Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 octobre 2019

Angers, vendredi 25 octobre : présentation du livre "Ordre nouveau raconté par ses militants"

72726561_144713530177631_2523365802627825664_n.jpg

Dans le cadre de la promotion du livre « Ordre nouveau raconté par ses militants » : Jacques Mayadoux sera le vendredi 25 octobre à Angers à 18h, en compagnie de Jean-François Santacroce et de Franck Timmermans, anciens militants d'ON.

RESERVATION SUR INSCRIPTION :

contact@serviam-alvarium.fr

Acheter le livre cliquez ici

17:43 Publié dans Livres, Sortir en ville... ou à la campagne | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

VINCENT VAUCLIN : LES ACTIONS CONCRÈTES DE LA DISSIDENCE FRANÇAISE AU SERVICE DES FRANÇAIS.

Discours de Vincent Vauclin, Président de la Dissidence française, aux 13ème Journées de Synthèse nationale, le dimanche 13 octobre 2019 à Rungis.

Vincent Vauclin.jpg

Le soulèvement... Conférence de Jean-Michel Vernochet à Toulouse

Capture_d_ecran_2019-10-16_a_14-30-15-f9a30.png

À l’occasion de la sortie de son nouveau livre, l’équipe d’E&R Toulouse accueillera Jean-Michel Vernochet le samedi 16 novembre 2019 à 14h30 pour une conférence intitulée « Le soulèvement... l’insurrection civique de la France profonde et du pays réel ».

La révolte populaire et sociale des Gilets jaunes a défrayé l’actualité de nombreux mois... Mais a-t-on bien mesuré l’ampleur du phénomène et compris sa nature ? Que veulent vraiment ces « Gaulois réfractaires » stigmatisés par Emmanuel Macron ? Les reproches qu’ils adressent au régime sont-ils légitimes ?

Entrée : 5 euros

Réservations et renseignements  :

conference.er.toulouse@gmail.com

Merci d’indiquer nom, prénom et numéro de téléphone (adresse exacte de la conférence donnée la veille)

Vente de livres Kontre Kulture

Vente des ouvrages de Jean-Michel Vernochet

15:50 Publié dans Sacha de Roye, Sortir en ville... ou à la campagne | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

BERNARD MONOT : UN NOUVEAU KRACH FINANCIER EST IMMINENT.

L’économiste et ancien député européen Bernard Monot est intervenu lors des Journées de Synthèse nationale pour alerter les Français de l’imminence d’un nouveau krach financier.

Bernard Monot.jpg

couv-p1-300x440.jpg

Acheter le livre de Bernard Monot cliquez là

Vegans, écolos et multinationales, même combat !

vegan.jpeg

Savez-vous quels sont les plus fervents partisans des vegans, c’est-à-dire ces militants écologistes qui ne consomment aucun aliment provenant des animaux et dont certains attaquent les boucheries ? Leurs soutiens s’appellent Bill Gates (Microsoft), Richard Branson (Virgin) et Jack Welch (ancien PDG de General Motors.) Curieux, non ? Ils ne se sont pas convertis au véganisme mais sont partisans de l’accroissement de leur propre empire financier.

Ce sont les principaux investisseurs de l’entreprise Memphis Meat, une société qui produit de la viande artificiel- le destinée à prendre le relais de la viande animale, de telle façon que ceux que les vegans auront convaincus aient une alternative à un régime carné avec une prétendue viande, fabriquée en laboratoire. Il y a gros à gagner ! Car ces « viandes » seront brevetées et les royalties tomberont dans l’escarcelle des actionnaires, les déjà richissimes Gates, Branson, Welch et bien d’autres.

Le plus important groupe alimentaire américain, Cargill, a également investi dans Memphis Meat. Avec l’appui du lobby FAIRR (Farm Animal Investment Risk & Return) Cargill est arrivé à mobiliser 40 investisseurs, représentant ensemble la gestion de 1,25 billions de dollars afin d’influencer les multinationales de l’alimentaire pour les inciter à trou- ver des alternatives à la viande. Parmi ces groupes, nous pouvons citer Nestlé, Kraft Heinz, Unilever, Tesco, Walmart. On comprend mieux que certains mouvements écologistes soient subventionnés par ces sociétés qui prétendent faire un geste « désintéressé » pour la planète. Et nul ne se demande qui finance les voyages internationaux et le train de vie de la jeune Greta Thunberg...

Quand les écologistes vegans – ils le sont presque tous – auront convaincu les braves gens de renoncer à la viande pour le bien de la planète que l’élevage mettrait en péril et pour leur santé menacée par le rumsteck, ces sociétés leur vendront leur fausse viande, avec la complicité des gouvernements qui se veulent plus verts que vert. Les écologistes sincères et naïfs – il y en a, bien sûr – qui pourfendent le capitalisme, combattent les Gafa et luttent contre les multinationales s’apercevront peut-être un jour qu’ils travaillaient pour elles.

Source Le bulletin de Bernard Noël

14:44 Publié dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

FILIP DEWINTER : LES RISQUES DE L’IMMIGRATION.

Discours de Filip Dewinter, député flamand du Vlaams Belang, aux 13es Journées de Synthèse nationale, le dimanche 13 octobre 2019 à Rungis.

Filip Dewinter.jpg

Listes communautaires : quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt.

9402197-15059958.jpg

L'avis de Jean-François Touzé

Après avoir présenté des candidats aux élections législatives de 2017 et une liste aux dernières Européennes, l'Union des Démocrates Musulmans de France (UDMF) se prépare pour les Municipales de 2020 et annonce sa présence a Paris, Marseille, Nice, Vaulx en Velin, Maubeuge (dans un des quartiers de la ville, l'UDMF a atteint 40% aux Européennes), ainsi que dans la plupart des communes où le parti islamique a enregistré ses meilleurs résultats en 2019 comme Garges-Lès-Gonesse (Val-d'Oise), où l'UDMF totalisait 7,43% des suffrages et terminait en 4e position, devant Benoît Hamon, le Parti socialiste, les Verts et Les Républicains, à Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines (6,77% pour la liste de Nagib Azergui avec un pic notable de 16,74%  dans le quartier du Val-Fourré) ou à Trappes (Yvelines), avec 4,04% des voix et un score de 8,14% dans la Plaine de Neauphle. Sans parler de Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne), La Courneuve (Seine-Saint-Denis), Chanteloup-les-Vignes (Yvelines) ou l'UDMF dépassait les 6%.
 
Un certain nombre de voix s'élèvent, de Bruno Retailleau à Eric Ciotti en passant pas Marine Le Pen et Nadine Morano pour interdire à L'UDMF de présenter des listes. Au nom de la laïcité. 
 
Ce serait une erreur. Casser le thermomètre électoral ne ferait que dissimuler la fièvre et camoufler le mal qui monte, ronge et finira par tuer si les vrais remèdes ne sont pas mis en œuvre.
 
Aux grands maux, les grands remèdes, en effet : c'est par un vaste plan global visant à l'éradication de la menace islamique que la France trouvera son salut. Répression des groupes activistes, nettoyage des cités, reconquête des zones séparatistes de la Nation, interdiction du salafisme, sont des éléments incontournables d'un tel plan. 
 
Mais ce n'est que par l'arrêt total de l'immigration et l'organisation d'un vaste mouvement de retour au pays d'origine que le danger sera définitivement écarté.
 
Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt. La classe politico-médiatique voit le voile et se fixe sur les signes "communautaires" mais ferme les yeux devant la réalité. 
 
Il est pourtant plus que temps de les ouvrir.

13:37 Publié dans Jean-François Touzé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

L'INTERVENTION D'HUGUES BOUCHU, DÉLÉGUÉ DES AMIS FRANCILIENS DE SYNTHÈSE NATIONALE, AUX "BLEU BLANC ROUGE"

Hugues Bouchu, délégué des Amis franciliens de Synthèse nationale, aux 13e journées de Synthèse nationale.

IMG_4512.JPG

13:30 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

OLIVIER ROUDIER : LES LANCEURS D’ALERTE ONT RÉUSSI À RÉVEILLER LES FRANÇAIS.

Discours d’Olivier Roudier, Ligue du Midi, aux 13ème Journées de Synthèse Nationale, le dimanche 13 octobre 2019 à Rungis.

Olivier Roudier.jpg

On a assassiné une Jeanne d’Arc kurde !

Harvin.jpg

Michel Bickel dans Boulevard Voltaire

Et personne ne réagit, en France en particulier. Ou, du moins, plutôt discrètement.

Pourtant, cet assassinat a eu lieu le 12 octobre, il y a tout juste une semaine. Il est odieux, monstrueux : Havrin Khalaf, 35 ans, kurde, a été exécutée avec son chauffeur, probablement par des sous-traitants du régime turc, si l’on en croit un article du Monde du 14 octobre, à savoir des islamistes qui combattaient auparavant les Syriens, et qui nettoient maintenant les lignes kurdes avec sauvagerie (terroristes du même bois que certains de nos compatriotes qui prétendent au rapatriement).

Cet acte est certainement un crime de guerre prémédité car Havrin Khalaf était co-présidente du parti Avenir de la Syrie. Elle luttait pour la cause des femmes, la démocratie et la paix. Il doit interpeller les États dits libres, démocratiques et dits modernes.

Alors qu’on aurait dû assister à une pluie de condamnations gouvernementales, des associations, des femmes qui ont accès aux médias en France, pas ou peu de mots, pas de cris d’orfraie… Où sont les voix ? Les hommages ? Les protestations, les sanctions ? Pour condamner l’assassinat d’une Jeanne d’Arc, en terre syrienne, essayant uniquement avec fermeté et sens de la négociation, sans armes, ni armure, de construire depuis 2014 (année de création d’Avenir de la Syrie) un État réunissant Arabes, Turkmènes, Kurdes, musulmans, chrétiens, yézidis…

Havrin Khalaf, violée, lapidée avant d’être achevée, mérite beaucoup plus que quelques articles ici et là.

On n’a pas entendu notre gouvernement sur ce sujet, lui qui est si friand de communication.

Pourtant, c’est une femme, une cause qu’on assassine, un étendard, un idéal.

Des questions doivent être posées.

Un président peut-il être fier d’un assassinat lié à sa guerre ?

Des footballeurs, qui devraient peut-être avoir une certaine réserve, sont-ils fiers de saluer militairement leur armée, lorsqu’elle est complice d’un cruel féminicide ?

Que vaut un journal turc qui écrit « À la suite d’une opération réussie, la secrétaire générale du parti Avenir de la Syrie, liée au parti politique terroriste PYD, a été mise hors d’état de nuire » (le quotidien turc islamo-nationaliste Yeni Şafak) ?
Les tribunaux, qui existent à cette latitude, puisque les Kurdes y détiennent de nombreux djihadistes, n’existent pas pour cette combattante de la liberté ? Pas de rapatriement ?
Peut-on siéger à l’OTAN, où le Général pensait que nous n’avions pas notre place, à côté d’un tel régime ?

Madame Havrin Khalaf œuvrait pour mettre la femme à sa place dans une société à construire, en luttant pour la parité et contre le patriarcat.

En 2019, une « Jeanne d’Arc » kurde est assassinée presque dans la plus grande indifférence : cela en dit beaucoup sur le délitement des démocraties et leurs lâchetés pour soutenir les vrais combattants de la liberté, ou les abandonner au pire moment.

Mais des graines sont toujours semées. En Afghanistan, le fils du commandant Massoud, Ahmad, vient de se lancer en politique. Havrin Khalaf, elle aussi, a semé. Puissent les consciences occidentales se réveiller, enfin, pour faire face aux loups (Serge Reggiani) !

11:10 Publié dans Revue de presse, Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

PIERRE VIAL : « LA RÉVOLUTION NATIONALISTE VA ARRIVÉR TÔT OU TARD CAR LE VIEUX MONDE EST FINI. »

Discours de Pierre Vial, Président de Terre et Peuple, aux 13ème Journées de Synthèse Nationale, le dimanche 13 octobre 2019 à Rungis.

Pierre Vial.jpg

L'intervention de Daniel Conservano lors des Journées Bleu Blanc Rouge de Synthèse nationale

Daniel Conversano, fondateur de Suavélos, présente sa vision du combat politique.

IMG_4549.JPG

10:30 Publié dans 13 - Les 13e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Mardi 22 octobre, Jean Raspail à la Nouvelle Librairie (Paris) :

71905838_2471769029606020_2542936774594789376_o.jpg

00:58 Publié dans Sortir en ville... ou à la campagne | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Samedi 9 novembre, Jean-Michel Vernochet donnera une conférence en Savoie :

affiche Vie et Mort des GJ ( sans adresse ).jpg

00:55 Publié dans Sortir en ville... ou à la campagne | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook