Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 16 juillet 2019

Scandale judiciaire : le procureur de Gap réclame 6 mois de prison ferme et 75 000 € d’amende contre Génération Identitaire

c7c0086015543039a57f654edb1d4ae9-generation-identitaire-jugee-pour-une-action-anti-migrants-dans-les-alpes_opt_2134c420cd.jpg

Un communiqué de Génération identitaire :

Ce jeudi 11 juillet, Génération Identitaire comparaissait devant le tribunal correctionnel de Gap dans le cadre de poursuites engagées par le procureur Raphaël Balland suite à l’opération « Defend Europe Mission Alpes ».

Organisée il y a un an à la frontière franco-italienne pour dénoncer l’immigration clandestine qui déferle sur l’Europe, notre action n’avait causé aucun trouble à l’ordre public et les autorités n’avaient reçu aucune plainte.

Toutefois, sous la pression politique, médiatique et hiérarchique, le parquet a finalement décidé de poursuivre les militantes identitaires au motif absurde qu’ils se seraient fait passer pour des forces de l’ordre...

Et ce, alors même que dans un communiqué du 11 mai 2018, le procureur avait lui-même reconnu qu’aucune infraction n’avait été relevée « du chef d’activité créant une confusion avec une fonction publique »*, délit prévu par l’article 433-13 1° du code pénal.

Le représentant du ministère public a donc opportunément changé d’avis, au point de requérir 6 mois de prison ferme contre les dirigeants identitaires, soit la moitié de la peine prévue par la loi, et 75 000 € d’amende contre Génération Identitaire, soit la sanction maximale !

Pour faire bonne mesure, il a également réclamé la privation des droits civiques (droit de vote, éligibilité, accès à la fonction publique) pendant 5 ans, confirmant ainsi le caractère politique des poursuites.

2017 12 01 PUB SITE 2.jpg

18:12 Publié dans Combat nationaliste et identitaire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.