Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 28 décembre 2016

La chanson est loin d'être un genre mineur...

IMG_3852.JPG

Thierry Bouzard Eurolibertés cliquez ici

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la chanson est loin d’être un genre mineur, même la chanson enfantine. La musicologue Sylvie Bouissou nous apprend que le célèbre Frère Jacques a été composé par l’illustre Rameau, l’auteur des Indes galantes, mais aussi le grand théoricien de la musique avec traités sur l’harmonie. Un talent qui a traversé les siècles et reste dans les mémoires dès la plus tendre enfance.

La grande affaire musicale en 2014 fut l’avenir de la Philharmonie de Paris. L’orchestre devait être, en partie, financé par les revenus de la concession de la Salle Pleyel, mais le tribunal de commerce de Paris avait interdit à la Cité de la Musique de conclure ce contrat suite à un conflit avec le vendeur. Déjà que la ville de Paris se fait tirer l’oreille pour régler sa quote-part de financement de l’orchestre, la situation de la Philharmonie se complique.

L’inspiration aurait-elle abandonné nos chansonniers ? Laurent Voulzy et Alain Souchon préparaient depuis dix ans un album en duo dont la sortie était annoncée pour le 24 novembre 2014. Les deux complices ont signé un grand nombre de succès à quatre mains dont on se rappelle au tout début J’ai dix ans. Un extrait de leur prochain album Derrière les mots n’avait pas enthousiasmé la critique qui trouva cette production « chargée, addictive, plaisante, mais guère conséquente ». Dans un autre genre, Yannick Noah « personnalité préférée des Français entre 2007 et 2012 » voyait les ventes de son dernier album au plus bas, il en fut obligé à annuler plusieurs dates. Lucide, il déclara sur TF1 qui l’invitait à faire sa promotion : « Je pense que j’ai dû faire quelques boulettes, prendre des positions qui n’ont pas forcément été entendues, comprises ». Il avait soutenu Hollande en 2012 et sur son dernier album figure Ma Colère, une chanson composée contre le Front national, un signe ?

Comme prévu, la nouvelle star à barbe, vainqueur de l’Eurovision en mai 2014, a chanté devant quelques centaines de spectateurs sur l’esplanade du Parlement européen le 8 octobre 2014. Le chanteur en a profité pour revendiquer « le droit d’aimer qui l’on veut c’est tellement humain. Tout le monde veut vivre librement et en paix, je ne comprends pas ceux qui veulent l’empêcher. »

Rien de tel que la chanson pour faire passer des idées… Dans un registre similaire Barbara Hendricks s’était produite à Paris le 13 octobre 2014 pour « lutter contre la barbarie et les groupes extrémistes » avec un hommage à Daniel Pearl et toutes les victimes. Elle voulait promouvoir le Mouvement pour le Paix et contre le Terrorisme. C’était le premier concert en France de cette organisation étasunienne : « la chanson est un très beau moyen de résistance. »

Dans le cadre du centenaire de la guerre de 1914, les éditions Hortus ont lancé une ambitieuse collection de 30 volumes consacrée aux Musiciens et la Grande Guerre dont les publications s’étalent sur cinq ans et proposeront plus de trente heures de musique. Les enregistrements sont tous originaux et chaque album est réalisé autour d’un thème (Albéric Magnard pour le premier volume, Maurice Maréchal pour le troisième). Les documents qui illustrent les livrets sont tirés de la BDIC (Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine) et replacent les compositions dans leur cadre historique. Une collection appelée à devenir une référence.

En photo : Dr Merlin en concert cliquez ici lors de la dixième journée de Synthèse nationale le 2 octobre dernier.

12:40 Publié dans CD | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.