC

Jean-Marie Le Pen présentera  le second tome de ses Mémoires.

Plus de 80 exposants vous accueilleront durant ces deux jours...

Ce programme est susceptible d’être complété. Consultez le site de Synthèse nationale.

08:22 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.