Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 20 février 2020

Hommage à Roger Holeindre : « Ç’était Roger » lors de l'émission "Synthèse" sur Radio Libertés

Le 30 janvier dernier disparaissait l’une des figures les plus marquantes, et sans doute des plus attachantes, du mouvement national, Roger Holeindre. Cette nouvelle émission "Synthèse" lui est consacrée et pour en parler, Roland Hélie et Philippe Randa ont invité Jacques Casanova, l’ami de toujours, sans doute l’un de ceux qui connaissaient le mieux Roger, Eric Vieux de Morzadec, secrétaire général du Cercle National des Combattants, et Arnaud Menu qui est l’auteur d’un livre d’entretiens intitulé "C’est Roger" publié en octobre dernier par Synthèse nationale. Vous retrouverez aussi la chronique historique du professeur Pierre de Laubier.

RL 222 2020 02 19 HOMMAGE RH.jpg

4173480901.jpg

Pour se procurer ce livre cliquez ici

17:21 Publié dans Radio Libertés Synthèse, Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Tuerie d'Hanau : un coupable et des responsables.

2020 02 RACI IMMI.jpg

L'avis de Jean-François Touzé
 
Ne tentons de nous réfugier ni dans l'habileté sémantique ni dans la manœuvre sémiologique. Ce serait dérisoire et vide de sens.
 
La double tuerie de Hanau est bien un acte terroriste comme en entraînent toujours les guerres de civilisation. Aux yeux des chrétiens et vieux européens que nous sommes, l'action  aveugle est toujours une voie sans issue.
 
Mais la responsabilité première de ce massacre incombe aux organisations mondialistes, aux apprentis sorciers de la finance internationale et aux dirigeants occidentaux — singulièrement aux gouvernements européens de droite comme de gauche — qui ont voulu l'immigration, encouragé le communautarisme venu d'ailleurs, imposé le "vivre ensemble" et permis l'islamisation de notre continent sans en prévoir les conséquences destructrices. 
 
"Plus jamais cela", nous répètera-t-on à l'infini et à juste raison dans les prochains jours. 
 
Non, plus jamais cela !
 
Le seul moyen d'empêcher que de tels actes se reproduisent est que les Etats prennent les mesures nécessaires pour en finir avec l'immigration de peuplement.
 
Autrement dit que les forces nationales accèdent enfin aux responsabilités du pouvoir.

17:18 Publié dans Jean-François Touzé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

11/09, QUELQUES ARGUMENTS DE PHYSIQUE ORDINAIRE

A l’occasion du 18ème anniversaire des attentats du 11 septembre, l’équipe d’E&R Lille accueillait le physicien français François Roby le 28 septembre 2019, pour une conférence intitulée  «11/09 : QUELQUES ARGUMENTS DE PHYSIQUE ORDINAIRE».

Découvrez aujourd’hui cette conférence en vidéo.

Capture d’écran 2020-02-20 à 17.02.49.png

17:16 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

François Hollande exfiltré d'une librairie

Ce jeudi 19 février 2020, François Hollande venait présenter son livre pour enfant, "Leur République", à la librairie Folies d'Encre à Montreuil. Eh non, le peuple n'en voulait clairement pas. Il n'a pas été accueilli comme il l'avait prévu. Perturbé par les manifestants dans la librairie, il a préféré se laisser exfiltrer sous les huées des manifestants.

Ce n'était pas la première fois qu'une intervention publique de François Hollande se terminait ainsi.

francois-hollande-exfiltre.jpg

16:28 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La pédophilie, le dossier qui poursuit Cohn-Bendit

Ce qui ne l’empêche pas de parader sur tous les plateaux

Cohn-Bendit ne prendra plus jamais les transports en commun: ICI

CB.png

15:28 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Soros cible les pro-vie

chaos_george_soros_fait_du_ca_436441847_georges-soros-237online-799x480.jpg

Andrea Morigi

La fondation de George Soros prétend avoir prouvé qu'une association pro-vie diffusait des fausses nouvelles… mais sans fournir les preuves !

Heartbeat International est une organisation qui aide publiquement les femmes en détresse à ne pas interrompre leur grossesse et permet aux enfants qu’elles portent dans leur ventre de naître. Elle leur fournit des informations sur les conséquences de l’avortement volontaire, ne cachant pas qu’il s’agit d’un meurtre et non d’un droit.

Pour OpenDemocracy, la plateforme web détenue par la Fondation Open Society de George Soros, cet engagement apparaît au contraire comme une désinformation et l’attaque car il pose soi-disant «de graves risques pour les femmes et la démocratie».

Après avoir lâché dans le monde entier des journalistes faisant semblant d’être enceintes, mais en évitant de fournir plus de détails sur les méthodes de leur enquête, OpenDemocracy rapporte certaines déclarations attribuées à des bénévoles de l’association pro-vie, faisant valoir que les services offerts par le réseau Heartbeat dans 60 pays du monde , à travers 2.700 centres et le travail de plus de 81.000 opérateurs, provoquent des alarmes et des craintes injustifiées.

Pour s’assurer que l’accusation de diffusion de fausses nouvelles n’est pas en soi une fausse nouvelle, OpenDemocracy devrait fournir des preuves, fondées sur les questions classiques du journalisme: qui, quoi, où, pourquoi ? On ne peut en trouver aucune trace dans l’enquête publiée. Il est dès lors impossible de vérifier l’exactitude des informations. Cependant, uniquement sur la base de ces informations lacunaires, certains membres du Parlement européen ont dénoncé une prétendue violation des droits de l’homme – qui aurait été commise en essayant de sauver des vies humaines.

Dans un autre cas, concernant une enquête réalisée avec des caméras cachées en 2015, David Daleiden et Sandra Merritt ont été condamnés après avoir documenté la vente de morceaux de fœtus humain par l’organisation pro-avortement Planned Parenthood en Californie. Les accusés ont certainement le droit de faire appel, mais on peut légitimement douter que, en sens contraire, les auteurs du reportage sur Heartbeat subiront les mêmes conséquences judiciaires, même s’ils ont agi de manière totalement similaire, mentant sur leur propre identité et leurs propres objectifs. Peut-on en déduire que la lutte contre l’avortement et la contraception est devenue, sinon un véritable délit, du moins une circonstance aggravante devant les tribunaux et une cause d’ostracisme politique dans les assemblées législatives ? Jusqu’à présent, la seule chose qui s’est produite est un tollé à Bruxelles et à Strasbourg de la part des députés Vera Tax, Hilde Vautmans, Sylvie Guillaume, Gwendoline Delbos-Corfield et Fred Matić, contre les activités de Heartbeat.

Il n’y a pas encore de réaction de la part des autres députés. Les politiciens pro-vie semblent avoir disparu de la scène. L’absence d’une voix claire et sonore pour la défense de la vie au sein des institutions européennes est, en effet, inquiétante et favorise une atmosphère de persécution contre ceux qui luttent pour défendre les droits des enfants à naître. Pendant ce temps, en Europe, entre 2010 et 2014, 30% des grossesses se sont terminées par un avortement. En outre, plus généralement, l’Organisation mondiale de la santé ne se soucie que de donner une chance de pratiquer un avortement « sans risque », en tant que facteur de « santé reproductive », et tient l’objection de conscience des personnels de santé et les lois restreignant l’avortement pour une atteinte à la vie des femmes. Nous sommes à deux doigts d’une accusation de meurtre contre ceux qui n’encouragent pas un crime contre l’humanité !

 
 

15:27 Publié dans Sacha de Roye | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

GRIVEAUX ?  UN  MEMBRE  ACTIF  D’UNE MACRONIE  ÉBRANLEE !

661-magic-article-actu-f3b-e6b-34150913fc73931adfe77b1f1e-affaire-griveaux-le-site-internet-de-piotr-pavlenski-ferme-l-activiste-arrete|f3be6b34150913fc73931adfe77b1f1e.jpg

Le bloc notes de Jean-Claude Rolinat

Il y a dans cette affaire, indépendamment de son côté grotesque « d’adolescent attardé », un véritable scandale. Tout observateur impartial aura remarqué qu’à part une exception ou deux, le monde politico-médiatique ne s’est pas indigné des « exercices » sexuels douteux d’un ancien ministre de la république, mais de la diffusion sur le net d’images scabreuses filmées par l’intéressé lui-même ! Aucune condamnation de ce stupide comportement, non, par contre une condamnation sans faille des « réseaux sociaux », coupables d’attenter à la vie privée de ce pauvre Grivaux. Mais de qui se moque-t-on ?

Un seul coupable, le « net » !

Nul n’a songé à s’inquiéter des lubies perverses de ce petit marquis bien en cour, jusqu’à présent, de la Macronie. Ah ces bons vieux réseaux sociaux responsables de tous nos maux qui répercutent des choses, disons, confidentielles, intimes, « circulez, il n’y a rien à voir ! ». Quelle sinistre plaisanterie. Si cet individu prétentieux, plein de morgue, un ancien de l’écurie de DSK, - ceci expliquant peut-être cela ? -, n’avait pas eu l’incroyable réflexe de se photographier et d’envoyer l’image à une potentielle dulcinée, rien ne serait sorti de cette écœurante intimité. Car, convenons-en, il faut être un peu tordu pour se filmer dans une attitude d’éjaculateur matinal, non ? Nous avons tous vu sur les écrans des chaines d’info type BFM, C-News ou LCI, des dinosaures du monde politique venir quasiment excuser le Griveaux, pour s’acharner sur celles ou ceux qui ont diffusé les images, comme le « philosophe » Luc Ferry, ancien ministre aussi, ou ce Cohn Bendit que l’on ressort à la moindre occasion, sans doute le plus mal placé pour parler d’un tel sujet !

Un étrange « citoyen », ce Piotr Pavlenski

Toute honte bue, le Benjamin a porté plainte contre Piotr Pavlenski, l’anarchiste russe réfugié politique, et sa complice Alexandra Taddeo, la destinataire des images, coupables d’avoir balancé cette scène sur ces fameux réseaux sociaux. Etait-ce un coup tordu pour faire plonger Griveaux et le faire renoncer à la mairie de Paris ? Certes, les sondages n’étaient pas bons, mais point n’était besoin de « tirer sur une ambulance ». Et son ancien collègue LREM comme lui, virtuel candidat pour 2022, Joachim Son-Forget, député des Français de l’extérieur, n’a pas non plus été étranger à la diffusion de cette scène, comme il l’a reconnu lui-même, tout en se félicitant de la mise en examen du couple par qui le scandale a été révélé. On aurait voulu carboniser l’ancienne tête de liste des « marcheurs » dans la capitale, que l’on ne s’y serait pas pris autrement. Car l’affaire remonte à 2018 ! Donc, le dossier était en attente d’opportunité, au « frigo ». Voilà qui en dit long sur les mœurs de cette société faisandée. Il s’est même trouvé un président de cette « république bananière », pour insinuer  que les Russes, manipulateurs habituels parait-il, sur la toile, seraient derrière tout ça. Tout cela au moment même où Macron semblait vouloir renouer avec Poutine pour améliorer les relations entre Paris et Moscou ! Était-il utile que  notre Chef de l’État encore pour deux ans, - patience ! -, lance pareil pavé dans la mare ? Il s’est même trouvé des politicards et des journaleux pour s’étonner que Pavlenski, bénéficiaire de l’asile politique, n’ait pas été déjà expulsé, alors qu’il se trouve à la merci de Thémis, sous le coup d’une autre affaire remontant à janvier dernier. Bien plus prompts à demander l’expulsion de cet indésirable, que l’application des OQTF frappant les clandestins déboutés du droit d’asile, mais jamais exécutées !

En cette Ve agonisante, chaque jour nous  nous enfonçons un peu plus dans la décadence.

11:02 Publié dans Le bloc-notes de Jean-Claude Rolinat | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

SAMEDI PROCHAIN, 22 FÉVRIER, ARNAUD MENU DÉDICACERA SON LIVRE "C'EST ROGER" À LA LIBRAIRIE FRANÇAISE À PARIS

2019 02 IGNACE DEDICACE.jpg

 

01:00 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

PARIS VAUT MIEUX QU’UN PETIT BRANLEUR ARROGANT ET PRETENTIEUX.

870x489_griveaux.jpg

Pieter Kerstens

Toute la classe politico-médiatique s’est offusquée de l’attaque contre le candidat de la majorité, pour les élections municipales dans la Ville Lumière. Celui-ci s’est quand même personnellement mis en scène et a diffusé sa vidéo scabreuse à une gente dame, autre que son épouse, en adulte responsable.

Et tous ceux qui dans un concert unanime ont pris sa défense « au nom du respect de la vie privée » et se sont plaints d’une « montée intolérable de la violence » font preuve d’une amnésie coupable.

Car, depuis des siècles, les moyens de déstabilisation et les opérations visant à éliminer des adversaires ou des concurrents en tout genre se sont multipliés et accélérés par les progrès techniques, de la simple rumeur populaire à l’utilisation actuelle des « réseaux sociaux » qui propagent une information à la vitesse de l’éclair.

Chacun sait que le numérique, les algorithmes, l’intelligence « artificielle » et l’utilisation des cartes plastiques munies de « puces électroniques » alimentent un Internet ouvert et par conséquence manipulable par des esprits mal intentionnés.

Il est donc naïf de croire que notre vie privée resterait un « jardin secret », d’autant plus que l’informatique permet une kyrielle d’effets spéciaux, et que d’autre part, la moindre trace que vous laissez au départ de votre téléphone mobile, de votre tablette ou d’une carte de paiement pourra être exploitée par un tiers, via des fichiers qui se promènent au gré des utilisations commerciales ou dans un but inavouable par certains « services ».

D’aucun exigent une transparence généralisée et clament une « République exemplaire », mais se plaignent quand leurs turpitudes sont étalées sur la voie publique. Il serait logique et de bon ton d’être irréprochable lorsqu’on occupe une haute fonction, qu’elle soit dans le secteur privé, l’administration publique ou que l’on soit élu par la souveraineté populaire.

Car à ces postes, à toutes époques et en tous lieux, on constate que « le Pouvoir corrompt et que beaucoup de Pouvoir corrompt énormément » puisque de nombreuses « affaires » ont parsemé la vie politique en particulier, qu’elles soient d’ordres financier ou sexuel ou bien l’objet de contraintes psychologiques. Souvenons-nous de trois dossiers différents qui ont alimenté les chroniques de la Ve République Française.

Lire la suite

00:35 Publié dans Les articles de Pieter Kerstens | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Fessenheim : le totalitarisme vert contre la Nation.

20067763lpw-20067764-article-fessenheim-centrale-nucleaire-reacteur-jpg_6919909_660x281.jpg

L'avis de Jean-François Touzé
 
La fermeture de la centrale de Fessenheim est un gage donné par le pouvoir au totalitarisme vert. Le Premier ministre, Édouard Philippe, l'avoue : "cette fermeture est une première étape vers le rééquilibrage en faveur des énergies renouvelables".
 
Rappelons le prix énergétique de cette "transition écologique" imposée par l'idéologie dominante: une hausse constante du prix de l'électricité depuis 2013, + 1,23 % en juin 2019, + 2,4 % en février 2020, en attendant la prochaine augmentation déjà programmée. Sans parler du coût social de l'abandon de nos centrales.
 
L'énergie nucléaire est non seulement propre, non productrice de carbone, génératrice d'emplois, mais elle est aussi bon marché. Elle est enfin un atout majeur de notre indépendance nationale.

00:29 Publié dans Jean-François Touzé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook