Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 25 septembre 2009

Ordre nouveau est de retour... dans un livre présenté par Alain Renault...

Ordre_Nouveau_quadri2.jpg

 

 

Ordre Nouveau (Juin 1972 & 3ème congrès 1973) : Un « livre événement » présenté par Alain Renault aux éditions Déterna (Collection « Politiquement incorrect », dirigée par Philippe Randa) : les deux livres cultes du Mouvement Ordre Nouveau enfin réédités !

Beaucoup l’ont oublié, mais à l’origine du Front national, il y eut le mouvement Ordre Nouveau dont les militants, sous l’emblème de la croix celtique, firent front courageusement aux meutes gauchistes alors toutes puissantes de l’après-Mai 68… Alain Renault en a été un des responsables et a bien voulu présenter aux lecteurs les deux ouvrages publiés successivement par le Mou­vement en 1972 et 1973… La ligne politique est encore parfaitement d’actualité en ce début de XXIème siècle ; cette réédition tant at­tendue per­mettra aux « anciens » de l’époque comme aux nouveaux lecteurs de retrouver l’ambian­ce survoltée de cette période, grâce aux photos des diverses actions d’un mouvement qui reste encore aujourd’hui le cauchemar des gauchis­tes.

Le livre : Fondé en novembre 1969, Ordre Nouveau constitue pendant son existence la principale formation nationaliste de la période. Lors de son 2ème congrès des 10 & 11 juin 1972 et dans la perspective des élections législatives, il adopte une stratégie qui donne naissance au Front national dont Jean-Marie Le Pen deviendra le président. Son histoire revêt donc une importance plus grande que les affrontements avec les gauchistes qui ont assuré sa renommée médiatique. Le Mouvement Ordre Nouveau est dissous, en même temps que la Ligue Communiste, par décret du Conseil des ministres du 28 juin 1973.

 

Son histoire, ses idées, son programme ont fait l’objet des deux ouvrages publiés successivement par le Mouvement, en juin 1972 et en juin 1973, dont l’intérêt suscite cette réédition.

L’auteur : Alain Renault, adhérent d’Ordre Nouveau de janvier 1970 à la dissolution. Secrétaire de section, puis membre du Comité exécutif « délégué à la Province » à partir de juin 1971, membre du Conseil national, puis du Secrétariat permanent. Rejoint le Front national en 1974, membre du Comité central, puis du Bureau politique, Secrétaire général adjoint, puis Secrétaire général jusqu’en 1980. Adjoint de François Duprat aux Cahiers Européens de 1974 à 1978. Rédacteur à Militant et à Défense de l’Occident de 1978 à 1982. A collaboré au National, Item, Écrits de Paris, Rivarol, Minute, Le Crapouillot, Le Guide de l’Opposition… Il est aussi co-auteur des Fascismes Américains et de l’Album Le Pen.

460 pages – 35,00 €

Éditions Déterna - BP 58 - 77522 Coulommiers cedex
(par correspondance + 5,00 € de port)

 

Le livre Ordre nouveau est en vente à la librairie Primatice (10, rue Primatice Paris XIIIème - métro Place d'Italie).

 

Il sera ausi en vente à la 3ème journée nationale et identitaire de Synthèse nationale, mercredi 11 novembre à Paris.

10:39 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ordre nouveau, pfn, alain renault, politique, gud, fn, histoire | |  Facebook

dimanche, 10 mai 2009

C9M : Affrontements à Paris, 19 interpellations

SOURCE : ASSOCIATED PRESS

 

03HCAO0CB1VCALVG2VUCALTD38TCAGYSYCBCAR29NMWCACSMGOPCAR0X97ZCAP63K49CAG3SSSFCAK7OCA4CAEQUSVJCA1U7APPCAY2473QCACOW4D7CAXNQ9K6CAPM48XVCABL3SE0CAMH1R26CAH6PSGV.jpgDix-neuf personnes ont été interpellées hier soir à Paris après des heurts entre des militants d'extrême droite et d'extrême gauche, a-t-on appris aujourd'hui de source policière. Elles ont été placées en garde à vue.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les incidents ont éclaté vers 22 h 00 dans le quartier Pernety dans le XIVème arrondissement de la capitale. Une trentaine de personnes appartenant au Comité du 9 mai (extrême droite) et à la Confédération nationale du travail en sont venues aux mains. "Il n'y a pas eu de blessés parmi les personnes qui se sont affrontées ou les riverains, ni de dégradations", précise-t-on de source policière.

Dix-neuf personnes ont été interpellées, certaines étant poursuivies pour "port d'arme prohibé" et "détention de fumigènes". L'enquête a été confiée au commissariat du XIVème arrondissement.