Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 25 avril 2017

Présidentielle / éoliennes : Alban d'Arguin compare les programmes et s'adresse aux électeurs...

Diapositive1 copie.jpg

COMMUNIQUE SUITE AU PREMIER TOUR PRESIDENTIELLE 23/4/2017

Il y a aujourd’hui en France plus de 1000 associations existantes opposées à des projets d’implantation éoliens.

Celles-ci représentent entre 500 000 et 1 500 000 personnes proches participant au combat contre l’aberration de l’énergie intermittente du vent présentée de façon mensongère comme « propre et gratuite ».

Je m’adresse aux responsables de ces associations, à leurs proches, à tous ceux qui les soutiennent, à tous ceux qui partagent ce combat contre l’éolien, une illustration parmi d’autres de la décadence française :

Le 7 mai prochain, vous aurez à choisir le camp de la France et celui de l’étranger. Ne jugez qu’aux actes et aux faits, pas aux analyses de médias aux ordres du mondialisme.

EMMANUEL MACRON :

. A fait allégeance à Merkel avant le premier tour, à Berlin, elle qui supervise le dépouillement de la France souveraine et encourage l’implantation des consortiums éoliens allemands dans notre pays pour mieux contrôler notre énergie.

. S’est allié à François de Rugy, l’opportuniste des écologistes, qui déclara le 18 janvier 2017 : « Nous visons une électricité issue à 100% d’énergie renouvelable en 2050 ». Ceci signifie la construction d’environ 50 000 éoliennes en France c’est-à-dire la défiguration du pays, la souffrance insupportable des riverains, le ralentissement économique de toutes les régions et la dépréciation immobilière considérable qui en résultera, un coût prohibitif de l’électricité produite et payée par chaque français, enfin, au plus grand bonheur des investisseurs étrangers qui se cachent derrière ce scandale d’Etat.

. Voue enfin à l’Europe une dévotion sans borne comme au mondialisme dont il souhaite être pour la France le grand-prêtre.

MARINE LE PEN :

Le 23 mars 2017, la candidate a déclaré : (…) je considère les éoliennes -terrestres et offshores- comme "une vraie pollution visuelle" et m'inquiète des éventuels effets que cette source d'énergie propre peut avoir sur la santé des riverains. "Certaines entreprises ont été très heureuses de nous les vendre. Je crois que nous découvrirons dans le futur les conséquences de cela sur la santé des habitants qui vivent autour" a-t-elle précisé.

La candidate porte une vision stratégique intelligente du « mix énergétique » nécessaire à la France.

Elle renoue avec la tradition nationale de troisième voie et d’opposition à l’Europe des marchands, dont la meilleure illustration, en l’occurrence, est celle de la Commission Européenne, non élue, qui impose aux Etats membres dont notre pays, au nom de la lutte contre les rejets de gaz à effets de serre, l’obligation de produire au moins 20% de notre énergie électrique en 2020 à partir des énergies renouvelables c’est-à-dire principalement des éoliennes. Avec pour conséquence un accroissement considérable de la pollution par rejets de CO² venus des centrales thermiques obligatoires pour compenser à tout instant l’absence d’énergie produite quand le vent ne souffle pas (environ 75% du temps) !

C’est bien d’une France libre qu’il est question ! Réfléchissons-y tous avant qu’il ne soit trop tard.

Alban d’Arguin auteur de : "Eoliennes, Un scandale d’Etat" – Synthèse Editions cliquez ici. 180 pages. 20€ (+3€ de port).

11:24 Publié dans Présidentielle 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.