Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 28 janvier 2009

Nicolas Sarkozy confond Paris avec Jérusalem !

Réaction de Jean-Claude Rolinat, membre de la Direction nationale de la Nouvelle Droite Populaire :

 

Après que le Président de la République française a reçu à l’Elysée le père du soldat  franco-israélien  Gilad Shalit, la Nouvelle Droite Populaire s’étonne que Monsieur Nicolas Sarkozy paraisse confondre sa fonction de chef de l’Etat français avec celle de Président de l’Etat hébreu.


En effet, si l’angoisse et la démarche du père du soldat Gilad Shalit sont bien compréhensibles s’agissant du sort d’un fils retenu prisonnier du Hamas, il est tout à fait étonnant que le cas d’un militaire servant dans une armée étrangère, en l’occurrence Tsahal, puisse mobiliser les plus hautes instances de l’Etat français, qui devraient avoir en ce moment d’autres soucis et d’autres priorités.

 

L’avenir et le sort du soldat Shalit, s’agissant d’un soldat israélien, sont du ressort exclusif du gouvernement de Jérusalem, pas de celui de Paris. Cette affaire est emblématique de l’ambiguïté et de l’inanité du statut de binational.

 

13:25 Publié dans Nouvelle Droite Populaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : israël, gaza, palestine, proche-orient, politique, ndp, sarkozy | |  Facebook

lundi, 26 janvier 2009

Un tract commun de la Nouvelle Droite Populaire et de Génération FA8...

Ni Israël, ni Palestine…

VIVE LA France et L’EUROPE !!!

 

Suite aux manifestations passées et à venir pour soutenir les politiques israélienne ou palestinienne, la Nouvelle Droite Populaire et Génération FA8 s’associent pour rappeler que ce conflit ne concerne ni l’Europe et encore moins la France. De plus, des individus sur notre sol en profitent pour imposer des discours qui sont très éloignés des intérêts politiques de la France et des Français, ceci est inadmissible.

 

Jusqu'où ira la compromission ?

 

La Nouvelle Droite Populaire et Génération FA8 tiennent à rappeler que seuls les intérêts de nos peuples et de notre civilisation doivent guider les choix politiques de la France (et non être animés par une rhétorique gauchiste, droit de l’hommiste et pro-islamiste).

 

NI HAMAS, NI TSAHAL...

Cette guerre n’est pas la nôtre !

 

 

Nouvelle Droite Populaire

 

Génération FA8

 

Tract Proche orient NDP FA8.pdf

lundi, 12 janvier 2009

NI DRAPEAUX ISRAELIENS, NI DRAPEAUX PALESTINIENS !

2008 noël ndp stras bca 007.jpgCommuniqué de Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire :

 

Des centaines de milliers de personnes défilent en France, les unes soutenant le Hamas et protestant contre la violente invasion de Gaza par Israël, les autres soutenant Israël. La plupart de ceux qui manifestent sont de nationalité française, musulmans pour les uns, juifs pour les autres.

 

Ce conflit qui ne concerne en rien la France, ni l’Europe, permet aux partisans d’intérêts étrangers d’importer sur notre sol haines et violences. Cela laisse songeur quant à la fidélité de certains à la France et à l’Europe en cas de conflit éventuel opposant les intérêts français et européens à ceux d’Israël ou du monde arabe.

 

Les drapeaux israéliens, palestiniens, algériens, turcs et ceux du Hamas doivent être bannis des manifestations qui se déroulent actuellement en France et les responsables politiques qui nous représentent n’ont pas à s’immiscer dans cette guerre.

 

 NDP Com. Proche Orient 13 01 09.pdf

lundi, 05 janvier 2009

A propos du voyage de Nicolas Sarkozy au Proche-Orient…

Communiqué de Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire :

 

Mais que va faire Nicolas Sarkozy en Egypte, en Israël, en Syrie et au Liban ?

 

Au moment où les voitures flambent dans toute la France, où l’économie s’effondre et où le chômage explose, Sarkozy, tout à la nostalgie de sa très courte présidence de l’Union européenne joue les prolongations en cherchant à s’octroyer un rôle majeur dans le conflit du Proche-Orient.

 

Foutaises que tout cela. Sarkozy, la France et l’Europe ne pèsent rien dans un conflit qui, au demeurant, ne les concerne en rien.

 

C’est en France et en Europe que se situent les défis qui nous concernent, pas au Proche-Orient. Face à l’invasion que nous subissons, face à l’insécurité grandissante, face à la crise économique majeure qui nous submerge, la réponse radicale doit être française et européenne.

 

Tout le reste n’est que billevesées…

 

vendredi, 24 novembre 2006

L'ASSASSINAT DE PIERRE GEMAYEL...

Pierre Gémayel, jeune ministre de l’Industrie du Liban, neveu de Béchir Gémayel, chef des Phalanges chrétiennes pendant la guerre civile qui déchira le Pays du Cèdre dans les années 70 et 80, puis Président de la République libanaise, assassiné en 1982, et petit-fils de Pierre Gémayel, fondateur du Parti kataeb (Phalangiste) dans les années 30, a été lui-même assassiné à Beyrouth mardi dernier.

 

Lorsque la communauté chrétienne libanaise est touchée dans ce qu’elle a de plus cher, nous ne pouvons nous sentir, en tant que Français, que solidaires. Dans le cœur des patriotes que nous sommes, le Liban chrétien, de par son histoire et sa culture, c’est un peu comme un petit bout de France aux portes de l’Orient. Lorsque débuta, en 1975, la guerre civile, les nationalistes furent d'ailleurs, rappelons-le, presque les seuls à manifester leur soutien militant à la cause des chrétiens libanais. Certains politiciens qui, aujourd’hui, se pressent à Beyrouth pour être vus à l’enterrement de Pierre Gémayel mettaient-ils autant d’ardeur à soutenir les combattants phalangistes lors du conflit sanguinaire qui ravagea le Liban il y a une trentaine d'années ? Poser la question, c’est déjà y répondre.

 

Au-delà de l’aspect émotionnel de ce crime, dont on peut d’ailleurs se demander à qui il profite réellement, la situation actuelle du Liban démontre à elle seule les limites de la société pluri-ethnique que le système voudrait nous imposer…

 

Roland Hélie

 

On nous prie d'annoncer : Dimanche 26 novembre à 11 h. une messe pour le repos de l'âme de Pierre Gémayel sera dite en l'Eglise Notre-Dame du Liban, 15-17, rue d'Ulm à Paris (Vème).

 

08:50 Publié dans Editoriaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, proche-orient, liban, droite nationale, fn, udf, ump | |  Facebook

mercredi, 26 juillet 2006

PLUTOT PREVOIR QUE VOIR...

Le drame qui se déroule depuis quelques jours au Liban devrait être un avertissement aux peuples d’Occident.

 

En effet, à lui seul, il résume ce qu’il pourrait advenir demain de l’Europe en général et de la France en particulier si rien n’est fait pour changer les choses. Il est l’aboutissement logique et définitif de la société pluriethnique que veulent nous imposer les politiciens, de gauche comme de droite, qui se partagent le pouvoir depuis trop longtemps.

 

Mettre deux, ou plusieurs, peuples sur une même terre engendre forcément à un moment ou à un autre des conflits meurtriers. L’histoire de l’Humanité est parsemée d’exemples qui le prouvent. Le Proche-Orient, au même titre que l’Irlande du Nord ou le Kosovo pour ne prendre que ces exemples récents, en est la tragique illustration actuelle.

 

Si, dès maintenant, rien n’est fait pour enrayer l’immigration massive et incontrôlée qui envahit notre continent ainsi que l’islamisation progressive de notre société, il y a hélas fort à parier que, demain, notre pays ressemblera de plus en plus au Liban ou à la Palestine d’aujourd’hui. La cohabitation harmonieuse de plusieurs sociétés sur une même terre n’est qu’un fantasme de lecteurs du Nouvel’Obs ou de gentils membres du Club Méd. La réalité est tout autre…

 

Comme il est toujours préférable de prévoir que de voir, il est encore temps de refuser ce sinistre destin. Pour cela, il faut un véritable sursaut national, il faut le rassemblement des hommes et des femmes conscients du danger qui menace notre civilisation occidentale. C’est dans cet esprit de mobilisation des forces nationales, identitaires et patriotiques que nous inscrivons notre démarche.

 

Roland Hélie

12:15 Publié dans Editoriaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : droite nationale, politique, proche-orient, liban, le pen, immigration | |  Facebook