Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 06 novembre 2009

Un entretien avec Roland Hélie...

DSCF2082.JPGSource Génération FA8

GENERATION FA8 : Bonjour. Que se passera-t-il exactement le 11 novembre ? Pourriez-vous nous présenter plus en avant ce rassemblement ? Quel sens voudriez-vous donner à cette journée ?

 

Mercredi 11 novembre, de 11 h 00 à 18 h 30, se déroulera au Forum de Grenelle (5, rue de la Croix Nivert à Paris XVème – métro Cambronne) la 3ème journée nationale et identitaire organisée par la revue Synthèse nationale. En effet, pour la troisième année consécutive, notre revue rassemblera, autour d’un ensemble de responsables, d’élus, de journalistes et d’écrivains (*) représentatifs de la droite nationale et identitaires, ses lecteurs et amis, ainsi que celles et ceux qui désirent mieux nous connaître.

 

Cette journée, dont le thème est « Rassembler et résister ! », s’inscrira totalement dans la dynamique de rassemblement, engendrée au début de l’année à l’occasion des élections européennes, entre les formations nationales, nationalistes et identitaires hostiles à toutes formes de compromission avec le Système. Il est temps que renaissent dans notre pays une véritable force alternative capable d’incarner de manière crédible notre famille politique. Contribuer à cette renaissance salutaire, c’est le sens que nous entendons donner à cette réunion.

 

GENERATION FA8 : En consultant la liste des mouvements et des personnalités invités, nous constatons qu’il y aura de nombreux courants politiques présents, dont certains peuvent apparaître très différents, voire opposés. Comment l’expliquez-vous ? De même, selon vous, peut-il y avoir un ou des vecteurs communs pour l’ensemble des participants ? Si oui, lesquels ? Si non, pourquoi inviter tout ce monde ?

 

Nous sommes maintenant le dos au mur. Cinquante année de politique irresponsable menée par les différents gouvernements, de droite comme de gauche, qui se sont succédés depuis l’avènement de la Vème République ont conduit notre pays, et au-delà de notre pays, notre civilisation européenne, au bord du précipice. A tel point que l’on peut aujourd’hui légitimement s’interroger sur la survie de nos peuples dans les 20 ou 30 ans qui viennent. Pourtant, malgré le terrifiant matraquage médiatique orchestré par le Système et visant à imposer la société métissée comme étant la société idéale de demain, il existe des esprits éclairés pour dire « non ».

 

Refuser la fatalité du déclin engagé et du suicide programmé de nos identités, je pense que tel est le plus petit dénominateur commun des différents intervenants à cette journée du 11 novembre.

 

L’heure n’est plus aux tergiversations sur des futiles détails programmatiques qui n’intéressent plus grand monde. L’heure est au rassemblement des énergies. Il en va de l’avenir de notre civilisation.

 

GENERATION FA8 : Ces derniers mois une entente semble naître entre la NDP, le PDF et le MNR.  Quelle a été la genèse de cette union ? Comment fonctionne-t-elle ? Est-il possible qu’à l’avenir d’autres mouvements viennent s’agréger à ce pôle résistant national et identitaire ? Si oui comment ?

 

Je crois que l’entente entre ces formations est avant tout à mettre au crédit de l’intelligence politique des responsables de celles-ci. Mais je crois aussi que le travail que nous avons effectué autour de la revue Synthèse nationale et des deux précédentes Journées nationales et identitaires (JNI) n’y est pas pour rien. Nous nous étions fixé comme objectif, lors du lancement de Synthèse nationale en octobre 2006, d’introduire au sein de notre famille politique un nouvel état d’esprit. Un état d’esprit basé sur le respect mutuel des formations et associations qui la constituent et sur la complémentarité entre ces différentes forces.

 

Ainsi, lorsqu’en octobre 2007 nous avions organisé notre première JNI, beaucoup nous firent part de leur scepticisme face à notre volonté de réunir les responsables de tous ces mouvements, journaux et associations autour d’une même table. Et pourtant, se fut une vraie réussite. Ils vinrent tous et les centaines de participants présents purent apprécier de voir assemblés dans une même volonté de défendre notre identité des gens qui, jusqu’alors, se regardaient parfois en chiens de faïence. Un premier pas avait été fait. Depuis, les choses ont bien avancé.

 

GENERATION FA8 : Nous remarquons qu’il y a quand même deux absents de marque à votre journée du 11 novembre : le Front National et le Bloc Identitaire avec toutes ses associations satellites. Pourriez-vous nous en donner la raison ?

 

Comme toujours, il y a ceux qui refusent de prendre le train en marche, ceux qui s’endorment sur leur gloire passée, ceux qui font passer la gestion du patrimoine familiale en premier lieu ou ceux qui préfèrent s’évertuer à procéder à un hypothétique ripolinage afin de tenter d’être reconnu par le Système. C’est dommage, mais c’est ainsi. Demain les choses seront peut être différentes et il restera sans doute une place, lors des futures JNI, pour les bonnes volontés qui ouvriront les yeux et qui se manifesteront.

 

Notre volonté est d’ouvrir le plus largement possible les colonnes de la revue à toutes les composantes du camp national. Mais que voulez-vous on ne peut pas imposer à tous de travailler dans le même sens. Il y a encore beaucoup de rancœurs à atténuer et d’amertumes à dissiper. Pour s’entendre, il faut être deux.

 

Mais l’essentiel, c’est que cette entente entre les formations comme le Parti de la France, le MNR et la Nouvelle Droite Populaire continue et que, bientôt, nous soyons dans la mesure de proposer à notre peuple un grand projet capable de le rassembler.

 

GENERATION FA8 : Vous dirigez la revue Synthèse nationale. Comment se porte-t-elle ? Quelles sont vos méthodes pour développer le lectorat de votre revue ? La presse papier a-t-elle encore une utilité à l’heure de l’internet ?

 

Synthèse nationale fête ses trois ans. On dit toujours qu’une entreprise qui dépasse ses trois premières années d’existence est une entreprise établie. Je pense que c’est maintenant le cas pour Synthèse nationale. En trois ans, la revue s’est imposée comme un véritable outil de référence pour les militants et les sympathisants de notre cause. J’en tiens pour preuve le nombre croissant de nos abonnés et, surtout, le taux de fidélité de ceux-ci (87% de réabonnements…). Tout cela prouve que Synthèse nationale répondait à une attente de la part de nos amis. De plus, le fait que déjà plus d’une soixantaine de personnalités représentatives de notre famille d’idée aient accepté de contribuer, sous une forme ou sous une autre (articles, entretiens, participations aux réunions…), à notre démarche est un gage de reconnaissance et de réussite.

 

Mais, au-delà de la revue, Synthèse nationale veut être aussi une centrale d’agitation. Sur notre site (www.synthesenationale.com) nous donnons plusieurs fois par jour des informations tant sur la droite nationaliste et identitaire que sur l’actualité en général. Là aussi, le nombre croissant des connexions, plus de 1 500 par jours, nous prouve que notre travail n’est pas tout à fait inutile.

 

GENERATION FA8 : Les régionales approchent à grands pas. Comment la NDP compte-t-elle gérer ces élections ?

 

Il reste encore plusieurs mois. Même si, à mon avis, les élections ne sont pas une fin en soit, nous ne pouvons pas refuser d’y participer. Une chose est sûre, c’est que la NDP y sera présente dans le cadre du partenariat établi avec nos amis du Parti de la France et du MNR. Les résultats obtenus dernièrement par les candidats du PdF lors de quelques élections partielles sont d’ailleurs plutôt encourageants.

Pour conclure ?

 

Je donne rendez-vous à toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans notre volonté de rassembler et de résister le mercredi 11 novembre à la 3ème journée nationale et identitaire de Synthèse nationale. Je crois savoir que les lecteurs  de Génération FA8 seront nombreux à venir. Ils auront ainsi l’occasion d’écouter l’intervention de Franck Abed prévue lors de l’une des tables rondes.


(*) Au cour de la journée, deux tables rondes (avec Franck Abed, Francis Bergeron, André Gandillon,  Anne Kling, Jean-Gilles Malliarakis, Frédéric Pichon, Philippe Randa, Jean-Claude Rolinat, Nicolas Tandler…), une grande réunion politique (à 16 h 00, avec Annick Martin, Pierre Vial, Carl Lang et Robert Spieler) et des interventions de nombreux responsables européens (Hilde De Lobel du Vlaams belang, Gabriel Adinolfi l’instigateur de Casa Pound à Rome, Alberto Torresano de la revue Identidad, des camarades portugais et autrichiens…) sont prévues.

 

De plus, de nombreux stands, des librairies et un service de restauration rapide seront à la disposition du public. Enfin, à 18 h 00, pour fêter son troisième anniversaire, Synthèse nationale offrira un apéritif géant aux participants. Tout cela pour une modeste participation de 10 €.

lundi, 02 novembre 2009

Deux entretiens avec Roland Hélie sur e-deo et Génération FA8...

forum_grenelle_112[1].JPG

Publiés aujourd'hui sur les sites d'informations catholiques e-deo et Génération FA8,  deux entretiens politiques avec Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale. quelques jous avant la 3ème journée nationale et identitaire du mercredi 11 novembre à Paris.

Lisez ces entretiens en cliquant sur :

Entretien avec e-deo

Entretien avec Génération FA8

lundi, 26 janvier 2009

Un tract commun de la Nouvelle Droite Populaire et de Génération FA8...

Ni Israël, ni Palestine…

VIVE LA France et L’EUROPE !!!

 

Suite aux manifestations passées et à venir pour soutenir les politiques israélienne ou palestinienne, la Nouvelle Droite Populaire et Génération FA8 s’associent pour rappeler que ce conflit ne concerne ni l’Europe et encore moins la France. De plus, des individus sur notre sol en profitent pour imposer des discours qui sont très éloignés des intérêts politiques de la France et des Français, ceci est inadmissible.

 

Jusqu'où ira la compromission ?

 

La Nouvelle Droite Populaire et Génération FA8 tiennent à rappeler que seuls les intérêts de nos peuples et de notre civilisation doivent guider les choix politiques de la France (et non être animés par une rhétorique gauchiste, droit de l’hommiste et pro-islamiste).

 

NI HAMAS, NI TSAHAL...

Cette guerre n’est pas la nôtre !

 

 

Nouvelle Droite Populaire

 

Génération FA8

 

Tract Proche orient NDP FA8.pdf

lundi, 05 janvier 2009

Contre l'ouverture des grandes surfaces le dimanche : RIPOSTE COMMUNE DE LA NDP ET DE GENERATION FA8...

Tract-boycott.jpgUne réunion à laquelle participaient des membres de la direction de la Nouvelle Droite Populaire et de celle du mouvement Génération FA8 s’est tenue à Paris à la fin du mois de décembre.

 

Constatant que de nombreux points de convergences existaient entre les deux organisations, il a été décidé de mener plusieurs campagnes militantes en commun dans les mois qui viennent. Ainsi, un premier tract commun aux deux organisations vient d’être publié afin de dénoncer la volonté du gouvernement, sous la pression du lobby de la grande distribution, d’imposer le travail le dimanche.

 

Voici le texte du tract :

 

Les gouvernements de droite et de gauche ont successivement détruit la France, l’Etat, la religion, la famille, l’école, l’armée… Maintenant, ils s’en prennent à notre dimanche férié pour en faire un jour comme les autres !

 

Jusqu'où ira la chute ?

 

Notre combat ne se résume pas à la seule défense du dimanche férié en tant que « jour du Seigneur ». Nous voulons défendre un certain mode de vie où l’Homme ne serait pas réduit à l’état de simple consommateur. Pour nous, le dimanche doit avant tout être et rester une journée familiale !

 

Ceux qui, au nom du seul profit, veulent supprimer le dimanche comme journée de repos contribuent à la destruction des fondements de notre Civilisation. Nous ne pouvons l’accepter sans réagir !

 

Voilà pourquoi nous lançons un appel pour que s’organise une vaste riposte populaire face à ce nouveau diktat du gouvernement et des grands trusts de la distribution. Il faut les toucher là où cela leur fait mal :

 

BOYCOTTONS MASSIVEMENT LES SOCIETES QUI PRÔNENT L’OUVERTURE DES GRANDS MAGASINS ET DES GRANDES SURFACES LE DIMANCHE !

 

La Nouvelle Droite Populaire et Génération FA8 s’associent dans cette lutte pour la défense de nos traditions nationales et européennes. Nous voulons que nos vies soient préservées du désordre institutionnalisé que veulent nous imposer le gouvernement et les grandes compagnies multinationales qui ne s’intéressent qu’à notre argent et qui méprisent notre identité !

 

 

Vous pouvez reproduire ce tract afin de le distribuer autour de vous : Tract NDP GFA8 Ouverture dimanche.pdf