Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 31 octobre 2022

Contre le Grand Remplacement dans nos campagnes, tous à Callac le samedi 5 novembre à 14 h 30

CHN 5 REEDITION ANNONCE 1 copie 32.jpg

Un communiqué commun de Riposte laïque et de Résistance républicaine :

Pour la deuxième fois en quelques semaines, le Comité d'Organisation appelle à une nouvelle mobilisation contre le projet Horizon qui, à Callac, entend installer 70 familles de migrants,  malgré l'opposition massive de la population locale. Le maire lui-même, Jean-Yves Rolland, a avoué, sur le marché, devant une dizaine de témoins, que s'il organisait le référendum que les opposants demandent, 80 % des Callacois voteraient contre son projet.

Attirés par l'appel d'air du projet Horizon, piloté par Marie-France Cohen, une riche veuve vivant les beaux quartiers parisiens, d'autres associations immigrationnistes ont jeté leur dévolu sur Callac. Ainsi, l'association Viltaïs prévoit-elle d'installer deux familles africaines, dans les jours qui viennent, et annonce que cela représentera 16 personnes !

Miraculeusement, les autorités, qui ont préféré, au détriment des campagnes, arroser les banlieues islamisées pour acheter la paix sociale, trouvent soudain, pour le venue des migrants africains, des millions qu'ils n'ont jamais proposés pour les 18 % de chômeurs, les travailleurs pauvres et les retraités modestes de Callac.

Bien sûr, la gauche immigrationniste, qui avait déjà contre-manifesté le 17 septembre, sans autorisation, appelle, de manière provocatrice, à un rassemblement juste à côté de celui, déclaré et accepté, du Comité d'Organisation. Nous ne pouvons que nous féliciter que, conscients du danger, les autorités aient repoussé à plusieurs centaines de mètres leur rassemblement.

De 14 h 30 à 17 heures, prendront la parole :

Catherine Blein, présidente des Amis de Callac et ses environs, Bernard Germain, porte-parole du Comité d'Organisation, Danielle Le Men, vice-présidente du Comité de Callac et ses environs, Eric Mauvoisin, animateur de la bataille des Sables d'Olonne, contre le déboulonnage de la statue Saint-Michel, Cécile Scheffen, porte-parole de l'association nantaise La Caraque, le Général André Coustou, administrateur des Maires pour le Bien Commun, Patrick Jardin, père de Nathalie, assassinée au Bataclan, Christine Tasin, présidente de Résistance Républicaine, Richard Roudier, président de la Ligue du Midi, Jean-Pierre Fabre-Bernadac, président de Place d'Armes, Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque et Gilbert Collard, président d'Alternative France.

Un message de soutien d'Eric Zemmour sera lu par le sécrétaire départemental de Reconquête 22, Pierre-Yves Thomas, et des messages d'opposants à l'implantation de migrants dans leur ville, notamment Saint-Brévin-les-Pins et Saint-Lys, seront également lus.

Plus que jamais, ce rassemblement se fixe deux objectifs : obtenir de la municipalité de Callac le retrait du projet Horizon, qui ne figurait pas dans son programme électoral, ou, à défaut, d'organiser un referendum, car en démocratie, c'est le peuple qui tranche.

Il en va de l'avenir de nos villages, que Macron, au nom de la transition démographique, veut transformer de force en lieux d'accueil de migrants africains, en légiférant dès janvier 2023.

Nous appelons l'ensemble des Bretons, mais aussi tous les Français qui veulent que Callac reste Callac, que la Bretagne reste la Bretagne et que la France reste la France à venir nombreux à ce rassemblement, et à en assurer un succès éclatant.

CHN 5 REEDITION ANNONCE 1 copie 33.jpg

18:17 Publié dans Callac 22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

8e Forum de la dissidence Polemia - le 3 décembre 2022 à Paris

8e-forum-Polemia-BANNER-1600.jpg

Trois ans après le Forum de la dissidence consacré à la dictature Macron, le bilan est ahurissant !

Interdiction de sortir à plus d’un kilomètre de chez soi. Des hélicoptères traquant des randonneurs. L’interdiction des réunions de famille. La quasi-obligation vaccinale, sous couvert de pass sanitaire. La liberté de prescription des médecins bafouée. La censure croissante de toute opinion dissidente.

Nous vivons dans une société de propagande ou toutes les atteintes à notre identité et à nos libertés sont imposées par la synchronisation progressiste des médias, de l’école, de l’université, du monde professionnel, du sport, de la culture, du divertissement, des institutions de l’État ou des fonctions politiques.

Cette année, nous avons choisi de mettre en avant la première ligne de la Résistance dans le combat pour notre identité et nos libertés.

Le lanceur d’alerte Damien Rieu, en pointe Face au Grand Remplacement et à l’islamisation.

L’influenceur Nicolas Faure, qui déconstruit chaque semaine sur Sunrise L’idéologie égalitaire, source de tous nos maux.

Yann Vallerie, de Breizh Info qui lutte contre l’implantation de foyer d’immigrés africains dans des bourgades rurales de Callac.

Nicolas Demade, qui nous donnera ses recettes pour faire face au Grand Endoctrinement scolaire.

Jean-Eudes Gannat qui montrera comment il est possible de faire face aux persécutions politiques.

Thaïs d’Escufon qui nous dira comment se faire entendre malgré la censure.

L’historien français du droit, le professeur Jean-Luc Coronel de Boissezon exposera comment Faire face aux persécutions universitaires.

Le chroniqueur régulier de Cnews, l’avocat Pierre Gentillet, qui montrera comment Faire face au gouvernement des juges.

Renaud Camus qui traitera lui un sujet fondamental : Faire face à la laideur.

Et Michel Geoffroy, premier contributeur de Polémia, qui s’attaquera à Faire tomber le mur de l’ouest.

Voilà un programme de combat. Avec des intellectuels, mais aussi des hommes et des femmes de terrain.

Début à 14 heures

Ouverture des portes à 13 h 30

NewCap Event Center  3, quai de Grenelle 75015 PARIS

 

17:42 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Callac, samedi 5 novembre : Bernard Germain, au nom du Comité d'organisation, vous appelle à venir en masses pour sauver l'Honneur de la Bretagne

CHN 5 REEDITION ANNONCE 1 copie 37.jpg

09:15 Publié dans Callac 22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Callac : les vrais Bretons accepteront-ils le Grand Remplacement ?

environ-300-personnes-s-etaient-rassemblees-samedi_6992006_676x338p.jpg

Cyrano Riposte laïque cliquez là

Ce samedi 5  novembre, aura lieu le deuxième rassemblement organisé à Callac, avec les moyens du bord, par des militants qui veulent que Callac reste Callac, que la Bretagne reste la Bretagne, et que la France reste la France.

Ce que ne souhaitent pas, manifestement, Marie-France Cohen, riche veuve qui vit dans les quartiers aisés à Paris, ni ses enfants, artistes d’Etat du show-biz, ni la gauche immigrationniste, qui multiplie les rassemblements provocateurs près des initiatives des opposants, ni bien sûr Emmanuel Macron, qui a clairement affiché l’objectif : la transition démographique. Autrement dit, la présence de Bretons dans les villages n’est qu’une parenthèse qui doit se refermer au plus vite.

Il est donc intéressant d’observer, à travers ce dossier de Callac, la convergence entre la finance, le show-biz, la gauche, ses élus et ses milices, et le pouvoir mondialiste incarné par Macron. Ils ont tous les moyens à leur disposition : l’argent, les médias, la justice. En face, nous ne sommes que de petites organisations, associations, particuliers, qui n’ont que l’amour de leur région et de leur pays à opposer. C’est le pot de terre contre le pot de fer.

Mais la réponse appartiendra aux Callacois, aux Bretons et aux Français. Le maire refuse d’organiser un référendum ? Nous faisons alors confiance aux habitants de Callac, et à leurs amis, pour lui rendre la vie impossible, et empêcher, par tous les moyens possibles, ce viol de la démocratie que constituerait l’installation forcée, contre l’avis de la population, de soixante-dix familles immigrées.

Les Bretons sont souvent accusés, et à juste titre, de voter pour la gauche immigrationniste, pour Macron, et d’être la région française la plus vaccinée. Mais il faut nous intéresser aussi à la résistance patriotique qui existe dans cette région. L’épisode des Bonnets rouges, ainsi que la forte mobilisation contre la dictature sanitaire, en ont été d’excellents exemples. S’il vient mille Bretons à Callac, nul doute que, malgré les provocations gauchistes, cela changera considérablement le rapport de force local. Par contre, s’il n’en vient que deux cents, les Callacois sont foutus !

Mais cette lutte ne s’arrêtera pas à Callac. Macron veut faire voter une loi imposant les migrants africains, souvent musulmans, dans nos campagnes, après qu’ils aient pourri des villes comme Nantes, Rennes, Brest, et de nombreux autres quartiers de bourgades bretonnes. Le projet Horizon est prêt à se reproduire dans des dizaines de villes de France. D’autres associations, comme Viltaïs, financées par nos impôts, sont prêtes à profiter d’un marché extrêmement juteux.

Cécile Schaffen, jeune femme de 23 ans, viendra expliquer aux habitants de Callac la réalité de Nantes, où elle vit, depuis que Johanna Rolland en a fait une terre d’immigration. A présent, plutôt que de remettre en cause la politique qu’elle a soutenue, elle veut imposer à Callac et aux autres communes rurales une immigration qu’elle n’est plus capable de gérer.

Le maire de Callac, Jean-Yves Rolland, a expliqué, apparemment tout fier, que sa ville était un laboratoire. La résistance de Callac doit être aussi un laboratoire, en refusant des diktats venus d’en haut, sans que le peuple n’ait son mot à dire. Dans d’autres villes, comme à Saint-Brevin-les-Pins ou à Saint-Lys (qui enverront des messages de soutien), la résistance s’organise également. L’axe choisi par les militants de Callac, exigeant un référendum, paraît une arme efficace, qui met les maires collabos, souvent de gauche, face à leurs contradictions et à leur isolement.

Voici les personnes qui interviendront à Callac. Il est important qu’un Gilbert Collard, militant reconnu et apprécié, avec le verbe qui est le sien, soit présent, malgré la distance, et vienne apporter son soutien. Vous y remarquerez quelques vieilles connaissances de Riposte Laïque, preuve que notre journal, qui soutient le combat depuis le début, est autre chose qu’un simple journal, mais aussi un outil militant tourné vers l’action. Mais cela, vous le saviez déjà. Et nous pouvons vous annoncer en dernière minute que Patrick Jardin a pu se libérer et sera également présent à Callac, au milieu de nous.

Eric Zemmour ne sera pas parmi nous, mais il fera lire un message de soutien à notre initiative. Nous espérons que Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan et Florian Philippot, eux aussi sollicités, feront de même.

Hauts les cœurs, et tous à Callac, la mère de toutes les batailles, ce samedi 5 novembre, à 14 h 30.

IMG-20221018-WA0003 copie.jpg

09:13 Publié dans Callac 22, Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

dimanche, 30 octobre 2022

L'intervention d'Alain Escada, président de Civitas, lors du Rendez-vous Bleu Blanc Rouge de Synthèse nationale du dimanche 16 octobre.

-6460249196972998292.jpg

CHN 5 REEDITION ANNONCE 1 copie 34.jpg

 

18:38 Publié dans 14 - Les 14e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Le général Coustou, administrateur des Maires pour le bien commun, prendra la parole à Callac le samedi 5 novembre.

CHN 5 REEDITION ANNONCE 1 copie 38.jpg

18:34 Publié dans Callac 22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

A Callac, l'avenir de l'Homme, ce n'est pas la femme, c'est l'Africain

téléchargement (1).jpeg

Bernard Germain

Louis Aragon écrivait en 1963 dans « le fou d’Elsa »… « L'avenir de l'homme est la femme ».

C’est Jean Ferrat, célèbre artiste proche du PCF, qui en a inversé les termes pour donner cette célèbre formule « La femme est l’avenir de l’homme », ainsi qu’une chanson du même nom, non moins connue.

Mais les temps changent et la célèbre formule d’Aragon pourrait être réécrite dans la France de 2022 avec les termes suivants : « L’africain est l’avenir de l’homme … français ». 

Certains, j’en connais, pourraient s’écrier « Mais d’où sortez-vous un truc pareil ? ».

A ceux-là je répondrais … du journal « Le Poher », petit journal breton, également site internet.

En fait je devrais dire misérable torchon d’extrême-gauche. 

Le 27 octobre 2022, un journaliste (dont par charité chrétienne nous tairons le nom) a commis un article stupéfiant dans cette feuille de choux immonde.

L’objet de l’article était Callac, cette petite bourgade bretonne de 2200 habitants où le Maire, aidé par la fondation « Merci », veut implanter de force 70 familles venues d’Afrique, soit plus de 500 personnes selon les chiffres publiés par Ouest-France du 14 septembre (1 famille africaine, c’est 7,6 personnes).

Toute personne normalement constituée et qui n’a pas une cervelle de poisson rouge, comprend que ça va poser de sérieux problèmes, vu les différences de cultures et de conception de la vie en société, d’implanter plus de 500 personnes (25 % de la population) dans cette bourgade.

Mais pas ce « journaliste ». Lui n’y voit que du bien et soutient totalement le projet du Maire Jean-Yves Rolland, par ailleurs communiste.

Ce dernier a sans doute oublié ce que disait Georges Marchais, Secrétaire Général de son parti le PCF, pendant la campagne présidentielle de 1981 : « il faut arrêter immédiatement toute immigration légale et illégale en France ».

Marchais disait cela parce qu’à l’époque, il y avait la « ceinture rouge » (les départements de la 1ère couronne autour de Paris). Le PCF était la première force politique dans ces départements. Étant aux premières loges, ils voyaient parfaitement les problèmes que posaient dans les banlieues l’arrivée massive d’immigrés africains dont l’immense majorité étaient musulmans.

Et Marchais tirait désespéramment le signal d’alarme. Depuis, la situation s’est très largement dégradée et touche la France entière, que ce soit les grandes, les moyennes et même les petites villes.

Pour convaincre ses lecteurs, ce « journaliste » vendu aux immigrationnistes et mondialistes, ne recule devant rien en termes d’arguments.

Lire la suite

18:30 Publié dans Bernard Germain, Callac 22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

samedi, 29 octobre 2022

Criminalité : Mensonges et trahison du pouvoir avec Xavier Raufer

Depuis quelques semaines, ce que l’on nomme communément "faits divers" s’enchaînent et se surpassent dans l’horreur. Alors que l’insécurité est parmi les principaux sujets d’inquiétude des Français, la réalité fait irruption jusque dans les médias. L’assassinat de la petite Lola est sans doute le symbole de cette criminalité galopante, toujours plus horrible et toujours plus hors de contrôle. La principale suspecte, la fameuse Dahbia B, Algérienne, a pu torturer la petite fille et l’assassiner alors même qu’elle n’aurait jamais dû se trouver en France. Pourtant, malgré un contrôle de police en août dernier lui signifiant son obligation de quitter le territoire français, cette fameuse Dahbia était encore là, illégalement… et libre, pour commettre son crime. Une situation intolérable qui a suscité un important émoi dans la population…

D’autres faits divers ont d’ailleurs pris une tournure étonnante ces derniers jours. À Roanne, un "mineur isolé" guinéen s’est introduit dans un domicile et s'est livré à des attouchements sur une petite fille de 6 ans. Le père de l’enfant et quelques amis ont recherché le suspect et l’ont passé à tabac avant d’appeler les forces de l’ordre. À Nantes, le meurtrier présumé d’une femme a également été retrouvé par un groupe citoyen… Face à l’abandon de la Justice, domaine crucial pour un État de droit en bonne marche, les Français ont donc décidé de réagir et de se faire justice eux-mêmes.

Dans ce tourbillon criminel, Xavier Raufer nous livre son analyse sur les mensonges et l’incurie du pouvoir en place, du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, au ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, à Emmanuel Macron. Des dirigeants qui faillissent dans leur mission et mentent aux Français pendant qu’ils souffrent en silence d’une situation qui s’aggrave de jour en jour.

Capture d’écran 2022-10-29 à 20.10.15.png

21:44 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

RICHARD ROUDIER, PRÉSIDENT DE LA LIGUE DU MIDI, PRENDRA LA PAROLE SAMEDI 5 NOVEMBRE À CALLAC CONTRE LE PROJET HORIZON

CHN 5 REEDITION ANNONCE 1 copie 39.jpg

17:52 Publié dans Callac 22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Théo Butignol, responsable du mouvement lorrain L'Alérion est intervenu lors du Rendez-vous Bleu Blanc Rouge de Synthèse nationale le 16 octobre à Rungis

Discours de Théo Butignol, dirigeant de l’association l’Alérion, implantée à Thionville et sa région, sur l’importance de l’enracinement des peuples et le développement du monde associatif pour lutter contre le wokisme, lors de la 14e journée de Synthèse nationale.

téléchargement.jpeg

16:56 Publié dans 14 - Les 14e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Au cours du rassemblement du samedi 5 novembre à Callac, Pierre-Yves Thomas, responsable départemental de Reconquête !, apportera le soutien d'Eric Zemmour

CHN 5 REEDITION ANNONCE 1 copie 36.jpg

11:05 Publié dans Callac 22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Sur C-news, dans son émission Midi News du 27 octobre, Sonia Mabrouk recevait Yves Jobic

Yves Jobic.jpg

François Floc'h

Yves Jobic, c'est l'ancien patron de la BRI, le service Anti-gang du 36 du Quai des Orfèvres. Un "grand flic" respecté par ses pairs et peu par les juges ! Il vient d'écrire un livre-souvenir, Les secrets de l’antigang, flics, indics et coups tordus (chez Plon).

Interrogé par Sonia Mabrouk sur la situation actuelle de notre France, il répond sans langue de bois ! Voici la transcription d'une partie de ce  dialogue. Sans citer le nom de Callac, il ose dire son opposition à tous les  projets "Horizon"de dispersion des migrants… A méditer !

L'émission de Sonia Mabrouk peut être visualisée dans son intégralité. Vous y découvrirez une belle collection de scandales ! Dont la future réforme de la PJ menée par Gérald Darmanin, le si néfaste ministre de l'Intérieur.

Voir l'émission cliquez ici

La séquence "Callac" commence par une banalité habituelle d'Emmanuel Macron, extraite de France 2  : "Nous avons une société qui est plus violente. Elle l'est sur les réseaux sociaux, elle l'est dans la rue, de plus en plus dans les manifestations et elle l'est au quoditien…" Constation très partielle car sans jamais évoquer l'immigration, bien sûr !

Puis Sonia Mabrouk reprend le débat, à la minute [1:23:30] On parle d'une violence gratuite… […] Mais, c'est finalement ce qu'on appelle une sorte d'ensauvagement. […] Il n'y a pas de village sanctuarisé. Il n'y a plus d'endroits tranquilles. Est-ce que l'on peut le dire ainsi ?

Yves Jobic : Oui, cet ensauvagement se développe. D'autant plus que ces individus savent qu'il n'y aura pas de réponse pénale à la clé. Oui, il y a le rappel à la loi… Mais, la peine sera symbolique… Ces gens-là ne sont pas dissuadés d'interrompre leurs activités… 

[1:25:02] Yves Jobic. Ceux que nous arrêtions à Paris, 90 % étaient incarcérés. Donc, il y avait vraiment une réponse pénale immédiate. Et les étrangers que nous arrêtions pour des infractions étaient expulsés immédiatement. La machine fonctionnait vraiment très bien.

La société a évolué. De nouvelles populations sont arrivées aussi sur notre territoire avec des mœurs différentes…

Sonia Mabrouk : Vous faites un lien entre immigration et délinquance ? 

Yves Jobic :   Oui, je fais le lien. Oui !

Sonia Mabrouk : Et vous comprenez que …les politiques… certains politiques ne fassent pas ce lien.

Yves Jobic : Je suis surpris que … mais en même temps, j'ai compris que le président Macron disait qu'il y avait un certain lien… [Grand rire des intervenants sur le plateau de l'émission !]

Puis Sonia Mabrouk reprend le débat, à la  minute [1:26:17] . […] Il y a un débat sur ces sujets. Finalement, il n'y a plus de villes, de villages sanctuarisés. Il n'y a plus d'endroits tranquilles. Est-ce que l'on peut le dire ainsi ? 

Yves Jobic : [1:26:15] Oui, mais ce qui m'inquiète c'est que l'on veut déplacer dans les campagnes… Je connais beaucoup de gens dans les campagnes qui vivent très mal l'annonce que l'on va envoyer dans les campagnes des populations immigrées. C'est à dire que l'on a déjà en France des zones urbaines qui sont très touchées par ces phénomènes, qui sont à mon avis enpartie perdues, et l'on va disséminer  sur des zones où il n'y a pas de difficultés, on va amener des problèmes. J'ai du mal à comprendre !

10:59 Publié dans François Floc'h, Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Journal du chaos

couv nn.jpg

Pour télécharger, cliquez ICI

09:19 Publié dans Le Journal du Chaos hebdo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

CALLAC (22) : la mobilisation s'amplifie, le Parti de la France appelle ses militants à participer au rassemblement du samedi 5 novembre

43cb6457-acfb-4a0a-adcb-4dc7998f4738.JPG

La position du Parti de la France :

Le Parti de la France appelle tous les Bretons qui le peuvent à participer, samedi 5 novembre, à la seconde manifestation organisée à Callac (22) où le maire insouciant de l'identité bretonne de sa commune, avec l'aide de riches financiers immigrationnistes, veut installer, de manière autoritaire, pas moins de 70 familles de migrants africains.

01:22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Fin du rêve franco-allemand : La France doit se tourner vers l’Europe du Sud et la Russie !

images.jpeg

Marc Rousset

La guerre en Ukraine, surtout si la Russie est victorieuse, ce qui est plus que probable, conduira à des changements politiques, géopolitiques, civilisationnels considérables en Europe, mais une des premières conséquences imprévisibles est la réalisation par la France, comme lorsque la mer se retire, du véritable jeu de dupes que constitue la coopération franco-allemande ! L’Allemagne a été vaincue par la Russie et les Alliés en 1945, mais est restée toujours aussi jalouse et orgueilleuse et ne jure aujourd’hui que par l’Amérique et l’OTAN, afin de prendre seule le leadership de l’UE, de mieux faire s’écrouler les rêves de grandeur d’une France nostalgique de Napoléon et de Louis XIV.

Sur le plan économique, les Allemands et plus particulièrement les responsables de la CDU, en ont ras le bol, à juste titre, des Français irresponsables, insouciants et décadents s qui sont incapables de procéder à des réformes structurelles, pour rendre leur économie compétitive (dépenses publiques folles, nombre démentiel de fonctionnaires, absence de réforme des retraites, charges sociales et impôts très élevés, invasion migratoire ruineuse et incontrôlée) conduisant à la désindustrialisation. L’Allemagne, elle, a procédé aux dures et courageuses réformes Hartz IV. Les Allemands ne prennent pas la France au sérieux et ont malheureusement raison, les Français avec les Syndicats faisant tout pour bloquer les réformes indispensables. De plus, le quoi qu’’il en coûte démesuré pendant la crise du Covid, digne d’un technocrate irresponsable, fait que Macron est considéré par l’Allemagne comme le guignol beau-parleur d’une France hyper-endettée (113% de son PIB), prochainement en faillite, tout comme l’Italie (plus de 150% du PIB). La France n’a été prise au sérieux avec considération par les Allemands qu’avec les « poilus » de 14, le Maréchal Pétain car vainqueur à Verdun, De Gaulle, Pompidou et Giscard d’Estaing en raison de son excellente relation personnelle avec Helmut Schmid.

Lire la suite

01:10 Publié dans Tribunes de Marc Rousset | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

vendredi, 28 octobre 2022

Valérie Bugault : Du système de domination au changement de paradigme

Crise énergétique, inflation, recul des libertés... les Occidentaux subissent de plein fouet la violence de l'idéologie globaliste. Valérie Bugault, spécialiste en géopolitique juridique et économique, évoque les origines et les effets d'un système de domination en bout de course et prêt à tout pour maintenir son hégémonie. Parmi ses outils, elle évoque le revenu universel, anticipé de longue date, pour nourrir ceux qui seront bientôt écartés du système de production par l'avènement de la révolution numérique, ou encore le crédit social en voie d'élaboration pour prévenir toutes formes de troubles sociaux après la survenance d'un krach dont l'imminence est redoutée par de nombreux observateurs. En attendant, le personnel globaliste continue sa folle politique de fédéralisation de l'Europe et en armant l'Ukraine face au bloc continental russo-chinois déjà rejoint par de nombreuses nations dans sa résistance aux forces globalistes. Face au risque d'écroulement de 500 ans de domination occidentale, Valérie Bugault propose un plan de reconstruction de nos sociétés tant sur le plan public que privé pour redonner aux peuples la maîtrise de leur avenir.  

Capture d’écran 2022-10-28 à 18.14.06.png

18:18 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Vous êtes français ? … donc il n’y a rien pour vous !

Ploermel.jpeg

Bernard Germain 

C’est l’histoire d’un couple de français honnête et sans histoire. Avec une famille de 9 enfants, dont 4 sont encore à charge. Et leur honnêteté va leur coûter très cher.

Ils avaient un logement en location. Aucun problème avec le propriétaire. Mais le propriétaire demande à récupérer son bien et souhaite donc mettre un terme au bail.

La logique aurait voulu que cette famille accepte, à condition d’avoir un autre logement au moment de partir afin de ne pas se retrouver à la rue. 

Ils auraient aussi pu faire comme on le voit dans de multiples endroits : refuser de partir et occuper les lieux, bref « squatter » et comme l’hiver arrive, ils auraient été indélogeables au moins jusqu’en mars 2023. Sans oublier qu’avec 4 enfants, le propriétaire aurait eu toutes les peines du monde à les mettre dehors du logement à la fin de la période hivernale.

Mais cette famille ne pratique pas ainsi. Elle est honnête. Trop honnête.

Donc, la famille a bien fait ses demandes de logement, mais a fait l’erreur de partir sans avoir obtenu le nouveau logement avant de quitter les lieux.

Résultat : cette famille est aujourd’hui obligée de vivre sur une aire de gens du voyage, dans une caravane. Depuis le 30 septembre 2022. Parce que les services sociaux n’ont pas de logement pour eux.

Ajoutons que la dite aire sur laquelle ils sont, est jugée insalubre par le maire de la commune lui-même.

A ce jour, personne au sein des institutions qui gèrent les logements sociaux ne semble s’alarmer de la situation et par exemple que cette famille ne peut même pas se laver car les douches ont été cassées par les personnes qui les ont précédés sur cette zone.

Ce cauchemar se passe en 2022 en France, à Plöermel, en Région Bretagne. 

Ah oui, la Bretagne,… c’est aussi là que se trouve Callac. Bourgade de 2200 habitants dont le maire veut installer 70 familles immigrées soit plus de 500 personnes (selon les chiffres donnés par Ouest-France du 14 Septembre).

Ces immigrés viendront d’Afrique. Et pour eux… pas de problème. Des millions d’euros sont prévus. Des logements vont être rénovés et mis gratuitement à leur disposition.

Callac,… c’est à environ 1H30 de voiture de Plöermel.

Au final, à quelques kilomètre de distance… il y a des millions d’euros pour accueillir et loger des gens qui viennent de l’autre bout de la terre mais, dans le même temps, il n’y a pas un rond pour loger une famille française exemplaire, qui vient de recevoir la médaille de la famille des mains de leur maire, tout en étant obligée de vivre sur une zone insalubre.

Ohé, les associations qui passez votre temps à tout faire pour que la France accueille toujours plus d’immigrés aux frais des français… ça ne vous gène pas qu’on laisse crever en zone insalubre une famille française et qu’on donne tout dans le même temps aux immigrés importés de force dans notre pays ?

Ohé, les services sociaux, dont les biens immobiliers et l’argent à votre disposition proviennent des impôts payés par les français, dont cette famille de Plöermel qui travaille et paye cotisations sociales et impôts,… ça ne vous gène pas de donner en priorité les logements sociaux à « la diversité » et autres « chances pour la France » et faire passer l’hiver à cette famille dans une caravane sur un terrain insalubre ?

Et vous, français qui avez voté Macron pour sauver la France menacée par « l’extrême-droite »… ça ne vous dérange pas d’assister à ce spectacle lamentable ? C’est cela votre France « sauvée de l’extrême-droite ». C’est cela votre Liberté-EGALITE-FRATERNITE … dont vous gargarisez à tout propos ?

Moi, je vous le dis tout net.

Vous, associations immigrationnistes, services sociaux, institutions diverses (Région, Département,…) et bons français qui soutenez Macron et cette politique honteuse… vous êtes pourris jusqu’à l’os.

De plus, vous êtes en train de détruire notre nation qui n’était nullement comme cela, 40 ans plus tôt.

Vous êtes la honte de notre pays !

Sans parler du nombre de famille comme celle de Plöermel ?… à mon avis, il doit y en avoir un paquet.

Mais c’est comme pour Lola… il ne faut pas en parler, car dénoncer ces faits, c’est « faire le jeu de l’extrême-droite ».

Combien de temps pensez-vous contenir, avec cet argument minable, la colère qui monte ?

Vous êtes assis sur le couvercle, mais en dessous, dans la cocotte… la pression s’élève.

Plus vous aurez fait monter la pression, plus l’explosion sera violente lorsque le couvercle sautera. 

Malheureusement, vous ne semblez rien comprendre à la situation.

Pour preuve, vous continuez de plus belle.

Ainsi depuis le début de l'année, 4.649 personnes immigrées, principalement issues d’île de France, ont ainsi été « mises à l'abri » dans le cadre de 16 opérations conduites par les services de l'État. L’essentiel étant envoyées en région. Comprenez en province dans nos campagnes.

Là où… si vous êtes français, vous n’aurez droit à rien.

Un peu plus tôt, un peu plus tard, ça va finir très mal. C’est écrit d’avance !

Et ne venez pas pleurnicher si c’est violent. Vous en serez les uniques responsables.

18:00 Publié dans Bernard Germain | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Leur Europe

Elon Musk a racheté Twitter (et a aussitôt viré ses quatre principaux dirigeants). Il a twitté : « L’oiseau est libre ».

Capture d’écran 2022-10-28 à 12.40.03.png

Réponse du commissaire européen : « En Europe, l’oiseau volera selon nos règles européennes. »

Capture d’écran 2022-10-28 à 12.40.26.png

Elon Musk sait parfaitement que l’UE ne fait pas partie du monde libre et que Twitter devra se conformer à la censure de Bruxelles (qui n’est pas « l’Europe »). La réaction de Thierry Breton est donc a priori totalement inutile. Elle a pour seul motif de rappeler aux citoyens distraits que la dictature de l’UE existe et de marteler qu’elle est vigilante.

Le message se termine par le hashtag DSA : il se trouve qu’hier 27 octobre le « Digital Services Act » a été publié au Journal Officiel. Le DSA, c’est la loi de la dictature de l’UE qui détaille la censure qui sera appliquée à partir du 16 novembre sur internet. Tout manquement fera l’objet d’une amende, qui peut être colossale (jusqu’à 6 % du chiffre d’affaires de la plateforme).

Le commissaire Breton ne pouvait pas rater cette occasion de saluer cette grande avancée du bâillon européen.

Source : Yves Daoudal

17:58 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

DANIELLE LE MEN, VICE PRÉSIDENTE DES AMIS DE CALLAC ET SES ENVIRONS, PRENDRA LA PAROLE SAMEDI 5 NOVEMBRE LORS DU RASSEMBLEMENT CONTRE LE PROJET HORIZON

CHN 5 REEDITION ANNONCE 1 copie 35.jpg

17:51 Publié dans Callac 22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Alain Escada : "Je veux incarner le pays réel"

La 4ᵉ fête du pays réel, organisée par Civitas, se déroulera le samedi 19 novembre prochain.  Alain Escada, président de Civitas poursuit son action politique et militante pour rassembler le "camp national et catholique". Dans l’entretien accordé à TVL, il évoque les thèmes de l’actualité et sa volonté de "lutter à mort" pour stopper la grande réinitialisation, mais aussi la nécessité de combattre l’oligarchie mondialiste, le nivellement civilisationnel et le contrôle des populations.

637746879.jpg

16:01 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Bernard Monot, économiste et homme politique, est intervenu lors du Rendez-vous Bleu Blanc Rouge de Synthèse nationale le dimanche 16 octobre à Rungis.

-6820445427252764570.jpg

01:10 Publié dans 14 - Les 14e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

La famille nationaliste est en deuil : Georges Condet nous a quitté

Georges_CONDET_2.jpeg

C'est avec une très grande peine que j'apprends le décès ce jeudi après-midi à Toulon de notre camarade et ami Georges Condet, militant historique de la cause nationaliste.

Georges est né en 1940 à Oran et, lorsque les événements se précipitèrent au début des années 1960, il s'engagea dans les commandos "Delta" de l'OAS pour tenter de sauver l'Algérie française. Pour avoir voulu défendre l'honneur de la Patrie, il fut, à vingt et un ans, condamné à trois années de prisons. Cela forge le caractère... 

Puis ce fut la campagne Tixier en 1965, Ordre nouveau et le Parti des forces nouvelles dans les années 1970 et au début des années 1980. Installé à Toulon, il monta dans cette ville, avec une poignée de camarades déterminés, une section exemplaire du PFN. A cette époque, notre courant politique faisait sa "traversée du désert", mais dans le Var le PFN était devenu une force conséquente. Le travail militant de Georges nous prouvait chaque jour qu'il ne fallait en aucun cas se laisser atteindre par le découragement. Avec lui, il n'y avait pas de temps à perdre dans des tergiversations stériles, seul le combat militant permanent comptait.

Depuis le PFN, nous nous sommes revus régulièrement à l'occasion de réunions et de congrès. Il gardait toujours cet enthousiasme communicatif que nous admirions tant lorsque nous avions vingt ans.

Il y a peu de temps, je pensais justement à lui. Alors que nous bouclions avec Philippe Randa le Cahier d'Histoire du nationalisme consacré à l'Algérie française, je me souvenais du jour où il m'avait emmené voir, chez lui près de Toulon, Joseph Ortiz, l'homme qui souleva Alger en 1958 et qui resta toujours fidèle à l'idéal nationaliste. Un monument de l'Histoire que j'ai eu la chance de rencontrer grâce à Georges...

Qu'il repose en paix et qu'il soit remercié pour son engagement indéfectible pour la seule cause qui compte vraiment : celle de la France.

Roland Hélie

01:00 Publié dans Nous avions un camarade... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

OQTF … la dernière mauvaise plaisanterie à la mode !

images.jpg

Bernard Germain

Depuis la loi Valls du 31 décembre 2012 , le séjour irrégulier n'est plus un délit pénal. Ainsi, aucune garde à vue n'est possible sur le constat d'une simple situation irrégulière.

Autant dire que la France, aujourd’hui, c’est open bar. C’est un moulin ouvert à tous les vents.

Ajoutons à cela que les immigrationnistes de tous poils, l’Europe en tête, l’ONU avec les accords de Marrakech de 2018, les ONG pro-immigration, les médias et tous les hommes politiques vendus à cette idéologie dont l’objectif est clairement la destruction de la France, de sa culture et de son identité, s’en donnent à cœur joie pour faire venir toujours plus d’immigrés. 

Nos gouvernants ont remplacé ce délit par une obligation de quitter le territoire français (OQTF). Mais c’est une très mauvaise blague.

Une OQTF c’est une demande de bien vouloir quitter librement le territoire français. Donc personne ne s’y conforme. C’est d’autant plus vrai que certains ont plusieurs OQTF dans leur dossier.

Lorsqu’ils se font attraper pour un délit, les services de police les interpellent et les remettent à la justice. Qui délivre une OQTF. Si l’individu en a delà une ou plusieurs, datant de plus de 30 jours, on en délivre une nouvelle. Qui ne sera pas plus respectée que la ou les précédentes. 

C’est ainsi, que l’ignoble assassin de Lola a pu en toute tranquillité assassiner cette pauvre gamine dans des conditions abominables alors qu’elle aurait du être hors de notre territoire. 

Au lieu de reconnaître cette situation indiscutable et l’inefficacité totale du système en place, la réponse des responsables, appuyée par une campagne de presse pourrie, a été de dénoncer la « récupération » politique de l’affaire par l’extrême-droite.

En clair, crevez braves gens, on ne lèvera pas le petit doigt pour vous protéger. Mais surtout crevez en silence. Et interdiction aux autres de s’élever contre cela, sinon c’est « faire le jeu de l’extrême-droite ».

Combien va-t-il falloir de morts, dans des conditions plus horribles les unes que les autres, pour que les français refusent cet argument ignoble : « Taisez-vous sinon vous faites le jeu de l’extrême-droite » ?

Je pose une question : l’horrible extrême-droite qui menace le pays… combien a-telle fait de morts depuis 20 ans dans notre France ?… aucun.

Et ceux qui sont les bienvenus et qui sont « une chance pour la France »… combien ont-ils faits de morts dans notre pays ?… plus de 300. 

Alors au lieu de s’écharper sur les OQTF qui ne servent à rien, il serait bien plus efficace de demander le rétablissement du délit « d’entrée illégale en France » et donc du statut de « clandestin ». Délit, faut-il le rappeler supprimé par Hollande-Valls en 2012.

Si ce délit était rétabli, chaque clandestin arrêté pourrait être immédiatement mis en garde à vue et expulsé manu-militari avec reconduite séance tenante à la frontière ou vers son pays d’origine.

Et si cela avait été le cas, Lola serait vivante.

Et qu’on ne nous dise pas que le pays d’origine les refusent … il y a des moyens pour les faire céder.

Il faut juste la volonté politique. Même si l’Europe et l’ONU condamnent cette décision.

00:40 Publié dans Bernard Germain | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

L'intervention de Xavier Eman, rédacteur au journal Présent et chroniqueur à la revue Livr'arbitres, lors du Rendez-vous Bleu Blanc Rouge de Synthèse nationale dimanche 16 octobre dernier à Rungis

4431767862072906737.jpg

Sur la Journée de Synthèse nationale cliquez là

00:36 Publié dans 14 - Les 14e Journées de Synthèse nationale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

jeudi, 27 octobre 2022

Philippe de Villiers : "Face aux inconscients, il faut faire taire le parti de la guerre"

Le dernier roman de Philippe de Villiers "La valse de l’adieu" est un livre-événement qui nous transporte de la Vendée, à peine sortie de la Grande guerre, à la Russie où la neige fait un linceul à la grande armée de Napoléon. Philippe de Villiers qui est un passionné d’Histoire nous offre, à travers son héros Jean Rogronille dit le Jean-Foutre, un récit haletant, fascinant où le souffle lyrique traverse la grande et la petite histoire. Au-delà de la présentation de l’ouvrage, l’auteur évoque, pour TVL, l’actualité politique et internationale avec toujours la même acuité. Interrogé sur la Russie, il se prononce contre les sanctions et appelle à faire taire "le parti de la guerre" en refusant, notamment, d’être au service exclusif de l’Amérique. Philippe de Villiers, dont l’œuvre permet de retisser le roman national, s’adresse aussi aux nouvelles générations en leur disant avec vigueur : "Regardez la France parce qu'elle est belle ! Oui, la France est avant tout un acte d’amour".

la-valse-de-l-adieu.jpg

17:22 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

GILBERT COLLARD, DÉPUTÉ EUROPÉEN, PRENDRA LA PAROLE SAMEDI 5 NOVEMBRE À CALLAC (22) LORS DU RASSEMBLEMENT CONTRE LE PROJET HORIZON

CHN 5 REEDITION ANNONCE 1 copie 34.jpg

EN SAVOIR PLUS CLIQUEZ ICI

17:11 Publié dans Callac 22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

L'OPÉRATION SOUS FAUX DRAPEAU

Que retenir des accusations de «bombe sale» en Ukraine ?

Depuis quand le Forum économique Mondial est-il devenu l'ennemi public #1 ?

Capture d’écran 2022-10-27 à 16.54.50.png

16:59 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Le Journal de bord de Jean-Marie Le Pen de cette semaine

kjhbv.jpg

10:28 Publié dans TV SYNTHESE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

J-10 : Manifestation à Callac, ça commence à craquer à la Mairie ...

municipales-jy-rolla1jpg-galerie-de-photos.jpeg

M. Rolland, maire de Callac

Premier sujet : Les affaires du maire ne s’arrangent pas …

Il s’est déjà mis à dos la population de son village en déclarant en public qu’il n’organiserait pas de référendum « parce que 8O % de la population est contre ».

Refuser au peuple de pouvoir donner son avis sur un projet qui touchera toute la population, fallait le faire et il l’a fait. Persuadé qu’il est de détenir la vérité et de faire le bonheur des gens contre leur volonté.

Pour un homme qui se dit de « gauche » et qui prétend combattre pour sauver le pays face au péril de « l’extrême-droite », … c’est vrai que ça la fout mal. Belle leçon d’attachement à la démocratie !

Mais ses ennuis ne s’arrêtent pas là.

Maintenant c’est une adjointe au maire, qui vient de claquer la porte. Officiellement « pour raisons de santé ».

Mais cela ne trompe personne. Ceux qui la connaissent personnellement indiquent qu’en réalité c’est parce qu’elle est en désaccord avec le maire sur le projet Horizon et sur la manière dont le maire agit face à l’opposition qu’exprime la population.

Encore un petit effort et c’est tout le Conseil Municipal qui va exploser.

Raison de plus pour continuer et amplifier notre mobilisation !

Second sujet : une entrevue a été demandée au maire par l’Association « Les Amis de Callac et ses environs ». Ci-dessous le mail envoyé au maire par la Présidente, Catherine Blein.

Monsieur le maire,

Comme vous le savez, nous organisons  une grande manifestation le samedi 5 Novembre prochain à 14h30 à Callac, devant la mairie.

En préalable à cette manifestation, nous souhaitons que vous receviez à 14H00 une délégation de 5 personnes, afin de pouvoir discuter avec vous du problème posé, à savoir le retrait du projet Horizon qui n’était pas dans votre programme électoral ou si vous maintenez votre volonté de le mettre en œuvre d’organiser, en préalable à son application, un référendum afin de demander à la population si elle est pour ou contre le projet Horizon.

Je vous remercie par avance de bien vouloir m’indiquer votre décision de nous recevoir ou pas. 

Croyez, Monsieur le maire, à l'assurance de ma parfaite considération.

Catherine BLEIN

Dernière information :

La Préfecture a bien reçu notre déclaration de manifestation et n’a opposé aucun refus. Notre manifestation est donc déclarée et légale.

Pour le retrait du projet Horizon

ou l’organisation d’un référendum

TOUS A CALLAC

LE SAMEDI 5 NOVEMBRE A 14 H 30

DEVANT LA MAIRIE

Bernard GERMAIN

Porte-parole du Comité d’Organisation

00:44 Publié dans Callac 22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine, prendra la parole le samedi 5 novembre à 14 h 30 contre le projet Horizon à Callac (22)

CHN 5 REEDITION ANNONCE 1 copie 33.jpg

00:43 Publié dans Callac 22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |