Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 20 avril 2017

La gauche, ou la politique de la chaise vide…

Unknown.jpgUn communiqué de
la Ligue francilienne :
 
Comment la gauche peut encore espérer remplir ses propres vides dont elle en est responsable puisque depuis des décennies elle en est la principale génitrice ? 
 
A croire que l’IVG pourrait se confondre avec une « Interruption Volontaire de la Gauche ».
 
Que de divisions conséquentes à des calculs d’intérêts de pouvoir et de places juteuses. Que ne ferait-elle pas pour rester à la place suprême du pouvoir sur le dos de ses propres abandons populaires. Cette gauche qui n’a rien su faire d’autre que de trahir son propre électorat et de s’affranchir de ses héritages historiques au seul profit de ceux qui la soutiennent : la finance, les médias, l’élite et autres boursicoteurs mondialistes.
 
Alors oui, il est à  craindre l’élection d’un candidat qui est de gauche, sans pour autant être à gauche, comme pourrait l’entendre Alain de Benoist, symbiose de trahison politique et de virtualité démagogique, pour satisfaire tout le monde et personne en particulier, sauf celui qui nous joue de la flûte, comme sait le faire le candidat Macron…
 
Alors réfléchissons bien dimanche, dans l’isolement de l’isoloir de notre propre conscience de citoyen… Sachons voter pour nos valeurs en éliminant les pièges de la gauche et autres semblants patriotes.
 
A dimanche donc !
 
Site de la Ligue francilienne cliquez ici

21:04 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.