Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 01 mars 2016

STOP !.... OU PLUS ENCORE D’ISLAMISATION A QUIMPER ?

reunis-sous-la-banniere-de-l-association-quimper-resistance_2127298_660x348.jpg

Claudine Dupont-Tingaud, Présidente de Réagir et Agir

C’est ce refus qu’avaient exprimé plus de 10 000 quimpérois en 1996, habitant essentiellement ces quartiers, dits sensibles, mais déjà en résistance à une soumission islamique rendue visible par deux mosquées (maghrébine et turque) et le projet d’une école coranique entrainant installation culturelle et cultuelle de celui-ci en la capitale de la Cornouaille… Ils furent plus nombreux encore l’an passé, 2015, par pétition papier et internet !

Vingt ans après cette résistance, dans les boîtes aux lettres de ces mêmes zones, une publicité « MUSLIM SHOP QUIMPER » propose des vêtements (hijab, jilbeb (voile intégral) robe trapèze, musc) et plus si affinités… livrés à domicile ou en réunion… Sans doute des tenues permettant d’assister au festival du Film (comique) turc programmé ces jours-ci mais dont est éliminé la projection du si révélateur et accusateur des mœurs musulmanes, le long métrage « MUSTANG » ! Manifestation présentée par la COJEP dont le but est : l’intégration des migrants, le vivre ensemble, la citoyenneté, la lutte contre les discriminations et le racisme… N’en rajoutez plus, ! Car rien ne manque à ce qui pourrait faire tomber le Français ou le Breton de souche, interrogatif, sous le coup des lois Pleven, puis qu’ il lui est impossible d’émettre un choix ou une préférence !

Le vestimentaire ne concerne bien sûr pas que l’espace impur dans lequel se meuvent les femmes dont les appâts sont à dissimuler de l’appétit naturellement sexué des hommes ! Quimpéroises, elles sont, incitées, sur les 300 milliards de kebabs vendus en France, à privilégier ceux de l’une des quinze boutiques de Quimper et, mieux encore, a les composer elles mêmes à partir de la viande halal des trois boucheries spécialisées comme dans les rayons des Grandes Surfaces sous le contrôle des abatteurs musulmans, fonctionnaires finançant la cause islamique. Il s’agit ainsi de flatter un clientélisme religieux en rien freiné par une municipalité privilégiant ce communautarisme électoraliste au détriment d’une simple diversité exogène ou exotique ! Qu’en pensent nos éleveurs de cochons ?

La crise identitaire et économique que connait la Bretagne, et plus encore notre extrême Ouest, est encore aggravée par la migration installée de force par le pouvoir socialiste avec la complicité de maires de touts bords (structures vacancières non occupées, cars scolaires, repas halal etc…) créant par un état dans l’état en favorisant des coutumes opposées aux nôtres comme le révèle l’imam de la mosquée magrébine de Quimper dont l’épouse porte le voile intégral et reconnaît avec angélisme, qu’il est «  de son choix de suivre les principes de l’islam ! » et non de cette république si couramment évoquée.

Il est temps de stopper ce déploiement sur notre ville en invitant son maire, M. Ludovic Jolivet, a organiser un referendum d’initiative communale afin de savoir si notre territoire doit devenir terre d’islam avec l’acceptation de minaret et coupoles sur le centre culturel et cultuel turc de l’ancienne fabrique de galettes bretonnes « Gavottes » comme pourrait le laisser craindre l’actuel chantage et l’arrivée du quota de migrants, musulmans, dont il est, hélas, demandeur ! 

10:59 Publié dans Informations nationales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.