Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 26 avril 2013

A MARCQ-EN-BAROEUL LE MAIRE LIBERTICIDE VEUT MUSELER LA RESISTANCE NATIONALISTE : NOUS NE CEDERONS PAS !

SN Lille 28 04 nouveau lieu.jpgUn communiqué de presse de Synthèse nationale :

Dimanche prochain, 28 avril, devait se tenir à Marcq-en-Barœul, près de Lille, la 1ère journée régionale organisée par la revue nationaliste et identitaire Synthèse nationale. L’invité d’honneur de cette journée étant Filip Dewinter, député d’Anvers et porte-parole du Vlaams belang. Jusque-là pas de problème.  

Mais le hic, c’est que la commune Marcq-en-Barœul est administrée par un maire, l’UMP Bernard Gérard, qui n’est pas, loin s’en faut, d’un courage exemplaire. Il aura en effet suffit de quelques menaces téléphoniques anonymes à la Mairie pour que celui-ci retire la salle attribuée par ses services à Synthèse nationale.

En se conduisant ainsi, Bernard Gérard montre son vrai visage : celui d’un petit trouillard incapable de tenir ses engagements dès la première menace venue. Avec des gens « de droite » comme Bernard Gérard, on comprend mieux pourquoi la gauche est au pouvoir…

Et dans sa lâcheté, Bernard Gérard trouve même des comparses. Ainsi le tribunal de Lille a rejeté le référé liberté déposé par Synthèse nationale avec des arguments tous aussi ahurissants les uns que les autres.  

Gérard, le maire pleutre de Marcq-en-Barœul, les juges lillois et Valls le gazeur ont au moins un point commun : leur obstination à vouloir réduire au silence la résistance nationale et populaire.

Quoi qu’il en soit Synthèse nationale ne cédera pas. N’en déplaise l’oligarchie nordiste la réunion aura bien lieu dimanche prochain près de Lille. Elle se déroulera, de 11 h à 18 h comme prévu, à la ferme de l’Epinette (776, rue de l’Epinette) à Nieppe. Rien de changé au programme, les orateurs annoncés seront tous là.

18:40 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.