Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 18 décembre 2016

Ils n’ont pas voulu de Filoche : quel dommage !

filochetoulouse.jpg

Jeanne Bourdillon Riposte laïque cliquez ici

La Haute Autorité (défense de rire) du Parti socialiste vient de rendre son verdict : il n’y aura que sept candidats… comme pour la droite !

Principale victime : Gérard Filoche, qui confirme son surnom de Poulidor, l’éternel perdant !

Et pourtant, quoi que nous pensions de ce gauchiste immigrationniste islamo-collabo, en toute sincérité, nous regrettons son absence.

En effet, il aurait, sur les plateaux de télévision, pulvérisé Manuel Valls, qu’il prend pour cible, avec Macron, sur cette interview parue sur RTL cliquez ici.

Et il faut avouer qu’il y aurait eu du spectacle, et qu’il aurait fait très mal à l’ancien Premier ministre.

Cela ne change rien au fait que Filoche, depuis 50 ans, nous raconte les mêmes sornettes, et qu’il ose encore faire croire aux Français que le Parti socialiste est redressable, et peut être un Parti de gauche. Même après l’affaire Cahuzac, où il nous avait fait le coup des larmes sur un plateau de télévision. Quel acteur !


Cela ne change rien au fait que Filoche, qui se dit révolutionnaire et anticapitaliste, est le meilleur idiot utile du patronat et du capitalisme, et donc un ennemi du salariat qu’il prétend défendre, en militant ouvertement, en période de chômage de masse, pour la libre immigration, et pour l’islamisation de notre pays.

Trotskiste un jour, trotskiste toujours !

15:20 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.