Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 09 décembre 2019

Samuel Dufour et Esteban Morillo jugés en appel devant la Cour d’assises de l’Essonne à Évry du 9 au 20 décembre 2019

_107911032_justice.jpg

On se souvient de "l'affaire Méric". En juin 2013 un groupe de gauchistes avait agressé dans le quartier St Lazare à Paris des jeunes patriotes qui faisaient des achats dans une vente privée cliquez ici. S'en suivit une altercation au cours de laquelle l'un des agresseurs, Clément Méric, a hélas trouvé la mort en heurtant un poteau. Bien qu'étant les agressés, ce sont les jeunes nationalistes qui se sont retrouvés devant les tribunaux en septembre 2018. Les condamnations furent lourdes cliquez là et ils firent appel. Un nouveau procès va avoir lieu dans les jours qui viennent et nous avons reçu un communiqué des amis de l'un d'entre eux, Samuel Dufour, que nous publions bien volontiers. Pour l'aider à supporter les frais engendrés par ce procès, nous ne pouvons qu'inviter les lecteurs à soutenir ce militant.

Synthèse nationale

Un communiqué des soutiens de Samuel Dufour : 

Le 5 juin 2013, Clément Méric et ses amis ont menacé Samuel Dufour, Esteban Morillo et leurs deux amis et les ont attendus pendant 40 mn dans la rue. En sortant, Samuel s’est retrouvé aux prises avec un des « antifas » tandis que Clément Méric et deux de ses amis attaquaient Esteban. L’un et l’autre se sont défendu. Clément Méric a reçu deux coups de poing avant de tomber inconscient. La scène a duré 7 secondes. Aucun des deux ne voulait se battre ou attaquer qui que ce soit. Ils se sont contentés de se défendre contre des « antifas » en guerre contre ceux qu’ils ont désignés comme leurs ennemis.

Et c’est pourtant Samuel et Esteban qui ont été poursuivis et condamnés respectivement à 7 ans et 11 ans de réclusion criminelle pour la mort de Clément Méric, en réalité non pour ce qui s’est passé (une légitime défense en réaction à une agression), mais pour leurs idées réelles ou supposées.

Durant quinze jours, du 9 au 20 décembre, ils comparaîtront devant la Cour d’assises d’appel d’Evry pour espérer un acquittement.

Samuel Dufour qui, précisons-le, n’a nullement porté le moindre coup à Clément Méric, a demandé le concours de deux nouveaux avocats, Me Jérôme Triomphe et Me Grégoire Etrillard.

Le présent appel aux dons est destiné à acquitter leurs honoraires car Samuel, simple boulanger salarié, est financièrement dans l’incapacité de régler quoi que ce soit.

Ses avocats travaillent déjà depuis plusieurs mois de manière désintéressée, mettant toutes leurs forces dans la bataille pour parvenir à l’acquittement du jeune homme.

Si Samuel doit impérativement assurer sa défense, ses avocats doivent également faire face aux charges professionnelles, sociales et fiscales qui pleuvent sur eux.

Pendant les 15 jours de l’audience, ils défendront Samuel à plein temps, sans percevoir le moindre centime.

Il dépend donc de la générosité des donateurs soucieux de voir un innocent rétabli dans ses droits, de répondre à cet appel urgent.

Vos dons peuvent être versés directement pour le compte de Solidarité pour tous qui procèdera au reversement aux avocats de Samuel en vous rendant sur le site de Solidarité pour tous cliquez ici.  

D’avance, un grand merci reconnaissant pour Samuel et ses deux avocats !

00:35 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.