Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 13 novembre 2019

Cela commence à faire beaucoup de pervers à gauche !

5c92b81e2a000052024df2e4.jpeg

Une suite de coïncidences, probablement…

  • Après DSK et l’affaire du Carlton et du Sofitel
  • Après Michel Sapinaccusé d’avoir fait claquer la culotte d’une journaliste”
  • Après Jean-Michel Baylet, ex-ministre de Hollande et propriétaire de la Dépêche du Midi, qui a agressé une ancienne collaboratrice, puis” frappée et mis à la rue, quasiment nue.”
  • Après Denis Baupin accusé d’agressions et de harcèlement sexuel
  • Après Cohn-Bendit, “porte-drapeau le plus éminent des pédophiles” selon un rapport officiel des Grünen (écolos allemands)
  • Après l’ancien président des Jeunes Socialistes
  • Après les agressions sexuelles chez les jeunes communistes
  • Après les agressions sexuelles à l’UNEF, devenue un “terrain de chasse sexuelle”, lorsque Caroline de Haas en était à la tête.

Voici Pierre Joxe :

L’ancien ministre Pierre Joxe est visé par une plainte déposée par une ancienne employée à domicile qui l’accuse de l’avoir agressé sexuellement en 2018, ce que ce dernier conteste fermement. Cette plainte, déposée mardi auprès du parquet de Paris, vise des faits "d'agression sexuelle” et de “harcèlement sexuel“. Pierre Joxe est déjà mis en cause dans une affaire d’agression sexuelle présumée par l’écrivain Ariane Fornia, fille de l’ex-ministre sarkozyste Eric Besson. Les nouvelles accusations proviennent d’une femme ayant travaillé au domicile de M. Joxe entre septembre 2017 et décembre 2018 pour s’occuper de son épouse, atteinte d’une lourde maladie dégénérative et aujourd’hui décédée. Cette Haïtienne aurait déposé une main courante en juillet 2018 au commissariat de Bondy, évoquant des attouchements répétés. A l’époque, elle avait néanmoins refusé de porter plainte.

Source : Le Salon Beige

23:42 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Confusion, inversion, chaos : comment résister ? Conférence de Jérôme Bourbon à Genève

Bourbon.png

L’équipe d’E&R Haute-Savoie recevra Jérôme Bourbon, directeur de la publication du journal Rivarol, le samedi 16 novembre 2019 à 15h à Genève pour une conférence intitulée « Confusion, inversion, chaos : comment résister ? ».

La présentation :

Jérôme Bourbon nous fait l’honneur de revenir non loin de sa ville natale pour une conférence exceptionnelle. Il analysera, comme il le fait chaque fois dans Rivarol, les pièges du mondialisme et la décrépitude organisée de la France, fille aînée de l’Église. Il nous donnera également les clés qui nous permettront de résister à l’attaque orchestrée par la « Synagogue de Satan ».

Entrée : 8 euros ou 10 CHF (à payer sur place)

Réservations et renseignements : conf.hautesavoie@yahoo.fr

Merci de mentionner dans votre courriel :

- nom et prénom
- un numéro de téléphone portable.

L’adresse exacte de la conférence sera communiquée ultérieurement.

Source : E&R

17:24 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

L’aventure SOS Chrétiens d’Orient: Le 20 novembre à Bruxelles

63de4f3c6303b2f95afa397bd1aa79d0_XL.jpg

Charles de Meyer présentera l'aventure SOS Chrétiens d'Orient, le mercredi 20 novembre prochain, à 20h.

6 années au service des chrétiens d'Orient, Syrie, Irak, Liban; Jordanie, Egypte; Pakistan; Arménie. Des missions d'urgences absolues aux projets de construction et de reconstruction, venez entendre le témoignage de Charles de Meyer, président de SOS Chrétiens d'Orient et co fondateur de SOS Chrétiens d'Orient, écoutez son témoignage et posez lui vos questions.

Entrée libre, inscription recommandée pour pouvoir accéder à l'entrée 'coupe file'.

Inscriptions 'coupe-file' recommandéesICI

Lieu : Espace Lumen Chaussée de Boondael 32 Ixelles

15:40 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Mur des cons : l’audience de la Cour d’Appel de Paris se tiendra ces 13 et 14 novembre

justice-1-1050x600.jpg

Communiqué des parents d’Anne-Lorraine Schmitt :

Le Tribunal de Grande Instance de PARIS avait condamné au terme de l’audience du 31 janvier 2019, Françoise Martres, ancienne présidente du Syndicat de la magistrature (SM) poursuivie dans l’affaire du «mur des cons», pour «injure publique», à nous verser la somme de 5.000 euros à titre de dommages et intérêts, outre une somme de 10.000 euros pour frais de procédure en vertu des dispositions de l’article 475-1 du Code de Procédure Pénale. Françoise MARTRES, soutenu par son organisation syndicale, a décidé de faire appel de ce jugement de première instance.

L’audience de la Cour d’Appel de Paris se tiendra les 13 et 14 novembre 2019, à partir de 13h30, au palais de justice 10 Boulevard du Palais 75001 Paris. Cette audience est publique

15:27 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Conflits N24 - Djihadisme, mafias : la World Connection

1.png

En kiosque actuellement 

plus d'info via le site de Conflits

15:19 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

5ème Forum de la Dissidence, samedi 23 novembre à Paris

affiche_505510.thumb53700.1570478544.jpg

Forum de la Dissidence, samedi 23 novembre à Paris, à partir de 14 heures.

Réservez sans tarder vos billets ici.

 
 

14:58 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Colloque à Paris le 30 novembre "La France et l'islam: état des lieux"

Charlier.png

Un Colloque organisé par le Centre Charlier, l'AGRIF, Chrétienté-Solidarité.

14:42 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Matteo Salvini se rend en Flandre

intro-bg.jpg

Le dirigeant de la Ligue Matteo Salvini sera à Anvers en Belgique (Flandre) à l'invitation du Vlaams Belang ce 2 décembre à 20h.

Inscription obligatoire : salvini.be

Salvini.jpeg

14:08 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Démocratie, mon amour… contrarié

Democratie.jpg

Le billet de Patrick Parment

A l’heure même où l’on fête les trente ans de la chute du mur de Berlin, il n’est venu à  l’idée de personne de savoir pourquoi nous sommes passés dans ce même espace/temps d’un régime démocratique – où, soi-disant, le peuple est roi -, à une ploutocratie. Aujourd’hui le pouvoir est entre les mains d’une caste de techniciens – sans âme ni conscience – pour la raison majeure, nous semble-t-il, que gouverner revient essentiellement à gérer les « emmerdements »  socio-économiques des désordres quotidiens.

Emmanuel Macron en est le parfait l’exemple. Il est incapable de nous donner une vision de notre société et de son avenir mais, pieds et mains dans l’auge, doit faire face à une grogne sociale qui touche toutes les strates de la société : police, justice, santé, éducation, transport, etc. C’est que notre pays subit les affres de la société de consommation et d’un capitalisme financier étendue à la terre entière.

Capitalisme qui conduit les Etats non pas à gérer le bonheur des peuples mais plus sûrement les dettes qu’ils cumulent. Cette spirale du fou est devenue incontrôlable car elle repose sur un mythique taux de croissance qui consiste à épuiser en accéléré les ressources de la planète au mépris de ses écosystèmes. Le breuvage capitaliste et les ravages écologiques mettent tout simplement la survie de l’espèce en danger.

Politiquement, cela se traduit par une opposition de plus en plus marquée entre les tenants du mondialisme – c’est-à-dire tous ceux qui profitent du système actuel – et les populistes qui en font les frais. Il apparaît, non moins sûrement, qu’à ce rythme-là, la démocratie risque fort de n’être plus qu’un lointain souvenir. Mais nul ne sait quelle forme prendra ou pendront les régimes à venir. Le désordre est partout sauf dans les Etats qui se sont construits un modèle de gouvernance démocratique en apparence mais autoritaire dans son exécution. Comme c’est le cas en Chine et en Russie. Des exemples que les Européens feraient bien  de méditer.

08:51 Publié dans Le Billet de Patrick Parment | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook