Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 17 janvier 2020

La Dissidence française appelle à manifester dimanche contre la PMA-GPA

ni-pma-ni-gpa-df-2019.png

Communiqué de la Dissidence Française 

Dimanche prochain s’élancera une nouvelle grande manifestation à Paris contre le projet de loi bioéthique du gouvernement Macron.

En plein conflit social contre la réforme des retraites voulue par ce même gouvernement, une telle mobilisation contre la PMA-GPA peut sembler hors-sujet. Or, il n’en est rien. Car ces deux projets de lois bioéthique et de réforme des retraites participent d’une même vision du monde, à la fois libérale et libertaire, où tout s’achète et tout se vend, au nom de laquelle la dignité de l’homme s’efface devant l’impératif de la rentabilité, et où les intérêts particuliers prévalent sur l’intérêt général.

L’heure est donc à la convergence des luttes contre cette vision du monde réifiante et individualiste, et c’est la raison pour laquelle la Dissidence Française appelle l’ensemble de ses militants et sympathisants à prendre part à cette mobilisation contre un projet de loi :

  • qui entend faire de l’enfant un droit absolu et de la famille traditionnelle une structure dépassée,
  • qui prétend autoriser les couples de femmes homosexuelles à recourir à la PMA et priver ainsi délibérément un enfant d’un père et d’un environnement familial stable,
  • qui assume la mise en concurrence, pour l’accès aux gamètes, des couples hétérosexuels frappés d’infertilité médicale avec des couples homosexuels qui n’ont recours à la science que pour contourner les limites posées par la nature,
  • qui, par l’extension de la PMA aux couples de femmes, ouvrira la porte à la légalisation de la GPA pour les couples d’hommes au nom de la « lutte contre les discriminations »,
  • et qui, à l’heure où des millions de Français en grande précarité sont incapables de se soigner correctement, assume d’autoriser le remboursement par la Sécurité Sociale d’un acte qui ne relève pas d’une nécessité médicale, ce qui est profondément inique et contraire aux principes fondateurs de la Sécurité Sociale.

La Dissidence Française appelle l’ensemble des parlementaires, députés et sénateurs, à l’esprit de responsabilité, et les exhorte à refuser de voter le projet de loi bioéthique présenté par le gouvernement. Fidèle à son engagement pour la défense de la famille traditionnelle, la Dissidence Française rappelle son opposition totale à la légalisation de la Procréation Médicale Assistée pour les couples de femmes et à la Gestation Pour Autrui, et réaffirme sa ferme volonté d’abroger la loi Taubira instituant le mariage homosexuel qui fut l’acte fondateur de ces dérives libertaires.

RDV 13H, PLACE DE LA RESISTANCE, PARIS.

parcours-marchonsenfants1901.jpg

20:37 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.