Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 10 juin 2013

Suisse : raz de marée populaire pour une restriction du droit d'asile !

2318787960.jpg

Yves Darchicourt

Il est dangereux pour certains de consulter le Peuple ! En Suisse, une votation sur le durcissement du droit d'asile a eu lieu hier 9 juin à l'initiative des "jeunes verts" et de quelques officines mondialistes soutenus par le parti socialiste. Les référendaires ne voulaient pas que soient maintenues les mesures restrictives d'urgence appliquées par le Conseil Fédéral depuis septembre 2012, mesures soutenues notamment par l'Union Démocratique du Centre (UDC) Pan sur le bec des vilains oiseaux de l'immigration échevelée et du cosmopolitisme qui ont subi une défaite d'une rare ampleur : par 78,50% de OUI, les citoyens helvètes ont entériné la législation restreignant le droit d'asile. Le OUI l'emporte largement partout : de 61% à Genève à 76% dans le Valais et 80,50% à Berne Ce fut clairement une victoire du peuple suisse sur les idéologues fumeux, une victoire de "l'helvète moyen" quotidiennement exposé à la promiscuité allogène financée avec ses impôts sur les nantis de l'intelligentsia mondialisante; parmi les grands perdants de la consultation, on signalera les Eglises Protestantes et leurs évèques engagés en faveur d'un accueil universel libéralisé à outrance et qui apparaissent nettement coupés de leur base populaire.

Actuellement, la Suisse comptabilise environ 48 000 candidats à l'asile dont 28 000 nouveaux arrivants pour 2012 et le pays enregistre 4 à 5 fois plus de réfugiés que l'Allemagne, l'Italie ou la France, pays beaucoup plus vastes et plus peuplés. On ne s'étonnera pas du résultat de la votation qui va considérablement entraver l'obtention du droit d'asile et faire que la Suisse "soit moins attractive" pour les candidats "réfugiés" ou "pseudo-réfugiés" allant de l'objecteur de conscience érythréen au pédéraste du Zimbabwé en passant par toutes les "victimes" de persécutions invérifiables englobant nombre de courageux à qui les ong mondialistes ont su faire comprendre qu'ils vivraient mieux en Helvétie (comme partout en Europe) à ne rien foutre que chez eux en travaillant.

Le peuple suisse a bien de la chance d'être consulté directement sur de tels sujets et de pouvoir librement s'exprimer pour la défense de son identité. En France - république mère des droit de l'homme paraît-il - le citoyen n'a pas voix au chapître sur les sujets qui fâchent les "grandes consciences" comme l'immigration, la peine de mort ou la famille naturelle. Le gaulois au front bas n'a le droit que d'élire des représentants interchangeables soumis peu ou prou à la même idéologie mondialiste dans un Système soigneusement verrouillé. Il faut que cela cesse : un grand coup de pied dans les urnes et un grand coup de balai, vite ! Rassemblement - Résistance - Reconquête !

16:04 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 07 juin 2013

Affaire Méric : pain béni pour justifier la répression contre la Résistance nationale !

2895694088.jpgYves Darchicourt

Qu'on arrête de bourrer le mou du citoyen ! Même si c'est prêcher dans le désert, il est quand même temps de remettre les pendules à l'heure, tant sur le déroulement de l'affaire et l'enquête que sur sa récupération politico-médiatique.

Un méchant hasard fait se rencontrer à la même vente de fringues un bcbg étudiant sciencepolitisé à l'ultra-gauche et un front bas du populaire au "look" insupportable pour un révolutionnaire salonard. Lequel a joué au roquet et provoqué l'autre ? Qui a présumé de ses muscles et déclenché la funeste bagarre ? On sait bien qu'un policier un temps soit peu professionnel et obeissant peut, outre sélectionner les témoins, faire dire tout et son contraire à ces mêmes témoins; dans cette affaire, le directeur d'enquête - celui qui "dirige" au sens propre donc ici qui "oriente" - est le Parquet de Paris, c'est à dire le ministre de l'intérieur...dont on connaît le sectarisme haineux envers ce qui, même de fort loin, évoque pour lui les adversaires du mondialisme et du politiquement correct. Nul doute que l'enquête sera rondement menée et accablante pour ceux que les médias ont eu consigne de désigner comme uniques responsables et coupables obligés, comme ce fut le cas à Lille lors de la rixe opposant "skins" et invertis aux abords d'un bar gay ou lors de la Manif'pour tous où les policiers infiltrés par Valls ont caillassés leurs collègues CRS ou Gardes Mobiles pour susciter les troubles et en faire accuser les jeunes nationalistes.

L'afaire est évidemment pain béni pour tous les politiciens du Système à l'unisson dans les cris d'orfraies poussés du Front de Gauche au Front Marino-poreux en passant par l'UMPS et le centre mou. Haro sur la droite nationale, radicale, identitaire et solidariste et ce même si elle n'a rien à voir dans le fait divers. Il est quand même stupéfiant de voir les gauchistes présentés comme des politiques responsables, respectueux de la république et de la démocratie, victimes de l'intolérance et du fâchisme. Ceux de ma génération qui sont comme moi passés par Occident, Ordre Nouveau, le Parti des Forces Nouvelles et le Front National d'avant sa déliquescence marinienne pourront en témoigner : durant des années, il ne fut quasiment jamais possible de distribuer des tracts, de coller des affiches, de tenir une permanence ou d'organiser une réunion publique sans devoir faire face aux agressions les plus violentes des groupes gauchistes et de leurs supplétifs exotiques. C'est encore le cas aujourd'hui quand ils sont ragaillardis par le sniff et suffisamment supérieurs en nombre; sans compter  - o tempora o mores - qu'ils n'hésitent plus à aller pleurer au commissariat le plus proche quand ils se prennent une raclée vite et favorablement médiatisée.

Car les admirateurs de Lénine, de Trotsky, de Staline, de Mao, de Pol Pot et de Castro - c'est à dire des plus grands criminels politiques de l'Histoire -  bénéficient de la complaisance des institutions du Système et de la sympathie à peine voilée de la médiacratie, il est vrai amplement fournie en petits bourges de Sciences Po.

Et cela durera tant que ne sera pas donné le grand coup de balai salvateur, peut-être dans les urnes, plus certainement dans la rue.

Rassemblement - Résistance - Reconquête !

19:44 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 04 juin 2013

Allocations familiales : le gouvernement recule mais matraquera bien les familles françaises

1931591344.jpgYves Darchicourt

Le gouvernement écolo-socialiste vient apparemment de faire machine arrière ! Monsieur le Premier lui-même a annoncé qu'il renonçait à toucher aux "allocations familiales pour tous" comme il envisageait de le faire pour récupérer autour de un milliard €. Ce n'est pas un don gratuit pour encourager la natalité dans les familles françaises; le milliard d'euros sera bel et bien arraché à ces mêmes familles tout simplement par la baisse du plafond du quotient familial (1 500 € au lieu de 2 000 €) : c'est ainsi près de 1.300.000 familles gauloises (soit 12% des couples avec enfants) qui verront leur imposition augmenter de 64 € par mois.

Par ailleurs, la "prestation d'accueil du premier enfant" comme le "congé parental" ne seront plus accessibles que chichement et la réduction d'impôt pour "frais de scolarité dans le secondaire" est totalement supprimée. Certes le gouvernement entend majorer le complément familial et l'allocation de soutien familial aux familles "les plus modestes" et ouvrir 275.000 places d'accueil dans les crèches : toutes mesures dont on sait bien qu'elles excluent l'immense majorité des "français moyens", c'est à dire ceux dont le niveau de vie est constamment en baisse, et ce au profit quasi exclusif des tribus allogènes surnuméraires, improductives et budgétivores.

Il y avait un moyen des plus simple pour ré-équilibrer la branche "famille" de la Sécurité Sociale : réserver les allocations familiales aux seules familles françaises. Mais la politique dite familiale du gouvernement issu de la "Section Française de l'Internationnale Mondialiste" répond toujours au même impératif : freiner voire briser la natalité française de souche -et de souche européenne- pour justifier la colonisation de peuplement exotique. Une entreprise de substitution de population à têtes multiples (taxation des familles, incitation à l'avortement, immigration allogène) mise en oeuvre par les collabos du mondialisme et à laquelle il est vital que le gaulois résiste s'il ne veut pas devenir une espèce en voie de disparition. Rassemblement - Résistance - Reconquête !

01:33 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 03 juin 2013

Natacha Bouchart, maire de Calais, et les homos : contre le mariage mais pour le droit à l'adoption !

1031621532.jpgYves Darchicourt

Il n'est pas toujours facile pour un politicien de ménager la chèvre et le chou ! Natacha Bouchart, maire de Calais et sénatrice UMP vient ainsi de révèler à la presse locale avoir été et être opposante au mariage entre deux personnes de même sexe et, paradoxalement, d'être favorable à l'ouverture de l'adoption aux couples homosexuels. On ne sait pas trop comment la dame peut à la fois être opposée au mariage homo - bien tièdement d'ailleurs, puisque c'est le mot "mariage" seul qui la titille et que la même cérémonie avec le terme "pacte civil" lui conviendrait parfaitement - et admettre joyeusement que des personnes qui n'ont pas le goût de faire des enfants puissent en adopter.

En attendant, la Loi est la Loi et Natacha va la respecter et l'appliquer. Déjà à deux doigts du malaise lors des débats "d'une grande violence" au Sénat, la bonne dame n'est pas du genre à braver la Ripoublique. Et puis, les municipales approchant, il lui faut sans doute pour faire oublier qu'elle n'a été élue maire de Calais que gràce - lors d'un second tour qui devait voir une triangulaire PC/UMP/FN - au retrait et au soutien du candidat du Front National qui a préféré libérer les Calaisiens des prévaricateurs municipaux stalinoïdes qui tenaient la cité depuis des lustres. En plus un mariage homo, quelle pub pour l'édile, la ville et les bistrotiers ! Déjà que Natacha a raté l'occasion de célébrer le premeir mariage gay du département, laissant Calais se faire coiffer sur le poteau par Boulogne/Mer où hier samedi ont a marié Stéphane et Lionel !

Encore un bel exemple de cette duplicité politicienne qui élargit chaque jour un peu plus le fossé entre le populaire et la caste des professionnels de la politique et qui dans ce cas précis a aussi l'avantage de démontrer que le gaulois n'a rien à attendre de la droite molle en général et de l'UMP (ou de ses affinités par porosité) en particulier. Un grand coup de balai, vite !

00:34 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 01 juin 2013

Tabac, cigarette électronique et duplicité gouvernementale !

4238242396.jpgYves Darchicourt

Le gouvernement écolo-socialiste veut encore limiter le peu de liberté laissé aux citoyens fumeurs, qu'ils soient adeptes de la cigarette traditionnelle ou cobayes de son ersatz électronique. Marisol Touraine, ministre de la santé de Pépère, souhaite en effet d'une part étendre les interdictions de fumer le tabac à des espaces extérieurs comme les abris-bus ou les parcs publics où évoluent des enfants (dans quels parcs publics n'y a t-il jamais d'enfants ?), d'autre part étendre toutes les mesures restrictives appliquées au tabac à l'encontre des cigarettes électroniques.

Hypocrisie sans nom ! L'Etat profite largement de la manne financière que lui rapportent les taxes sur un produit qu'il présente nuisible pour la santé publique mais se garde bien de prohiber; quant aux mesures d'interdiction des senteurs tabagiques dans les lieux publics même à l'air libre comme dans les gigantesques halls de gare ou d'aéroports, elles sont sans doute motivées plus par le profit attendu des amendes assénées par les agents renifleurs que par souci de ménager l'odorat du citoyen. Un odorat pourtant plus intensément malmené aux heures de pointe de certaines lignes de métro ( partout en France désormais où il est en fonction ) où le populaire gaulois a la chance inégalable de renifler tout à son aise de délicates effluves de sui generis tropical. Le summum de la duplicité gouvernementale est atteint avec les mesures contre la E-Cigarette, pourtant inodore et à ce jour scientifiquement reconnue comme exempte de tous risques sanitaires, mais dont le grand tort est sans doute d'être efficace pour le sevrage tabagique et donc, largement diffusée, de faire diminuer le nombre de fumeurs taxables...d'où l'idée qui germe de n'en autoriser la vente que chez les buralistes et assortie des mêmes interdictions et surtout des mêmes taxes que le tabac.

Bref, le gouvernement pépèriste a besoin de sous et le fumeur, comme l'automobiliste, est une manne céleste de taxes et de contraventions. Pour ce qui est d'entraver la liberté du citoyen, les écolo-socialistes provisoirement au pouvoir démontrent chaque jour et dans bien des domaines que c'est dans leur nature profonde ! Un grand coup de balai, vite !

10:02 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 29 mai 2013

Manif'pour tous : il y avait trop de manifestants, Valls fait truquer les chiffres !

252381_334911649971398_166727327_n.jpgYves Darchicourt

Une fois de plus, dûment chapitrés, les services de la Préfecture de Police de Paris ont plus que largement minoré le rassemblement populaire et patriotique de dimanche dernier. Les fonctionnaires défendent la prétendue infaillibilité de leur méthode de comptable par points fixes : une méthode jugée pourtant "artisanale" comme l'a reconnu le responsable du renseignement de la PP lui-même à Libération.

Le Collectif de la Manif'Pour Tous a priviléfié une méthode de calcul basée sur le rapport entre la surface occupée et la densité moyenne au m2 (2 ou 3 manifestants) et en prenant en compte les flux. Ainsi à 18 h 00, la seule esplanade des Invalides - 133 925 m2 selon la Voierie de Paris - bondée, supportait donc entre 267850 et 401775 manifestants, alors qu'une foule énorme était encore au Trocadéro et dans les rues adjacentes. (source La Lettre d'Info du Figaro)

Il est donc apparue de façon criante, que les galonnés de la PP ont avancé le chiffre de 150 000 manifestants sur instructions du ministère de l'Intérieur, c'est à dire de Manuel "Gaz" Valls lui-même. Une grossière et minable manoeuvre de plus pour le ridicule bellâtre de la place Beauvau.

00:32 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 27 mai 2013

Manuel Valls : la farce tranquille !

1169430085.jpgYves Darchicourt

Allure martiale, machoire volontaire, regard déterminé... Manuel Valls dans toute la splendeur de l'infléxible et irremplaçable serviteur de l'Etat, un dur, un vrai, un tatoué des valeurs républicaines, des minorités visibles, des lobbies ambigus, de la religion franc-maçonne et accessoirement de la sécurité publique.

L'homme aime poser style gommeux sapé en costaud des batignolles endimanché ou parader genre demi-sel jouant les affranchis, de la franche rigolade pour les flics de terrain et du grandiose pour les magazines "people". Le bellâtre, qui se la joue viril mais n'ose pas sortir à l'air libre sans une escouade de porte-flingues à la puissance de feu d'un destroyer, vient en trois semaines de se prendre des claques retentissantes dignes de l'Auguste de chez Barnum. Son quarteron de putes surexcitées ne s'attire que du mépris de la part de manifestants nationalistes, ses robocops ne parviennent pas à juguler un rezzou de racailles tropicales, ses insinuations fielleuses n'empêchent pas les familles françaises de venir manifester en masse à Paris et ses flicaillons infiltrés et encagoulés - aussi reconnaissables que s'ils portaient le chapeau melon et les chaussures à clou des Dupont(d) - tentent vainement de transformer les manifestants en casseurs et en pillards. 

Pépère doit commencer à la trouver saumâtre l'inefficacité budgétivore du Manuel. D'autant, que sur un plan plus général, il n'a guère brillé par ses résultats : on n'a jamais tant tué à Marseille ni trafiqué, extorqué, violé dans les "quartiers", ni vu de clandestins se la jouer arrogants. Une seule réussite : transformer encore plus de policiers en percepteurs et faire rentrer encore plus de sous par radars interposés...allez expliquer au citoyen que c'est pour son bien. Qu'il profite encore des ors de la Ripoublique le Manuel, d'une façon ou d'une autre cela ne durera guère et il redeviendra un citoyen "ordinaire". Et alors là...

21:53 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 26 mai 2013

Manifestation patriotique et populaire : le gouvernement a la trouille !

sn 26 mai.jpgYves Darchicourt

Le pouvoir socialiste s'affole ! L'importance croissante du sursaut populaire, non seulement contre les réformes sociétales du Normal et de la Taubira mais plus généralement contre la Ripoublique et ses profiteurs, inquiète les caciques écolo-socialistes à la veille du grand rassemblement patriotique de demain à Paris.

Manuel "Prosper" Valls - celui qui utilise les services de prostituées pour faire perturber les rassemblements nationalistes - vient ainsi de tenter une basse manoeuvre visant à inquiéter et à dissuader les éventuels participants à la manifestation de demain. En visite à la "fête du boudhisme" au bois de Vincennes,il en a profité pour déclarer : " La vérité m'oblige à dire mon inquiétude face aux menaces de débordements de groupes extrémistes" ajoutant que par conséquent, il "déconseille effectivement aux familles avec des enfants de se rendre à cette manifestation".

Pauvre minable réduit à de telles extrémités ! Plusieurs énormes manifestations, des centaines et des centaines de milliers de français dans la rue...pas de voitures brûlées, pas de passants molestés et dévalisés, pas de magasins pillés, les seules violences étant le fait des robocops chargés de gazer des enfants, de renverser des landaus et de matraquer des femmes. Parallèlement, le piteux n'ose pas envoyer ces mêmes robocops mettre fin aux exactions de quelques centaines de racailles exotiques qui fêtaient à leur manière la victoire du PSG chamellisé.

La vérité est que Valls - comme ses comparses gouvernementaux - commence à avoir la trouille. La trouille d'être balayé par le populaire qui pourrait bien, demain ou après-demain et en tous les cas bientôt, le jeter bas de son piedestal, lui demander des comptes et le faire payer -cher- sa perversion politique et sa collaboration à une idéologie mortifère acharnée à détruire notre civilisation. Valls et ses complices collabos ont la trouille, la pétoche, les foies, les grelots, les jetons...il paraît que la peur donne des ailes, alors qu'ils en profitent pour s'en aller, loin et vite !

11:53 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 23 mai 2013

Londres : deux mahométans massacrent un soldat britannique !

2219336051.jpgYves Darchicourt

Hier après-midi à Londres, deux noirs musulmans repèrent un soldat britannique, se jettent sur lui et hurlant "Allah akbar" le massacrent à coups de machette, de couteau de boucher et de hachoir, essayant même de lui trancher la tête avant d'être neutralisés ( hélas seulement blessés) par la police. Ces deux islamistes nigerians - que les Anglais ont l'immense chance d'accueillir chez eux - ont même eu le temps de parader devant les témoins horrifiés et d'expliciter leur geste en arborant armes et mains ensanglantées : "les seules raisons pour lesquelles nous avons fait ceci c'est que des musulmans meurent chaque jour, ce soldat britannique c'est oeil pour oeil dent pour dent (...) vous peuple, ne serez jamais à 'abri".

Haine religieuse, haine raciale ou les deux à la fois peut-être... et bien non ! Pour le maire de Londre, Boris Johnson, "il serait erroné d'accuser l'Islam d'être responsable de ce meurtre... la responsabilité en incombe entièrement et exclusivement à l'esprit tordu et dérangé des auteurs"; quant au premier ministre David Cameron, si (quand même) il y voit "une attaque contre la Grande-Bretagne et le mode de vie britannique", il considère "que c'est une trahison de l'Islam et des communautés musulmanes qui apportent tant à notre pays". Il faut quand même oser pour donner à ce point dans l'hypocrisie, la lâcheté et la veulerie ! Mais que ne feraient pas les collabos du mondialisme pour préserver leur politique et juguler tout sursaut populaire de légitime défense face à l'invasion migratoire et à l'islamisation... d'ailleurs, une centaine de militants de la Ligue de Défense Anglaise (EDL) qui protestaient de cette tuerie devant une mosquée ont été violemment dispersés par la police et deux d'entre-eux arrêtés pour "agression raciste". Sempiternel refrain : le sanguinaire exotique et musulman est une erreur de la nature, le protestataire blanc est une racaille raciste.

Quant aux responsables du Conseil Musulman Britannique ils ont compris le message et condamnent un acte barbare qui n'a aucune justification dans l'Islam...ils devraient relire le Coran ! En attendant, le Royaume-Uni - comme la France, comme l'Europe - crève de l'immigration allogène et de l'islamisation. Que vienne le printemps de l'Europe et le coup de balai salvateur ! Rassemblement - Résistance - Reconquête !

17:40 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Dominique Venner : le sacrifice...

1981107631.jpgIl y a un peu plus de 20 ans, paraissait le premier numéro de la revue "Enquête sur l'Histoire" créée par Dominique Venner et consacré à "40 siècles d'identité française". Dans son éditorial, il évoquait la corbeille d'un châpiteau de la basilique Saint-Andoche de Saulieu décorée d'un feuillage stylisé et qui était présentée aux visiteurs comme révèlant une influence orientale... comme si chez un tailleur de pierre bourguignon du XIIe siècle n'avait pu germer l'idée de sculpter des branchages d'aulne pour agrémenter un châpiteau. Dominique Venner n'a eu de cesse de dénoncer la supercherie idéologique qui - par le biais d'une Histoire officielle manipulée  - entend faire accroire que la civilisation européenne n'a pu s'épanouir que sur les modèles et par les apports de civilisations exotiques.

Notre camarade s'est fait le chantre de notre mémoire historique et l'ardent défenseur de notre identité civilisationnelle européenne qui est d'un âge immense comme l'a écrit Carl Jung. Une civilisation pluri-millénaire qui s'est enrichie des apports, non du judéo-christianisme, mais du catholicisme romain et de l'orthodoxie grecque devenus les plus païennes des sectes chrétiennes. Une civilisation à la beauté créatrice, à la force conquérante et à l'incomparable grandeur qui s'est perpétuée sans rupture radicale pendant des millénaires et qui est aujourd'hui menacée tant par l'invasion migratoire allogène que par les dérives idéologiques des collabos d'un Système mondialiste acharné à détruire les peuples et les nations.

C'est face à l'autel de la cathédrale Notre-Dame de Paris, là ou se dressait celui de Jupiter dans la Lutèce gallo-romaine, que notre camarade Dominique Venner a choisi de s'immoler. Ce fut là peut-être un pied de nez aux enchasublés modernistes qui pervertissent et trahissent la foi de leurs ancêtres, ce fut là certainement un sacrifice exemplaire pour réveiller nos frères de peuple. Avant de partir rejoindre les dieux - et comme ont dit si bien Carl Lang et  Pierre Vial - Dominique Venner a sonné le tocsin : l'alerte est donnée, il nous reste maintenant à trompetter le boute-selle et le sonne-tambour. Le sacrifice de Dominique Venner est un appel au combat ! 

Yves Darchicourt 

07:15 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 21 mai 2013

Loi Taubira : et maintenant le vaudeville pour tous !

1350240269.jpgYves Darchicourt

Au rancart le vaudeville traditionnel. Complètement dépassés Feydeau, Labiche et Courteline. Le boulevardier trio formé par le mari, la femme et l'amant est en passe de devenir politiquement incorrect... sauf évidemment si l'amant est celui du mari !

Les portes vont désormais claquer sur les entrées et sorties de la virago épouse furibonde de la blondinette infidèle et c'est un giton gomminé qui couinera "ciel mon mari" avant de planquer un bellâtre dans le placard. Place aux mignoneries adultérines saphiques et aux tribulations égrillardes pédérastiques.

Il est peu probable que le "vaudeville pour tous" aide à ressusciter le théâtre populaire mais il est quasi certain que les nouveautés taubiresques dans le "genre" ne vont pas tarder à faire les belles soirées des chaînes redevancielles. "Au théâtre ce soir"... le retour ! mais adapté au goût si délicat de la faune du Marais. Réforme sociétale oblige !

23:55 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 20 mai 2013

Serbie : Solidarité-Kosovo renouvelle son partenariat avec l'Eglise orthodoxe !

3263462378.jpgYves Darchicourt

 "Solidarité-Kosovo" et l'Eglise orthodoxe serbe viennent de renouveller leur partenariat humanitaire pour la troisième année consécutive lors d'une cérémonie qui s'est déroulée dans les bureaux de l'Association à Graçanica en présence de Mgr Théodose, évêque du Kosovo-Métochie.

On rappellera que Solidarité-Kosovo - créée depuis près de 10 ans et qui ne vit que de dons privés - a pour but de venir en aide aux familles serbes chrétiennes de la province serbe du Kosovo livrée aux musulmans albanais et à leurs supplétifs "kosovars" par l'OTAN et l'Union Européenne et qui sont réduites à survivre sur leurs terres devenues territoires hostiles, enclavées au milieu d'une population ennemie à volonté génocidaire. Solidarité-Kosovo s'est fixée trois objectifs : mener des actions humanitaires d'urgence (déjà 25 convois en partance de France, Espagne, Italie), aider au développement économique des enclaves pour assurer leur autonomie et alerter l'opinion publique sur le sort des serbes du Kosovo.

Les eurocrates, qui viennent de promettre plus de 3 milliards € aux roitelets corrompus du Mali, laissent joyeusement crever de misère des milliers de nos frères de peuple dont le seul tort est de vouloir continuer à vivre libres et dignes sur leurs terres ancestrales, de défendre leur Foi et de préserver leur identité. Aider Solidarité-Kosovo est aussi un acte de résistance au mondialisme ! cliquez ici

17:25 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

vendredi, 17 mai 2013

Manip' ratée, émeute raciale, robocops fatigués et cambriole... Valls déprime!

562549640.jpgYves Darchicourt

Manuel "Prosper" Valls n'a vraiment pas de chance ! Dimanche dernier, il donne dans l'association de malfaiteurs foireuse avec son Préfet de Police de Paris et un quarteron de prostituées pour avoir le prétexte de lancer ses robocops sur les militants nationaux, identitaires et solidaristes... flop retentissant ! Le lendemain soir, il fâche tout rouge la principauté chamelière propriétaire du PSG en laissant une horde exotique gâcher l'apothéose programmée de l'équipe mercenaire victorieuse ! Hier soir encore, comme quasiment tous les jours depuis des semaines, une saine jeunesse française, blanche et hétérosexuelle s'est permis de manifester son opposition radicale à la loi éponyme de l'afro-antillaise discriminée positivement au gouvernement, une intelligente stratégie de harcèlement - cette fois près de la Sorbonne sans doute en clin d'oeil à mai 68 - qui fatigue gendarmes mobiles et CRS et commence à faire murmurer dans les rangs !

Cerise sur le gâteau, cette dernière nuit, des spécialistes de la cambriole se sont fait un coffiot à Cannes, raflant pour un million de dollars de quincaillerie helvétique destinée à rutiler sur quelques mémères du grand écran façon arbre de Noël et qui va finir chez les fourgues. Juste quand il fallait pour énerver Manuel, des primesautiers sans doute ! Un petit chef d'oeuvre de truands à l'ancienne qui restera dans les annales. On se demande si la PJ a encore de quoi rémunérer des indics en ces temps de récession socialiste ! Sécurité publique zéro autour du Festival, de quoi se brouiller avec le 7e Art ! Pauvre Manuel hanté par le spectre du limogeage et la perspective de finir comme maque de femen dont on peut sans risque dire qu'elles ne sont pas du genre gagneuses dociles... il va finir par se payer une dépression, une nervousse bréquedoune carabinée comme faisait dire Audiard au Volfoni des Tontons Flingueurs !

21:25 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 14 mai 2013

PSG-Lyon : prétexte à rezzou sur le Trocadéro et les Champs Elysées !

2409503886.JPGYves Darchicourt

Il va tirer la leçon de ce qu'il ose appeler une bousculade ! Manuel "Prosper" Valls - le même qui utilise les service de prostituées pour provoquer des incidents avec les militants nationalistes - vient encore une fois de faire état de sa vision "sécuritaire" à géométrie variable.

On se souvient qu'il n'a pas hésité à envoyer en masse ses robocops se défouler sur des manifestants inermes et pacifiques défilant en famille et dont le seul tort était de lancer des slogans hostiles aux réformes "sociétales" du Normal et de sa Taubira. Hier, la même police gouvernementale a visiblement eu pour consigne d'éviter l'affrontement avec les bandes de "jeunes" vomis par les "quartiers" qui cernent la capitale et qui ont effectué un rezzou sur le Trocadero et les Champs Elysées. Evidemment, il est plus facile de gazer des enfants, de bousculer des femmes, de renverser des poussettes ou de molester des personnes âgés que de charger des racailles équipées, armées et entraînées à la castagne. Et puis, il est médiatiquement, juridiquement et politiquement moins risqué de faire tabasser du gaulois que de lancer des cognes sur des "venus d'un ailleurs exotique". Le franchouillard tuméfié est un manifestant qui n'a pas obtempéré, l'allogène matraqué - forcément par erreur - est une victime du racisme.

21 arrestations alors que des centaines de barbaresques arabes et africains s'adonnaient aux joies du pillage et de la violence haineuse anti-blanc...et tout cela pour éviter l'accident majeur sur un tropical au crâne un peu fragile, ce qui n'aurait pas manqué de susciter l'indignation véhémente des associatifs, des médiacrates, des robins de la magistrature syndiquée et autres collabos de la France plurielle. La victoire footballistique du Qatar'Club n'a été évidemment qu'un prétexte à razzia...pouvait-on d'ailleurs s'attendre à autre chose à l'issue d'une partie de ballon où évoluait une équipe mercenaire payée par des chameliers !

19:50 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 13 mai 2013

Manuel "Prosper" Valls a loupé son coup : la provocation de ses femen a fait flop !

260358_195481293936446_88448372_n.jpgYves Darchicourt

De toute évidence, la prestation du quarteron de Femen au débouché de la manifestation de l'Union Sacrée des Patriotes hier à Paris a été programmée et organisée par le ministère de l'Intérieur.

Les quatres siliconisées qui ont gesticulé mamelles à l'air et se sont égosillées au balcon d'un appartement donnant sur la statue équestre de Jeanne d'Arc - et dont on dit maintenant qu'il est à disposition du ministère de la culture pour ses hôtes de passage ou les 5 à 7 de ses ronds de cuir - travaillaient sur commande dans ce cadre somme toute familier pour des praticiennes des amours tarifées. Il s'est bien agi d'une provocation destinée à susciter une réaction violente de la part des patriotes participant à la marche contre le mondialisme et pouvant justifier l'intervention des robocops massés aux alentours, à seule fin de faire disperser le cortège avant les allocutions. Le nombre inaccoutumé de journalistes et de photographes embusqués en bonne place pour "rendre compte" de l'évènement suffit à lui seul à prouver que les médias s'attendaient à l'apparition des quatre filles folieuses, à une réaction indignée des militants nationaux et solidaristes et à une charge policière.Fort heureusement, Manuels Valls et les galonnés de la Préfecture sont des sommaires qui n'avaient pas prévu la rapidité d'exécution et le sang-froid du service d'ordre mis en place par les Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires : l'incident a fait flop, les quatre "respectueuses" ont été évacuées par les sapeurs pompiers (pour corser le spectacle sans doute) et les robocops ont continué à faire le pied de grue pour rien.

Par effet boomerang, Manuel "prosper" Valls et ses gagneuses ont assuré une belle couverture médiatique à la manifestation unitaire nationaliste et solidariste contre le mondialisme. Une fort belle journée dont on peut suivre le reportage sur le site de Synthèse Nationale ( cliquez ici )

17:08 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 11 mai 2013

Marseille : six racailles de moins depuis le début 2013 !

3041062348.jpgYves Darchicourt

A Marseille, la truanderie continue de réduire ses effectifs ! C'est une pratique propre aux prédateurs que de maintenir leur nombre à un niveau raisonnable sur leur territoire pour continuer à y vivre dans des conditions acceptables. Ainsi depuis le début de l'année, six racailles "marseillaises" ont été farcies de plomb (il y en a eu 24 en 2012) ; Iskander le dernier en date s'est allourdi de 23 balles de 9mm, trucidé proprement par des tueurs à moto, un modus operandi classique mais imparable, scène culte vue et revue dans nombre de polars. Inutile de préciser qu'Iskander était un "jeune", connu des services de police et membre d'un gang soupçonné d'avoir perpétré l'attaque d'une bijouterie le 30 mars dernier durant laquelle des coups de feux avaient été tirés sur la police. Une racaille donc, dessoudée par d'autres racailles, qui s'en plaint réellement ? Certainement pas les honnêtes citoyens, ni les policiers de terrain qui comptent les coups sans doute avec satisfaction.

Manuel Valls y est allé de ses rodomontades habituelles sans une fois de plus aller au fond des choses même s'il a osé évoquer un "néo-banditisme propre aux cités". L'augmentation des effectifs de police n'ont pas servi et ne serviront pas à grand'chose tant que les policiers n'auront pas consigne d'aller traquer la racaille là où elle se trouve, c'est à dire dans les enclaves exotiques des "quartiers nord" qui lui servent de base, de refuge, de zone de stockage, d'arsenal et de pouponnière. Présence policière et investissements massifs aux frais des contribuables sont aussi inutiles que coûteux dans ces "quartiers", peuplés qu'ils sont de surnuméraires allogènes qui entendent continuer à bien vivre des aides publiques et de la truanderie sans même envisager de devoir travailler. A Marseille, comme en tant d'autres villes françaises ceintes de banlieues criminogènes, ce n'est pas un Tartarin qu'il faut, c'est un Matamore (au sens ethymologique du terme) ou un flic à la Audiard n'hésitant pas à organiser la Saint-Barthélémy du mitan. En attendant, que les racailles s'entre-tuent, personne de sensé ne s'en plaindra !

01:32 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 09 mai 2013

Un an que François Hollande veille sur la France et les Français !

2778009759.jpgYves Darchicourt

François le Normal règne depuis un an : la France en récession, 3.224.000 chômeurs (10,50% de la population active), le niveau de vie qui baisse, des millions de français de tous âges à la limite du seuil de pauvreté, une pression fiscale sans précédent, une insécurité galopante, des banlieues entières aux mains de la racaille allogène, une déferlante migratoire ininterrompue, budgétivore et criminogène, une maffia politicienne de copains-coquins aux ordres de la finance anonyme et vagabonde... et sans doute satisfait de son bilan économique et social, Pépère - qui a "sinécurisé" Mémère 1 à la Banque Publique d'Investissement - emmène Mémère 2 au Maroc aux frais du contribuable et - tel un gros loukoum dans son emballage doré - succombe à une douce somnolence gastro-hépatique aussi ridicule que peu diplomatique.

Evènement emblèmatique, le parangon des privilégiés du Système roupille, repu et embrumé, aux côtés de sa maîtresse tandis que le France crève et que des millions de français sont dans la misère. Le réveil risque d'être dur pour Hollande, sa cour et sa clique ! Le plus tôt sera le mieux !

18:28 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 05 mai 2013

Bruxelles : des femen ridiculisées pour avoir voulu ridiculiser un archevêque !

518839005.jpgYves Darchicourt

Mgr André Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles participait le 26 avril dernier à un débat portant sur l'homoparentalité - une déviance sociétale qu'il pourfend avec assiduité - à l'Université libre de la capitale du royaume de Belgique. Un débat brutalement interrompu par l'irruption d'un groupe de "femen" dépoitraillées et vociférantes qui ont aspergé d'eau l'ecclésiastique, lequel est resté imperturbable...s'attirant ainsi - de l'aveu même de son contradicteur (Guy Haarscher, ancien enseignant de philosophie en cet établissement et "homoparentaliste" convaincu) - la sympathie de l'auditoire estudiantin qui ne lui était pourtant a priori pas favorable.

Par ailleurs, la présence inaccoutumée - pour ce genre de débat universitaire -  d'une dizaine de journalistes avec leurs photographes a clairement démontré que les médiacrates avaient été avertis de l'agression qui allait être commise sur le religieux (ou pourquoi pas l'avait planifiée avec ces "dames") d'autant que - toujours selon Guy Haarscher - les plumitifs et leurs acolytes sont repartis quasiment "bras dessus dessous" avec les folles-dingues. 

Quoi qu'il en soit la sarabande des hystériques, leurs gestes honteux sur un vieil homme et leurs criaillements auront eu comme résultat immédiat de déconsidérer les partisans de l'homoparentalité catalogués comme des agressifs et des sectaires. Un peu comme à Paris où tout un chacun peut mettre en parallèle la bonhommie des familles défilant pacifiquement contre le mariage "homo" avec la fureur des militants des lobbies ambigus et la brutalité de la police politique de l'état socialiste. Et puis ces pauvres bêtes aux mamelles peinturlurées  - dont on attend la même prestation sur un imam ou un rabbin, mais cette fois sous l'oeil obligatoirement courroucé des médias - ont finalement été ridiculisées par le flegme de Mgr Léonard, elles ont une fois de plus discrédité le féminisme sauce soixante-huitarde réchauffée et donné à penser que décidément monsieur Vladimir Poutine - embastilleur de femen et autres pussy riot - était bien sympathique.

23:07 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 29 avril 2013

Synthèse Nationale a gagné : la résistance patriotique et identitaire régionale s'est réunie !

SN 7.JPG

Yves Darchicourt

Leur coup a foiré : les politiciens collabos du mondialisme comme leurs valets de la magistrature stalinoïde et les médiacrates locaux à la déontologie louvoyante doivent avoir l'estomac en voie d'ulcération. Bisque rage ! Synthèse Nationale a tenu bon, sa première "journée régionale" s'est déroulée près de Lille ! Les péripéties de ces derniers jours seront relatées en détail sur le site de Synthèse Nationale : la volte-face du minable Bernard Gérard - encore député-maire de Marcq en Baroeul - ce médiocre de la politique alimentaire qui a gagné "l'intérêt" des militants nationalistes et identitaires régionaux, les ahurissantes conclusions de robins besogneux sans doute formatés au syndicat du mur des cons, mais surtout le sens de l'honneur et la tenacité exemplaire de "monsieur Gaston" le propriétaire de la Ferme de l'Epinette qui a méprisé les menaces de l'ultra-gauche, les "conseils" hypocritement susurrés par la représentante locale de la Voix du Nord et même les propositions financières alléchantes de grands démocrates !

Et elle s'est tenue cette journée saluée par un chaud soleil printannier, dans le fort beau cadre d'une ancienne ferme-forte à Nieppe, au coeur de la campagne flamande où aucun museau hostile ne s'est aventuré. Il en restera le souvenir de quelques heures roboratives et fructueuses durant lesquelles militants, sympathisants et visiteurs ont pu échanger points de vue et expériences parmis les stands ouverts par la Nouvelle Droite Populaire, le Parti de la France, 3e Voie, Terre&Peuple, Tribann Rijsel, le Vlaams Belang...autour de la buvette-restauration non hallal et sous les jaunes drapeaux frappés du lion flamand. Des stands désertés à l'occasion des débats politiques et des allocutions des intervenants représentant un large éventail de la droite nationale et identitaire : Arnaud Raffard de Brienne (écrivain, spécialiste de la désinformation) - Franck Abed (écrivain catholique et royaliste) - Lionel Baland (un camarade belge spécialiste des droites nationalistes européennes) - Luc Pécharman (responsable régional de la Nouvelle Droite Populaire) - Thomas Joly (secrétaire général du Parti de la France) - Serge Ayoub (porte-parole de 3e Voie ) - Robert Spieler (délégué général de la NDP) - Filip Dewinter (invité d'honneur, député et porte-parole du Vlaams Belang) et Roland Hélie, l'infatigable directeur de Synthèse Nationale, à l'origine de cette belle initiative de rassemblement des forces de la droite nationale et identitaire.

Une si belle journée de résistance que l'on parle déjà de la prochaine...en Picardie peut-être ! A suivre prochainement sur Synthèse nationale : reportages, photographies et vidéos !

21:40 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 25 avril 2013

Le Syndicat de la Magistrature est (très) à gauche ! Ah bon ?

blog-magistrat-anti-france_konk.jpgYves Darchicourt

Le Syndicat de la Magistrature et son "mur des cons" défraient la chronique ! Il y a de quoi s'étonner de l'étonnement de certains qui semblent découvrir ce qui est de notorité publique depuis des lustres, à savoir que ce "syndicat" est une organisation subversive aux mains de l'ultra-gauche mondialiste dans notre pays. Nous avions relevé sur ce blog un petit florilège de citations de responsables de cette cellule activiste (les juges sectaires : cliquez ici) dont un des anciens vice-président avait même donné dans l'hystérie anti-flic (un juge condamné : cliquez là)

Les membres du Syndicats de la Magistrature sont avant tout des militants voire des combattants d'une idéologie qui émane en droite ligne des relents mortifères de mai 68. Comment peut-on croire un seul instant qu'ils laissent leurs opinions aux vestiaires des tribunaux où ils siègent ? Comment même simplement envisager que leurs décisions ne sont pas guidées par leurs préoccupations idéologiques ? Alors que cette officine expose dans ses locaux les portraits des cibles de futurs tableaux de chasse politique n'a rien d'extraordinaire. Encore ne s'agit-il là que d'un "mur des cons" stigmatisant ironiquement des représentants de la droite dite républicaine ou parlementaire ou molle pour lesquels ces robins éprouvent surtout du mépris. Les militants de la droite nationale et identitaire ou plus largement les citoyens égarés hors des sentiers battus du politiquement correct qui ont pu avoir affaire à ces gens là savent bien eux à quel degré de haine peuvent monter ces "magistrats" au masque de Fouquier-Tinville qui peuplent de véritables "tribunaux révolutionnaires" avec leurs listes de proscrits et qui devraient d'emblée faire systématiquement l'objet d'une procédure en suspicion légitime.

Le Syndicat de la Magistrature est un ennemi acharné à saper les bases de notre civilisation et à persécuter le gaulois qui ose être fier de son identité et en tant que tel il est à abattre. Cette vaudevillesque affaire ne suffira qu'à l'écorner un peu. Ce n'est pas si mal après-tout, c'est peut-être là l'occasion de faire un pas vers la nécessaire et implacable épuration qui redonnera tout son sens au mot "Justice"

18:35 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 23 avril 2013

Valenciennes : les joies du foot pluriel !

3284924928.jpgYves Darchicourt

Ils sont pourtant appointés dans la même équipe de football ! Pour des raisons mal définies, à quelques minutes de la fin d'une partie opposant dimanche dernier les clubs de Valenciennes et de Reims, l'ivoirien Angoua et le sénégalais Gomis ont échangé quelques claques retentissantes au grand ahurissement des supporteurs de l'équipe du Hainaut qui allait finalement l'emporter 1 à 0 sur celle de la Champagne.

On ne sait pas quels noms d'oiseaux exotiques ont pu être échangés entre les deux tapeurs de ballon africains au point dégénérer en bourre-pif. On sait en revanche que les deux mercenaires du ballon rond jouent aussi chacun dans leur équipe nationale, deux équipes rivales sur un continent où on a le crampon tribal et la baballe patriotique.

Belles et grandes joies de l'immigration allogène qui importe les guerres tribales dans les clubs sportifs tout comme dans la plupart des quartiers suburbains du Hainaut, de la Champagne ou ailleurs dans notre douce France plurielle.

19:42 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 20 avril 2013

Police et justice ripoublicaines : selon que vous serez..!

1875899172.jpgYves Darchicourt

Ainsi donc Mohammed - la seule jugée des racailles qui avaient attaqué, brutalisé et détroussé les passagers du RER D le 16 mars dernier - a été relaxé hier au "bénéfice du doute" par le Tribunal Correctionnel d'Evry bien qu'ayant été formellement identifié par une des victimes et un policier ! Pain béni si l'on ose dire pour les onze autres petites frappes exotiques interpellées dans l'affaire - des "jeunes" mineurs au moment des faits - qui attendent désormais sereinement de bénéficier de la même mansuétude.

Yohann, Flavien et Jean-Philippe eux - mis en cause dans une agression dite homophobe à Lille - sont allés directement en détention préventive en attendant d'être "jugés" par des robins d'ores et déjà fortement incités à la nécessaire sévérité par le gouvernement écolo-socialiste, les lobbies ambigus et les médias.

Et puis, quotidiennement désormais, des dizaines de gaulois manifestant, pour l'instant, pacifiquement leur opposition à la loi concoctée par la Taubira sont pouchassés, malmenés, matraqués, gazés, garotés, embarqués et placés en garde à vue -en attendant d'être parfois déférés en justice expéditive- par les cognes d'une police désormais politique et qui n'a plus rien de "nationale".

Selon que vous serez..!

15:15 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 15 avril 2013

Racket des automobilistes : la Mégane à percepteur embarqué !

4160968567.jpgYves Darchicourt

Les fameuses "Mégane" avec radar mobile nouvelle génération (RMNG) commencent à sévir sur les routes et autoroutes de France. Ont ainsi été repérées en gris métallisé une CG 701 AV qui se promène en Moselle, une CG 866 AV qui flâne en Haute-Garonne, une CG 792 AV qui baguenaude en Pas de Calais et en noir une CG 792 AC qui ratisse dans le Rhône !

Ces petites merveilles de technologie - que l'Etat va évidemment vouloir amortir le plus vite possible - sont de redoutables pompes à phynance pour notre ubuesque gouvernement prêt à faire flèches de tout bois pour récupérer des sous. On le sait bien, la traque hypocrite du contrevenant routier par radar planqué ressort non d'une politique de prévention de la violence routière, mais d'une volonté de traire au maximum les vaches à lait du macadam.

Et pendant que des policiers et des gendarmes servent de supplétifs aux percepteurs, que d'autres sont envoyés gazer les enfants des français qui pensent mal et que d'autres encore sont affectés à la protection rapprochée et permanente du fils de la maîtresse de Pépère, la délinquance suburbaine exotique trafique, extorque, pille, viole et tue en quasi impunité. Le citoyen gaulois automobiliste lui paye impôts, taxes et cotisations obligatoires dites de "solidarité", toutes joyeusetés qui - comme les prix - augmentent sans cesse tandis que stagnent (voire baissent) salaires et retraites; il sait bien que de ce qu'il verse à l'Etat, une notable partie sert à entretenir des allogènes surnuméraires, des oisifs fonctionnarisés, des affairistes douteux et des policiciens véreux et il constate que le gouvernement sait faire preuve d'imagination quand il s'agit de le rançonner sur les routes. Trop c'est trop ! Comme disait l'animateur Zappy Max sur Radio Luxembourg : çà va bouillir !

20:15 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 10 avril 2013

Gilles Bernheim avoue mais veut rester Grand Rabbin !

50837833.gifYves Darchicourt

Grand Rabbin il est, Grand Rabbin il veut rester ! C'est que la place doit être bonne et surtout fort satisfaisante pour l'ego. Gilles Bernheim a fini par avouer radiophoniquement n'être pas agrégé de philosophie comme il le laissait dire et - outre d'utiliser les services d'un "nègre" - avoir donné dans le plagiat à répétition. Mais tout cela n'est pas de sa faute, en tous les cas pas entièrement : l'agrégation il ne l'a pas obtenue mais c'est tout comme, il le méritait, le prestigieux diplôme était à portée de main et serait encadré dans son bureau sans un évènement dramatique personnel qui l'a tétanisé; la folie du copier-coller, c'est son nègre ou alors la conséquence malheureuse de sa façon brouillonne de prendre des notes. Il n'y aurait là de plus rien qui puisse mettre en doute sa crédibilité comme haute autorité morale des juifs de France.

Bref rien que du véniel qui ne devrait pas conduire les membres du Consistoire à se couvrir la tête de cendres et à le virer comme un vulgaire bouc émissaire. D'autant qu'il paraît que le diplôme fantôme et la kleptomanie littéraire du Grand Rabbin étaient secrets de Polichinel dans la Communauté comme chez les journalistes... un peu comme la manie de la fraude fiscale chez les politiques ripoublicains !

Politiciens, autorités morales, affairistes, médiacrates...tout un petit monde qui se croyait intouchable et qui commence à tomber de haut. Et cela n'est sans doute pas fini, d'autres non-dits vont sans doute remonter l'information et exploser à l'air libre, un peu comme viennent crever des bulles méphitiques à la surface d'une fosse d'aisance : il est grand temps de vidanger !

12:43 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 08 avril 2013

Cahuzac, Guérini, politiciens et affairistes... l'UMPS déraille !

3447786819.jpgYves Darchicourt

Totale inconscience ou scandaleuse provocation ? On apprend que Jérôme Cahuzac entendrait bien récupérer son siège de député du Lot&Garonne; un siège abandonné à son suppléant dès sa nomination comme ministre et qui lui revient sauf s'il y renonçait. Sans vergogne aucune, le politicien n'envisage pas de renoncer à la manne qui nourrit grassement les élus de la ripoublique même s'il se ferait alors très discret...au point de ne pas mettre les pieds à l'Assemblée Nationale ! Présumé fraudeur fiscal et faussaire, Cahuzac veut maintenant être payé à ne rien foutre aux frais du contribuable !

Il en va de la même inconscience - ou de la même provocation du populaire - pour les 20 députés de l'UMP qui viennent de juger bon de proposer une loi d'amnistie fiscale; et ce au prétexte d'inciter les fraudeurs à rapatrier discrètement et sans risque de retombées fiscales ou judiciaires leurs fonds planqués à l'étranger, des fraudeurs où ils savent sans doute qu'il y a nombre de leurs amis et relations !

Enfin dans le même registre on appréciera le geste de la majorité socialiste du Conseil Général des Bouches du Rhône qui a fait inscrire dans le budget départemental voté le 29 mars dernier la prise en charge des frais de justice de leur président Jean-Noël Guérini dans une affaire de licenciement abusif. Une décision dans le pur style copains-coquins qui fait hurler les contribuables provençaux quand on sait que l'individu, après avoir été mis en examen en septembre 2011 pour "prise illégale d'intérêts, trafic d'influence et recel de trafic, association de malfaiteurs en vue de trafic d'influence et recel de trafic", vient d'être derechef mis en examen pour "détournements de fonds publics" le 05 mars dernier. On ne sait pas trop si les élus départementaux socialistes osent ainsi cracher à la figure des contribuables par pur copinage ou par obéissance apeurée des frères Guérini - le politicien et l'affairiste - lesquels font penser aux frères Volfoni des Tontons Flingueurs, l'humour et le capital de sympathie en moins !

Décidément la ripoublique est fort obstinée dans ses turpitudes, son inconscience, son mépris des humbles et ses provocations envers les vaches à lait de contribuables. Le Peuple a désormais le droit et le devoir de résistance contre un régime discrédité, voire de rebellion ouverte !

02:03 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 07 avril 2013

Affaire du grand rabbin Bernheim : une autorité morale à l'image de la ripoublique !

2846411823.jpgYves Darchicourt

Décidément dans notre belle ripoublique on ne sait plus à quel saint se vouer... si l'on ose dire ! Dans la foulée de l'affaire Cahuzac, voilà maintenant qu' une "grande autorité morale" est convaincue de basses et éhontées menteries.

Il y a peu, Gilles Bernheim - la plus haute autorité religieuse de la communauté juive de France depuis son élection comme Grand Rabbin en juin 2008 - avait fini par avouer avoir utilisé les services d'un "étudiant" lors de la rédaction de son livre " 40 méditations juives " et d'avoir donné - ou d'avoir laissé donné - amplement et grossièrement dans le plagiat (sur au moins quatre auteurs identifiés comme révélé sur Archéologie du Copié-Collé cliquez ici) : c’est la seule et unique fois que je me suis livré à un tel arrangement, dans un contexte, en 2011, où ma charge de travail et mes obligations ne me permettaient pas de porter toute l’attention nécessaire à la rédaction d’un livre avait déclaré l'homme - les yeux dans les yeux comme n'importe quel Cahuzac - pour se justifier.

Et voilà que maintenant, outre de forts soupçons de plagiat aussi pour la rédaction d'un ouvrage antérieur " Le souci des autres au fondement de la loi juive ", on découvre que le rabbin Bernheim n'a jamais été agrégé de philosophie comme mentionné sur quasiment toutes les biographies qui le concernent, sur le site de son éditeur, dans des articles de presse et notamment dans le communiqué annonçant la sortie des ses "40 méditations juives", dans le Who's who (où les notices sont rédigées et actualisées chaque année par les intéressés eux-mêmes) et à 2 reprises dans l'allocution de Nicolas Sarkozy lorsqu'il lui a épinglé sa légion d'honneur en mars 2010. Bernheim, qui certes n'a pas fait figurer le diplôme sur son site internet, se serait contenté de continuellement mentir par omission à ce sujet !

Il est fort probable que le Gaulois moyen se contrefiche des menteries de Bernheim, on notera simplement que c'est en général ce genre d'autorité "morale" qui se permet de juger, critiquer voire condamner les comportements, les opinions ou les pensées des Français dès lors qu'ils s'éloignent un tant soit peu du politiquement correct. Elles sont belles les autorités morales de la ripoublique !

01:28 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 06 avril 2013

Un sénateur mahorais pro "mariage homo" courroucé par Civitas!

4219073792.jpgYves Darchicourt

Thani Mohamed Soilihi - sénateur socialiste de Mayotte et partisan du mariage homo - s'est indigné à la tribune sénatoriale de l'intitiative prise par Civitas d'organiser des prières publiques aux abords du Palais du Luxembourg dans le cadre de la confrontation citoyenne sur la loi Taubira au prétexte qu'en France le principe de laïcité s'opposerait aux manifestations religieuses publiques de ce genre.

L'homme est un sommaire et pour réfutation de ses arguments il suffira d'inviter à consulter l'article excellent de Jean de Rouen sur Contre-Info.com et qui tacle le politicien d'importante (cliquez ici). On se contentera ici de lui rappeler que s'il est l'un des deux sénateurs de Mayotte (avec son congénère Abdourahamane Soilihi de l'UMP) c'est parce que la population de l'archipel a été consultée à trois reprises (1974 puis 1976 pour rester dans le giron de la France et 2009 pour que Mayotte devienne un département français) sans que les français eux puissent donner leur avis et l'exprimer par un vote.

Quant on sait que Mayotte est un gouffre financier pour la France, qu'elle est fortement islamisée et qu'elle compte plus de 30% d'immigrés clandestins (essentiellement comoriens), on peut penser que nombre de nos compatriotes ne verraient pas le définitif largage des amarres d'un mauvais oeil. Mayotte devenue indépendante ou rattachée à l'Union des Comores permettrait alors à Thani Mohamed de s'occuper de son île et de ses habitants au lieu de venir gloser à Paris et aux frais du contribuable sur des manifestations civilisationnelles qui lui sont étrangères.

10:59 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

"Ils" sont tous pourris : ce "ils" du populaire qui épouvante le Système !

1646753235.gifYves Darchicourt

Quelques pas auraient permis à François Hollande de saluer le corps d'un soldat français qui lui devait sa mort au lieu d'avoir l'air de s'incliner devant une bouche d'égout ! Son cerveau n'a pas réagi, illustration sans doute de la lourdeur intellectuelle qui lui vaut ce nouveau ridicule, mais finalement aussi fort symbolique image d'un politicien tête basse devant l'ouverture du cloaque où s'agite encore une ripoublique moribonde.

Car elle en train de crever la ripoublique, étouffée dans ses vomissures. Chaque jour ou presque apporte sa révélation au citoyen ébahi de découvrir, comme dans en éblouissement, qu'ils sont décidément tous pourris...ce "ils" du bon sens populaire qui regroupe dans même sac les politiciens, les affairistes et les journalistes, ce "ils" qui affole, qui épouvante même les appointés du Système qui savaient et qui profitaient. Il est enfin éclatant que le Système en place depuis des décennies est celui des copains-coquins, des profiteurs, des véreux, des échines souples, des médiacrates...tout un monde de nuisibles cornaqué par les frères trois points et autres sectaires mondialistes au service des ploutocrates et des fortunes anonymes et vagabondes.

Le populaire vient de s'apercevoir qu'il est cocu, cocu et jusqu'à présent content dans le ronronnement rassurant de la démocratie parlementaire qui lui assurait du pain et des jeux - le smic, la sécu, le foot, la télé - contre un bulletin de vote en faveur d'interchangeables affidés de la droite molle ou de la gauche caviar ( ou de leurs satellites issus de la porosité politique ) et le droit de la fermer en toutes circonstances, même quand on ne rasait plus gratis et que l'on installait des exotiques à leur place. "Ils" ont pris toutes les précautions pour que cela dure en bourrant les crânes, en diffusant des faussetés, en muselant les esprits libres, en diabolisant, en interdisant, en condamnant..."ils" ont cru que cela durerait ad vitam aeternam! Ils ont eu tort ! Le retour de bâton devrait être rude pour "eux" !

00:35 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 02 avril 2013

La ripoublique aux abois : la bête blessée peut encore mordre !

2981311834.jpgYves Darchicourt

On découvre sur le site de Contre Info cliquez ici la brillante analyse politique de l'illustre inconnu et député socialiste Pascal Terrasse assimilant les familles françaises manifestant contre la Taubira aux membres des "mouvements fascistes des années 30"  On l'attendait celle-là ! Classique maneuvre de diabolisation de l'ennemi, phraséologie sournoise - désormais totalement inopérante tant le mot "fasciste" a été galvaudé - d'un godillot apeuré par l'immense lame de fond qui s'annonce et qui,  emportera profiteurs et politicards - et justification écoeurante des brutalités répressives sur des femmes et des enfants.

En fait la ripoublique a toujours les réflexes d'une bête nuisible aux abois. Il y a près de 80 ans, le 6 février 1934, " la gueuse " faisait tirer ses gendarmes sur la foule des anciens combattants rescapés de la première grande boucherie mondiale; il y a quinze jours, le 24 mars 2013, c'est sans états d'âme que le gouvernement "républicain" ordonnait à ses sbires de gazer des manifestants pacifiques. Dans les deux cas, on a vu des gendarmes et policiers français s'acharner sur leurs congénères et concitoyens, avaient-ils seulement entendu parler de la théorie " des baïonnettes intelligentes" qui interdit d'obéir à des ordres iniques ? Probablement pas et leur hierarchie est plombée de carrièristes, ce n'est pas demain que l'on verra les "premiers rangs" mettre l'arme à la bretelle, virer leurs officiers et passer du côté du populaire gaulois. Bien que...

Sans grand risque d'anachonisme, on pourra rapprocher les deux évènements : un pouvoir déconsidéré face au peuple, des profiteurs face aux assujetis, des mondialistes, des métissés et des cosmopolites face au gaulois, des nantis et des idéologues fumeux face au populaire qui n'aspire qu'à un grand coup de balai et à un grand bol d'air de liberté. Et à l'analyse du sommaire socialiste ardéchois, on pourra opposer celle que Marcel Déat - alors élu socialiste (SFIO) et futur fondateur du Rassemblement National Populaire - faisait à propos de la journée du 6 février 1934 : " ...place de la Concorde, il y avait des réactionnaires, des fascistes, des petites troupes organisées mais il y avait surtout une foule énorme de braves gens qui n'avaient pas d'opinions politiques mais qui avaient des sujets de mécontentement et de colère et s'ils manifestaient c'était contre les saligauds qui désohonnorent la République"

L'Histoire finit parfois par se répéter, la 3e République est morte étouffée dans les turpitudes,la honte et le déshonneur; la 5e que nous supportons encore n'est plus qu'un étron malodorant et finira aussi par disparaître. Rassemblement - Résistance - Reconquête !

10:38 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 30 mars 2013

Hénin-Beaumont : marche en hommage à la racaille abattue par la police!

aaaaaaaaaaaa.jpg

Yves Darchicourt

Hier après-midi 29 mars, les congénères et coreligionnaires du franco-maghrébin abattu jeudi, alors qu'il tentait d'achever le policier qu'il venait de blesser avec une arme par destination, se sont payés le culot d'organiser une "marche blanche" à la mémoire de ce délinquant récidiviste, recherché pour tentative d'extorsion. Cornaqués par quelques représentants de la gauche extrème locale, le cortège vociférant ( 150 personnes environ mais 3 à 400 selon les médias régionaux tout acquis à sa cause) s'est écoulé de la très exotique "plaine du 7 "de Montigny en Gohelle au centre de Hénin-Beaumont - paralysant la circulation - puis gagnant les abords du Commissariat de Police où une virago d'origine indéfinissable a pu déverser sa haine, la pauvre bête perdant tout mesure au point de ne pas se rendre compte que ses propos accréditaient l'opinion selon laquelle les délinquants sont très majoritairement des "zissus"

L'affaire est pourtant claire et nette, la racaille a bien été expédiée dans le cadre de la légitime défense d'autrui. Le libre accès du centre ville d'Hénin-Beaumont à ce rassemblement haineux - véritable apologie de la délinquance - susceptible de mettre les passants et les riverains en danger est un scandale : et non, les commerçants qui ont baissé rideau au passage de la horde ne l'ont pas fait par sympathie mais par trouille de se faire molester et piller. Scandaleux aussi le parti pris des médias régionaux - de FR3 aux scribouillards de feuilles locales - qui incriminent la police désormais sur le banc des accusés et/ou minimisent les agissement de la petite frappe : on a pu voir ainsi sur FR3, une brave gérante de bar-presse de Roubaix amenée à raconter que les extorsions du genre de celle commise par le doux Lahoucine sont monnaie courante, pratiquement des faits d'habitude que leurs auteurs eux-mêmes nomment des braquages gentils..! un braqueur gentil ne pouvant être complètement mauvais, Lahoucine Aït Omghar ne méritait pas de finir plombé, même pour avoir voulu tuer un policier que l'on finira bien par suspecter d'avoir été provocateur, injurieux et peut-être même raciste !

Qu'une racaille à velléité homicide finisse pas se faire descendre en flag' est dans l'ordre des choses ou plutôt devrait l'être. Il est grand temps qu'en France les activités de malfrats redeviennent un métier à risque !

19:51 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook